AccueilRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez
 

 La règle des 3B

Arcadia McKnight

Personnage RP
Faction : UCIP
Rang : Colonel/Médecin en Chef
Arcadia McKnight
Membre
Messages : 450

La règle des 3B Empty
MessageSujet: La règle des 3B   La règle des 3B Icon_minitimeLun 18 Mar 2019, 22:33
► █ Date : 6 Janvier 2204 RP Tout public
Abraham "Faith" Ghail ♦️ Arcadia McKnight
La règle des 3B




「 La règle des 3B 」
Feat.
Abraham
"Faith"
Ghail


Un froid hivernal recouvrait le pays, mordant et humide, pénétrant et glaçant. Tentant de traverser l'épaisse couche protectrice pour se lover contre la peau. Sans y parvenir physiquement, son effet psychologique suffisait à avoir la chair de poule. La neige tombait en fin flocon, recouvrant le paysage de son manteau blanc, balayée par le vent, elle s’amoncelait sur les bas côtés en congère. La route avait été dégagée et salée, il y a de cela quelques heures facilitant la circulation des véhicules à roue.
Néanmoins, l'endroit restait plutôt calme en pleine semaine, à nouveau la voie était recouverte d'un duvet d'une blancheur éclatante, seulement perturbé par les marquages parallèles des pneus.

La moto de course blanche filait doucement sur les routes du Länder de Niedersachsen en direction de Luneburg. D'une couleur aussi pure que la poudreuse, le seul moyen de la repérer de trouvait être ses feux de signalisation, ainsi que ses fines lignes rouges. Les pneus cloutés mordaient dans le sol, offrant une adhérence bien plus confortable, évitant de glisser sur les plaques de verglas des petites routes Allemandes. Délivrant cette sensation de rouler sur des milliers de petite billes et de crever en même temps.Plus la neige se trouvait tassée, voir glacée, plus cela tenait et filait droit. Dans ces conditions le train avant n'était pas un problème, ne décrochant que très rarement.
Sur sa Kawasaki, la pilote était habillée d'une combinaison de cuir seyante, et surtout chauffante, de la même couleur de son engin, évoluait avec une certaine maîtrise de son environnement. Un pied botté toujours près du sol à l'amorce d'un virage, avant d'apprécier la souplesse du moteur pour mettre du gaz avec douceur et sentir la glisse l'envahir progressivement. Quelques petites dérives pointaient parfois le bout de leur nez, elle attrapait l'embrayage pour éviter le moment ou l'arrière aurait inévitablement raccroché.

Arcadia commençait à fatiguer sous ce temps qui lui paraissait aussi féerique que merdique. Cela faisait presque quatre heures qu'elle conduisait depuis Berlin. La première heure avait été jouissive, puis petit à petit la lassitude s'était installée avant de laisser place à l'épuisement. La motarde n'attendait plus qu'une seule chose : arriver au rassemblement de motard. Là bas, elle retrouverait le petit cercle de connaissances avec qui elle avait fraternisé au court des années précédentes, un feu, le confort rustique de sa tente, une nourriture simple, une chaleur convivial et surtout à boire !
Le moteur ronflait joyeusement entre ses jambes, vieux d'à peine quatre ans, il encaissait le froid sans broncher, très réactif malgré le peu de fois qu'elle avait l'opportunité de piloter son bolide.

La toubib aurait bien aimé voir comment l'antiquité d'Audrey s'en serait sorti là dedans. La mécanique archaïque n'aurait sûrement pas apprécié de passer une nuit dehors par une température négative. Faire la maline sur un circuit était facile, surtout lorsqu'on le connaissait sur le bout des doigts. Évoluer dans un milieu ou l'on ne pouvait rien prévoir à l'avance en était une autre. Un jour prochain elle lui collerait une branlée monumentale. Une victoire qui resterait dans les mémoires, et pas avec une bécane de location, certainement pas. Mais avec sa H2s qu'elle connaissait sur le bout des doigts. Mauvaise perdante ? Arcadia ? Jamais !

La règle des 3B Line-p10
Le dernier quart d'heure indiqué sur son GPS fut le plus long. La conductrice avait beau être équipée d'une combinaison, elle sentait le froid s'insinuer dans son équipement, refroidissant ses orteils et le bout de ses doigts. Au fur et à mesure qu'elle se rapprochait un brouhaha se fit entendre, des bruits de moteur, des pétards etc... Aucun doute elle arrivait à destination. La blonde ralentit considérablement l'allure, se couchant contre le long châssis de sa moto, pour soulager ses épaules et son dos de toute cette crispation après un trajet à conduire sur la neige, forcée d'adopter une position rigide.

Le deux roues pénétra sur l'immense terrain ou tout les motards se regroupaient pour dormir, boire, manger et se mettre sur la tronche. Aussi chaotique que l'endroit puisse paraître il y avait une véritable organisation hiérarchisée. Les gangs les plus importants occupaient les places près de l'entrée, des stands ou plus simplement de là ou piquer sa tente était le plus facile. Venait les gangs vassaux, s'agglutinant autour des béhémoths du monde de la bécane, sans pour autant se mélanger entre eux. Le reste était occupé par ceux n'ayant prêté aucune allégeance à un groupe et les touristes.

Longeant l'allée principale, elle roula au pas, toisant sous la visière fumée de son casque aux airs de rapace les personnes qui vaquaient à leurs occupations. Beaucoup se retournaient sur le passage de la grosse cylindrée, au ronronnement bouillonnant d'envie de course. Arcadia arriva vers une butte légèrement surélevée ou un drapeau Poopeedo flottait au vent. Une douzaine de motos étaient garées les unes à côté des autres, tout comme les tentes qui se trouvaient plantés proches.
La Martienne gara son engin à côté des autres, époussetant l'imposant col de fine fourrure blanche des morceaux de neiges qui s'y étaient fixés, avant de mettre définitivement pied à terre.

Enlevant son casque, elle se dirigea vers le groupe qui s'était levé pour l'accueillir, des personnes qu'elle avait rencontré au cours des années ou d'anciens camarades de l'Alliance. Principalement des hommes mais aussi quelques femmes.

« Comme toujours le docteur McKnight nous fait l'honneur de sa présence une fois que tout est installé et prêt, lui lança Kaspar. Natif du pays, plutôt grand sans pour autant être baraqué, c'était un individu de très jovial, ayant un humour parfois sans limite.

- On ne change pas une équipe qui gagnei, lui répondit t-elle d'une voix polissonne, en lui faisant la bise.

- Allez, viens plutôt au coin du feu nous raconter tes exploits. Ça fait des mois que l'on entend parler de toi au boulot. La très sérieuse et studieuse Arcadia McKnight, la Némésis de l’Énergie Noire. La même qui boit comme un maçon et fait des ordonnances graveleuses pour amuser la galerie. On est tous curieux d'en savoir plus », l'invita Kieron en passant un bras autour des ses épaules. Vu comme le chef de la bande, c'était aussi un N7, mentor et une ancienne histoire courte mais sulfureuse du passé.


(c) King (Sacrifars)





La règle des 3B Pulse11
 

La règle des 3B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Bulle locale :: Planète Terre-