AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Cible Verrouillée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 167

MessageSujet: Cible Verrouillée   Mar 05 Sep 2017, 01:40
Intervention MJ : NonDate : 24 août 2202RP Tout public
Talus Macdonis ♦ Shaun McAvoy
Cible Verrouillée



Une autre belle journée en perspective sur la Citadelle. La station spatiale gigantesque bouillonnait d'activité, comme d'habitude. En même temps, considérant qu'il s'agissait de l'endroit où les espèces galactiques se rencontraient pour établir des politiques en tout genre. Ainsi que le lieu où la diversité culturelle et raciale étaient les plus importantes de la galaxie, quoi de plus normal que ce soit bouillonnant d'activité. Il y avait des secteurs accueillant plus de gens que d'autres. Le jour, le présidium était l'un des plus occupés. Cependant, le soir c'était les zones de loisir qui étaient les plus occupés.

En ce milieu de l'après-midi, les gens continuaient de vaquer à leurs petites occupations. Certains travaillaient encore, d'autre profitaient d'un congé. Talus Macdonis faisait partit de la seconde catégorie. Le turien était arrivé sur la Citadelle la journée d'avant, avec des objectifs biens précis en tête: se détendre et prendre du bon temps. Dire qu'il y a encore quelques semaines, le turien avait eu droit à une attaque pirate contre le cargo sur lequel il se trouvait, pour rejoindre Palaven. Tout ce qu'il voulait avant cela, c'était retourner sur Palaven, afin de visiter sa chère mère. Il avait eu assez de mal à obtenir les permissions pour aller sur la planète. Bref, l'attaque pirate l'avait quelque peu pris au dépourvu dans ses projets. Il avait défendu le vaisseau avec des volontaires, l'alliance était arrivé en renfort. Puis, tout le bordel c'était poursuivit. Le tout c'était terminé par une dépressurisation importante du vaisseau pirate. Talus avait flotté dans le vide de l'espace, avec une quarienne, libérée des griffes des pirates. Ils s'en étaient sortit tout les deux, contrairement à plein de gens bien. Par contre, le turien avait subit de nombreuses blessures. Des blessures qu'il avait pu soigner en restant chez sa mère, le temps de récupérer de tout cela.

Depuis un peu plus d'une semaine, le turien se sentait enfin en pleine forme. Plus de douleur musculaire, plus de plâtre. Le bonheur en somme. Tout ce qu'il voulait c'était se détendre, alors qu'il était en forme. Non plus, faire comme pendant plusieurs semaines, en devant se détendre alors qu'il était blessé. Au moins, vers la fin de sa convalescence, le turien avait pu passer le temps à faire du tir sur cible. C'était justement avec l'idée de poursuivre cette activité fort plaisante que le turien se dirigeait vers un endroit bien connu de la citadelle l'Arène Arnax Arsenal. Certes, rien ne garantissait qu'il y aurait de la place pour aujourd'hui. Toutefois, cela ne coûtait rien d'aller voir. Dans le pire des cas, il pourrait toujours observer sur écran les performances des participants.

Le turien marchait dans les rues, se dirigeant vers l'arène. Il y avait moins de monde que lors de sa dernière visite, mais il faut dire qu'il était plus tôt également. Toutefois, Talus fut très surpris, lorsqu'il arriva à l'Arène Arnax Arsenal. La raison de sa surprise, l'absence totale de gens. Aucun participant en attente, aucun observateur. Rien, excepté un employé turien derrière un comptoir et une humaine sur les écrans. Talus jeta à peine un regard vers la femme sur l'écran et se dirigea vers l'employé turien. Ce dernier se curait les dents, avec une griffe. C'était dégoutant à voir. L'employé lui jeta à peine un regard, même pas un petit bonjour, pour saluer le client.


-Pardon, il y a un problème?

-Qu'est-ce qui vous fait dire ça?

-Il n'y a personne.

-Ah ça. C'est normal. Il y a toujours un moment dans la journée, où pendant une heure ou deux, la clientèle est baisse ou nulle. Pas vraiment de constance à savoir quand cela aura lieu, mais ça finit toujours par arriver. Après, on a des clients partout. Alors, on reste ouvert quand même. Si vous voulez jouer, il y a de la place après l'humaine.

Talus ne répondit rien et s'éloigna. Intérieurement, il pensait que le patron devrait vérifier si ces heures sans clients ne correspondaient pas à l'horaire de ce type. Pendant la courte conversation, l'employé n'avait pas pour autant cessé de se curer les dents. C'était dégoûtant et très mal polie à la fois. Il décida cependant de regarder l'humaine en action, se serait plus intéressant et ça l'aiderait à passer le temps. Le turien détailla la femme rapidement du regard. Des cheveux bruns, une taille fine et une démarche militaire. Probablement une militaire de l'Alliance en permission ou une femme ayant fait partit de l'Alliance. Elle avait également quelques jolies cicatrices au visage.

Le turien aurait cru qu'elle serait en plein combat virtuelle, mais non. Certes, elle maniait un fusil de précision et abattait des cibles moissonneurs une après l'autre. Cependant, le mode que l'humaine utilisait était pour ainsi dire non violent. Plus précisément, il y a deux types de moissonneurs. Ceux qui restaient totalement immobiles et ceux qui effectuaient le même parcours en boucle. Bref, aucun ennemi susceptible de l'arrêter. Cela ressemblait plus à un entraînement militaire qu'à une partie de jeu vidéo. Talus avait déjà eu l'occasion de voir des gens utiliser ce mode pour quelques raisons. La première, des simples enfants voulant se familiariser avec le jeu, sans se ''blesser''. La seconde, des individus voulant essayer une nouvelle arme dans un milieu sécuritaire et sans se faire attaquer par les ennemis virtuels. Puis troisièmement, des individus faisant cela uniquement pour s'entraîner, que leur arme soit maitriser ou pas.

Talus observait la technique au fusil de précision de l'humaine, après avoir pris place sur un divan près d'un écran. Elle n'était pas mauvaise, mais sa technique avait beaucoup de lacune. Certes, la femme avait une précision acceptable et enchaînait rapidement les tirs sur cibles fixes. Toutefois, quand venait les cibles mobiles, les tirs étaient bien moins précis. La brunette manqua une cible à trois reprises, avant de l'atteindre à l'épaule. Une autre cible lui échappa à deux reprises avant de se prendre un tir dans le torse. Cela dura ainsi un moment. Talus fit rapidement les comptes, beaucoup de tirs manqués sur des cibles mobiles et ainsi une multitude de chargeurs ''gaspillés''. Elle n'était pas mauvaise, mais sa technique avait besoin de s'améliorer. Lorsque la simulation prit fin, Talus décida d'attendre que la brunette sorte de la simulation. Maintenant que le turien la voyait de plus près, les choses étaient plus intéressantes. Elle devait avoir à peu près son âge, des yeux verts et un joli déhanchement. Il attendit qu'elle échange rapidement quelques mots avec l'employé, qui se curait encore les dents, avant de s'adresser à elle.


-Eh bien, pas mauvaise au tir sur cible, madame. Même si vous avez eu beaucoup de ratée. Votre technique de maniement du fusil de précision est bonne, mais loin d'être parfaite.

Il attendit que l'humaine se retourne et porte son regard sur lui, pour se présenter poliment.

-Bonjour, Talus Macdonis, enchanté de rencontrer une autre adepte du fusil de précision.
Revenir en haut Aller en bas
 

Cible Verrouillée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Bulle locale :: Citadelle-