AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Des cendres aux cendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 38

MessageSujet: Des cendres aux cendres   Dim 10 Juin 2018, 18:44
► █ Date : Juin 2203RP Tout public
Shura Fender ♦️ Qui voudra bien venir
Des cendres aux cendres



L'intérieur du véhicule vrombissait particulièrement plus que d'ordinaire, envahissant de secousses l'habitacle et ses occupants. Un soda ouvert, posé dangereusement proche d'un bord métallique semblait se rapprocher un petit peu plus du précipice à chaque secousse. Lorsque la boisson, ricanant d'avance de sa perfidie, parvint à atteindre l’extrémité de son support et à se jeter dans le vide, une main emplie de réflexe la rattrapa juste à temps.

Shura en profita pour terminer entièrement le soda avant de reposer le contenant désormais vide et dénué de toute sa valeur sur la plaque métallique. Le regard de la jeune femme s'orienta alors à nouveau vers l'extérieur. Elle se trouvait à l'intérieur d'un Hammerhead avec une petite équipe de l'UCIP, le véhicule foulant de ses moteurs à effet gravitationnel assisté les plaines entourant le district de Taiyuan.

Les terres natales de Shura, un territoire qu'elle aurait d'ordinaire arpenté avec plaisir si les circonstances avaient été différentes. Comment pouvoir décrire avec exactitude son ressenti face à l'émergence d'une nouvelle menace galactique de grande ampleur ? Un exercice difficile, que le temps serait sans aucun doute en mesure de simplifier. Mais pour l'heure, il s'agissait surtout d'un océan tumultueux et particulièrement indécis.

Bien évidemment, tout ce merdier qui s'était installé en l'espace de quelques jours n'était pas sans remémorer à Shura le cas des moissonneurs. Un parallèle qui s'avérait dans son cas plutôt nocif tant l'expérience de sa survie sur Terre représentait un événement des plus traumatisants. Mais il était aussi symbole d'une certaine force. La génération actuelle avait survécu à cette menace et aux nombreuses pertes qu'elle avait engendrée, en en brisant une partie mais en en renforçant la plupart.

Cette nouvelle épreuve pouvait être une bénédiction, une occasion en or d'effacer les erreurs commises pendant le conflit contre les moissonneurs en unifiant davantage les peuples. L'UCIP allait sans aucun doute y avoir un rôle prépondérant à jouer. En un sens, cette aubaine était ce qu'avait pu souhaiter Shura dans ses heures les plus sombres.

Le réel problème venait de sa puissance, de sa capacité à s'approprier des terres et des populations avec une grande aisance. Une saloperie infectieuse comme elle avait pu tant en croiser au cours de ses nombreuses expéditions dans les confins de la galaxie, mais frappant à grande échelle. Et l'une de ses premières cibles se devait bien évidemment d'être la planète natale de Shura.

Évidemment, il n'y aurait pas eu le facteur émotionnel sinon.

Le véhicule transportant la colonel de l'UCIP patrouillait donc dans les plaines verdoyantes de la colonie, vérifiant les alentours et prévenant toute incursions plus ou moins grande de la Corruption en direction de Taiyuan qui représentait à l'heure actuelle, le seul territoire sûr de la planète.

L'alliance avait réagi rapidement, fort heureusement, le cas de Chasca avait été une leçon douloureuse, mais nécessaire. La population de Shanxi s’amassait donc aux portes de sa capitale, provoquant des convois monstres sur terre ou dans le ciel. Chaque individu devant passer un sas de détection, permettant aux habitants sain de rentrer et aux infectés de recevoir une joli récompense en plein crâne. Une mesure sévère, mais dont le fonctionnement n'admettait aucune faille.


***

Une semaine s'était écoulée depuis l'arrivée de Shura sur Shanxi. La quasi intégralité de la 6ème flotte était désormais déployée en orbite, surveillant tout ce qui pouvait entrer ou sortir. L'activité autour de Taiyuan avait atteint son paroxysme, l'alliance ayant érigé des défenses terrestres dans l'optique d'une offensive majeure de la Corruption.

Car le temps s'écoulant, l'atmosphère de Shanxi était devenue saturée par l'énergie noire, impactant donc les masses végétales de tous les continents, ainsi qu'une grande majorité de la faune. Il devenait alors impossible de frapper simplement les foyers infectieux depuis l'orbite comme au moment de leur émergence, il fallait tenir les territoires ne pouvant être impactés par l'atmosphère, comme les villes ou l'unique désert de la colonie, en espérant venir à bout des masses d'ombres.

Shura se trouvait justement actuellement dans le désert d'Irijin, portant sa combinaison habituelle de furie mais cette fois ci agrémentée d'un camouflage adaptée à son environnement. La grande majorité de l'ennemi n'utilisant pas de technologie, les camouflages d'antan se révélaient être d'une efficacité stupéfiante pour tromper l’œil organique.

La jeune femme allongée sur le sable recouvrant le flanc d'une dune portait donc une tenue aux couleurs désertiques, son arme elle même étant recouverte de nuances ambrées. L’œil observant au travers de la lunette de son fusil de précision, elle se tenait parfaitement immobile, uniquement accompagnée par l'un de ses hommes qui se tenait lui aussi en embuscade, quelques dunes plus loin.

Si l'intervention dans des milieux exotiques était une éventualité à laquelle elle avait pu être entraînée, les circonstances actuelles la rendaient particulièrement épuisante. Il était en effet impossible de s'abreuver ou de se nourrir lors d'une expédition sous peine de s'exposer à la contamination dans l'air, il fallait donc attendre d'être de retour à la base et dans un environnement stérilisé. Une torture supplémentaire quand les températures pouvaient atteindre des plafonds difficilement supportables.

Le silence radio entre les deux soldats de l'UCIP fut soudainement interrompu par Shura.

Vous voyez quelque chose Chris ?

Négatif.

J'ai bien l'impression qu'on va devoir l'attendre encore longtemps cette dame blanche.

Et la bière qui va avec.

Cette représentation était presque une torture pour Shura qui fondait sous son armure, mais c'était une torture qu'elle acceptait volontiers de subir. Aucune horde n'avait traversé leur partie du désert de la journée, une excellente nouvelle qui forçait cependant les deux éclaireurs à rester immobile sous la chaleur, au niveau de leur point d'observation.

Shura posa ses mains à plat sur le sable, laissant son esprit divaguer au rythme du vent frôlant les dunes et embrassant du regard le paysage qui s'offrait à elle. Du sable à perte de vue, pas le moindre massif rocheux ne venait déranger le relief presque régulier des dunes.

Une ambiance somme toute reposante qui transporta la jeune femme dans un moment de nostalgie, se rappelant la fascination qu'elle avait pu avoir jadis pour ce désert. L'adolescente de l'époque avait passé énormément de temps dans les massifs montagneux plus au Sud ou dans la jungle qui l'entourait. Irijin n'était atteignable que lors des voyages avec son père, des moments qui lui tenaient alors énormément à cœur.

Que pouvait-il bien faire à l'heure actuelle d'ailleurs ? Que pouvait-il penser en voyant les terres pour lesquelles il avait combattu jadis devenir la proie d'une nouvelle menace ?

Hum, Colonel, je crois qu'on a un problème.

Shura quitta soudainement ses pensées en reprenant conscience de son environnement.

Une horde ?

Ça vient de l'Ouest, prêt de ma position.

Shura replia alors le support de son fusil de précision et dévala en quelques foulées maîtrisées la pente de la dune pour rejoindre celle de sa voisine. La jeune femme s'allongea à nouveau et reprit sa position initiale, observant les alentours avec sa lunette.

Un convoi d'une bonne vingtaine de véhicules terrestres et d'aéronefs avançaient au milieu du désert. La N7 ouvrit immédiatement le canal relié à l'avant poste.

Thor, ici Fender, un convoi ennemi se dirige dans votre direction depuis l'ouest, il sera sur vous dans moins de dix minutes.

Un groupe de cette importance représentait un danger certain, mais une frappe préventive permettrait de le neutraliser avant qu'il n'atteigne son objectif.

Thor, est ce que vous me recevez ?


L'absence de réponse de l'avant poste fut une inquiétude qui fut rapidement éclipsée par la scène se déroulant sous les yeux de Shura. Les véhicules infectés n'étaient en réalité que l'avant garde d'un convoi beaucoup plus grand, des engins à la forme inconnue rejoignant les aéronefs, des navettes, des chasseurs, des corvettes. Une armée. Comment un groupe si massif avait pu passer inaperçu depuis l'orbite ?

Euh... Colonel ?

On décroche, vers le véhicule, vite !

Les deux soldats de l'UCIP quittèrent soudainement leur poste d'observation et se déplacèrent aussi discrètement que possible au milieu des dunes pour atteindre leur point d'extraction.

Ce n'était pas simplement une horde en vadrouille, la Corruption avait décidé de passer à l'attaque.


Revenir en haut Aller en bas
 

Des cendres aux cendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Travée de l'Attique :: Secteur Pandore :: Shanxi-