AccueilRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez
 

 Lumya V'Noora

Lumya V'Noora
Lumya V'Noora
Membre
Messages : 12

Lumya V'Noora Empty
MessageSujet: Lumya V'Noora   Lumya V'Noora Icon_minitimeJeu 22 Fév 2018, 17:31
Registre Galactique des espèces
Lumya V'Noora

Informations primaires

Sexe : Mono genre
Espèce : Asari
Âge : 686 ans
Faction : Républiques
Poste / Grade : Amirale
Parenté : Fille de Limyx V'Noora et de
Situation maritale : Veuve
Planète d'origine : Sanves


Histoire

C'est en 1517, sur la colonie de Sanves que Limyx donna naissance à sa première fille. Ancienne chasseresse ayant participé à la fin de la Rebellion kroganne, elle s'était sédentarisée sur la jeune colonie florissante depuis la fin de la guerre pour y servir de conseillère. L'envie de laisser une descendance à la galaxie ne l'avait pas frappée avant l'arrivée d'un certain turien dans sa vie, Sersius Caelnis, ex pilote ayant depuis longtemps raccroché ses manœuvres à bord des engins militaires. Les deux vieux soldats à l'humour cynique et éraillé par leur long vécu ne tardèrent pas à se tourner malicieusement autour. Le fruit de leur union fut donc la petite Lumya qui grandit au sein de cette famille pas si particulière que ça.

Fille unique, et bien que faisant l'objet de toute l'attention de ses deux parents, Lumya affronta en grande partie la découverte de la vie seule. Elle développa bien rapidement une imagination débordante, s'entourant d'amis imaginaires pour l'accompagner dans ses aventures. Nombre de reines rachnis et seigneurs de guerre krogans périrent de sa main dans les étendues sauvages et luxuriantes de Sanves.

Les études passant, la petite fille devint une jeune femme. Elle se découvrit une passion particulière pour la musique et le dessin, passant souvent de nombreuses heures à travailler minutieusement dans son coin sur un morceau ou sur la représentation graphique d'une grande bataille du passé pour les rendre les plus parfaits possible. Loin de rester constamment enfermée entre quatre murs, Lumya continuait ses aventures extérieures, explorant les recoins sauvages de la planète mais ses expéditions étaient désormais dénuées de la magie si particulière de son enfance.

Devenant peu à peu une demoiselle, elle commença à se sociabiliser davantage tandis que grondait dans ses gênes une envie irrépressible de découvertes et d'aventures excitantes, bien plus que jamais auparavant. Ses prédispositions la menaient peu à peu sur la voie d'une pionnière, elle voulait participer à l'exploration de mondes encore inconnus de tous, poser ses yeux sur ce qui n'avait encore jamais été contemplé, toucher du bout des doigts les rêves et les désirs les plus fous de la grande majorité.

Cette envie irrépressible de liberté se traduisit par un désintérêt de plus en plus envahissant envers ses études et envers ses responsabilités. Les virées sauvages improvisées se firent de plus en plus nombreuses et chronophages, et les études de la jeune demoiselle reléguées au second plan atteignirent une négligence critique, fermant à Lumya la porte de nombreuses grandes écoles formatrices qu'elle avait pourtant tant convoité par le passé.

Mais le temps passant, son père mourut de vieillesse, laissant derrière lui une matriarche emplie de nostalgie et de tristesse. Lumya se rapprocha alors de sa mère plus que jamais, les deux femmes se soutenant mutuellement face à cette perte. Pour la première fois, Lumya se découvrit une passion autre que celle de découvrir, celle de protéger. Protéger sa mère de la dépression, protéger ses camarades de toute émotion néfaste. Elle n'appréciait pas de voir les gens souffrir, de les voir sacrifier ce temps si précieux de leur vie dans des inepties négatives. C'est cette évolution qui mena petit à petit Lumya à vouloir suivre les pas de sa mère en en saisissant la finalité, elle décida de rejoindre l'armée. Ce fut à cette occasion qu'elle quitta Sanves pour la première fois, entamant son entraînement sur les terres de Thessia.

La plupart des jeunes demoiselles étaient motivées par l'image de l’héroïne, des légendes du passé qui avaient à jamais laissé leur empreintes dans l'histoire, par la recherche toujours plus avide de toute forme d'excitation et d'élévation. L’entraînement était une première barrière qui en chassait les simples rêveuses. Les guerrières asaris disposaient d'un entraînement de pointe, formations aux arts martiaux, développement poussé des aptitudes biotique, et apprentissage des choix tactiques, savoir réagir dans les pires situations et tirer le meilleur d'elles mêmes.

Les jeunes asaris devenaient ainsi des sœurs d'armes, de véritables lames raffinés encore pures de toute bataille et prêtes à mettre en application tout ce savoir ancestral qui leur avait été transmis. Lumya intégra une unité chargée d’escorter les expéditions asari hors et au sein de leur espace. L'encadrement des jeunes guerrières était effectué par des officiers compétentes afin d'évaluer leur capacité en situation réelle. Elles étaient également là pour tempérer l'impulsivité des demoiselles, connues pour penser avant tout par leur adrénaline et par leur azure.

Une légère routine s'installa au fur et à mesure des voyages, expéditions scientifiques, équipes de chercheurs sur une station spatiale, le cycle ne fut réellement interrompu pour la première fois que lorsque que les Républiques perdirent tout contact avec un groupe de pionnières à la lisière de la Nébuleuse Athéna. Les exploratrices avaient mis le pied sur une planète en grande partie océanique et n'avaient soudainement plus donné de nouvelles plusieurs jours après leur arrivée.

C'est donc pour enquêter qu'un petit détachement de leur unité fut envoyé sur place. Les infrastructures ne présentaient aucun signe de combat, les guerrières ne trouvèrent rien d'anormal hormis l'absence totale des occupantes des lieux. Les pionnières étudiaient l'une des espèces sous marines les plus présentes sur la planète avant de disparaître soudainement.

Les Aurans, créature atypique possédant enzymes et phéromones très particulières dans leur mucus. Une exposition prolongée d'un animal marin et même terrestre à cette substance les faisait devenir de véritables pantins, chassant et défendant le territoire de son auran sans plus se préoccuper de lui même. De nombreux animaux terrestres soumis aux aurans avaient été capturés et étudiés afin de mieux en comprendre les effets. Mais elles avaient sous estimé l'efficacité de la substance en question.

L'horreur frappa en effet l'unité de Lumya lorsqu'elles retrouvèrent une asari à la peau quasi entièrement décolorée, sans la moindre possession d'outil ou d'équipement, réduite à l'état sauvage. Les pionnières avaient elles aussi succombé au contrôle des aurans. Les combattantes retrouvèrent ainsi toute leur équipe en longeant les côtes de la petite île où elles avaient élus domicile. L'espèce fut immédiatement catégorisée dangereuse et une longue et minutieuse décontamination fut opérée sur le matériel en provenance de la surface et sur l'unité de Lumya elle même.

Dans les années 1700, l'unité de Lumya fut de plus en plus sollicitée de toute part. L'une de ses interventions les plus mémorables se déroula sur une colonie à la frontière de leur territoire. Des extrémistes supportées par un groupe paramilitaire s'empara de la capitale de la colonie, et ce malgré la résistance de la milice et des guerrières de Thessia en large sous nombre. Les survivantes, dont Lumya et sa section, passèrent plusieurs jours assiégées dans un bunker spécialement conçu pour la défense contre une quelconque force pirate, en attendant l'arrivée de renforts venant du reste de la flotte.

Cette épreuve certes endurante, ne fut cependant pas la plus mortelle. En effet, de soudaines attaques eurent lieu au sein de l'espace asari, cyberterroristes et agents d'une force inconnue prenant pour cible les serveurs ou le cœur des réseaux extranets de certaines colonies. L'unité de Lumya fut envoyée pour contrer l'une de ces intrusions. Cependant, les agents ennemis supérieurs en équipement et aussi visiblement en expérience n'eurent aucun mal à se défaire des jeunes guerrières.

Fort de la multiplication des attaques, nombreuses furent les militaires amenées à intervenir au cœur de l'espace asari, les traces laissées sur les sites victimes des attaques permirent de remonter la piste jusqu'à une organisation. L’Aube écarlate, née au lendemain de la Rebellion kroganne, organisme de vente d'information exclusivement asari et à vocation de posséder une neutralité absolue. Quelle qu'en soit la cause, l’aube était devenue une menace pour les Républiques. Ses agents intervenaient sur diverses sites en subtilisant des informations ou en effaçant des données.

A l'aide de ses sœurs d'armes, Lumya tenta de remonter le réseau de l’aube. Identifier un agent, obtenir leurs objectifs, connaître leurs prochaines cibles, la moindre donnée était d'une grande aide dans cette lutte interne. Si elles avaient généralement toujours un train de retard par rapport à l’aube, la tendance s'inversa petit à petit avec le temps, l'élimination des agents ennemis, la collecte d'informations, la multiplication des services de sécurité et les multiples intrusions sur le réseau ennemi le permirent. Il leur fut en effet possible de pouvoir prédire avec quasi exactitude les attaques qui suivraient et de prendre les mesures nécessaires.

Vylius fut sans aucun doute le théâtre de l'affrontement le plus violent avec l’aube. Cette planète reculée à la lisière de l'espace asari contenait de nombreuses bases scientifiques aux projets secrets et représentait donc une proie de choix. L'unité de Lumya y attendait de pied ferme l'arrivée des agents ennemis et le combat dégénéra rapidement en une véritable bataille rangée. La jeune asari y affronta même Niis, l'une des meneuses de l’aube. Lumya fut grièvement blessée, mais elle parvint néanmoins à rendre borgne son adversaire avant que celle ci ne battent en retraite avec ce qui restait de ses troupes.

A partir de cet événement, l’aube ne fut plus une menace. Les données fournies par une taupe dans leurs rangs permirent de localiser et de détruire plusieurs de leurs bases, ne restait plus qu'à trancher la tête du serpent. Les stations d'extractions de Vard, complexes miniers situés dans l'ancien espace krogan et abandonnés depuis la fin de la guerre ne l'étaient en réalité pas tant que ça. Une intervention musclée de l'armée asari scella ainsi le sort de l'organisation qui battait déjà de l'aile. Les systèmes de défenses automatisés et les agents d'élite ne furent pas suffisant pour protéger la vie des différentes meneuses de l’aube écarlate.

C'est ainsi qu'éclata l'organisation, les rares agentes de l’aube survivantes prirent la fuite dans la Travée ou les Systèmes Terminus, la menace écarlate n'était plus.

Lumya et son unité passèrent alors plusieurs années sur Tratégos dans le but de s'endurcir, améliorer leur volonté, leur physique et leurs capacités biotiques. Les liens dans l'équipe se renforcèrent ainsi davantage et parfois même, légèrement plus que ce que le professionnalisme n'autorisait. Mais dans tous les cas, ces quelques années furent d'une grande aide pour les guerrières qui commençaient à prendre de l'âge et une sacrée expérience, particulièrement après la campagne contre la menace écarlate.

Mais à l'aube du 20ème siècle, un événement vint chambouler la douce quiétude de ces héroïnes en devenir. Lumya retourna en effet avec son détachement sur la planète océanique où elles avaient découvert les aurans, des années auparavant. La traîtresse de l'aube avait signalé la présence d'un ancien complexe sous marin de l'organisation à démanteler, une expédition fut envoyée sur place mais la situation dérapa rapidement.

Elle tomba en effet dans une embuscade, le piège se refermant sur l'expédition devenue prisonnière d'une infrastructure loin d'être abandonnée. La plupart des asaris furent tuées par les créatures ou soumises par les aurans qui avaient complètement investis le complexe. Lumya ne dut sa survie qu'à la présence et à l'aide inattendue de Niis, l'ex agente de l'aube qu'elle avait affronté sur Vilyus. Se serrant les coudes pour se sortir de cette impasse, Niis dévoila alors ce qu'elle savait à Lumya afin d'aider à clarifier la situation.

La taupe dans les rangs de l'aube écarlate n'était autre que Ryga, l'une des anciennes chercheuses travaillant dans le complexe, une Ardat Yakshi. Comme ses congénères, elle força de nombreux sujets à participer aux expériences sur les aurans, mais au fur et à mesure des multiples tests, elle se retrouva elle même exposée à leur si puissante capacité de contrôle. Cependant, loin de devenir une créature soumise à leur volonté, Ryga été parvenue à communiquer avec eux, un phénomène unique jusqu'alors et provenant probablement de sa nature d'Ardat Yakshi.

Motivée par une raison inconnue, elle se retourna alors contre ses alliés, aidant les aurans à s'échapper et provoquant un carnage au sein du complexe. Ryga procéda également au transfert des nombreuses données présentes dans la base à l'armée asari afin de l'aider à neutraliser l'aube écarlate. Elle fut donc l'asari à l'origine du piège tendu à l'expédition des républiques en dévoilant l'existence de cette base sous marine. Viis avait profité de l'occasion pour s'infiltrer à l'intérieur du bâtiment, cherchant des réponses sur l'origine de la mort de ses sœurs et de la chute de l'organisation.

Ce fut donc suite à une rapide altercation avec Ryga et à de multiples combats et que Viis et Lumya parvinrent à s'échapper du complexe. Un rapide rapport sur la situation déboucha sur un bombardement orbital de l'infrastructure qui la détruisit définitivement. Lumya contempla depuis la navette qui l'évacuait, impuissante et désespérée, la destruction de la base où gisaient encore les corps du reste de son unité. Il fut impossible dans ces conditions de contrôler l'orbite de la planète, mais il y avait fort à parier que l’instigatrice du massacre avait elle aussi pris la fuite.

Suite à ces funestes événements, Lumya quitta l'espace asari. S'enfonçant dans les méandres des Systèmes Terminus, elle disparut à moitié, se livrant à des opérations de mercenariats et autres activités en marge de la légalité. Officiellement en tout cas, car Lumya servait en réalité d’œil et d'oreille pour les Républiques au sein des Systèmes Terminus au même titre que les autres agentes. La jeune matrice se retrouvait donc à traquer tous les éléments séditieux en cavale et à récupérer diverses informations sur des groupuscules aux activités suspectes.

Ses opérations lui permirent également de localiser des traces de Ryga, l'ardat Yakshi avait bien évidemment survécu et se servait de la masse grouillante et hétérogène des Terminus pour se dissimuler. Il était très difficile de récupérer le moindre indice quant à ses activités, mais ce qui se trouvait dans son sillage n'augurait généralement rien de bon. Il ne fut pas rare pour Lumya d'avoir une nouvelle fois à coopérer avec Niis, l'objectif des deux asaris au sein des Terminus étant presque similaires.

Cette période lui permit également de se faire de nombreux contacts, hostiles ou amicaux, et de parcourir une grande partie des Systèmes Terminus. Elle participa même à l'occasion d'un événement spécial au cœur de la gigantesque arène spatiale Inusannon au cours de la traque d'une cible. Cette dernière lui permit d'apprendre l'une des localisations fréquentes de Ryga.

L'ardat Yakshi s'était entourée de fanatiques et avait constitué un petit réseau de fidèles, travaillant tous dans la même optique afin de créer une perfection organique, la même ambition que celle qu'elle avait prôné des années auparavant, dans le complexe infesté d'aurans. Il ne fallut pas longtemps à Lumya pour attaquer l'un de ses sites, appuyées par des alliées de circonstances. De nouvelles horreurs à affronter, la meneuse de la secte absente, le schéma se répétait, encore. Pire, la situation se retourna contre Lumya lorsque cette dernière perdit des amis proches et même l'être avec qui elle avait envisagé de faire sa vie, tous tués ou enlevés pour devenir sujets des immondes cérémonies de la secte.

Il ne restait presque plus rien à Lumya, si ce n'était cette idéologie enfantine conservée depuis le début de son stade de demoiselle et ce corps au lourd vécu militaire. Il n'y avait rien à sacrifier hormis les brumes ténébreuses que représentaient son futur, Lumya pris donc une décision. Afin de pouvoir poursuivre sa voie, d'obtenir la puissance nécessaire pour arrêter définitivement Ryga et protéger ceux qui l'entourent, elle proposa sa candidature pour devenir une probatrice. Justifiant de plusieurs siècles d'expériences militaires et d'une excellente maîtrise biotique, Lumya rejoignit alors les autres recrues prétendantes à ce statut quasi déifié par certaines de leurs congénères en ce début du 22ème siècle.

L’entraînement pour devenir une probatrice fut sans aucun doute l'une des épreuves les plus difficiles de sa vie. La grande majorité des autres recrues de sa section, pourtant représentantes de l'élite des guerrières asari, moururent d'épuisement ou de leurs blessures, Lumya elle même passa de nombreuses fois devant les portes de la mort. Loin de s'en sortir de manière talentueuse, elle parvint néanmoins à survivre au massacre et à atteindre le bout de la formation.

Le titre de probatrice était bien plus qu'un rang honorifique ou qu'une confirmation de la possession d'une grande puissance. Il s'agissait d'un nouveau mode de vie, et même de pensée à un point quasi religieux. Le Code venait remplacer la moindre trace d'autorité, instaurant une auto suffisance pour l'individu qui devait le suivre, et il impliquait également une confiance quasi aveugle de la part des Républiques.

Lorsque Lumya fut donc acceptée au sein de l'Ordre, elle pénétra dans un monde qui lui était jusqu'alors complètement inconnu. Le regard des asaris à son encontre était devenu complètement différent, de même que la façon dont on la traitait. Elle se sentit alors le besoin de prouver qu'elle méritait son nouveau rang, parcourant l'espace asari et répandant la justice là où elle faisait cruellement défaut à l'aide de ses nouvelles capacités.

Mais la jeune probatrice n'eut ni le loisir ni le temps de tourner son regard vengeur sur Ryga. Les moissonneurs apparurent et laissèrent un terrible sillage de mort et de destruction sur leur passage. Face à cette menace d'une ampleur encore jamais connue auparavant, Lumya comme bon nombre de ses consœurs se rendit sur Thessia. Elle combattit les moissonneurs sans relâche aux côtés des troupes régulières dans un premier temps, puis en solitaire par la suite.

Pendant des jours puis des semaines, elle parcourut les immenses étendues urbaines de Thessia, neutralisant les forces moissonneurs là où elle le pouvait en tendant des embuscades, ne dormant que le strict nécessaire et se sustentant au minimum. Elle eut même l'occasion de coopérer le temps d'une journée avec une autre probatrice. Mais le temps passant, l'épuisement commença à l'envahir, elle diminua ses prises de risques et effectua donc en conséquences des actions de moindre importance. Fort heureusement pour elle, la guerre prit fin tout aussi subitement qu'elle avait commencé.

Ce fut donc pendant les années de reconstruction que Lumya mit un point d'honneur à intervenir sur les sites très exposés au moindre risque criminel, protégeant les survivants et aidant au rétablissement de la société asari du mieux qu'elle le put. Malgré la fin de la menace moissonneur, de nombreux dangers vinrent perturber l'équilibre de l'espace concilien, Machiavel, l'Azur Stellaire et également l'isolation de l'Union galarienne.

Cette union fragilisée représentant une menace pour le Conseil et les Républiques, il devint évident pour Lumya que le travail d'une probatrice était en réalité bien plus dense que ce qu'elle s'était imaginée. Même si Ryga était un problème dont elle devait se charger, l'étendue de ses devoirs la forçait à revoir l'ordre de ses priorités. Désormais pleinement habituée à son nouveau rang au sein de la société qui l'avait vu naître, Lumya était prête plus que jamais à décharger sa fureur au nom de tous ses camarades tombés au combat.



Apparence

Lumya ne quitte quasiment jamais son uniforme de combat, une armure légère qui lui permet d'utiliser toute l'agilité de son corps entraîné pour palier au manque de force brute. Son corps est forgé pour le combat et pas une seule trace de graisse superflue ne vient entacher la fine musculature de son corps souple d'asari. Son armure bien que noire et sobre, est agrémentée par endroit de quelques plis et extension pour apporter un côté plus prestigieux à l'ensemble. Il lui arrive également de porter un masque pour venir parachever le look assez particulier que lui procure cette tenue.


Caractère

Le Code est une composante importante de la mentalité d'une probatrice, et si certaines décident d'abandonner leur notion du jugement, de s'effacer tout simplement face à la seule conviction d'obéir à ses règles, Lumya elle, voit les choses différemment. Elle considère qu'il est important de ne faire qu'un avec le Code, et non pas de le laisser effacer la personne qui existait avant son apparition. Sa morale était déjà proche des valeurs présentes dans ce texte sacré, elle n'a fait que renforcer ses convictions sans toutefois délaisser pleinement la possibilité d'admettre des nuances. L'existence du troisième serment servant justement ce but.

Aux yeux de Lumya, sa fonction ne sert en aucun cas une quelconque stagnation. La galaxie est en perpétuelle évolution, au gré des envies et désirs de ses habitants, son rôle est simplement d'éviter que leurs ambitions ne provoquent leur destruction, ou celles des autres. Elle combat pour protéger ceux qui n'en n'ont pas la possibilité. Une probatrice qui accompagne l'évolution des asaris en évitant les débordements menant à l'anarchie ou à la dénaturation de leur identité.

Dans sa jeunesse, Lumya n'a jamais supporté de voir des innocents souffrir ou périr, une grande compassion qui l'a poussée à s’enrôler dans les rangs de l'armée, utilisant sa force pour protéger les autres. Celles qui ont consacré leurs vies au combat ont admis ce risque mortel qui pèse perpétuellement au dessus de leur tête, mais les autres n'ont pas à en subir les retombées. Lumya se bat pour protéger la veuve et l'orpheline, apporter la paix et la justice dans les endroits qui le nécessitent, servir de bouclier protecteur face à tout ce qui nuit au bon développement de son peuple. L'âge et l'expérience venant modeler la vision idéaliste de son enfance, elle est consciente des nombreux sacrifices auxquels doivent consentir tous ceux qui arpentent cette voie.

Au delà de la fierté due à son rang, Lumya est également très soucieuse de ne pas échouer. Nombreuses furent ses sœurs d'armes à périr face à l'adversité, mais malgré toutes ces morts, Lumya a toujours survécu et de ce simple fait, elle se doit d'honorer la mémoire de ceux qui sont tombés à sa place. Si les visages de ses anciennes compagnes viennent parfois la hanter tels des cauchemars, ils lui servent également de force lorsqu'elle se retrouve en quête de motivation.

En tant que probatrice, Lumya possède une grande confiance en elle et en ses capacités, elle se sait talentueuse dans son domaine mais elle veille néanmoins à ne pas déborder dans une assurance surdimensionnée et donc fatalement nocive. Il s'agit cependant d'un fait qu'elle ne cache pas, ce qui amène à une autre facette, sa franchise. Il n'est pas dans sa nature de jouer un rôle ou de parader avec un déguisement, elle est et c'est ainsi.

Au delà de son savoir technique, son grand âge est aussi synonyme de bon nombre d'expériences dans des domaines variés. Elle a appris depuis longtemps à contrôler ses pulsions et à connaître ses limites. Toutes ses connaissances ne la rendent cependant pas fermée d'esprit pour autant. Lumya est ouverte aux nouvelles générations qu'elle prend soin d'écouter. Si la plupart sont bercés par l'inexpérience, il en ressort quelque fois des vérités simples ou des idées novatrices, produits d'un esprit pur n'ayant pas encore été influencé par le monde qui l'entoure.

Lumya puise son énergie dans une solitude rêveuse et créatrice. Elle apprécie l'art sous toutes ses formes et l'utilise pour recharger ses batteries vitales. Elle ne recherche pas particulièrement la compagnie mais apprécie néanmoins pouvoir échanger, particulièrement si elle trouve des personnes intéressantes. Son jugement purement subjectif définit son cercle de connaissances et lui permet de rester en contact avec les êtres qui lui sont chers.


Compétences / Profil


Profil :

Profil : biotique pur (0/18/0)

Équipement :

Armes : Aucune
Armurerie : //

Compétences :

Militaire : Maîtrise avancée (distance) / Combattant élite (corps à corps)
Biotique : Biotique Maitre / Telekinesiste / Barrière Biotique / Charge / Nova
Technologie : Hacker entrainé




Compléments

Signe(s) distinctif(s) :
Relations avec les autres :
Des liens prédéfinis ?  :
L'objectif de votre personnage à long terme ?  :


Hors Personnage

Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) :
Comment avez-vous connu le forum ?
Est-ce un double compte ?
Des remarques ? [A remplir ici]



RP d'introduction

Si vous comptez faire un personnage puissant (militairement ou politiquement), vous devez faire un RP solo (au moins 700 mots) sur le sujet que vous voulez, en lien avec votre personnage. Ce RP n'aura aucune influence et n'existera pas dans la trame de votre création. Ce texte servira uniquement à la personne chargée de valider votre fiche.
Cette partie est facultative et ne concerne que les personnes ayant une grande ambition à terme (Spectre, Dirigeant d'une Espèce, Faction d'élite, etc, etc...)





Dernière édition par Lumya V'Noora le Mer 28 Fév 2018, 22:33, édité 1 fois
Adrien Annaz

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Adrien Annaz
Administrateur
Messages : 8540
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

Lumya V'Noora Empty
MessageSujet: Re: Lumya V'Noora   Lumya V'Noora Icon_minitimeMer 28 Fév 2018, 22:01
*Tamponne la fiche*


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?

Lumya V'Noora 1354559290-leeroyjenkins
Lumya V'Noora 14101411370511408112613199
Lumya V'Noora 1427649798-banniere
Lumya V'Noora 1549208315-mc
 

Lumya V'Noora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser