AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4122

MessageSujet: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Sam 06 Mai 2017, 22:56
Intervention MJ : OuiDate : 6 Mai 2202 RP Tout public
Informateur ♦ Sylar L. Yazer
Les Parangons



Les Parangons
6 Mai 2202

Lasjae



Le Sang de Laksal. Quatre mots, et toute l'attention des Terminus s'était centrée sur Lasjae, où les laksal en question vivaient, où ils synthétisaient naturellement cette substance quasi miraculeuse. Il n'en fallait pas plus pour que les pirates de tous poils quittent leurs ports d'attaches et s'envolent vers la jeune planète, espérant piller le peuple insectoïde avant que les conciliens ne bloquent le passage. Mais face à ces hordes violentes, certains souhaitaient se dresser.

Le geth Informateur en faisait parti. Agissant indépendamment de leur gouvernement, lui et son équipage s'étaient mêlé à la flottille de pirates. Ils savaient qu'il n'était pas possible de tous les arrêter, mais ils comptaient bien protéger le plus de laksal possibles. Avec lui, en plus de son équipage, quelques mercenaires engagés pour l'occasion. S'il fallait rester prudent, les mercenaires n'étant pas réputés pour leur loyauté, ils semblaient fiables pour l'instant. Notamment un humain dénommé Sylar.

Mêlée à la flottille, la quinzaine d'individus se serrant dans deux navettes pu observer les pirates se disperser sur la planète. Après une brève concertation, ils décidèrent de se poser au nord de la planète, où plusieurs vaisseaux pirates étaient déjà disparus. Suivant les dernières traces captées par les scaners, les navettes ne tardèrent pas à disparaître dans l'atmosphère de la planète.




La première chose qui frappa l'escouade fut la gravité. De 2,5g, chacun se sentait devenir un véritable poids lourd, et seuls les mécanismes hautement évolués des armures permettaient de se mouvoir correctement. Les relevés des armures confirmaient les scans spatiaux : l'atmosphère présentait une acidité exceptionnelle, à même de ronger les chairs, ainsi qu'une forte température et pression atmosphérique faisant de cet endroit le dernier lieu où une espèce souhaiterait vivre.

Les combattants se sentaient isolés, à la surface de la planète. Le vent balayait une terre rocheuse et escarpée, où les plantes semblaient être de pierre. Grâce aux navettes, des monticules avaient été repérés, semblables aux images diffusées dans la galaxie où l'on observait pour la première fois les curieuses habitations laksales. Pas très imposant, mais c'était justement pour ça que les pirates prenaient cette direction : ces lieux isolés étaient moins à même de se défendre.

Il était temps de corriger cet état de fait et d'apprendre leur place aux pirates.



____________INFOS MJ____________



Et c'est reparti pour un tour !

Le principe de cette intrigue est de vous laisser pas mal de libertés. Vous gérez ce RP comme d'habitude et je n'interviens que lorsque les laksals entreront en jeu, ou si vous avez une demande particulière, ou si j'ai envie de vous coller un événement. :3

Autre chose : vous êtes des explorateurs. N'hésitez pas à créer des choses dans vos RPs en plus de ce que je vous apprendrai au fur et à mesure ! Les fiches codex demandent à être développées ! Smile



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Dim 07 Mai 2017, 18:38
Informateur demeurait pensif tandis que la navette dans laquelle il tenait place entrait dans l'atmosphère de Lasjae. Voilà un bon moment qu'il avait entendu comme tout le monde la nouvelle concernant la découverte de l'Espace Frontalier, puis de la découverte d'une nouvelle espèce sur un satellite de ce système. Des créatures insectoïdes se faisant appeler Laksal. Le geth avait cependant finit par y porter peu d'intérêt, car cette nouvelle civilisation était à un niveau technologique trop primitif pour rejoindre la communauté galactique. Toutefois, son manque d'intérêt changea fortement lorsqu'il eut vent de rapport concernant cette nouvelle espèce. Apparemment, des vaisseaux pirates avaient été abordés à travers la galaxie et à leur bord, des laksals morts avaient été découvert. Surtout, l'existence de qu'on appelait déjà le sang de Laksal, avait fait grand bruit. Ainsi, ces créatures étaient capables de synthétiser naturellement une solution encore plus efficace que le médigel, probablement en réponse à leur environnement très hostile.

Cela avait grandement changé la donne pour Informateur. Le geth commença à se renseigner davantage sur cette nouvelle espèce. Rapidement, il était arrivé à la conclusion que tant que les Laksals n'auraient pas le niveau technologique suffisant ou la protection d'une race assez avancée, ils seraient la cible des pirates et autres individus peu scrupuleux. Pour lui, il ne faisait aucun doute qu'il fallait intervenir. Il avait donc tenté de convaincre les hautes instances du GIP que Lasjae avait besoin de protection, mais ses demandes furent rejeté. Le GIP ne voulait pas se mêler de ce problème, car le Conseil, l'Hégémonie et l'Alliance y étaient déjà impliqués. Toutefois, le capitaine refusait d'attendre que ces trois institutions politiques arrivent à trouver une solution. Connaissant les instances politiques, cela prendrait beaucoup de temps et entre temps, les Laksals seraient victimes des pirates. Il fallait donc agir.

Informateur mobilisa donc son vaisseau pour commencer. Il ne fut pas difficile de faire accepter au GIP de pouvoir utiliser l'Oregän pour se rendre à un relais permettant de se lancer vers l'Espace Frontalier. Par contre, la suite devrait se passer en navette et en évitant d'impliquer les troupes du GIP. Comme se rendre seul pour accomplir une telle mission aurait été suicidaire, Informateur avait trouver une solution au problème, en engageant des mercenaires. Évidemment, le geth était resté prudent et avait été cherchés des mercenaires réputés pour respecter leurs contrats et ne pas trahir leur employeur. Certains étaient déjà un groupe à la base, d'autres des solitaires ayant rejoint le groupe au fur et à mesure. Une fois le groupe formé, ils avaient rejoint leurs navettes. C'était donc deux navettes qui avaient rejoint l'Espace Frontalier, en se mêlant à une flottille pirates, sans chercher à fuir ou à se cacher. Personne ne leur avait causé de problème. La raison était simple: la présomption. Comme les pirates n'étaient pas par nature très solidaire d'un équipage à un autre, éviter de se faire la guerre entre eux sans une bonne raison était essentielle. Du coup, personne ne les avait attaqué, car chacun devait se dire: ce doit être les navettes de tel équipage.


-La flottille pirate se dispersent capitaine. Beaucoup se dirigent vers le nord de la planète, faut-il les suivre.

La voix semblait provenir d'un peu partout de la navette, pour cause. C'était Tricky, le seul membre de l'équipe d'Informateur qui avait pu le suivre. Comme à son habitude, le geth avait intégré les systèmes de la navette, la contrôlant de l'intérieur. Les mercenaires avaient été surpris lorsqu'ils avaient vu la navette décoller sans pilote. Au final, ils avaient mis ça sur le compte d'un IV, ils se trompaient. Une concertation rapide se fit et il fut décidé d'aller vers le nord. L'information fut transmise à la seconde navette et ils purent amorcer la descente. Pendant la descente, Informateur fit signe aux mercenaires de ce tenir prêt. Chacun prépara ses armes et l'un d'entre eux se plaça sur la mitrailleuse lourde. La mitrailleuse lourde de la navette et ses cannons avant, voilà qui pourraient faire mal s'ils tombaient rapidement sur les pirates.

Les navette se posèrent et les portes de la soute s'ouvrirent. Informateur descendit, armes à la mains. Dès qu'il quitta la navette, les systèmes du geth détectèrent le changement de gravité. La gravité sur ce monde était de 2.5 g. De plus, l'atmosphère de cette planète présentaient une acidité élevée, de forte température et une pression atmosphérique. Toutefois, ce n'était pas un problème. Les mercenaires avaient un équipement adéquat contre cet environnement. Quant à Informateur, les plateformes geths étaient conçu pour demeurer fonctionnelle dans une vaste variété d'environnement. Son système pris quelques secondes pour compenser le changement de gravité.

Aucune menace à l'horizon, le geth abaissa son arme, chacun fit de même, mais en restant sur ces gardes. Il jeta un rapide coup d’œil autour de lui. Le sol était rocailleux et escarpées. Des plantes diverses poussaient ici et là. Un peu plus loin, le geth remarqua des animaux. Il s'agissait que créatures à quatre pattes un peu plus grande que des varrens. Elles avaient une tête allongée, des yeux petits et une grande gueule. De plus, leur corps étaient recouvert d'une multitudes de plaques. Sans doute un moyen de défense contre l'environnement hostile de la planète et des prédateurs. Le geth pouvait les voir en train de manger diverses plantes, c'était donc des créatures herbivores. Toutefois, est-ce qu'elles étaient domestiquées? Si c'était le cas, c'était probablement des animaux d'élevages. Si c'était le cas, elles étaient utilisées pour ce qu'elles produisaient ou elles étaient elles-même le produits? Mystère, mais de toute façon, ce n'était pas important pour le moment.

Le geth porta son regard en direction des monticules repérés au loin. Ils étaient trop loin pour bien les voir d'ici, mais on pouvait vaguement voir leurs formes. Si les navettes ne les avaient pas détectés, ils seraient passé à côté sans les remarquer. Il fallait maintenant choisir l'approche à adopter. Informateur avait bien quelques idées, mais il avait appris qu'un deuxième avis étaient toujours des plus utiles. Il décida donc de faire signe à l'humain répondant au nom de Sylar L. Yazer de s'approcher. Dès le début, le synthétique avait compris que cet humain était le plus expérimenté des mercenaires, aussi en avait-il fait l'officier en second avant le départ.


-J'aimerais votre avis, Sylar. Actuellement, je vois quatre approches possibles et leurs implications. La première, nous tentons de retrouver les pirates par nos propres moyens, en évitant les Laksals. Cependant, rien ne garantit que nous serons capable de les trouver, d'autant que nos connaissances sur ce satellite est faible. De la deuxième à la quatrième, nous allons à la rencontre des Laksals et tentons d'entretenir un dialogue avec eux. Les implications diverges ensuite. Soit, ils croient que nous sommes avec les pirates alors ils pourraient fuir, se cacher ou devenir violent. Soit, ils nous acceptent mais ignorent où sont les pirates. Soit, ils savent où ils sont et ils acceptent de nous aider. Alors, un avis ou une suggestion?




HRP:
 






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 11

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Mer 10 Mai 2017, 17:35
Lasjae...un vrai nom imprononçable, mais ce n'était pas le vrai problèmes, non, le vrai problèmes récurent à la planète était sa population ressemblant à des insectes, un substance nommée Sang de Laksal plus précisément. Ce dernier avait des propriété médicale miraculeuse, bien plus que notre médi-gel. Cela attirait bien des gens  malintentionné, du baron de la pègre à la bande de pirates. Je me dois d'avouer que j'avais failli faire parti de ses gens malintentionné, bon nombre cherchaient des Hommes pour les aider, moyennant finance bien entendu et certaines offre finirent sur ma boite holo-mail professionnel dont quelque une avait une paye bien intéressante.
Cependant, beaucoup de monde commençait à savoir que je mettais un certains honneur dans mon métier, et un message en particulier semblait l'avoir compris. L'identité de mon employeur était inconnue néanmoins, ça volonté était clair, protéger les êtres insectoïde vivant sur la planète.

Je m'étais renseigner au préalable sur des rapports de l'atmosphère de l'endroit de ma mission, une gravité forte de 2,5 G, un air ambiant acide, des chaleurs extrêmes et une pression tout aussi forte, autrement dit, armure obligatoire et surtout un casque qui devrait être moins épais pour éviter les dangers du casque qui se brise et donc d'une mort lente et douloureuse. J'optais pour une cagoule de reconnaissance, les même que certains biotique portaient dans l'alliance. Je fis en sorte d'avoir un camouflage sur mon armure ressemblant à la couleur du manteau de la planète. J'avais l'air ridicule mais ce ridicule pouvait me sauver la vie dans un échange de tir, j'en profita aussi pour régler mes armes en avance, balle perforante sur les deux, un ennemis à l'armure ouverte, était un ennemis de moins.

Lorsque j'arrivai sur le lieu de rendez-vous, je fut quelque peu surpris de voir un geth, la seul fois que j'en avais vu, c'était lors de la grande guerre contre les moissonneur ou dans des bouquins. Il me nomma officier en second, il devait me faire confiance, ce qui était pour une fois agréable, cela faisait longtemps que je n'avais pas donner d'ordre à un groupe, le charisme et moi faisant deux. j'avais cependant toujours eu l'esprit tactique en mission donc, j'allais remettre en marche ces connaissance venant du plus profond de ma mémoires.
Me tenant devant ce qu'il allait être mes hommes pour la journée et peut-être plus, je levai la voix, donnant des instruction simple. Une équipe de sniper reste en arrière et quadrille la zone, ceux qui était rapide et discret, en reconnaissance et en contact radio direct avec moi et le geth, j'avais décidé d'être un peu la plateforme de commandement mobile avec mon omnitech.
Je mis en garde contre les forces habituelle des pirates, Krogan, butarien même si je doutais de leur venu étant donner que cela pourrai leur porter préjudice, vortcha et leur adaptation rapide à tout type d'environnement et même des humains.
Mon discours fut coupé par le pilote, ou du moins, ce qui servait de pilote, la descente allait s'effectuer, je mit mon arme en main et l'autre me servit à m’accrocher à la navette, certains hommes se mit sur les mitrailleuse lourds et les canon. Une façon brutale de traiter avec des pirates, mais néanmoins efficaces.

Lorsque la navette se posa, je fit quelque signe de main pour que la sortie se fasse dans un ordre précis et que tout soit calibré dans ma tête, là, c'était une mission dans un environnement hostile avec possiblement une faune hostile sans compter les pirates. Je sortit avec le chef, ressentant la gravité sur mes épaules jusqu'à que l'IV de mon armure recalibre seul les éléments mécanique pour que je puisse de nouveau me mouvoir. Je mit en joue les alentours, inspectant autour de la navette avant de revenir vers la sortie de cette dernière.

- Écoutez Moi ! hurlais-je. Je veux chaque escouade soit équilibré, un éclaireur et un biotique pour 3 soldat et je veux qu'au moins un sniper les accompagne, il y aura un canal pour le nombre d'escouade qui sera composé, je servirai de centre d'appel et de relais pour chaque communication, si un brouillage est en place, je vous ai mis à disposition trois type de fusée fumigène, Vert c'est que la situation c'est déverrouillé d'elle même, Rouge c'est que le problèmes est important, Noire c'est si c'est la fin !


Je n'aimais pas la possibilité que toute une escouade puisse se faire éliminer, mais la réalité était plus sombre que les envie. Le boss m'interpella, je me dirigeais vers lui, écoutant ces propositions, des choix plutôt évident, c'est appréciable de travailler avec un geth.

- Et bien...Rencontrer les Laksals serai un bon moyen de trouver les pirates mais les risque sont nombreux, si ils arrivent à percer nos armures, c'est fini de la plupart de nos hommes, de plus il pourrait, si il possède un culte religieux, nous prendre pour leur dieux ou l'envoyé divin de leur dieux. Les humains et les asari ont bien pris les prothéen pour des dieux dans leurs histoires


ÉG RÍF ÞIG Í BITA!


Dauðastund!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Mer 10 Mai 2017, 22:44
Informateur continuait à réfléchir, en attendant que Sylar lui donne son opinion. Il avait pris la peine de l'observer et de l'écouter pendant le trajet, le débarquement et les instants qui avaient suivi. Le geth n'avait pu s'empêcher de trouver étrange la tenue de l'humain. Ce dernier avait enfilé une cagoule de reconnaissance, qui d'après ce qu'il savait était parfois utilisé par des biotiques de l'alliance. Cependant, c'était surtout la teinte de son armure qui était particulière. À première vue, l'humain avait opté pour une tenue de camouflage. Toutefois, le peu de donnée obtenu sur la planète laissait suggérer qu'il avait utilisé des données satellite pour déterminer son camouflage. Difficile à dire pour l'heure si cela serait suffisant ou non pour que ce camouflage soit utile.

Quant aux paroles de l'humain, Informateur l'avait bien écouté lorsqu'il avait commencé à donner des ordres aux hommes. Il les répartit donc en groupe de cinq personnes, composé d'un biotique, un éclaireur, un sniper et deux soldats, chaque groupe ayant son propre canal de communication. De plus, il comptait leur donner des fumigène de couleurs différentes afin de faire office de communication basique en cas de brouillage des communications. Le geth choisi de ne pas s'en mêler, les instructions de l'humain étaient bonnes, alors aucune raison d'en rajouter. Il y aurait donc un total de 3 escouades, deux composées de cinq personnes et une composé de six, en comptant le geth.

L'humain c'était ensuite approché et l'avait écouté calmement, avant de répondre par ses propres observations. Il avait raison sur plusieurs points. Toutefois, il pouvait également avoir tort. Voilà le problème, les informations dont ils disposaient sur les laskals étaient trop limités. Le geth resta donc silencieux pendant un moment, réfléchissant à la marche à suivre.


-Pour ce qui est du culte religieux, je n'ai aucun doute qu'ils en ont un ou plusieurs. Toutes civilisations organiques en a. C'est encore plus vrai lorsque le niveau technologique est plus faible. Pour ce qui est d'être considéré comme des dieux, je dirais que les asaris et les humains y ont principalement cru parce que les prothéens n'ont rien fait pour les en dissuader. J'ai pu voir les rapports concernant le prothéen Javik et sa vision des autres espèces semblaient être commune chez son peuple. De notre côté, nos civilisations sont plus ouvertes, alors je ne vois aucune raison de les laisser croire que nous sommes des divinités, s'ils venaient à le penser.

Il resta silencieux un court moment.

-Il est vrai que cela peut représenter un risque de se présenter à eux, s'ils ont été victimes des pirates. Toutefois, si cela n'est pas le cas, la curiosité devrait les retenir de nous attaquer. Si nous discutons avec eux et leur faisons comprendre que nous sommes là pour les aider, en chassant les pirates, ils devraient également être plus réceptif. De plus, je crois que ma présence sur place pourrait être un atout de taille. Les pirates peuvent être humain, asari, galarien, vortcha, krogan, butarien ou encore turien. Peut-être même des autres espèces. Toutefois, aucun de mes semblables n'est venu sur ce monde. Je suis le premier geth à s'y rendre. Une espèce totalement inconnue pour eux, cela devrait également les intriguer plus. Je reste cependant d'accord avec le fait de prendre des précautions.

Il réfléchit rapidement.

-Voilà ce que je propose. Nous nous rendons sur place avec une escouade. Les deux autres restent à porter de sniper. Nous prenons des grenades incapacitantes avec nous. En cas de problèmes, les grenades pourront nous aider à fuir. Vos capacités biotiques pourront également permettrent de les repousser. De plus, nos snipers nous couvrirons, mais en évitant de tirer directement sur les natifs. Le simple fait de tirer à proximité d'eux, dans le sol ou des objets devraient suffire à les effrayer. De plus, mon pilote Tricky pourra nous récupérer et venir nous chercher si nécessaire. Des objections ou bien êtes-vous prêt à faire la rencontre d'une nouvelle espèce?






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4122

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Ven 26 Mai 2017, 16:58

Les Parangons
6 Mai 2202

Lasjae



Les mercenaires dirigés par le geth ne tardèrent pas à partir : un premier groupe en avant, les deux autres en arrière à portée de sniper. De quoi assurer une couverture sans être vus. Crapahuter dans cette zone n'était pas une mince affaire : les collines escarpées se faisaient nombreuses, obligeant à des détours réguliers. La question de la navette fut abordée, mais en l'absence de connaissances sur les positions ennemis il fut jugé plus prudent de la garder à couvert pour le moment.

Après un certain temps de marche, l'équipe d'Informateur décidé d'escalader l'une des collines, apparemment plus élevée, pour pouvoir observer les environs. Arrivés en haut, ils purent observer le paysage des environs et apercevoir leurs premiers laksals.

Les laksals ont apparemment creusé au sein d'une pente pour s'établir. Plusieurs files d'individus rejoignent le trou dans la terre, certaines entrant, d'autres ressortant en portant du matériel et des débris. Peut à peu apparaissent autour de l’entrée creusée les fondations d'une construction donc la base est circulaire.

Les laksals semblent mesurer entre un mètre 80 et un peu plus de deux mètres. Six pattes mais aux extrémités différentes selon les individus. La raison s'explique quand vous voyez l'un d'eux ôter ses mains à trois doigts des crochets qui lui couvraient jusqu'à l'avant bras, pour les replonger dans un autre outil. Leur façon de se déplacer varie aussi : souvent à quatre pattes, avec le buste relevé pour libérer deux bras, vous les voyez parfois se relever sur deux pattes afin d'utiliser quatre bras dans leurs projets. Il est difficile d'évaluer leur nombre, mais il y en bien quelques dizaines.

Certains laksals sont immobiles, positionnés sur les hauteurs de la colline. Potentiellement des guetteurs, mais ils ne semblent pas en alerte. Il ne semble pas y avoir de gardes ou de rondes, mais il est difficile d'en être certain au vue de l'activité. Parmi les laksals, vous en remarquez certains qui semblent organiser les autres, en général parmi les plus grands.


Les laksals aperçus, debout et avec leurs crochet équipés. Crédit : Kunkka




____________INFOS MJ____________



Et voilà Info ! Je te laisse réfléchir comment tu veux jouer la situation : aller voir les laksals, rester à proximité, repartir ? Tiens moi au courant. ^^



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Ven 26 Mai 2017, 21:06
Il était temps de se mettre en route. Aucune objection n'avait été formulés dans le groupe, la rencontre avec les laksals pourraient donc avoir lieu. Les équipes furent rapidement formés. Ainsi, le premier groupe l'accompagnerait pour ce premier contact, tandis que les deux autres resteraient en arrière, hors de vue, mais à portée de sniper, afin d'offrir un soutien si nécessaire. Dès les premiers pas, le geth se doutait que le déplacement allait leur prendre un bon moment. Le paysage se comportait surtout de collines escarpées et cela les forcerait à faire de nombreux détours, afin d'éviter de d'épuiser ou de prendre des risques inutiles. Avant de partir, le synthétique avait pris la peine de préciser à Tricky de rester à couvert, pour le moment, mais de rester prêt à agir.

La marche à travers la colline leur prit une bon moment. Lorsqu'Informateur estima qu'ils avaient assez progresser, il fit signe à son équipe et leur indiqua une grande colline à proximité. Puis, il entreprit l'ascension. Cette colline était particulièrement haute et leur offrirait un bon point d'observation. Une fois en haut de la colline, le geth constate que ses estimations étaient bonnes. Les laksals étaient enfin visible, alors qu'eux ne l'était pas. Informateur passa un moment à observer ces créatures. Il s'agissait donc bien d'une race insectoïde. Tandis qu'il les observait, il put entendre un des mercenaires comparés les natifs à des fourmis. Une rapide recherche lui permis d'en apprendre plus sur cet insecte originaire de la planète Terre. Il devait admettre qu'il existait une certaine ressemblance entre les deux. Toutefois, les laksals semblaient être capable de varier leur méthode de déplacement entre deux jambes et quatre jambes. Donc, en cas de nécessité, ils pouvaient disposé de quatre bras. De plus, certains utilisaient des sortent d'outils, ressemblant fortement à des crochets.

Informateur continua de les observer un bon moment, remarquant d'ailleurs la présence de laksals plus grands et semblant diriger les autres. Est-ce que leur société considérait la taille comme une marque d'autorité? Si c'était le cas, le geth risquait de passer pour une grande figure d'autorité. Après tout, il mesurait un peu plus de deux mètres, sans prendre en compte ses excroissances sur ses épaules.

Le geth réfléchit pendant un moment sur la marche à suivre à présent. L'observation était une possibilité. Il pouvait également tenter d'établir un premier contact. S'il choisissait cette option, il faudrait se montrer prudent. Tout d'abord, éviter de trop s'approcher de ce qui semblait être leur habitat, cela pourrait être considéré comme une tentative d'invasion. De plus, tenter de s'approcher trop discrètement pourrait également être perçu comme une tentative d'invasion. Le choix logique serait de faire en sorte d'être bien vu par les guetteurs dispersés à travers les collines. Pour ensuite, attendre de voir comment les laksals agiraient. Le geth évalua le terrain et estima la meilleure zone à prendre pour avoir une bonne vision des lieux, être bien visible par les laksals et être encore couvert par les snipers. Informateur se tourna vers les hommes de son groupe. Il leur indiqua la zone.


-Nous allons faire notre approche, messieurs. Nous prenons cette direction. Ne tentez pas de vous dissimuler, je veux que les guetteurs nous voient afin qu'ils relaient l'information à leurs congénères. Nous attendrons sur cette zone qu'ils viennent à nous. Évitez de vous montrer hostile de quelques manières que ce soit. Synchronisons également la fonction traduction de nos omnitechs. Nous pourrons ainsi obtenir plus rapidement de nos omnitechs qu'ils puissent traduire la langue laksals.

Il communiqua ensuite avec les équipes de sniper.

-N'oubliez pas, vous nous couvrez, mais évitez de blesser ou tuer les lakals. Si votre soutien est nécessaire, tirer pour effrayer et intimider.

Informateur et son équipe synchronisèrent leur traducteur et se mirent en marche. En se déplaçant, Informateur regardait en direction des guetteurs, attendant que ces derniers les voient et aillent prévenir les leurs. Une fois sur la zone désigner par le geth, l'équipe attendit. Informateur avança davantage, mettant quelques mètres de distance entre ses hommes et lui. Il cherchait ainsi à démontrer deux choses à tout laksal qui viendrait. Tout d'abord, qu'il était le chef du groupe. Ensuite, qu'en se distançant ainsi de ces hommes, il se mettait volontairement en position de vulnérabilité. Informateur espérait ainsi faire comprendre aux laksals qu'il n'était pas là à des fins hostiles. Il ne restait plus qu'à attendre et à espérer.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4122

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Dim 28 Mai 2017, 17:26

Les Parangons
6 Mai 2202

Lasjae



La troupe de tarda pas à être aperçue par les laksals. Aussitôt vue, les guetteurs descendirent de la colline, presque en désescalade, usant de leurs six membres pour aller plus vite. Les laksals au sols semblaient perturbés, de nombreux claquement pouvaient s'entendre, et les habitants de lasjae abandonnèrent leurs activités hors de la colline pour pénétrer à l'intérieur, laissant les fondations sur place. Le calme revint rapidement.

Observer l'intérieur de la grotte n'était pas possible : d'une part à cause du manque de visibilité, mais aussi parce qu'il semblait y avoir comme un voile obstruant la vue. Toutefois, l'entrée n'était visiblement pas naturelle, et également bien plus grande que ne semblait en avoir besoin les êtres à six pattes.

Derrière le geth, un mercenaire prit la parole : « Boss, j'sais qu'on est là pour les protéger, mais j'pense pas qu'ça soit une bonne idée de les suivre. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Mar 30 Mai 2017, 02:18
Informateur avait pris la peine d'observer les laksals pendant ses déplacements. Malheureusement, le premier contact qu'il espérait établir avec cette civilisation ne se passa pas comme il l'espérait. En effet, dès que le geth et son équipe furent repéré, les guetteurs prirent la fuite à toute vitesse, n'hésitant pas à courir sur leurs six pattes, pour se déplacer plus vite. Des claquements se firent ensuite entendre et tous les laksals à portée de vue laissèrent tomber ce qu'ils faisaient et disparurent dans le monticule qui leur servait de demeure ou d'accès à leur demeure. L'accès au lieu restait visible et d'une taille bien supérieure à celle des laksals. Était-ce uniquement pour permettre le passage de plusieurs laksals à la fois ou bien pour une autre raison? Informateur réfléchissait à cette possibilité, lorsqu'un des mercenaires s'adressa à lui. Ce dernier jugeait que ce serait une mauvaise idée de les suivre. C'était également l'avis du geth.

Son côté optimiste l'incitait à s'approcher des lieux et à attendre que les laksals ressortent. Toutefois, il restait rationnel, il savait que c'était une mauvaise idée. Tout d'abord, rien ne garantissait que les natifs quitteraient leur cachette tant que les étrangers seraient là. S'ils le faisaient, les créatures risquaient d'être hostile. Rentrer serait à coup sûr considéré comme une invasion. Sans oublier que les informations sur cette planète étaient très limités à l'heure actuelle. La présence de prédateurs n'était pas à exclure. Sans oublier évidemment la présence des pirates.


-Voilà qui est dommage. J'espérais parvenir à établir un premier contact positif avec les laksals et obtenir des informations utiles. Tant pis. Toutefois, leur réaction suggère qu'ils ont soit été victime des pirates, soit qu'ils en ont été informés. Leur technologie limité et donc leur moyen de communication à courte portée, cela laisserait à penser que les pirates doivent être quelques part dans les environs. Il va falloir redoubler de prudence et commencer à les chercher.

Informateur communiqua avec les équipes de sniper. Ils allaient continuer à les couvrir et à surveiller l'agglomération laksals, le temps que son groupe ait pris une distance sécuritaire. Une fois la distance effectuée, le geth donna de nouveaux ordres à s'adressa à tous le monde, par radio aux plus éloignés et directement aux plus près.

-Nous allons explorer la région, messieurs. Il faut tenter de trouver la localisation des pirates, des indices, peu importe. L'important c'est de les trouver. Rester à portée de radio en tout temps, dès que vous trouvez quelque chose, prévenez moi et évitez de vous faire repérer. Surtout, si vous trouvez les pirates, n'engagez pas le combat, à moins d'être attaqué. Il vaudra mieux que nous soyons tous ensemble pour les combattre.

Informateur donna donc les secteurs à fouiller pour chaque groupe. Son groupe irait au nord-est, le premier groupe de sniper au sud est et le deuxième groupe de sniper à l'est, tous en prenant comme repère l'agglomération laksal. Avant de se mettre en route, Informateur envoya un ordre aux navettes. Rester à l'affut et se tenir prête à décoller. Surtout, rester totalement fermé hermétiquement et décoller en cas de menace en approche. Puis, les trois groupes commencèrent leurs recherches.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4122

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Mar 30 Mai 2017, 12:40

Les Parangons
6 Mai 2202

Lasjae



Les mercenaires ratissèrent le terrain environnant pendant plusieurs heures, sans trouver de pirates. Toutefois, alors que la nuit lasjaène arrivait peu à peu, surprenant les aliens pour qui il n'était que le début d'après midi, des traces indiquant une présence étrangère furent remarquées. Des navettes se sont posées au sol, laissant de large traces de suie. Impossible de dire combien d'individus ont débarqué, ou même s'ils ont débarqué, la surface rocheuse et sableuse de la planète ne permettant pas aux traces de s'imprimer.

Connaissant la cible des pirates – les laksals – une escouade fut renvoyé vers le camp des insectoïde pour les surveiller. À leur arrivée, ils purent apercevoir les habitants de la planète ressortis de leur grotte, rassemblant et rangeant leurs outils. Ils purent également observer du mouvement autour de la colline : des armures et des armes qui n'avaient rien de laksale. Quand les insectoïdes commencèrent à repartir dans leur grotte, les pirates, au moins une vingtaine, empruntèrent discrètement leur chemin. L'escouade de surveillance contacta aussitôt les deux autres.


« Les laksals sont attaqués ! »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Mer 31 Mai 2017, 02:40
L'exploration des lieux ne c'était pas totalement passé comme Informateur l'espérait. Le geth avait eu le vague espoir de trouver des traces profitable pour retrouver les pirates, malheureusement, il fallut attendre la nuit lasjaène pour trouver les traces d'une navette s'étant posée. Difficile cependant d'en savoir plus. Le sol de la planète était trop rocailleux pour conserver des traces. Impossible de savoir comment les choses c'étaient passée avec cette navette, excepté qu'elle était repartit. Bref, elle avait aussi bien pu faire descendre ou faire monter des gens. Comme la communauté laksals étaient toute proche, Informateur estima les choses à trois grandes possibilités. La première, l'endroit servait à débarquer des hommes. La deuxième, c'était ici que les pirates récupéraient les laksals capturés ou autres créatures indigènes. La troisième, un mélange des deux premières.

Par sureté, Informateur renvoya l'une des deux escouades de sniper à proximité de la colonie laksal avec ordre de le prévenir en cas de problème quelconque. Pendant ce temps, le geth et l'autre équipe revinrent également vers la colonie, mais en faisant de nombreux détours de leur côté, afin d'explorer le terrain en même temps. Alors que le geth et ses hommes revenaient sur leur pas, l'appel retentit. Les pirates passaient donc à l'attaque. Informateur avait bien pris en compte cette possibilité, mais il avait espéré pouvoir empêcher un tel évènement. Il fallait se dépêcher de retourner près de la colonie laksal et de les aider. Le synthétique ordonna donc à ses hommes de hâter le pas, tandis que le groupe de surveillance devait éviter de se faire remarquer. Rapidement, ils rejoignirent le groupe d'observation. Pendant sa course, Informateur avait rapidement pris quelques décisions et donnée des ordres. Ainsi, les mercenaires savaient déjà quoi faire.

Les snipers, au nombre de trois se couchèrent au sol, profitant d'une colline plus élevé pour avoir un meilleur angle de tir. Les trois biotiques du groupe se tenaient prêts d'eux, à l'est de l'ennemi. Informateur avait pris quatre hommes avec lui et se dissimula au sud-est de la position ennemi, derrière des rochers. L'autre groupe de cinq hommes pris position au nord-est, se dissimulant aussi grâce à l'environnement. Chacun avait sa mission. Les ordres d'Informateur étaient tout de même assez simple. Les snipers devraient synchroniser autant que possible leur premier tir. Les pirates étaient certes plus nombreux de peu, mais ils ignoraient leur présence. Donc, l'effet de surprise allait être important. Ainsi, les snipers profiteraient du premier tir, puis du court moment de surprise, pour éliminer autant d'ennemis que possible, avant la riposte ennemi.

Informateur avait déjà décidé des priorités d'attaques de ses snipers. Tout d'abord, les premiers tirs devraient viser celui ou ceux qui semblaient diriger le groupe de pirates. Il fallait les priver de leur commandement. Les seconds tirs serviraient à achever les chefs pirates, si les premiers avaient échoués. En cas de réussite des premiers tirs, alors ils devaient éliminés les pirates armés de snipers ou d'armes lourdes. Après cela, cela se résumait à abattre les pirates, sans ordre de priorité.

De leur côté, les biotiques agiraient défensivement. Si l'ennemi venait à découvrir la position des snipers, les biotiques devaient former une bulle protectrice autour des trois snipers. La taille de la bulle biotique avait déjà été déterminée, de façon à laisser le canon de chaque sniper hors de la bulle, offrant ainsi une protection aux tireurs d'élite, tout en leur permettant de tirer sur l'ennemi. Pour offrir une protection aussi longtemps que possible, les biotiques fonctionneraient en relais. Ainsi, un d'entre eux commencerait la défense, avant de ne plus avoir de force et de dissiper sa défense, il préviendrait le second, qui prendrait le relais, pareillement pour le troisième. Certes, la bulle révélerait leur position, déjà facilement visible le jour, devenant pratiquement un grand phare en pleine nuit. Cependant, c'était le but. Attirer l'attention de l'ennemi sur ce point, afin que les deux autres en profitent pour les massacrer.

Également, Informateur avait prévu deux manieurs d'armes lourdes, chacun armé d'un lances-missiles ML-77. Un avec lui et l'autre avec le second groupe au nord. Le mercenaire du groupe au nord avait pour instruction de profiter que l'attention des pirates soient concentrés sur les snipers et les biotiques, ou la recherche de ces derniers. Ainsi, il leur enverrait quelques missiles, en tentant de viser ceux plus rapprochés, afin de faire un maximum de victime. Il devrait cependant faire attention pour ne pas blesser les laksals. L'expert en arme lourde avec Informateur avait une mission autre. Le geth préférait rester prudent et prendre en compte la ou les navettes ennemies. Si la navette ennemie arrivait sur place, que ce soit pour une évacuation ou un soutien, l'expert d'Informateur devait l'abattre sur le champ. Le reste des hommes et Informateur attaqueraient l'ennemi dès que le premier expert en arme lourde aura ouvert le feu.

Tout le monde était en position. Dès que les snipers ouvriraient le feu, chacun se tiendrait prêt à attaquer. Les premiers tirs résonnèrent, c'était l'heure de montrer à ces pirates comment il fallait se battre. Le premier tir de roquette se fit entendre, Informateur sortir de sa cachette, utilisant toujours cependant le rocher comme couvert, si besoin, et commença à ouvrir le feu sur les pirates à grand coup de rafales de fusils d'assaut. Il fallait en éliminer le plus possible, avant qu'ils aient le temps de se ressaisir.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4122

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Ven 02 Juin 2017, 17:18

Les Parangons
6 Mai 2202

Lasjae



L'attaque surprise fonctionne parfaitement. Les pirates ne s'attendaient pas à être frappés par derrière, encore moins pas des individus armés au lieu de laksals. Les premiers touchés tombent, les autres se mettent à l'abri comme ils le peuvent. Plusieurs échanges de tirs se font, moins efficaces maintenant que chacun est au courant de l'existence de l'autre camp. Malgré tout, les pirates sont trop exposés, et finissent par se replier dans la caverne, au prix de quelques autres morts.

Le calme retombe rapidement. En l'absence d'élément nouveau, les troupes venues protéger les laksal s'approchent de la caverne. De ce point de vue, il est plus évident encore que la grotte n'a plus rien de naturel, pour peu qu'elle l'est été à la base. Les parois sont soigneusement taillées, bien que les travaux semblent encore en cours, et vous pouvez voir au sol le voile qui vous obstruait la vue, visiblement détruit de l'extérieur par des armes à énergies.

Les criminels ne semblent pas être restés à proximité. Au contraire, vous finissez par entendre l'écho d'un tir, plus loin dans les cavernes. Néanmoins, les mercenaires ne semblent pas très motivés à faire le premier pas.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Dim 04 Juin 2017, 01:32
L'attaque planifiée par Informateur c'était très bien déroulés. Les snipers avaient eu une bonne performance. Deux pirates tombèrent sous leurs tirs, avant que l'ennemi n'ait le temps de comprendre ce qu'il se passait. Les échanges de tirs c'étaient ensuite poursuit entre les deux camps, pendant un court moment. Les pirates c'étaient rapidement mis à couvert et les échanges de tirs donnèrent peu de résultats, jusqu'à ce que les criminels décident de fuir vers l'habitation laksal. Mal leur en pris, car deux autres pirates tombèrent sous leurs tirs. Informateur ordonna de cesser le feu dès que les pirates eurent pénétrés dans la structure. Le geth fit une rapide évaluation des pertes ennemis. Quatre pirates pirates, au moins, étaient tombés et leurs cadavres reposaient à proximité de l'entrée. Le synthétique estimait également qu'un ou deux autres avaient été blessés, mais impossible de savoir l'état de leur blessure. Avec un peu de chance, les blessures seraient grave.

Le geth demanda rapidement un rapport de situation à chaque groupe. Il fallait déterminer les pertes de son côté. Heureusement, la stratégie avait bien fonctionné. Aucun mort, ni blessé à déplorer. De plus, les biotiques n'avaient pas eu à utiliser trop longtemps leurs capacités, si bien qu'ils étaient encore ne mesure d'agir et d'utiliser leurs pouvoirs. Excellent, ils seraient encore très utile pour la suite.

Informateur ordonna à ses troupes d'avancée prudemment vers l'entrée et de se tenir prêt à ouvrir le feu si un ennemi tentait de sortir. Lorsqu'ils furent assez proche, le geth put constater à quel point cette caverne étaient artificielle. La façon dont les parois de pierre étaient taillés était bien trop lisse pour être naturelle. Deux possibilités: soit c'était une grotte naturelle à la base, mais modifiée par les laksals pour leurs besoins, soit les natifs l'ont fabriqués eux-même. Cela avait peu d'importance, pour le moment. À l'entrée le voile qui recouvrait l'entrée reposait au sol. À première vue, les pirates ne c'étaient pas embêté longtemps avec ce truc, ils avaient simplement tirés dessus avec leurs armes. Des tirs résonnèrent en écho dans la grotte. Visiblement, les pirates s'enfonçaient dans la grotte, ouvrant le feu sur les laksals.

Informateur regarda ses hommes, aucun d'eux ne semblait emballer à l'idée d'entrée là-dedans. Le geth se chargerait de faire le premier pas, afin de les motiver. Cependant, avant il restait quelques petites choses à faire. Le geth envoya quelques hommes pour fouiller rapidement les pirates. Ils devaient prendre leurs munitions, leur médigel, leurs grenades et autres équipements pouvant être utile. Il assigna ensuite trois hommes pour demeurer à l'extérieur: un des deux experts en armes lourdes, un sniper et un expert en piratage. Ces trois-là devraient se charger de cacher les cadavres, puis de se faire discret et de prendre une bonne position pour surprendre l'ennemi, si d'autres venaient. Ensuite, l'expert en piratage se chargerait d'extraire des données des omnitechs des pirates et d'envoyer tout ce qui pourrait être utile au geth. L'expert en armes lourdes devait se tenir prêt si une navette ennemi approchait, et l'abattre. Quant au sniper, surveillance des environs et élimination de pirates tentant de fuir les lieux. Tout les autres viendraient avec Informateur.

Le geth rentrerait le premier, suivi par un des biotiques. La marche serait terminé par un mercenaire et devant lui, un autre biotique. Informateur avait donné ses instructions, ils enverraient des drônes à l'avant pour détecter des pièges éventuels et pour faire du repérage. Les biotiques devraient dresser des bulles protectrices, si l'ennemi attaquait en premier. Cependant, si les biotiques avaient la chance d'agir en premier, ils devaient agir selon deux cas de figure. En cas d'ennemi identifié, tout ceux qui le peuvent attaque et les biotiques sont libres d'utiliser leurs armes ou leur pouvoir biotique. En cas d'une menace non-identifié, retenir le feu si possible. Quant aux biotiques, utilisations de lévitation ou de singularité. Ainsi, si c'était un pirate ennemi, cela le rendrait facile à abattre. Si c'était un laksal, cela éviterait de le blesser.

Les drones furent appelés et le groupe put enfin commencer à avancer dans la caverne.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4122

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Lun 05 Juin 2017, 18:14

Les Parangons
6 Mai 2202

Lasjae



Suivre les pirates n'est pas complexe. Les coups de feu vous guident, mais aussi les cadavres de laksals, le fait que la plupart des ouvertures sur votre chemin ne sont que des pièces, et enfin par les cadavres de pirates que vous croisez parfois, affreusement déchiquetés. Vous avancez toutefois avec prudence, ne disposant que de la lisibilité accordée par vos lampes. Le couloir se fait peu à peu plus travaillé et plus grand encore, et vous finissez par apercevoir ce qui semble être une grande place.

De très nombreux laksals sont rassemblés là, principalement similaires à ceux que vous avez vus, mais aussi d'autres, bien plus massifs, dépassant visiblement les quatre mètres de long, harnachés de pointes. De temps en temps, l'un tente de regarder à l'intérieur d'une cavité et doit précipitamment rentrer sa tête pour éviter de la voir arracher. Visiblement, les pirates survivants sont tombés sur un cul de sac et hésitent à ressortir.

Mais peut-être est-ce vous qui allez leur en donner l'occasion. Car ce sont vos lampes frontales qui ont éclairé la scène, et elles n'ont pas manqué d'attirer l'attention des laksals. Ils reculent en vous voyant, se dissimulant dans les ombres et les cavités, et un tonnerre de claquement agressifs ne tarde pas à résonner partout dans la caverne.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Mar 06 Juin 2017, 01:27
Informateur et son équipe avançaient avec prudence dans le tunnel laksal. Plus ils avançaient, plus la visibilité devenait mauvaise. Les mercenaires commencèrent à allumer leurs lampes pour être en mesure de voir un peu mieux. De son côté, Informateur n'en avait pas besoin. Grâce à sa nature synthétique, il pouvait adapter sa vision selon ses besoins. Il parvenait donc à voir son environnement sans grande difficulté. Suivre les pirates n'était pas très difficile de toute façon, car ils étaient loin d'être discret. On pouvait entendre régulièrement des coups de feu. Le geth espérait cependant que les laksals soient en mesure de résister à ces tirs ou au moins d'éviter autant que possible les pirates.

L'espoir du synthétique furent malheureusement brisé lorsque sur leur trajet, ils tombèrent sur les corps sans vie de trois laksals. Les pauvres avaient été sauvagement tué par les pirates, les impacts de munition clairement visible sur leur corps. Impossible de savoir s'ils étaient de sexe différent, faute d'en savoir assez sur l'anatomie laksal. Ils continuèrent leur chemin. Pendant leur progression, ils passèrent devant de nombreuses ouvertures, mais qui se limitaient à chaque fois à donner l'accès à une salle sans autre accès. Ces endroits avaient donc une fonction limitée. Aussi près de l'entré, il s'agissait peut-être d'entrepôt pour les outils? Cela était cependant sans la moindre importance pour le moment. Il fallait retrouver les pirates au plus vite.

Ils croisèrent encore des cadavres de laksals sur leur parcours. Toutefois, cette fois les choses étaient légèrement différente. En effet, parmi les cadavres, il était possible de décerner des morceaux humains. Visiblement, un des pirates avaient été déchiqueté par les laksals. Tant mieux. Ils en trouvèrent un autre plus loin, dans le même état que le précédent. Informateur fit un rapide compte. Pour le moment, quinze laksals avaient perdu la vie, tandis que les pirates avaient perdus au moins six des leurs. Donc, à moins que d'autres cadavres soient sur leur route, ils n'étaient plus que quatorze.

Plus le groupe avançait, plus le couloirs grandissait, tout en ayant été taillé avec plus de soin. Taillé ou bien, rendu plus lisse par d'innombrable passage. Finalement, ils aperçurent ce qui semblait être une grande salle. De nombreux laksals se trouvaient sur place. Il y avait ceux aperçu plus tôt à l'extérieur, mais également des laksals plus grands, plus massifs et disposant d'une multitude de piquant sur leur corps. Informateur se rappela la comparaison d'un homme de son groupe. Tel les fourmis, il semblait que les laksals disposaient de diverses caste au sein de leur société. Si les petits vu jusqu'à maintenant était des ouvriers, alors ces gros laksals de quatre mètres devaient fort probablement avoir une fonction de soldat.

Ils se tenaient à proximité d'une cavité et de temps à autre, un d'entre eux y rentrait la tête, pour la retirer rapidement. Informateur fit quelques suppositions pour lui-même.


**Les pirates sont passé par cette cavité et ces soldats veulent les poursuivre, mais sont trop massif pour y passer. Non, cette entrée semble assez grande. De plus, il s'agit de leur territoire. Si cette entrée était trop petite, ils sauraient quel chemin prendre pour retrouver les pirates. Autre possibilité, les pirates sont coincés là et ne peuvent en ressortir sans se faire massacre. Par contre, ils peuvent tenir les laksals en respect.**

Informateur jugea que cette dernière hypothèse était la plus probable et la plus réaliste. Toutefois, il fallait se recentrer sur la réalité. À cause des lampes des mercenaires, les laksals avaient repéré leur groupe. Ils commencèrent à reculer dans l'ombre et à émettre des claquements hostiles. Il fallait agir, autrement, ils allaient passer à l'attaque contre eux. Informateur réfléchit rapidement. S'ils tentaient de fuir, les laksals les poursuivraient à coup sûr. Difficile de savoir ce qui se passerait du côté des pirates. Le geht jugea qu'il fallait plutôt tenter une approche pacifique et tenter de leur montrer leur bonne volonté.

-Que tout le monde synchronise ses systèmes de traduction de son omnitech au mien. Il faut que nous parvenions à communiquer avec eux. Que les biotiques se tiennent prêts. Je vais tenter une approche. Si cela échoue, il faudra se retirer au plus vite.

Le geth expliqua rapidement son plan de retraite, si la retraite était nécessaire. Un biotique aurait pour mission de bloquer l'avancé des laksals, en formant une bulle pour boucher le tunnel. Informateur viendrait vers lui pour être dans la bulle protectrice avec lui et se chargerait de le portée, en courant vers la sortie. Ainsi, le biotique pourrait se concentrer uniquement sur sa bulle. Pendant leur fuite, ceux plus en avant devraient placer des explosifs sur les parois du tunnel. Assez pour faire s'effondrer une petite section. Le tout devrait être déclenché après le passage d'Informateur et du biotique. Ainsi, le passage serait bloqué et ils pourraient fuir avec plus de sécurité.

Toutefois, c'était un plan à appliquer si la retraite était nécessaire. Pour le moment, le geth allait tenter une approche pacifique. Pour ce faire, il allait démontrer au laksal sa bonne volonté. Le geth donna son fusil d'assaut à un mercenaire et demanda à plusieurs d'entre eux de l'éclairer. Puis, il s'avança dans la grande salle, à quelques mètres devant ses hommes. Le geth leva ses mains légèrement devant lui, paumes vides et ouvertes vers l'avant. Il voulait démontrer qu'il n'était pas armé. Puis, il dit simplement.


-Je viens en paix. Je ne suis pas votre ennemi.

Ce n'était pas la formule la plus originale, mais c'était simple et clair. Les omnitechs continuaient de travailler pour traduire la langue laksal. Informateur avait bien l'intention de répéter cette phrase dès l'instant où la traduction en laksal lui parviendrait. Par sûreté, ses hommes devaient garder également un oeil sur les pirates. S'ils se montraient, les mercenaires devaient le prévenir au plus vite. Le geth préviendrait à son tour les laksals.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4122

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Mer 07 Juin 2017, 18:43

Les Parangons
6 Mai 2202

Lasjae



Aucune réponse ne vient des laksals. Par contre, vous entendez d'un seul coup comme un éboulement dans la zone où sont retranchés les pirates, puis des tirs accompagnés de hurlements d'horreur et de douleur. Les claquement reprennent de plus belle autour de vous, tandis que les tirs s'arrêtent rapidement.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Sam 10 Juin 2017, 01:51
Informateur faisait en sorte de rester bien en vue. Le geth espérait qu'en s'exposant comme il le ferait, il parviendrait au moins à attiser la curiosité des laksals. Ensuite, il pourrait tenter d'entamer un dialogue avec eux. Malheureusement, les choses ne se passèrent pas comme le synthétique l'espérait. En effet, un bruit d'éboulement se fit entendre, en provenance de la zone où les pirates c'étaient retranchés. Rapidement, les bruits des armes ouvrant le feu et les cris de terreur et de douleur se firent entendre. Aucun doute possible à avoir. Les laksals avaient réussi à atteindre les pirates, probablement en creusant une voie. Ensuite, ils avaient mis les étrangers en pièces. Voilà qui était dommage. Informateur avait espéré réussir à capturer quelques pirates vivants. Ainsi, il aurait pu les interroger et obtenir des informations qui auraient pu mener à la fin du trafic et de la collecte du Sang de Laksal. D'un autre côté, le risque de mort horrible et douloureuse risquait aussi de dissuader beaucoup de gens de se lancer dans un tel commerce. Maintenant, les claquements des laksals se rapprochaient. La traduction ne fonctionnait toujours pas et les laksals les percevaient visiblement comme une menace, voir des alliés des pirates.

Le geth réfléchit rapidement. Une partie de lui regrettait quelque peu le concensus geth. S'il existait encore, le Informateur serait resté sur place et aurait tenté de dialoguer jusqu'à la dernière seconde avec les natifs. Dans le pire des cas, sa plateforme aurait été détruite et il aurait rejoint le concensus. Cependant, les choses avaient changés depuis la guerre contre les moissonneurs et l'individualisation.

Il jeta un œil à ses hommes et constata qu'aucun d'eux n'était très chaud à l'idée de rester. De toute façon, même s'ils l'avaient été, Informateur aurait refusé de risquer la vie des gens sous ses ordres, pour un simple désir de vouloir communiquer. Il était donc temps de partir. Informateur alla rejoindre ces hommes, reprenant ses armes.


-On retourne à l'extérieur, marche rapide, mais éviter de courir. Tout ceux qui ont des munitions cryo, préparées les. Je préfère éviter de devoir tuer des laksals si possible. Si vous avez le nécessaire pour lancer une cryogénisation, préparez-vous aussi à vous en servir. Pareil, pour les grenades incapacitantes. Pour les biotiques, un avec moi à l'arrière qui est prêt à utiliser une bulle biotique si les laksals nous poursuivent. Si cela arrive, je me charge de porter le biotique et ce dernier se concentre sur sa bulle. Les autres utilisations de lévitation, stase, bulle biotique ou singularité en priorité. En route.

Le groupe commença à retrousser chemin sur un pas rapide, chacun surveillant les alentours. Les pirates c'étaient fait avoir parce que les laksals avaient creusés un autre chemin. Il fallait éviter de se faire avoir de la même manière. Pendant qu'ils avançaient, Informateur contacta l'équipe à l'extérieur, demandant un rapport de situation, au cas où une menace les attendrait dehors. Si nécessaire, le geth pourrait également ordonner à l'expert en arme lourde à l'extérieur de faire exploser le passage une fois tout le monde sortit, afin de boucher l'entrée du tunnel.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4122

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Lun 12 Juin 2017, 17:05

Les Parangons
6 Mai 2202

Lasjae



L'équipe extérieure ne tarde pas à répondre, vous informant qu'elle n'a rien eu à signaler. Au fond de la grotte, les mercenaires ne cachent pas leur soulagement à l'idée de quitter les lieux et se mettent en ordre de marche aussitôt les ordres donnés.

Un concert de claquement résonne derrière vous tandis que vous remontez le long du tunnel. Les laksals semblent continuer de vous suivre, quoiqu'à distance, et en faisant attention à ne pas pouvoir être touchés par les armes.

Pour la première fois, vos omnitechs commencent à cerner des mots, encore isolés : « partir », « arme ». Pas encore de sens concrets à leurs phrases, mais les logiciels tentent d'atteindre cet objectif.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 665

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   Mar 13 Juin 2017, 02:49
Informateur et son groupe avançaient dans le long tunnel vers la sortie. Pour le moment, tout semblait bien se passer. L'équipe à l'extérieur avait rapidement répondu à son appel et l'avait informé qu'il n'y avait rien eu à signaler à l'extérieur. Pas de pirates, pas de laksals, absolument rien. Tant mieux, tomber en embuscade en sortant, le tout avec des laksals en colère derrière eux, ça aurait pu très mal se terminer. Pour l'heure, les laksals ne tentaient pas de les attaquer. Toutefois, il était possible d’entendre leurs claquements, signe qu'ils les suivaient tout de même à distance. Leurs intentions demeuraient cependant un mystère. Toutefois, alors que le groupe continuait d'avancer, les omnitech commencèrent enfin à traduire la langue laksale. Seulement deux mots furent traduits, pour l'instant: partir et arme.

C'était très peu. Les laksals semblaient comprendre qu'Informateur et ses hommes partaient. Quand aux armes, difficiles de savoir ce que cela pouvait dire. Cela pouvait concerner les leurs, comme ceux des laksals. Trop peu d'élément disponible pour savoir de quel côté pencher. Lorsque leur groupe arriva à la hauteur des laksals massacrer par les pirates, Informateur ordonna une courte halte, afin de s'adresser aux hommes.


-Écoutez bien messieurs, nous nous dirigeons toujours vers la sortie, mais faîtes attention où vous mettez les pieds. Avancez lentement si nécessaire, mais ne marchez surtout pas sur les morts des laksals. Ils pourraient très mal le prendre et décider de nous attaquer. Tant qu'ils ne se montrent pas hostiles, nous avancerons sans piétiner leurs morts. S'ils viennent nous attaquer, ce sera autre chose.

Informateur donna également quelques ordres rapide. Deux mercenaires devraient effectuer un rapide scanner médical sur les laksals, afin de voir s'il y avait des survivants parmi eux. Deux autres devraient agir plutôt en tant que radar. Un en avant, parmi les premiers à traverser et un avec Informateur. Cela ne permettait pas de voir à travers les murs du tunnels, mais c'était toujours ça. Le geth envoya également des ordres à l'équipe à l'extérieur. Ils devaient le prévenir si quelque chose changeait à l'extérieur. Le rapport des mercenaires en charge des signes vitaux lui vint rapidement et sans appel. Aucun des laksals n'avaient survécut. Voilà qui était malheureux. Le geth n'avait pas pu s'empêcher de passer rapidement devant eux, lorsqu'il était rentré, sans leur prêté trop d'attention. Peut-être que certains étaient encore en vie à ce moment-là et qu'ils auraient pu être sauvé. Toutefois, Informateur avait choisi de poursuivre, afin de limiter les pertes, ignorant alors que les pirates avaient été piégé. Tant pis, le synthétique ne pouvait pas revenir en arrière et il n'avait pas agit ainsi par méchanceté.

Tandis que les hommes avançaient lentement, Informateur regarda derrière lui. Les omnitech commençaient enfin à traduire la langue laksale. Encore un peu de temps et il serait peut-être possible d'entamer un dialogue avec eux. Il fallait espérer que le fait d'éviter de profaner les morts des laksals attireraient un minimum de sympathie ou au moins, moins de haine et de mépris.


Toutefois, les natifs ne se montrèrent pas, ni ne se firent entendre. Le geth resta donc passif, à attendre, alors que les hommes continuaient de traverser. Lorsque le dernier commença à avancer, Informateur se détourna du chemin derrière lui et commença à avancer à son tour. Il jeta un rapide regard aux restes des pirates atrocement mutilé. Autant les laissés là. Les laksals en feraient ce qui leur chante. Quelques instants plus tard, le groupe quittait le tunnel laksal et se retrouvait de nouveau sous le ciel nocturne de la planète. Le geth jeta un rapide regard autour de lui. Rien de particulier à signaler. Il ordonna donc de rejoindre l'autre groupe et appela les navettes. Ces dernières arrivèrent peu de temps après que tout le groupe fut réuni. Il se séparèrent en deux groupes et montèrent dans les navettes. Évidemment, Informateur pris celle piloter par Tricky.

Les navettes décollèrent rapidement et commencèrent à faire une ronde des lieux. Informateur espérait apercevoir la navette ou le vaisseau utilisé par les pirates, malheureusement, ils ne trouvèrent absolument rien. Fort probable que le groupe pirates devaient rejoindre leur navette à un endroit précis et que cette dernière resterait hors de la planète d'ici là. Toutefois, puisque tous les pirates étaient mort, peu de chance que leur transport revienne. Au moins, la mission était un succès et surtout personne de son côté n'avait été blessés ou tués. Aucun doute que cela lui ferait une très bonne cote parmi les mercenaires qu'il avait engagé.

Les navettes quittèrent l'atmosphère de la planète. Il était temps de quitter le secteur. Pendant la traversée vers le relais cosmodésique, Informateur fit repasser des éléments de sa mémoire. Il s'attarda sur les passages où il avait vu ou observé les pirates charcutés par les laksals. Une partie de lui se disait que cela pourrait être une bonne idée de diffuser ces images sur l'extranet. Cela pourrait servir de moyen de dissuasion contre d'autres attaques. Toutefois, cela risquait de faire passer les laskals pour de vulgaire barbares. Avant de diffuser quoique ce soit, Informateur décida qu'il en parlerait avec quelques responsables du GIP, afin d'avoir leur avis sur la question.






Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons   
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Parangons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Espace Frontalier :: Nar'Jamon :: Lasjae-