AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Ca c'est rock!... C'est bien cela l'expression humaine non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 78

MessageSujet: Ca c'est rock!... C'est bien cela l'expression humaine non?   Jeu 16 Fév 2017, 21:24
Intervention MJ : NonDate :  01 aout 2201RP Tout public  
Participant 1
Ca c'est rock!... C'est bien cela l'expression humaine non?



Ca c'est rock!:
 


La mécanicienne que Vladimir connaissait se trouvait en orbite autour d’Illium, elle y travaillait comme ingénieur pour la réparation des navires endommagé lors des longs trajets. C’est donc par là que nous avons débuté, louant une navette avec Avery et Kilenkov nous avons rejoins la station orbitale. Un anneau de métal de 300 mètres de diamètre et épais de 50 mètres qui accueillait trois navires en réparation. 

Nous avons accosté sans problème et avons demandé à voir Hitamia. Un Butarien nous a conduit vers une baie d’amarrage voisine et nous informait que la quarienne était en sortis spatial pour des réparations sur la coque d’un vaisseau cargo. 

Nous avons donc commencé à patienter… Et pour passer le temps, j’ai demandé à Vladimir Kilenkov comment il avait rencontré la créatrice Hitamia.

« Ce n'est pas très fantastique Cap… Ont à fait appel à ses services pour plusieurs aéronef de l’entreprise. Elle avait le meilleur rapport qualité prix pour ses services. Ont en est venu à avoir un débat animé sur les réacteurs SLM militaire, puis ont à bu un verre... » Racontait-il.

« Ne me dis pas que... » Coupait Avery.

« Nan, mais nan ! Quand elle a du retourné sur cette station ont a perdu contact. Je crois qu’elle a un genre de syndrome post trauma suite à la guerre, mais je suis sur de rien… Cette putain de guerre nous a tous marqués différemment. 
» Conclut Kilenkov en croisant les bras sur la poitrine.

« J’espère qu’elle acceptera de nous aider… Elle semble très compétente. Les rapports des différents capitaines sont très élogieux envers elle. » Je transmis en faisant référence aux rapports de réparations que je consultais dans la base locale peu défendue.

« Cap s'il vous chope à fouiller dans leurs dossiers. » Commençait à me chuchoter Kilenkov avec inquiétude.

« Fait confiance au cap… Ça va aller. » Dit Avery.


C’est à ce moment qu’une explosion fit trembler toute la station. Envisageant une attaque, j’ai abandonné toute discrétion lors de la fouille des systèmes locaux pour analyser rapidement les rapports. Nous avons alors vu un des cargos à quai à l’autre bout de la station exploser en commençant par les propulseurs, emportant un morceau de la station avec lui. Je fis usage rapidement de mes scanners optiques pour trouver sur le deuxième cargo la silhouette d’Hitamia qui était accroché à la coque. J’ouvris une communication.

« Créatrice Hitamia, nous allons vous récupérer, restez accroché à la coque de ce cargo. » 

« Non ! Je sais d’où vous sortez le geth, mais j’ai des gens dans ce cargo et tous les mécanos sont en train de fuirent la station comme des rats ! J’ai besoin d’aide pour faire décoller se cargo avant que le reste de la station ne fiche le camp ! 
» S’exclamait-elle avec un stress des plus palpable.

Le cargo qui avait explosé avait envoyé des débris qui avaient percé la coque de la station en plusieurs endroits, l’air se raréfiait et faisait entamer un mouvement de rotation incontrôlé à la station qui allait mettre en pièces par la force cinétique les deux autres cargos et la station elle-même. Le cargo de la créatrice contenait plusieurs signaux de vie, quariens, humain, asaris… Une classe multiraciale d’un monde concilien. 




« Les mécaniciens sont en train d’abandonner les survivants du cargo de la créatrice Hitamia. Je vais aller l’aider à régler les problèmes qui l’empêchent de décoller. Vladimir, Avery. La station se lance dans une rotation rapide qui va… »

« Disloquer la station. Oui. Comment empêcher ca ? » Me coupait Vladimir.

« Prenez le dernier cargo, démarré les propulseurs, ralentissez la station et éloigné là du puits de gravité d’Illium, elle doit rester dans l’espace. » J’ordonnais avec ma voix grave et ferme.

« A vos ordres cap ! » S’exclamait Avery en filant avec Kilenkov vers les coursives qui menait au cargo voulu.

Moi, je n’avais pas le temps de faire le tour. Je devais rejoindre au plus vite la créatrice. Je me saisis d’une bonbonne e gaz et courus vers la frontière entre l’intérieur de la station et l’espace pour me lancer dans le vide avant de crever la bonbonne pour me propulser vers le cargo de la créatrice en affichant sur ma vision virtuelle le cap à maintenir.

J’ai atteint en quelques minutes le cargo et usant de ma force de geth je me suis hissé jusqu’à la quarienne qui portait une combinaison rouge et une visière assez atypique. 

« Que vous faut-il créatrice ? » Je demandais par les voies de communications radio.

« Les amarres sont coincées, les opérateurs ont fui… Et pour couronner le tout la timonier asari est dans les vapes." Me présentait-elle.

« Je vais m’occuper des amarres, et je vais m’arranger pour que mon timonier arrive ! Faite, votre possible avec ces boucliers. 
» Je répondis en analysant les amarres mécaniques fixées sur le cargo et plus loin le poste de contrôle de ceux-ci. 


« Cap ! Le cargo en état est à fond pour contrer la rotation, mais il va finir par exploser d’ici six minutes si je continue à pousser de la sorte ! » Émit Kilenkov.

« Bien jouer Kilenkov, prenez la navette et posez-vous avec Avery au plus près du cargo de la créatrice, elle a besoin d’un timonier pour le cargo. 
» J’ordonnais.

« Capitaine ! Un débris est en chemin vers le cargo ! Faut que vous le décrochiez et vite ! On ne pourra pas atteindre le cargo avant le débris ! » Émit Cain à son tour.


« Faite, le Kilenkov et Cain ! Il y a des gens à bord qu’on ne peut abandonner ! 
» Je m’exclamais. « Fait moi confiance. » 

« On va sûrement le regretter ! 
» Émit Kilenkov mais je les voyais prendre la route de la navette par les caméras de sécurité encore en état.

Hitamia se tournait vers moi en me demandant comment j’allais m’occuper du débris. Je me tournais vers elle avant de m’élancer vers le dit débris en plein vide spatial. Le débris était une charpente de métal de la coque externe qui suite à l’explosion initiale se dirigeait vers le cargo. Calculant une trajectoire pour frôler le débris et attraper au passage plusieurs contenants de gaz en tous genre, j’ai réussi à me cogner contre une partie du débris avant de souder à la va-vite les Contenant de gaz dans un angle précis et calculé au mieux malgré la situation instable et les ai mis à feu en me propulsant vers le cargo. Je voyais en m’éloignant le débris qui se décalait pour venir percuter les fixations des amarres qui se disloquèrent et libérèrent le cargo qui était alourdi par les deux énormes palets magnétiques fixés sur son flanc tribord. j’ai alors réussi à atteindre la coque en rebondissant plusieurs avant que la main de la créatrice ne me saisisse et m’aide à m’accrocher. 

« Pour une brique, il vole pas trop mal ! » Riait Avery sur les communications.

« Je suis au poste de pilotage cap ! Accrochez-vous dehors, on s’arrache ! 
» Criait kilenkov avec son accent alors que les réacteurs du cargo s’allumait et que le vaisseau malgré son handicap tribord commençait à filer dans le petit champ de débris de la station. 

Hitamia était toujours sur les câblages du bouclier et prononçait un chapelet de jurons quarien alors que Kilenkov aux commandes du cargo faisait au mieux pour esquiver les plus gros débris. Un quai déchiqueté nous frôlais sur bâbord, un poste d’amarrage filait sous le vaisseau à quelques mètres alors que plus loin à bâbord, les restes du cargo laissé pour stabiliser au mieux la station explosaient à son tour, propulsant vers notre trajectoire un immense débris qui malgré son manque de solidité pourrait creuser des trous dans la coque. 

« Créatrice, nous allons percuter un débris très imposant ! 
» J’informais avec calme.

« J’ai vu ! J’ai vu ! » Répliquait-elle en continuant à jurer.

Le débris s’approchait de plus en plus…

« Je peux pas l’esquiver, il faut les boucliers ! 
» S’exclamait Vladimir.

Encore une dizaine de mètres….

« Ca y’est ! 
» Hurlait Hitamia.

Les boucliers bleutés du cargo s’allumèrent au moment providentiel et les débris peu denses furent repoussés de la coque alors que nous traversions le débris avec des hourras de joie venant de tous les canaux de communication à porté.

« Cap… C’était dingue ! 
» Émis kilenkov.

« On se sent vivant avec vous capitaine ! 
» S’exclamait Avery en riant.

« Vous m’avez aidé… Au péril de vos vies… J’ai une dette envers vous, on dirait. » Me dit par communication privée Hitamia.

« Rejoignez mon équipage et nous serons quittes comme disent les humains. » Je lui proposais en la fixant de mes diodes orangées.

« Je crois… Que c’est le mieux à faire, puis… J’ai perdu mon boulot. 
» Gloussait, elle en regardant vers les restes de la station.

« Ici contrôle spatial d’Illium, les secours arrivent… Bien jouer, geth. 
» Émit une voix sur les transmissions alors que je voyais les premiers navires de sauvetage arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
 

Ca c'est rock!... C'est bien cela l'expression humaine non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Nébuleuse du Croissant :: Illium-