AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez
 

 La Flotte des Terminus - L'Assaut

Maitre du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Compte staff
Messages : 4746

La Flotte des Terminus - L'Assaut Empty
MessageSujet: La Flotte des Terminus - L'Assaut   La Flotte des Terminus - L'Assaut Icon_minitimeJeu 13 Juin 2019, 22:39
► █ Date : 30 juin 2204 RP Tout public◄
Anton Ardak ♦️ Elissa ♦️ Kydra Lifith
La Flotte des Terminus



[Intrigue] La Flotte des Terminus - L'Assaut

30 juin 2204



Maitrum, orbite

La flotte parût sans aucun signes avant-coureurs. Une quantité invraisemblables de vaisseaux pirates et mercenaires, de toutes tailles, de toutes formes, souvent personnalisés au point de ne plus pouvoir reconnaître le modèle d'origine. Une organisation générale extrêmement vague, mais avec tous les extrêmes dans le détail : certains vaisseaux dans la flotte agissaient comme une flottille coordonnée et bien commandée, d'autres n'étaient que des essaims qui risquaient de s'écraser les uns contre les autres à tout instant.

La flottille spatiale défendant la planète ne pouvait rien faire. Attaquée par surprise, ses éléments isolés tombèrent rapidement, tandis que le reste se réunissait pour faire front. Apte à résister, car les vaisseaux turiens étaient meilleurs, leurs équipages plus compétents, leur hiérarchie mieux organisée. Mais ils avaient besoin de toute l'aide disponible.

À bord du Centenaire

-Rassemblez nos forces ! Prévenez Taurus de mener l’attaque sur le flanc droit. Que fout Laryssa, elle devait amorcer le contournement ? Elle a... ? Mais rappelez la, elle n'a pas à traquer les cibles isolée, c'est Garnak qui s'en charge ! Quelle idiote.

La capitaine quarienne Sora Razzor'Anni secoua la tête de dépit. Si ses hommes, sa flottille, tenait parfaitement son rôle, la majeure partie des pirates n'en faisaient qu'à leur tête, sans suivre les plans qu'elle leur avait minutieusement concoctés. La capitaine était brillante et le savait, mais obtenir la victoire en commandant de telles têtes brûlées serait un défi, même pour elle.

-Avancez-nous. Le bordel que ces idiots provoquent va nous servir. On va créé une opportunité pour nos alliés. Tyran voulait faire de l'abordage, il va être servi ! Où en sont les troupes de débarquement ?

En disant ça, la femme se retournait vers l'hologramme d'un elcor en arme, un lourd canon posé sur son épaule.

-Confiant : Nous avançons, en débordant les flancs ennemis. Admiratif : Votre plan se déroule à merveille, amirale.

Malgré elle, la quarienne sourit. Amirale, si seulement ! Mais Tamtam savait séduire comme personne.

-Merci, Majesté. Le ton était plus taquin. Continuons comme ça. Nous nous chargeons d'eux jusqu'à ce que vous ayez terminé votre mission.
-Calme : Je vois notre réussite, amirale. Gardez votre foi.

À bord du Jugement

Tamtam coupe la communication, la rouvre vers tous ceux qui avaient choisi la bataille terrestre à l'affrontement spatial. Son vaisseau n'est pas le plus gros, mais il est reconnaissable entre tous : lourdement armé et repeint de la façon la plus voyante possible, c’est un flambeau, celui du capitaine le plus populaire de la flottille pirate. Sa Majesté Tamtam est en tête d'une flottille désorganisée mais volontaire : ceux ayant été choisi pour éviter l'affrontement spatial et descendre sur la planète pour abattre les murs de la prison.

-Fiers : Camarades, guerriers, l'heure est venue. Sus à Maitrum. Libérons nos frères et sœurs.

Et sur ces mots, la horde spatiale entama une violente avancée vers la planète, ne laissant à ses adversaires que le choix de s'écarter ou de mourir.



____________INFOS MJ____________


C'est parti !

Anton, Elissa, Kydra, vous faites parti de la flottille suivant Tamtam. Cependant, vous êtes des pirates, donc agissez comme vous le souhaitez.

Votre objectif est d'atteindre la planète. celle-ci est défendue par sa flottille, mais la prison aussi dispose de défenses solides. Je vous laisse jouer ça.

Comme d'hab, une semaine pour répondre, en cas de retard vous êtes passé, les conséquences dépendent de la situation, je suis dispo si vous avez des questions !






La Flotte des Terminus - L'Assaut 1408461301-sans-titre-1
Anton Ardak
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Empereur-Dieu
Messages : 1155

La Flotte des Terminus - L'Assaut Empty
MessageSujet: Re: La Flotte des Terminus - L'Assaut   La Flotte des Terminus - L'Assaut Icon_minitimeVen 14 Juin 2019, 14:32
L’index du colosse s’abattait au rythme parfait du métronome sur le tableau de bord se présentant devant lui.

« Le plan de la quarienne se déroule à la quasi perfection. » Solan, un grand superviseur des Pacificateurs, l’un des plus proches lieutenants du seigneur de guerre et l’une des rares personnes en qui le butarien pouvait avoir confiance. « Enfin quelques erreurs flagrantes entachent la situation mais cela tient nettement plus de la stupidité de certains éléments de la flotte que tout autre chose. »

Le superviseur Ibrahim lâcha un bruit de bouche d’amusement, un son étrangement désagréable et appréciable à la fois. L’humain à la peau mate se leva alors et pointa du doigt la projection holographique de la prison.

« Pourquoi on attaque ce bunker avec ces types-là ? » Le ton était à la fois agressif et interrogatif et ne s’adressait à personne en particulier. « Je veux dire, on aurait pu profiter de cette attaque pour nous occuper de notre côté. »

Voyant que sa question ne semblait pas attirer l’attention de son seigneur et que les différents lieutenants ne semblaient guère plus décidés à répondre, il retourna s’assoir sans un mot de plus. Nulle trace de rancune ou de colère sur le visage, Ibrahim se contenta d’observer avec curiosité le dossier massif du siège servant à masquer la forme de l’ancien maître d’Oméga.

« Oui. » Etait tout ce que le galarien ajouta, comme si l’intervention ne méritait pas plus d’intérêt. « Pour le reste de la situation, l’elcor a clamé que l’assaut terrestre pouvait débuter. Nous attendons pour l’heure que les plus stupides dans les forces d’assauts prennent les devants et occupent les défenses terrestres. » Solan faisait les cent pas tout en parlant, sans le moindre regard pour les autres éléments constituants les officiers.

En tout, les officiers formant la direction étaient au nombre de cinq, sans compter le maître des lieux. Un seul Grand Superviseur faisait acte de présence, et il n’avait aucune intention de faire partie des forces d’assaut. Pour le reste quatre superviseurs, Gorbag, un krogan, Narlon, Kyhan deux butariens et Zaekael un lysthenis. Ceux-là étaient prêts à partir au combat et n’attendaient même que ça. Cela faisait de nombreux mois que les Pacificateurs n’avaient pas connu de réels affrontements, se contentant de piller quelques maigres convois ou de piller des planques d’Eclipse et des Soleils Bleus.

Le doigt du colosse se figea soudainement, dans l’indifférence générale tant le flot incessant des paroles du galarien avait terminé d’user les sens de chacun. Ce n’est que lorsque le crissement d’une armure contre une paroi métallique que le silence se fit.

Anton, seigneur des Pacificateurs, ancien tyran d’Oméga regardait avec une neutralité frappante les éléments constituants son simulacre de conseil militaire.

« Préparez les troupes. Nous ferons partie de la première vague d’assaillants. Prenez les autres comme boucliers pour notre descente. » La voix rendue excessivement grave par un mutisme prolongé sonnait magnifiquement dans la salle et aux oreilles des belliqueux combattants s’y trouvant. « Je pendrais la tête de nos forces pour cette opération. »

La nouvelle réchauffa aussitôt le cœur des Pacificateurs qui n’avaient pas vu leur seigneur se battre depuis la chute d’Oméga. Et même s’il conservait sa forme d’antan par un entrainement drastique, le sang n’avait pas maculé les mains du butariens depuis si longtemps que de plus en plus de voix s’élevaient pour clamer que le colosse guerrier avait été brisé. Personne ne doutait désormais que quelques têtes allaient tomber au retour de l’opération.

***

La descente avait été un véritable carnage, les canons de défense de la prison avait littéralement déchiqueté la première vague, et seuls quelques vaisseaux étaient parvenus jusqu’au sol. Le Kor’Vattra, frégate personnelle d’Anton en faisait partie mais uniquement par sa capacité à se servir de la carcasse des pirates abattus comme couverts. Arrivée au sol, elle s’était posée sur le toit de l’une des structures, entre trois débris de corvettes moins chanceuses. Aussitôt au sol, la porte des hangars s’ouvrit et les quatre escouades se déversèrent, casques fixés sur la tête et armes aux poings. Toutefois nuls défenseurs ne semblaient intéressés par la situation en extérieur.

Après tous leurs effectifs ne devaient pas être suffisant pour tenir toutes les positions ce qui augmentait les chances que les points clés de la prison ne soient puissamment sécurisés. Mais le plan des Pacificateurs n’était pas de s’en prendre aux gardes de la Hiérarchie ou aux canons et autres joyeusetés. Non le plan était tout différent et c’est pour cela que le commando s’était posé en un tel endroit, le bâtiment principal, la prison en tant que telle. En tout cas l’une des ailes.

Les comlinks s’activèrent pour tous.

« L’objectif principal est simple. On trouve Lanius Attreban et on l’exfiltre. Si vous trouvez des volontaires pour nous rejoindre, on le récupère mais sa survie ne sera pas une priorité. »

Les ordres du butarien étaient extrêmement clairs. Ils étaient là pour recruter des éléments pour la future armée des Pacificateurs. Ils étaient là pour préparer la future guerre d’Anton, et pour construire son futur empire. Le reste n’avait aucune importance. Maintenant il ne restait plus qu’à trouver ces fameux éléments.


Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 
Kydra Lifith
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage RP
Faction : Pacificateur
Rang : Déesse
Estomac Tendre
Messages : 482

La Flotte des Terminus - L'Assaut Empty
MessageSujet: Re: La Flotte des Terminus - L'Assaut   La Flotte des Terminus - L'Assaut Icon_minitimeLun 17 Juin 2019, 00:46
L'intonation de Tamtam était légèrement parasitée dû aux conditions d'émission et à la vétusté du matériel qui captait le message, mais sa voix résonnait néanmoins avec force dans la pièce. Vautrée dans son fauteuil, Kydra roula des yeux un instant en écoutant ses paroles.

Il essaye vraiment de galvaniser les troupes là ? Ça en devient presque gênant.

Elle coupa la réception et la silhouette de Taur, prostré plus loin dans la salle, se tourna vers elle.

Non mais c'est vrai, à l'époque les seigneurs de guerre ça avait quand même plus de gueule. Les conciliens sont censés avoir peur face à ça ?

Ne réagissant pas à la remarque, le vieux krogan se contenta de recentrer son attention sur le transpondeur clignotant face à lui, s'appuyant solidement à sa canne comme s'il s'agissait d'une troisième jambe.

Vous n'avez toujours pas répondu à la Matriarche.

L'humaine haussa un sourcil.

Ah oui j'avais oublié. Elle se tracasse inutilement, dis lui que j'ai les choses en main et que je gère parfaitement la situation.

J'ai bien peur que ce soit la raison de son inquiétude madame.

Kydra posa une main sur son torse et prit un air faussement choqué.

Taur ? Remettrez-tu en cause mon efficacité ?

Le vieux krogan s'écarta de quelque pas du transpondeur, orientant sa silhouette vers la jeune femme affalée dans son siège. Bien qu'ancien, le mastodonte n'en restait pas moins imposant et sa voix tranchait avec son aspect barbare et décharné. Il pouvait être ironique d'observer ainsi un fils de Tuchanka tenir un rôle de conseiller, mais son comportement s'y prêtait si parfaitement que cela devenait très rapidement naturel. Il n'y avait aucun doute à émettre sur la raison pour laquelle Dashanxa avait décidé de l'intégrer à l'Azur Stellaire après l'avoir rencontré.

Je ne partage toujours pas votre décision de nous avoir amené sur un vaisseau pirate.

Levant un bras face à elle, Kydra accompagna ses paroles de ses gestes.

Ils sont peu disciplinés certes, mais ils ont survécu à Fehl Prime et ils me sont toujours restés fidèles pendant les rébellions. Ces deux arguments sont à mes yeux amplement suffisant pour que je fasse de nouveau appel à eux. Tant qu'ils verront en moi la reine pirate Scylla, ils m'obéiront.

L'humaine écarta une mèche noire de son champ de vision et tapota le métal qui constituait les parois de la pièce.

Et sans eux nous n'aurions pas pu emprunter cette frégate. Il est hors de question de risquer d'esquinter un vaisseau de l'Azur si nous pouvons faire appel à des pirates. Sans compter qu'ils ont le sang en ébullition avec toute cette histoire de « grande flotte des Terminus », ils feront des boucliers plus qu'acceptables pour nos troupes.

Le krogan grogna son mécontentement. Il était très difficile de le faire changer d'avis et l'âge ne venait pas arranger la chose.

Ceci n'explique cependant pas pourquoi vous avez décidé de prendre les choses en mains vous même.

Un sourire étira les lèvres de la sauvageonne.

N'es-tu donc pas encore habitué à mon impulsivité ?

Elle paraît enfantine par bien des aspects, mais je sais aussi qu'elle est très rarement dénuée de sens.

Un petit rire s'échappa des lèvres de Kydra alors qu'elle se levait, entamant quelque pas en direction du conseiller de Dashanxa.

Ah Taur... Si tu avais été plus jeune je t'aurai déjà fait plusieurs héritiers.

Vous n'êtes même plus en mesure de...

Elle le coupa d'un geste sec.

De l'humour ! C'était de l'humour Taur. Tu devrais un peu plus travailler tes zygomatiques, tu sais les trucs là...

La jeune femme tapota ses joues un instant avant d'abandonner face au silence du krogan.

Et pour ta gouverne, j'étais déjà stérile bien avant que Dashanxa ne me mette cette saloperie dans les veines.

Les yeux émeraude de l'humaine s'illuminèrent alors et le conseiller pencha légèrement la tête sur le côté.

Il ne s'agit pas là d'un don selon vos propres dires ?

Un don... Oui ça en est assurément un. Mais j'aurais aimé que les circonstances qui m'ont amené à l'obtenir se déroulent autrement.


Se détournant de son compagnon, Kydra s'avança vers l'une des vitres géantes qui tapissaient deux extrémités de la pièce, offrant un panorama sublime sur la flottille et sur la planète qui venait de devenir sa proie.

Dashanxa a une vision uniquement pragmatique de cette mission, elle souhaite profiter de l'occasion pour récupérer d'anciennes alliées, mais ça s'arrête là.

Le regard de la jeune femme glissa de vaisseaux en vaisseaux avant de s'attarder sur les diverses explosions dont l'intense lueur voir le gigantisme étaient perceptibles même si loin du front.

Le Conseil ne change jamais. Il se bat pour préserver une stagnation qui perdure depuis des millénaires. C'est une dégénérescence, la plus grosse entorse à l'évolution qui ait jamais existé.

Elle tourna sa tête en direction de Taur.

Le cycle des moissonneurs a été brisé, pour la première fois depuis des millions d'années des civilisations peuvent s'élever vers des sommets que toutes les autres n'ont pu que rêver d'atteindre. Et pourtant le Conseil, première superpuissance galactique, reste enfermé dans sa stase hermétique à tout changement, chiant la même merde que depuis sa création.

Kydra reprit alors sa contemplation.

La seule et unique chose qui permet de créer l'évolution, c'est le conflit. C'est pour ça qu'on se bat, pour briser cette stagnation pourrissante et favoriser le changement. Si le Conseil trouvait un adversaire à sa taille il n'aurait que deux choix. S'adapter pour survivre ou être détruit.

L'humaine quitta alors la vitre avant de se rapprocher à nouveau du vieux krogan.

On en est pas encore là, mais libérer dans la nature les criminels les plus dangereux de la galaxie, je trouve que c'est déjà un bon début. Imagine tous les dégâts qu'ils pourraient causer... Ne trouves tu pas cela excitant ?

Taur continua de contempler la jeune femme face à lui, les mains croisées sur sa canne.

Je comprends mieux certains termes qu'utilise la Matriarche pour vous qualifier.

Bah tu vois ça aussi c'est un don. Non parce que entre son vocabulaire issu d'un autre âge et ses conjugaisons à la mords moi le nœud...

Une secousse provoquée par une déflagration proche secoua l’habitacle et mis un terme au dialogue.

Dis au pilote d'attendre avant d'entamer la descente. Et qu'il rejoigne l'orbite haute dès que les navettes seront larguées, on ne prends pas de risques. On aura qu'à en voler d'autres si nos transports font la gueule, c'est pas ça qui manque vu ce qu'on voit dehors.

***

Un bruit d'eau régulier venait légèrement envahir l'air tandis que Kydra contemplait son reflet presque comme un adversaire. C'était une sensation étrange que de se retrouver si proche de Maitrum, prête à y poser les pieds. Cette planète était restée dans son collimateur pendant de nombreuses années, représentant le plus grand danger de la Faille où elle avait jadis établi son repère mais symbolisant également l'objectif principal de Tychus qui souhaitait y libérer son frère. Une utopie qui n'avait cependant pas semblé si lointaine que cela après le succès qu'avait été Felh Prime.

Le destin avait alors décidé de jouer un sale tour, Tychus vendant son âme à Shoran et provoquant un conflit fratricide au sein de la petite coalition pirate que Kydra dirigeait autrefois. Le seigneur de guerre avait perdu, tué par celle qu'il avait trahi et laissant dans son sillage une poignée de frégates en lambeaux et quelques loyalistes survivants qui n'étaient plus assez nombreux pour affronter les conciliens.

Des souvenirs d'une autre époque qui semblaient pourtant si peu douloureux comparé au conflit sur Oméga qui avait suivi... Et à tout ce que Kydra avait perdu ce jour là.

La jeune femme chassa ses pensées en aspergeant son visage d'eau et s’observa une dernière fois avant de sortir son matériel. Serrant une lanière autour de son poignet et mordant l'autre extrémité de ses dents, elle tapota frénétiquement son avant bras gauche pour faire ressortir ses veines. Elle y planta alors lentement une seringue et vida son contenu dans son sang. Un soupir de douleur traversa ses dents serrées alors que le produit se répandait dans son corps, dégageant une sensation brûlante dans ses veines et lui laissant un arrière goût désagréable dans la bouche.

Un supplice désagréable mais nécessaire, cette substance lui permettait de tranquilliser partiellement ses ardeurs pour éviter que l'excitation du combat ne la plonge dans une frénésie où elle chercherait à massacrer amis comme ennemis. Elle remplaça alors la seringue par une perfusion reliée à une réserve dans son gantelet, enfilant son armure et la resserrant tout autour de son corps.

C'est ainsi équipée qu'elle se joignit aux troupes, deux navettes quittant la soute de la frégate et profitant du chaos ambiant et de leur agilité pour se faufiler jusqu'à la surface. Une fois au sol, un groupe hétéroclite de pirates en sortit, suivit par une dizaine d'asaris membres des troupes d'élite biotiques de l'Azur Stellaire et en leur centre, l'armure noire qui protégeait leur meneuse.

Les pirates se jetaient au combat assoiffés de carnage tandis que les membres de l'Azur, fort de leur entraînement et de leur discipline paramilitaire, progressaient avec une rigueur et une précaution toute professionnelle. Une aptitude qui s'avérerait à n'en point douter, fort utile face à leurs adversaires.


La Flotte des Terminus - L'Assaut 1461643631-kydra
Messages : 7

La Flotte des Terminus - L'Assaut Empty
MessageSujet: Re: La Flotte des Terminus - L'Assaut   La Flotte des Terminus - L'Assaut Icon_minitimeMar 18 Juin 2019, 16:26
Elissa était assise sur son fauteuil de commandement, la joue gauche appuyée sur son poing. Elle fixait l'écran holographique face à elle qui retranscrivait la bataille spatial en cours. Sa mine était boudeuse et la bleue était de façon générale anormalement passive compte tenu de la situation. Son second du moment, un turien, l'observait d'un œil soucieux, hésitant à prendre la parole. Finalement, ce fut le fait que sa capitaine souffle d'énervement par le nez qui le décida.

- Quelque chose ne va pas ?
- Je déteste les pirates…
- T'es au courant qu'on est des pirates ?
- On a rien à voir avec eux. Regarde moi cette bande de crétins ! A se ruer dans la mêlée juste pour faire du frag ! On avait un plan ! Même moi je respecte la formation alors que je fais pas partie de la flotte !
- La plupart des participants à cette opération n'en sont pas plus membres.

L'asari ne répondit que par un soupir las.

- Elissa, une escadrille de chasseur turien s'est séparée de la flotte principale et se dirige par ici.

Cette nouvelle sembla quelque peu revigorer la pirate, qui se redressa pour répondre d'un ton enjoué.

- Fonce droit dessus.
- Ça marche.
- Fais chauffer les tourelles Kalbany. On va traverser leur formation par le milieu.
- C'est pas toi qui reprochais aux autres de se ruer dans la mêlée ?
- Ça n'a rien à voir, c'est une manœuvre pour protéger le quadrupède qui nous sert de chef. Dès qu'on aura éliminé les moucherons on retournera à notre place dans la formation.

Le Selendis vira de bord et commença lentement à s’orienter face à l'aile de vaisseaux adverses, non sans tirer quelques salves préventives dans sa direction. Les turiens ne se défilèrent pas et poursuivirent leur course en direction de l'appareil qu'ils avaient pris pour cible. La frégate passa au travers de leur groupe, en détruisant la plupart non sans être elle même ébranlée par quelques secousses et des clignotements de l’éclairage.

- Rapport des dégâts ?
- Avaries mineures sur la coque. Barrières cinétiques constantes à 83%.
- Les chasseurs ?
- Détruits pour la plupart. Les survivants ont l’air de se replier.
- On retourne en formation.
- Elissa, la première vague commence sa descente dans l’atmosphère.
- Il est temps que j'aille me faire belle pour la fête alors. Kalbany, la passerelle est à toi. Je veux retrouver le vaisseau entier à mon retour, alors prends en soin. Hokan, je descends, ajouta la biotique dans sa radio. Tu peux ouvrir le tonneau. Pas plus d'une chope par personne.

La centenaire avait pris pour habitude de partager un baril de bière avant ses assauts, afin de galvaniser un peu ses hommes. Elle ne leur laissait néanmoins pas un accès inconditionnel au breuvage, pour éviter de se retrouver avec des pochtrons incapables de tenir debout au milieu de la bataille. Mais un simple mug ne pouvait pas faire grand mal.

*****

T'Kela se tenait devant son miroir, deux doigts couverts à leur extrémité d'un liquide visqueux écarlate. Précautionneusement, elle traça une ligne avec ce colorant sous chacun de ses yeux. Pour la jeune extraterrestre, la mise en scène avait son importance. Et même si ses peintures de guerre seraient dissimulée par son couvre chef, elle ne se voyait pas monter à l'assaut sans. C'était une sorte de tradition pour elle. Ces marquages indiquaient dans son esprit qu'il n'y aurait pas de prisonnier. Une sorte de transposition d'un antique pavillon rouge de marins humains. La gamine entretenait une sorte de fascination pour ces flibustiers d’une époque depuis longtemps révolue.

Une fois son “maquillage” en place, la biotique but d’une traite le petit verre qui l’attendait et fut traversée d’un petit tressaillement. Elle attrapa ensuite son casque et se dirigea vers le hangar dans son armure blanche. Celle ci était également décorée de symboles évocateurs, tels des empreintes de mains ou des traces suggérant des griffures. Il ne fallait jamais négliger sa tenue...

Atteignant sa destination, l'asari put constater que la plupart de ses hommes étaient prêts, ayant déjà embarqué dans la navette qui les mènerait à la surface. Le Selendis ne descendrait pas dans l'atmosphère, sa propriétaire l'estimant plus en sécurité avec le gros de la flotte qu'à la merci des défenses terrestres. Quelques assaillants retardataires montaient dans le kodiak sous l'oeil attentif du krogan qui les mènerait une fois en bas. La capitaine s'approcha de ce dernier.

- Hokan.
- Elissa.
- Les gars savent ce qu'ils ont à faire ?
- J'imagine qu'un petit rappel de ta part peut pas faire de mal.
- Ok mais vite. Ma nacelle m'attend et on est sur un planning serré.

À ces mots, la bleue pénétra dans le véhicule.

- Ok les gars, on est là pour mettre la main sur un krogan. Vous pouvez libérer qui vous voulez, mais on ne prend personne à bord à part notre cible. Et on ne fait pas de prisonnier du côté des concis. Tirez pour tuer, parce que c'est ce qu'ils feront.
- Elissa, ton module part dans 3 minutes, avec ou sans toi. Déclara une voix dans sa radio.
- Je dois y aller. Hokan.
- Elissa.
- Tâche de m'en laisser quelques-uns.
- Tâche de ne pas arriver trop en retard.

Les deux pirates s'empoignèrent fermement les avant-bras comme deux frères d'arme, puis la plus jeune partit en courant vers son propre transport. Elle sauta dedans pieds en avant et eût juste le temps de s'harnacher avant que l'écoutille ne se scelle. La centenaire enfila ensuite son casque.

- Encore en retard Eli ?
- On change pas une équipe qui gagne. Prête ?
- A veiller sur vous ? Toujours.
- Heavy ?
- J'espère juste qu'on va pas tomber à court de conci. J’aime pas ramener des munitions.
- Plastique ?
- Je serais capable de faire sauter toute la Citadelle à moi seule.
- Parfait. Dans ce cas, musique. Et que la fête commence.

A ces mots, la gamine appuya sur une touche de son omnitech et sa playlist spéciale envahit la capsule alors que l’engin se vit propulsé droit vers son objectif.
Contenu sponsorisé

La Flotte des Terminus - L'Assaut Empty
MessageSujet: Re: La Flotte des Terminus - L'Assaut   La Flotte des Terminus - L'Assaut Icon_minitime
 

La Flotte des Terminus - L'Assaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Travée de l'Attique :: Faille de Caleston-