AccueilRechercherConnexionS'enregistrer
Le Deal du moment : -40%
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – ...
Voir le deal
54 €

Partagez
 

 Une française au SSC

Audrey Bayard

Personnage RP
Faction : UCIP
Rang : Lieutenant-Commandant
Audrey Bayard
Membre
Messages : 190

Une française au SSC Empty
MessageSujet: Une française au SSC   Une française au SSC Icon_minitimeDim 17 Juin 2018, 17:26
Registre Galactique des espèces
AUDREY BAYARD

Informations primaires

Sexe : Féminin
Espèce : Humaine
Âge : 35 ans
Faction : SSC
Poste / Grade : Lieutenant au sein de la division d'intervention du SSC
Parenté : Claire Bayard (mère, née Falem), Patrick Bayard (père), Elise Bayard (soeur cadette)
Situation maritale : Célibataire
Planète d'origine : Terre


Histoire


Morceaux choisis :

- Mademoiselle Audrey Bayard ! Puis-je savoir ce que vous faites perchée au sommet de cet arbre ?
- Heu… rien de spécial maman. Il avait juste l’air facile à escalader alors je me suis dit que…
- Descends tout de suite ! Et fais bien attention !
- Voilà voilà…
- Combien de fois je t’ai dit d’arrêter de grimper à tout comme ça ? Tu vas finir par te rompre le cou en tombant ! Tu es quoi ? Une petite fille ou un petit singe ?
- Mais maman…
- Il n’y a pas de mais jeune fille ! Tu es punie ! Interdiction d’aller dans le jardin sans ton père ou moi jusqu’à nouvel ordre et interdiction de t’approcher d’un arbre à moins de 100 mètres !
- Quoi ? Mais c’est pas juste !
- Tu n’avais qu’à pas désobéir ! Et maintenant file prendre une douche, tu es couverte de crasse. Et ensuite, tu vas directement dans ta chambre. Et tu prends l’escalier Audrey, pas la rambarde !

----------

*Tu peux me passer la bouteille d’eau s’il te plait Audrey ? Merci, j’ai 3 5*
- Les filles…
- Quoi ?
- Vous trichez…
- Mais pas du tout. Elise avait soif, je lui ai passé de l’eau, elle m’a remercié.
- Et comment ça se fait que quasiment à chaque fois qu’elle te demande un truc, tu balances un kem’s dans les 2 minutes qui suivent ?
- On est juste meilleures que vous.
- Ou vous trichez
- Tu sais signer peut-être ?
- Non
- Bah voilà. Tes accusations ne sont donc que les spéculations d’un mauvais perdant.
* On devrait peut-être les laisser gagner cette manche, sinon ils ne voudront plus jouer avec nous *
- Qu’est ce qu’elle dit ?
- Que vous n’avez qu’à lancer des contre-kem’s quand elle me parle si vous êtes si certains qu’elle me donne l’état de ses cartes.
- Ouais, pour perdre encore plus vite avec des fausses alertes…
- Sinon, on peut changer les équipes aussi. Elise avec Thomas et Audrey avec moi.
- Si ça peut vous rassurer. Tu en penses quoi Elise ?
* Pas Thomas ! Pierre à la rigueur, mais Thomas est trop mauvais ! *
* Du coup c’est à moi de me coltiner le boulet c’est ça ? *
* Oh allez, s’il te plait. Et je te laisse gagner les 3 premières parties. *
* Bon très bien, mais c’est vraiment parce que tu es ma petite sœur préférée ! *
- Hé, pourquoi tu lui parles en signe depuis tout à l’heure ?
- Bah pour lui donner l’état de mes cartes évidemment ! Plus sérieusement, Elise veut bien changer les équipes mais elle préfère être avec Pierre. Ca vous convient ?
- Ouaip.
- Ca m’va.
- Par contre, Pierre et Elise, je vous laisse vous débrouiller pour convenir d’un code. Si je fais l’interprète, je saurai ce que c’est et pour le coup, Thomas pourra vraiment se plaindre que je triche.
- Haha, très drôle…

----------

- Et toi Audrey, pourquoi tu as rejoint les GAV ?
- A vrai dire, je ne sais pas trop…
- Tu ne sais pas ? Tu es arrivé là par hasard c’est ça ?
- Non c’est pas c’que j’ai dit.
- Ah bah, un peu quand même !
- D’accord, c’est pas ce que je voulais dire. Disons simplement que la plupart des GAV, c’est une vocation. Ils voulaient faire ça depuis tout petit ou depuis le collège. Moi ça n’a commencé à m’intéresser qu’au milieu du lycée. Je crois que protéger ma sœur ça m’a donné envie de protéger les gens. Et toi du coup ?
- Oh bah, moi je vais faire original. Je suis passionnée par les gendarme depuis l’âge de 5 ans. Pour reprendre tes mots, « j’ai envie de faire ça depuis toute petite ».

----------

- Qu’est ce qu’il y a Elise, tu as l’air songeuse.
*Rien*
- Tu es sûre ? Tu n’as rien sur le cœur ?
*Je voudrais… voir la galaxie, prendre un peu l’air.*
- Ca me semble être une excellente idée ! Que diriez-vous d’une balade dans les fermes extraterrestres ?
- Eden Prime ?
- Est ce que tu es devenu fou ? Tu veux partir début octobre ?
- Simplement pour un week-end.
* J’ai toujours rêvé d’y aller *
- Je te rappelle que Elise a des cours et qu’Audrey travaille. Elles seront mortes lundi !
*Mais non maman, Eden Prime est une planète tranquille, on va se reposer là bas*
- Parle pour toi Elise ! Moi j’ai bien l’intention d’en profiter pour me dépenser à fond. Faut que je prépare mon matériel d’escalade, mes chaussures de courses, des rechanges et…
- Oh du calme Audrey. Tu ne pars pas à l’armée, tu pars en vacances.
- Bon, à ce que je vois, la décision a déjà été prise en amont… Très bien, on passe le week-end à Eden Prime. Mais il ne faudra pas vous plaindre si vous êtes crevées lundi matin les filles !

----------

- Oh allez juste un p’tit bisou les filles ! Vous allez voir, chuis un vrai gentleman !
- C’est ça, bah on verra ça quand tu auras dégrisé. Allez, au frais.
- Tu as trouvé ses papiers Chloé ?
- Thomas Martin, né le 21 octobre 2169 à Chartres.
- Tu déconnes ?
- Bah non pourquoi ?
- Putain, je suis sorti 3 mois au lycée avec ce boulet ! Je me disais bien que sa tête me disait quelque chose !
- Et alors, c’était un gentleman ?
- Pas vraiment non.
- Mesdemoiselles, vous nous avez ramené quelqu’un à ce que j’ai vu. Qu’est ce que c’est aujourd’hui ?
- Etat d’ébriété sur la voie publique et violence physique légère monsieur. Pas de blessés, juste un peu de verre brisé.
- Je vois, la routine en somme. Bon, vous connaissez la procédure.
- Affirmatif monsieur. Chloé, tu veux bien te charger de celui là ?
- Pas de souci. Il ne faudrait pas que tes amourettes interfèrent avec ton travail.
- Très drôle...

----------

- Lieutenant Cadmus ?
- Hum ?
- Audrey Bayard, au rapport mon lieutenant.
- Audrey Bayard hein ? Vous avez un accent différent des humains que je connais.
- Je suis française monsieur
- Francèse ? C'est quoi ça francèse ?
- Hum, je viens de France. C'est une région de la Terre. Un pays.
- Je vois. Et bien mademoiselle Bayard, je dois reconnaître que votre dossier est plutôt bon. Enfin, pas autant que le piston qui vous a propulsé devant moi... Entendons nous bien, je n'ai rien contre cette pratique, à condition qu'elle soit justifiée et non qu'elle permette à des bons à rien de gravir les échelons. Votre CV semble indiquer que vous avez des compétences, j'espère pour vous que ce n'est pas que du vent. Si vous faites vos preuves, je me ferais un plaisir d'appuyer votre candidature pour une intégration complète au sein du SSC. Dans le cas contraire, je puis vous assurer que vous n'aurez plus jamais l'occasion de postuler ne serait ce que pour le job d’agent d’entretien dans un poste du SSC. Me suis je bien fait comprendre ?
- C'est parfaitement clair mon lieutenant. Je ne vous décevrai pas !
- Au moins vous avez déjà un parfait sens de la hiérarchie. Mais c'est surtout vous que vous ne devez pas décevoir recrue. C'est votre poste qui est en jeu.

----------

- Et je te rappelle que l’épave de ton grand-père encombre toujours notre garage.
- Ce n’est pas une épave maman, c’est une pièce de collection. C’était la moto de papy.
- Oui, je me demande bien pourquoi il l’a gardé d’ailleurs. Et pourquoi il a jugé bon de te la léguer.
- Peut-être parce qu’il savait que j’en prendrais soin là où vous, vous la bazarderiez. Je te rappelle que je suis la seule à avoir été intéressée par son cours d’entretien.
- Passionnée serait plus exact. Enfin, je suppose donc que ce n’est même pas la peine d’essayer de te convaincre de t’en débarasser.
- C’est déjà un miracle qu’elle ait réchappé à la guerre, ce n’est sans doute pas pour que tu l’envoies à la casse.
- Bon… mais si elle te plait tant, pourquoi tu ne la fais pas monter sur la Citadelle ?
- Pour la dix millième fois maman, il n’y a ni route ni circuit pour ce genre de véhicule sur la Citadelle .
- Tu n’as pas besoin de circuit ou de route pour la bricoler, juste d’un garage.
- Maman… si je la bricole, c’est pour la maintenir en état de rouler quand j’ai envie d’aller faire une balade avec…
- Je t’ai déjà dit que je n’aimais pas que tu ailles te balader là dessus. Ce genre d’engin est dangereux. Ce n’est pas pour rien que les transports ont évolué.
- Maman… Je suis dans la brigade d’intervention du SSC. Je fais face à des malades mentaux qui n’hésitent pas à nous tirer dessus et à des terroristes prêts à tout faire sauter pour leurs revendications. Alors je pense que rouler sur la moto de papy, ce n’est pas grand-chose en comparaison…
- Et c’est sensé me rassurer ?

----------

- Non Elise, tu ne m’écoutes pas !
* Mais si je t’écoute*
- Non, tu ne m’écoutes pas. Je n’ai jamais dit que les revendications d’Eden Prime n’étaient pas fondées, je dis simplement que l'indépendance serait une énorme bêtise.
* L’indépendance est une des principales revendications de la colonie !*
- Mais laisse moi finir. C’est dingue ça, j’essaie de t’expliquer mon point de vue et tu me laisses pas en placer une ! Bon, je reprends donc. Autant je suis d’accord qu’il y a des choses à revoir sur la gestion coloniale, autant je suis totalement contre l’indépendance. On a besoin d’unité plus que tout. Regarde, après la guerre toutes les races se sont séparées et on a failli se prendre la Citadelle sur le coin de la figure. Si Eden Prime est livrée à elle même, elle n’aura plus personne pour la protéger, n’importe qui pourra venir vous attaquer.
* La planète est capable de se défendre. Elle a bien résisté à Cerberus pendant la guerre. *
- Ca n’a rien à voir. Là je te parle de raids pirates. Ils ne chercheront pas à s’installer, ils viendront juste pour piller. Et ils massacreront tous ceux qui les gênent.
* Il y a déjà des colonies indépendantes qui n’ont pas autant de problèmes je te signale *
- Peut-être, mais elles n’ont pas autant à offrir qu’Eden Prime. De toute façon, l’Alliance n’acceptera jamais votre indépendance. La colonie est trop importante.
* Elle n’aura pas le choix. Nous sommes tous déterminés ici ! Certains iront jusqu’à prendre les armes s’il le faut. *
- Ca ne pourra conduire qu’à un bain de sang inutile. Eden Prime n’a pas la capacité militaire de soutenir une guerre d’indépendance contre l’Alliance.
* Les états-unis ne l’avait pas non plus en 1775. *
- Ils ont reçu l’aide de la France. Eden Prime n’aura probablement pas un tel allié.
* Ou peut-être que si *
- Elise… Promets moi une chose. Si la situation venait à déraper... ne fait pas de bêtises. Je ne veux pas avoir à enterrer ma petite sœur.
* Ne t’en fais pas, je ne suis pas prête de rejoindre une milice. Tu sais très bien que j’ai horreur des armes. Mais il n’empêche que je soutiens les indépendantistes. *
- Tant que cela reste dans le domaine des idées et de l’activisme, je suppose que tu ne risques pas grand-chose...


Points importants :

  • Audrey nait en 2168 en France, dans une famille assez aisée, d’un père cadre dans une grosse compagnie de transport (de biens et de personnes) interplanétaire et d’une mère pédiatre.
  • En 2171, Elise vient au monde. Cette dernière étant muette, la famille devra apprendre à signer pour la comprendre. Cela rapprochera beaucoup les deux filles.
  • L’enfance d’Audrey se passe sans problème particulier. Si ce n’est pas un modèle d’obéissance, la petite fille n’est pas non plus plus turbulente que la moyenne. Elle se découvre néanmoins une passion pour l’escalade vers l’âge de 8 ans qui donnera quelques frayeurs à sa mère jusqu’à ce qu’elle l’inscrive dans un club d’escalade pour réfréner ses envies d’ascensions sauvages.
  • Vers l’âge de 15 ans, l’adolescente se met également à la course. Bonne élève, son dossier scolaire est entaché par quelques annotations de « comportements déplacés envers d’autres élèves ». Sa version des faits est qu’elle a simplement remis à leur place des « abrutis » (selon ses mots) qui embêtaient sa sœur.
  • En 2185, en sortant du lycée, Audrey s’engage dans les gendarmes adjoints volontaires (GAV) avec pour objectif de mener en parallèle ses études pour devenir sous-officier de gendarmerie. La guerre interrompra son service.
  • Lorsque les Moissonneurs attaquent la Terre en 2187, Audrey se trouve miraculeusement en week-end sur Eden Prime avec sa famille. Ils y resteront toute la durée de la guerre et parviendront à échapper aux rafles de Cerberus. La jeune fille voudra rejoindre la résistance locale, mais ses parents s'y opposeront formellement.
  • En 2188, elle retourne sur Terre et se réengage comme GAV. Au terme de la formation qu’elle doit réeffectuer, elle choisit son affectation dans la gendarmerie mobile dans laquelle elle restera 3 ans avant de passer le concours de sous-officier et de devenir adjudant-chef (selon le système de grade français) au sein du groupement blindé de la gendarmerie mobile, dans le peloton d’intervention.
  • En 2193, Audrey s’installe sur la Citadelle en reconstruction. Elle rejoint le SSC grâce à un bon dossier et à l’aide d’un ami de son père travaillant à l’ambassade humaine. Elle n’est alors qu’en période d’essai. Un an plus tard, elle intègre pleinement le SSC au sein de la division intervention en tant que sergent chef.
  • En 2198, Audrey suit de très près les événements qui secouent Eden Prime, sa sœur s’étant installée là bas. L’ainée est farouchement opposée à l’indépendance alors que sa cadette lui est favorable. Les deux jeune filles ne se brouilleront pas pour autant, même si elles auront quelques discussions enflammées à ce sujet.
  • En 2199, après 5 ans d’excellent service, Audrey atteint le grade de lieutenant au sein de la division d’intervention du SSC, poste qu’elle occupe toujours aujourd’hui.
  • Les années 2200 et 2201 sont particulièrement propices à une tension quasi permanente au sein de l’équipe d’Audrey, chaque attentat de Machiavel rappelant que la Citadelle pourrait bien être la prochaine cible. Un terroriste humain présumé, dont les liens avec le turien ne seront jamais confirmé ou infirmé, sera d’ailleurs abattu pendant une tentative d’interpellation qui tournera mal. L’intervention ne sera presque pas médiatisée, on ne parlera que d’un forcené retranché chez lui dans les bulletins d’informations.




Apparence


Audrey est une humaine mesurant 1,72 mètres pour une soixantaine de kilo. De nature plutôt athlétique de par son métier et ses loisirs, ses muscles ne sont pourtant pas extrêmement apparents. Cependant, sa stature témoigne de son excellente santé et de l’attention qu’elle accorde à l’entretien de son corps.

La jeune femme n’a pas le visage extrêmement fin, mais on ne peut pas non plus dire que ses traits soient grossiers. Ses cheveux châtains foncés sont presque toujours noués en une queue de cheval, afin de laisser sa figure libre de toute interférence capillaire. Ainsi, ses yeux bleus, qui tirent très légèrement sur le vert, ne sont que rarement gênés par une mèche rebelle. Enfin, la française a la peau assez claire.

Concernant l’habillement, Audrey est assez classique. Lorsqu’elle va courir, elle met le plus souvent un simple débardeur accompagné d’un pantalon de jogging. Si elle porte bien évidemment toujours son uniforme au travail, fréquemment accompagné d’une casquette pour retenir ses cheveux, pendant son temps libre en revanche, elle revêt en général un simple t-shirt accompagné d’un pantalon. La terrienne ne porte que très rarement de jupe, la réservant pour les soirées habillées ou des rendez-vous professionnels l’exigeant, contextes où elle troque également son t-shirt pour un chemisier. Elle n’enfile de robe que si la situation l’exige réellement.

La concilienne ne porte aucun bijou et ne se maquille que très légèrement. La plupart du temps, elle se contente d’un peu de gloss sur ses lèvres et met parfois un peu ses yeux en valeur. De façon générale l’humaine ne cherche pas à se faire spécialement belle ou à paraître séduisante, elle estime simplement que cette légère retouche va de paire avec son entretien physique.


Caractère


Audrey est une sportive dans l'âme. Elle commence chacune de ses journées de travail par une demi heure de course et s'arrange pour passer au moins 3 fois par semaine dans une salle d'escalade. Elle n’est pas pour autant une hyperactive et apprécie aussi de rester tranquillement chez elle pour lire ou naviguer sur l’extranet. De même, si la jeune femme mange assez sainement, elle ne se prend pas vraiment la tête sur son alimentation pour autant.

De nature sympathique, l’humaine n'a pas de problème à aller vers les autres. Elle est assez extravertie, bien qu’elle sache aussi apprécier le calme de la solitude. Au sein d’un groupe, la française a tendance à s’affirmer et à en prendre la tête, même si elle n’a pas de problème à prendre en compte et suivre les opinions de la majorité. Son humour est assez piquant, mais la terrienne ne cherche jamais à être blessante volontairement avec ses camarades. En revanche, elle ne se gênera pas pour l’être avec une personne désagréable.

Dans son travail, la concilienne est consciencieuse, rigoureuse et méthodique. Elle demande beaucoup à ses subalternes, mais jamais plus qu’elle n’est capable de fournir elle même. Audrey est pour la culture de l’exemple : elle doit montrer à ses équipiers ce qu’elle attend d’eux. De nature stricte mais juste, la jeune femme n’hésite pas à faire recommencer des exercices plusieurs dizaines de fois pour que la réalisation soit « parfaite ». Comme elle aime le répéter à ses hommes, « plus vous serez doués à l’entrainement et moins j’aurai de condoléances à présenter à vos familles ».

L’humaine aime son travail. Elle ne prend aucun plaisir à tuer ou violenter des criminels (et essaie d’ailleurs autant que possible d’utiliser des méthodes non létales pour les neutraliser), mais elle apprécie de penser qu’elle protège ses concitoyens au quotidien. Allianceuse et concilienne convaincue, la française croit en l’unification (aussi bien des humains entre eux que des races entre elles) et la cohésion pour avancer.

La jeune femme est assez proche de sa famille, en particulier de sa petite sœur. Elle communique avec elle au moins une fois par semaine via extranet, la cadette ayant choisi de rester sur Eden Prime après la guerre. Bien que cette dernière soit une adulte accomplie ayant d’ailleurs commencé à fonder une famille, l’ainée ne peut s’empêcher de rester très protectrice à son égard et ce même si Elise est très bien accompagnée et qu’Audrey en a parfaitement conscience.


Compétences / Profil


Profil :

Profil : Mercenaire 6/0/4

Équipement :

Armes : M-77 Paladin
Armurerie : M-8 Avenger

Compétences :

Militaire :

  • Maitrise avancée du combat à distance
  • Combattant entrainé au corps à corps
  • Grenades incapacitantes (2pts)
  • Tir percussif (2pts)
  • Munitions cryo (2pts)

Biotique : Non

Technologie :

  • Technoblindage (2pts)
  • Omnipoing (2pts)





Compléments

Signe(s) distinctif(s) : aucun particulier
Relations avec les autres : Audrey n'a pas de préjugés particuliers sur les différentes races et n'a en général pas trop de mal à aller vers les autres
Des liens prédéfinis ? : Nop
L'objectif de votre personnage à long terme ? : Potentiellement intégrer l'UCIP


Hors Personnage

Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) : Jill Valentine (Resident Evil)
Comment avez-vous connu le forum ? Sais plus
Est-ce un double compte ? Nop, reroll
Des remarques ?





Adrien Annaz

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Adrien Annaz
Administrateur
Messages : 8540
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

Une française au SSC Empty
MessageSujet: Re: Une française au SSC   Une française au SSC Icon_minitimeMar 19 Juin 2018, 20:07
Hop.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?

Une française au SSC 1354559290-leeroyjenkins
Une française au SSC 14101411370511408112613199
Une française au SSC 1427649798-banniere
Une française au SSC 1549208315-mc
 

Une française au SSC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser