AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Tequila se'lai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Courtier de l'Ombre
Rang : Informatrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t5054-boum-badaboum
http://www.masseffect-reborn.fr/t5055-mira-nehos-nar-tonbay-informatrice-agent-p-2803


Messages : 32

MessageSujet: Tequila se'lai   Mer 06 Juin 2018, 23:55
► █ Date : 10 mai 2203RP Tout public
Jila'Kis Nar Lanketh ♦️ Mira Nar Tonbay ♦️
Tequila se'lai


« Le Réseau est mort. »


C’était ce qui était sur toutes les bouches d’Omega. Toute la population de la station de mercenaire avait son mot à dire sur la chute du Courtier. Et c’était profondément énervant.

Mira était au milieu d’une petite cabine. Petite était un euphémisme. C’était une sorte de cagibi, constituée d’une entrée, d’un meuble de rangement incrusté dans la façade à gauche de cette dernière. Le long du mur gauche, il y avait un lit, que l’on pouvait replier à l’intérieur de la cabine. Face à ce matelas, il y avait un autre espace de rangement, sur lequel Mira avait déposé quelques effets personnels ; sa mitraillette, des cartouches thermiques, un dispositif d’explosif, une visière quarienne fissurée et enfin, un holodisque contenant une compilation de souvenir de Namir et elle.

La quarienne avait la tête entre ses mains. Le dos recourbé, les coudes sur les jambes, elle fixait le sol de ses yeux vides et humides à travers un casque flambant neuf. Elle était dans cet état depuis qu’elle était revenue de l’opération sur Ker Ys. Namir et elle avait tout fait pour tenter de secourir le Courtier de l’Ombre. Alors pourquoi le destin avait-il été aussi injuste avec eux ? Pourquoi s’en était-elle sortie seule ? La jeune femme se leva, l’équilibre incertain. Elle étouffa un hoquet. De violents relents d’alcool lui remontèrent jusqu’au nez. Un haut-le-cœur la fit légèrement tressaillir.

Mais, dès qu’elle eut repris de sa contenance, elle balaya avec violence les objets traînant sur le meuble face à elle. Elle frappa rageusement dans le lit, puis dans le mur, l’impact de son coup se répercuta dans son corps et la poussa à terre. Elle étouffa un grognement tandis qu’elle sentait l’entièreté des os de son dos se tordre de douleur, réveillant les blessures qu’elle s’était faîte lors de la fameuse opération. Mira resta immobile, à regarder le plafond. Se remémorant la façon dont elle s’était débattue en voyant son vaisseau partir sans faire de cas de Zeckus, un mercenaire qui avait brillamment mené l’opération et de son meilleur ami Namir.

Mira avait hurlé, frappée, s’était débattue comme une furie. Même blessée comme elle l’avait été, ça ne l’avait pas empêché de se débattre. Rien qu’en repensant à cela, elle sentit son bras lui faire un mal de chien. Serrant les dents, elle sentit à nouveau ses larmes grimper. Pourtant, elle continua de remuer ses souvenirs. Peu après les lieutenants du courtier avaient proposé que les mercenaires présents se joignent à eux pour la lutte contre les biotiques noires. Sans hésiter une seconde, Mira avait hurlé de toutes ses forces qu’elle vengerait le Réseau. La quarienne brûlait de haine, une haine sans limite qu’elle ne parvenait à endiguer.

Ça avait été encore pire quand ce pantin sombre avait posé le pied sur Omega, c’était depuis quelques soirs, sa vidéo fétiche, elle ricanait nerveusement lorsqu’elle voyait ce corps inerte se faire balancer au gré des balles.

Un soupire passa à travers son casque. La jeune femme se releva. Elle se sentait tellement à l’étroit dans sa combinaison, elle brûlait d’envie de la quitter pour pouvoir sentir l’air conditionné de la chambre s’échouer sur son visage. Sentir l’air se frayer un chemin le long de ces larmes. Malheureusement, elle ne pouvait pas. Pas dans l’immédiat, du moins.

À moins que…

Mira fut soudainement animée d’une énergie nouvelle, qui lui ressemblait davantage. Elle se redressa soudainement, non sans grincer des dents de douleur. Attrapa sa mitraillette geth qu’elle chargea -depuis les récents événements elle avait toujours une arme avec elle- et sortit immédiatement pour s’engouffrer dans les couloirs de la station pirate comme chaque soir, mais aujourd’hui ce n’était pas pour aller noyer son chagrin dans l’alcool. Elle consultait son omnitech de temps en temps pour s’assurer du chemin à prendre. Jusqu’à ce qu’elle vienne se planter face à une porte. Inspirant un grand coup, elle sonna à la porte de la quarienne Jila, celle qui lui avait fournit un logement sur Omega et peut-être, celle qui saurait sortir Mira de cet état.


Citation :
[15:08:24] @ Adrien Annaz : Mira est une Quarienne indépendante, elle a besoin de personne pour mourir !
[23:45:39] @ Adrien Annaz : Tu connais la blague de la Quarienne sans pouce ? Elle est comme ça
[21:26:49] @ Kydra Lifith : Il pourra se la taper qu'une fois, ou deux si elle survit Miraculeusement


Dernière édition par Mira nar Tonbay le Ven 08 Juin 2018, 16:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128

MessageSujet: Re: Tequila se'lai   Jeu 07 Juin 2018, 16:23
La notion du temps, Jila l'avait un peu perdue ses derniers jours. Elle était rentrée avec le minuscule groupe de rescapés de Ker'Ys et elle avait dû affronter Anton afin de lui expliquer en détail ce qu'il s'était passé. Elle n'avait pas bronchée même lorsqu'il avait fallu aborder le sujet de la frégate partie en milles morceaux.

La perte du courtier fut un coup dur pour elle tant elle avait prévue de se reposer sur sa capture pour mettre à profit certaines de ses connaissances, ce coup ne fut néanmoins pas aussi violent que pour la Quarienne qu'elle hébergeait en ce moment. Une informatrice du courtier, Jila pouvait comprendre ce que la jeune femme ressentait, perdre une structure que l'on considère énormément et qui parfois, peut remplacer une famille... C'est ce que se disait la chasseuse de prime tout en sirotant un verre dans un des nombreux bars de la station en pleine après midi.

La fin du mois c'était avérée plutôt calme pour la chasseuse, vivant sur ce qu'il lui restait d'économies. A vrai dire, elle avait besoin de recruter quelques bidasses supplémentaire pour palier aux pertes de Ker'Ys et qui plus es, elle cherchait du nouveau matériel plus performant et probablement plus cher aussi...
C'est ce qu'elle faisait, pianotant sur son Omnitech accoudée au bar, devant elle le barman Turien qui tentait de lui faire la discussion et n'obtenant que pour réponse des mmmh et autre oui... Ce n'était pas un soucis pour lui, habitué à raconter sa vie à la chasseuse habituée des lieux.

Une heure plus tard et sans avoir trouvé ce qu'elle cherchait, la Quarienne salua son ami et se mit en route pour rentrer dans ses appartements, en pleine errance dans les couloirs d'Omega, ne se pressant pas pour arriver à destination. Elle réfléchissait, n'ayant toujours pas manifestée d'envie de rejoindre les lieutenants du courtier dans leur lutte.. le voulait elle ? Mira avait acceptée mais elle était une enfant du réseau, Jila s'en foutait après tout non ? Enfin... elle se pliera au bon vouloir d'Anton si ce dernier souhaite l'envoyer sur une mission en rapport avec cette drôle d'invasion. La peur de perdre ses objectifs de vue avec tous ces changements hantait Jila qui au fond d'elle, savait que les temps actuels étaient bien trop dangereux pour être ignorés..

Suivant le fil de ses pensées, une main sur la hanche et son revenant dans le dos, elle arriva devant chez elle où une fine forme s'agitait devant l'entrée de la forteresse. "Forteresse" comme Jila aimait l'appeler mais qui n'en avait que le nom, étant un bâtiment tout à fait conventionnel. Elle avait refusée d'heberger Mira au sein de l'ordre, ne réservant ce privilège qu'a ses membres mais elle lui avait cependant retrouvée l'appartement minuscule qu'elle avait occupée en arrivant sur la station il y a presque deux ans. Le proprio était mort, enfin Jila l'avait tué à l'époque, laissant ce lieu à l'abandon.

Sa voix caractérisée par le filtre de ce fichu casque résonna dans le dos de la jeune femme.

- Tiens Mira, qu'est ce qu'il t'amène ici? dit-elle en passant devant elle, ouvrant la porte en pianotant rapidement sur le panneau d'accès. Invitant la Quarienne à la suivre dans un fin couloir qui débouchait sur une salle assez spacieuse où une table siégeait en son centre avec un projecteur holographique éteint. Des sièges et autre canapés bordaient les recoins de la pièce qui semblait être prévue pour accueillir pas mal de monde. Bien que la salle semblait être un endroit prévu pour y tenir des briefing, Jila avait dans l'idée de représenter la salle commune de leur ancien quartiers, c'était plus un lieu de camaraderie qu'un endroit stratégique.

- Asseyons nous si tu veux bien. s’exécutant immédiatement les jambes lourdes de fatigue. L'alcool faisant légèrement son effet elle était mieux assise.
Elle s'installa confortablement, adossant son fusil contre le rebord du canapé avant de croiser les jambes d'un air presque impérieux dans sa posture.


Thème Jila:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Courtier de l'Ombre
Rang : Informatrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t5054-boum-badaboum
http://www.masseffect-reborn.fr/t5055-mira-nehos-nar-tonbay-informatrice-agent-p-2803


Messages : 32

MessageSujet: Re: Tequila se'lai   Mer 20 Juin 2018, 15:22
Mira sursauta en entendant la voix de celle qui lui avait offert un toit. Faisant immédiatement volte-face et face à Jila, la cadette des quariennes passa instinctivement une main dans son cou en baissant le regard. Tic humain qu’elle avait pris de Namir. Son aînée était impressionnante à ses yeux. Puisque, malgré tout, les deux natives de la Flotte n’avaient pas énormément discuté ensemble. À bien y réfléchir, Mira s’était contenté de pleurer sur les genoux de la mercenaire et d’acquiescer faiblement aux quelques questions qu’elle avait pu lui poser. Ainsi, tout dans la posture de Jila était chargé d’autorité, de puissance. Suscitant un certain respect et inspirant une certaine autorité à la jeune pèlerine. Et puis, elle avait un Revenant sur le dos. C’était déjà suffisamment impressionnant pour Mira et sa mitraillette geth.

Elle recula d’un pas, laissant Jila ouvrir la porte du bâtiment et s’engagea timidement dans le couloir qui s’étendait face à elle en réponse à l’invitation de son aînée. Périodiquement, elle frottait ses doigts contre l’un de ses bras, pour évacuer sa gêne. Encore une fois, elle tenait cette habitude de Namir.

Le mur était étroit et ses teintes relativement froides. Mira devait bien avouer être assez mal à l’aise, mais lorsque les deux quariennes arrivèrent au bout du couloir, Mira put découvrir une large salle qui était nettement plus accueillante que le couloir morbide qu’elle venait de traverser. L’idée de sauter sur les canapés alignés ensembles en beuglant comme une enfant traversa son esprit. Mais, la fatigue qu’elle avait accumulé entre ses diverses soirées où elle avait fini ivre morte et celles où elle n’arrivait pas à trouver le sommeil, trop effrayé de revivre les évènements Ker’Ys en rêve, rendit son fantasme infantile caduque. Rien que la simple idée de courir l’épuisait profondément.

Pourtant, elle ne se laissa pas tomber contre un fauteuil à la manière de Jila, même si son corps lui criait de le faire. Mira s’approcha lentement d’un fauteuil face à Jila et s’assit au bout de ce dernier, les genoux plaqués l’un contre l’autre, tandis que ses mains se tortillaient entre elles contre ses cuisses. L’ancienne informatrice inspira un instant.

-En fait… étant donné que tu es quarienne, je me disais que tu avais peut-être une chambre blanche ou des médicaments…

Elle détourna un instant le regard de Jila, laissant ce dernier explorer le décor de la salle.

-ça peut paraître bête, mais j’aime bien retirer mon masque et ma combinaison de temps en temps. Je sais pas trop pourquoi, mais, ça m’apaise.

Son regard revint vers son aînée alors qu’elle inspirait de nouveau. Pour reprendre un ton à la fois amusé et mélancolique.

-Et en général, après ça, on allait se prendre une murge monumentale avec Namir. Du coup… En ce moment, pour compenser, je me prends des murges chaque soir !

La fin de sa phrase avait été dite sur un ton plus enjoué, mais rapidement, l’étincelle de joie dans la voix de Mira s’évanouit pour replonger dans son état morose initial. Elle renifla rapidement et releva sa tête vers Jila.

-Et puis j’ai peut-être, un peu, besoin de compagnie.


Citation :
[15:08:24] @ Adrien Annaz : Mira est une Quarienne indépendante, elle a besoin de personne pour mourir !
[23:45:39] @ Adrien Annaz : Tu connais la blague de la Quarienne sans pouce ? Elle est comme ça
[21:26:49] @ Kydra Lifith : Il pourra se la taper qu'une fois, ou deux si elle survit Miraculeusement
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128

MessageSujet: Re: Tequila se'lai   Dim 24 Juin 2018, 18:02
La chasseuse de prime regardait son homologue Quarienne, lui laissant le temps de parler tout en observant l’apparente détresse qui émanait de la jeune femme. Cela se sentait dans son attitude, sa voix, ses mots. Elle était irrémédiablement perdue depuis Ker'Ys. Jila ne la connaissait pas d'avant, elle ne pouvait donc pas savoir si c'était un ressort émotionnel commun chez Mira mais soit...

Les interrogations de Mira surprirent Jila, elle ne s'attendait pas dutout à ça. Bien qu'avec ses relations professionnelles, la chasseuse restait la majeur partie du temps impassible, à la limite de la froideur. Ce n'était pourtant pas une image fiable d'elle, étant une personne plutôt joviale à l’accoutumée. Avec ses amis ou les membres de son organisation.
Voyant que le problème de Mira était tout autre que ce à quoi elle s'attendait, elle se détendit immédiatement, adoptant une posture aussi bien physique que mental, bien plus amicale. Peut être même qu'elle lui faisait un peu de peine. La vétérane se revoyait il y a un peu plus de vingt ans,dans une situation similaire sur Omega, ayant tout perdu, airer mentalement  dans les rues de la station.

- Ce n'est pas commun comme demande, je suis surprise. Marquant une pause. Enfin non, je n'ai pas de chambre blanche mais j'ai de quoi t'aider. On devient vite accroc hein ? Pouvoir respirer sans filtre, voir sans cette visière et ses putains de rayures.

Jila se leva s'approchant de Mira. Elle cherchait ses mots, essayant de ne pas bousculer la fébrile quarienne avant de fouiller dans les multiples compartiments de sa ceinture et des emports de sa combinaison, Jila sortit une petite boîte en métal avec une espèce de petite tige qui se branchait sur le bout du casque, au même endroit que pour manger. Elle le brancha avant d'inspirer d'un coup puis elle tendis l'objet à la jeune femme.

- C'est un médicament liquide, j'en ai d'autres tu peux le prendre. Si tu n'en abuses pas trop ça te tiendra un peu plus d'un mois.

Pendant qu'elle parlait, Jila s'agitait, passant une main sous son menton et derrière sa tête afin de défaire certains branchements quand la lumière de son casque s'éteignit. Des deux mains elle le souleva délicatement avant de le poser sur la table.

- Je te montre ma bonne foi ahah. Essaye n'ai pas peur.

Jila réalisa qu'il y avait un bail qu'elle n'avait pas elle même retirée son casque, si bien qu'elle cligna des yeux plusieurs fois tant la sensation était étrange de sentir l'air, l'atmosphère autour d'elle, et surtout, ses cheveux qui lui tombèrent devant le visage, elle savoura ce geste, celui des les ramener en arrière.
Elle avait une envie folle de toucher son visage avec ses mains mais bon... le reste de son corps était lui toujours enfermé dans cette prison faisant office de seconde peau.
Sur ces gestes, la quarienne s'assit inconfortablement sur l'accoudoir à côté de Mira, posant une main sur son épaule.

- Je suis navrée pour ton ami.

Ne sachant pas trop comment rebondir sur ses propos, la Quarienne hésita quelques secondes cherchant ses mots pendant que sa jambe tapotait à un rythme régulier le fauteuil.

- Si t'as besoin de quelque chose je suis là. Au moins maintenant.

Elles ne se connaissaient quasiment pas au fond mais Jila sentait toute la peine de son acolyte, n'ayant pas le cœur à la renvoyer alors qu'au fond, elle même n'avait pas d'affaires importantes sur le feu.
La situation était à mille lieu des rendez-vous avec Anton, des champs de batailles ou des négociations musclées et même si c'était triste comme constat, la quarienne excellait plus dans l'art de tuer que dans celui de discuter avec une pauvre femme abattue.

Un sourire navré mais touchant s'afficha sur le visage de la chasseuse.

- Je ne sais pas si j'ai mieux à te proposer qu'une nouvelle citerne d'alcool.

Elle le disait sur un ton plus léger, cherchant à rehausser le moral de son invitée.


Thème Jila:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tequila se'lai   
Revenir en haut Aller en bas
 

Tequila se'lai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Nébuleuse d'Oméga :: Oméga-