AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Rhadamanthe [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Rhadamanthe [Validée]   Mar 05 Juin 2012, 21:48
Registre Galactique des espèces:

Nom : Rhadamanthe
Prénom :
Sexe : Asari
Âge : 690 ans
Planète, Station ou vaisseaux :
Poste : conseillère politique et stratégique du MILO

Description RP :

"Arcadia Lorr'ska, levez vous !"

L’ambiance était lourde et surchauffée. C'était dans les entrailles d'un vaisseau de guerre asari que je me tenais, sous le regard de mes consœurs. Ce genre de sessions étaient rare au point qu'il fallait être une érudite de l'histoire judiciaire de mon peuple pour avoir connaissance d'un précédent, ce qui n'étais pas mon cas. En cette année 2185, je me tenais prête à recevoir mon jugement. Les doigts fin de la matriarche Niala se croisèrent alors qu'elle se pencha en avant, me fixant intensément. Elle ouvrit les hostilités :

"Expliquez nous la raison de ce foutoir."

Le ton était sec. Aucune d'entre elles n'essayaient de cacher le dégoût presque physique que je leur évoquait. Je serrais les dent au point de les sentir grincer. Comment osaient-elles, alors que la moitié s'étaient contentées de fuir ?!

"Ils sont arrivés sans rencontrer la moindre résistance. Nous étions comme un fruit mûre, prêt à être cueillit …", lui répondis-je.

Elles n'avaient même pas sourcillé lorsque j'avais mentionné leur abandon. Elle s'étaient contentées de me fixer avec toujours ce même air.

"Et ensuite ?"

Je restais moi même égale et impassible, mais au fond de moi un soupir de lassitude montait. Le soupir de celle qui avait déjà répété ad nauseam ses répliques, et qui savait déjà comment cela allait se terminer.

"Ensuite nous avons capter la signature énergétique. Celle qui disait qu'ils allaient nous vaporiser depuis l'espace. Alors j'ai fait ce que je pouvais pour en sauver autant que je le pouvais. J'ai envoyé un message disant que nous nous rendions.", continuais-je.

"Et ils sont descendu." Non pas une question de leur part, mais une affirmation.

"En effet."

Mon impassibilité vacilla au souvenir de ces silhouettes de cauchemars.

"Ils descendirent et apportèrent l'horreur dans leur sillage. J'ai …. collaboré. Évité les tentatives de soulèvements qui n'auraient aboutis qu'à encore plus de morts. J'en ai vu partir tellement … mais à la fin, quelques uns restaient."

Les derniers mots sortirent avec douleurs. Je connaissais chacun d'entre eux, chaque visages. Rien d'autres que des figures sinistres et pleines de reproches silencieux dans mes cauchemars à présent.

"Quelques uns !? Vous voulez parler des quelques deux cents vingt trois asaris qui restaient sur une population d'une centaine de milliers !? Certains des rapports vont jusqu'à dire que vous aidiez les moissonneurs dans leur collecte !"

J'ignorais qui avait parlé, plongée que j'étais dans mes souvenirs. Je ripostais avec violence, faisant parler ma rage avant que j'ai le temps de l'étouffer.

"J'aurai sans doute du faire sauter toute la colonie ? Faire se battre les gens que 'avais sous la main dans une bataille frontale contre les moissonneurs ? Ou le problème est-il plutôt que je vous rappelle un peu trop que vous avez sacrifié les colonies !? Combien de survivants dans les autres colonies ? COMBIEN ?"

"Vous vous oubliez, …", commença une des matriarches, outrée.

"NON ! C'est vous qui voulez oublier, et tant qu'à faire m'enterrer au passage. Car nous savons toute très bien qu'une matriarche qui collabore avec les moissonneurs, même si c'est pour sauver les siens, fait mauvaise presse !"

Il y eu un échange de regard entre mes juges. Les jeux étaient fait et les dés pipés. De toute manière les maigres espoirs que j'avais de retrouver ma vie normal s'étaient envolés à la fin de ma diatribe. Quelques secondes plus tard je m'entendais dire que je serait à jamais écartée de l'assemblée des matriarches, et retirer les avantages du à mon age. Nulle oreille n'entendra mes avis, nulle bras ne portera ma volonté. Moi qui ne voulait que servir, me voilà renvoyé au même rang qu'une jouvencelle de 90 ans.

***
        
Les premières années furent rude. Ostracisée par les miennes, j'allais de planète en planète, et bien souvent très vite de bar en bar. Quitte à être traitée comme une demoiselle … je profitais pendant un temps de tout cela, buvant, dansant, m'unissant avec des rencontres d'un soir. Mais très vite, il y eu de moins en moins de danse et de corps à corps frénétiques, l'alcool lui même n'avait plus d’intérêt. Un soir pourtant, une rencontre changea ce qui semblait être devenu une ritournelle sans fin.

Elle était là, à coté de moi dans un bar miteux de la station Oméga, un oiseau aux ailes brisé. Une épave malmenée, mais j'étais bien loin de pouvoir poser un jugement au vu de mon propre état. J'étais certes extérieurement impeccable, mais à l'intérieur ... Lorsque je me regardais dans la glace, je me reconnaissais à peine dans mon reflet. J'avais toujours cet air digne, des traits fins, et un port de tête qui gardait en permanence l'inclinaison exacte, celle qui donnait l'impression de dominer légèrement sans mépriser. Mon visage tout entier était avenant …. mais mes yeux. Aussi fort que je le tentais, je ne parvenais pas à enlever complètement cet air glacial. Les humains ont pour habitude de dire que les yeux sont le reflet de l'âme. Dans ce cas j'étais morte à l'intérieur, un esprit froid et mort dans une enveloppe chaude. La discussion s'engagea lentement, et c'est très vite à court de banalité que nous nous retrouvâmes. Faute de mieux, et sans savoir trop pourquoi, je me retrouvais à parler de ma vie, de mes succès et de ma chute. Je fus surprise en trouvant chez Alyx à la fois un écho à ma colère et en dessous, quelque chose d'indéfinissable. Sous cet air brisé se cachait je le sentais une énergie effrayante. La discussion dura des heures qui passèrent en un clin d’œil, et quand nous nous quittâmes, se fut avec la promesse de recommencer sous peu.

D'abord espacés, nos rencontres se firent de plus en plus rapprochées. Et toujours nous parlions de nos colères, des ces matriarches qui avaient abandonnées le peuple, mais peu à peu aussi des autres races. Au fil des années, de ces dialogues  émergèrent des idées. Des idées fortes. Des idées dangereuses. En vieillissant on se rend compte à quel point les idées sont des armes, et Alyx était le détonateur de ces notions puissantes. Nous cherchions toutes les deux la justice, pour nous et pour la galaxie. Voir la jeune asari était un spectacle superbe et terrifiant. Ses piercing, ses yeux rougis par les excès de Minagen X3 semblaient ne vouloir faire d'elle qu'une junkie lessivée. Mais il n'en était rien. Elle était une catastrophe naturelle endormie. Et je savais qu'adroitement canalisée et guidée, cette petite tempête se transformerai en un ouragan d'une force phénoménal. Et du reste son addiction pourrait se révéler utile si elle devenait incontrolable, autant pour elle même que pour les autres. Je carressais plusieurs fois l'idée de la faire arrêter la drogue, mais je n'osais pas, de crainte de voir l'alchimie incroyable qui semblait mouvoir cette jeune asari s'évanouir.

De nos discussions naquit MILO. Cette organisation serait l'instrument de ma justice, et Alyx en serait la pièce maîtresse. Elle serait le visage de la vengeance de la galaxie, et surtout de la mienne. J'abandonnais mon nom trop lourd à porter, et devint Rhadamanthe. Dans l'ombre, j'attendrais le moment où je pourrai exprimer ma sentence.

Objectif actuel :

Utiliser MILO pour apporter sa "justice" dans la galaxie. Commencer par un acte d'éclat qui donnera conscience de l’existence de l'organisation.

***

Ici sera uploadé le manifeste du MILO.

 
Citation :



 

    


Le mouvement s’est formé en réaction du silence coupable du gouvernement asaris sur l’existence de la balise prothéenne. Ce silence a causé la mort d’innombrables asaris et anéantis la crédibilité de leur gouvernement. Mais il s’est avéré par la suite que le gouvernement asari n’était pas le seul fautif. En effet, ce sont tous les dirigeants à travers la galaxie qui se sont montrés indignes de leurs charges.
Que ce soient les humains en mettant en doute les paroles de Shepard, les galariens en restant passifs lors de l’invasion moissonneurs ou de l’incapacité du conseil à défendre leurs colonies, tous sont fautif, tous coupables.
Actuellement, la galaxie est toujours aussi fragmentée et chaque espèce possède son propre gouvernement mais refermé et indépendant, où chacun conspire contre l’autre pour être plus puissants aux dépends du Peuple. Le Mouvement Inter-espèce de Lutte contre l’Oppression, ou le MILO, se bat pour un gouvernement unique où tous les peuples de la galaxie auraient chacun un représentant élu qui siégerait à égalité avec chacun des représentants de chaque races. L’intérêt du gouvernement serait l’intérêt du Peuple, non pas de certaines races, mais de chaque êtres conscients et sensibles de la galaxie.
Les médias l’appellent l’utopie MILO.
Ce mouvement a pour but de traduire en justice les coupables, de balayer le système pour en créer un nouveau qui profitera aux peuples de toutes les espèces, que plus jamais une telle chose ne puisse à l'avenir arriver.


Néanmoins, le MILO prône que les inégalités socioéconomiques ne peuvent être abolies que par la révolution. En ces temps où les gouvernements s'agrippent de toutes leurs force au reste de contrôle qu'ils ont sur la galaxie, c'est l'heure de frapper et de rendre le pouvoir aux oubliés du Conseil, aux faibles, aux victimes des manigances des politiques. Le changement ne passera pas cette fois par la passivité et la diplomatie.
MILO prendra les armes pour le Peuple, pour ceux qui ont souffert, unis derrière un leader.
Le mouvement intensifie les guérillas, commandées par l’ancienne chasseresse Alyx S’trassi. Cette dernière a été désigné procureur d’un tribunal révolutionnaire chargé d’exécuter les militaires et politiciens du régime précédent jugé coupable de crimes contre le peuple. Tout est permis pour permettre à cette utopie de se réaliser, et c'est par des actes terroristes que MILO compte réaliser sa vision d'une galaxie meilleure.
   







Revenir en haut Aller en bas
 

Rhadamanthe [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Anciennes fiches-