AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Des plans pour l'avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 697

MessageSujet: Des plans pour l'avenir   Lun 16 Avr 2018, 00:07
Intervention MJ : NonDate : 3 Avril 2203 RP Tout public
♦ Informateur ♦ Tharak Nar'Jamon
Des plans pour l'avenir



Rannoch était une planète plutôt paisible dans ce territoire tourmenté et hostile que pouvait être les systèmes terminus. Certains diraient que le territoire getho-quariens était comme un sanctuaire au beau milieu d'une zone de guerre sans fin. Certes, les systèmes terminus n'étaient pas l'endroit le plus sûr et le plus pacifique de la galaxie, mais il ne fallait pas exagérer pour autant. L'imaginaire commun percevait ce secteur galactique comme un milieu peuplé uniquement par des pirates, des criminels, des esclavagistes et autres groupes du même genre qui passaient leur temps à attaquer des innocents, quand ils ne s’entretuaient pas. Il est vrai que de nombreux groupes de cet acabits œuvraient dans ce secteur galactique, mais il ne fallait pas négliger des éléments importants. Comme le fait que certaines civilisation résidaient dans les terminus pour la simple et bonne raison que c'était là que leur race avait vu le jour. Les quariens, les geths et les vortchas étaient dans ce cas. D'autres s'y comme les butariens et les asaris y avaient établis des colonies, pour des raisons variant selon chacune d'elle. Toutes ces civilisations vivaient donc dans cet espace, s'y adaptant et surtout s'y aventurant, là où d'autres races avaient trop peur de s'y promener.

Depuis le retour des quariens, Rannoch était en plein essor. Sans surprise, les quariens avaient rebâtit leur civilisation à grande vitesse grâce à leur expertise et l'aide de leurs nouveaux compagnons, les geths. Résultat, en quinze ans, les villes et villages c'étaient érigés à toutes vitesses à travers la planète. De plus, les investisseurs étranger c'était multipliés et la réputation des deux races c'étaient améliorés. C'était même désormais que ce monde qu'on retrouvait le plus grand spatioport de la galaxie, un exploit des plus remarquable tout de même. La planète accueillait à chaque jour de nombreux visiteurs, venu pour raisons diverses. Nombre venait pour faire des affaires commerciales, pour le tourisme et divers autres raisons. Sans surprise, certains avait pour motivation de découvrir l'apparence des quariens sans leur masque, même si 15 années c'était écoulés. On retrouvait également de nombreux scientifiques tentant de venir faire des échanges technologiques et des geeks de tout poil ayant plus qu'envie de faire des rencontres avec des geths. Bref, on retrouvait de tout, comme cela était le cas sur de nombreux mondes à travers la galaxie.

Toutefois, il fallait pour l'heure se concentrer sur certains bâtiments du gouvernement de l'Amirauté. Dans l'un d'eux, celui rattaché au corps diplomatique, l'agitation et l'action était à son comble. En effet, aucun employé ne prenait le temps de prendre une pause, se concentrant sur son travail. Les fonctionnaires remplissaient des documents avec professionnalisme, les gens de l'entretiens s'assuraient que leur ménage des derniers jours était encore impeccable, les cuisiniers se tenaient prêts à préparer pratiquement n'importe quel plat existant et ainsi de suite. Cependant, les plus tendus devaient être les diplomates. Quelle pouvait être la raison de cette agitation? La venue d'un représentant d'un gouvernement étranger. Pour être plus précis, Tharak Nar'Jamon, le Galant'Ark de l'hégémonie butarienne. Parmi toutes ces personnes agités, il y en avait cependant un qui restait extrêmement calme, le commandant du GIP, Informateur.

Le geth était assis en silence dans la salle de conférence qui accueillerait le Galant'Ark. L'endroit était finement décorés. Le mobilier se composait d'une grande table de travail au centre, pouvant accueillir une vingtaine d'individus, cernés de chaise avec des coussins rembourrés. À cela s'ajoutait une rangée de fauteuil cernant une table de plus petite taille. On retrouvait également un mini-bar dans un coin de la pièce. Finalement, une grande baie vitrée permettait d'apercevoir la capitale, depuis le 30e étage du bâtiment, une vue magnifique. Le geth restait assis sur l'un des fauteuils, observant les nombreux quariens qui lui parlaient. Quelques semaines plus tôt, l'hégémonie avait contacté l'amirauté, souhaitant mettre en place une rencontre entre les deux peuples, afin de reprendre les discussions qui avaient eu lieu il y a un peu moins de deux ans. Apparemment, le nouveau dirigeant de l'hégémonie était plus intéressé par un accord avec l'amirauté que son prédécesseur. En temps normal, la rencontre aurait dû se faire entre des représentants diplomatiques de l'amirauté et le Galant'Ark, cependant une demande inattendu avait été dépêché par les butariens. En effet, on leur avait demandé la présence du commandant Informateur. Il semblerait que le Galant'Ark avait bien appréciés la compagnie du geth lors de la rencontre précédente, d'où la demande de sa présence. Évidemment, Informateur avait accepté jugeant qu'ainsi cela contribuerait à l'intérêt getho-quarien. Résultat, le geth se faisait soumettre des documents et des instructions des démarches à suivre pour cette rencontre. De plus, des membres du service diplomatique seraient présent pour parer à toute éventualité.

Informateur avait également reçu une mise à jour concernant les détails qui avaient été discutés lors de la première rencontre. Les mises à jour ne concernait cependant que le côté de l'amirauté, les butariens n'ayant rien envoyé et réciproquement, après que l'entente ait été dissoute par le précédent chef du gouvernement butarien. Les choses pourraient changer aujourd'hui. Informateur intégrait donc toutes les données une à une. Comme à son habitude, le synthétique était accompagné par son animal de compagnie, le gohala des montagnes Anuli. La petite bête dormait sur les cuisses de son maître, ayant refusé de le quitter. Les diplomates avaient cependant réussi à faire accepter à Informateur que si son animal dérangeait ou bien si Tharak Nar'Jamon le demandait, il serait évacué immédiatement.

L'heure du rendez-vous approchait. Normalement, les butariens arriveraient au spatioport dans une section ayant été sécurisé pour eux. Ensuite, le Galant'Ark et ses hommes pourraient se mettre en route dans des véhicules fournit par l'amirauté, le tout avec une escorte du GIP. Puis, on les accueillerait à l'entrée du bâtiment et on les amènerait jusqu'ici où les gardes armés resteraient à l'intérieur à protéger les lieux avec l'escorte du GIP. Évidemment, tous les butariens devraient porter obligatoirement une combinaison pressurisée. Cependant, une fois dans cette pièce, le Galant'Ark et les individus l'accompagnant pourraient la retirer et se mettre plus confortable. Il ne restait plus qu'à les informer que s'ils désiraient manger ou boire quelque chose, le tout serait préparé par les cuisines. Il fallait désormais attendre.









Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 160

MessageSujet: Re: Des plans pour l'avenir   Lun 16 Avr 2018, 11:37
Tharak avait longuement réfléchi à sa situation personnelle, s’interrogeant sérieusement sur ce qui pouvait l’amener à autant apprécier son rôle actuel. Etait-ce pour l’attrait du pouvoir, sûrement, pour les richesses inouïes qu’il pouvait désormais se targuer de posséder, nullement, pour l’impression intense de diriger l’avenir de toute une société et ses mondes, évidemment. Mais cela n’expliquait pas tout, et le Galant’Ark actuel de l’Hégémonie soupçonnait autre chose, de plus profond de plus puissant encore. Lorsqu’il se trouvait seul et laissait vagabonder son esprit, le butarien le plus puissant de la galaxie s’imaginait une réponse simple, la génétique.

Le premier butarien à avoir voyagé dans l’espace avait été un Nar’Jamon, le premier butarien à découvrir les ruines prothéennes de Bira était une Nar’Jamon, et dans toute l’histoire des butariens et de l’Hégémonie, ils avaient été nombreux les Nar’Jamon à être les premiers dans de nombreux sujets. Et Tharak avait l’impression que tout en lui réclame de faire partie de cette histoire familiale qui traverse les âges, surtout depuis qu’il a inauguré la chose personnellement. Le premier butarien à se rendre sur Lasjae, c’est lui, le premier butarien à fonder une colonie sur un monde de l’espace concilien, c’est lui.

Et aujourd’hui encore une première fois. Car en posant en premier le pied sur Rannoch, il se révéla être le premier butarien à se rendre sur le monde natal des deux espèces locales. Et cela fut pour lui un plaisir tout aussi intense que de de voir une immense foule de citoyens applaudir ses discours. Une partie de son esprit soupçonnant même que cela pouvait l’être encore plus.

Et c’est ce plaisir sincère qui accompagna et occupa l’esprit du Galant’Ark pour la durée du trajet qui mena le butarien et son escorte vers la première destination réelle de cette rencontre. Certains membres de la délégation de l’Hégémonie avaient montré leur morosité devant l’accueil glacial reçu, mais pas Tharak qui savait combien l’Hégémonie revenait de loin dans ses relations galactiques, surtout auprès de l’Amirauté qui avait souffert de la rapacité de pirates butariens, et de qui avait peu apprécié les annulations méprisantes de la part du précédent dirigeant butarien. Et puis qu’importe en vérité de ne pas accueillit par une foule ou les dirigeants de l’Amirauté, ce qui importait réellement c’était les contrats à venir, enfin s’ils étaient signés. Le reste était illusoire.

Finalement, le trajet passa vite, et la délégation de l’Hégémonie constituée des représentants du bureau de la pensée patriote, du bureau de l’économie, du bureau des échanges culturels et de la commandeur de la quatrième flotte, Pra’Yen se présenta rapidement à l’entrée du bâtiment de l’Amirauté désigné pour accueillir la rencontre, une structure typiquement quarienne rappelant l’architecture de la flotte. Une tripotée de gardes et de diplomates quariens et geths s’agitaient déjà pour recevoir dignement les invités butariens et la situation s’étira tandis que divers représentants étaient présentés les uns aux autres, puis les arrivants se dirigèrent enfin vers une salle, qui se révéla immédiatement être celle de la rencontre officielle.

Tharak reconnu difficilement le geth qui s’y trouvait déjà, Informateur, qui semblait pour l’heure très occupé à lire plusieurs documents que des fonctionnaires lui remettaient. Le Galant’Ark, brisant un peu la gangue s’approcha rapidement du colosse de métal et se planta devant lui.

« Informateur, c’est un honneur pour nous que de vous revoir ici. Nous espérons que nous parviendrons à discuter aussi franchement et amicalement que lors de notre première rencontre. En espérant aussi que vous parviendrez à oublier l’irrespect brutal dont avait fait preuve mon prédécesseur. »

Puis le Galant’Ark se dirigea vers un siège faisant face à celui du geth, tandis que les membres de la délégation de l’Hégémonie prenaient place à ses côtés, créant comme un face à face entre les représentants des trois communautés. Tharak se trouvant au milieu de sa ligne, tandis qu’à ses côtés se trouvaient la commandeur et la représentante de la pensée patriote.

« C’est un véritable honneur, et plaisir, que d’être reçu sur Rannoch, le seul monde de la galaxie ou chaque jour prouve qu’organiques et synthétiques peuvent vivre en cohabitation harmonieuse. Il était plus que temps que les deux nations les plus influentes des Terminus reprennent officiellement contact. » Tharak fit un large signe de la tête, s’inclinant lourdement sur la gauche. « La rupture des relations fut sûrement la pire erreur de la part de l’Hégémonie, et nous espérons que cette journée mettra un terme à cette situation. »

Maintenant, le temps de rentrer dans le vrai sujet.

« Bien, l’Hégémonie est là pour demander la même chose qu’il y a une année, alors nous sommes prêts à entendre les critiques et les changements que l’Amirauté et le GIP voudraient voir discuter. Nous sommes ouverts à tout. »

Et Tharak était sérieux, il était là pour reprendre les négociations exactement là où elles avaient été sacrifiées par Argonar Dal’Shan. En espérant que les choses n’aient pas trop changé dans les mentalités locales, et surtout que la colère vis-à-vis de l’annulation brutale ne se soit pas transformée en rancune. Mais là, seuls les propos de l’Amirauté et du GIP allaient pouvoir lever ou renforcer les doutes. Aussi le Galant’Ark se tut et attendit sagement que ses interlocuteurs prennent la parole.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 697

MessageSujet: Re: Des plans pour l'avenir   Jeu 19 Avr 2018, 21:45
Informateur continuait de recevoir une multitude de détails et d'informations de la part des membres du corps diplomatique de l'Amirauté. Le geth prenait tout cela sans se plaindre. Toutefois intérieurement, il ne pouvait s'empêcher de trouver le tout légèrement ridicule. Ces personnes semblaient oublier la nature synthétique du commandant du GIP. Il aurait suffi de lui transmettre les dossiers au lieu de les présenter à l’œil nu pour que tout soit réglés en quelques secondes. Une autre possibilité aurait été de prendre un second geth, donner à ce dernier les informations aux comptes gouttes et le congénère d'Informateur n'aurait eu qu'à lui transmettre les informations utiles. Certes, le Concensus avait disparu, mais cela n'empêchait pas cette race de synthétique de pouvoir transmettre des informations entre eux, à condition d'être à courte portée. Informateur commençait à se demander combien de temps cela durerait encore, lorsque la porte de la salle s'ouvrit laissant place à la délégation butarienne. Le groupe était composé de trois individus, dont Tharak Nar'Jamon le nouveau Galant’Ark de l'Hégémonie. Plutôt une bonne chose que ce soit cet homme qui possède ce titre. En tant que Galant’Ark, Tharak Nar'Jamon dirigeait désormais l'armée, la diplomatie, la politique et l'hégémonie en générale. Bref, on peut dire que c'était lui le grand patron. Toutefois, il devait tout de même exister certaines instances politiques capables de le court-circuiter si nécessaire.

Le butarien s'avança dans sa direction. Les diplomates de l'amirauté s'écartèrent aussitôt du chemin du Galant’Ark. Tharak s'adressa directement à Informateur, visiblement ravis de le revoir. Le butarien espérait que la rencontre se passe en aussi bon terme que la dernière fois, puis présenta des excuses concernant le comportement du précédent chef de l'hégémonie. Ensuite de quoi, le Galant’Ark prit place dans le fauteuil face au synthétique, tandis que deux butariennes prenaient chacune place à l'un de ces côtés. Certains auraient pu croire qu'il s'agissait des femmes du chef d'état, ses maîtresses, ses filles ou autres choses dans le genre, mais Informateur en doutait. Pour le peu qu'il avait observé du chef de l'hégémonie, il n'était pas ce genre d'individu, trop sérieux pour ça. Logiquement, ces deux femmes occupaient certains postes au sein de son gouvernement. Même s'il ne le montra pas, le synthétique porta légèrement son attention sur les deux butariennes, profitant du silence entre deux discussions. C'était la première fois qu'Informateur se retrouvait face à face avec des représentantes butariennes. Pendant ce temps, deux diplomates quariens prenaient à leur tour place de chaque côté du geth. À sa gauche, une quarienne du service diplomatique et à sa droite, un membre de l'ambassade de la Citadelle revenue directement de la Citadelle pour cette rencontre. Tharak reprit la parole, Informateur le laissant parler sans chercher à l'interrompre. L'Hégémonie voulait si possible reprendre les accords là où ils en étaient il y a un an et les butariens attendaient de connaître les changements. Il était temps de commencer à présenter les choses.


-Tout d'abord, bienvenue sur Rannoch, Galant’Ark Nar'Jamon. L'Amirauté espère également que cette rencontre pourra se passer aussi amicalement que lors de la rencontre d'il y a un an. Nous tenons à préciser que nous ne vous tenons pas rigueur pour les brusqueries de votre prédécesseur. La faute est sienne, ce n'est ni la vôtre, ni celle du peuple butarien. Je ne doute pas que certains devaient partager sa vision des choses. Cependant, le fait que vous soyez devenu le nouveau Galant’Ark démontre bien que la majorité de votre peuple préfère aller de l'avant, plutôt que de revenir au style de vie isolationniste et xénophobe de jadis. Nous pouvons donc reprendre les discussions. Nous aimerions donc reprendre les divers points discutés sur la Citadelle, il y a un an. Cela comprendra les changements y étant lié. Nous pourrons ensuite passer à de nouveaux sujets si cela est nécessaire. Également, si vous souhaitez manger ou boire quelque chose, faîtes-le nous savoir et le personnel des cuisines fera le nécessaire.

Le geth se tut un court instant par politesse. Sur ses cuisses, Anuli releva légèrement la tête. Le gohala jeta un bref regard aux trois butariens, avant d'exécuter un grand bâillement et se remettre en boule et reprendre sa sieste. Informateur caressa d'un doigt la tête de son animal de compagnie, avant de reprendre la discussion entamée.

-Tout d'abord, il y a le cas des ambassades. Lors de notre précédente rencontre, il a été question de mettre en place une ambassade butarienne sur Rannoch et une ambassade getho-quarienne sur Khar'Shan. Chacune dans la capitale de ces deux planètes. Notre position sur la question n'a pas changé. L'Amirauté est toujours en faveur de la création des dîtes ambassades. Avant les divergences avec votre prédécesseur, une équipe d'expert se chargeait de trouver le meilleur site dans notre capitale pour l'établissement de l'ambassade et ils avaient réduit à liste à dix endroits probables. Lorsque votre gouvernement a souhaité reprendre les discussions, nous avons remis cette équipe au travail. Carte, je vous prie.

Cette dernière phrase était adressée au quarien de la délégation. Le concerné activa son omnitech et entra quelques commandes activant des systèmes incorporés dans les murs de la pièce. Une modélisation en trois dimensions de Khaley’Sephä fit son apparition. Un point vert fit son apparition sur la carte, on pouvait reconnaître le bâtiment dans lequel le groupe se trouvait. Deux points rouges firent leur apparition à quelques rues de distance. Les points se trouvaient dans la même rue, chacun d'un côté de la rue, presque face à face.

-Le point vert indique notre position actuelle. Les rouges sont les emplacements restant dans l'évaluation des experts. D'après les derniers détails fournis, cela devrait être conclus très rapidement. Une fois ce léger détail réglé, il resta les détails concernant l'architecture, sur les règles et les lois d'urbanismes. Cependant, ces détails seront surtout le souci d'expert dans le domaine. Ajoutons à cela certains autres détails importants, par exemple le fait que le personnel de l'ambassade sur Rannoch devront porter des combinaisons lorsqu'ils se promènent hors de l'ambassade.

C'était le premier point à aborder, pour la simple et bonne raison qu'il n'était pas bien difficile. Certains éléments étaient une évidence, donc n'amenant pas vraiment à argumenter pendant des heures. Il était temps d'abord un autre point, les enclaves économiques.

-Autre sujet, lors de notre précédente rencontre, l'aspect économique, par des enclaves avaient été abordés. Une enclave sur Haestrom et une sur Camala. Chaque enclave offrant certains avantages commerciaux à l'espèce invitée. Nous désirons toujours poursuivre sur cette voie. À l'heure actuelle, nous disposons de certaines zones sur Haestrom qui pourront servir d'enclave économique temporaire, en attendant la création d'une zone destinée à ce but. Le soleil de cette colonie oblige l'établissement sous-terrain, rendant ainsi les projets de construction plus long à réaliser qu'en surface. Nous avons également préparer une liste commerciales à l'intention de votre gouvernement.

Cette fois le quarien à la gauche d'Informateur désactiva la carte en trois dimension et pris plutôt un datapad qu'il activa et transmis à l'une des butariennes accompagnant Tharak, afin que cette dernière le lui transmette à son tour. Le datapad contenait une vaste liste de marchandises en tout genre. Le tout était classés en trois groupes: Autorisé, Interdit, Quota. Chaque groupe se divisant ensuite par catégorie et les catégories voyant leurs listes de produits être classé par ordre alphabétique. On retrouvait un nombre important de marchandises possibles dans la section autorisée. Pour celles des produits interdits, on y retrouvait majoritairement des produits interdits en vertus des lois conciliennes, mais également certains types d'armes, d'explosifs, certains produits alimentaires, de plantes, d'animaux, etc. Chaque produit interdit était accompagné d'une mention informant sur la raison de l'interdiction. Finalement, le groupe de quota recoupaient des produits variés et la quantité annuelle autorisée. Une dernière mention comportait le nombre de place d'entreposage actuellement disponible pour l'enclave et leur taille.

-Avec cette liste, votre gouvernement aura une idée générale des marchandises autorisées à l'heure actuelle dans l'enclave. La liste des marchandises autorisées n'est cependant pas exhaustive. Certains ajouts pourront venir en temps et en heure. Certains produits faisant face à des quotas pourraient voir cette limitation disparaître ou changer, une fois les locaux établis. Voilà les deux premiers points que l'Amirauté désiraient aborder en premier. Nous sommes prêts à entendre à ce que vous avez à dire. À moins que vous ne souhaitiez que nous poursuivions avec les points suivants.









Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Des plans pour l'avenir   
Revenir en haut Aller en bas
 

Des plans pour l'avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Voile de Persée :: Rannoch-