AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 PSC Chimaera [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance / Conseil
Rang : Commandant (N7) / SPECTRE
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4123-alec-sykes
http://www.masseffect-reborn.fr/t4129-journal-de-bord-d-alec-sykes


Messages : 219

MessageSujet: PSC Chimaera [En cours]   Mer 06 Juin 2018, 22:37
PSC Chimaera


Description générale

- Nom complet : Private Space Corvette Chimaera
- Nom d'usage : Chimaera
- Classe : Moyenne
- Type : Corvette
- Affiliation : Privée, Conseil (officieusement)

- Date de Construction : 2201
- Date de Mise en Circulation : 2202
- Conception : Multi-raciale
- Lieu de Construction : Nos Astra, Illium

- Caractéristiques techniques :

Dimensions : 110 m (Lo) - 20m (H) - 30m (Env)
Autonomie : 3 semaines dans l'espace, jusqu'à 6 semaines avec économies de carburant
Equipage :
- Equipage min. : 1 pilote, 1 ingénieur, 2 membres d'équipage (total = 4)
- Equipage max. : 1 pilote, 1 co-pilote, 1 ingénieur, 10 membres d'équipage et 7 soldats assignés à la sécurité (total = 20)

Cap. de transport/stockage : Dizaine de containers OU 8 passagers supplémentaires (conditions spartiates)
Capacité du Hangar : 1 navette + 1 Mako

Propulsion : Générateur à fusion, réacteur SLM à ézo + réacteurs exo. anti-proton
Armement principal / secondaire : Canon AM / Mitrailleuse à balles plasmiques
Blindage/défense : Blindage Silaris + Système GARDIA
Autres : Bloc mémoire central à I.V.



Equipage


Si Alec reconnait les qualités et le savoir-faire des différentes races composant le melting point galactique, son équipage se compose uniquement d'éléments humains, à l'exception de son expert technologique. Ce choix s'explique par des questions de simplification dans les procédures qui régissent la vie à bord. Il est en effet bien plus simple de s'en tenir à cela que de disposer d'effectifs Turiens requérant des denrées et produits dextro-aminés, ou d'employer des Galariens dont la nation se retrouve en plein marasme.

Tous ont néanmoins un point commun: une expérience militaire au sein des forces armées conciliennes. Toutefois, s'ils sont tenus au silence et se trouvent informés de la fonction du maitre à bord, aucun d'eux ne saura jamais réellement dans quelles affaires baignent Sykes.

- Commandant :

Alec Sykes:
 


- Second :

Tamara O'Brien:
 


- Pilotes :

Amelia & Bill Lowry:
 

- Ingénieur :

Pavla Markov:
 

- Expert technologique :

Lys'andra D'aana:
 

- Artilleur :

Senay Fikru:
 

- Médecin :

Radik Miskovic:
 

- Mascotte :

Alpha:
 


[En construction]

Lister les autres membres importants de votre équipage.


Description approfondie


- Configuration :

Si le Chimaera rappelle dans les grandes lignes le design maintes fois éprouvé de la classe Alamo de l'Alliance Interstellaire, c'est parce qu'il s'en inspire grandement. Bien qu'en des proportions moindres. Commissionnée par un armateur à l'idéologie nationaliste, il faut croire que la corvette reflète les idéaux et la nostalgie de son premier propriétaire. A cela s'ajoute certains avantages inhérents au design de base, notamment l'agencement de sa propulsion lui permettant d'atteindre des vitesses impressionnantes dans l'atmosphère d'une planète ou encore les lignes agressives et élégantes du modèle.

Sous le blindage Silaris se cachent trois ponts avec une fonction propre à chacun.

Point 1 : On y trouve le poste de pilotage, la passerelle de commandement où sont regroupés la totalité des systèmes de commandes à l'exception de la propulsion et du poste de tir, ainsi que les quartiers du capitaine. Ceux-ci, bien que spartiates compte tenu du tonnage de l'appareil, sont néanmoins pensés pour accueillir jusqu'à 2 personnes dans des conditions de vie confortables. Un fait qui s'explique aisément par le statut d'appareil privé du Chimaera, qui n'a pas été pensé en tant que vaisseau militaire pur.

Point 2 : Ici se répartissent les quartiers de l'équipage, une zone de vie commune, une infirmerie à la capacité d'accueil limité et le poste de tir. C'est ici que tous passent leur temps en dehors des heures de quart, à l'exception du Spectre.

Le recours à une IV de bord pour la navigation et la gestion de certains systèmes permet de réduire le nombre d'intervenants organiques nécessaires et d'optimiser au maximum le fonctionnement de la corvette en cas de situation de crise.

Point 3 : Le hangar abritant la navette et le Mako embarqués se trouvent à ce niveau. De même qu'une zone de stockage et la salle des machines. C'est naturellement la zone où se font les arrivées et départ de l'appareil lorsque la corvette se trouve dans l'espace. On y trouve généralement des quantités importantes de denrées non périssables, le Spectre ne pouvant perdre le temps d'un ravitaillement complet lorsqu'un départ en urgence ou une mission de longue durée s'impose.

Il n'est alors question que d'un remplissage express de ses réserves de carburant pour garantir un décollage rapide du vaisseau...

Par ailleurs, si le Chimaera n'est pas équipé d'un système furtif, Sykes espère à l'avenir convaincre le Conseil de l'intérêt d'installer un dispositif de ce genre en mettant en avant les résultats obtenus à travers les différentes missions lui étant confiées.

- Véhicules embarqués :

E-15 Reaver:
 



- Histoire :

Le Chimaera est le fruit de l'imagination des ingénieurs de Cord-Hislop Aerospace. Modèle produit en un seul exemplaire, il fut conçu à la demande d'un trafiquant du nom de Randall Bates. Officiant depuis Bekenstein, ancien agent de renseignement de l'Alliance, l'humain à la fortune assurée par ses activités plus ou moins légales su ce qui ferait de lui un client de choix, mais aussi exigeant, pour la firme. Fervent patriote, l'ancien espion jugea de bon goût de commander un appareil au design ressemblant à la désormais retirée du service corvette de Classe Alamo de l'Alliance Interstellaire. Grand bien lui en prit, puisqu'au delà d'un simple caprice de style, l'appareil qui sortit des chantiers navals de Nos Astra se révéla des plus satisfaisants dans les performances affichées. Le lieu de construction même de l'engin ne fut pas anodin. En dehors de l'espace concilien, le personnel de Cord-Hislop put ainsi aisément appliquer certains "concepts" et plans tombés sous le coup du marché noir pour parfaire le petit bijou de technologie que deviendrait le Chimaera.

On peut ainsi notamment citer la présence à bord d'un bloc mémoire central abritant trois IV aux rôles bien définis, d'un blindage Silaris ultra performant, ou encore d'une navette dont le noyau d'ézo est équipé du même dispositif furtif que les UT-47 développés pour les Forces Spéciales de l'Alliance.

Trempant dans un certain nombre de trafics lucratifs, en particulier ceux d'artefacts et d'informations, Bates cherchait avant tout à disposer d'un appareil rapide et capable de lui offrir une certaine protection sur les différents mondes où il serait amené à se rendre dans le cadre de son business. Baptisé l'Icarus lors de son lancement, le vaisseau servit au mafieux un peu plus d'un an avant de changer de mains.

En effet, peu après la chute de l'Ordre de l'Accompli, certaines des "relations d'affaires" de l'organisation se trouvèrent mises au jour du fait de l'analyse des bribes d'informations récoltées à bord du Bellethium. Parmi elles, Bates se révéla une cible de choix en vue d'acquérir certaines données et neutraliser une source de fuites bien trop dangereuses pour le Conseil. Envoyé à la poursuite du malfrat, il fallut plusieurs jours de traque au Spectre Alec Sykes pour localiser sa cible et la neutraliser. C'est sur Bekenstein, au prix de nombreux efforts, que le Commandant parvint à mettre un terme aux agissements du trafiquant. Et à saisir une partie de ses ressources par la même occasion.  

Ainsi, soucieux de se créer son propre réseau de contacts et d'informateurs, mais aussi de s’octroyer un certain renfort dans les missions à venir, Alec réquisitionna pour lui-même la corvette désormais sans propriétaire. Il la réarangea selon ses propres besoins, la garnit d'un équipage en qui il pouvait avoir confiance et la rebaptisa  avant de l'enregistrer sous un nom d'emprunt dans les registres des armateurs d'Illium.

Quant aux dépenses engendrées par de tels agissements... Disons que les moyens financiers concédés par le Conseil, associés à de ponctuelles saisies des ressources de ses cibles, permirent de gérer au mieux l'entretien de la corvette et de son équipage.

(obtention sujette à un futur RP)




Revenir en haut Aller en bas
 

PSC Chimaera [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Vaisseaux :: Chantiers navals-