AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Une intrusion adorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 660

MessageSujet: Une intrusion adorable   Mar 12 Sep 2017, 01:48
Intervention MJ : NonDate : 26 Août 2202 RP Tout public
♦ Informateur ♦ Astrid Mayer
Une intrusion adorable



Une belle journée s'annonçait sur Rannoch. On approchait tranquillement du milieu de la journée, le soleil était radieux et le ciel parsemé de quelques nuages ici et là. Une douce brise soufflait sur Khaley’Sephä, capitale de Rannoch. Cette cité gigantesque était à elle seule une preuve de l'ingéniosité et du travail d'équipe dont étaient capables les quariens et les geths. Une cité construite par les deux espèces, en utilisant surtout des vaisseaux de la flotte nomade comme matière première. Le tout sur les anciennes fondations d'une cité quarienne, disparue depuis des siècles. Dire qu'il n'avait fallut qu'une poignée d'années pour permettre à cette nouvelle cité de naître. C'était à la fois magnifique et surprenant. Cette cité démontrait les possibilités s'ouvrant à la galaxie, si synthétiques et organiques travaillaient ensemble et cessaient de se chamailler pour des broutilles. Aujourd'hui, Khaley’Sephä était une cité prospère, le siège du gouvernement formés par les deux espèces et un milieu culturel et économique important. Bref, une démonstration de la puissance et d'une avenir brillant. Voilà une des pensées traversant l'esprit d'Informateur.

Le geth progressait tranquillement à travers les rues de la capitale. Il ne se déplaçait pas seule, toutefois. En effet, le synthétique avait décidé de prendre son gohala, Anuli, avec lui. La petite créature se tenait sagement sur l'épaule de son maître, jetant des regards autour d'elle, observant l'environnement autour d'elle. Voilà un bon moment qu'Anuli avait intégré la vie du geth et ce dernier ne le regrettait nullement. Il c'était attaché à l'animal et ce dernier le lui rendait bien. Tandis que le duo progressait dans les rues, quelques regards de passant se tournaient eux. Surtout des non-quariens et non-geths en fait, ainsi que des enfants de races diverses. C'était un détail intéressant tout de même. Maintenant que les créateurs avaient retrouvés leur planète d'origine, il arrivait sur une base régulière que des individus d'autres espèces viennent faire du tourisme sur Rannoch. Informateur était d'avis que la curiosité de voir des quariens sans combinaison était un des facteurs, même s'il était mineur.

Le geth progressait dans les rues, saluant au passage quelques quariens et geths qu'il connaissait. Certains créateurs se promenaient dans leur combinaison, d'autres sans leur masque et d'autres sans combinaison du tout. C'était un des avantages de Rannoch, pour les quariens. Ils pouvaient temporairement se permettre de quitter l'isolement de leur combinaison. Informateur ne s'arrêta que lorsqu'il arriva à sa première destination. Quelques minutes plus tard, le geth repartait au commande d'une véhicule de location, en direction du spatioport de Reyn'a. Une autre merveille du savoir faire quarien et geth. Après tout, on parlait d'un des plus grands spatioport de la galaxie. Plutôt normal, quand on considère que ce spatioport fut destinés à accueillir une partie de la flotte nomade après la guerre contre les moissonneurs, à l'origine. Comme on parlait de la plus grande flotte de la galaxie, un spatioport gigantesque était un minimum. Aujourd'hui, le spatioport de Reyn'a accueillait des centaines de milliers de vaisseaux à chaque jours, de provenance diverses. Sans surprise, la logistique, les problèmes techniques et le contrôle du trafic étaient tous gérés par les geths. Mieux vaut des êtres infatigables et avec des capacités de réflexions plus rapide que n'importe quel organique, pour gérer une telle complexité logistique. De leur côté, les quariens s'occupaient de l'administration et des règlementations. Les autres aspects du spatioport étaient gérés par les deux espèces, en collaboration.

Aujourd'hui, si Informateur se rendait au spatioport, c'est parce qu'il y avait rendez-vous avec quelqu'un. Il s'agissait d'une lieutenant de l'Alliance, Astrid Mayer. Le geth avait fait la rencontre de cette femme, il y a un bon moment déjà. C'était lors d'une rencontre avec l'Alliance, pour une mission en coopération. Certaines mises au point avaient été faite à bord de l'Oregan, c'était à ce moment que tout était arrivé. Le geth s'en souvenait très bien. Il était en train d'aborder certains points importants lors du briefings stratégique lorsque certains humains et quariens avaient laissés échappés quelques rires. Le commandant du GIP n'avait pas compris la raison de leur rire, jusqu'à ce que son second sur le terrain, Killick, lui dise simplement.


-Chef, c'est parce qu'Anuli n'est pas dans votre cabine, mais sur votre tête.

Le geth c'était alors retournés pour jeter un oeil sur une surface réfléchissante et constaté en effet la présence de l'animal sur sa tête. Quelques minutes plus tôt, le geth avait été certains de l'avoir laissé dans sa cabine. Apparemment l'animal avait préféré grimper sur le dos de son maître et attendre avant de grimper tout en haut de ce dernier. En temps normal, Informateur l'aurait tout de suite su grâce à ses systèmes intégrés. Toutefois, cette journée là, le geth avait opéré un diagnostique interne de sa plateforme. Résultat, certains de ces systèmes avaient un rendement plus faible. Le geth avait alors attrapé doucement Anuli, l'avait déposé sur son épaule et avait repris le briefing comme si de rien n'était. Une fois la rencontre terminée, de nombreux membres de l'alliance alors présent l'avait interrogé sur la nature de cet animal. Le fait que les humains ignorent l'existence des gohalas n'avait rien de surprenant. Après tout, le retour des quariens sur Rannoch était récent et le retour des gohalas au sein de foyer quarien l'était encore plus. Quand on doit construire une ville et un milieu où vivre, la domestication d'animaux n'était pas une priorité.

Bref, le geth avait dû répondre à de nombreuses questions ce jour-là et donner également une adresse extranet pour le contacter à certains humains. Astrid Mayer faisait partit de ceux-là. En fait non, elle était plutôt une catégorie à part. Tout simplement parce que la lieutenant posait sans cesse des questions, via l'adresse extranet, au sujet des gohalas, demandait des images des petites créatures, etc. En fait, Astrid l'avait interrogé sur une foule de sujet concernant ces petits animaux. Leur régime alimentaire, leur espérance de vie, les possibilités de dressage et une foule d'autres questions sur le sujet. L'humaine profitait également du contact pour interroger Informateur sur les geths. Bref, une jeune femme curieuse. Puis, il y a quelques temps, la femme avait décidé de sauter le pas. En effet, Astrid avait annoncé au synthétique qu'elle voulait adopter un gohala et demandait son aide. Le geth n'avait aucune raison de s'y opposer. Il avait ensuite suffit de trouver un moment de disponibilité commun et voilà.

Le geth arriva au spatioport après un court trajet dans son véhicule de location. Il se posa dans un espace libre prévu à cet effet. Il s'assura que le véhicule était sécurisé, avant d'entrer dans le spatioport. Le geth savait dans quelle zone il devrait retrouvé la jeune femme, grâce à une simple demande d'information auprès des services du spatioport. Le synthétique se plaça bien en vue, il ne lui restait plus qu'à attendre l'arrivée de l'humaine. Évidemment, le geth lui avait fait parvenir quelques informations utiles à l'avance. Comme par exemple, une fourchette de prix potentiel pour l'achat d'un futur gohala, ou encore la recommandation de porter une combinaison. Évidemment, le système immunitaire des quariens étaient meilleur que ce qu'il était il y a quelques années, mais Informateur préférait jouer dans la sureté.

Le geth n'avait pas l'heure précise à laquelle Astrid devait arriver, mais il savait que c'était pour bientôt. Dee toute façon, attendre ne lui posait aucun problème. Les geths savaient être extrêmement patient. Quant à Anuli, si la petite créature finissait par s'ennuyer, elle ferait tout bonnement un somme sur l'épaule de son maître. Quant au risque que ce soit long au point que l'animal commence à avoir faim, ce n'était pas un problème non plus. Après tout, ils étaient sur Rannoch, avoir des fruits et légumes dextro se ferait sans la moindre difficulté. Le geth avait déjà une bonne idée de l'endroit où il emmènerait l'humaine pour faire son choix. Une animalerie présente dans la capitale et où il y avait une variété de choix intéressante.

Une alerte légère se déclencha dans la vision du geth. Comme il avait demandé à être informés de l'arrivée du vaisseau d'Astrid, Informateur avait demandé à être informé de tout retard. Ainsi, l'administration du trafic l'informa que le vaisseau qu'il attendait subissait un retard et cela pouvait durer pendant environ une bonne heure. Le geth n'émit aucun commentaire sur la question, des retards, c'était le genre de chose qui pouvait arriver. Il se contenta plutôt d'aller s'asseoir en attendant qu'un autre message lui annonce que le vaisseau c'était enfin posé. Le geth resta ainsi assis, totalement immobile, jusqu'à ce que la présence d'Anuli finisse par attirer l'attention de jeunes enfants. Il s'agissait surtout de jeunes créateurs tentant d'attirer l'attention de la petite créature en émettant toute sorte de son. Informateur avait été confronté à ce genre de situation assez souvent pour savoir ce que ces enfants voulaient. Le geth prit alors doucement Anuli dans ses mains et le rapprocha un peu plus des enfants.


-Un à la fois les enfants. Anuli aime les caresses, vous n'aurez aucun mal avec lui.

Le geth fut toutefois d'établir un ordre de passage pour les enfants, ces derniers ne parvenant pas à se décider entre eux. Rapidement, Anuli eut droit à un flot de petites mains se relayant pour le caresser. Le gohala semblait plus que ravis de ce petit traitement de luxe. Il restait encore quelques enfants n'ayant pas eu la chance de pouvoir caresser le gohala, lorsqu'un nouveau message annonça au synthétique l'arrivée du vaisseau. Informateur aurait put mettre un terme à cette petite séance, mais il ne voulait pas décevoir les enfants. De toute façon, même si l'humaine arrivait avant que cela soit terminé, le geth était facile à repérer. Après tout, un synthétique de plus de deux mètres de haut, entourés de nombreux enfants, ça passe difficilement inaperçu.






Revenir en haut Aller en bas
 

Une intrusion adorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Voile de Persée :: Rannoch-