AccueilRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez
 

 Nakmor Sulak

Nakmor Sulak

Personnage RP
Faction : Clan Nakmor
Rang : Mercenaire / Foudre de Guerre
Nakmor Sulak
Messages : 7
Crédits : RadioJane - Ravi

Nakmor Sulak Empty
MessageSujet: Nakmor Sulak   Nakmor Sulak Icon_minitimeMar 05 Fév 2019, 22:15
Registre Galactique des espèces
Nakmor Sulak

Informations primaires

Sexe : Masculin
Race : Krogan
Âge : 734 ans
Faction : Indépendant / Clan Nakmor
Poste / Grade : Mercenaire / Foudre de guerre
Parenté : Clan Nakmor, plusieurs fils
Situation maritale : Célibataire
Planète d'origine : Tuchanka


Histoire

Un désert radioactif parcouru de prédateurs raffolant de l'espèce qui se voulait jadis dominante. L'exemple même de la sauvagerie qui anime certaines espèces, un caillou sans intérêt abritant une race sans avenir et dégénérée... Les façons de qualifier Tuchanka sont au moins aussi nombreuses que les siècles d'hiver nucléaire qu'elle a traversé depuis sa déchéance. Hélas, les victimes du second fléau de l'espèce Kroganne, conçu en laboratoire pour contrôler l'espèce, le sont encore plus. Le Génophage, ennemi invisible et pourtant meurtrier du peuple Krogan...

Il était en place depuis près de sept siècles lorsque Sulak vit le jour au sein du clan Nakmor. N'ayant jamais réussi à s'élever bien haut parmi la hiérarchie sanglante des clans Krogans, celui-ci fut longtemps tributaire d'alliances nouées avec des groupes plus importants pour assurer sa survie. La lutte pour des femelles fertiles et les rivalités incessantes entre chefs de clans faisant leur office, les Nakmor ne furent pas épargnés par ces fléaux, même en évoluant dans un endroit aussi reculé que le désert de Kraddack. C'est d'ailleurs ce qui faisait la particularité du lieu, à savoir l'épave en lambeaux d'un vénérable cuirassé Krogan datant de la Rébellion, qui fit de Sulak un être doté de capacités aussi révérées que craintes chez son peuple. Sa couvée fit partie des rares qui furent exposées à une certaine quantité d'élément zéro, minerai formidable de par ses propriétés, mais aussi extrêmement imprévisible dans certaines circonstances. S'ajoutant aux ravages du Génophage, la substance ne laissa vivre que deux rejetons parmi la centaine d’œufs jalousement gardés par leur génitrice. Un duo de frères, dont un seul survécut aux premières années de vie dans un monde ravagé: celui doué de biotique.

Élevé au sein de la Retraite de Jhekt, "Marteau des cieux" dans un ancien dialecte, la colonie des femelles du clan, Sulak reçut une attention encore plus marquée que les autres de par ses capacités acquises dès la naissance. A partir du moment où ses pouvoirs se manifestèrent, il fit l'objet d'une attention plus marquée que les autres rejetons du clan, mais fut aussi mit à l'épreuve de façon plus intense à mesure que défilaient les années. C'est au cours de chasses rituelles dans les régions reculées du désert qu'il acquit les premières cicatrices ornant sa carapace, en même temps que les premières marques de respect et gratitude des siens pour ses honorables résultats à dompter la faune de leur monde, et nourrir le clan par la même occasion. Mais c'est à la suite de son rite de passage, qui consistait à rapporter au chaman des artefacts de l'ancienne épave abritant son peuple tout en affrontant la horde de prédateurs arpentant les entrailles du géant de métal, qu'il prit pleinement sa place au sein des Nakmor.

Pendant deux siècles le jeune Krogan d'alors apprit les "subtilités" de l'usage de la biotique à la façon de son peuple, la défense de son clan contre les dangers de Tuchanka représentant le meilleur entrainement qui soit. Participant aux jeux de pouvoir d'un monde en guerre perpétuelle et à l'agonie, il fut bercé par les récits des vétérans de la Rébellion, alors que lui se contentait d'éliminer des prédateurs et de verser le sang d'autres Krogans, ennemis des Nakmor. Pour lui, il était presque inimaginable que les siens puissent un jour avoir été autre chose qu'une race guerrière et sur le déclin. S'il était attaché plus que tout à ses racines et ne souhaitait pas décevoir les espoirs que l'on plaçait en lui pour le futur de son clan, c'est au détour d'une énième tempête de poussière radioactive, d'une puissance peu commune, qu'il prit la décision de vivre autre chose.

C'est ce jour-là qu'on lui annonça que la troisième couvée qu'il avait eu l'honneur de pouvoir fertiliser n'était pas arrivée à terme... Pressenti pour devenir le Krantt du chef de clan dans les siècles à venir en reconnaissance de ses prouesses au combat, Sulak prit pourtant la décision de quitter les siens et de chercher la gloire parmi les étoiles à la suite de ce qu'il considéra comme un échec personnel.


***


C'est à l'été 1723 que Sulak foula le sol glacé d'Oméga, s'aventurant par la même occasion pour la première fois dans les Terminus. Territoires sans aucune autre loi que celle du plus fort et des gangs, ces systèmes regorgeaient alors, comme aujourd'hui, d'opportunités de se faire des crédits pour qui est prêt à se salir les mains. A partir de cette époque il se lança dans les activités les plus sordides imaginables, dans l'espoir de gagner suffisament de crédits pour se faire un nom lorsqu'il retournerait sur Tuchanka. Contrats de protection, assassinats, chasse aux primes, mais aussi piraterie ou raids esclavagistes firent partie d'une routine macabre qui s'installa au fil des années.

Comme nombre de ses congénères expatriés, le Krogan tomba lui aussi sous les charmes des crédits faciles et vices que l'on peut trouver et exercer dans les Terminus. En plus des gains qu'il amassait pour le compte des siens, il dilapida des sommes conséquentes dans l'alcool et divers jeux d'argent auxquels il fut rendu quasiment addict pendant les deux siècles que dura cette phase de sa vie. Bastons de bar ou règlements de compte entre tricheurs constituaient également un ajout rafraichissant à ses loisirs, Sulak ne crachant jamais sur une bonne bagarre pour lui fouetter le sang. Et faire gicler celui des autres par la même occasion... Mû par une curiosité dévorante, il ne manqua pas de goûter aux plaisirs de la chair, expérimentant avec les femelles d'autres espèces ce que celles de sa race ne pouvaient lui donner.

Le Nakmor Sulak de l'époque se révéla donc être un bon vivant, et s'il est plus "raisonnable" aujourd'hui, certains épisodes de ses jeunes années semblent des fois le gagner encore aujourd'hui.

Ces deux siècles furent aussi l'occasion pour lui de se familiariser avec la galaxie dans son ensemble. Ses contrats l'amenèrent de l'espace concilien au plus profond des trous à rats des Terminus, parfois avec des résultats qui lui interdirent pendant longtemps de remettre les pieds dans certains lieux voire systèmes sous peine d'être à son tour pourchassé... Il coopéra avec de nombreuses races au fil des années, développant même une certaine amitié pour les Butariens. En particulier les esclavagistes, prêts à payer grassement ceux qui leur apportaient les meilleures têtes de bétail. Le Krogan prit ainsi part à plusieurs de leurs raids au sein de la Travée et des Terminus, toujours dans l'optique d'amasser le plus de gains et bien loin des considérations les plus barbantes en matière de respect des êtres vivants.

Toutefois, s'il enchaina les contrats et vit énormément de pays au fil de ses pérégrinations, jamais il ne fit l'erreur, de son point de vue, de se lier à un quelconque groupe ou faction. En effet, s'il ne rebutait pas au travail de groupe, jamais le Krogan ne trouva un intérêt particulier à offrir sa pleine loyauté à quelqu'un en dehors de son clan. Du moins le pensait-il alors...


***


Adopter une vie d'errance et de combats amène à un avantage chez les Krogans: gagner le respect des siens pour peu que l'on se montre productif, soit capable de faire étalage de gains conséquents et puisse justifier de nombreux faits d'armes. Ce que Sulak fut en mesure de faire lorsqu'il retourna chez lui en 1935. Déjà respecté pour ses prouesses de guerrier et l'étalage de puissance biotique dont il était capable, le succès de ses activités en dehors de Tuchanka lui permit de prétendre une nouvelle fois à la reproduction avec les femelles du clan. C'est à cette occasion que l'ombre oppressante du Génophage parut pour la première fois s'écarter, puisque dans les années qui suivirent, la parenté de deux fils lui fut attribuée.

Une fois son héritage assuré, il obtint à cette période la reconnaissance de ses contributions, pécuniaires comme guerrières, au clan en étant reconnu comme Foudre de Guerre par les siens.

Cet honneur l'amena d'autant plus à s'impliquer dans l'amélioration des conditions de vie des Nakmor, ce qui l'amena une fois de plus à parcourir les étoiles entre deux guerres de clans. S'impliquant dans l'apprentissage de ses fils lorsqu'il devait régler certaines affaires sur son monde et que les femelles l'y autorisaient, il veilla à en faire des chasseurs et guerriers compétents. Pas vraiment sous le coup d'un quelconque amour paternel, mais avant tout pour honorer sa lignée et ne pas subir la honte de leur échec. Lui-même continua sa vie de mercenaire dans les années qui suivirent, économisant toujours plus de crédits pour permettre aux siens de survivre aux dangers de Tuchanka en se procurant des technologies modernes.

A l'issue de deux nouveaux siècles de mercenariat, c'est durant l'année 2168 qu'il fit ce qu'il considère encore aujourd'hui comme la plus grosse erreur de sa longue existence. Séduit par les belles promesses de Ganar Wrang, il fit partie de ceux qui choisirent de rejoindre les Berserkers dans leurs campagnes de destruction pour le compte du plus offrant. Si sur le papier, la chose ne différait pas vraiment de tout ce à quoi il fut mêlé auparavant, c'est dans la nature même du groupe armé qu'il déchanta rapidement. En effet, recourir à de la vermine Vortcha pour combattre aux côtés de puissants Krogans fut pour lui une forme de disgrâce. Loin de supporter les piaillements incessants de ces êtres minables et stupides, allergique à leurs pitoyables manigances pour gagner sans cesse plus d'influence sur les Berserkers, Sulak claqua la porte de l'organisation moins d'un an après s'y être engagé. Il hérita de cette époque une haine et un dégoût viscéral pour les Vortchas et les Berserkers, au point d'éviter d'être mêlé à leurs affaires lorsqu'il en avait l'occasion. Si de son point de vue, aucun gang ou milice ne pouvait prospérer et avoir un avenir avec ces vermines toutes proches, le temps sembla lui donner raison, puisque les luttes de pouvoir à la mort de Wrang, ainsi que les guerres contre les Moissonneurs finirent de gangréner leurs rangs.

Pris dans les jeux de pouvoir pour le contrôle d'Oméga dans l'après-guerre, entièrement à la merci des Vortchas qui finirent par prendre le contrôle de nombreuses branches, les Berserkers sont aujourd'hui en piteux état suite à la destruction de la station.


***


Parmi les faits d'armes les plus récents du Foudre de Guerre avant l'arrivée des Moissonneurs, on peut notamment citer sa participation aux Rébellions d'Anhur, de 2176 à 2178 en tant que porte-flingue pour le compte des milices locales. Il se fit par la même occasion certains contacts au sein des Soleils Bleus, qu'il ré-exploita quelques années après la guerre pour certaines affaires.

Mais s'il faut citer un évènement majeur pour le Krogan avant le conflit le plus important de l'ère concilienne, ce fut bien entendu le départ de la majorité des siens avec l'Initiative Andromède. Las d'être les jouets d'autres clans dans les luttes de pouvoir animant Tuchanka et des ravages du Génophage, les deux tiers des siens décidèrent de s'embarquer dans un voyage de plusieurs siècles à travers le vide spatial pour rejoindre une autre galaxie. Un choix que Sulak, en dépit de tout l'amour qu'il avait pour son clan, ne put encourager ou même comprendre. Tenté pendant un temps de dissuader les siens en défiant le chef de l'époque, il prit finalement la décision de ne pas leur imposer une décision qu'ils risquaient de lui faire payer dans les décennies à venir. Le mercenaire fut donc le témoin impuissant du départ de ceux qu'il considérait comme sa famille vers un voyage sans retour, promettant aux restes des Nakmor dans la Voie Lactée un avenir extrêmement incertain.

Mais là où on aurait pu s'attendre à voir leur lignée et nom s'éteindre, les Nakmor trouvèrent ironiquement un regain d'espoir dans l'invasion des Moissonneurs. Plus particulièrement en faisant vivre l'alliance précédemment conclue avec les Urdnot, clan de première importance d'Urdnot Wrex. En apportant le soutien de leurs guerriers à ses forces pour repousser dans le même temps les abominations synthétiques et le Génophage, le clan obtint du Chef de Guerre la reconnaissance de sa contribution. Déployées sur Tuchanka, puis sur Palaven et la Terre, les Nakmor se virent proposer de rejoindre de façon permanente la sphère d'influence des Urdnot au terme du conflit.

Un nombre conséquent abandonna donc le nom de Nakmor pour celui de Urdnot, proposant à ceux qui le firent une perspective d'avenir, mais fragilisant d'avantage la position de ceux qui firent le choix de refuser. Au premier rang de ceux-là, Nakmor Sulak fut reconnu par ceux habitant encore le Désert de Kraddack comme leur chef. Renouvelant l'alliance avec les Urdnot et participant à leur façon à la politique de renouveau des Krogans, ils se réimplantèrent sur leur territoire ancestral en se pliant aux lois Urdnot. Par ailleurs, leur faible nombre n'aidant pas à se tailler un vaste réseau d'avant-postes, la population Nakmor se relocalisa au sommet des Pics Jumeaux.

Formations rocheuses surplombant les landes désertiques de plusieurs centaines de mètres, ce relief donna naissance au nouveau centre de peuplement Nakmor. Divisé en deux, l'endroit abrite d'un côté des mâles, chasseurs et guerriers, l'autre étant le lieu de retraite des femelles, chamanes ou leurs suivantes.


***


Depuis ces changements d'importance, le clan amène sa pierre à l'édifice d'unification des Krogans, quoique de manière détournée. Son faible nombre ne lui permettant pas de peser dans les luttes d'influence sur Tuchanka, Sulak a choisi de faire des siens une force mercenaire reconnue pour son efficacité en dehors des frontières Krogannes. Les Pics Jumeaux étant laissés à la supervision d'un Krantt et des femelles, les chasseurs et un petit contingent de guerriers assurent la sécurité de l'endroit. Le Foudre de Guerre encourage quant à lui ses meilleurs guerriers à se faire des crédits par des activités de mercenariat en vue d'améliorer les conditions de vie du clan sur leur monde natal.

Ses hommes arpentent donc les Terminus et la Travée à la recherche de contrats, se réunissant parfois lorsqu'un boulot nécessite un nombre important de bras. Le tout est donc plus ou moins organisé comme une milice de faible importance, mais dont les membres peuvent se vanter d'une expérience multi-centenaire du combat.

Quant aux questions de politique Kroganne... Les Nakmor apportent régulièrement leur soutien aux intérêts Urdnot en dehors de Tuchanka. Sulak a par exemple plusieurs fois fait office d'intermédiaire avec le clan Hailot, à la tête de la planète Garvug, ou a même aidé à éliminer certains des soutiens de Gorx dans les Terminus. Toutefois, si ce modèle permet aux Nakmor d'amasser des crédits tout en rendant service à ceux qui les protègent par leur influence, il se pourrait que les récents évènements de la galaxie viennent bousculer les choses. Après avoir combattu pour le compte de sociétés privées la Corruption sur des mondes contaminés, Sulak se pose la question de la direction à faire prendre aux siens pour les années à venir. En effet, s'il croit fortement à l'idéal porté par Urdnot Wrex, il ne peut pas non plus rester aveugle aux opportunités offertes par des Systèmes Terminus en lambeaux. La récente destruction d'Oméga, et avec elle la disparition des principaux dirigeants des factions mercenaires de cette région de la galaxie, pourrait permettre aux siens de gagner un certain pouvoir dans la zone s'il décidait de la jouer fine...


Apparence

Apparence
Du haut de ses deux mètres vingt, Sulak est à peine au dessus de la moyenne Kroganne en terme de taille. Il en va de même pour sa carrure, qui ne diffère pas spécialement de celle de ses congénères. C'est plutôt dans les traits qu'il acquit au fil de ses années de mercenariat et de membre du clan Nakmor qu'il est possible de le distinguer des autres. Il arbore notamment des tatouages faciaux sombres, héritage culturel de son clan, en plus de nombreuses cicatrices sur tout le corps. La plus notable semble toutefois être une large entaille à la base de son crâne, vilain souvenir d'une chasse au dévoreur avec ses congénères lorsqu'il venait à peine de passer son Épreuve.

Ses yeux jaunes, communs à de nombreux Krogans, reflètent une sévérité peu commune, même au sein de son espèce. On peut toutefois y lire de nombreux regrets lorsqu'il est seul ou en compagnie de proches, le souvenir du départ des siens dans l'espoir d'échapper à un Génophage éradiqué seulement deux années plus tard étant encore vif.

Dédaigneux envers toute autre tenue qu'une armure lourde, Sulak laisse aux diplomates de son peuple le soin de s'habiller de tissu. Il porte donc en permanence son armure de Foudre de Guerre aux teintes rouges et noires. Couverte d'éraflures en de nombreux endroits, souvenirs d'années de combat, elle n'en reste pas moins un symbole de poids de son statut social chez les Krogans. Il n'est également pas rare qu'il porte une lourde lame de guerre Kroganne, héritage ancestral des chefs Nakmor depuis la Rébellion. L'arme, laissée derrière par ceux partis avec l'Initiative comme un cadeau d'adieux, constitue un véritable symbole d'autorité au sein du clan.

Pour terminer sur la question vestimentaire, il est intéressant de noter qu'il arbore parfois un collier de dents de varrens. Acquis à Dieu sait quelle époque, l'objet semble avoir une valeur affective pour lui, puisqu'il ne s'en sépare jamais. Même lorsqu'il n'est pas question de le porter. Cela ne l'empêche pas, comme de nombreux Seigneurs de Guerre, d'être accompagné de spécimens bien vivants lorsqu'il arpente le sol de Tuchanka pour assurer le subsistance des siens ou rencontrer d'autres clans.


Caractère

Que dire exactement? Le Foudre de Guerre Nakmor Sulak a tout du Krogan impétueux. Ou plutôt l'était-il autrefois. Toujours en quête de gloire pendant ses premiers siècles, il est aujourd'hui plus tempéré dans sa façon d'être. Une façon d'être qui reste évidemment Kroganne. Le biotique tient donc les siens d'une poigne de fer, réprimant toute contestation infondée et irréfléchie dans le sang, au moyen de châtiments ou bien dans un combat rituel. Fort heureusement, du fait de leur faible nombre, il n'a jusqu'ici pas été amené à se livrer régulièrement à ce type d'exaction depuis qu'il est à la tête des Nakmor.

Derrière cette facette de chef indomptable se cache néanmoins un bon vivant. Jamais le dernier à se vautrer dans la débauche, le Krogan aime autant que les autres se murger de façon violente lorsqu'il a quelque chose à fêter. Le ryncol n'est donc jamais loin, de même que les coups de tête "amicaux" de rigueur en présence de ses congénères. Il a parfois essayé avec d'autres espèces, mais a fini par se contenir avec ce genre de geste affectueux. En particulier lorsque, bien rincé, il a tenté de le pratiquer avec un "ami" Hanari... Enfin, ce caractère fêtard qu'il peut avoir en certaines circonstances implique évidemment un goût irrésistible pour les plaisirs de la chair, qu'il ne fait pas que pratiquer pour son seul devoir de reproduction...

En ce qui concerne ses opinions et convictions les plus fortes, le Krogan supporte l'idéal porté par Urdnot Wrex. Et s'il n'est pas le plus fin en matière de négociation, le chef de clan reste un allié fidèle du clan dominant. Son aversion pour les Berserkers, et les Vortchas en général, doit également être notée, ce qui fait de lui un ennemi de ce qu'il considère comme le fond des raclures et fils de catin que l'on trouve dans les Terminus. Écraser à mains nues le crâne des natifs d'Heshtok qui choisissent stupidement de le défier reste un de ses péchés mignons, même à sept cent ans passés.

Mais s'il est un guerrier d'exception, Sulak n'en reste pas moins un être sensible aux doutes. Entre le fait qu'il ait accédé à son rang davantage par dépit que par réelle ascension à la façon Kroganne et les récents troubles qui animent la galaxie depuis la fin de la Guerre... Il en vient parfois à douter sur sa façon de gouverner les siens et les choix qu'il peut ou sera amené à faire. Son dilemme concernant Tuchanka et les Terminus en est un exemple parfait.


Chronologie

» 1470 : Naissance de Sulak au sein du clan Nakmor.
» 1500-1723 : "Jeunesse" au sein du clan. Sulak effectue son rite de passage dans le désert de Kraddack et combat pour la survie et la gloire de son clan.
» 1723 : Départ de Tuchanka.
» 1723 : Pose le pied sur Oméga et dans les Terminus pour la première fois.
» 1723-1935 : Se fait tantôt mercenaire, pirate ou encore esclavagiste au gré des contrats et de ses besoins en crédits dans les Terminus et la Travée de l'Attique.
» 1935 : Semble enfanter de façon viable pour la première fois avec une femelle Kroganne après plusieurs couvées détruites par le Génophage.
» 1935-2043 : Approche à plusieurs reprises, et sur l'accord des femelles du clan, ses deux fils pour aider à leur apprentissage.
» 2168 : S'engage brièvement chez les Berserkers.
» 2169 : Claque la porte des Berserkers.
» 2176-2178 : Est engagé pour prendre part aux combats des Rébellions d'Anhur.
» 2186-2187 : Combat les Moissonneurs débarqués sur Tuchanka, puis fait partie du contingent Krogan envoyé à la rescousse des Turiens sur Palaven puis sur Terre pour l'assaut final.
» 2188 : Réunit derrière lui les quelques Nakmor qui n'ont pas rejoint l'Initiative Andromède ou le clan Urdnot.
» 2189-2203 : Se reconnait dans l'idéal porté par les Urdnot, quoi qu'il choisisse de garder son nom de clan en hommage à son héritage. Il travaille à plusieurs reprises pour ou avec le clan dominant au travers de missions dans les Terminus, en plus de ses activités de mercenaire.
» 2203-2204 : Combat la Corruption pour le compte de sociétés privées désireuses de protéger leurs intérêts dans les Terminus. Erre de contrats en contrats à la suite de la destruction d'Oméga.



Compétences / Équipement



≫Profil :

PORTE-ETENDARD (Professionnel) ~ 5 / 8 / 5


≫Armes :

Carnifex
Nakmor Sulak 350?cb=20120317185613

Lance-pic Graal
Nakmor Sulak 350?cb=20120317201204



≫Armurerie :

M-76 Revenant
Nakmor Sulak 350?cb=20120317174455


≫Compétences :

Militaire :
Maitrise lourde (Fusil à pompe, armes lourdes, arme de poing)  / Corps à corps: combattant entrainé
+Munitions incendiaires (2)
+Grenades d'attaques (3)


Biotique :
Biotique maitre, Perce-Ligne (Charge, Nova, Onde de choc) (8)


Technologie :
Hacker entrainé
+Technoblindage (3)
+Omnilame (2)





Compléments

Signe(s) distinctif(s) : Multiples balafres, armure de Foudre de Guerre.
Relations avec les autres : Dépend du contexte.
Des liens prédéfinis ?  : A voir.
L'objectif de votre personnage à long terme ?  : Offrir un avenir à ce qu'il reste de son clan. La question est: par quels moyens?


Hors Personnage

Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) :
Comment avez-vous connu le forum ? Je fais chier l'admin avec mes fiches (à rallonge) depuis un moment. LOL
Est-ce un double compte ? Yup.
Des remarques ? J'peux avoir Ravi? Gné



Adrien Annaz

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Adrien Annaz
Administrateur
Messages : 8540
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

Nakmor Sulak Empty
MessageSujet: Re: Nakmor Sulak   Nakmor Sulak Icon_minitimeLun 11 Fév 2019, 23:30
Je t'avais pas dis d'ailleurs que je refusais d'office tes fiches maintenant ? Trollface


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?

Nakmor Sulak 1354559290-leeroyjenkins
Nakmor Sulak 14101411370511408112613199
Nakmor Sulak 1427649798-banniere
Nakmor Sulak 1549208315-mc
 

Nakmor Sulak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser