AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4110

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Ven 02 Juin 2017, 17:53

Les Armées
7 Mai 2202

Lasjae



Un mouvement de surprise secoue les insectoïdes, alors qu'ils se tournent vers la voix que cette fois-ci, ils comprennent. Ils fixent l'humaine en armure, écoutant ses propos.

Les réactions se font changeantes. Des claquements résonnent régulièrement, trop rapides pour que les omnitechs puissent les traduire... si tant est qu'il y a quelque chose à traduire. Les laksals se montrent plutôt silencieux en apprenant que vous avez détruit une embuscade, mais très agités quand ils entendent la suite. Les traductions s'améliorent, même si le phrasé reste simpliste.

« Petit parler. »
« Tuer autres. Alliés. »
« Vouloir canyons. Ennemi. »
« Canyon Fobhua. Alliés ennemis qui ? »
« Huyhyrt savoir pas ? » - la remarque semble moqueuse.

Le ton se calme d'un coup, puis le grand vert se retourne vers vous. Il se rapproche de Shaun et regarde de plus près, en faisant attention à ne pas l'embrocher.

« Petits attaquer, Dathyq chasser. Petit rester ? Demander Huyhyrt. Pas demander Huyhyrt. Canyon Fobhua. Demander Fobhua ? Alliés Fobhua ? »

Le ton n'est pas agressif, mais semble menaçant. Autour de vous, les laksal semblent sur les nerfs, prêt à agir.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 66

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Ven 02 Juin 2017, 21:36





M'ouais c'était pas une grande réussite pour le coup,mais c'était loin d’être une défaite, ils étaient certes encerclés, mais pour l'instant ils étaient écoutés. Pendant un moment le vacarme causé par leurs... discussions ? était plus qu'assourdissant tandis que le traducteur semblait péter un câble et balançait des mots dans tout les sens. Visiblement le chef de la bande avait enfin posé une patte en avant.. pour balancer le cadavre au milieu de ses potes pour le démembrer comme une poupée. Le Krogan ne put empêcher un léger rire un peu nerveux.
Meenhir tentait de placer les mots bout à bout et tenter d'en comprendre ce qu'il pouvait et c'était pas gagné. finalement ce fût Shaun qui prit la parole alors que lui répondait brièvement à Baptist.


Tout va bien, pour le moment.. Restez calmes.


Shaun avait dévoilé toute leur mission aux Laskals, d'une certaine façon c'était bête, d'une autre c'était honnête, s'ils vérifiaient et pour le coup Meenhir se dit que c'était mieux ainsi, l’honnêteté pourrait peut-être porter ses fruits. Le peuple insectoïde eut une réaction de groupe qui rappela au Krogan toutes les autres races, finalement toutes es races bien que différentes dans leur nature et leur physique avaient des réactions similaires dans ce genre de moments. Le géant vert s'approcha de Shaun, non sans causer un stress certains du côté des humains qui réussirent à gagner leur sang froid alors que le Laskal avait fait semblait-il attention de ne pas la planter de ses pointes. Meenhir écouta attentivement les réponses et ce que demanda le Laskal.


Huyhyrt.. Vous, Huyhyrt ? Demanda Meehir en pointant sa main vers lui.


Vous tous, Fobhua ? Clan Fobhua ? Cette fois Meenhir montra tout le monde en écartant les bras vers eux.


Si oui.. Nous vouloir être alliés avec Huyhyrt et les siens.


Meenhir ne savait pas du tout ce que ses paroles allaient donner, mais il avait l’impression que s'ils ne donnaient pas de réponses ils se ferraient embrocher pour le barbeuk de ce soir. Alors il tenta de modeler ses phrase pour tenter de leur faire comprendre que c'est avec eux qu'ils souhaitent être alliés et non avec les pirates.








Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4110

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Ven 02 Juin 2017, 22:36

Les Armées
7 Mai 2202

Lasjae



Avec le nouvel interlocuteur, le laksal verdoyant amorce un brusque mouvement, qu'il retient juste à temps pour ne pas balayer l'humaine. Il reprend de la hauteur pour suivre ce qu'il se dit désormais.

Le parlé du krogan est plus brut, mais il a le mérite d'être simple à faire comprendre, et il atteint son objectif. Enfin, en partie. Les laksals marquent clairement leur énervement à la mention de Fobhua. Mais le désigné Huyhyrt émet ce qui semble être un rire.

« Petit être rien savoir laksal. Huyhyrt clan alpha/royal Dathyq. Moi Huyhyrt bêta/soldat/seigneur. ». Le laskal frappe au sol. « Dathyq. ». Le verdoyant tend le bras vers le canyon. « Fobhua. Ennemi. »

Autour de lui, les autres laksals restent dressés, presque roides. Les plus grands regardent le vert, comme dans l'attente. Celui-ci reprend la parole, sans sembler s'adresser à quelqu'un de particulier.

« Nous mission. Attaquer Fobhua. Petit être pas allié Fobhua, pas ennemi. Pas proie. Pas important. Nous mission, vous partir. Canyon demain Dathyq. »

Le géant verdoyant fait un geste d'un bras, et les laksals se remettent en marche vers le canyon, se désintéressant des aliens. Il termine ensuite en regardant une nouvelle fois l'escouade concilienne.

« Nous pas attaquer vous aujourd'hui. Nous mission, vous attaquer petit être ennemi. Demain canyon Dathyq. Nous attaquer vous demain. Vous partir aujourd'hui, nous pas attaquer vous demain. »

Le verdoyant emboîte alors le pas à ses troupes.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


Messages : 53

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Jeu 08 Juin 2017, 21:31
img_rp
Mission #9 : La 7ème compagnie
SHAUN MACAVOY ♦ URDNOT MEENHIR ♦ BAPTIST VON LYTANIS ♦ HWANG DAE-HYUN


Visiblement les négociations avaient tourné court et pas dans le bon sens. Les Laksals avaient décidé que nous n’étions certes pas ennemis pour le moment mais que nous devons quitter les lieux sous peine de subir un assaut le lendemain. C’était une chose à prévoir mais j’avais espéré pouvoir négocier une solution pacifique. Nos ordres étaient clairs : établir une base opérationnelle et éviter tout contact avec les Laksals. Malheureusement pour nous ces deux ordres étaient désormais antinomiques. Soit nous partions et évitions le conflit avec les Laksals soit nous restions pour installer notre base et dans ce cas la bataille était inévitable. Sachant que la priorité du conseil était de sécuriser l’Espace Frontalier pour éviter toute incursion des Systèmes Terminus dans l’Espace Concillien la fortification de notre base passait avant les autres objectifs. La situation ne serait certes pas idéale mais nous avions nos priorités et la survie/protection des Laksals n’en feraient pas partie s’ils ne coopéraient pas.

Par contre il était intéressant de réfléchir aux propos de la créature. Nous avions la confirmation de la présence d’au moins deux espèces, entités dominantes sur Lasjae : les Fobhua et les Dathyq. Ces derniers étaient, apparemment, supérieurs au premier ou se considéraient comme supérieurs au premier. Si les Dathyq n’étaient pas disposés à négocier un traité il n’était pas dit qu’il en serait de même pour les Fobhua surtout si on leur annonçait qu’on les avait débarrassés de l’armée de Laksals marchant vers eux pour les anéantir. Enfin… Ca ne serait techniquement pas à nous de négocier cela. Notre mission était d’optimiser ces treize heures d’attente pour renforcer nos défenses en espérant que les ambassadeurs pourraient tempérer la situation même si j’avais peu d’espoirs sur ce sujet. Il était bien plus probable que nous devions tenir notre position face aux Laksals au vu de la petite entrevue que nous avions eu. Les Aliens ne semblaient pas ouverts aux négociations et je doutais que nos représentants puissent faire mieux. Avec les Dathyq en tous cas… Par contre il était dommage que nous n’ayons pas pu confirmer ou infirmer le fait que les Fobhua soient des Laksals ou autres chose… Si les Dathyq considéraient les Fobhua comme des proies alors ils n’étaient peut-être pas des Laksals ni même une espèce intelligente… C’était également un fait à prendre en considération.

Je soupirais de soulagement une fois que les troupes avaient cessé de nous encercler. La tension retombait peu à peu. J’étais plutôt satisfaite de ne pas avoir fini embroché, déchiqueté ou autre. J’envoyais rapidement un message à Von Lytanis et Clavicus pour leur annoncer que les négociations étaient terminées, qu’on était tous vivant et qu’on rentrait leur faire notre rapport. Je finis par me tourner vers Meenhir :

« Ça aurait pu être pire je suppose… Je vais rédiger un brouillon de ce qu’on a envoyé aux Ambassadeurs pendant qu’on roule pour leur expliquer notre situation et ce qu’on a découvert… On finalisera ça après en avoir discuté avec Clavicus… Avec un peu de chance on pourra éviter le massacre…»

« Rapport des Armées aux Ambassadeurs

Premier contact établis entre les Concilliens et le clan Dathyq (Laksals). Leur armée marchait dans notre direction pour attaquer les Fobhua ce qui, malgré nos ordre, nous a obliger à entrer en contact avec eux.

Selon Huyhyrt un bêta/soldat/seigneur (la traduction n’était malheureusement pas parfaite) le clan Dathyq serait le clan Alpha/royal et les Fobhua leur seraient inférieur et seraient considéré comme des proies. Nous ne savons pas qui sont ces Fobhua, si ce sont également des Laksals ou une autre espèce intelligente. Le clan Dathyq nous a donné un ultimatum : Soit nous quittons les lieux dans la journée, soit ils nous attaqueront.

Etant donné que la priorité du conseil reste l’installation de cette base pour défendre l’Espace Frontalier vous avez 12 heures à partir de maintenant pour négocier un traité avec les Laksals. Passé ce délai nous nous verrons dans l’obligation de riposter face à ces incursions ennemies. Nous vous demanderons donc de retourner à bord de vos vaisseaux, ou, à défaut, en dehors du territoire Dathyq pour votre sécurité.

Fin du rapport des Armées »


J’ignorais quel étais le point de vue de Clavicus et Meenhir sur le sujet c’est pourquoi je n’avais pas directement envoyé le message. Si ces derniers faisaient le forcing pour quitter les lieux je ne pourrais malheureusement pas me permettre de tenir la position avec 20 humains uniquement face à une armée qui reviendra potentiellement plus nombreuse.

Le voyage du retour se fit plutôt silencieux étant donné que nos avions tous beaucoup à penser au vu des implications qu’avaient engendré notre discussions. Une partie de nos hommes nous attendait au poste de commandement temporaire que nous avions établis. Mais vu nos têtes pas spécialement réjouie, ils devaient bien se douter que les Laksals ne s’étaient pas spécialement montré très coopératif. Une fois sur place je leur racontais la discussion que nous avions eue avec les Laksals, ce que nous avions découverts sur eux et l’autre clan et l’ultimatum qu’ils nous avaient lancé :

« En résumé on a trois solutions, soit on part directement, soit on attend la fin du temps impartis et si les négociations avec nos ambassadeurs ont échoués on part. Soit on reste et on se prépare à défendre la base si jamais nos négociateurs n’arrivent pas à un accord. Personnellement, je ne préconise pas, au vu de notre situation, de remballer vers l’inconnu. On risque de tomber sur les Fobhua ou les pirates ce qui serait dangereux si on a en plus de ça les Dathyq derrière nous… De plus si les ambassadeurs n’arrivent pas à s’entendre avec les Dathyq ils pourront peut-être arranger quelque chose avec les Fobhua. Du coup se débarrasser de l’armée arrivant pour les exterminer nous permettra d’arriver en position de force pour des négociations. Renforcer nos positions me parait le plus sage et en accord avec les priorités établies par le Conseil. J’ai déjà rédigé un message à envoyer aux Ambassadeurs. Il ne reste plus qu’à voir si vous être d’accord avec la solution proposé et son contenu »

J’espérais que Clavicus et Meenhir allaient accepter ce que je venais de proposer. C’était ce qui me semblait être la meilleure solution. Dans tous les cas nous devions rapidement car le temps nous était compté. Si les Laksals décidaient d’attaquer il était peu probable qu’ils réussissent à atteindre ne serait-ce que le canyon. De notre position on pouvait les voir arriver de loin et ils mettraient une heure avant d’arriver sur nous. Autrement dit avec nos quatre makos on aurait largement le temps de faire le ménage avant qu’ils n’arrivent à portée de nos snipers ou autres combattants à distance.





Escouade de Shaun

Henry McCord


◊ Au sein du peloton : Second du Sous-Lieutenant
◊ Grade : Adjudant-Chef / ex N3
◊ Age : 44 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Assaut
◊ Traits de caractère : Bourru - Réaliste - Rancunier - Protecteur
◊ Description :

Jackie Vancuren



◊ Au sein du peloton : Dirige la Section A
◊ Grade : Sous-Lieutenant / N4
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Sévère - Exigeante - Sarcastique - Calme -Discrète
◊ Description :





Carol Ackerman


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 33 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Loyal - Courageuse - Ambitieuse - Indépendante
◊ Description :



Kedma Sayegh


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : 1ère classe
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Défense
◊ Traits de caractère : Timide - Concentrée - Bienveillante - Prudente
◊ Description :



Anya Ostrovsky


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance – Assaut
◊ Traits de caractère : Impulsive - Bagarreuse - Dur - Énergique - Expressive
◊ Description :



Philip Doukas


◊ Au sein du peloton : Médecin
◊ Grade : Major
◊ Age : 51 ans
◊ Domaine : Médecine – mi-distance
◊ Traits de caractère : Pessimiste - Attentif - Cultivé - Concentré
◊ Description :



Vandyke Aukes


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 34 ans
◊ Domaine : Midistance/CAC - Défense
◊ Traits de caractère : Attentif - Bavard -Extraverti - Don Juan
◊ Description :



Larsen Kvalheim


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Mi-distance/CAC- Défense
◊ Traits de caractère : Franche - Sarcastique - Énergique - Désordonnée
◊ Description :









HRP:
 





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 66

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mar 13 Juin 2017, 14:42





Tous partaient en direction des canyons, les voix étranges de ces créatures résonnaient encore dans ses oreilles, des créatures qui avaient probablement été plus que correctes en leur laissant quelques heures et en même temps bêtes de les avoir prévenus de leur attaque possible. Meenhir reconnaissait la un genre de fierté d'époque que probablement toutes races eut connu dans leurs anciens temps respectifs. Et alors que Shaun montait à l'arrière du mako, Meenhir, lui, demanda au pilote de passer passager.
Je vais conduire, j'ai besoin de réfléchir.


Il n'avait cette fois pas mis la moindre musique et avait demeuré silencieux tout au long du trajet, d’ailleurs il avait même pas roulé spécialement vite, son cerveau de Krogan chauffait en tournant à toute vitesse. Le trajet avait été plus courts qu'espéré, mais peu importe, tout était relativement clair aux yeux du Krogan, il descendit du Mako d'un pas décidé pour rejoindre Clavicus et Shaun qui prit la parole en première.


Pour sur on attend ici et on fortifie dés maintenant nôtre position en vue d'une attaque Laskal, on sait un peu mieux à quoi s'attendre et pour le coup... On à plutôt intérêt a les tenir à distance. En attendant, espérons également que les ambassadeurs sachent se montrer convaincants. L'armée est partie au combat, avec un peu de chances ils auront perdus une partie de leurs effectifs, mais ne comptons pas trop la dessus au cas ou.


Clavicus visiblement pensif, acquiesça rapidement du même avis que les deux autres, alors chacuns reprenant le commandement de ses troupes veillaient à ce que tout soit prêt pour le lendemain, certaines protections étaient revues et replacées et la configuration des défenses prenait également une tout autre formation.
De son côté Meenhir prenait le temps de rédiger un rapport complet de la situation qu'il transféra à Wrex ainsi qu'à Maccharius, tout y était décrit, de la très bonne cohésion entre les races jusqu'à la situation de l'avant poste et du problème Laskal.


Le Krogan, une fois le rapport envoyé leva les yeux sur la planète, il s'était de nouveau placé en hauteur pour admirer la vue chaotique qui s'offrait à leurs yeux, si demain la guerre devait éclater, ils verraient cette fois la planète d'une toute autre manière. Ce n'était pas une bonne chose, mais si tel était ce qui devait arriver, alors qu'il en soit ainsi et Urdnot Meenhir serait le premier Maître de Guerre krogan à décimer un clan Laskal, un clan d'une toute nouvelle espèces digne des Rachnis qu'eurent combattu ses ancêtres et comme ses ancêtres, il serait victorieux ou mourrais dans la gloire d'un combat d'une violence incomparable.


A ces simples pensées le sang de Meenhir commençait a bouillir, la bataille qui s'approchait a vitesse grand V commençait a mettre tout ses sens en ébullition. Mais avant toute chose... Il se devait de passer dans un premier temps par la case casse dalle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance interstellaire/ Division biotique
Rang : Lieutenant / N1
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 77

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mar 13 Juin 2017, 17:05
Section C - IIIéme peloton - IIéme Compagnie
Escouade de Baptist

Natasha Kovalevskaïa aka « Russkof »


Age : 25 ans

Grade : Sous-Lieutenant

compétence biotique: Biotique perce ligne - biotique entraîné

Traits: Courageuse - Pugnace - disciplinée

Rôle: Chef de section


Forte tête du groupe de la Section C. Bon soldat, courageuse et pugnace elle a la confiance de ses hommes.
Bien que les relations lors de l'arrivée de Baptist en tant que Sous-Lieutenant aient été conflictuel les deux ont su faire abstraction de leurs différents. Des rumeurs circulent dans la base sur le fait que les deux auraient eut une liaison. Si cela c'est effectivement passé leur liaison s'est terminée rapidement devant leurs obligations subordonné/supérieur. Actuellement leur relation est purement hiérarchique est tend à le rester

La promotion de Baptist en tant Lieutenant de peloton a permis la promotion de Natasha au poste de nouveau leader de la Section C, étant promu au rang d'officier subalterne suite à l'éclipse d'Ontarom
Alix Rivell


Age :20 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Biotique destructeur - biotique entraîné

Traits: Calme -

Rôle: unité de choc

Nouveau venu de la section C, suite à la mort d'Emile lors de l'Eclipse d'Ontarom. Il démontre des capacités de combat impressionnantes. Privilégiant l'attaque à la défense c'est un combattant redoutable au corps à corps, équivalent au niveau d'Anna.




Kurt Wayne alias « Le Krogan »


Age : 30 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Charge biotique + boucliers + déchirure

Traits: Plaisantin - simple - joyeux - bon vivant - courageux

Rôle: Unité de choc

Le plaisantin du groupe, mais aussi le plus bourrin (oui un biotique peut l'être). Sa carrure est aussi impressionnante que les assiettes de nourriture qu'il prend dans le self de la base, même selon les critères biotiques il mange beaucoup. Il a une relation avec Emma de sa section.
Son style de combat est très offensif, se basant sur des déplacements biotiques pour rentrer dans le tas et faire un maximum de dégâts avec son fusil à pompe. Il donne le doux surnom de « marléne » à son fusil à pompe.

Le courant passa assez rapidement avec son nouveau chef d'escouade, à l'instar des autres membres de son unité il se lia d'amitié avec lui.... qui a depuis bien du mal à ne pas se laissé embarquer dans les virées nocturnes du colosse. Il fut promu Caporal suite au sauvetage de la Lune d'Ontarom

Youssouf Bensalem alias « Le bleu »


Age : 20 ans

Grade : 2éme classe

compétence biotique: boucliers+déchirures - biotique entraîné

Traits: Curieux - passionné

Rôle: Guerre électronique - soutien

D'origine Iranienne Youssouf a démontré trés jeune des talents biotiques, ce qui l'envoya au sein de l'académie Grissom. Véritable mascotte de l'unité, il se fait chouchouter constamment.
Ce fut le commandant de la division biotique lui même qui demanda à l'intégrer dans ses rangs.
Malgré son jeune âge il montre un réel talent biotique qui fera des merveilles avec quelques années d'expérience. Ancien élève de l'académie Grissom, véritable génie en matiére de piratage, la plupart des membres du groupe ne comprennent pas quand il essaie de leur expliquer comment faire .



Charles d'Orléans alias « Princesse »


Age : 23 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: renforcement munition + boucliers - biotique entraîné

Traits: Calme - discret - péteux

Rôle: Tireur d'élite

Deuxiéme plus jeune de l'unité. Son nom de famille et ses origines royales lui valent quelques surnoms.
Originaire de France, du moins ce qu'il en reste aujourd'hui, il est l'héritier pour les quelques royalistes qu'il reste encore dans son pays, du trône de France. Jusqu'à ses 10 ans il fut couvé par ses parents. Quand ses capacités biotiques se révélèrent il fut envoyé, après un véritable combat de la part des membres de l'Alliance contre sa possessive maman, à l'Académie Grissom. A ses 18 ans il stoppa son cursus à l'Académie et s'engagea dans l'armée de l'Alliance, plus pour échapper à sa mère que par réelle vocation.
Il se révéla être un fin tireur et sa formation, aussi bien biotique que militaire, fut tournée en ce sens.
A un sens assez poussé des régles de bienséance. Est assez coincé en public,péteux sur les bords mais a un bon fond. Se décoince auprès de ses camarades.
Seul membre de l'unité à entretenir une relation avec une espéce extra-terrestre, une turienne. On dis que toute la Division Biotique, le commandant lui même, attend avec impatience qu'il l'annonce à sa mére.
Emma Hohenstaufen


Age : 27 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: Déchirure + renforcement munition - biotique entraîné

Traits: Fiére - bagarreuse

Rôle : Tireur d'élite

Meilleur tireur de toute la compagnie. Emma fait peur et on comprend vite pourquoi. Garçon manqué, faisant des blagues pouvant faire pleurer tout soudard, elle n'hésite pas à déclencher des bagarres.
Emma a subis des augmentations pour pouvoir manier le fusil veuve avec lequel elle fait des ravages au combat.
Entretient une relation avec Kurt




Manfred Ritch alias "Doc'"


Age: 50 ans

Grade: Major

compétence biotique: Boucliers + onde de choc+ stase - biotique accompli

Traits: Amical - protecteur - curieux

Rôle: Médecin

Infirmier spécialisé. Médecin de campagne.
Le Major Manfred eut bien des postes au sein de l'Alliance mais ce n'est qu'au sein de la division biotique qu'il se sent réellement le mieux. Il déteste par dessus tout de rester dans un vaisseau, il aime l'action et ça ne le dérange pas le moins du monde de soigner « les enfants » sur le terrain . Comme dit Kurt avec affection « C'est qu'il trotte notre papy ». C'est un biotique assez puissant, préférant des techniques défensives, bien qu'il puisse envoyer dans les airs des ennemis quand le besoin s'en fais sentir. Pour lui les membres de la division sont comme ses enfants.
Il fut l'un des premiers biotique à être pourvu de l'implant L2 qui fut changé pour un L3 à cause de grave risques de dégénérescence neuronale. C'est un personnage assez fascinant, pourvu d'une grande ouverture d'esprit et d'une culture impressionnante
Anna Hernandez


Age: 24 ans

Grade: 1ére classe

compétence biotique: biotique défensif - biotique entraîné

Traits: Timide - amicale - courageuse

Rôle: Polyvalent

Peu bavarde,timide, elle ne'est vraiment à l'aise qu’auprès de son unité.
Discipliné au feu, très bonne capacité biotique de défense compensant ses faibles capacités biotiques offensives. Peut ainsi fournir une protection durable avec Ritch en cas de terrain découvert ce qui est un atout non négligeable au combat.
Elle n'est pas à prendre à la légére en combat singulier, maniant le couteau de combat comme personne ainsi que l'omnilame. Spécialiste de full contact, au même titre que les membres de la Section B, elle est une combattante d'élite. Nombreux sont les marines de l'Alliance à en avoir fait les frais à l'entraînement.








ft. ...

ft. ...

Les armées sur Lasjae


Les différents groupes que Baptist avait placé commençaient à revenir à la base, la gradé humaine et le chef krogan étant sur le point de retour. Les nouvelles n'étaient pas bonnes. Les habitants avaient posé un ultimatum que les conciliens ne pouvaient accepter. Leur mission était claire, tenir la position.

Arrivé au camp, le lieutenant entra dans un mako, voulant souffler un bon coup et enlever ce fichu casque. Kurt l'avait suivi, s'asseyant sur le côté passager. Ils pouvaient s'autoriser une pause. Pendant ce temps les autres préparaient les défenses.

Le géant roux enleva son casque, le posant à ses pieds. Cherchant dans un sac, il sembla satisfait de sa trouvaille... une baguette, du beurre et du jambon.
L'officier ne connaissait qu'un seul soldat au monde pour trouver le moyen d'emporter de quoi se faire un sandwich en pleine mission.
Baptist adressa un petit sourire en voyant son ami commencer la préparation de sa pitance. Kurt était véritablement anti-protocolaire jusqu'au bout des ongles.
Les pieds posé sur le tableau de bord blindé, engouffrant une part de sa baguette transformée en sandwich, il commença à son officier, dont le regard pensif traduisait ses doutes quand au bien fondé de la défense du camp.

- On va vraiment leur tirer dessus?

Baptist fit un petit hochement de la tête, indiquant que la réponse semblait évidente. Kurt ne semblait pas plus emballé que ça devant la perspective de tirer sur des indigènes de la planète, même quand ces derniers étaient aussi moche que des butariens ou des vortchas. Après tout ces derniers se trouvaient sur leur terre, les forces armées devaient paraître comme des envahisseurs étranges et inquiétant.
Enfin, les ordres étaient les ordres, et le lieutenant n'hésiterait pas une seule seconde à tirer sur des créatures menaçant la sécurité de ses hommes.
De ce qu'avait dis McAvoy, ces bêbêtes semblaient être des guerriers tribales, ou un truc dans le genre. Enfin, il valait mieux que ce soit des insectes ayant choisi la voie des armes plutôt que des "civils". Après tout celui qui vie par les armes meurt par les armes. Mais si la confrontation avait lieu ce serait un massacre à sens unique, les mako et les snipers pouvant répandre la mort de loin, et au besoin les quelques survivants seraient abattus par les premières lignes de défense.. Pas très joyeux tout ça.

Voulant casser l'ambiance terne Kurt commença à lancer un morceau de musique sur son omnitech, chantant à tue tête, entre deux bouchées dans son sandwich.



En écoutant le lieutenant se disait bien qu'il avait entendu cette musique, même que la dernière fois c'était un krogan qui chantait en arrière plan. Se laissant entraîner par la bonne humeur contagieuse de son subordonné, Baptist commença à chanter aussi.
Une heure aprés, les deux compères, exténués, ronflaient dans leurs armures comme des cochons dans une porcherie, des miettes de pain sur le sol témoignant du sandwich de Kurt. En cas de soucis l'omnitech du lieutenant le réveillerait, et son Mattock serait prêt à l'emploi.




Revenir en haut Aller en bas

Personnage RP
Faction : Alliance Interstellaire
Rang : Enseigne
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 57
Crédits : Myself

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mar 13 Juin 2017, 23:34


Mission 9 : Espace Frontalier - Les Armées


Vancuren n'avait pas daignée me répondre à ma remarque, j'avais l'impression que la sous-lieutenant cultivait l'art d'être en permanence blasée, heureusement que ça ne rejaillissait pas sur le reste de l'unité. D'un côté, je comprends le sérieux de l'unité de McAvoy mais d'un autre côté avec une telle officier subalterne à leur tête quand le major ou la lieutenant-commandant n'était pas dans le coin... Je soupirais dans mon casque en l'absence de réponse et le mode jumelles de la vision de mon casque me permit d'observer toute la scène qui se déroulait au milieu des Laksals. Comparé à certaines de ces créatures les plus massives, même le blindé ou le Krogan semblait petit à côté des plus grands Laksals alors que dire du lieutenant-commandant McAvoy qui était encore plus petite.

Bien évidemment, la conversation entre nos chefs et ceux qui semblaient être les leurs parmi les Laksals ne pouvait être comprise pour nous autres qui sommes restés au camp et le retour du mako de commandement fut accueilli avec un relatif soulagement. Relatif car la rencontre entre nos chefs et ceux des Laksals, bien que relativement cordiale s'était plutôt mal terminée. En effet, d'après ce que j'avais compris des explications que le chef Krogan et que le lieutenant-commandant avaient bien daignés nous balancer, les Laksals nous laissaient un ultimatum. Nous avions donc 24 heures pour lever le camp, faute de quoi, les aliens locaux nous attaqueront. La perspective de mourir sous l'assaut de centaines de ces monstres me fit froid dans le dos et une peur sous-jacente m'envahit. Je n'avais pas oublié les crocs ou les cornes des Laksals et je préférais ne pas penser à me faire embrocher ou empaler par eux, si ce n'est pas me faire dévorer, je préférerais tellement me taper un assaut d'une force de pirates 10 fois plus nombreuse que nous, les balles c'était autre chose que de se sentir éventré.

Les ordres tombaient et il fallait tenir la position. Je ressentais toujours cette peur en moi, j'étais convaincu qu'il nous fallait au contraire obtempérer et évacuer, ou alors prier pour que nos ambassadeurs conciliens fassent bien leur travail pour que l'on évite de se faire submerger par les Laksals mais bizarrement, j'avais l'impression que j'étais bien le seul à avoir peur de ce qui allait arriver, tout le monde semblait déjà parti dans l'idée de combattre. Je ne pensais pas que nos snipers ou que nos alliés étaient des tanches mais si on devait affronter des centaines de ces créatures qui prennent notre position d'assaut, nous pourrions faire des dégâts mais ils arriveraient immanquablement au contact et là... non je préférais vraiment ne pas y penser. Nous avions désormais quartier libre au sein de notre petite base et pour passer le temps, alors que les autres se dispersaient parmi les makos, les postes de garde, le camp ou les bâtiments, je tâchais de savoir où était l'unité du lieutenant-commandant et j'y trouvais une partie d'entre eux dans un préfabriqué. Ils tolérèrent ma présence parmi eux et m'accueillirent bien que ma présence fut discrète, Kvalheim n'était pas là mais cela ne me gênait pas.

Peu après que l'on se soit installés, certains avaient retirés leurs armures et je les imitais, sentir le poids de l'amure en moins était somme toute assez réconfortant après avoir passé une journée entière dedans et l'on pouvait respirer l'air pressurisé du préfabriqué. On passait notre temps à nettoyer nos armes, nos armures, parfois manger un morceau de nos rations ou encore de pianoter sur notre OmniTech, l'antenne relais de la base pouvant servir de connexion à l'Extranet ou encore de dormir. Je mangeais une de mes rations, il est vrai que la faim commençait à se faire sentir mais je ne pouvais pas fermer l'œil, pouvant à peine me reposer. Néanmoins, à un moment, on se mit à entendre une musique qui m'était familière à mes oreilles. Par une des vitres, on pouvait s'apercevoir que la musique rock très ancien venait d'un mako juste à côté. Une voix forte retentit également, chantant les paroles de la chanson rock avec une certaine approximation. Je souris un peu pour moi même en voyant qu'au moins quelqu'un passait un bon moment mais la musique s'arrêtait un peu plus tard et les heures passaient. Les autres s'endormirent les uns après les autres mais un seul restait encore éveillé, bien trop inquiet pour dormir jusqu'au matin de cette planète : moi, laissant échapper dans un souffle entre mes dents alors que la nuit tombait.

- Je la sens vraiment mal cette histoire...

Fiche by Dev Nerd Girl


Dernière édition par Hwang Dae-Hyun le Mer 21 Juin 2017, 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4110

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mar 20 Juin 2017, 01:21

Les Armées
7 Mai 2202

Lasjae



La réponse du haut commandement arrive dans la journée. Les hauts gradés estiment que la base est la priorité, et autorise l'affrontement défensif. Néanmoins, le message précise qu'il faut minimiser les conséquences le plus possible : soit en parvenant à convaincre les laksals ou en les faisant fuir, soit en les empêchant de prévenir leur gouvernement. Tant qu'aux ambassadeurs, ils sont apparemment en discussion avec la dénommée Fobhua : les conséquences pour l'armée Dathyq ne les concernent pas.

Dans le camp concilien, c’est l'effervescence, mais dans la modération. Si d'un côté plusieurs ordres sont donnés et que tout le monde sait qu'une bataille se prépare, la crainte n'est pas souvent au premier plan des esprits. Les laksals sont impressionnants, certes, mais face à quatre makos et des armes à énergies ? La stratégie est au fond simple : des guetteurs surveillent les lieux à des kilomètres à la ronde, et les laksals seront abattus à distance avant d'avoir l'occasion de frapper. Fin de l'histoire.

La nuit tombe à nouveau, mais à la surprise générale, rien n'indique l'arrivée des ennemis. Les gardes sont aux aguets, la crainte d'une attaque nocturne, tentative de se faire plus discret, est là, mais la nuit entière s'écoule sans que rien ne vienne perturber la tranquillité des lieux.

Dans cette situation, l'installation de la base et des fortifications se poursuit, tandis qu'un mako est envoyé en reconnaissance. Dans le canyons, apparaissent des baraquements pour loger davantage d'individus, une armurerie, une infirmerie, et une salle de réserve pour les futures denrées. Tout ceci à échelle réduite, mais optimisés pour pouvoir devenir, plus tard, une véritable base concilienne. Le tout alimenté par des réacteurs. Et enfin, les premières barricades amovibles, pour faire du canyon une place forte.

Mais la journée passe à nouveau sans laksals. Et lorsque la nuit tombe, le mako revient sans avoir trouvé l'armée, malgré la présence de traces. De leur premier passage ou d'un nouveau, impossible à dire : elles finissent par disparaître.

Ce n'est qu'à l'aube d'une nouvelle journée que les laksals réapparaissent, alors qu'ils sortent du sol et des parois du canyon, brisant les rochers comme des brindilles pour envahir le campement.




Revenir en haut Aller en bas

Personnage RP
Faction : Alliance Interstellaire
Rang : Enseigne
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 57
Crédits : Myself

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mer 21 Juin 2017, 15:21


Mission 9 : Espace Frontalier - Les Armées


L'appréhension et une crainte sourde ne me quittèrent plus du tout pendant le restant de la courte nuit sur cette planète. Au matin, je n'en faisais part à personne que ça soit de l'unité du lieutenant-commandant ou même de l'autre lieutenant avec sa bande de joyeux drilles qui décidément échappaient à mon entendement. Comment pouvait-on être aussi joyeux ou du moins ne pas avoir l'air aussi stressé avant un affrontement avec des monstres pareils ? Comment pouvait-on être aussi stoïque voire imperturbable à l'approche d'une telle bataille avec des monstres pareils ? J'avais beau être N2, rien dans ce que j'avais appris ne m'avait préparé à un tel combat. On ne nous avait jamais appris à nous battre contre des trucs aussi hauts et des machins tout hérissés comme les Laksals. Même Kvalheim, qui pourtant n'hésitait pas à venir me chambrer, avait du mal à me "faire sortir le balai dans le cul" que j'avais selon sa formulation. Il était vrai que même les turpitudes de la blonde masculine ne m'amusait même plus...

Pendant la journée, nos chefs reçurent de nouveaux ordres venant des gradés de nos états-majors respectifs. L'affrontement était bien entendu de mise mais en plus autorisé et ça réjouissait, certes dans une certaine mesure, tout le monde. Mais il n'y avait vraiment que moi qui trouvait que c'était une très mauvaise idée ? J'étais vraiment le seul pauvre type à se dire que cette bataille n'avait pas lieu d'être et qu'on devait sauver notre peau de ces saloperies ? Personne ne semblait apparemment partager mes craintes, tout le monde se préparait pour la bataille à venir, moi compris mais je n'étais clairement pas emballé par cette perspective. Je préférerais encore subir l'assaut d'une armée de pirates que des insectoïdes géants, ces pensées firent et refirent le tour de mon cerveau. Tout le monde était prêt à les recevoir, les guetteurs restaient attentifs et je passais même un peu de temps avec eux histoire de voir ce qui se passait.

Même la nuit suivante, il ne se passait rien, je pus tout de même trouver un peu de sommeil dans les baraquements, le stress et la crainte avaient eus raison de moi et c'était tout fourbu que je me réveillais le lendemain. Durant la journée suivante, notre base grandit un peu et se garnissait de nouveaux bâtiments préfabriqués tandis qu'un mako fut envoyé en reconnaissance autour de la base afin d'observer des mouvements ennemis s'il y en avait. Je trouvais la manœuvre un peu superflue, je pensais que d'où nos vaisseaux étaient ils pouvait très bien nous faire des scans ou nous donner un aperçu aussi précis que des données satellites sur ce qui se passait autour de notre base. Apparemment nos chefs avaient un autre point de vue sur la situation... j'aidais à la mise en place de la base et supervisait les installations notamment des groupes électrogènes et des réacteurs donnant de l'énergie à la base, avant de synchroniser le tout, de permettre que l'antenne relais soit installée pour de bon et que les communications soient quasi-parfaites. Fort heureusement, ces activités là me tenaient occupé pendant une bonne partie de la journée et je pus penser à autre chose que les pinces ou les cornes des Laksals.

Le rapport du mako qui revint le soir ne donnait rien du tout et ce silence voire cette inactivité de nos nouveaux ennemis n'auguraient rien de bon. Passablement irrité et stressé lorsque j'appris les nouvelles, je me résolus de passer un peu de temps avec les soldats du lieutenant-commandant dont notamment Kvalheim qui derrière son chambrage, m'aida à me changer un peu les idées et à passer un plutôt bon quartier libre. Malgré cela, je ne dormis que très peu cette nuit là et je me levais très tôt avant tout le monde, ne pouvant vraiment plus fermer l'œil et mon estomac se serra lorsque je sortis du baraquement en armure, casqué et armé. Un mauvais pressentiment m'envahit et alors que tout était calme pour le moment dans la base, je m'arrêtais dans ma marche vers le mess et je regardais autour de moi. Je restais figé pendant quelques secondes avant que la paroi devant moi ne vole en éclats et qu'un de ces Laksals cornus ne surgisse du trou créé. Par réflexe, je me mis à courir dans la direction opposée et en ouvrant le canal dont on se servait pour communiquer en situation de combat dans mon casque afin de hurler à tout le monde que nous étions attaqués. Au pire, les veilleurs du haut donneraient également l'alerte eux-mêmes.

- ALERTE, ALERTE !!!! CONTACT AVEC L'ENNEMI ! L'ENNEMI SORT DU SOL ET DES PAROIS DU CANY...

Le Laksal qui me faisait face ne me laissait pas le temps de finir de donner l'alerte et me bondit dessus en m'embrochant d'une de ses pattes supérieures surmontées d'une corne et que je prenais auparavant pour une masse d'armes. Je pouvais voir le bout de sa corne dépasser de mon ventre avant que je ne laisse échapper un hurlement de douleur dans mon casque. Mon empalement avait duré plusieurs secondes et l'atmosphère de la planète commençait déjà à ronger mon armure et mon corps mais le Laksal préféra me balancer au loin et je me fracassais contre la paroi du préfabriqué dont se servait nos chefs comme quartier général. Je n'avais pas le temps d'agoniser davantage, le choc contre le bâtiment me fit perdre connaissance et la blessure infligée par le Laksal me tuait pour de bon quelques secondes plus tard. Tout ne devint que néant et je n'entendis plus le fracas de la bataille ni les coups de feu, ni quoi que ce soit. Plus rien ne me parvenait, c'était la fin. À moins que... Là-bas, quelqu'un me fait signe ?

- Papa ?

HRP:
 
Fiche by Dev Nerd Girl
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 66

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Hier à 21:43




Le temps passait, les ordres étaient donnés, tout le monde s'était préparé a défendre la position alors que le matin se levait trop rapidement, mais rien ne vint les heures passèrent sans que la tension ne baisse, mais rien ne vint. La nuit tomba de nouveau et les roulements de gardes se faisaient avec un ponctualité plus qu'exemplaire, chacun se posait nombre de questions, si les Laskals avaient été perdants contre les pirates ? Ou s'ils avaient abandonnés l'idée de les attaquer ? Avaient-ils prévus de venir la nuit ? Mais rien ne vint, alors le matin se leva de nouveau la tension était toujours la, mais moindre il fallait le dire, peu a peu tout le monde ou presque se mettait en tête qu'ils ne viendrait probablement plus.

Meenhir avait un mauvais pressentiment, ce genre de pressentiment qui lui hurlait que quelque chose déconnait, mais qu'il était impossible de décortiquer, de comprendre, de trouver.. Il était monté vers les Makos des dizaines de fois pour vérifier que tout fonctionnait, également il avait fait le tour de chaque postes de défenses pour s'assurer que rien ne bougeait, il avait passé des heures a vérifier les canyons à la jumelle et aux scanners sans jamais rien trouver d'anormal et cela le rendait fou, il savait que quelque chose ne tournait pas rond, mais ne trouvait rien pour le prouver. Même le Mako de reco était revenu bredouille.
Le Krogan était resté devant un plan holographique des canyons scanné par des sondes pour étudier toutes les brèches possibles, il était clair qu'ils n'étaient pas à l'abris d'une arrivée par des galléries souterraines, mais les sondes n'avaient relevés aucun mouvement autre que celui de bestioles sans intérêt. Le jour se levait, mais rien ne vint... Un craquement survint accompagné d'un grondement.


ALERTE, ALERTE !!!! CONTACT AVEC L'ENNEMI ! L'ENNEMI SORT DU SOL ET DES PAROIS DU CANY...


Son cerveau sembla faire dix tours dans son crane, il attrapa son fusil a pompe posé sur la table et se rua à l'extérieur alors qu'un jeune humain heurtais la paroi du bâtiment duquel Meenhir venait de jaillir. Le regard flamboyant de haine, le Krogan hurla d'un rugissement à en faire trembler le sol tout en arrosant le laskal qui venait de tuer l'humain de plusieurs coups de M-300 faisant voler en éclats la carapaces, les pattes et la tête de l'insecte géant.


QUE TOUT LE MONDE TENTE DE SE RASSEMBLER AU SOMMET DU CANYON !!! UTILISEZ LES MITRAILLEUUSES COAXIALES DES MAKOS !!! VISEZ LA TÊTE !!!


Dans les quelques secondes qui suivirent ses premiers ordres Clavicus arriva tout juste à ses côtés pour l'assister dans l'abattage d'un autre laskal plus léger, mais plus agile, Meenhir dans le même temps continuait d'hurler des ordres alors qu'il activait un module de munitions perforantes.


NE LES LAISSEZ PAS VOUS APPROCHER ET FORMEZ DES GROUPES CIRCULAIRES EN DIRECTION DU PLATEAU ! UTILISEZ VOS MUNITIONS SPÉCIALES !!


Autour d'eux la panique et le manque de cohésion se faisait ressentir, l'effet de surprise avait été parfaitement étudié et s'était avéré très efficace, cependant les ordres que Meenhir répétais accompagnés de ceux des deux autres chefs commençaient à apporter un minimum de travail d'équipe, après-tout, tout les guerriers présents sur cette mission de merde n'étaient autre que des vétérans pour la grande majorités, ils avaient déjà vécus ce genre de situations pourries voire même la grande guerre contre les moissoneurs.

Au sommet du canyon résonnaient les mitrailleuses lourdes des Makos dont les opérateurs tentaient a la fois de protéger leurs véhicules, mais aussi et surtout leurs camarades en mauvaises positions. Meenhir réussir à rassembler quelques personnes de toutes races toutes en cercles qui se déplaçait sans cesses bien que lentement en direction du plateau, une telle formation leur permettait d'établir un périmètre de défense à 360 degrés qui les rendaient difficiles à approcher.


SURTOUT NE RESTEZ JAMAIS SEULS ! RASSEMBLEZ-VOUS !


Le petit groupe progressait difficilement, mais avec une certaine efficacité jusqu'au moment ou deux Laskals passèrent au travers de la paroi du canyon du côté de Meenhir qui du charger sa biotique pour déclencher de puissantes ondes de chocs pour les déstabiliser assisté de turiens, krogans et humains dans le déclenchement des armes qui déversaient la mort sans subtilité.

En jetant un regard autour de lui il pouvait constater le bordel et le chaos qui se répandait dans la base bien que pour le coup leur camp commençait a reprendre pied et organisation tant bien que mal. Un petit groupe d'alliés également de toutes races était en voie de les rejoindre, mais moins nombreux et avec plus de difficultés.


EN LIGNE ON COUVRE NOS CAMARADES !!! ALLER !!!


Dans le vif de la voix, le groupe entier s'était tourné en direction du groupe en contre bas pour larguer une ligne de feu de couverture afin de les aider à les rejoindre.








Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Espace Frontalier :: Nar'Jamon :: Lasjae-