AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Un mélange détonnant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 38
Crédits : Olsen

MessageSujet: Un mélange détonnant   Lun 07 Aoû 2017, 21:44
Intervention MJ : NonDate : 26 Juillet RP Tout public
Flora Khavinski ♦ Kelah'Liis Vas Haestrom
Un mélange détonnant












Encore une fois elle s'était promis d'être pour la première fois prête bien avant l'heure, ces dernières semaines avaient été productives comme d'habitude, de nombreux projets avaient vu leur avancée exploser en très peu de temps ainsi que les financements des projets en attente. Mais dans l’immédiat, Flora ne souhaitai que passer un moment en tête à tête avec l’immense piano qui siégeait fièrement dans son salon, enfin.. Sans compter son grand chat noir qui lui-même trônait sur le dit piano.


Comme à son habitude elle se posa en douceur sur le siège et le dérégla légèrement pour le régler de nouveau correctement, elle étira ses doigts méthodiquement avant de les faire glisser sur les touches pour enfin plaquer un simple accord. Elle pencha la tête de côté, en fait elle ne voulait pas jouer d'accords. Elle continua alors dans un rythme soutenu une mélodie à l'ambiance plutôt étrange. Pourquoi jouait-elle cette musique en particulier ? Elle qui jouait ce qui lui passait par la tête en fonction de son état sentimental du moment. Peut être était-elle juste étrange. Mh oui c'était probablement cela. Alors elle esquissa un léger sourire et continua sa mélodie avec le cœur plus léger, maintenant qu'elle avait trouvé une raison à celle-ci. C'est environ un heure et demi plus tard qu'une alarme fort trop dérangeante retentis, elle tenta de ne pas y prêter attention, mais au bout de quelques secondes elle laissa tomber le piano avec frustration pour aller stopper cette maudite alarme. sur son écran de travail, écran qui annonçait que le sommet commençait dans moins d'une heure, elle était donc en retard, elle n'avait pas même envie d'y aller a vrai dire.


La voiture arriva le toit de l'immeuble, elle avait été obligée de se dépêcher à se doucher, s'habiller et rejoindre le toit pour éviter a son chauffeur d'attendre trop longtemps, elle entra dans la voiture qui décolla aussi tôt en direction d'une tour du présidium. Visiblement elle faisait partit des rares personnes à être déposée en dock privé par un chauffeur attitré par Ariake. Elle était vêtue de sa combinaison personnelle qu'elle avait crée en s'inspirant des combinaisons Quariennes et avait laissé ses longs cheveux détachés. Elle ne prit pas spécialement la peine de faire le tour des lieux et préféra se diriger vers la première conférence n'appréciant que trop peu la foule, ou peut être était-elle encore simplement irritée par l'alarme qui avait si violemment mit fin à sa mélodie.


Finalement cette première conférence n'avait pas été aussi ennuyant qu'elle ne l'avait imaginé en arrivant, ce qui avait remonté son moral d'un cran, si bien qu'une fois sortie elle se rendit sur les terrasses afin de boire un verre et finalement saluer ceux ou celles qui la reconnaissait, trop nombreux à son gout ceci dit, elle qui voulait boire un verre tranquille dut se mettre à l'évidence qu'aujourd'hui ce ne serait pas le cas, à moins de tomber sur quelqu'un d'intéressant qui aurait au moins de quoi rafraîchir sa journée. Elle s'écarta un peu du monde et régla la température de sa combinaison via son omnitech.


C'était peut être bien beau d'être une scientifique renommée, mais bien moins lorsqu'on était mal à l'aise parmi la foule, c'était surtout ainsi avant lorsqu'elle était encore handicapée et muette. Mais malgré qu'aujourd'hui elle soit physiquement parfaitement guérie et qu'elle puisse parler, elle ne pouvait toujours pas se sentir à l'aise lorsqu'il y avait trop de monde et préférait toujours aller se cacher dans un coin discret de la terrasse pour siroter son verre au calme, c'est de cet endroit qu'elle aperçut une Quarienne qu'elle pensait avoir déjà vu, ou peut-être était-ce stupide ? Comment reconnaître une Quarienne en vérité ? Ou était-ce au moins possible avec ces combinaisons complètes, le casque et les visières... Probablement pas. Encore une fois son imagination lui jouait peut-être des tours. Ou peut-être l'avait-elle juste vue plus tôt dans la soirée.






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46

MessageSujet: Re: Un mélange détonnant   Lun 07 Aoû 2017, 22:39
 
Kelah sortit en baillant à s'en décrocher la mâchoire alors que la première conférence venait de conclure. Elle n'avait pas été inintéressante, du moins pas entièrement, mais elle avait passé la nuit entière à étudier un adoucisseur d'eau qu'elle avait récupérer dans une benne près de son hôtel. L'objet en lui-même était d'une simplicité enfantine, mais sa programmation en termes de diversité de paramètre sans conflit était d'une fascinante complexité, et le codeur qui s'en était chargé aurait bien mieux fait de dévouer ses talents au développement d'IV plus qu'à la programmation de ce genre de machine. 
Quand on avait frappé pour la septième fois à sa porte elle avait fini par délaisser cette merveille pour aller ouvrir. Un de ses collègues était venu la prévenir d'être prête pour la conférence, et elle lui avait répondu agacée qu'elle serait prête aux premières lueurs comme prévue. Il avait alors eu l'air perdu avant de lui signaler que la station était passée en lumière du jour depuis une heure déjà. 
Après un petit cri elle avait fermé la porte au nez du Quarien et avait faire un brin de toilette dans la pièce aseptisée dont était équipée sa chambre. 
Et quelques minutes plus tard elle bondissait hors de sa chambre en enfilant sa bure officielle par-dessus sa combinaison. Deux longues trainées blanches qui tombaient sur ses épaules et se rejoignaient dans son dos dans une forme triangulaire et finissaient en une lourde cape d'un noir parfait et dont toute la doublure était du même rouge profond que l'intérieur de sa capuche. 
Elle était parvenue à prendre leurs véhicules avant le décollage et avait somnolé pendant une bonne part des premières présentations. 
 
Elle profita de cette pause pour rejoindre une grande terrasse ouverte sur le présidium accompagnée d'un petit auquel elle acheta une boisson chaude forte en teneur de l'équivalent pour elle de la caféine. Alors qu'elle pensait s'installer tranquillement à une table, elle fut abordée plusieurs fois par son équipe et pire encore par des confrères d'autres espèces qui tenaient à avoir son avis sur la conférence. En réalité ils souhaitent plus débattre de son avis que de le connaître réellement. 
Ce n'est pas pour rien qu'elle n'aimait pas vraiment ce genre d'événement. Ce qui devait être un rassemblement des plus grands penseurs de leur temps ressemblaient plus à un parc d'enfants jouant à qui crierait le plus fort. Elle finit par s'éloigner du centre de la terrasse pour se glisser derrière une série de plantes vertes cachant des bancs plus tranquilles. Elle enjamba le rebord et s'assit sur le bout de mur qui dépassait encore un peu, les jambes dans le vide au-dessus l'intense circulation du présidium. Pour lutter contre son ennui elle se mit à chante en rêvassant, comme elle le faisait souvent. 



 
Elle sentit soudain une présence, ou du moins un regard posé sur elle. Elle tourna la tête avec curiosité pour découvrir une humaine assise un peu plus loin, son regard intense posé sur elle comme si elle la transperçait sans vraiment la voir pour autant, une étrange sensation. 
 
-Bonjour! lança-t-elle gaiement en lui faisant un petit signe avant de reprendre sa contemplation du vide. Pourtant au bout de quelques instant son regard revint sur l'humaine aux blonds cheveux. Et elle répéta l'opération plusieurs fois avant de finalement comprendre ce qui attiré son regard vers elle.  
Elle la connaissait ! 
 
-Ahhh  s'exclama-t-elle avec excitation avant de franchir la barrière en sens inverse et de s'approcher d'un pas impatient de l'humaine pour finir par s'asseoir si près d'elle que leurs bras se retrouvèrent collé et que son casque ne se trouvait qu'à quelques centimètre du visage tout en finesse de Flora. En vous basant sur vos travaux de nanoconnection entre cervelet antérieur et machinerie externe, pensez-vous que le cortex soit capable d'encaisser une flux de données constant d'approximativement soixante-sept Tetraoctect seconde ?
Elle fixait avec une curiosité émerveillée l'humaine avant de se rendre compte qu'elle manquait à tous ses devoirs. Elle lui tendit une main douce. 
-Kelah'Liis, je suis une fan.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 38
Crédits : Olsen

MessageSujet: Re: Un mélange détonnant   Mar 08 Aoû 2017, 01:30





Décidément elle n'avait bel et bien pas la moindre idée de qui elle était ou bien même si elle l'avait bien déjà vue ou non, et d'un côté c'était trop peu important, elle finit par perdre son esprit bien loin de ses réflexions simplistes. Mais c'est à ce moment la qu'elle entendit le chant de la quarienne, automatiquement lui vinrent en tête divers accompagnements plausibles au piano sur un tel chant. Enfin.. un petit plaisir auditif qui encore une fois fut coupé bien trop tôt par un simple 'Bonjour!' !! Mais Pourquoi tant de haine ? Ne pouvait-elle donc pas terminer son chant avant ? Et puis pourquoi tant de gaieté dans cette étrange décision ?! Flora perdue dans ses réflexions mit surement trop longtemps à répondre d'un signe de main bref, oh pas qu'elle était du genre associable ou malpolie, mais bel et bien perturbée par ce qu'il venait de se passer.


Un cri et a peine quelques secondes plus tard la Quarienne était assise contre elle à lui poser une question technique avant de s'annoncer Fan. Tandis que Flora, elle avait encore la tête dans la mélodie précédente si bien que son mouvement de surprise n'arriva qu'une bonne seconde après qu'elle se soit assise si proche d'elle, aussi elle eut besoin de plusieurs secondes pour assimiler la transition entre la question et la présentation. Alors elle pencha la tête de côté avant de répondre.


Euh.. Je pense qu'il peut faire mieux.. Selon les gens.


Elle observa la visière de la Quarienne un moment, quel être étrange et pourtant fascinant, tout particulièrement leurs yeux luisants dans la pénombre de leur casque.


C'est joli.. Vos yeux. Est-ce une couleur courante parmi votre peuple ?


Comme à son habitude, Flora était incapable de s’empêcher de passer du coq à l'âne en fonction de ce qu'elle observait et à cet instant elle en avait complètement oublié de répondre à la présentation de la Quarienne, bien plus intéressée par ses yeux à ce moment précis ainsi qu'au phénomène biologique qui les faisaient luire ainsi. Puis d'un coup elle se souvient du mot 'Fan' qui était sortit du casque.


Vous êtes Fan ? Comment cela ?


Puis elle finit enfin par répondre aux politesses, non sans une certaine incompréhension générale visiblement prononcée, mais qui s'estompait peu à peu alors que les secondes passaient à planter ses yeux dans le casque de Kelah. Elle ne se sentait finalement pas dérangée le moins du monde bien qu'elle eut mis un certain temps à s'en rendre compte. Flora sembla possiblement trouver la personne rafraîchissante qu'elle voulait, en tout cas pour le moment alors elle finit par étirer un léger sourire.




Flora Khavinski... Mais je pense toujours que vous auriez du finir votre chant.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46

MessageSujet: Re: Un mélange détonnant   Mar 08 Aoû 2017, 02:16
 
La réponse la rassurait même si elle espérait pouvoir rapidement poser des chiffres sur cette approximation. Mais si l'une des plus grandes expertes du domaine cybernétique disait cela, alors il y avait de l'espoir. Son esprit carburait déjà à toute vitesse alors que cette confirmation hésitante lui semblait être une clé déverrouillant une porte mentale qu'elle s'était imposée. 
Elle s'apprêtait à bombarder de questions sur le sujet la jeune femme afin d'assouvir sa soif de connaissance sur le sujet, mais le docteur Khavinski, comme elle se souvenait avoir retenu son nom, fut légèrement plus prompt à réagir qu'elle et lui coupa sa question avant qu'elle ne se forme, elle répondit alors d'un air distrait en essayant de recomposer son interrogation.  
 
-15,7% de la population Quarienne, rare mais pas exceptionnel. Celle de mes cheveux l'est bien plus, 5,2% seulement. Résultat d'une anomalie mélanimique. annonça-t-elle en tapotant le bord de son casque pour s'aider à suivre le cours de sa réflexion. Mais déjà Flora enchainait sur une autre question, et cela faisait moins de cinq minutes depuis la précédente! Les humains parlaient beaucoup décidément. Elle se tapa le casque pour effacer ce jugement stupide, elle-même pouvait poser une question à la seconde si on ne la modérait pas. 
 
-"Traité sur la transmission d'information électrique de l'organique vers le synthétique par le docteur Khavinski" déclalra-t-elle en agitant les mains face à elle dans le vide comme pour surligner ce titre.Vos études et théories sur le sujets sont de véritables merveilles, j'ai fait quelque nuit blanche sur vos travaux quand vous les avez publié. Et aujourd'hui encore ils sont une de mes principales bases de réflexion.  
L'humaine finit par se présenter au même moment, la laissant quelques secondes muette de surprise avant qu'elle ne se rappelle s'être présentée à elle que quelques instants auparavant. 
 
-Ah oui c'est vrai les présentation. ajouta-t-elle en saisissant délicatement la main de l'humaine mais sans hésitation pour la saluer en bonne et due forme et laisser cela derrière elles.C'est un chant très long, je ne chante généralement que la première scène, le reste est trop mélancolique pour la lumière du jour. conclut-elle en inclinant son casque. 
 
-Vous êtes là pour la conférence ? Oui c'est logique, même si les première partie ne sont pas vraiment de votre spécialité, j'ai hâte d'entendre le professeur Jirinila sur la communication par implant interposé, même si il gagnerait beaucoup à rajeunir ses sujets de recherches. Vous avez mangé ? Ou peut être suivez-vous un régime ? Non vous n'en avez pas besoin, vous êtes splendide. Votre combinaison, c'est du Quarien ? Vous avez fait les modifications vous-même ? C'est rare qu'on comprenne si bien notre technologie. Oh tient, tant que j'y pense, je serais honorée de pouvoir étudier votre exosquelette, ou même juste le voir un court instant, chez nous c'est presque une légende tant il semble révolutionnaire.  
 
Elle prit conscience de son volume de dialogue proche du harcèlement et s'excusa en un petit signe de tête. 
-Excusez-moi, je suis une vraie pipelette. Vous souhaitiez peut-être un peu de tranquillité ? J'étais venu ici pour ça aussi à l'origine.  
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 38
Crédits : Olsen

MessageSujet: Re: Un mélange détonnant   Mar 08 Aoû 2017, 19:35



Voila qui était plutôt étonnant.. Flora aurait été persuadée qu'une telle couleur d'yeux soit plutôt rare, mais 15,7% d'un peuple plutôt peu répandu n'était finalement en rien rare. Alors elle tenta d'apercevoir la couleur des cheveux de Kelah, mais fut forcée d'abandonner avec une pointe désappointement. Que pouvait être une couleur naturelle résultant d'une anomalie mélanimique chez un peuple capable d'avoir des yeux violets luisants ? Elle tenta d'imaginer des cheveux naturellement bleu rosâtres ou verts à reflets rouges..


Oh.. Je.. Me voila flattée par tant de passion au sujet de mes travaux, je ne pensais pas que quelqu'un pouvait vraiment prendre plaisir à étudier mes travaux.


C'est alors que commencèrent les hostilités, un flux de questions sans répits qui sembla noyer Flora sous les flots de mots si bien qu'elle manqua de se perdre complètement la dedans et d'être incapable de retenir la moindre question posée. Elle resta immobile à l'observer d'un air quelque peu surpassé, mais elle réussit a assimiler la totalité des mots qui lui avait été lancé à la figure, mais eut besoin de quelques secondes avant de trouver un ordre de réponses.


Heu.. Oui, vous êtes une pipelette, mais c'est amusant.

Le professeur Jirinila est effectivement bon, mais son sujet, bien qu'utile commence à être dépassé par les technologies nouvelles. J'avais moi même mis au point un système similaire intégré a mon exosquelette à l'époque.. Elle prit une légère inspiration avant de reprendre en regardant sa tenue.

C'est effectivement inspiré Quarien, pour humains, c'est un modèle que je me suis amusée à produire par curiosité et j'avoue avoir du ml à m'en séparer maintenant, les mises à jours sont sans limites.

Un jour je peux éventuellement vous montrer l'exosquelette, c'est une vieille machine que je n'ai gardé que pour ce que je lui dois et probablement aussi que j'ai toujours une sorte d'attachement pour lui.


Elle sembla pensive le temps de ces dernières paroles au sujet de cette machine compliquée et loin d'être parfaite à ses yeux, voire même trop peu travaillée, certes elle lui avait surement sauvé la vie d'une certaine façon ou plutôt lui avait-elle permis de vivre un long moment en tant que légume augmenté. Elle termina son verre en terminaison de sa phrase.


J'ai un peu faim oui. Elle leva les yeux au ciel, avait-elle mangé ce matin ? Impossible de s'en souvenir. Mais, non je ne suis pas de régime trop strict, enfin plus depuis toute ma rééducation, j'étais beaucoup trop maigre a cause du handicap et aussi il me fallait de la nourriture saine pour aider mes cordes vocales a fonctionner correctement de nouveau. Elle semblait parler seule étant donné que ses yeux visaient le ciel sans pour autant sembler regarder quelque chose à proprement parlé, puis elle sembla revenir à la réalité et tourna le regard vers Kelah.


Vous avez faim ? Moi aussi.


C'est avec le regard brillant, pensant à la nourriture qu'il y avait lors des sommets qu'elle avait posé cette question sans réponses a la Quarienne, lors d’événements de ce genre les traiteurs de toutes races venaient offrir leurs meilleures dégustations à la haute scientifique, chose que Flora vennait tout simplement de se rappeler.








Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46

MessageSujet: Re: Un mélange détonnant   Jeu 10 Aoû 2017, 16:29
-Oh oui, quelle bonne idée! lança-t-elle avec gaieté comme si Flora l'invitait à se sustenter avec elle plutôt que de simplement répondre à sa question. 
Tenant toujours la main de l'humaine dans la sienne, elle se leva et l'entraina à sa suite sans prendre la peine de lui demander son avis. Elle ne la pressa pas pour autant, l'humaine ayant un rythme de marche tranquille au quelle elle s'adapta malgré sa démarche bien plus guillerette, presque sautillante. Elles quittèrent la terrasse près des salles de conférences afin de changer d'étages pour rejoindre celui supérieur dédié aux salles de détente et au repas. Une grande pièce servait de zone de buffet libre avec des sections pour chaque espèces, d'immenses tables couvertes de plats en toujours afin de crier aux yeux de tous que la citadelle vivait toujours dans l'opulence malgré l'instabilité actuelle. "Tout va bien" semblait dire la pièce. 
Mais ce genre de considération d'image politique échappait totalement à la Quarienne qui salivait déjà devant la multitude de plats. La table réservée aux Quariens était d'une taille ridicule comparé à celles des autres, et couvertes de sachets en tout genre adapatable à leurx combinaisons, des produits desséchés, pour la plupart. Kelah eut une moue de dépit que sa visière cacha bien entendu, son regard balaya les environs et repéra ce qu'elle souhaitait. 
 
-On se retrouve avec nos assiettes pleines ! déclara-t-elle en penchant son visage vers la scientifique. Puis enfin elle lui lâcha la main pour s'emparer d'une assiette et foncer vers les stands. Mais elle ne se rendit pas à la table qui lui était dédié, mais se dirigea vers celle des turiens qui éveillait bien plus son appétit. Elle couvrit son assiette de victuailles, principalement des fruits et des légumes frais ou grillé en sauce. Elle s'autorisa même un bout de viande saignant qui semblait si succulent qu'elle décida de prendre le risque. 
Elle retrouva Flora, et pendant un instant son assiette bien que simple, lui donna envie d'être de composition lévoaminé. Elle lui fit signe de la suivre et l'entraina dans la petite pièce qu'elle avait repéré, qui s'avéra être une sorte de bureau vidé pendant l'événement. Elles entrèrent, et quand Kelah eut vérifié que personne n'avait attention à elles, elle referma la porte et après avoir posé son assiette sorti deux petits objets cylindriques de sa combinaison. Le premier était une sorte de bombe de mousse qui lui permit de calfeutrer la porte de manière parfaitement hermétique. Elle posa le second au sol, et pressa son sommet, une sorte de gaz très légèrement bleuté, presque transparent et parfaitement inodore se répandit dans la pièce. Kelah se releva joyeuse. 
 
-Ah voilà qui est nettement mieux ! Mangeons, la mousse se dissoudra dans une trentaine de minutes. conclut-elle en s'approchant de la table. 
-Le gaz est un petit concentré de toute sorte de vitamine et d'antibiotique, et le mieux c'est que c'est compatible avec toutes les espèces. C'est une collégue Asari qui me les fournit. Si vous voulez vous rouler nue dans la neige pendant les 18 prochaines heures, vous ne risquez pas de prendre froid. pouffa-t-elle alors que ses mains se glissait le long de son casque et en défaisant les verrous manuels d'un mouvement naturel. 
Un bruit de pression se fit entendre quand le joint hermétique s'ouvrit. L'avant de son casque resta dans ses mains et elle le posa délicatement sur le bureau puis ôta sa large capuche entrainant avec elle la partie flexible de son casque, libérant son crâne.  
Une myriade de cheveux d'un rouge intense tomba en cascade sur ses épaules d'une longueur des plus surprenante, puisqu'ils lui tombèrent presque dans le bas du dos quand elle se redressa. Elle s'assit et tira son assiette vers elle avec un regard de prédatrice. 
 
-J'adore les produits frais ! admit-elle en croquant à pleine dents dans un morceau de fruit pour enfin reporter son attention sur l'humaine. Alors, vous allez intervenir ou vous venez juste voir les conférences ? demanda-t-elle avec naturel comme si l'instant était parfaitement naturel. 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 38
Crédits : Olsen

MessageSujet: Re: Un mélange détonnant   Ven 11 Aoû 2017, 12:10






Flora se fit soudainement attirée de force a traverser les terrasses, enfin presque de force, elle avait faim a vrai dire et bien qu'elle aurait très bien réussi a monter a l'étage restaurant toute seule, elle ne se trouva pas spécialement dérangée par la demoiselle qui lui avait pris la main sans la lâcher. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait eu de contact avec quelqu'un alors, pourquoi pas ? Elle était amusante cette Quarienne, elle n'était pas la première qu'elle avait rencontrée mais bien la plus vivante, dans le sens ou la vie semblait déborder de cette femme ainsi que la passion. D'ailleurs ressentait-elle tant de passion pour son travail ? Elle aimait ce qu'elle faisait pour sur, mais la passion de l'innovation était-elle aussi importante que celle de la Quarienne qui semblait devoir l’extérioriser chaque secondes pour éviter d'exploser.


Quelques minutes plus tard, Flora et son assiette fut une nouvelle fois attirée a travers la salle pour cette fois terminer dans une petite salle inutilisée. Alors, debout, elle resta ainsi à observer la Quarienne faire, pendant un instant elle se sentit abdiquée par celle-ci alors qu'elle venait de colmater la porte avec de la mousse hermétique, peut-être avait-elle des idées bizarres à son égard. Puis cet appareil de purification de l'air visiblement spécialement étudié pour les Quariens, mais aussi afin d'être inoffensif pour les autres races. Étrange, tout cela pour un plat ? La vie des Quariens n'était visiblement pas tout les jours facile. Lorsque Kelah eut terminé son explication pour le gaz, Flora mit quelques secondes pour répondre alors qu'elle avait tendu la main pour tenter de toucher le léger brouillard du bout des doigts.


Je m'en était doutée, mais.. Mais elle se tut lorsqu'elle vit Kela en train de retirer son masque, elle était tout proche, mais jamais Flora n'avait jamais autant fixé quelqu'un sans jamais cligner des yeux. Elle sembla boire, assoiffée, les moindres gestes de Kelah sans pour autant que son visage n'en soit déformé, elle se tenait juste immobile à observer la composition gazeuse du casque s'évaporer dans l'air, sa peau pâle apparaître sur un visage fin, longtemps elle s'attarda sur ses yeux étranges aux couleurs hypnotisantes. Enfin ses cheveux dégringolèrent en longueur, grande longueur même.


Flora resta la.. Ne manquant pas la moindre seconde de ce spectacle d'une rareté incroyable, le net lui avait déjà montré des Quariens, mais en vrai, le spectacle était tout autre. Si bien qu'elle avait même pas entendu son commentaire à propos des produits frais qu'elle portait en affection.


Vous êtes magnifique...


Elle en avait presque perdu l’appétit tant les questions fusaient dans sa tête sans parler de l'envie de toucher qui était aussi présente que l'envie de conserver toute cette beauté pourtant si fragile dans un état de pureté parfaite. Non sans s'imaginer comment aider à cela elle resta silencieuse et pensive un bon moment sans toucher à sa nourriture. Puis c'est soudainement qu'elle réalisa qu'elle n'avait toujours pas répondu à sa question, laquelle était-ce déjà ? Ah ce qu'elle avait bien a fiche ici.. C'est vrai ça.. Pourquoi était-elle venue ?


Ho hm.. désolée j'étais en train de me demander comment faire pour vous permettre de rester pure sans casque. Les idées ne manquent pas, je me demande si je vais pas tenter de me pencher un peu sur le sujet. C'est dommage quand même, j'aimerais voir d'aussi beaux visages plus souvent..



Ah.. j'ai encore oublié! Je suis en vacances pour une fois, mais disons qu'être présente sied à Ariake.







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46

MessageSujet: Re: Un mélange détonnant   Ven 11 Aoû 2017, 14:20
Un feu puissant monta aux joues de la Quarienne sous le compliment simple et direct de l'humaine, dit avec un naturel des plus surprenant qui finit par la faire glousser bêtement afin d'évacuer cette soudaine tension. Elle-même trouvait l'humaine d'une certaine splendeur pour son espèce, telle les nymphes magiques qu'elle avait vu dans certains livres humains, avec cette sensation de présence iréelle, qu'on risquait de faire disparaître d'un simple toucher. Mais elle avait touché Flora, et elle était certaine qu'elle existait bel et bien. D'habitude c'était elle qui créait un décalage avec ses interlocuteurs en déclamant ses idées à voix haute, mais cette fois-ci on l'avait pris de court. Ce n'était pas une sensation désagréable, déstabilisante bien entendu, mais pas désagréable du tout nota-t-elle. 
Elle croqua un autre bout avant de répondre à la remarque que lui fit la scientifique, même si en réalité cela ressemblait plus à une idée énoncée à voix haute qu'à une question ou à une volonté de discussion. 
 
-Beaucoup d'entre nous travaille sur ce sujet qui est une priorité pour mon peuple, nous avons retrouver notre habitat, mais ne pouvons pas encore le vivre à notre guise, même si cela s'arrange vite, beaucoup de Rannochien errent déjà majoritairement sans leurs combinaison sur notre monde natal. 
Je suis certaine que certains seraient ravi du soutien d'une sommité dans votre genre.  Mais je ne m'en fait pas trop, d'ici une ou deux génération je pense que la nature corrigera d'elle-même une bonne partie du problème.
finit-elle par dire avec un ton confiant plus dû au sujet qu'à son assurance de l'instant sous le regard brillant de l'humaine. Elle se dandina sur sa chaise mais continua à croquer ses fruits. 
-Je vois, on vous agite comme une belle icône, je pense que c'est un peu mon cas aussi. Mais ce n'est pas foncièrement désagréable, il y a des sujets intéressant, et surtout... des personnes intéressante. lui lança-t-elle avec un clin d'œil appuyé comme elle avait appris qu'il était de coutume chez les humains pour souligner un sous-entendu dans une phrase. 
 
-J'ai une présentation à faire demain, je dois vous dire que je ne suis pas vraiment impatiente d'y être. Je ne suis pas très à l'aise devant les autres. ajouta-t-elle avec une moue boudeuse d'enfant. Mais bon, il faut bien communiquer pour partager ses idées non ? ! après un court moment elle ajouta pour elle-même. ...pour l'instant. Elle releva son regard luminescent sur Flora et lui sourit à pleine dent. 
 
-Vous restez aujourd'hui, j'aime bien votre compagnie, je pourrais peut-être me glisser dans le siège à coté du vôtre. Je ne fais presque pas de bruit et je suis sage. dit-elle sur un ton à la fois suppliant et amusé. 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un mélange détonnant   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un mélange détonnant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Bulle locale :: Citadelle-