AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4110

MessageSujet: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Sam 06 Mai 2017, 22:56
Intervention MJ : OuiDate : 6 Mai 2202 RP Tout public
Shaun MacAvoy ♦ Urdnot Meenhir ♦ Baptist Von Lytanis ♦ Hwang Dae-Hyun
Les Armées



Les Armées
6 Mai 2202

Lasjae



Vingt krogans, autant de turiens, et autant d'humains. Les 60 individus se regardaient, comme en faïence, attendant le moment de rejoindre les navettes et de quitter le vaisseau.
Certes, ils étaient ici dans la même équipe, avec la même mission : mettre une taule aux pirates et installer une base sur Lasjae. Mais au final, la première partie de la mission n'était-elle pas faite juste pour donner un objectif commun aux troupes ?
Ce genre de pensées, les trois dirigeants les avaient. Shaun MacAvoy de l'Alliance, Urdnot Meenhir du clan Urdnot, et Clavicus Celix de la Hiérarchie. Mais tant qu'ils étaient face à leurs hommes, ils ne pouvaient réellement en discuter.

Après de longues délibérations, leur destination fût enfin envoyée aux combattants : un point d'atterrissage où des vaisseaux pirates avaient été repérés plus tôt. La zone présentait sur les radars des canyons, apparemment inhabités, et pouvant être investi afin de mettre au point la base que désirait l'espace concilien. Le relief en ferait une bonne position défensive tout permettant de se camoufler le temps que les tractations entre conciliens et laksals se fassent.
Seul bémol, la zone semblait voir des passages réguliers de laksals, et les pirates était sans doute déjà en position d'embuscades. Aux conciliens de la nettoyer de ces gêneurs puis de réussir à se faire discret afin de ne pas entrer en conflit avec l'espèce insectoïde.

« Nous sommes à proximité de Lasjae. À toutes les unités : rejoignez vos navettes. »




La première chose qui frappa l'escouade fut la gravité. De 2,5g, chacun se sentait devenir un véritable poids lourd, et seuls les mécanismes hautement évolués des armures permettaient de se mouvoir correctement. Les relevés des armures confirmaient les scans spatiaux : l'atmosphère présentait une acidité exceptionnelle, à même de ronger les chairs, ainsi qu'une forte température et pression atmosphérique faisant de cet endroit le dernier lieu où une espèce souhaiterait vivre.

La petite armée se dressait sur un plateau. À perte de vue s'étendait des territoires plats, venteux, stériles à l'exception de quelques plantes qui ressemblaient à de la caillasse. Mais cette impression de plaine était fausse : sur leurs cartes, au nord, le terrain descendait rapidement en altitude jusqu'à la plaine immense séparant le plateau des montagnes du nord. À l'est, leur destination, se trouvaient de profond canyons, leur future base si tout se déroulait bien. Enfin, au sud comme à l'ouest, le plateau s'étendait sur des milliers de kilomètres.

L’intervention militaire était parée. Quatre makos escortant le double de véhicules de transports, contenant tout le nécessaire pour une installation rapide visant à devenir temporaire avec le temps. Le tout devait être escorté, protégé, puis mis en place une fois les canyons pris.

Sur Lasjae, les armées conciliennes amenaient une nouvelle ère.



____________INFOS MJ____________



Et c'est reparti pour un tour !

Le principe de cette intrigue est de vous laisser pas mal de libertés. Vous gérez ce RP comme d'habitude et je n'interviens que lorsque les laksals entreront en jeu, ou si vous avez une demande particulière, ou si j'ai envie de vous coller un événement. :3

Autre chose : vous êtes des explorateurs. N'hésitez pas à créer des choses dans vos RPs en plus de ce que je vous apprendrai au fur et à mesure ! Les fiches codex demandent à être développées ! Smile



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


En ligne
Messages : 53

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Dim 07 Mai 2017, 21:14
img_rp
Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées
SHAUN MACAVOY ♦ URDNOT MEENHIR ♦ BAPTIST VON LYTANIS ♦ HWANG DAE-HYUN


Ma nouvelle affectation venait de tomber… le nouveau secteur rien que ça ! Cette mission s’annonçait difficile. Les enjeux politiques de l’espace frontalier étaient énorme et ça allait certainement finir en une batailler rangée pour le contrôle du système. Le fait qu’elle soit reliée à la Nébuleuse à Tête de Cheval était la raison principale de toute cette agitation. La nouvelle espèce découverte était également un problème mais je dirais que c’était secondaire par rapport à cette porte ouverte vers l’espace Concillien. Ces Laksals, sorte de mante religieuse géante, permettraient, de par leur physiologie, de faire des avancée technologique immense. Entre les pirates des Systèmes Terminus, les laboratoires, les entreprises vendant du médigel et autres ça faisait pas mal d’ennemis pour une seule espèce en voie de développement. C’est d’ailleurs pour ça qu’on nous envoyait sur place. On devait nettoyer la région pour permettre au Conseil d’y installer une base permanente affectée à la protection des Laksals.

Je m’interrogeais sur le choix de l’Alliance quant au dépoilement de nos hommes… Je devais prendre le commandement de deux sections biotiques. Une de ma propre compagnie et une de la deuxième. Bien que je comprenne ce choix j’aurais préféré prendre uniquement mes hommes pour plus de cohérence et faciliter les communications. J’avais déjà travaillé avec la deuxième compagnie (peut-être pas avec cette section en particulier par contre). Des bons gars mais… un peu trop détendu à mon goût avec beaucoup trop de jeunes recrues. Pour une mission aussi importante cela me paraissait audacieux. A cela on nous avait ajouté une poignée de soldats de l’armée régulière plus spécialisés en matière de technologie. Certainement pour faciliter l’implantation de la base ainsi que percer les défenses automatisées des pirates, si tant est qu’il y en avait. Nous étions 20 soldats au total. Un groupe assez hétéroclite mais somme toute complémentaire.

J’avais reçu le dossier de tous les hommes de l’Alliance mis à ma disposition. La section C du 3ème peloton de la deuxième compagnie me semblait plutôt équilibrée. Avec un médic dans l’équipe ça allait faciliter l’opération. Le Lieutenant Von Lytanis était en charge de la section. Il me semblait avoir déjà vu son nom passer dans les rapports mais j’avais du mal à me rappeler où… Je lui ajouterais un des experts technologique, le sergent Johnson, pour équilibrer nos équipes. Cela nous permettrait de faire deux groupes de 10 ou 4 de 5 selon les besoins de da mission.

Personnellement j’étais arrivée avec la section A du premier Peloton dirigée par le Sous-Lieutenant Vancuren. Une vétéran de la Grande Guerre avec qui j’avais combattue et en qui j’avais pleinement confiance. Elle non plus n’avait pas l’air spécialement commode mais on faisait une sacré paire à l’époque. C’était une brune plutôt fine, de taille moyenne avec un regard oscillant de froid à détaché. L’équipe qu’elle dirigeait n’était d’ailleurs composée que de vétérans. Le plus jeune membre du groupe devait avoir 30 ans. Notre escouade était également assez équilibré et comptait un médecin. L’Enseigne Hwang s’insérerait dans mon équipe. Une fois à bord du vaisseau dans l’espace réservé à l’Alliance je pris la parole pour résumer nos objectifs :

« Garde à vous ! » Ordonnais-je aux soldats de l’Alliance qui s'exécutèrent rapidement. J’étais un peu à cheval sur le protocole… mais en même temps j’avais été formée par le Commandant Flores. Et la Compagnie Arès n’était pas réputée pour être la plus avenante ou détendue. J’attendis quelques secondes avant de faire claquer le second ordre : « Repos ! Pour ceux qui ne me connaissant pas je suis le Lieutenant-Commandant McAvoy, en charge de la VIème Compagnie de la division biotique et votre responsable pour cette mission. Je suppose que vous avez tous lu l’ordre de mission : On évite tout contact avec les Laksals et de sortir de la zone qui nous a été attribué. La priorité n°1 c’est de nettoyer l’endroit pour que nous puissions y établir une base opérationnelle. Des pirates ont déjà été repérés sur zone et vu le relief ça va être compliqué pour nous de prendre l’avantage. Mais une fois installé ce sera plus facile à défendre. Vos chefs de section ont les informations nécessaires relatives à la mission sur leur OmniTech. Lieutenant Von Lytanis vous intégrerez dans votre section le sergent Johnson. Enseigne Hwang vous serez sous ma direction et celle du sous-lieutenant Vancuren. La mission est en collaboration avec les forces Kroganes et Turiennes. J’attends de vous un comportement exemplaire et que vous fassiez honneur à l’uniforme que vous portez.»

Expliquais-je d’une voix ferme et avec un regard sévère. Je ne tolérais déjà pas les écarts de conduite dans les missions propres à l’Alliance ça n’était certainement pas pour le faire dans des missions inter-espèces. Je continuais de faire un récapitulatif des objectifs et difficultés que pouvait représenter notre mission pendant quelques minutes avant de leur ordonner de rompre les rangs. Je fis signe à Von Lytanis et Vancuren de s’approcher pour leur donner quelques instructions :

« Je dois rencontrer le chef Krogan et Turien pour régler les derniers détails. Je vous fais confiance pour intégrer les deux nouveaux dans vos équipes respectives et travailler la coordination entre vos deux groupes pendant le temps de trajet. Je reviens pour le débrief ASAP. » Expliquais-je rapidement aux deux soldats avant de tourner les talons.

Je me dirigeais vers la salle de réunion du vaisseau pour y rencontrer Urdnot Meenhir et Clavicus Celix respectivement responsable des Krogans et des Turiens à bord. Nous avions convenu de nous y retrouver pour nous mettre d’accord sur la stratégie à adopter et pour nous briefer sur les capacités des commandos de chacun. J’avais déjà fait des missions croisées avec les turiens et les krogans. La rigueur militaire des turiens en faisait des alliés appréciables. Quant aux krogans… leur efficacité sur ce type de mission serait sans doute indispensable. Quoi qu’on risquait potentiellement de manquer en discrétion. Quoi qu’il en soit ces deux espèces seraient des alliés de poids pour la mission si nous réussissions à nous accorder.

J’étais la première arrivée dans la pièce. Je me postais dans le coin opposé à la porte en attendant mes interlocuteurs qui entrèrent peu après moi. Je leurs fit un salut militaire avant de me présenter :

« Lieutenant-Commandant McAvoy, Alliance Interstellaire. J’espère que notre collaboration sera fructueuse et contribuera à la réussite de cette mission » énonçais-je pour me présenter brièvement. On n’était pas là non plus pour tailler une bavette. Je laissais ensuite le temps aux autres responsables le soin de se présenter pour ensuite entrer dans le vif du sujet :

« La tâche ne s’annonce pas simple. D’après les rapports les pirates sont déjà installés sur place. Vu l’environnement les débusquer ne va pas être simple surtout si on doit éviter de se faire repérer par les Laksals. Le mieux serait de se diviser en plusieurs groupes qui évolueraient sur les différents ‘’étages’’ du canyon. Sachant que ceux en contrebas seraient les plus exposés. De plus les lieux sont probablement piégés. Il faudra être prudent lors de la progression… Plusieurs équipes protégeant le convoi me parait également indispensable ».

J’ignorais encore si les Krogans et Turiens souhaitaient faire des équipes mixtes ou simplement affecter leurs escouades aux différents postes à pourvoir. C’était dans les prochaines minutes que cela allait se décider.







Escouade de Shaun

Henry McCord


◊ Au sein du peloton : Second du Sous-Lieutenant
◊ Grade : Adjudant-Chef / ex N3
◊ Age : 44 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Assaut
◊ Traits de caractère : Bourru - Réaliste - Rancunier - Protecteur
◊ Description :

Jackie Vancuren



◊ Au sein du peloton : Dirige la Section A
◊ Grade : Sous-Lieutenant / N4
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Sévère - Exigeante - Sarcastique - Calme -Discrète
◊ Description :





Carol Ackerman


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 33 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Loyal - Courageuse - Ambitieuse - Indépendante
◊ Description :



Kedma Sayegh


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : 1ère classe
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Défense
◊ Traits de caractère : Timide - Concentrée - Bienveillante - Prudente
◊ Description :



Anya Ostrovsky


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance – Assaut
◊ Traits de caractère : Impulsive - Bagarreuse - Dur - Énergique - Expressive
◊ Description :



Philip Doukas


◊ Au sein du peloton : Médecin
◊ Grade : Major
◊ Age : 51 ans
◊ Domaine : Médecine – mi-distance
◊ Traits de caractère : Pessimiste - Attentif - Cultivé - Concentré
◊ Description :



Vandyke Aukes


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 34 ans
◊ Domaine : Midistance/CAC - Défense
◊ Traits de caractère : Attentif - Bavard -Extraverti - Don Juan
◊ Description :



Larsen Kvalheim


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Mi-distance/CAC- Défense
◊ Traits de caractère : Franche - Sarcastique - Énergique - Désordonnée
◊ Description :














Dernière édition par Shaun McAvoy le Mar 09 Mai 2017, 17:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 65

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Lun 08 Mai 2017, 01:02



L'espace frontalier.. En voila une nouvelle ! Partir visiter un tout nouveau système, mètre les pieds sur une nouvelle planète dotée d'une atmosphère invivable, à la faune et la flore inconnue, et habitée d'insectoïdes moches et probablement aussi hospitaliers que la dite atmosphère. Le tout en compagnie de turiens sous son commandement et d'humains. Merci Wrex, en voila un beau voyage de santé ! Au moins il avait choisis les Krogans qu'il voulait à ses côtés pour une telle balade. Meehnir savait qu'un certain Maccharius tentait doucement de créer une coopération militaire Kroganno-Turienne, une chose qui aurait pu paraître impensable quelques années plus tôt, cependant aux jours d'aujourd'hui, avec Wrex au pouvoir et tout les clans qui le suive l'idée paraissait bonne, très bonne. Lui même était entièrement pour un tel projet et avait proposé son aide qui fut immédiatement acceptée. Au moins le voyage avait été agréable tandis que Meenhir ainsi que les autres mécanos apportaient les dernières modifications aux Makos.


Préparer des guerriers Krogans a combattre au prés d'autre races était pas une tâche facile, de ce fait il avait choisis les meilleurs parmi ceux ayant voyagé et bossé au prés d'autres races, pour ainsi dire, la totalité avaient combattus sur Menae ainsi que sur terre et tous avaient survécu à l'opération marteau. Autant dire qu'aucun d'eux n'avait quoi que ce soit à prouver tant aux turiens qu'aux humains et pour une bonne coopération c'était un bon début. Meenhir avait été clair, le moindre comportement pouvant compromettre une bonne coopération ou pire, cette mission serait sévèrement punis.


Meenhir et Clavicus avaient déjà eu le temps de faire connaissance tandis qu'ils avaient débarqués sur le vaisseau et présentés leurs hommes. De ce fait c'est ensembles qu'ils arpentaient les couloirs du vaisseau en direction de la salle de briefing. Et c'est à deux qu'ils pénétrèrent dans la pièce immédiatement accueillis par une femme que Meenhir trouva tendue comme un string, persuadé que le turien lui avait quelque peu apprécié ce genre de protocole inutile.


Urdnot Meenhir, Maître de guerre. Mais appelez moi Meenhir, trop de protocole tue le protocole.


Le Krogan esquissa un rire léger. L'humaine avait enchaîné avec un briefing simple et presque bref, dommage qu'elle n'y mettait que peu de cœur. Le Krogan comme le turien avaient écouté en silence jusqu’à la fin de la proposition de mademoiselle McAvoy aux jolies cicatrices. Chose rare. Meenhir observa la carte avant de répondre.


Mieux vaut qu'ils soient déjà la, vu la position je doute qu'ils s'attendent à ce que quelqu'un leur tombe dessus de si tôt. On aura l'avantage de la surprise et de la coordination, autrement dit on à pas besoin de beaucoup plus si ce n'est de bonnes communications. Nous allons nous diviser oui, c'est plus logique que de débarquer à soixante dans leur figure, bien que ce serait fun...


Mieux vaut éviter de trop mixer les groupes, ils ne sont pas habitués à bosser ensembles, pour une première mieux vaut laisser les escouades comme à leurs habitudes. N'oublions pas que le climat est invivable déjà pour nous mais aussi et surtout pour eux, leurs moyens ne sont pas les nôtres. D'Après la cartographie, mieux vaut éviter d'installer la base trop en profondeur, on laissera le convoi à l'entrée, en sécurité avec quelques uns de nos gars à chacun. Mieux vaut que ceux-ci soient lourdement armés, de nôtre côté nous avons déjà prévu le nécessaire pour ça. Nous autres pouvons nous occuper du fond du canyon, vous et les hommes de Clavicus vous occuperez des flancs.



Meenhir marqua une pause le temps de zoomer la carte et d'observer un instant de plus à la recherche d'une zone d’atterrissage discrète et stratégique.


Ici, la plaine est probablement le point d'atterrissage le plus discret ça nous ferra un brin de route a faire en Mako, mais au moins ils ne nous verrons pas arriver et ça nous laissera aussi le temps de nous habituer aux conditions climatiques, et puis quitte à débarquer sur une nouvelle planète autant en profiter pour visiter Gnehehe.


Le Krogan laissa échapper un léger rire graveleux de sa voix excessivement grave tandis que Clavicus observait la carte, pensif, une telle mission dans de telles conditions et sans prendre beaucoups de temps pour se préparer avait tout d'inquiétant. A moins d'être un Krogan.
Pendant ce temps la, Krogans et Turiens revérifiaient le matériel et les chargements qu'ils déchargeaient de leurs navettes ensembles, tout devait être paré et rien ne devait manquer à l'appel. Bientôt les premiers échanges avec les humains auront lieu, certains avec plus d'aisance que d'autres plus tendus du slip, probablement trop protocolaires égalements probablement à cause de la petite LT-CO certe attirante, mais un peu coincée.



Mhh je passerais bien le temps devant un verre moi.. Pas vous LT McAvoy ?







Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance interstellaire/ Division biotique
Rang : Lieutenant / N1
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 77

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Lun 08 Mai 2017, 02:39
Section C - IIIéme peloton - IIéme Compagnie
Escouade de Baptist

Natasha Kovalevskaïa aka « Russkof »


Age : 25 ans

Grade : Sous-Lieutenant

compétence biotique: Biotique perce ligne - biotique entraîné

Traits: Courageuse - Pugnace - disciplinée

Rôle: Chef de section


Forte tête du groupe de la Section C. Bon soldat, courageuse et pugnace elle a la confiance de ses hommes.
Bien que les relations lors de l'arrivée de Baptist en tant que Sous-Lieutenant aient été conflictuel les deux ont su faire abstraction de leurs différents. Des rumeurs circulent dans la base sur le fait que les deux auraient eut une liaison. Si cela c'est effectivement passé leur liaison s'est terminée rapidement devant leurs obligations subordonné/supérieur. Actuellement leur relation est purement hiérarchique est tend à le rester

La promotion de Baptist en tant Lieutenant de peloton a permis la promotion de Natasha au poste de nouveau leader de la Section C, étant promu au rang d'officier subalterne suite à l'éclipse d'Ontarom
Alix Rivell


Age :20 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Biotique destructeur - biotique entraîné

Traits: Calme -

Rôle: unité de choc

Nouveau venu de la section C, suite à la mort d'Emile lors de l'Eclipse d'Ontarom. Il démontre des capacités de combat impressionnantes. Privilégiant l'attaque à la défense c'est un combattant redoutable au corps à corps, équivalent au niveau d'Anna.




Kurt Wayne alias « Le Krogan »


Age : 30 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Charge biotique + boucliers + déchirure

Traits: Plaisantin - simple - joyeux - bon vivant - courageux

Rôle: Unité de choc

Le plaisantin du groupe, mais aussi le plus bourrin (oui un biotique peut l'être). Sa carrure est aussi impressionnante que les assiettes de nourriture qu'il prend dans le self de la base, même selon les critères biotiques il mange beaucoup. Il a une relation avec Emma de sa section.
Son style de combat est très offensif, se basant sur des déplacements biotiques pour rentrer dans le tas et faire un maximum de dégâts avec son fusil à pompe. Il donne le doux surnom de « marléne » à son fusil à pompe.

Le courant passa assez rapidement avec son nouveau chef d'escouade, à l'instar des autres membres de son unité il se lia d'amitié avec lui.... qui a depuis bien du mal à ne pas se laissé embarquer dans les virées nocturnes du colosse. Il fut promu Caporal suite au sauvetage de la Lune d'Ontarom

Youssouf Bensalem alias « Le bleu »


Age : 20 ans

Grade : 2éme classe

compétence biotique: boucliers+déchirures - biotique entraîné

Traits: Curieux - passionné

Rôle: Guerre électronique - soutien

D'origine Iranienne Youssouf a démontré trés jeune des talents biotiques, ce qui l'envoya au sein de l'académie Grissom. Véritable mascotte de l'unité, il se fait chouchouter constamment.
Ce fut le commandant de la division biotique lui même qui demanda à l'intégrer dans ses rangs.
Malgré son jeune âge il montre un réel talent biotique qui fera des merveilles avec quelques années d'expérience. Ancien élève de l'académie Grissom, véritable génie en matiére de piratage, la plupart des membres du groupe ne comprennent pas quand il essaie de leur expliquer comment faire .



Charles d'Orléans alias « Princesse »


Age : 23 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: renforcement munition + boucliers - biotique entraîné

Traits: Calme - discret - péteux

Rôle: Tireur d'élite

Deuxiéme plus jeune de l'unité. Son nom de famille et ses origines royales lui valent quelques surnoms.
Originaire de France, du moins ce qu'il en reste aujourd'hui, il est l'héritier pour les quelques royalistes qu'il reste encore dans son pays, du trône de France. Jusqu'à ses 10 ans il fut couvé par ses parents. Quand ses capacités biotiques se révélèrent il fut envoyé, après un véritable combat de la part des membres de l'Alliance contre sa possessive maman, à l'Académie Grissom. A ses 18 ans il stoppa son cursus à l'Académie et s'engagea dans l'armée de l'Alliance, plus pour échapper à sa mère que par réelle vocation.
Il se révéla être un fin tireur et sa formation, aussi bien biotique que militaire, fut tournée en ce sens.
A un sens assez poussé des régles de bienséance. Est assez coincé en public,péteux sur les bords mais a un bon fond. Se décoince auprès de ses camarades.
Seul membre de l'unité à entretenir une relation avec une espéce extra-terrestre, une turienne. On dis que toute la Division Biotique, le commandant lui même, attend avec impatience qu'il l'annonce à sa mére.
Emma Hohenstaufen


Age : 27 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: Déchirure + renforcement munition - biotique entraîné

Traits: Fiére - bagarreuse

Rôle : Tireur d'élite

Meilleur tireur de toute la compagnie. Emma fait peur et on comprend vite pourquoi. Garçon manqué, faisant des blagues pouvant faire pleurer tout soudard, elle n'hésite pas à déclencher des bagarres.
Emma a subis des augmentations pour pouvoir manier le fusil veuve avec lequel elle fait des ravages au combat.
Entretient une relation avec Kurt




Manfred Ritch alias "Doc'"


Age: 50 ans

Grade: Major

compétence biotique: Boucliers + onde de choc+ stase - biotique accompli

Traits: Amical - protecteur - curieux

Rôle: Médecin

Infirmier spécialisé. Médecin de campagne.
Le Major Manfred eut bien des postes au sein de l'Alliance mais ce n'est qu'au sein de la division biotique qu'il se sent réellement le mieux. Il déteste par dessus tout de rester dans un vaisseau, il aime l'action et ça ne le dérange pas le moins du monde de soigner « les enfants » sur le terrain . Comme dit Kurt avec affection « C'est qu'il trotte notre papy ». C'est un biotique assez puissant, préférant des techniques défensives, bien qu'il puisse envoyer dans les airs des ennemis quand le besoin s'en fais sentir. Pour lui les membres de la division sont comme ses enfants.
Il fut l'un des premiers biotique à être pourvu de l'implant L2 qui fut changé pour un L3 à cause de grave risques de dégénérescence neuronale. C'est un personnage assez fascinant, pourvu d'une grande ouverture d'esprit et d'une culture impressionnante
Anna Hernandez


Age: 24 ans

Grade: 1ére classe

compétence biotique: biotique défensif - biotique entraîné

Traits: Timide - amicale - courageuse

Rôle: Polyvalent

Peu bavarde,timide, elle ne'est vraiment à l'aise qu’auprès de son unité.
Discipliné au feu, très bonne capacité biotique de défense compensant ses faibles capacités biotiques offensives. Peut ainsi fournir une protection durable avec Ritch en cas de terrain découvert ce qui est un atout non négligeable au combat.
Elle n'est pas à prendre à la légére en combat singulier, maniant le couteau de combat comme personne ainsi que l'omnilame. Spécialiste de full contact, au même titre que les membres de la Section B, elle est une combattante d'élite. Nombreux sont les marines de l'Alliance à en avoir fait les frais à l'entraînement.








ft. ...

ft. ...

Les armées sur Lasjae



Lasjae, l'espace frontalier... nouveau secteur tout juste découvert et déjà un bordel sans nom. Tout le monde semblait y converger comme des héritiers sur l'héritage de mémé. Pirates, butos, conciliens et entreprises semblaient avoir des intérêts et des revendications futures dans le secteur.
Les conciliens, en bienfaiteurs de l'espace, avaient considéré comme de leur devoir de protéger l'espéce habitant le secteur. Le peuple en question, des insectes, en était encore au moyen-âge. Une aubaine pour les pires et autres crapules.

Si il pouvait comprendre le déploiement de forces conciliennes dans le secteur, être ici ne l'enchantait pas vraiment, pas du tout même.
Premiérement il ne comprenait pas les choix du commandement. Les gradés avaient cru bon d'envoyer deux sections de compagnies différentes de la Division à cette mission, recevant pour sa part l'ordre aprés une fin de mission.
La décision lui paraissait contestable, même si les compagnies de la Divion avaient l'habitude de s'épauler, il aurait été plus efficace d'envoyer les hommes d'un même groupe. Enfin, c'était les ordres.
Deuxiémement les besoins de la mission, devant se dérouler en coopération avec d'autres espéces, lui imposaient de travailler aux côtés de turiens et de krogans. Si il n'avait rien contre les turiens, il se montrait plus réservé vis à vis des krogans. Il n'aimait pas ses lézards par expérience personnelle. La encore il ferait un effort.

Son unité rejoignit le vaisseau sur lequel devait s'effectuer le rassemblement avant déploiement, allant dans la salle réservée à l'Alliance. La section de la VI éme s'y trouvait déjà. Ils se ressemblaient tous ces vieux briscards de la VI éme, des visages froids, des cicatrices. A côté l'unité du lieutenant était représentatif de sa propre compagnie, mélange de vétérans et de jeunes soldats. Le plus jeune, du haut de ses 19 ans, était un génie de l'électronique.

La chef qui allait diriger les humains, le lieutenant -commandant Mcvoy, fit son entrée dans la piéce. Rigide, le regard sévére, elle représentait bien sa compagnie. Le garde-à-vous qu'elle exigea, suivi du repos, fit place à un exposé,froid et protocolaire. Durant cette litanie Kurt, le géant roux de son équipe, chuchota à son lieutenant et ami
- Tu crois qu'elle aussi a une arme de secours comme les turiens ?

- La ferme...- put souffler Von Lytanis, peu désireux de voir sa section être rappelée à l'ordre dés le début

« Je reviens pour le débriefe ASAP »

Sur ces derniers mot le lieutenant-commandant quitta la pièce, laissant la troupe humaine entre elle. Baptist se trouvait être le plus gradé de la pièce, en cas de pépin pour le lieutenant-commandant c'est lui qui devrait assurer le remplacement. Rien que penser à cette perspective le faisait souffler.

Si il connaissait parfaitement ses hommes, ce n'était pas le cas de la Section A. En discutant avec le sous-lieutenant Vancuren il put obtenir des informations sur les rôles de chacun. Respectueuse, à cheval sur le protocole militaire, elle fit par au lieutenant aux informations qu'il demandait.

Laissant les deux officiers se parler entre eux les hommes se montraient moins... enjoués. Si les soldats de la Section C discutaient volontiers avec le sergent Johnson, affecté avec eux pour la mission, la Section A de la VIéme était toujours autant... professionnelle. Ces vieux briscards n'éprouvaient pas vraiment le besoin de faire ami-ami avant une mission.

Finissant son échange d'informations avec la sous-lieutenant, Baptist vit arriver la carrure imposante d'un de ses hommes. Kurt, l'air jovial d'un type venant de trouver quelque chose de drôle, s'avançait vers son gradé.
« Hey lieut', tu penses que je peux leur faire la blague du balais aux turiens ? Je suis même sur que ça ferais rire les krogans »

Habitué à ce genre de plaisanterie dans son unité, la réponse était déjà toute trouvée. Ne répondant pas au géant, il se contenta d'apostropher Emma, sniper et garçon manqué du groupe.

- Tu me le frappe si il tente une ânerie dans le genre. Les craquements de la femme aux tatouages firent office d'acquiescement

Les regards étonnés des soldats de la VIéme en disaient long sur l'impression que leur faisait le groupe de Baptist, ou le protocole militaire semblait avoir été oublié depuis longtemps.
Pourtant, malgré les apparences, ses hommes étaient tout aussi compétent qu'eux. Après tout c'était cette même section qui avait sauvé Ontarom aux côtés de spectres d'une attaque terroriste. Ils n'avaient rien à prouver.

Dans tout les cas les hommes de l'Alliance attendaient le retour de leur chef pour un débriefing. Baptist n'était pas plus impatient que ça de voir les krogans.






Dernière édition par Baptist Von Lytanis le Sam 13 Mai 2017, 20:01, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Personnage RP
Faction : Alliance Interstellaire
Rang : Enseigne
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 57
Crédits : Myself

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Lun 08 Mai 2017, 15:34


Mission 9 : Espace Frontalier - Les Armées


Quelques temps après m'être fourni sur Illium en vue de ma session N2 du programme N, je restais en déploiement à bord du SSV Seoul, le temps que je rejoigne ensuite le site d'entraînement pour ma session. Après Aequitas pour le rang N1, j'avais rejoins une planète un peu plus hospitalière, Benning pour le N2 et les séances d'entraînement se faisaient déjà bien plus ardues. Certes l'environnement n'était pas hostile mais pour le rang N2, l'accent était ici mis sur la direction d'un commando en diverses situations de combat, les cours de premiers secours ainsi que de combat rapproché n'étaient également pas oubliés. Nous étions environ une vingtaine pour cette session N2 mais contrairement au début du programme N à la Vilar, nous avions déjà passé l'étape la plus éliminatoire et ici, sauf en cas d'abandon, ce qui était très rare, ou de blessure trop grave pour continuer, nous étions quasiment tous assurés d'être N2. Toutefois, nos instructeurs veillaient à ce que l'on ne se relâche jamais afin que l'on soit toujours disponibles et opérationnels. Le passage des Moissonneurs sur cette colonie humaine se voyait encore, ajoutant un air de destruction à la colonie. Mais je savais que je n'étais pas là pour aider à reconstruire ce qui était détruit et vers la fin avril, notre session N2 s'acheva enfin. Sur la vingtaine que nous étions, seuls deux manquaient, par forfait et abandon, l'un avait eu une jambe cassée en plein exercice de saut en altitude, le second s'était insurgé contre un instructeur et avait été envoyé au trou. La cérémonie d'accréditation de rang N2 était encore moins importante que celle de N1 voire de l'admission dans le programme N et elle fut assez vite expédiée. Ce que je n'avais en revanche pas prévu, c'était la convocation dans le bureau du colonel de la petite base d'entraînement, la veille de mon départ de Benning.

Sitôt la convocation apprise, je me rendis illico dans le bureau du colonel, frappant à sa porte et entrant sur son ordre avant de refermer la porte derrière moi. Je le saluais d'un air raide mais que je voulais digne, je venais quand même de recevoir mon rang N2. Il me rendit mon salut et se leva de son bureau où il y avait un écriteau indiquant son grade et son nom.

- Colonel, vous avez demandé à me voir ?

- Repos, Enseigne. En effet, j'ai un ordre de déploiement pour vous.

Je retins un sourire, en sachant que l'on m'attendait déjà quelque part mais je demeurais à l'écoute de mon officier supérieur.

- Je dois vous le dire, Enseigne, cet ordre de mission vient directement de l'état-major de l'Alliance, c'est donc une mission, pour le moment, classifiée.

Mon semblant de sourire disparut très vite. Si la mission était classifiée, elle était bien plus dangereuse qu'un simple déploiement à bord d'un vaisseau. Je risquais une question.

- Vous voulez dire que l'on m'a demandé, moi personnellement ?

- Détrompez vous Hwang, on a surtout exigé un expert en technologie en plus du combat. De toute votre promotion, c'est vous le plus compétent. Vous venez d'être promu N2, je pense qu'il est donc de bon ton pour vous de vous frotter à quelque chose de plus costaud que ce dont vous avez eu l'habitude. Comme c'est une mission classifiée, je ne sais rien de son contenu, je sais uniquement que l'on vous attend à bord de ce vaisseau du Conseil sur la Citadelle.

Mon supérieur fit fonctionner son OmniTech et je reçus l'information dessus.

- Si vous devez vous retrouver à bord d'un vaisseau concilien, c'est que les ordres viennent d'encore plus haut mais ce n'est pas le plus important. Je vous transfère donc hors de ma base, vous rejoindrez la division biotique de l'Alliance. Vous m'avez bien entendu, Enseigne, vous rejoindrez les biotiques mais je vous rappelle que les huiles ont exigés quelqu'un de compétent en technologie et en combat, vous cumulez les deux. Je vous ai recommandé et vous transfère donc au sein de la section A du premier peloton de la 6e Compagnie de la division biotique sous le commandement du Sous-Lieutenant Vancuren elle même sous les ordres du Lieutenant-Commandant Shaun McAvoy. C'est une affectation temporaire, Enseigne. Après cette mission, on vous transfèrera ailleurs à moins que le Sous-Lieutenant Vancuren et/ou le Lieutenant-Commandant McAvoy ne donnent un ordre contraire et souhaitent que vous restiez dans leur unité. Vous partez maintenant Hwang.

- Bien pris Colonel.

- Ah oui Hwang. Je vous transfère aussi votre invitation pour la session N3. Elle aura lieu en même temps que votre promotion automatique au grade de Sous-Lieutenant. Vous saurez quelques jours avant où l'on vous envoie.

J'étais assez étonné pour le coup de me retrouver avec les biotiques mais je savais que les ordres devaient être accomplis, c'était ma démarche depuis toujours au sein de l'Alliance et s'il fallait aider les biotiques je le ferais. Le colonel m'envoya l'invitation sur mon OmniTech et l'on échangea un dernier salut avant que je ne tourne les talons et que je ne me dépêche de rallier la Citadelle.

____________________

À bord du vaisseau de la Citadelle dont le nom m'échappait encore, je me sentais comme un étranger, étant pourtant au milieu des humains de l'Alliance. Durant le trajet, j'avais reçu les ordres de mission sur mon OmniTech et je compris alors pourquoi la mission était classifiée. Des explorateurs butariens, en collaboration avec le Conseil, avaient découverts une nouvelle destination à partir d'un relais dans le secteur du Nid du Milan. Cette nouvelle destination était un raccourci reliant en deux ou trois sauts cosmodésiques, l'espace concilien, la Travée de l'Attique et les foutus Systèmes Terminus, une porte d'entrée grande ouverte pour mettre le chaos dans notre espace concilien, d'autant plus qu'une race alien insectoïde du nom des Laksals avait aussi été découverte et ils étaient capable de générer une substance semblable au medigel, voire même plus efficace. Tout l'intérêt du lieu et de la découverte s'offrait à moi et je compris aussi pourquoi il y avait des Krogans et des Turiens avec nous. Et sans doute également quelques pirates, espions, et autres raclures de la galaxie. Il fallait donc à tout prix que nous ayons le contrôle du lieu et éviter que cette substance régénérative ne tombe entre de mauvaises mains.

Une voix dans l'intercom du vaisseau sonna le rassemblement des soldats de l'Alliance dans un espace réservé à cet effet et je rejoignis la salle, vêtu de mon uniforme habituel de l'Alliance. Peu avant que notre gradée ne se pointe, je jetais un regard circulaire. Les soldats de l'Alliance étaient tous là mais nous n'étions pas une troupe très nombreuse, nous étions certainement une vingtaine tout au plus. Je me mêlais à mes camarades de combat portant tous le même uniforme que moi, certains me toisant d'un regard un peu surpris ou un peu plus hostile. Beaucoup parmi eux arboraient un écusson sur leur épaule, en regardant celui de mon voisin, on y aurait dit comme un dessin particulier avec un halo bleuté et le logo de l'Alliance Interstellaire. Autour, sur les bords de l'écusson, des lettres se dessinaient, indiquant leur appartenance à la division biotique. Je n'esquissais pas de geste particulier et m'adossait contre une cloison de la salle, observant mes coéquipiers. Pour le coup, je ne me sentais plus observé mais je remarquais certains soldats qui se détachaient du groupe. Par exemple l'un d'entre eux arborait des cicatrices sur le visage et il semblait y avoir un groupe autour de lui. Ils paraissaient détendus, voire un peu désinvoltes et cela me mettait étrangement mal à l'aise. Je déplaçais ensuite mon regard sur un autre groupe, plus proche de moi, les soldats ici paraissaient beaucoup plus sérieux et concernés par la mission, deux parmi eux croisèrent mon regard et parurent me regarder de travers malgré leur grade inférieur au mien. Cela accentua mon malaise au sein de cette unité de l'Alliance me conduisant à la réflexion suivante "mais qu'est ce que je fous là..." avant qu'une voix forte et féminine ne s'élève.

Tout le monde se mit en rang, moi j'étais au premier rang vers le côté gauche du rang, je ne pouvais donc rien louper de ce qui se passait et le lieutenant-commandant Shaun McAvoy se pointa. Lorsque j'avais su que c'était elle ma supérieure, je m'étais un peu renseignée à son sujet à bord et je n'ai eu que des rumeurs à son sujet. On disait qu'elle arborait des cicatrices aussi sur le visage et qu'elle avait fait la guerre contre les Moissonneurs. Lorsque je l'appris, une admiration non feinte put se lire sur mon visage et je me sentis même assez intimidé alors que je la voyais pour la première fois pour de bon. Même lorsque l'on m'avait aussi précisé que c'était un soldat bien pragmatique et un officier dur et sévère, je n'en pensais pas moins et je me doutais bien qu'en livrant une telle guerre, on devait faire des choix très durs et on pouvait devenir quelqu'un d'autre. Cette mission était certainement dangereuse et cela ne m'étonnait donc pas que l'on eut mis un tel officier à sa tête, la mission devait être une réussite et McAvoy allait certainement tout faire pour la mener à bien quitte à avoir des dommages collatéraux... C'était une pensée qui me révulsait mais je ne pouvais rien y faire.

Notre officier commandant nous mit au repos et nous expliqua par sa bouche notre mission. Pendant qu'elle expliquait ce qu'elle attendait de nous, je pus donc détailler cette femme dont beaucoup parlaient avec une certaine forme d'appréhension, voire de peur. Grande, musclée quoique athlétique, elle arborait en effet des cicatrices -décidément c'était la mode parmi les officiers, je me demandais si je devais en avoir aussi quelques unes sur le visage si j'arrivais un jour au même grade- dont la plus marquante était celle qui zébrait son œil droit et en avait d'autres sur le visage. Un visage fin et anguleux avec des traits délicats mais que les années de service dans l'armée et certainement les horreurs de la guerre ont marqué, d'où les cicatrices qui lui donnait l'air naturellement sévère et dur et qui apparemment la caractérisait. Des cheveux que je devinais mi-longs étaient serrés dans un chignon à l'arrière de sa tête, seule une mèche lui tombant sur le front lui encadrait son visage et son regard aussi dur qu'une cloison de cuirassé de classe Everest. Elle était intimidante, voire plus que je ne l'avais imaginé mais d'un autre côté, quelqu'un d'aussi sérieux et respectueux des ordres me rassurait. Il nous fallait quelqu'un de carré pour cette mission et elle me semblait remplir tout les critères, pas seulement au niveau de la mâchoire. Je me raidissais légèrement lorsqu'elle me mentionna dans son équipe et comme le colonel me l'avait dit, je serais donc sous ses ordres au sein de son équipe. Elle fit également mention de la collaboration des Krogans et des Turiens et je compris le message qui n'allait pas me poser problème, je m'entendais bien avec les deux races. Puis le lieutenant-commandant fit rompre les rangs et j'allais directement voir le sous-lieutenant Vancuren, acolyte et certainement bras droit de McAvoy, la saluant.

- Enseigne Hwang, au rapport Sous-Lieutenant.

L'officier commandant en second de McAvoy me darda un regard glacé mais qui lui ne m'intimidait pas. Là où le lieutenant-commandant affichait une autorité incontestable et avait une présence indéniable, sa seconde me donnait plus l'impression d'une vétéran blasée par ses années de service et tâchant de se donner un air de "je suis trop vieille pour ces conneries". Pour elle, malgré ma trentaine, je ne devais être qu'un gamin. Malgré tout, elle entreprit de m'expliquer mon rôle et ce que je pouvais apporter au sein de leur équipe.
Fiche by Dev Nerd Girl


Dernière édition par Hwang Dae-Hyun le Mer 21 Juin 2017, 10:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


En ligne
Messages : 53

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mer 10 Mai 2017, 21:00
img_rp
Mission #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées
SHAUN MACAVOY ♦ URDNOT MEENHIR ♦ BAPTIST VON LYTANIS ♦ HWANG DAE-HYUN


Le turien, comme de juste, me fit également un salut militaire avant de se présenter. Le Krogan prit un air amusé. Il est vrai que cette espèce était moi assujettie à ce genre de pratiques. Meenhir, puisque c’était le nom du Krogan en question, se présenta de manière plus sobre et détendue avant d’enchainer avec son propre topo sur la situation. Lors de nos discussions il fut finalement décidé qu’une équipe Krogano-turienne protégerait le convoi et que l’autre passerait par le centre. L’Alliance se diviserait en deux groupes et protègerais les flancs pour couvrir l’équipe du milieu. De cette façon nous pourrions avancer de façon optimale à travers le canyon tout en minimisant les risques. La discussion ne fut pas houleuse. Nous étions globalement tous d’accord sur la stratégie à adopter et je supposais donc que cela était plutôt de bon augure. Meenhir proposa un point d’atterrissage sur la carte je l’examinais attentivement tout en regardant quelques autres endroit possible mais l’option du maître de guerre semblait être la plus intéressante. Il est vrai qu’il était préférable pour nous de prendre un peu de distance par rapport à la zone à risque pour nous permettre de nous adapter aux conditions climatiques et autres danger que pouvait cacher Lasjae :

« Personnellement je préfèrerais visiter une fois certaine qu’une armée de mantes religieuses géantes ne me tombera pas dessus parce qu’on ressemblerait un peu trop à des pirates. Mais il est effectivement préférable d’atterrir en dehors de la zone de contact potentielle». Expliquais-je aux deux autres.

Mon regard se posa une nouvelle fois sur la carte pour vérifier une dernière fois les points de passage des Laksals ainsi que les différents reliefs sur la zone. Nous parlâmes encore quelques minutes du point d’atterrissage et de plusieurs autres sujets avant de terminer la réunion pour nous permettre d’aller terminer les derniers préparatifs. Mais avant de sortir je fus interrompu par Meenhir qui me proposait d’aller boire un verre. J’étais quelque peu surprise par la manœuvre et ne put réprimer un léger haussement de sourcil sous le coup de l’étonnement. Dans ce genre de mission je faisais toujours passer la diplomatie avant le protocole. La bonne entente entre nos équipes était essentielle et si ça devait passer par un petit verre et une appellation plus cordiale cela ne me posait pas vraiment problème :

« Pourquoi pas… Je suppose que ça ne peut pas faire de mal. Vous vous joignez à nous Clavicus ? »

Je proposais également au turien de nous rejoindre mais il semblait encore moi souple que moi puisqu’il refusa poliment avant de sortir de la pièce. Avec un autre humain je n’aurais pas pris la peine d’accepter la requête du Krogan mais dans le cas présent je considérais mon action comme un ‘’effort diplomatique’’. Je me contenterais d’une bière légère par contre. Il était hors de question que j’arrive ne serait-ce qu’un peu pompette en mission. J’envoyais un message à Vancuren lui signifiant que je mettrais un peu plus de temps que prévu et que nos hommes pouvaient d’ores et déjà rejoindre l’autre partie de l’appareil pour voir leur futurs coéquipier ainsi que charger les Makos avec ce dont nous aurions besoin. Meenhir et moi nous dirigeâmes donc vers le bar qui n’était pas très éloigné de la salle de réunion. Ça ne m’aurait pas étonné qu’un certain nombre d’assemblées ait terminé dans ce lieu. Le maître de guerre passa derrière le bar. Je lui pointais du doigt une bouteille de bière quelconque que le Krogan me lança avec une lueur amusée dans le regard. Je l’attrapais au vol sans grande difficulté alors que le maître de guerre se prenait une bouteille dont je ne reconnaissais pas la marque.

On discuta un peu de tout et de rien mais surtout de bataille et de musique. La première partie ne m’étonnait guère mais fut un peu surprise par sa seconde passion. Apparemment Meenhir s’y connaissait vraiment en musique même en ce qui concernait les groupes humains. Comme tout le monde j’aimais la musique mais j’étais loin d’être une fine connaisseuse en la matière. Meenhir était quelqu’un de… rafraichissant. Il semblait toujours parler avec passion et pas uniquement en ce qui concernait la castagne. La discussion dériva de nouveau sur les batailles et je découvris également que le Krogan avait pas moins de six siècles. Il devait avoir vu un sacré paquets de combats. On parla un peu de nos expériences respectives ainsi que de nos commandos. D’après les dires de la montagne de muscle, tous ses soldats avaient déjà travaillé avec des humains ou des turiens donc il n’y avait pas de raisons que ça se passe mal.

Au bout d’une bonne demi-heure nous retournâmes auprès de nos hommes qui cette fois étaient au même endroit. Tout semblait bien se passer. Je pouvais observer des groupes mixtes sans que les membres des dites équipes ne se saute à la gorge. La collaboration s’annonçait donc fructueuse. Clavicus, Meenhir et moi-même fîmes un briefing commun à nos hommes sur ce que nous avions décidé en réunion. Une fois ceci fait chacun retourna à son occupation. Je m’approchais de mon Sous-Lieutenant pour lui demander entre autre si tout s’était bien passé :

« Tu penses quoi du groupe ? Demandais-je à mon second.

-Un peu excentrique… Le grand gaillard a voulu me raconter une blague mais avant d’avoir eu le temps de dire quoi que ce soit la petite brune est venu lui mettre une dérouillée. On va dire que si Ontarom avait pas été sur leur CV j’aurais eu des doutes mais là… On peut pas dire qu’ils ne soient pas compétents… détailla la Sous-Lieutenant.

-Et les nouveaux ? Continuais-je

-Ca a pas l’air trop mauvais. Le premier à l’air plus calé en Tech qu’en combat. Celui de notre groupe est un N2 apparemment donc normalement il sait se défendre. Expliqua Vancuren mais en fronçant légèrement les sourcils.

-Un Problème ?

-J’sais pas… Un peu trop idéaliste je dirais. Ca risque de lui jouer des tours… lâcha simplement la biotique.

-On l’a tous été… Rétorquais-je.

-Ca nous est vite passé… » Conclu la brune.

Effectivement on n’avait pas vraiment eu le temps de rêvasser sur l’Alliance très longtemps. Je me dirigeais ensuite vers Von Lytanis, Hwang et Johnson pour vérifier que l’intégration des deux nouveaux se passait bien et également voir avec le Lieutenant s’il avait des choses à ajouter par rapport au briefing :

« Messieurs… Dis-je simplement en me plantant devant eux. Des remarques ou questions en ce qui concerne notre mission ? »

Si nos soldats avaient encore des interrogations relatives à la mission ou la dynamique de nos sections c’était le moment de les poser. Il était dommage que nous n'ayons pas pu faire quelques entrainement groupé pour améliorer notre cohésion.







Escouade de Shaun

Henry McCord


◊ Au sein du peloton : Second du Sous-Lieutenant
◊ Grade : Adjudant-Chef / ex N3
◊ Age : 44 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Assaut
◊ Traits de caractère : Bourru - Réaliste - Rancunier - Protecteur
◊ Description :

Jackie Vancuren



◊ Au sein du peloton : Dirige la Section A
◊ Grade : Sous-Lieutenant / N4
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Sévère - Exigeante - Sarcastique - Calme -Discrète
◊ Description :





Carol Ackerman


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 33 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Loyal - Courageuse - Ambitieuse - Indépendante
◊ Description :



Kedma Sayegh


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : 1ère classe
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Défense
◊ Traits de caractère : Timide - Concentrée - Bienveillante - Prudente
◊ Description :



Anya Ostrovsky


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance – Assaut
◊ Traits de caractère : Impulsive - Bagarreuse - Dur - Énergique - Expressive
◊ Description :



Philip Doukas


◊ Au sein du peloton : Médecin
◊ Grade : Major
◊ Age : 51 ans
◊ Domaine : Médecine – mi-distance
◊ Traits de caractère : Pessimiste - Attentif - Cultivé - Concentré
◊ Description :



Vandyke Aukes


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 34 ans
◊ Domaine : Midistance/CAC - Défense
◊ Traits de caractère : Attentif - Bavard -Extraverti - Don Juan
◊ Description :



Larsen Kvalheim


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Mi-distance/CAC- Défense
◊ Traits de caractère : Franche - Sarcastique - Énergique - Désordonnée
◊ Description :











Revenir en haut Aller en bas
Messages : 65

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Sam 13 Mai 2017, 18:16

Enfin, tout était paré, le convoi était opérationnel, les makos eux étaient plus que prêts et depuis que tout était chargé et vérifié les groupes et surtout les races avaient commencé a échanger respectueusement pour certains, amicalement pour d'autres pour le plus grand bien de la cohésion. Après tout quel que soit la race ou l'armée, partir au combat avec des inconnus n'avait rien de rassurant, alors chacun prenait notes et infos des antécédents des uns et des autres. le but premier avait surement été de savoir si certains ici étaient des branquignolles ou des combattants émérites et heureusement qu'ici la quasi totalité des hommes, turiens et Krogans avaient non seulement de l'expérience, mais des faits d'armes, de quoi instaurer un respect mutuel et un début de confiance ou disons une chance de confiance mutuelle.


Avoir passé un peu de temps avec la commandante humaine avait été rafraîchissant, sans parler du plaisir à partager un verre avec une belle femme aux jolies cicatrices, d’ailleurs c'était plutôt rare de trouver une femme non Krogan si plaisante, les humaines en particulier avaient tendance a trop ressembler a de petites poupées sur maquillées. Leur discussions avaient été intéressantes, bien que Meenhir était le plus bavard des deux il était bon de savoir a qui il avait à faire et Mlle McAvoy n'était pas une novice, c'était une bonne nouvelle. Le temps avait vite passé et le retour aux choses sérieuses avait sérieusement augmenté son taux d'excitation jusqu'au grand moment.


« Nous sommes à proximité de Lasjae. À toutes les unités : rejoignez vos navettes. »


Il était temps ! Tout le monde à bord ! Enfilez vos casques et tenez vous prêts à décoller ! Il est temps de poser un pied sur la planête la plus hostile que vous ayez jamais visité et de casser le cul de ces pirates !


Lui même avançait à grand pas devant Turiens et Krogans concentrés ou excités, chacun se dépêchait de grimper dans les navettes, les pilotes des Mako eux s’installèrent directement dans leurs sièges, prêts à dégager des navettes.


Temps de vol d'environ 5 minutes, une fois que nous aurons atterris on forme le convoi, encadré par les quartes Mako et on dégage en direction de nôtre zone d'objectifs.


Enfin, les navettes décollaient les unes après les autres se suivant à égales distances les unes des autres en direction de la zone d’atterrissage, le voyage était plutôt tranquille bien que l'atmosphère rendait le pilotage des navettes plus délicat, les cinq minutes de vol avait été à la fois trop long et très rapides. Meenhir observait les krogans et turiens dans sa navette, tous secoués par les perturbations que subissait la navette, il sentit la décélération de l'appareil et la force avec laquelle les moteurs devaient rugir pour poser l'engin au sol, puis la secousse réduite grasse aux amortisseurs, ça y est ! Ils étaient posés !
Le sas s'ouvrit enfin sur cette planète déserte alors le Krogan se leva, non sans être surpris par la violence de la gravité, leurs corps allaient être difficiles à utiliser, alors il s’avança en premier suivit par tout le monde à l'extérieur, un gigantesque plateau stérile s'offrait à leurs yeux, il avança de quelques pas jusqu’à sentir quelque chose s'écraser sous son pied.


Putain... Même les plantes sont faites de pierre tant cette planète est pourrie ! Bon, on espère qu'il n'y a pas de moustiques et on forme le convoi qu'on se casse ! Qui veut monter avec de la bonne musique me suive !


Les Makos et autres véhicules de transports formaient maintenant une ligne protégée et tout le monde montait à bord, Meenhir lui avait prit place côté conducteur du premier Mako en sifflotant et pianota son omnitech pour se connecter aux enceintes du véhicule. pendant ce temps la quelqu'un vint se placer avec lui dans la cabine quiconque ils étaient, ils avaient intérêt d'aimer le Rock'n roll car il était pas prêt de changer de musique.







Compagnie ! En avant !!


Ainsi le convoi prit la route en direction du premier point GPS, il y avait quelque chose de plutôt incroyable, se balader en Mako sur une planète inhabitable pour aller botter le cul d'une bande de pirates imbéciles. Mais en attendant ils étaient la à traverser le désert avec de la bonne musique que Meenhir chantait dans son casque et tapotait son volant de ses doigts, c'était sa façon de se détendre avant une mission de cette importance, toujours être détendu faisait partit de l'art de la guerre.








Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance interstellaire/ Division biotique
Rang : Lieutenant / N1
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 77

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Sam 13 Mai 2017, 19:59
Section C - IIIéme peloton - IIéme Compagnie
Escouade de Baptist

Natasha Kovalevskaïa aka « Russkof »


Age : 25 ans

Grade : Sous-Lieutenant

compétence biotique: Biotique perce ligne - biotique entraîné

Traits: Courageuse - Pugnace - disciplinée

Rôle: Chef de section


Forte tête du groupe de la Section C. Bon soldat, courageuse et pugnace elle a la confiance de ses hommes.
Bien que les relations lors de l'arrivée de Baptist en tant que Sous-Lieutenant aient été conflictuel les deux ont su faire abstraction de leurs différents. Des rumeurs circulent dans la base sur le fait que les deux auraient eut une liaison. Si cela c'est effectivement passé leur liaison s'est terminée rapidement devant leurs obligations subordonné/supérieur. Actuellement leur relation est purement hiérarchique est tend à le rester

La promotion de Baptist en tant Lieutenant de peloton a permis la promotion de Natasha au poste de nouveau leader de la Section C, étant promu au rang d'officier subalterne suite à l'éclipse d'Ontarom
Alix Rivell


Age :20 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Biotique destructeur - biotique entraîné

Traits: Calme -

Rôle: unité de choc

Nouveau venu de la section C, suite à la mort d'Emile lors de l'Eclipse d'Ontarom. Il démontre des capacités de combat impressionnantes. Privilégiant l'attaque à la défense c'est un combattant redoutable au corps à corps, équivalent au niveau d'Anna.




Kurt Wayne alias « Le Krogan »


Age : 30 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Charge biotique + boucliers + déchirure

Traits: Plaisantin - simple - joyeux - bon vivant - courageux

Rôle: Unité de choc

Le plaisantin du groupe, mais aussi le plus bourrin (oui un biotique peut l'être). Sa carrure est aussi impressionnante que les assiettes de nourriture qu'il prend dans le self de la base, même selon les critères biotiques il mange beaucoup. Il a une relation avec Emma de sa section.
Son style de combat est très offensif, se basant sur des déplacements biotiques pour rentrer dans le tas et faire un maximum de dégâts avec son fusil à pompe. Il donne le doux surnom de « marléne » à son fusil à pompe.

Le courant passa assez rapidement avec son nouveau chef d'escouade, à l'instar des autres membres de son unité il se lia d'amitié avec lui.... qui a depuis bien du mal à ne pas se laissé embarquer dans les virées nocturnes du colosse. Il fut promu Caporal suite au sauvetage de la Lune d'Ontarom

Youssouf Bensalem alias « Le bleu »


Age : 20 ans

Grade : 2éme classe

compétence biotique: boucliers+déchirures - biotique entraîné

Traits: Curieux - passionné

Rôle: Guerre électronique - soutien

D'origine Iranienne Youssouf a démontré trés jeune des talents biotiques, ce qui l'envoya au sein de l'académie Grissom. Véritable mascotte de l'unité, il se fait chouchouter constamment.
Ce fut le commandant de la division biotique lui même qui demanda à l'intégrer dans ses rangs.
Malgré son jeune âge il montre un réel talent biotique qui fera des merveilles avec quelques années d'expérience. Ancien élève de l'académie Grissom, véritable génie en matiére de piratage, la plupart des membres du groupe ne comprennent pas quand il essaie de leur expliquer comment faire .



Charles d'Orléans alias « Princesse »


Age : 23 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: renforcement munition + boucliers - biotique entraîné

Traits: Calme - discret - péteux

Rôle: Tireur d'élite

Deuxiéme plus jeune de l'unité. Son nom de famille et ses origines royales lui valent quelques surnoms.
Originaire de France, du moins ce qu'il en reste aujourd'hui, il est l'héritier pour les quelques royalistes qu'il reste encore dans son pays, du trône de France. Jusqu'à ses 10 ans il fut couvé par ses parents. Quand ses capacités biotiques se révélèrent il fut envoyé, après un véritable combat de la part des membres de l'Alliance contre sa possessive maman, à l'Académie Grissom. A ses 18 ans il stoppa son cursus à l'Académie et s'engagea dans l'armée de l'Alliance, plus pour échapper à sa mère que par réelle vocation.
Il se révéla être un fin tireur et sa formation, aussi bien biotique que militaire, fut tournée en ce sens.
A un sens assez poussé des régles de bienséance. Est assez coincé en public,péteux sur les bords mais a un bon fond. Se décoince auprès de ses camarades.
Seul membre de l'unité à entretenir une relation avec une espéce extra-terrestre, une turienne. On dis que toute la Division Biotique, le commandant lui même, attend avec impatience qu'il l'annonce à sa mére.
Emma Hohenstaufen


Age : 27 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: Déchirure + renforcement munition - biotique entraîné

Traits: Fiére - bagarreuse

Rôle : Tireur d'élite

Meilleur tireur de toute la compagnie. Emma fait peur et on comprend vite pourquoi. Garçon manqué, faisant des blagues pouvant faire pleurer tout soudard, elle n'hésite pas à déclencher des bagarres.
Emma a subis des augmentations pour pouvoir manier le fusil veuve avec lequel elle fait des ravages au combat.
Entretient une relation avec Kurt




Manfred Ritch alias "Doc'"


Age: 50 ans

Grade: Major

compétence biotique: Boucliers + onde de choc+ stase - biotique accompli

Traits: Amical - protecteur - curieux

Rôle: Médecin

Infirmier spécialisé. Médecin de campagne.
Le Major Manfred eut bien des postes au sein de l'Alliance mais ce n'est qu'au sein de la division biotique qu'il se sent réellement le mieux. Il déteste par dessus tout de rester dans un vaisseau, il aime l'action et ça ne le dérange pas le moins du monde de soigner « les enfants » sur le terrain . Comme dit Kurt avec affection « C'est qu'il trotte notre papy ». C'est un biotique assez puissant, préférant des techniques défensives, bien qu'il puisse envoyer dans les airs des ennemis quand le besoin s'en fais sentir. Pour lui les membres de la division sont comme ses enfants.
Il fut l'un des premiers biotique à être pourvu de l'implant L2 qui fut changé pour un L3 à cause de grave risques de dégénérescence neuronale. C'est un personnage assez fascinant, pourvu d'une grande ouverture d'esprit et d'une culture impressionnante
Anna Hernandez


Age: 24 ans

Grade: 1ére classe

compétence biotique: biotique défensif - biotique entraîné

Traits: Timide - amicale - courageuse

Rôle: Polyvalent

Peu bavarde,timide, elle ne'est vraiment à l'aise qu’auprès de son unité.
Discipliné au feu, très bonne capacité biotique de défense compensant ses faibles capacités biotiques offensives. Peut ainsi fournir une protection durable avec Ritch en cas de terrain découvert ce qui est un atout non négligeable au combat.
Elle n'est pas à prendre à la légére en combat singulier, maniant le couteau de combat comme personne ainsi que l'omnilame. Spécialiste de full contact, au même titre que les membres de la Section B, elle est une combattante d'élite. Nombreux sont les marines de l'Alliance à en avoir fait les frais à l'entraînement.








ft. ...

ft. ...

Les armées sur Lasjae


Baptist vit son camarade, Kurt, tenté de faire une blague à la sous-lieutenant de l'autre section. Le lieutenant savait son camarade courageux, mais la autant faire essayé de faire rire un galarien. Néanmoins Emma, zélé dans la mission qu'on lui avait confié, mit un coup de poing au géant roux avant de le tirer par le col de son armure.
Un sourire en coin, Baptist put voir le regard dubitatif de la sous-lieutenant. Pour sûr ce n'étais pas avec ce comportement que la Section C, ou la IIéme compagnie en général, allait arranger son image de perturbatrice.

Enfin, l'ordre de se rassembler fut passé par omnitech, délivrant par la même le lieutenant de la vision de l'autre section. Ils ne se décoinçaient donc jamais ? Même le nouveau qui avait intégré le groupe du lieutenant-commandant n'avait pas décoché un mot.
Bon au moins il n'allait plus les voir rapidement une fois que la mission débuterait.

Rejoignant les équipes turiennes et kroganes, les humains commencèrent à aider leurs futurs compagnons de mission dans le chargement des véhicules. Si Baptist était réticent à travailler avec les krogans il se rendit rapidement compte que ces derniers étaient plutôt sympathique. L'un d'eux, un sous-officier, vint même lui parler, cassant un peu l'image réductrice de reptile pirates.
Kurt, fidèle à lui même, riait déjà aux éclats avec certains d'entre eux, sortant dés blagues graveleuses. Il fallait dire que le « Krogan » ,comme il était surnommé dans la Section, était dans son élément.
Plusieurs minutes aprés l'arrivée des humains, les officiers dirigeant la mission firent leur apparition. Le turien, les mains dans le dos, regardait d'un air étrange les membres de la section C rire avec les krogans et certains turiens. A côté, le chef des krogans, semblait s'en amuser.
Le lieutenant-commandant, quand à elle, était venue faire un rapide débrief à ses hommes, dont Baptist.

Une fois les formalités passées, les soldats rejoignirent les navettes lors de l'annonce d'embarquement, direction Lasjae. Pour le trajet le lieutenant se trouvait dans un kodiak en compagnie de sa section. L'ambiance se voulait bonne enfant, faisant défiler rapidement les cinq minutes espaçant le départ du vaisseau et l'atterrissage.

A l'atterrissage soldats et véhicules débarquèrent. La gravité créa la surprise dans les rangs, ainsi que l'aspect désertique. Quelle planète pourrie.

" Une planéte poussiéreuse, pas d'asari, des insectes et une chef coincée du cul... tu parles d'une mission de merde ! " Kurt ne mâchait visiblement pas ses mots

Le point d'objectif de la mission se trouvait à quelques kilomètres du débarquement, obligeant les différentes sections à intégrer les véhicules pour le transport. Les équipes, étonnamment, se mélangèrent. Kurt, tout content, partit comme une fusée dans un mako que le chef des krogans avait décidé de conduire, obligeant par la même le malheureux équipage à embarquer dans les véhicules du convoi.
L'officier, moins regardant, s'était assis côté passager du premier mako qu'il avait vu. Natasha, la sous-lieutenant de sa section, conduisait. Une fois les équipes assises dans les divers véhicules de transports, le convoi se mit en route.
L'intérieur des véhicules, pressurisés et offrant de l’oxygène, permettait à l'équipage d'enlever les casques pour le trajet.

Au bout d'une dizaine de minutes, le lieutenant jeta un regard dans l'habitacle par curiosité, étonné par le silence de mort qui y régnait.Son regard croisa... celui du sous-lieutenant Vancuren. Plusieurs gars de la section du lieutenant de Shaun étaient dans le mako d'ailleurs. Putain... tu m'étonnes que l'ambiance était glaciale.

Soufflant auprés en se remettant droit sur son siége, le lieutenant recevait un appel de Kurt. En l'ouvrant, il put entendre dans son oreillette....du Rock'n'roll. En plus de la musique, en fond, on pouvait entendre... non il ne rêvait pas... c'était bien un krogan qui chantait. Le son était plutôt fort, obligeant l'officier à baisser le volume pour pouvoir parler à son subordonné.
Le géant roux, la voix amusée en chantant aux côtés du chef krogan, affichait un large sourire sur l'écran de l'omnitech

- Lieut', ils sont trop sympa ces krogans. Le chef est un sacré amateur de musique.
Ça se passe comment de ton côté ?


Jetant un petit regard en arriére, le lieutenant souffla une nouvelle fois avant de chuchoter pour répondre.

- C'est..hum..mortel

- Ha... je comprend. Bon je te laisse, il va passer un autre morceau

Mais pourquoi avait il eut droit à des coincés dans son véhicule?. Le karma.. oui ça devait être ça. Ne s'avouant pas vaincu, le lieutenant se tourna une nouvelle fois vers les passagers

- Dites, un peu de musique ça vous tente ?

Vancuren, le regard aussi glaciale que la voix, lui donna une réponse aussi grave et sérieuse que ce qu'elle laissait transparaître.

- Je ne pense pas que ce soit nécessaire Lieutenant. Nous sommes en mission.

Natasha, tout en conduisant, lâcha elle aussi un soupire d'agacement. Le trajet allait être long avec cette ambiance, très long. Vivement l'arrivée



Revenir en haut Aller en bas

Personnage RP
Faction : Alliance Interstellaire
Rang : Enseigne
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 57
Crédits : Myself

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Dim 14 Mai 2017, 13:04


Mission 9 : Espace Frontalier - Les Armées


Malgré les airs patibulaires ou un peu trop enjoués des autres, je ressentais aussi un certain enthousiasme à l'approche de cette mission importante en même temps que le trac et le stress habituel inhérent à une mission dangereuse. Je discutais encore un peu avec ma blasée supérieure du nom de Vancuren, me donnant les instructions et les rôles de chacun dans l'escouade, apprenant par la même occasion ce que le colonel m'avait déjà prévenu quelques jours plus tôt, on comptait surtout sur mes compétences technologiques que militaires. Ils savaient de toute façon tous se battre que ça soit militairement ou biotiquement parlant, pour une mission aussi importante, aucun novice ou nouvelle recrue n'aurait été choisie, cette mission devait donc être obligatoirement une réussite. Devant Vancuren, je tâchais néanmoins de modérer mon enthousiasme. La mission était dangereuse certes mais cela ne m'empêchait pas d'être heureux de servir mon armée, ma supérieure l'avait certainement remarquée. Je la saluais avec zèle, affirmant que j'étais prêt à me battre et à servir, avant d'aller chercher armes et armures.

Quelques minutes plus tard, paré avec les coéquipiers de mon escouade, je vérifiais l'état de mes munitions lorsque le lieutenant-commandant McAvoy revint vers nous. Il fallait dire que le changement d'uniforme de l'Alliance à l'armure d'officier était assez frappant. Je me pinçais discrètement les lèvres en la voyant se planter au milieu de ses hommes. Même en armure, elle en imposait mais quelque chose de concret, silhouette métallique féminine dressée de haute taille au milieu des apparences beaucoup plus massives et carrées des autres soldats. Sa question n'avait en revanche rien de surprenant, chaque officier avant une mission venait toujours voir ses soldats pour des derniers ajustements ou si les militaires avaient des questions. Personne ne lui posait de questions alors qu'elle regardait ses hommes successivement, certains n'esquissant pas un geste, d'autres hochant négativement la tête. Puis les yeux de mon officier commandant se posèrent sur moi et se vissèrent dans les miens. Pendant une fraction de seconde je me figeais, mes joues devenant momentanément écarlates avant que je ne lui rende son regard, l'air bien moins intimidé.

- Quelles sont nos règles d'engagement en cas de contact que ça soit avec les Laksals ou les pirates ? Tire-t-on à vue ou uniquement pour répliquer ?

Je laissais le lieutenant-commandant me répondre avant d'hocher la tête en répondant d'un air un peu plus grave "Bien pris, Lieutenant-Commandant." On embarquait peu après à bord des navettes Kodiak, véhicules dans lesquels je n'avais pas mis les pieds depuis un bon moment. Avant d'embarquer, je jetais un dernier regard vers l'escouade du Lieutenant Von Lytanis, où chaque soldat partait au combat en ayant l'air de partir à la pêche dans une ambiance étrangement bon enfant, contrastant grandement avec l'atmosphère régnant dans l'équipe de McAvoy. Je me demandais comment ces gens faisaient pour prendre une telle mission avec cette légèreté alors que beaucoup de choses étaient en jeu mais au lieu d'éprouver de l'empathie pour eux, mon malaise grandit, je n'étais vraiment pas habitué à ce genre de démonstration d'hilarité. C'est presque avec soulagement que je retrouvais la carlingue si familière du Kodiak mais aussi le silence des soldats à l'intérieur. Un silence assez glacial, je devais admettre.

L'opération d'insertion sur la planète de Lasjae se déroula en quelques minutes. Nos casques sur la tête lorsque l'on mit pied à terre sur la zone d'atterrissage, une vue très dégagée s'offrit à nous. Le moins que l'on puisse dire c'est que la planète était... désertique. Heureusement, nous pouvions voir jusqu'assez loin et il n'y avait pas âme qui vive dans les environs. Sur cette terre désolée poussait des plantes rocailleuses, pas plus haute que de la toundra ou des petits arbustes d'une couleur roche au lieu de vert et luttant pour leur survie dans ce milieu hostile, parsemant par ci par là le désert qui s'étendait devant nous. Un peu plus loin, des dunes se dressaient et quelques légères bourrasques d'un vent furtif soulevaient quelques grains de sable. Je crus y discerner des formes indistinctes au milieu du sable ou derrière un rocher mais alors que je plissais les yeux sous mon casque, je ne voyais rien. Cela n'était pas pour me rassurer mais pour le moment, pas d'affrontement en vue. Toutefois, la planète n'en demeurait pas moins inquiétante de par sa non présence de vie mais aussi son aspect oublié de la galaxie. On nous avait prévenu de la gravité de la planète, c'était maintenant autre chose que de l'expérimenter. En effet, on se sentait tous lourds dans nos armures malgré le perfectionnement de notre équipement et de nos ordinateurs embarqués. Si combat il y avait cela pouvait être bien handicapant. Au moins nos ennemis seraient également affectés par cette gravité. Sauf peut être les Laksals... mais il valait mieux ne pas y penser.

Ce fut donc d'un pas lourd que chacun d'entre nous, on prit place à bord des 4 Makos affectés à notre mission et des véhicules de transport. Pour ma part j'embarquais dans le Mako dans lequel le lieutenant-commandant McAvoy grimpait avec le reste de son escouade alors que l'autre section de son équipe montait dans le Mako où le lieutenant Von Lytanis et ses soldats embarquaient. Un peu plus loin, le Krogan que je pensais être le chef du détachement de Tuchanka prit aussi place dans un Mako tandis que le commandant turien prit le même chemin mais dans le dernier Mako libre. Désormais mon stress et mon trac était un peu retombé, j'étais maintenant concentré pleinement sur la tâche qui nous attendait alors que la mission avait débutée. Je grimpais donc à bord du Mako le plus proche de moi, retirant mon casque une fois que tout le monde était à l'intérieur.

Le véhicule partit et je priais pour que le pilote fasse attention à ne pas faire faire des embardées improbables au blindé armé ou à tomber dans un trou, je n'avais vraiment pas envie de me retrouver la tête en bas ou de retapisser la carlingue du Mako avec mon vomi et celui de mes coéquipiers. Les places du fond étaient déjà occupées, les hommes de McAvoy avaient laissés une place uniquement vacante près du poste de pilotage. Sans dire quoi que ce soit je m'y installais et je vérifiais une dernière fois que mon Mattock était chargé et opérationnel. Remettant ensuite mon arme dans mon dos, je jetais un regard à bord du véhicule afin d'observer l'équipe à bord ainsi que notre officier commandant.

À côté de moi, il y avait un homme d'un certain âge, je ne lui donnais pas moins de 40-50 ans, arborant une barbe assez fournie et vérifiant des packs de medigel. Sur son armure je reconnus le léger estampillage, discret de la marque Hahne-Kedar mais également le grade du soldat à côté de moi. C'est donc avec une légère surprise que je remarquais qu'il y avait un major à côté de moi. Je ne connaissais pas son nom mais je subodorais que c'était le médecin de son équipe. Le major ne jetait pas un regard sur moi, concentré alors qu'il faisait un inventaire rapide des soins qu'il avait à disposition à l'aide de son OmniTech, je ne voyais pas d'armement sur lui, il n'avait pas de fusil d'assaut dans son dos mais je supposais aussi qu'il devait avoir une arme de poing de l'autre côté. Laissant le médecin à sa tâche, je regardais ailleurs. Les autres soldats étaient un peu masqués par leurs coéquipiers ou je ne voyais pas assez d'eux pour les regarder mais je me mis ensuite à détailler la soldat assise devant moi. Elle avait également retiré son casque comme tout le monde me permettant de la discerner et elle regardait les bottines du major en mâchonnant quelque chose. Elle arborait une chevelure blonde courte, à la garçonne, la couleur de ses cheveux me surprenant un peu mais je trouvais que l'ensemble en jetait pas mal voire même était plutôt joli à voir. Mais l'expression dure de ses traits contrasta un peu avec la blondeur de sa chevelure, elle avait de plus quelque chose qui ressemblait à un tatouage entourant ses yeux, me donnant l'impression qu'elle avait un masque léger tatoué sur le visage. Cette femme ne manquait pas de m'intriguer et je reconnus sur son armure les galons de caporal. Elle avait une arme de poing sur son côté et une autre arme dans le dos mais je ne pus voir de quoi elle était armée. Elle devait sentir que je la fixais car elle croisa mes yeux et me lança un regard... euhm... sarcastique ? Je ne voyais pas d'autre mot pour le désigner, ce genre de mélange de je-m'en-foutisme, d'hilarité et d'un très léger soupçon de supériorité, et me fit un sourire assez sinistre agrémenté d'un discret clin d'œil. C'était bien la seule à sourire dans cette équipe...

Je fis une légère grimace, un peu gêné, avant de détourner le regard et d'apercevoir le lieutenant-commandant McAvoy qui donnait quelques instructions au pilote. Elle jeta ensuite un œil vers l'équipage et je détournais précipitamment les yeux en ouvrant rapidement mon OmniTech. D'ailleurs j'avais prévu de le faire de toute façon pour vérifier que mon appareil était à jour afin de pouvoir accomplir toute tâche requérant un savoir technologique, ce pour quoi on m'avait fait venir. Je levais discrètement les yeux pour remarquer que la blonde d'en face me fixait encore et me fit un sourire un peu plus large et un peu plus mauvais à mon encontre. Comme réaction, je fronçais légèrement les sourcils avant de reposer les yeux sur mon OmniTech, sans que cela ne démonte ma coéquipière.
Fiche by Dev Nerd Girl


Dernière édition par Hwang Dae-Hyun le Mer 21 Juin 2017, 10:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


En ligne
Messages : 53

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Dim 14 Mai 2017, 22:17
img_rp
Mission #9 : La 7ème compagnie
SHAUN MACAVOY ♦ URDNOT MEENHIR ♦ BAPTIST VON LYTANIS ♦ HWANG DAE-HYUN


Von Lytanis ne semblait pas avoir de questions contrairement à Hwang qui m’interrogea à propos du comportement à adopter face aux pirates. Le jeune homme semblait intimidé. Je réfrénais un léger rictus. Comme je travaillais souvent avec les mêmes soldats j’avais perdu l’habitude de voir ce genre de réactions. Mais il est vrai que lorsque je supervisais les entrainements de jeunes recrues c’était plutôt courant que certains paniquent un peu. C’était même régulièrement l’objet de paris. Assez amusant à voir et j’en jouais beaucoup. Le plus drôle était quand ils ne voyaient d’abord que mon profil droit, encore intacte, et que seulement ensuite je me retournais. J’étais assez réaliste sur ma condition. Le côté intimidant était dû pour une large moitié à mon visage marqué. Après un bon 30% pour mon air sévère et le reste un mix de raisons diverses et variées. Je reportais mon attention sur le jeune coréen pour lui répondre :

« En ce qui concerne les Laksals uniquement en cas d’hostilité avéré. Et encore… Si on pouvait se contenter de tirs de sommation, ce serait l’idéal. Tuer des Laksals compromettrait la mission de nos diplomates ainsi que la nôtre. Sans un accord il est peu probable que notre base reste pérenne. Pour les pirates à moins qu’on tente une manœuvre contre eux vous tirez à vue. Et vu l’importance de la mission on fait pas de prisonniers. On a pas les moyens de gaspiller notre temps et nos ressources pour ces types. Alors à moins qu’ils aient des informations à nous donner sur leurs petits copains vous me nettoyer ça proprement.» Expliquais-je brièvement à l’enseigne Hwang.

J’espère que ‘’l’idéalisme’’ qu’avait décrit Vancuren chez le soldat ne poserait pas de problèmes. Si Hwang était incapable d’achever un pirate à terre ça poserait problème. J’avais aucune envie de me faire prendre à revers ou que des renforts rappliquent suite à ce genre de boulettes. L’intercom interrompit le fil de mes pensées en indiquant que nous nous approchions de notre destination. Chacun rejoint sa navette et se tint prêt pour le début de cette mission.

Le vol avait été rapide et sans encombres malgré les perturbations ayant secoué la navette. La première chose qui me frappa en nous approchant du point de largage fut la gravité de la planète. Ça n’allait pas être simple de s’occuper des pirates entre cette chaleur et ça. Heureusement que nos armures tempéraient un peu le tout. Sinon cela serait franchement compliqué. A travers l’écran à l’intérieur de la navette je pus remarquer en dessous de nous un troupeau de… grosses antilopes de l’espace ? C’était assez difficile à décrire mais en tout cas leur façon de se mouvoir me faisait penser à ces animaux de la savane. Par contre à part ça et les quatre pattes y’avait pas grand-chose de semblable. Leur tête était très étrange, très allongée et leur corps bien plus imposantes que celle sur terre. Les bestioles devaient bien mesurer deux mètres au garrot. A cette distance je pouvais difficilement voir où se situaient les yeux ou autres. Les créatures s’étaient rapidement enfuies plus loin en nous voyant arriver. Elles semblaient plutôt craintives et vu leur physiologie il était peu probable que ce soit des carnivores ce qui était une bonne nouvelle pour nous.

Une fois au sol nous nous répartîmes dans nos makos et convois respectifs avant de nous mettre en route. Voir Kurt monter avec les krogans ne m’inspirait rien de bon et l’espace d’un instant j’envisageais de monter avec eux pour les tempérer un peu. Mais je me ravisais rapidement, préférant préserver mon intégrité physique et mentale. Par contre je fis signe à Vancuren d’aller dans le mako de Von Lytanis pour garder un œil sur eux. Je n’avais pas envie d’avoir à m’inquiéter pour plus d’un véhicule. Le dernier véhicule comprenait Clavicus. Aucune inquiétude pour eux. Le turien était au moins aussi à cheval sur le règlement que moi. Hwang monta dans mon véhicule et le reste de nos hommes n’ayant pas pu se faire de place dans les makos se dirigèrent vers les véhicules de transport. Je m’étais installée à côté du conducteur le caporal Ostrovsky. Elle avait une conduite quelque peu énergique mais je n’avais jamais eu de problèmes avec elle donc aucuns soucis à avoir.

On roulait depuis un moment maintenant et pour le moment il n’y avait rien de particulier à signaler. On avait de nouveau croisé un troupeau d’antilopes de l’espace mais les créatures étaient plutôt craintives et s’étaient rapidement éloignées. Je me surprise à contempler le paysage. Ce n’était pas tous les jours qu’on explorait une planète inconnue. Je fus interrompue dans mes rêveries par un appel entrant :

« McAvoy.

-Un problème Clavicus ?

-J’ai tenté de contacter le maître de guerre Meenhir mais il semblerait qu’il y ait des interférences… Je fronçais les sourcils suite à cette annonce. Vu la météo, le relief et la proximité de nos véhicule il ne devrait normalement pas y avoir de problèmes.

-Je vais essayer de les contacter je vous rappelle ASAP.» Je coupais la communication pour appeler le mako du krogan. Notre véhicule fut rapidement envahit par le bruit assourdissant provenant de l’autre mako. Je dus rapidement baisser le son. Mais c’était quoi ce bordel ?! «Meenhir ?» Demandais-je une première fois. Le krogan semblait être occupé à … chanter ? Ca chante les krogan ?! Je restais coites quelques secondes devant le spectacle que nous offrait le maître de guerre. Clavius aurait pu me prévenir que s’il n’avait pas réussi à joindre le mako c’était parce que Meenhir et Kurt étaient trop concentrés sur leur chanson pour nous entendre ! Je pestais doucement avant de me reprendre. N’obtenant toujours pas de réponse je réitérais l’opération mais en criant. Ce coup-ci le krogan sembla me remarquer et finit par baisser le son:

«Tout va bien devant ? Demandais-je sur un ton oscillant entre amusement et agacement.

-Ouais ouais pas de problèmes. Dommage qu’il y ait pas quelques pyjaks ou varrens à écraser…

-Clavicus à tenté de vous joindre mais il a dit y avoir des interférences.

-Ah ? J’pas remarqué…

-Ca m’étonne pas. Marmonnais-je pour moi-même. Mettez l’alerte pour les appels entrant plus forts sinon ça risque de compliquer les choses en cas de problèmes… » dis-je en soupirant. Je ne fis aucune remarque sur le volume de la musique me doutant bien que ça serait inutile. Heureusement que j’étais pas dans leur mako…

Je recontactais Clavius pour lui signifier que le problème était réglé. Le petit rictus de ce dernier m’indiqua que le turien savait exactement quels étaient les ‘’interférences’’ du mako en tête de file. Prise d’un doute j’appelais également Vancuren pour savoir si tout allait bien dans leur mako. Visiblement tout était calme chez eux aussi. Je lâchais un soupir de soulagement.

Nous finîmes par arriver au canyon où les choses étaient censées se corser. Nos équipes se divisèrent comme convenu. Une section de turiens et de krogans restèrent en retrait avec deux makos et les convois alors que les autres se dirigèrent vers le centre. Ma section pris le flanc gauche du canyon et celle de Baptist de flanc droit. Ainsi nous pourrions avancer le plus efficacement possible. A partir de maintenant nous devions nous faire silencieux et discret. Surtout sur les flancs pour tenter de prendre par surprise les pirates qui pouvaient se cacher dans les environs. J’avais divisé mon escouade en deux. Je dirigeais la première partie qui était un peu plus en avant par rapport à la seconde pour repérer les lieux. Avec moi se trouvaient McCord, Ostrovsky, Ackerman et Hwang. Les autres étaient sous les ordres de Vancuren plus en arrière pour nous couvrir. Les équipes sur les flancs étaient plus en avance que l’équipe centrale justement pour tenter de prendre les éventuels mercenaires à revers et par surprise si possible.

Pour le moment on n’avait pas vu grand-chose de vivant à part quelques gros lézards qui n’étaient eux aussi pas bien méchant du haut de leurs vingt centimètres et partaient se cacher dans les roches dès que nous nous approchions un peu trop. Pour le moment il n’y avait aucun signe d’activité ennemie. Pas de traces de pas ou de véhicules non plus. Cela n’était pas très surprenant. Autour de nous se trouvait essentiellement de la caillasse ce qui rendait difficile la traque des pirates. Notre avancée se fit plus lente que prévue. Certains endroits comprenaient des grottes, peu profondes certes, mais nous devions les fouiller pour vérifier qu’aucun renégat ne s’y cachait. On finit par repérer des traces du passage des pirates mais c’était plus sous la forme de balles et de cadavres d’animaux. Pas de Laksals pour le moment ce qui n’était pas plus mal.

On finit par trouver les pirates. A environs 500 mètres de ma position je pouvais apercevoir sur les hauteurs des sortes de barricades faites avec de la taule mais recouvertes avec les pierres du canyon par endroits pour camoufler leurs couverts. Je n’aurais probablement pas remarqué la barricade d’aussi loin si un des pirates n’avait pas bougé pour faire son chemin de ronde. J’indiquais aux autres équipes la présence ennemi et ordonnait une halte pour l’équipe centrale qui apparemment n’était pas encore repérée grâce aux rochers :

« Arès One à Delta. On a un visuel sur des cibles mais on ne peut plus avancer sans risquer de se faire repérer. Ça donne quoi de votre côté ? »

Avec un peu de chance Baptist aurait un passage où il pourrait se faufiler plus avant mais c’était peu probable. A défaut il aurait peut-être un meilleur visuel sur les forces en contrebas. Si on réussissait à avoir tous les snipers en visuel on pourrait peut-être se permettre une tenaille avant que l’ennemi nous repère mais vu le relief c’est peu probable. Il était difficile d’aller plus avant pour débusquer les ennemis en contrebas sans se faire repérer par les tireurs d’élite plus loin… Autrement dit on avait besoin d’une diversion. Soit l’équipe au centre se sentait d’essuyer l’ensemble des tirs le temps qu’on prenne position pour les débarrasser des snipers et prendre les pirates à revers soit on tentait un assaut frontal tous en même temps ce qui mettrait moins la pression sur le centre :

« Meenhir on a deux options… Soit Delta et Arès attaquent directement les flancs pour votre permettre de passer plus rapidement et vous vous dépêchez d’arriver en renforts par le centre. Soit vous servez de diversion pendant qu’on se débarrasse discrètement des tireurs embusqués pour ensuite prendre les pirates à revers. Mais ça va être tendu de votre côté… » expliquais-je à travers mon intercom.





HRP:
 

Créatures aperçues par Shaun :
 



Escouade de Shaun

Henry McCord


◊ Au sein du peloton : Second du Sous-Lieutenant
◊ Grade : Adjudant-Chef / ex N3
◊ Age : 44 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Assaut
◊ Traits de caractère : Bourru - Réaliste - Rancunier - Protecteur
◊ Description :

Jackie Vancuren



◊ Au sein du peloton : Dirige la Section A
◊ Grade : Sous-Lieutenant / N4
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Sévère - Exigeante - Sarcastique - Calme -Discrète
◊ Description :





Carol Ackerman


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 33 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Loyal - Courageuse - Ambitieuse - Indépendante
◊ Description :



Kedma Sayegh


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : 1ère classe
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Défense
◊ Traits de caractère : Timide - Concentrée - Bienveillante - Prudente
◊ Description :



Anya Ostrovsky


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance – Assaut
◊ Traits de caractère : Impulsive - Bagarreuse - Dur - Énergique - Expressive
◊ Description :



Philip Doukas


◊ Au sein du peloton : Médecin
◊ Grade : Major
◊ Age : 51 ans
◊ Domaine : Médecine – mi-distance
◊ Traits de caractère : Pessimiste - Attentif - Cultivé - Concentré
◊ Description :



Vandyke Aukes


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 34 ans
◊ Domaine : Midistance/CAC - Défense
◊ Traits de caractère : Attentif - Bavard -Extraverti - Don Juan
◊ Description :



Larsen Kvalheim


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Mi-distance/CAC- Défense
◊ Traits de caractère : Franche - Sarcastique - Énergique - Désordonnée
◊ Description :











Revenir en haut Aller en bas
Messages : 65

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mar 16 Mai 2017, 21:03






Une terre rouge, encore, les Krogans ayant connus Tuchanka appréciaient grandement et détestaient en même temps ce genre de paysages arides et c'était pire lorsque même l'air était irrespirable et la gravité presque doublée. Cependant Meenhir pouvait presque y voir une Tuchanka en formation, ces paysages devaient très probablement ressembler à ceux de la bonne vieille terre Krogan à sa formation. C'était un étrange plaisir que de voir ce genre de spectacle tout en chantant un bon vieux Rock'n roll lorsqu'un choc fit vibrer le Mako et ses occupants, le Krogan avait roulé sur une bestiole inconnue qui avait quelque peu été éparpillée sur le sol.


Il y eut un long silence pendant lequel Meenhir avait très lentement tourné la tête vers l'humain rouquin.... Mhehe... Oops. Et les deux compères éclatèrent d'un rire long et gras.


Peu après le convoi arriva enfin aux coordonnées de la zone d'engagement, comme convenu les équipes s'étaient reformées dans les formations initialement prévues et les sections entamèrent leurs avancée en territoire hostile. Deux éclaireurs turiens étaient passés à environ cinquante mètres devant, a peu prés a niveau des escouades alliées ayant avancée en amont. Tout le monde était aux aguets, les amplificateurs auditifs étaient particulièrement pratiques das de telles conditions, mais le moindre bruit faisait tourner quelques têtes. Se lancer ainsi comme sur les mondes connus sur une planète complètement inexplorée avait beau être excitant, mais également inquiétant, personne ne savait sur quoi ils pouvaient tomber. Alors chacun regarder ou il marchait et faisait bien attention de ne toucher à rien, qui sait, peut-être qu'un de ces rochers chelous et pointus pouvait révéler une bestiole venimeuse ou je ne sais quelle connerie.



Mais enfin! enfin ils avaient trouvés ces fameux pirates à pas moins de 500 mètres d'eux et merci à leur discrétion, ils ne se doutaient de rien. Il était temps d'organiser une attaque digne de ce nom, sans pour autant risque des pertes inutiles. Ce premier combat allait être celui qui allait montrer si bel et bien, leurs coopération militaire allait porter ses fruits ou non, l'enjeu était gros, mais aussi bien que tout pouvait partir en couilles, tout pouvait aussi fonctionner à merveille et pour le savoir il fallait essayer.


« Meenhir on a deux options… Soit Delta et Arès attaquent directement les flancs pour votre permettre de passer plus rapidement et vous vous dépêchez d’arriver en renforts par le centre. Soit vous servez de diversion pendant qu’on se débarrasse discrètement des tireurs embusqués pour ensuite prendre les pirates à revers. Mais ça va être tendu de votre côté… »



"Je suis d'accord, Je vais prendre les krogans seulement pour l'instant et offrir une distraction pour que vous puissiez vous occuper des tireurs, au même moment Clavicus et les turiens nous rejoindrons au front. Le but étant de leur faire croire qu'on nous somme que peu pendant un labs de temps histoire qu'ils bougent facilement et que vous puissiez les repérer avant de leur en foutre plein la gueule. Je vous donnerais le signal." Meenhir fit s'approcher les 13 Krogans à lui.


On se sépare en deux escouades de sept Krogans, chacune longera les parois de chaque côtés du canyon jusqu’à être soit a porté, soit repérés, mais si on utilise les courants d'air pour approcher en même temps que les bourrasques de poussières on peu créer un effet de surprise qui nous assurera un petit avantage stratégique. Meenhir désigna six Krogans d'un geste de main. Vous six serrez sous le commandement de Khrall pour cette opération et n'oubliez pas.. Vous êtes des Krogans ! Et les meilleurs !


Suite à un coup de boule général, les deux escouades se séparèrent avec autant de rapidité que la gravité pouvait laisser faire, mais le truc était la justement ! Pour un Krogan, au plus la tâche est dure au plus sa volonté sera forte. Les deux escouades avançaient par vague se dissimulant tant bien que mal de par la poussière prise dans les courants d'air, l'idée avait été bonne et leur approche malgré le temps qu'elle prenait avait été efficace. Non seulement ils étaient parvenus à portée de tir, mais ils avaient pu approcher légèrement plus et prendre doucement position de façon éparpillée, mais impossible de dire combien d'ennemis exactement d'ici.


Garrogh, Vrax sortez le M-77 et le M-100, à mon signal visez les points sensibles de leur positions on doit les faire paniquer. Dans trois.. Meenhir prit une grenade dans sa main et concentra sa biotique dans ce même bras. Deux.. Il retira la goupille. Un.. Le Krogan prit une longue inspiration en tendant le bras. FEU ! Tandis que le M-77 crachait son missile et le M-100 ses grenades, Meenhir lui avait propulsé sa grenade à l'aide d'une poussée biotique ce qui la fit traverser celle-ci assez loin pour atterrir dans un poste barricadé de pierres.


Dans le même temps les trois premiers projectiles explosèrent en trois impacts différents créant ainsi panique et lourds dégâts, d'énormes rochers s’arrachaient des parois du canyon et s'éfondraient au centre de celui-ci emmenant avec lui certains pirates trop proches du bords. Suite à quoi les Krogans firent feu à l'arme lourde automatique, ils créèrent ainsi la diversion prévue, Meenhir activa son Technoblindage et fit feu avec les siens alors que de leurs côtés les humains pouvaient commencer a s'atteler à leur tâche et les turiens approchaient furtivement.




"C'est bon je pense qu'ils sont assez concentrés sur nous ! Vous pouvez y aller !"






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance interstellaire/ Division biotique
Rang : Lieutenant / N1
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 77

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mar 16 Mai 2017, 23:06
Section C - IIIéme peloton - IIéme Compagnie
Escouade de Baptist

Natasha Kovalevskaïa aka « Russkof »


Age : 25 ans

Grade : Sous-Lieutenant

compétence biotique: Biotique perce ligne - biotique entraîné

Traits: Courageuse - Pugnace - disciplinée

Rôle: Chef de section


Forte tête du groupe de la Section C. Bon soldat, courageuse et pugnace elle a la confiance de ses hommes.
Bien que les relations lors de l'arrivée de Baptist en tant que Sous-Lieutenant aient été conflictuel les deux ont su faire abstraction de leurs différents. Des rumeurs circulent dans la base sur le fait que les deux auraient eut une liaison. Si cela c'est effectivement passé leur liaison s'est terminée rapidement devant leurs obligations subordonné/supérieur. Actuellement leur relation est purement hiérarchique est tend à le rester

La promotion de Baptist en tant Lieutenant de peloton a permis la promotion de Natasha au poste de nouveau leader de la Section C, étant promu au rang d'officier subalterne suite à l'éclipse d'Ontarom
Alix Rivell


Age :20 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Biotique destructeur - biotique entraîné

Traits: Calme -

Rôle: unité de choc

Nouveau venu de la section C, suite à la mort d'Emile lors de l'Eclipse d'Ontarom. Il démontre des capacités de combat impressionnantes. Privilégiant l'attaque à la défense c'est un combattant redoutable au corps à corps, équivalent au niveau d'Anna.




Kurt Wayne alias « Le Krogan »


Age : 30 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Charge biotique + boucliers + déchirure

Traits: Plaisantin - simple - joyeux - bon vivant - courageux

Rôle: Unité de choc

Le plaisantin du groupe, mais aussi le plus bourrin (oui un biotique peut l'être). Sa carrure est aussi impressionnante que les assiettes de nourriture qu'il prend dans le self de la base, même selon les critères biotiques il mange beaucoup. Il a une relation avec Emma de sa section.
Son style de combat est très offensif, se basant sur des déplacements biotiques pour rentrer dans le tas et faire un maximum de dégâts avec son fusil à pompe. Il donne le doux surnom de « marléne » à son fusil à pompe.

Le courant passa assez rapidement avec son nouveau chef d'escouade, à l'instar des autres membres de son unité il se lia d'amitié avec lui.... qui a depuis bien du mal à ne pas se laissé embarquer dans les virées nocturnes du colosse. Il fut promu Caporal suite au sauvetage de la Lune d'Ontarom

Youssouf Bensalem alias « Le bleu »


Age : 20 ans

Grade : 2éme classe

compétence biotique: boucliers+déchirures - biotique entraîné

Traits: Curieux - passionné

Rôle: Guerre électronique - soutien

D'origine Iranienne Youssouf a démontré trés jeune des talents biotiques, ce qui l'envoya au sein de l'académie Grissom. Véritable mascotte de l'unité, il se fait chouchouter constamment.
Ce fut le commandant de la division biotique lui même qui demanda à l'intégrer dans ses rangs.
Malgré son jeune âge il montre un réel talent biotique qui fera des merveilles avec quelques années d'expérience. Ancien élève de l'académie Grissom, véritable génie en matiére de piratage, la plupart des membres du groupe ne comprennent pas quand il essaie de leur expliquer comment faire .



Charles d'Orléans alias « Princesse »


Age : 23 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: renforcement munition + boucliers - biotique entraîné

Traits: Calme - discret - péteux

Rôle: Tireur d'élite

Deuxiéme plus jeune de l'unité. Son nom de famille et ses origines royales lui valent quelques surnoms.
Originaire de France, du moins ce qu'il en reste aujourd'hui, il est l'héritier pour les quelques royalistes qu'il reste encore dans son pays, du trône de France. Jusqu'à ses 10 ans il fut couvé par ses parents. Quand ses capacités biotiques se révélèrent il fut envoyé, après un véritable combat de la part des membres de l'Alliance contre sa possessive maman, à l'Académie Grissom. A ses 18 ans il stoppa son cursus à l'Académie et s'engagea dans l'armée de l'Alliance, plus pour échapper à sa mère que par réelle vocation.
Il se révéla être un fin tireur et sa formation, aussi bien biotique que militaire, fut tournée en ce sens.
A un sens assez poussé des régles de bienséance. Est assez coincé en public,péteux sur les bords mais a un bon fond. Se décoince auprès de ses camarades.
Seul membre de l'unité à entretenir une relation avec une espéce extra-terrestre, une turienne. On dis que toute la Division Biotique, le commandant lui même, attend avec impatience qu'il l'annonce à sa mére.
Emma Hohenstaufen


Age : 27 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: Déchirure + renforcement munition - biotique entraîné

Traits: Fiére - bagarreuse

Rôle : Tireur d'élite

Meilleur tireur de toute la compagnie. Emma fait peur et on comprend vite pourquoi. Garçon manqué, faisant des blagues pouvant faire pleurer tout soudard, elle n'hésite pas à déclencher des bagarres.
Emma a subis des augmentations pour pouvoir manier le fusil veuve avec lequel elle fait des ravages au combat.
Entretient une relation avec Kurt




Manfred Ritch alias "Doc'"


Age: 50 ans

Grade: Major

compétence biotique: Boucliers + onde de choc+ stase - biotique accompli

Traits: Amical - protecteur - curieux

Rôle: Médecin

Infirmier spécialisé. Médecin de campagne.
Le Major Manfred eut bien des postes au sein de l'Alliance mais ce n'est qu'au sein de la division biotique qu'il se sent réellement le mieux. Il déteste par dessus tout de rester dans un vaisseau, il aime l'action et ça ne le dérange pas le moins du monde de soigner « les enfants » sur le terrain . Comme dit Kurt avec affection « C'est qu'il trotte notre papy ». C'est un biotique assez puissant, préférant des techniques défensives, bien qu'il puisse envoyer dans les airs des ennemis quand le besoin s'en fais sentir. Pour lui les membres de la division sont comme ses enfants.
Il fut l'un des premiers biotique à être pourvu de l'implant L2 qui fut changé pour un L3 à cause de grave risques de dégénérescence neuronale. C'est un personnage assez fascinant, pourvu d'une grande ouverture d'esprit et d'une culture impressionnante
Anna Hernandez


Age: 24 ans

Grade: 1ére classe

compétence biotique: biotique défensif - biotique entraîné

Traits: Timide - amicale - courageuse

Rôle: Polyvalent

Peu bavarde,timide, elle ne'est vraiment à l'aise qu’auprès de son unité.
Discipliné au feu, très bonne capacité biotique de défense compensant ses faibles capacités biotiques offensives. Peut ainsi fournir une protection durable avec Ritch en cas de terrain découvert ce qui est un atout non négligeable au combat.
Elle n'est pas à prendre à la légére en combat singulier, maniant le couteau de combat comme personne ainsi que l'omnilame. Spécialiste de full contact, au même titre que les membres de la Section B, elle est une combattante d'élite. Nombreux sont les marines de l'Alliance à en avoir fait les frais à l'entraînement.








ft. ...

ft. ...

Les armées sur Lasjae




L'arrivée ,bienfaitrice, attendue, vit les groupes sortir des véhicules pour reformer les escouades d'origine. Chacun avait remis son casque. Le géant, reconnaissable par son armure type camouflage désertique, allié à l'inscription "Born to kill" sur son casque, arrivait.
A côté son lieutenant, avec la tête de mort recouvrant le devant de son casque, passait pour un punk.

- Il était vraiment bien mon trajet. Le Chef Krogan est vraiment un chic type

Sans commentaires. Dire qu'il s'était embêté pendant tout le trajet était un euphémisme.

Suivant le plan d'origine, les groupes prirent des chemins différents, le centre pour les krogans et les turiens, les flancs pour les humains. La section Arés, guidée par le lieutenan-commandant, se déployait au niveau du flanc gauche. Conséquence logique, la section de Baptist devait s'occuper du flanc droit.
C'était dans ces moments la que l'officier aimait sa section. Elle représentait bien l'image de la IIéme compagnie, "peu protocolaire" au repos, disciplinée et concentrée dés que la mission débutait.

A la maniére du lieutenant-commandant, Baptist avait scindé en deux son groupe. Emma, Kurt, Anna et Manfred le suivait. Le reste, sous les ordres de Natasha, couvraient l'avancé du premier groupe. De la caillasse, des grottes, il n'y avait pas grand chose d’intéressant sur son flanc. Le paysage ressemblait à certains endroits de la Terre, les terres désolées. Rocailleux, poussiéreux.
En ce moment l'officier avait plus l'impression de faire l'alpiniste que le soldat, mais ce n'était pas pour autant que toute son attention n'était pas portée sur ce qui l'entourait. Dans un décors comme celui ci la moindre grotte, le moindre recoins, pouvait autant être une cache d'armes pour les pirates.
Le risque de croiser les habitants de la planéte n'était pas à délaisser non plus... D'ailleurs, que faire si ils en croisaient? Rien bien entendu si les autochtones s'enfuyaient. Dans d'autres cas... vider un chargeur serait sûrement la meilleure option. A oui, seulement "en cas d'attaque avérée" avait dit le lieutenant-commandant.

Le regard vif, le lieutenant vit briller quelque chose parmi la roche. Plissant des yeux, en direction dudit endroit, Baptist interpella Emma

- Jette un coup d'oeil dans le viseur de ta veuve la bas

"Y a de la taule et du pirate lieut' ". La réponse se voulait claire. L'Officier, voulant voir la position, prit l'arme de sa subordonnée.

- Ba mon cochon, ils sont biens camouflés ces salauds.


Dans une position intégrée à même la roche, dans le versant des hauteurs à l'allure montagneuse, se trouvait bien un poste de pirates. Si il n'y avait pas eu de la taule le lieutenant ne l'aurait sans doute pas remarqué.
Une communication du lieutenant-commandant indiqua qu'elle venait également de repérer un avant poste , environ au même niveau que la position que son propre groupe venait de découvrir.
Quel bande de guignols, la premiére chose qu'on apprenais à l'Alliance était de ne pas mettre au même niveau les avant-postes. Si les pirates avaient bien fais leur job, le deuxiéme avant-poste aurait du se trouver un peu plus loin, permettant de garder un oeil sur son camarade et d'être prévenu en cas d'attaque.
Ici tout ce qu'ils allaient gagner était une attaque combinée.

La réponse du chef krogan ajouta encore à l'impression d'incompétence de ces pirates, quand ce dernier indiqua qu'un poste se trouvait également à son niveau. Il n'y avait plus de doute, les forces armées tenaient ici leurs champions.
Pendant que le krogan indiquait qu'il s'occuperait de la diversion Baptist s'occupa de réunir toute sa section. A couvert derriére les rochers, l'officier exposait la marche à suivre.
Le plan qu'il leur proposait était simple, tout les biotiques de contact passeraient en premier, rampant au sol jusqu'au poste. A l'arriére Emma s'occuperait de couvrir ses fréres d'armes si ils venaient à être découvert pendant leur progression.
Natasha et le reste du groupe quand à eux restaient en réserve.
Prenant position, Emma armait son fusil veuve en direction de l'avant poste pirate, prête à faire feu. Le deuxième sniper du groupe, Charles, avait pour ordre de tirer sur l'avant poste faisant obstacle à l'escouade de Shaun

- Commandant, je vais assigner un de mes hommes pour tirer en direction de la position qui vous fait obstacle, ça permettra de faire tir croisé.

Sur un ordre silencieux, Baptist commençait à ramper au sol, Alix, Kurt et Manfred à sa suite.

- Comme à l'entraînement hin- chuchota Kurt.

La progression se voulait lente. Le groupe était arrivé à une centaine de métre de l'avant-poste , quand les krogans "captérent" l'attention des pirates. Dans un boucan digne des explosions de films, les détonations raisonnaient en contrebas. C'est qu'ils s'en donnaient à cœur joie les reptiles.
Tout ce bruit fit sortir un pirate de son poste. Le malheureux ne fit pas grand chose. Sa tête, accompagnée du son significatif du fusil veuve, explosa comme une pastèque.

- On fonce!

Les soldats de l'Alliance, se relevant dans un bond furieux, chargèrent .
Kurt, krogan dans l'âme, activa sa charge biotique quand un autre pirate commença à accourir vers la sortie de son poste. Marléne -comme le géant roux avait nommé son arme- déversa un flot de balles sur le malheureux. L'assaut débutait.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4110

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mer 17 Mai 2017, 22:32

Les Armées
6 Mai 2202

Lasjae



Les troupes pirates se font rapidement débordés, surpris par une force armée qu'ils n'attendaient pas sitôt. L'assaut fonctionne à merveille et il n'y a pour l'instant que des éraflures à déplorer. Néanmoins, les pirates finissent par se reprendre : ils savaient que leur temps sur Lasjae était compté, que les conciliens arriveraient à un moment où l'autre. Eux aussi ont leur plan, et tant pis si la cible n'est pas la bonne.

Les occupants du premier avant poste sont fébriles, bien que déjà sous les tirs des humains. Une asari hurle des ordre, réclamant du soutien depuis la quatrième installation, plus haut au nord et censée surveiller l'autre entrée du canyon. À côté, un galarien pianote son omnitech, avant d'envoyer une série de codes d'activation. Aussitôt, le sol se met à trembler.

À plusieurs niveaux du canyon, des explosions retentissent, déstabilisant les parois et en faisant s'effondrer certaines. Des trajets se retrouvent bloqués, tandis que les personnes les plus proches du bord doivent s'en éloigner précipitamment ou sombrer. Au fond les krogans apprennent rapidement à s'éloigner des chutes de rocher, rendues plus mortelles encore par la gravité élevée.

Les explosions ont coupé les élans, modifiant le terrain et empêchant de bien discerner le fond du ravin. Les cris de guerre ne tardent cependant pas à reprendre.




____________INFOS MJ____________



Rien d'exceptionnel ici, juste pour causer un peu plus de chaos... et prévoir d'autres trucs plus tard. Continuez comme ça !
Dahl

Au passage, Shaun, c'est top pour les créatures, elles sont enregistrées Wink



Revenir en haut Aller en bas

Personnage RP
Faction : Alliance Interstellaire
Rang : Enseigne
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 57
Crédits : Myself

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mer 17 Mai 2017, 23:49


Mission 9 : Espace Frontalier - Les Armées


C'est non sans un certain soulagement que l'on arriva enfin à destination, les Mako et le convoi s'arrêtaient et mon OmniTech s'éteignit alors que j'attrapais mon casque. La blonde garçonne me fit un dernier sourire dans la même veine que les précédents et un autre clin d'œil avant d'enfiler son casque. Je roulais légèrement des yeux avant de poser le mien sur ma tête et que mon armure ne se synchronise avec mon casque. Le lieutenant-commandant McAvoy passa devant nous tous pour prendre la tête de notre équipe et je pris mon Mattock en main, m'assurant qu'il était chargé, fermant la marche du groupe qui sortait du blindé.

Le paysage était toujours aussi désertique et mort autour de nous, à croire que cette planète avait invariablement le même environnement hostile et dangereusement beige. Néanmoins, pas le temps de rester sur place et de lambiner, en portant le regard un peu plus loin, le bord du canyon que j'avais observé dans les annexes lorsque j'avais reçu les ordres de mission sur mon OmniTech s'offrit à nous et d'après les informations que l'on avait, une base de pirates devaient se trouver un peu plus loin dans le canyon. Selon un plan savamment orchestré, nos alliés krogans et turiens se déployèrent ainsi que l'unité de Von Lytanis. J'étais dans le groupe du lieutenant-commandant McAvoy, cette dernière ayant séparée son unité en deux autres plus petites. D'après ce que je savais, l'adjudant-chef de son escouade, une des snipers et une des combattantes faisait partie de mon petit groupe commandé par McAvoy. Je raffermis l'emprise sur mon fusil d'assaut, désormais conscient que la mission commençait véritablement. Intérieurement, j'étais assez rassuré de me retrouver dans une telle unité de soldats sérieux. Je me rappelais encore de la légèreté que j'avais aperçu dans l'unité de l'autre lieutenant et cela m'aurait vraiment mis mal à l'aise. Ici, le sérieux était de mise, me correspondant déjà bien plus. Le reste de l'unité de McAvoy était quelques pas en arrière afin de couvrir notre avancée. De ce côté là du front, le groupe du lieutenant-commandant allait mener l'assaut.

On progressait en formation d'attaque en forme de triangle, le deuxième plus haut gradé après McAvoy prit la tête, la sniper couvrait notre côté gauche, je pris le côté droit, McAvoy au centre, guidant son adjudant-chef, nos armes respectives brandies et prêtes à faire feu au moindre ennemi qui se pointait. Loin d'être stressé voire apeuré, j'étais concentré et calme bien que conscient de l'enjeu de cette mission. Notre progression fut assez rapide, il ne fallait qu'aucune des offensives ne dépassent l'autre ou ne démarrent trop tôt, nous devions progresser en même temps que l'unité de Von Lytanis ainsi que les Krogans et les Turiens. La flore et la faune locale ne nous attaquait pas, tout simplement parce qu'elle n'existait quasiment pas sauf peut être pour la dernière mais rien de plus dangereux que des lézards aussi gros que mon avant bras ne se dressèrent sur notre route qu'ils quittèrent très vite pour se réfugier dans les rochers alentours. Toujours pas de pirates, encore moins de Laksals.

Les roches ainsi que l'environnement ne nous facilitaient pas la tâche pour trouver nos ennemis et l'on dut avancer bien plus prudemment qu'escompté. On trouvait en effet sur notre chemin des grottes et des cavernes mais que l'on ne pouvait pas ignorer, il nous fallait les fouiller et fort heureusement, les culs de sac des cavités rencontrèrent bien vite les lumières émise par nos armes afin de nous éclairer. On reprit donc notre marche en avant et les premières traces d'une vie autre qu'écailleuse s'offrit à nous. Je me penchais sur ces indices, il y avait des cadavres d'animaux un peu plus gros que les lézards de tout à l'heure avec des trous dans le corps qui ne laissaient aucune place au doute et si doute il subsistait encore, des chargeurs vides de cartouches thermiques nous rappelèrent le passage des bandits de la galaxie.

Les installations de nos ennemis apparurent enfin, matérialisées par des abris et des barricades formées de tôle et de rochers du canyon, certainement afin de gagner en camouflage. McAvoy fit arrêter notre groupe et l'on se mit à couvert derrière d'autres rochers. Un genou à terre, le canon de mon Mattock pointé vers le camp pirate, j'avais une assez bonne vue sur la barricade d'en face. Deux pirates faisaient office de sentinelles mais j'avais la conviction qu'il y en avait plus juste derrière la barricade mais bien à couverts derrière leur abri temporaire. Notre officier commandant se mit à communiquer avec l'unité de Von Lytanis puis le chef krogan. D'où nous étions, nous avions une assez bonne vue sur ce qui allait être le champ de bataille. Nous ne pouvions toutefois pas voir où en était Von Lytanis et ses soldats, ni même les Krogans et les Turiens. La suite était simple d'après la communication entre les chefs : les Krogans déclenchaient un feu d'enfer pour attirer le feu ennemi sur eux alors que les Turiens progressaient furtivement, l'autre unité humaine ainsi que la nôtre se chargerait d'éliminer les tireurs embusqués d'où nous étions avant de donner à notre tour l'assaut.

Tout se passa très vite. Les Krogans sortirent leurs armes lourdes et créa la panique parmi les pirates. Von Lytanis nous communiqua son attaque tandis que notre sniper se mit en position. Plusieurs pirates étaient à portée de tir pour notre tireur d'élite et alors que l'un d'eux s'effondra d'une balle en pleine tête, notre sniper fit également feu et les tireurs d'élite humains commençaient à aligner les pirates qui avaient le malheur de sortir leur tête de leurs abris. Nos ennemis commencèrent à tomber mais je me disais que cela n'allait pas être aussi facile. Toutefois, le moment était assez mal choisi pour s'inquiéter des pirates car l'affrontement débutait et je vérifiais par réflexe que j'étais prêt à tirer avec mon Mattock lorsque McAvoy donna l'assaut et on s'élança vers la barricade pirate dans la même formation que tout à l'heure mais bien plus rapidement. J'envoyais une salve de balles vers un pirate qui était en train de nous viser avec son fusil Avenger, atteignant ce dernier à la gorge qui s'effondra derrière la barricade. Le feu du fusil de précision de notre sniper se fit entendre à nouveau et un autre pirate mourut en tombant de notre côté. On arrivait à la barricade et comme je le pensais, il y avait bien plus de pirates derrière. L'un d'eux ouvrit le feu avec son Predator dans ma direction, mon bouclier me protégeant pour le moment mais la sniper se chargeait de l'aligner.

Mes autres coéquipiers étaient également aux prises avec nos ennemis et je voulais prêter main forte à mon officier commandant qui affrontait deux ennemis en même temps. J'alignais l'un d'eux en visant soigneusement, ce dernier à terre avant qu'elle n'achève l'autre. Mais à cet instant, plusieurs explosions retentirent dans le canyon. La bataille cessant quelques secondes, je levais la tête pour voir des parois du canyon s'effondrer. Nous ne pouvions revenir en arrière, notre sniper ne pouvait plus nous couvrir, j'espérais qu'elle s'en soit tiré et que nos alliés furent assez chanceux pour éviter les rochers. Par contre, nos ennemis s'étaient ressaisis et ouvrirent le feu dans notre direction. Je plongeais pour me retrouver du côté de la barricade où mes coéquipiers s'étaient réfugiés, reconnaissant le casque du lieutenant-commandant du soldat à côté de moi. Je me calais contre la barricade afin d'être dans la meilleure position possible et je me mis à répliquer en vidant le reste de mon chargeur, la tête sortie de la barricade. Après avoir vidé mon chargeur, je balayais mon regard pendant une fraction de seconde avant de baisser à nouveau la tête sous le feu d'une arme automatique. Cette arme cessa de tirer dans notre direction et se mit à tirer de l'autre côté. Je regardais alors ma supérieure.

- Lieutenant-Commandant, il y a une arme automatique en face de nous, montée sur un véhicule mais j'ai vu des bidons de carburant à côté. Je suppose que notre sniper ne peut nous aider, peut être devriez vous envoyer une puissante attaque biotique dessus ?

Fiche by Dev Nerd Girl


Dernière édition par Hwang Dae-Hyun le Mer 21 Juin 2017, 10:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


En ligne
Messages : 53

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Jeu 18 Mai 2017, 21:05
img_rp
Mission #9 : La 7ème compagnie
SHAUN MACAVOY ♦ URDNOT MEENHIR ♦ BAPTIST VON LYTANIS ♦ HWANG DAE-HYUN


Meenhir était d’accord avec mon plan. Alors qu’il organisait ses troupes j’ordonnais à la deuxième partie de mon escouade de revenir sur notre position et de se tenir prêt pour l’assaut. Arès one se chargerait de l’assaut des barricades en hauteur alors que l’autre partie de la section A aurait plutôt un rôle de soutien pour la progression des Krogans et des Turiens en contrebas. Nous nous avançâmes aussi loin que possible sans nous faire repérer mais furent rapidement bloqués par les guetteurs. J’ordonnais donc à mes hommes de tenir leurs positions et à mes snipers de se tenir prêt à tirer. Je jetais un œil de l’autre côté du canyon pour voir l’équipe du Lieutenant Von Lytanis progresser eux aussi. Je demandais à Vancuren de garder un œil sur eux. Les parois que nos équipe respectives longeaient étaient loin d’être régulière il était donc pour facile pour notre équipe de repérer ce sur quoi allait tomber la section Delta et inversement. Von Lytanis avait apparemment ordonné la même chose à l’un de ses hommes. Meenhir finit par donner le signal après avoir ‘’bombardé’’ la base ennemie à coup de missiles et de grenades. Ackerman et Vancuren se mirent instantanément à nous débarrasser des snipers ennemis et tout ce qui passait par leur lunette de visée :

« En avant ! » odonnais-je à mon escouade.

Il était temps que nous jouions nous aussi notre rôle. Ostrovsky fonça vers l’ennemi d’une charge biotique et fut suivie de près par McCord. Hwang et moi-même courûmes également vers les barricades malgré la gravité ralentissant notre progression. Ackerman resta en retrait pour couvrir notre progression. Heureusement qu’on avait nos armures sinon entre la gravité, le poids de nos armes et le reste on serait restés immobiles. Les pirates pour le moment étaient désorganisés. Ils ne devaient pas s‘attendre à se faire attaquer aussi rapidement. Une chance pour nous. Il fallait qu’on fasse un maximum de dégât avant qu’ils ne se reprennent. M-99 Saber en main je tirais sur les mercenaires à portée de mon arme me concentrant essentiellement sur ceux occupé à visent nos alliés un peu plus bas. Les Krogans et Turiens remplissaient bien leur mission en prenant l’essentiel du feu ennemi. L’autre partie de ma section les soutenaient efficacement à coup de tir de précision ou de suppression pour endiguer les ripostes des pirates. Les mercenaires étaient clairement en difficulté jusqu’à ce qu’une série d’explosion retentisse dans tout le canyon.

Par reflexe je me mise à couvert et en regardant derrière moi je pus remarquer qu’une grande partie du chemin que nous avions emprunté s’était effondré. Je pestais. L’autre partie d’Alpha était de l’autre côté et mettrait un certain temps à traverser vu que le passage était exposé. De même pour Ackerman qui s’était retrouvée à devoir reculer pour éviter de tomber dans le ravin. J’espérais que les rochers n’avaient pas fait trop de dégâts en bas et que nos troupes allaient bien. J’avais contacté Vancuren. De leur côté aucune perte à déplorer. Quelques bleus mais rien de bien méchant :

« Meenhir, Clavicus état de la situation ?! » demandais-je rapidement.

Avec un peu de chance les nouvelles ne seraient pas trop mauvaises. Je n’eux pas trop le temps de me concentrer sur ce qu’ils me disaient car je me trouvais de nouveau moi-même sous le feu ennemi. McCord plongea lui aussi vers la barricade où je me trouvais et Hwang nous rejoint rapidement. La blonde quant à elle était un peu plus loin mais également très occupé. Apparemment les pirates s’étaient réorganisés car un véhicule venait de sortir de l’une des grottes qui donnait probablement sur les niveaux inférieurs. Sur le véhicule était montée une tourelle automatique. Ce dernier c’était arrêté à la sortie de la grotte car au vu de l’espace il lui aurait été difficile de manœuvrer. L’Enseigne Hwang me signala des bidons de carburant à côté des véhicules et me suggéra d’utiliser mes biotiques dessus. Je levais les yeux au ciel. L’asiatique ne devait pas avoir l’habitude de travailler avec des biotiques… ou alors des boulets. J’attrapais une des grenades sur l’armure de l’Enseigne Hwang avant de la dégoupiller et de l’envoyer sur le véhicule ennemi :

« Un biotique ne se fatigue pas pour rien. Les pouvoirs c’est en dernier recours ou pour donner un avantage décisif »

L’explosion retentit derrière nous, signifiant ainsi que le véhicule hostile avait été détruit. Je donnais une tape sur l’épaule de Hwang avant de repartir à l’assaut pour aider Ostrovsky. Maintenant que les troupes des mercenaires c’étaient réorganisées notre progression se faisait plus lente et beaucoup plus difficile. Nous loin de nous se trouvait une Asari qui beuglait des ordres à droite à gauche pour tenter de remettre de l’ordre dans les rangs. Un responsable. Pas trop tôt. Je fis signe à McCord et aux deux autres de s’occuper de ses collègues pirates pendant que je me chargeais d’elle. L’action se déroula rapidement. Quelques échanges de tirs et explosions biotiques plus tard l’Asari se retrouvait plaqué au sol et ses collègues effondrés, morts. La blonde avait un peu usé de ses biotiques mais avec le soutien du sniper de Baptist on avait facilement prit l’avantage. Pistolet sur la tempe j’attrapais l’Asari par le col pour la plaquer contre le mur d’une grotte assez proche de nous. J’ordonnais à McCord de garder l’entrée de la grotte pendant que j’avais une petite ‘’discussion’’ avec l’Asari :

« Ostrovsky, Hwang défendez la position en attendant que nous ayons fini ou que l’escouade de Vancuren finisse par traverser » ordonnais-je sur un ton ferme avant de me reconcentrer sur la mercenaire. « Vous êtes combien ? » demandais-je une première fois.

Aucune réponse. Je soupirais. La torture n’était pas mon activité préférée mais il était hors de question que nous risquions la vie de nos alliés encore une fois par manque d’informations. Je plaquais de nouveau plus fermement l’Asari contre la paroi. « J’ai vraiment pas le temps de jouer à ce petit jeu alors de un, tu vas me dire combien vous êtes, et de deux, si on doit s’attendre à de nouvelles surprises » Silence. Toujours rien. Une lueur bleutée commença à se former autour de pirate. Je lui tirais dans la jambe sans hésitation et l’Asari s’effondra au sol dans un cri et une série de jurons fleuris. L’acidité ambiante commença à ronger sa peau avant que l’armure n’ait eu le temps de former une sorte de résine autour du trou. J’avais presque de la peine pour elle. Je l’attrapais de nouveau par le col pour la plaquer encore une fois contre la grotte sans ménagement :

« Bien maintenant que je sais que t’es pas muettes, réponds à mes questions ». La pirate, gémissante, ne réagit toujours pas et cela commençait clairement à m’agacer. J’insistais : « Je peux aussi t’aider à te décider en faisant de nouveaux trous dans ton armures qui eux ne se refermeront pas et avec l’atmosphère de cette planète c’est pas quelque chose que je recommanderais » expliquais-je froidement.

La mercenaire répliqua dans un sourire : « C’est pas le genre de l’Alliance de… » Deuxième trou dans l’armure. Je maintenais fermement l’Alien pour l’empêcher de glisser. L’Asari jura et hurla de nouveau : « Borel de merde ».

« Je commence à perdre patience… » Dis-je sur un ton agressif.

« Y’a pas d’autres pièges… c’était pour coincer les Laksals pas vous… Leur sang vaut un bon paquet de crédits… On est le seul groupe dans la zone mais on a beaucoup d’autre vaisseau sur la planète… » Finit par avouer l’Asari entre deux gémissements.

« Autre chose ? »

« Merdeuse ! J’ai rien d’autre à dire à une putain du Cons… » Cracha l’Asari avant d’être brutalement interrompue.

J’appuyais de nouveau sur la détente de mon arme. La mercenaire tomba lourdement sur le sol, inerte. Je fronçais les sourcils puis soupirait avant de me relever. Comme je l’avais expliqué au début de notre mission on n’avait pas les ressources pour garder des prisonniers en plus d’installer une base opérationnelle. Et puis… je n’allais pas pleurer pour une Asari en moins… Je sortis de la grotte avec de nouveau mon fusil d’assaut en main et remarquais qu’Ackerman et le reste de la section A avaient fini par réussir à traverser la partie plus ou moins effondrée du canyon pour nous rejoindre. Notre position s’en retrouvait ainsi renforcée et nous pouvions désormais bien mieux soutenir les Turiens et les Krogans. Je contactais de nouveau Clavicus, Meenhir et Von Lytanis :

« Ici Arès One. Apparemment ce sont les seuls pirates sur la zone et le piège était pour les Laksals pas pour nous. On ne devrait donc pas avoir de nouvelles surprises de ce genre normalement. Par contre y’a pas mal d’autre vaisseaux sur la planète. Si des renforts doivent arriver ça sera pas pour tout de suite » expliquais-je via mon intercom avant de retourner finir ces pirates. L'équipe de Vancuren se chargeait toujours de couvrir les Krogans alors que la mienne continuait d'avancer vers les barricades suivantes.







Escouade de Shaun

Henry McCord


◊ Au sein du peloton : Second du Sous-Lieutenant
◊ Grade : Adjudant-Chef / ex N3
◊ Age : 44 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Assaut
◊ Traits de caractère : Bourru - Réaliste - Rancunier - Protecteur
◊ Description :

Jackie Vancuren



◊ Au sein du peloton : Dirige la Section A
◊ Grade : Sous-Lieutenant / N4
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Sévère - Exigeante - Sarcastique - Calme -Discrète
◊ Description :





Carol Ackerman


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 33 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Loyal - Courageuse - Ambitieuse - Indépendante
◊ Description :



Kedma Sayegh


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : 1ère classe
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Défense
◊ Traits de caractère : Timide - Concentrée - Bienveillante - Prudente
◊ Description :



Anya Ostrovsky


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance – Assaut
◊ Traits de caractère : Impulsive - Bagarreuse - Dur - Énergique - Expressive
◊ Description :



Philip Doukas


◊ Au sein du peloton : Médecin
◊ Grade : Major
◊ Age : 51 ans
◊ Domaine : Médecine – mi-distance
◊ Traits de caractère : Pessimiste - Attentif - Cultivé - Concentré
◊ Description :



Vandyke Aukes


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 34 ans
◊ Domaine : Midistance/CAC - Défense
◊ Traits de caractère : Attentif - Bavard -Extraverti - Don Juan
◊ Description :



Larsen Kvalheim


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Mi-distance/CAC- Défense
◊ Traits de caractère : Franche - Sarcastique - Énergique - Désordonnée
◊ Description :











Revenir en haut Aller en bas
Messages : 65

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Dim 21 Mai 2017, 19:50
La stratégie avait été aussi efficace que possible aux vues des maigres possibilités possibles, le moins que l'on puisse dire est que c'était vite devenu un joyeux bordel, visiblement les pirates étaient un peu mieux préparés qu'il n'y paraissait bien que.. des explosifs dans les murs ? Quel bande d'imbéciles.. Le canyon tremblait sous les explosions, ils n'avaient vraisemblablement pas prévus de faire les choses en douceur.


A Couvert ! Éloignez-vous des parois !


Meenhir lui même avait reculé de quelques pas alors que la parois sur sa gauche s'affaissait à quelques mètres devant lui, bien trop proche de son ancienne position, les poussière et les gravats avaient volés de toutes parts mais les rebonds avaient été brefs à cause de la gravité, il grogna alors qu'une pierre de petite taille venait rebondir sur son casque. Aucun blessé à déplorer hors quelques secousses ou chocs sans gravités, Krogans et Turiens brièvement rassemblés au centre du canyon reprenaient très vite des places à couverts ne manquant maintenant plus, Meenhir et nombreux Krogans avançaient parmi la poussière à grand pas, ils n'allaient en aucun cas leur laisser croire qu'ils avaient réussi à ne serait-ce qu'égratigné leur volonté de les massacrer. Profitant du'un temps limité ou la poussière offrait un camouflage et un avantage tactique fort bien venu, ils avançaient vers leurs ennemis aussi vite et discrètement qu'il était possible de faire dans ces conditions. Visiblement de leur côté, les humains avançaient également et les corps tombaient du côté ennemis et pour le moment heureusement, pas du nôtre, seul les boucliers avaient été malmenés.


« Meenhir, Clavicus état de la situation ?! »


Le Krogan s’arrêta un instant à l'entente de la communication, ahhh les femmes ! Toujours à s’inquiéter pour pas grand choses, peut être avait-elle peur de ne plus revoir un aussi beau Krogan s'il disparaissait sous la roche. Meenhir laissa échapper un rire gras en guise de réponse.


Tout vas bien, c'est pas quelques cailloux qui vont abîmer un Krogan, et nos amis Turiens sont en pleine forme également! Gnehe ... Attention J'arriiiiiiiive !!


Toujours dans la poussière Meenhir se mit à courir sur quelques mètres et exécuta un superbe saut en longueur atterrissant dans un petit coin fortifié de petits rochers habité par trois pirates ayant été épargnés par l'effondrement.. Enfin moins un car il avait atterris sur le troisième ce qui l'avait cloué au sol.


Surpriiiiise!


Tout en éclatant de rire le Krogan avait attrapé un des gars par les hanches et le propulsait avec l'aide d'un peu de biotique sur son compère. De nouveau il ramassa le premier et l'utilisa pour frapper l'autre à plusieurs reprises. Le reste des Krogans et Turiens continuaient d'avancer prudemment mais avec force.


« Ici Arès One. Apparemment ce sont les seuls pirates sur la zone et le piège était pour les Laksals pas pour nous. On ne devrait donc pas avoir de nouvelles surprises de ce genre normalement. Par contre y’a pas mal d’autre vaisseaux sur la planète. Si des renforts doivent arriver ça sera pas pour tout de suite »


En voila une bonne nouvelle.. On s'en tiens à notre objectif primaire et on dérouille ces pirates, si on à pas besoin de s’inquiéter par des renforts tant mieux, mais j'ai pas vraiment envie de croire que tout se passera comme prévu. Il reste une dernière position à nettoyer, on se fait ça et on attaque la mise en place de notre avant poste.


Les deux groupes de combat humains avait joués un rôle d'appuis des plus efficace de par leur position en hauteur. Quand au groupes Krogan et Turien ils avaient pris d'assaut la dernière position ennemie qui avait déjà subit de lourds dégâts et qui ne put tenir plus de quelques petites minutes. Meenhir qui avait été celui qui avait vérifié et sécurisé le dernier mini bunker de pierres était ressortit avec un large sourire non visible à cause du casque.


Ahhh.. Je donnerais n importe quoi pour un bon verre après une bonne baston sur une planète pourrie.. Objectif Accomplis, on passe à la suite. Equipe convoi, approchez sur notre position, la voie est libre. Pendant ce temps la on vas tâcher de trouver une position idéale. Shaun, j'ai cru comprendre que vous aviez un spécialiste tech, ce serait peut-être intéressant de voir ce qu'il peut tirer des omnitech et ordinateurs si on en trouve, toute info sur les lieux ne seraient pas du luxe.


Le Krogan, faisait le tour de ses gars comme des turiens, chacuns devaient être certains que leur armure n'avait pas de dégâts trop graves, des égratignures, des chocs, mais rien de grave à déplorer, quelques balles étaient passées bien trop proches de certains guerriers, mais leur moment n'était pas encore arrivé. Pendant ce temps la le convoi approchait doucement mais surement et un quadrillage de la zone était en cours ainsi qu'un dispositif de sécurisation.







Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance interstellaire/ Division biotique
Rang : Lieutenant / N1
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 77

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Dim 21 Mai 2017, 21:10
Section C - IIIéme peloton - IIéme Compagnie
Escouade de Baptist

Natasha Kovalevskaïa aka « Russkof »


Age : 25 ans

Grade : Sous-Lieutenant

compétence biotique: Biotique perce ligne - biotique entraîné

Traits: Courageuse - Pugnace - disciplinée

Rôle: Chef de section


Forte tête du groupe de la Section C. Bon soldat, courageuse et pugnace elle a la confiance de ses hommes.
Bien que les relations lors de l'arrivée de Baptist en tant que Sous-Lieutenant aient été conflictuel les deux ont su faire abstraction de leurs différents. Des rumeurs circulent dans la base sur le fait que les deux auraient eut une liaison. Si cela c'est effectivement passé leur liaison s'est terminée rapidement devant leurs obligations subordonné/supérieur. Actuellement leur relation est purement hiérarchique est tend à le rester

La promotion de Baptist en tant Lieutenant de peloton a permis la promotion de Natasha au poste de nouveau leader de la Section C, étant promu au rang d'officier subalterne suite à l'éclipse d'Ontarom
Alix Rivell


Age :20 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Biotique destructeur - biotique entraîné

Traits: Calme -

Rôle: unité de choc

Nouveau venu de la section C, suite à la mort d'Emile lors de l'Eclipse d'Ontarom. Il démontre des capacités de combat impressionnantes. Privilégiant l'attaque à la défense c'est un combattant redoutable au corps à corps, équivalent au niveau d'Anna.




Kurt Wayne alias « Le Krogan »


Age : 30 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Charge biotique + boucliers + déchirure

Traits: Plaisantin - simple - joyeux - bon vivant - courageux

Rôle: Unité de choc

Le plaisantin du groupe, mais aussi le plus bourrin (oui un biotique peut l'être). Sa carrure est aussi impressionnante que les assiettes de nourriture qu'il prend dans le self de la base, même selon les critères biotiques il mange beaucoup. Il a une relation avec Emma de sa section.
Son style de combat est très offensif, se basant sur des déplacements biotiques pour rentrer dans le tas et faire un maximum de dégâts avec son fusil à pompe. Il donne le doux surnom de « marléne » à son fusil à pompe.

Le courant passa assez rapidement avec son nouveau chef d'escouade, à l'instar des autres membres de son unité il se lia d'amitié avec lui.... qui a depuis bien du mal à ne pas se laissé embarquer dans les virées nocturnes du colosse. Il fut promu Caporal suite au sauvetage de la Lune d'Ontarom

Youssouf Bensalem alias « Le bleu »


Age : 20 ans

Grade : 2éme classe

compétence biotique: boucliers+déchirures - biotique entraîné

Traits: Curieux - passionné

Rôle: Guerre électronique - soutien

D'origine Iranienne Youssouf a démontré trés jeune des talents biotiques, ce qui l'envoya au sein de l'académie Grissom. Véritable mascotte de l'unité, il se fait chouchouter constamment.
Ce fut le commandant de la division biotique lui même qui demanda à l'intégrer dans ses rangs.
Malgré son jeune âge il montre un réel talent biotique qui fera des merveilles avec quelques années d'expérience. Ancien élève de l'académie Grissom, véritable génie en matiére de piratage, la plupart des membres du groupe ne comprennent pas quand il essaie de leur expliquer comment faire .



Charles d'Orléans alias « Princesse »


Age : 23 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: renforcement munition + boucliers - biotique entraîné

Traits: Calme - discret - péteux

Rôle: Tireur d'élite

Deuxiéme plus jeune de l'unité. Son nom de famille et ses origines royales lui valent quelques surnoms.
Originaire de France, du moins ce qu'il en reste aujourd'hui, il est l'héritier pour les quelques royalistes qu'il reste encore dans son pays, du trône de France. Jusqu'à ses 10 ans il fut couvé par ses parents. Quand ses capacités biotiques se révélèrent il fut envoyé, après un véritable combat de la part des membres de l'Alliance contre sa possessive maman, à l'Académie Grissom. A ses 18 ans il stoppa son cursus à l'Académie et s'engagea dans l'armée de l'Alliance, plus pour échapper à sa mère que par réelle vocation.
Il se révéla être un fin tireur et sa formation, aussi bien biotique que militaire, fut tournée en ce sens.
A un sens assez poussé des régles de bienséance. Est assez coincé en public,péteux sur les bords mais a un bon fond. Se décoince auprès de ses camarades.
Seul membre de l'unité à entretenir une relation avec une espéce extra-terrestre, une turienne. On dis que toute la Division Biotique, le commandant lui même, attend avec impatience qu'il l'annonce à sa mére.
Emma Hohenstaufen


Age : 27 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: Déchirure + renforcement munition - biotique entraîné

Traits: Fiére - bagarreuse

Rôle : Tireur d'élite

Meilleur tireur de toute la compagnie. Emma fait peur et on comprend vite pourquoi. Garçon manqué, faisant des blagues pouvant faire pleurer tout soudard, elle n'hésite pas à déclencher des bagarres.
Emma a subis des augmentations pour pouvoir manier le fusil veuve avec lequel elle fait des ravages au combat.
Entretient une relation avec Kurt




Manfred Ritch alias "Doc'"


Age: 50 ans

Grade: Major

compétence biotique: Boucliers + onde de choc+ stase - biotique accompli

Traits: Amical - protecteur - curieux

Rôle: Médecin

Infirmier spécialisé. Médecin de campagne.
Le Major Manfred eut bien des postes au sein de l'Alliance mais ce n'est qu'au sein de la division biotique qu'il se sent réellement le mieux. Il déteste par dessus tout de rester dans un vaisseau, il aime l'action et ça ne le dérange pas le moins du monde de soigner « les enfants » sur le terrain . Comme dit Kurt avec affection « C'est qu'il trotte notre papy ». C'est un biotique assez puissant, préférant des techniques défensives, bien qu'il puisse envoyer dans les airs des ennemis quand le besoin s'en fais sentir. Pour lui les membres de la division sont comme ses enfants.
Il fut l'un des premiers biotique à être pourvu de l'implant L2 qui fut changé pour un L3 à cause de grave risques de dégénérescence neuronale. C'est un personnage assez fascinant, pourvu d'une grande ouverture d'esprit et d'une culture impressionnante
Anna Hernandez


Age: 24 ans

Grade: 1ére classe

compétence biotique: biotique défensif - biotique entraîné

Traits: Timide - amicale - courageuse

Rôle: Polyvalent

Peu bavarde,timide, elle ne'est vraiment à l'aise qu’auprès de son unité.
Discipliné au feu, très bonne capacité biotique de défense compensant ses faibles capacités biotiques offensives. Peut ainsi fournir une protection durable avec Ritch en cas de terrain découvert ce qui est un atout non négligeable au combat.
Elle n'est pas à prendre à la légére en combat singulier, maniant le couteau de combat comme personne ainsi que l'omnilame. Spécialiste de full contact, au même titre que les membres de la Section B, elle est une combattante d'élite. Nombreux sont les marines de l'Alliance à en avoir fait les frais à l'entraînement.








ft. ...

ft. ...

Les armées sur Lasjae


- Go

Les deux cadavres de pirates gisaient à l'entrée de leur poste. Le géant roux, premier sur les lieux, montra l'exemple, entrant dans l'avant poste pour y trouver..... un krogan. Enfin, par krogan il entendait plutôt le poing de ce dernier. Ce pirate avait surgit comme un démon, déboulant de sa cachette.
Trop prêt pour pouvoir esquiver dans cet espace confiné, Kurt n'eut pas le temps d'esquisser un geste, un coup partant dans son ventre .
Le souffle coupé sous le choc, Baptist vit son subordonné et ami, lâcher son arme et s'écrouler. Putain de tank sur patte.
Se trouvant juste derrière, son major au sol, le lieutenant ouvrit le feu quasiment à bout portant. La colére aidant, tout un chargeur fut vidé sur le krogan, dans un déluge de chairs et de bouts d'armures.
Même criblé de balles et au sol, ce dernier avait encore des spasmes. La rage du sang qu'ils appelaient ça, assez flippant à voir.
Dans le champ de tir, deux galariens avait également fait les frais des tirs de Mattock, visiblement occupé à bidouiller leur omnitech, pensant être protégé par le krogan.
Toujours paré à faire feu, enjambant le corps de Kurt, Baptist balaya la salle du regard. Plus de danger.

- Clear!

Rangeant son Mattock, le lieutenant reporta toute son attention auprès de son ami, que les autres aidaient à se relever. Non sans inquiétude, l'officier posa une main sur l'épaule de son camarade

- *kofff* je *kofff* t'en dois une... Respirant un grand coup. Levant son pouce pour indiquer qu'il allait bien, le géant roux haletait quelque peu
Putain je préfére vraiment les avoir avec nous et quand ils chantent du rock. J'ai eu de la chance sur ce coup la

Au final Kurt avait eu de la chance dans son malheur, en ne prenant le coup qu'au niveau de l'estomac. Les protections de sa combinaison avaient permis d'atténuer le choc. Bon au moins Vancuren n'avait pas été témoin de l'action, elle et son regard vindicatif.

Balayant la salle du regard, Baptist regardait l'intérieur du bunker. Petit, l'avant poste se voulait en réalité hermétique, faisant penser à ces containers préfabriqués. Un simple kodiak aurait pu déposer ça, rapide et simple.
Un bruit d'explosion, allié à des secousses, marqua le groupe. l'Officier se précipita à l'extérieur, voyant le chemin qu'ils venaient d'emprunter s'effondrer de moitié sur la largeur, et sur toute la longueur.
Dans un fracas assourdissant, des pans de pierres s'écroulaient vers le bas dans un déluge de poussiére.

- Delta one à Delta Two, vous me recevez?.... Delta two, est ce que vous me recevez?

Repond Natasha, répond. La minute de silence se révéla être angoissante pour le lieutenant

- Delta two au rapport

Soufflant de soulagement le lieutenant reprit

- Qu'elle est ta situation?

- La largeur de notre route est coupée de moitié.

- Bien, rejoignez nous un par un jusqu'à notre position, on vous couvrira.

S'accroupissant au sol, les soldats guettaient les alentours pendant que leurs camarades les rejoignais. Une communication générale du lieutenant-commandant indiqua que l'éboulement était prévue pour ralentir les laskals. Le lieutenant aurait préféré s'arracher une dent plutôt que se l'avouer mais il était soulager de savoir que les autres groupes allaient biens .
Bon au moins ces endouilles de pirates n'avaient pas placé de plus fortes charges sur le chemin. Les armées s'en tiraient plutôt bien jusque la.

L'autre groupe rejoignit l'officier. Emma, la compagne de Kurt, ne put s'empêcher de se moquer de la mésaventure du géant roux.
Baptist scinda une nouvelle fois sa troupe en deux. Le hacker de l'équipe, aidé de l'inutile Johnson, s'occupaient de fouiller les omnitechs des galariens. Les deux snipers prenaient position au niveau de l'avant poste. Anna restait également en compagnie de Natasha, surveillant de l'avant poste ce qui pouvait arriver éventuellement de la route empruntée.

- On se remet en marche. On compte sur vous les anges gardiens (surnoms donné aux snipers).

Ouvrant la marche, le lieutenant se mit en route





Revenir en haut Aller en bas

Personnage RP
Faction : Alliance Interstellaire
Rang : Enseigne
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 57
Crédits : Myself

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Lun 22 Mai 2017, 16:43


Mission 9 : Espace Frontalier - Les Armées


Le lieutenant-commandant s'empara d'une de mes grenades que je portais sur mon armure, sorte de petit disque dépliable qui aurait pu passer pour une toupie ou un petit frisbee mais qui contenait une charge explosive et qui pouvait adhérer à une surface. Je n'en portais habituellement pas mais ici il se trouve que j'en portais sur moi. Elle enleva la petite goupille dessus et envoya l'engin de la direction du véhicule blindé, m'expliquant par la même occasion ce qu'il en était vraiment de l'utilisation des pouvoirs biotiques. Je n'étais pas un adepte du biotique et c'était la première fois que je faisais partie, même temporairement, de la division biotique de l'Alliance mais elle venait de dégommer une idée reçue que j'avais à propos du biotisme, je n'imaginais même pas que ça pouvait taper dans l'endurance du biotique. Quoi qu'il en soit, le véhicule explosa avec un beau vacarme enflammé. Les bidons sautèrent en premier, deux d'entre eux sous la force de l'explosion des autres, s'encastrèrent dans le véhicule avant d'exploser à leur tour, réduisant l'arme montée à l'état d'épave fumante.

Elle me donna un tape qui me fit rougir sous mon casque pendant une fraction de seconde avant de la suivre, juste derrière elle... Euhm oui donc nous repartions à l'assaut du reste de l'avant poste et l'on rejoignit l'adjudant-chef ainsi que l'autre combattante déjà aux prises avec les mercenaires, je me planquais alors derrière un abri. Un des mercenaires arrosa la place avec son Avenger mais se retrouva bien vite à court de munitions. Je relevais la tête pour voir notre combattante l'abattre d'une salve de balles en pleine poitrine et j'en profitais pour sortir de mon abri. Devant nous, les pirates s'étaient regroupés et étaient planqués derrière des abris, une Asari tempêtait derrière, on aurait dit comme une cheffe. Je regardais alors le lieutenant-commandant nous faire signe et j'engageais une fusillade sans leur laisser le temps de se remettre en position. Un des pirates tomba sous mes balles. Des sphères bleutées que je soupçonnais être biotiques semèrent la confusion parmi les pirates et en compagnie de mes 3 autres coéquipiers, on prit d'assaut leur position en tuant les pirates devant nous, vidant les chargeurs de nos balles sans aucune retenue. Moi-même je n'eus aucun mal à ôter la vie à deux de ces enfoirés.

Toutefois l'accumulation des morts commençait à me donner un début de nausée, mais ça allait encore. La cheffe asari fut mise à terre par notre officier commandant, alors qu'elle nous ordonna de défendre la position. Je me retrouvais alors à côté de l'autre combattante du nom d'Ostrovsky qui me donna également une tape sur l'épaule alors que l'on se baissait contre les abris en béton, nos fusils d'assaut posés sur le bord. L'adjudant-chef avait quand à lui trouvé un autre abri. Je balayais l'endroit du regard alors que dans notre dos, notre lieutenant-commandant interrogeait de manière brutale la prisonnière. J'étais assez content de ne pas voir ce qui se passait, l'entendre me suffisait déjà. Au loin on entendait une fusillade qui venait de là où Von Lytanis et ses hommes se sont postés, puis une plus proche, où je pensais que les Krogans et les Turiens s'amèneraient.

- Ostrovsky, là y en a qui se pointent !

Ma coéquipière fit instantanément feu de son arme en mode automatique obligeant les pirates à se cacher. Pendant qu'elle rechargeait, ils sortirent de leur abri et avec l'adjudant-chef on se mit à les arroser, cueillant deux d'entre eux au passage. Une grenade partit d'Ostrovsky qui fit exploser un abri exposant 3 pirates. Cela en était plus qu'il nous en fallait et on fit feu avec notre soldat et le commandant en second de McAvoy, achevant les 3 malheureux qui moururent sous nos balles et l'atmosphère acide de cette planète. Dans notre dos, le lieutenant-commandant acheva l'Asari et nous rejoignit en donnant ses ordres alors que les pirates qui nous avaient attaqués étaient morts. Le chef krogan fit une suggestion à ma supérieure que je trouvais assez intéressante et celle-ci tourna la tête vers moi. J'opinais à McAvoy avant de regarder les OmniTechs des cadavres. Il n'y avait rien d'intéressant parmi les aminches de bas étages mais en revanche, l'OmniTech de l'Asari fut bien plus intéressant. Il ne fut pas dur à hacker, la protection étant très basique mais on dut continuer vers une autre barricade. Je transférais les informations sur mon propre OmniTech avant de les suivre.

On franchit ainsi deux barricades en les prenant d'assaut, la première sans résistance, la seconde était bien plus dure et les pirates résistèrent avant de succomber à nos balles et aux attaques biotiques. L'état de nos munitions commençaient à être légèrement préoccupant mais nous avions encore de quoi tenir. Pendant que les trois autres se postaient pour surveiller les alentours, je continuais de regarder parmi les OmniTechs que je trouvais mais il y avait étrangement pas de terminaux à portée. La plupart des OmniTechs étaient sans importance mais l'un d'eux fut assez intéressant. Alors que je le regardais, je sifflais d'un air surpris et la lieutenant-commandant se pointa.

- L'un d'entre eux était en train d'appeler des renforts, Lieutenant-Commandant mais on l'a buté avant que le message ne parte. S'il avait réussi on aurait subi en plus une attaque aérienne. Les chasseurs auraient sans doute mis plusieurs minutes pour arriver mais ils nous seraient quand même tombés dessus.

Genou à terre, je continuais de pianoter sur mon OmniTech en regardant de temps à autre le cadavre du pirate.

- Notre... ex-prisonnière asari disait vrai. Je n'ai rien trouvé sur une autre présence pirate sur zone ou sur des zones bourrées d'explosifs, la sécurité sur leur OmniTech est bien pourrie. Par contre, il se pourrait qu'en face... on croise une sorte de poste de commandement et qui pourrait être lourdement gardé.

Je revins à la barricade, auprès de ma supérieure.

- J'ai aussi lu des rapports de patrouille des pirates. Certains sont entrés en contact avec les Laksals, pas loin d'ici mais aucune précision sur les endroits. En revanche, le contact était semble-t-il hostile. À moins que les mots "on a vidé nos chargeurs, ça en venait de partout ils ont tués 3 des nôtres ces connards alors qu'on voulait juste un peu de leur sang..." ne veuillent dire autre chose...

Mon ton était devenu assez sarcastique alors que je faisais mon rapport au lieutenant-commandant McAvoy.

Fiche by Dev Nerd Girl


Dernière édition par Hwang Dae-Hyun le Mer 21 Juin 2017, 10:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


En ligne
Messages : 53

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mer 24 Mai 2017, 23:33
img_rp
Mission #9 : La 7ème compagnie
SHAUN MACAVOY ♦ URDNOT MEENHIR ♦ BAPTIST VON LYTANIS ♦ HWANG DAE-HYUN


Il semblerait que la tactique des pirates n’ait pas réellement fonctionné. D’après les nouvelles que je recevais Krogans, Turiens et Humains allaient bien à part quelques bleus. Rien de bien inquiétant en somme ce qui me rassurait. Meenhir s’autorisa même un petit rire avant de charger les mercenaires à nouveau. Je plaignais presque ces pauvres ères. Une ligne de Krogans qui chargent ça n’est agréable pour personne. Enfin… personne… tant que c’était NOTRE ligne de Krogans qui chargeaient nous ça nous allait très bien. Les pirates, malgré leur sursaut de conscience suite à l’effondrement des parois, se faisaient de moins en moins nombreux et peinaient à ralentir notre avancée. Meenhir finit d’ailleurs par annoncer via l’intercom que le centre était totalement nettoyé. Ça faisait longtemps que je n’avais pas travaillé avec des Krogans et Turiens et je dois avouer que leur efficacité était toujours aussi appréciable.

Notre côté n’était pas en reste lui non plus. En ce qui concernait notre situation il ne restait que quelques grottes à vérifier mais globalement la zone était nettoyée. Hwang vérifia les infos des OmniTechs des mercenaires. Apparemment ces derniers corroboraient les dires de l’Asari ce qui était plutôt une bonne nouvelle pour nous:

« Meenhir vient de se charger du dernier poste. De notre côté on fait le tour des grottes pour vérifier qu’il ne reste pas quelques planqués et on commence à installer notre base. » Répondis-je à Hwang. Ce dernier me fit ensuite part d’un rapport à propos d’un contact entre les Laksals et les pirates. Ca par contre c’était moins bon pour nous.

« Pas très surprenant. Ils sont envahis pas des espèces Alien technologiquement plus avancée qu’eux qui en a après leur peuple. Vous vous attendiez à quoi Enseigne ? Une discussion autour d’un thé ? » dis-je en haussant un sourcil. Je contactais rapidement le chef Turien et Krogan via mon intercom.

« Les pirates ont déjà eu quelques échanges de tir avec les Laksals. Va falloir trouver un moyen de leur expliquer qu’on n’est pas les méchants si jamais ils nous tombent dessus. Et qu’en plus on les a débarrassés des pirates. »

Il ne nous fallut pas beaucoup plus de temps pour finir de nettoyer les flancs du canyon. Nos équipes s’étaient regroupées et commençaient d’ores et déjà à nettoyer le champ de bataille. Je rejoignis Meenhir et Clavicus au centre pour discuter de la suite des opérations :

« Les pirates restent de loin la plus grosse menace surtout s’ils ont effectivement beaucoup de vaisseaux. Quoi qu’il en soit ils vont finir par passer par ici pour savoir ce qui s’est passé et à part les makos on n’a pas de réelle défense anti-aérienne. Le mieux serait de bien camoufler la base et de mettre l’essentiel dans des grottes possédant au moins deux sorties. Certes c’est plus difficilement défendable mais en cas d’éboulement ou de débordement il sera plus facile de s’extraire de là. On peut également se placer sur les parois mais vu le matériel à disposition ça me parait précaire et compliqué. On devrait également piéger le canyon comme l’on fait les pirates. Ça pourrait ralentir leur avancée. Mais je pense qu’on devrait poser des explosifs plus en hauteur. Comme ça si tant est qu’une navette ou un vaisseau de petite taille tente de passer par le centre on fait exploser le tout et comme ils sont dans l’incapacité de manœuvrer ici ils seront abattu facilement. On ne peut pas par contre poser de mines de proximité… Si jamais un Laksal passe par là nos négociations risquent de tourner court. Il serait également intéressant de placer des mines à déclenchement manuel sur le plateau au-dessus de nous. Si les mercenaires tentent un largage direct on pourra ainsi semer la pagaille dans leur rang et diminuer leur nombre par la même occasion.

En résumé pour la défense du centre on a les éboulements sur les côtés et potentiellement des mitraillettes si on a le temps de les mettre en place. On met en place de nouvelles barricades, mieux camouflées que les précédentes. On a pas mal de roches au centre maintenant, autant les utiliser.

Pour les côtés. Grâce aux éboulements nos ennemis devront passer un par un en faisant attention pour espérer nous atteindre. Soit on place des explosifs au même endroit pour les faire tomber tous en même temps s’ils sont assez bêtes pour passer par là. Soit on se contente de tirer à vue et comme ils seront à découvert ça devrait être pas bien compliqué de les abattre.

Pour la défense du plateau ça se complique. On ne peut pas stationner d’hommes ou de véhicules là-haut. Si des vaisseaux ennemis se pointent ils se feraient allumer. Du coup la seule chose envisageable serait de poser des explosifs sur les zones potentielles d’atterrissage. Les hommes postés au niveau des parois auront également potentiellement une courte fenêtre de tir pour utiliser des armes lourdes contre eux. On peut également créer des caches sur le plateau pour camoufler nos hommes mais leur position serait assez risquée. Surtout que cela prendrait du temps et vu tous ce que l’on a à faire je doute que créer ces caches soit la priorité…

Il ne faut également pas oublier de défendre l’autre côté du canyon. On n’a pas encore exploré cette zone. On doit envoyer une ou deux équipe reconnaître les lieux et finir de faire le ménage si besoin est pendant qu’on commence à installer nos défenses. Mais globalement je dirais que la même tactique peut s’appliquer. On doit également faire attention à certaine grottes qui communique entre les différents étages ou endroits du canyon. Ça peut nous jouer des tours. J’ignore encore où stationner nos véhicule par contre… »
Expliquais-je méthodiquement à Meenhir et Clavicus, attendant leur propres proposions sur le sujet. Mon discours avait été un peu long mais détaillait bien les différents aspects de la défense que je souhaitais mettre en place.





Escouade de Shaun

Henry McCord


◊ Au sein du peloton : Second du Sous-Lieutenant
◊ Grade : Adjudant-Chef / ex N3
◊ Age : 44 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Assaut
◊ Traits de caractère : Bourru - Réaliste - Rancunier - Protecteur
◊ Description :

Jackie Vancuren



◊ Au sein du peloton : Dirige la Section A
◊ Grade : Sous-Lieutenant / N4
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Sévère - Exigeante - Sarcastique - Calme -Discrète
◊ Description :





Carol Ackerman


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 33 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Loyal - Courageuse - Ambitieuse - Indépendante
◊ Description :



Kedma Sayegh


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : 1ère classe
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Défense
◊ Traits de caractère : Timide - Concentrée - Bienveillante - Prudente
◊ Description :



Anya Ostrovsky


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance – Assaut
◊ Traits de caractère : Impulsive - Bagarreuse - Dur - Énergique - Expressive
◊ Description :



Philip Doukas


◊ Au sein du peloton : Médecin
◊ Grade : Major
◊ Age : 51 ans
◊ Domaine : Médecine – mi-distance
◊ Traits de caractère : Pessimiste - Attentif - Cultivé - Concentré
◊ Description :



Vandyke Aukes


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 34 ans
◊ Domaine : Midistance/CAC - Défense
◊ Traits de caractère : Attentif - Bavard -Extraverti - Don Juan
◊ Description :



Larsen Kvalheim


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Mi-distance/CAC- Défense
◊ Traits de caractère : Franche - Sarcastique - Énergique - Désordonnée
◊ Description :











Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4110

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Dim 28 Mai 2017, 18:10

Les Armées
7 Mai 2202

Lasjae



Le temps file vite sur Lasjae. Avec des journées de 13 heures standards environs, vous avez vu la nuit tomber, le jour se relever, mais celui-ci semble déjà s'assombrir à nouveau. Mais peut-être n'est ce pas lié à la rotation de la planète cette fois ci, mais plutôt à la rotation autour de la géante gazeuse dominant son satellite.

Quoiqu'il en soit, la journée se fait plus sombre au sien du canyon. Si l'installation a pu avancer – plusieurs abris sont posés et camouflés, des explosifs placés sur les parois pour arrêter d'éventuels appareils volants, et un groupe électrogène est fonctionnel – cela n’est pour l'instant qu'un abris temporaire. C’est peut être pour cette raison que les vigies restent particulièrement aux aguets, et aperçoivent tôt du mouvement venant de l'immense plaine sur laquelle s'ouvre le canyon, au nord.

Un mouvement ne tentant pas de se faire discret, de toutes façons. Des laksals, en masse et en ordre, se déplaçant apparemment droit vers le canyon. Dans le viseur des fusils snipers, les turiens de garde aperçoivent de grandes créatures se mouvant sur six pattes, au corps hérissé de pointes. S'ils sont encore à une certaine distance, nul doute qu'ils arriveront au canyon dans l'heure à venir. Quant à leurs intentions, qui pourrait le dire ?


Les laksals aperçus:
 


____________INFOS MJ____________



Décidez du comportement à adopter ! Si vous avez des questions, n'hésitez pas:)
Vous pouvez poster plusieurs fois, tant que les actions décrites rentre dans l'heure dite. Si vous estimez que d'autres choses ont été faites pendant les 24h s'étant écoulées, n'hésitez pas à le préciser !

Concernant le nombre : en masse, vous pouvez compter plusieurs centaines.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 65

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Dim 28 Mai 2017, 21:29







Le calme.. Ou presque, pendant que la mise en place de l'avant poste était en cours tout le monde avait bossé de jour comme de nuit, après tout l'un comme l'autre étaient courts ils avaient tous suivit un roulement horaire et tours de gardes afin de garder un bon équilibre de repos. Peu à peu les défenses avaient pris place et l'avant poste devenait opérationnel, Meehnir avait pris le temps d’observer la planète ou plutôt une infime partie de celle-ci du sommet. Ce monde stérile semblait en tout point refouler la vie et pourtant certains organismes étaient capables de vivre ici comme par exemple ces plantes rondes.. Meenhir du en écrabouiller plusieurs avant de comprendre que ces cailloux fragiles n'étaient en fait pas de la roche mais bien des organismes vivants, des plantes en quelques sortes qui pouvait devenir presque aussi grosses qu'un Krogan allongé en boule qui sait, peut être il en existait des énormes ailleurs. Il passa les petites choses au scanner, bien qu'il n'y connaisse rien en science, ces infos auraient peut-être une valeur quelconque.





C'est alors que le paysage commençait à nouveau a s'obscurcir qu'enfin tout le monde était à peu prés prêt, es défenses étaient posées et le groupe était allumé, chacun pouvait maintenant profiter du superbe climat de la planète. Enfin, jusqu'au moment de l'alerte générale une petite armée était en approche et visiblement ce n'était pas dans leur direction par hasard. Meehnir sauta du gros cailloux sur lequel il était assis et se mit a placer des directives.


Tout le monde en position défensive, que tout les véhicules soient prêts a dégager au plus vite! Personne ne prend d'initiative, on est sensé être de leur côté. On vas prendre un Mako et tenter le contact amical.. Si ça marche pas.. On dégage. Krahll ! Charge-moi un cadavre peu amoché dans le Mako il faut pouvoir prouver qu'on est la pour déglinguer du pirate dans leur intérêt.


Meehnir rejoint Shaun et tout deux conclurent qu'il y aurait avec eux un bon pilote et trois biotiques aux talents particuliers en Bulle biotique et ondes de chocs. Le Krogan laissa aux humains le libre choix de ces trois personnes, dans le pire des cas, lui même était biotique. Ils avaient une petite heure tout au plus mais en moins de 10 minutes l'équipe était au complet et déjà prête à partir. Ils prirent le temps de s'assurer que leur plan était le bon, a dire vrai il était compliqué d'en être certain, mais ils devaient tenter le coup. C'était pas tout les jours que l'on pouvait dire bonjour à une toute nouvelle race, aussi étrange soit-elle et surtout qu'elle était très certainement énervée. Mais imaginons ne serai-ce qu'une secondes.. Et si ça marchait ? Rien que pour "Si ça marchait" Meenhir était prêt a prendre le risque. La ou nombreux Krogans auraient préféré combattre ces Laskals ressemblant tant aux Rachnis, lui, préférait montrer au monde que les vrai Krogan n'étaient pas que de simples brutes épaisses.
Le Krogan prit place dans le Mako en même temps que les autres, Shaun lança l'ordre d'avancer et le mako se mit en route tout droit en direction de la masse Laskals, mais celui-ci se stoppa lorsque la distance maximale de la ligne de défense fut atteinte, plusieurs centaines de mètres a vrai dire.


Place le Mako en position de départ, au cas ou. Je vais poser le cadavre.


Le Krogan descendit de l’appareil avec le cadavre sur le dos et avança de quelques mètres pour le poser au sol en évidence. La il retourna vers le véhicule et resta ainsi, face à une armée en marche, non sans fierté. Devant lui approchait l'armée insectoïdes mêlée à la poussière crée de par leurs pattes acérées. Bientôt il pourrait apercevoir leurs formes plus en détails, un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Les bestioles étaient bien plus imposantes qu'il ne l'avait imaginé, un peu plus moches aussi, mais vu la planète c'était sans surprise. Comme les autres races, ils avaient une base similaire mais de nombreuses différences, des gros, des petits, plus ou moins larges, certains portaient ce qui semblait-être des armures naturelles. Donc ces créatures avaient connu les batailles au point d'avoir naturellement mis au point des armures ? A moins qu'a la naissance leurs rôle soit prédéfinis ?

Meenhir prit une longue inspiration, l'armée étaient maintenant à moins de cinquante mètres d'eux et déjà le comportement laissait à désirer, mais il ne devait pas lâcher. L'armée de plusieurs centaines d'individus tout simplement géants formait rapidement un arc de cercle, puis se refermant sur eux, malgré tout Meenhir ne bougea pas il resta ainsi faisant face à la créature qui s'était arrêtée tout juste en face de lui, rien à foutre de sa taille.


Ne faites rien de stupides, ils nous encercles, si ça chie dans la colle on saute dans le mako et on passe à coup de canon.


Les laskals avançaient un peu puis reculaient, les uns contre les autres, ils étaient menaçants pour sur, mais quelque chose disait à Meenhir qu'il n'y avait pas que ça, peut être de la curiosité ? Ou de la crainte ? Peut-être même des deux. Le plus intéressant était la réaction vis à vis du cadavre.. Meenhir prit alors la parole espérant que les traducteurs feraient leur boulot.


Nous venons en paix... Nous sommes ici pour vous défendre face à ce mauvais peuple.

Je répète, nous ne vous voulons aucun mal, nous sommes ici en paix.

Nous avons empêcher ces gens de vous faire du mal.









Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance interstellaire/ Division biotique
Rang : Lieutenant / N1
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 77

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Lun 29 Mai 2017, 20:26
Section C - IIIéme peloton - IIéme Compagnie
Escouade de Baptist

Natasha Kovalevskaïa aka « Russkof »


Age : 25 ans

Grade : Sous-Lieutenant

compétence biotique: Biotique perce ligne - biotique entraîné

Traits: Courageuse - Pugnace - disciplinée

Rôle: Chef de section


Forte tête du groupe de la Section C. Bon soldat, courageuse et pugnace elle a la confiance de ses hommes.
Bien que les relations lors de l'arrivée de Baptist en tant que Sous-Lieutenant aient été conflictuel les deux ont su faire abstraction de leurs différents. Des rumeurs circulent dans la base sur le fait que les deux auraient eut une liaison. Si cela c'est effectivement passé leur liaison s'est terminée rapidement devant leurs obligations subordonné/supérieur. Actuellement leur relation est purement hiérarchique est tend à le rester

La promotion de Baptist en tant Lieutenant de peloton a permis la promotion de Natasha au poste de nouveau leader de la Section C, étant promu au rang d'officier subalterne suite à l'éclipse d'Ontarom
Alix Rivell


Age :20 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Biotique destructeur - biotique entraîné

Traits: Calme -

Rôle: unité de choc

Nouveau venu de la section C, suite à la mort d'Emile lors de l'Eclipse d'Ontarom. Il démontre des capacités de combat impressionnantes. Privilégiant l'attaque à la défense c'est un combattant redoutable au corps à corps, équivalent au niveau d'Anna.




Kurt Wayne alias « Le Krogan »


Age : 30 ans

Grade : Caporal

compétence biotique: Charge biotique + boucliers + déchirure

Traits: Plaisantin - simple - joyeux - bon vivant - courageux

Rôle: Unité de choc

Le plaisantin du groupe, mais aussi le plus bourrin (oui un biotique peut l'être). Sa carrure est aussi impressionnante que les assiettes de nourriture qu'il prend dans le self de la base, même selon les critères biotiques il mange beaucoup. Il a une relation avec Emma de sa section.
Son style de combat est très offensif, se basant sur des déplacements biotiques pour rentrer dans le tas et faire un maximum de dégâts avec son fusil à pompe. Il donne le doux surnom de « marléne » à son fusil à pompe.

Le courant passa assez rapidement avec son nouveau chef d'escouade, à l'instar des autres membres de son unité il se lia d'amitié avec lui.... qui a depuis bien du mal à ne pas se laissé embarquer dans les virées nocturnes du colosse. Il fut promu Caporal suite au sauvetage de la Lune d'Ontarom

Youssouf Bensalem alias « Le bleu »


Age : 20 ans

Grade : 2éme classe

compétence biotique: boucliers+déchirures - biotique entraîné

Traits: Curieux - passionné

Rôle: Guerre électronique - soutien

D'origine Iranienne Youssouf a démontré trés jeune des talents biotiques, ce qui l'envoya au sein de l'académie Grissom. Véritable mascotte de l'unité, il se fait chouchouter constamment.
Ce fut le commandant de la division biotique lui même qui demanda à l'intégrer dans ses rangs.
Malgré son jeune âge il montre un réel talent biotique qui fera des merveilles avec quelques années d'expérience. Ancien élève de l'académie Grissom, véritable génie en matiére de piratage, la plupart des membres du groupe ne comprennent pas quand il essaie de leur expliquer comment faire .



Charles d'Orléans alias « Princesse »


Age : 23 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: renforcement munition + boucliers - biotique entraîné

Traits: Calme - discret - péteux

Rôle: Tireur d'élite

Deuxiéme plus jeune de l'unité. Son nom de famille et ses origines royales lui valent quelques surnoms.
Originaire de France, du moins ce qu'il en reste aujourd'hui, il est l'héritier pour les quelques royalistes qu'il reste encore dans son pays, du trône de France. Jusqu'à ses 10 ans il fut couvé par ses parents. Quand ses capacités biotiques se révélèrent il fut envoyé, après un véritable combat de la part des membres de l'Alliance contre sa possessive maman, à l'Académie Grissom. A ses 18 ans il stoppa son cursus à l'Académie et s'engagea dans l'armée de l'Alliance, plus pour échapper à sa mère que par réelle vocation.
Il se révéla être un fin tireur et sa formation, aussi bien biotique que militaire, fut tournée en ce sens.
A un sens assez poussé des régles de bienséance. Est assez coincé en public,péteux sur les bords mais a un bon fond. Se décoince auprès de ses camarades.
Seul membre de l'unité à entretenir une relation avec une espéce extra-terrestre, une turienne. On dis que toute la Division Biotique, le commandant lui même, attend avec impatience qu'il l'annonce à sa mére.
Emma Hohenstaufen


Age : 27 ans

Grade : 1ére classe

compétence biotique: Déchirure + renforcement munition - biotique entraîné

Traits: Fiére - bagarreuse

Rôle : Tireur d'élite

Meilleur tireur de toute la compagnie. Emma fait peur et on comprend vite pourquoi. Garçon manqué, faisant des blagues pouvant faire pleurer tout soudard, elle n'hésite pas à déclencher des bagarres.
Emma a subis des augmentations pour pouvoir manier le fusil veuve avec lequel elle fait des ravages au combat.
Entretient une relation avec Kurt




Manfred Ritch alias "Doc'"


Age: 50 ans

Grade: Major

compétence biotique: Boucliers + onde de choc+ stase - biotique accompli

Traits: Amical - protecteur - curieux

Rôle: Médecin

Infirmier spécialisé. Médecin de campagne.
Le Major Manfred eut bien des postes au sein de l'Alliance mais ce n'est qu'au sein de la division biotique qu'il se sent réellement le mieux. Il déteste par dessus tout de rester dans un vaisseau, il aime l'action et ça ne le dérange pas le moins du monde de soigner « les enfants » sur le terrain . Comme dit Kurt avec affection « C'est qu'il trotte notre papy ». C'est un biotique assez puissant, préférant des techniques défensives, bien qu'il puisse envoyer dans les airs des ennemis quand le besoin s'en fais sentir. Pour lui les membres de la division sont comme ses enfants.
Il fut l'un des premiers biotique à être pourvu de l'implant L2 qui fut changé pour un L3 à cause de grave risques de dégénérescence neuronale. C'est un personnage assez fascinant, pourvu d'une grande ouverture d'esprit et d'une culture impressionnante
Anna Hernandez


Age: 24 ans

Grade: 1ére classe

compétence biotique: biotique défensif - biotique entraîné

Traits: Timide - amicale - courageuse

Rôle: Polyvalent

Peu bavarde,timide, elle ne'est vraiment à l'aise qu’auprès de son unité.
Discipliné au feu, très bonne capacité biotique de défense compensant ses faibles capacités biotiques offensives. Peut ainsi fournir une protection durable avec Ritch en cas de terrain découvert ce qui est un atout non négligeable au combat.
Elle n'est pas à prendre à la légére en combat singulier, maniant le couteau de combat comme personne ainsi que l'omnilame. Spécialiste de full contact, au même titre que les membres de la Section B, elle est une combattante d'élite. Nombreux sont les marines de l'Alliance à en avoir fait les frais à l'entraînement.








ft. ...

ft. ...

Les armées sur Lasjae






- Hummm toi et moi on va passer un bon moment ensemble


A qui parlait le lieutenant? une petite amie? une asari? une humaine? vous en êtes trés loin. Baptist regardait seulement avec intérêt.... sa nourriture. Aprés avoir piqué un somme dans un Mako, l'officier c'était réveillé pour commencé à manger la rata du soldat, spécial biotique. Plus calorique et consistant que la pitance du soldat, le goût en était cependant tout aussi infecte que la nourriture habituelle en mission.
Pour sur , ce n'était pas de la cuisine 5 étoiles, si une chose ne c'était pas arrangée avec l'évolution de l'armée c'était bien sa nourriture. Enfin, ça se mangeais.

Posant les pieds de manière nonchalante sur le tableau de bord du mako, l'officier regardait ce qu'il se passait par la fente blindée. Il ne se passait rien, strictement rien. Même le véhicule était silencieux, seul Natasha occupait les lieux en côté passager. La sous-lieutenant pionçait encore, de la manière la moins gracieuse possible d'ailleurs. La tête posée contre une paroi blindé, la bouche grande ouverte , ses cheveux corbeaux en bataille.
Très vite Baptist commença à trouver drôle d'émietter les biscuits en sa possession pour les lancer dans ce qu'il voyait être panier de basket improvisé. Alala, si Vancuren et Macvoy le voyaient, ce fringuant officier de l'Alliance en pleine mission inter-espèce, s'amuser comme un enfant à lancer des boulettes de biscuits.
L'amusement dura une bonne dizaine de minutes, jusqu'à ce que ses munitions commencent à s'épuiser, allié au réveil prématuré de a subordonnée.
Des miettes dans les cheveux elle ne compris tout d'abord pas ce qu'il se passait, regardant de ses yeux à demi-éclos son lieutenant sur lequel était affiché un grand sourire de gamin.

- Quoi?

- Nan rien, je me disais que avais toujours cette même en te réveillant...
Ha si, tu as la trace de ton armure sur la joue.


cinq minutes plus tard, l'officier reçut un coup de poing sur son épaule, qu'il ne sentit pas avec son armure. Natasha venait de deviner ce qu'il s'était passé, le visage entre l'amusement et la volonté de garder son sérieux.
Une communication, lançant une alerte sur tout les omnitechs, fut lancée dans la base. Empoignant son casque noir, affiché d'une tête de mort sur sa face, le lieutenant se rendit à l'extérieur, à l'instar de sa subordonnée.
La base était littéralement en ébullition, une attaque de pirates? Non, bien plus chiant que ça, des laskals, par centaines, venaient dans leur direction à à peine une .
Les chefs Clavius, que Kurt appelait "clavicule", et la lieutenant-commandant se concertaient sur la marche à suivre. Le lieutenant, en tant que quatrième homme le plus gradé, fut enjoint à participer à la discussion. Seul le chef krogan manquait.
Ce dernier, visiblement peu soucieux de se concerter avec les autres gradés, beugla des ordres avant de se diriger vers un mako, voulant apparemment rejoindre les indigénes et établir un contact.
Bon, la marche à suivre, validée par le turien et l'humaine, était tracée... au moins ils n'avaient pas perdu de temps.
MacVoy, suivis d'autres soldats, se porta volontaire pour partir à la rencontre des Laskals aux côtés du krogan. De ce fait le commandement des troupes de l'Alliance revenait de fait à Baptist. Tournant la tête, il aperçu Vancuren qui n'était pas partie avec sa supérieure... ô joie.

Le mako s'éloigna dans une fumée de poussière, laissant aux soins de Clavicus et Baptist la défense de la base. Les deux officiers se concertèrent. Clavicus, à l'esprit pragmatique des turiens, fit disposer des turiens et krogans aux flancs et sur l’arrière de la base. L'officier turien, craignant une diversion des laskals voulant juste masquer d'autres mouvements de troupes, préférait la prudence. "vous ne verrez jamais un turien de dos", le diction s'avérait véridique.

Baptist ,quand à lui, préféra déplacer bien plus loin quelques hommes, en début de canyon. La manœuvre était de faire positionner des snipers en hauteur, pour obtenir un meilleur visuel de la progression de l'équipe allant négocier. Egalement, il s'agissait la de réduire la distance, pour permettre aux fusils de précision de faire leur oeuvre de mort en cas de pépin.
En contrebas, au niveau des tireurs, un mako était avancé et prêt à partir pour aider l'équipe partie devant à la rencontre des autochtones. Dans le pire des cas son canon frapperait un endroit au sol pour
Le camp, était de fait géré par l'officier turien et Natasha, Baptist étant avec les tireurs d'élite, regardant de sa position l'avancée du Mako.
Le blindé s'arrêta. Avec l'avancée des Laskals, tout ce petit monde devait se trouver à environ 4-5 kilomètres de la position de Baptist. Distance trop élevée pour les fusils de précision mais un canon de mako avait une portée max de 4 kilométres sur le papier, un bon moyen de faire une



Ce dernier, arrivant au niveau des Laskal, parut petit, étrangement petit. Cette bande d'insecte devaient mesurer au moins quatre mètres de haut.

- Nom de dieu
souffla le lieutenant, regardant des ses jumelles pour casque, je suis pas sur que de l'insecticide fonctionnerait.
Mais un bon coup de canon sûrement. Les cinq kilomètres qui séparaient maintenant le groupe d'indigéne de la position de Baptist étaient une distance beaucoup trop élevée pour les fusils de précision. Par contre le canon du mako en contrebas, avec sa portée de quatre kilomètres, pouvait intervenir à distance, au moins pour détourner l'attention en cas de besoin.

Quand les lakals commencèrent à bouger, entourant le mako de Macvoy et Meenhir, le lieutenant commença à s'inquiéter, établissant un contact avec le blindé

- Ici Delta One, vous me recevez? ça va comme vous voulez? On se tiens prêt à intervenir en cas de pépin, donnez nous juste l'ordre.




Revenir en haut Aller en bas

Personnage RP
Faction : Alliance Interstellaire
Rang : Enseigne
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 57
Crédits : Myself

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mar 30 Mai 2017, 01:28


Mission 9 : Espace Frontalier - Les Armées


- Si seulement chaque espèce alien que l'on rencontrait pouvait être aussi raffinée et pacifique qu'une discussion autour d'un thé, Lieutenant-Commandant...

Je ris légèrement dans mon casque avant de me ressaisir peu à peu, voyant que ma supérieure ne trouvait pas ça drôle et je soupirais un peu pour moi-même, devinant que c'était encore une officier pince-sans-rire. Néanmoins, cela ne me fit pas tellement changer d'avis sur elle, j'étais content de l'avoir avec nous et d'être pour l'instant dans son unité. Ce que je prenais au début pour un poste de commandement gardé était simplement un baraquement un peu plus massif que les autres barricades ou abris des avant-postes pirates, nous avions rapidement et assez efficacement je dois dire, nettoyé les lieux de toute présence ennemie ainsi que les pièges qu'ils avaient installés. Très vite, notre convoi nous avait rejoint dans le canyon ainsi que le reste de nos forces dont le reste de l'unité du Lieutenant-Commandant McAvoy. À cause des casques je ne reconnus personne de son unité à part l'un d'entre eux qui vint vers moi en me donnant un léger coup de poing dans ma spalière en laissant échapper un rire sarcastique. À en juger par la silhouette, je présumais que c'était la femme blonde de tout à l'heure en face de moi dans le Mako. En réaction sous mon casque, je roulais légèrement des yeux tout en souriant légèrement.

Le reste de la journée ou plutôt de la nuit ? Ou de la journée... Enfin par la suite, au vu des journées de 13 heures sur la planète, nuit et jour se succédaient un peu trop rapidement à mon goût tandis que je donnais un coup de main à l'installation de notre base, nos préfabriqués et nos abris, bien meilleurs que les barricades dressées à la hâte des pirates furent érigés et camouflés afin de pouvoir protéger efficacement la base. Des équipes d'ingénieurs militaires installaient des explosifs sur les parois du canyon tandis que des sentinelles turiennes scrutaient les environs autour de la base, balayant la grande plaine de la lunette installée sur leur fusil de précision. Tout était fait sous la supervision de nos chefs qui avaient toujours en main les opérations. Alors que je laissais l'installation d'un abri anti-cartouches thermiques se finir, je me mis à déambuler dans le camp en cherchant ma supérieure. Par habitude, je tâchais de toujours garder mon officier commandant dans mon champ de vision afin de me tenir prêt à n'importe quel moment mais je partis donc à sa recherche, je n'irais certainement pas loin, la base n'était pas très grande.

Je la trouvais alors en grande discussion avec celui que je présumais être le chef des Turiens, je la reconnaissais grâce à l'aspect de son armure et les petits signes distinctifs indiquant son grade sur l'armure. Un bruit attira mon attention sur ma droite et je me rendis compte que le léger grondement que j'entendais était la mise en marche du groupe électrogène, le premier de la base qui se mettrait à fonctionner. Je reportais alors mon attention vers le lieutenant-commandant et une voix assez forte, quoique féminine retentit dans mon dos pour se poster à côté de moi.

- Alors Hwang, on reluque sa supérieure même en armure ?

- Oh Caporal Kvalheim... Non du tout, je ne reste jamais loin de mon ou ma supérieure en mission, ainsi on a les ordres rapidement au cas où.

- Sacré Hwang, vous cachez bien votre jeu en fait. J'ai bien vu les regards que vous lui lanciez dans le Mako. Vous vous attaquez à un sacré morceau. Enseigne.

Ma coéquipière se mit à rire de manière peu féminine en insistant bien sur le dernier mot d'un ton amusé mais avec une très légère pointe de dédain ou de moquerie, ne tenant aucunement compte de mon grade ou même du fait que je ne sois normalement pas dans son unité.

- Caporal, j'avais le choix entre vous ou le Lieutenant-Commandant dans mon champ de vision. J'ai vite fait mon choix, parce qu'au vu de ce que j'avais devant moi...

Elle se mit à rire un peu plus fort et me redonna une tape dans l'épaule. Heureusement elle ne pouvait pas voir mes joues écarlates sous le casque mais loin d'être déstabilisée, elle continua de me chambrer.

- C'est la coupe et le tatouage hein ? Allez je suis sûr que ça vous plait... Non parce que faut que je vous dise, le Lieutenant-Commandant ? Vous avez aucune chance. Après je vous reconnais du bon goût mais... vous avez plus de chances d'aller tringler une Asari dans le bouge le plus proche que même d'approcher le Lieutenant-Commandant.

J'allais lui répondre lorsque mon OmniTech m'envoya une alerte. Les sentinelles turiennes avaient repérées quelque chose en approche, difficile de dire si c'était un ennemi, un ami ou un neutre. Tout le monde avait reçu l'alerte en même temps et ma sarcastique coéquipière fila sur la gauche en jetant un dernier regard sur moi et me marmonna un "bonne chance" plein de sarcasme. Je ne m'attardais pas et je rejoignis mon officier commandant au pas de course. Je refusais de rester dans la base à ne rien faire et à attendre avec appréhension, je voulais voir ce qui se passait. Je compris alors en entendant nos chefs que les sentinelles turiennes avaient en visuel des Laksals, je pris alors mes ordres auprès de mon officier commandant et restait avec le reste de l'unité dans la base tandis que le chef krogan du nom de Meenhir qui lui de son côté, ordonna d'une voix forte de se tenir prêt.

Peu après, je rejoignis ma supérieure directe, la Sous-Lieutenante Vancuren accompagnée quelques soldats de son unité dont Kvalheim. Ne prêtant aucunement attention aux autres, je me postais à côté de ma supérieure qui scrutait ce qui se passait dans la lunette de son fusil de précision. Tapotant sur mon OmniTech, la vision de mon casque fonctionna comme des jumelles et je voyais le Mako complètement encerclé par les aliens. Les créatures, que je présumais donc être les Laksals les encerclaient et l'apparence de ces choses était tout bonnement terrifiante. D'environ 4 à 5 mètres de hauteur, une tête avec 4 mandibules toute gueule ouverte, surmontée de deux appendices ressemblant à des griffes, les Laksals nous dominaient de toute leur hauteur. 4 pattes soutenaient leur masse en bas, serties de griffes acérées ressemblant à celles de dinosaures tels que des Velociraptor tandis que 2 autres membres ressemblant à d'énormes masses d'armes devaient leur servir à attaquer ou même à se protéger. Leur peau semblait rocailleuse et surmontée de plusieurs plaques de quelque chose qui ressemblait à de la chitine. Le Laksal semblait tout droit sorti d'un cauchemar d'un esprit malade ayant trop abusé de vieux holos traitant d'invasion de créatures maléfiques.

Pour le moment, les Laksals ne semblaient ni hostiles, ni véritablement amicaux. Ils faisaient des allers-retours entre leur position et s'approchaient de nos coéquipiers en penchant la tête en avant pour les observer, comme s'ils étaient curieux. Les paroles de Von Lytanis retentirent dans notre casque mais elles étaient loin de me rassurer. Le Krogan prit ensuite la parole et engagea une discussion avec les Laksals. Pour le coup je me demandais vraiment comment ces bestioles faisaient pour communiquer. Entendre des mots de paix venant d'un Krogan m'arracha un sourire ironique sous mon casque et pour le moment les Laksals ne réagirent pas encore. J'en profitais pour intervenir légèrement sarcastique, certainement contaminé par Kvalheim mais aussi peut être un peu optimiste.

- ... Bon... c'est maintenant qu'on sort le thé et qu'on serre des mains ? Enfin des masses d'armes vu la taille et la gueule des machins... Au moins ils ne nous ont pas attaqués et je ne pense pas qu'on ai fait quoi que ce soit d'hostile envers eux.

Fiche by Dev Nerd Girl


Dernière édition par Hwang Dae-Hyun le Mer 21 Juin 2017, 10:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4110

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Mar 30 Mai 2017, 13:16

Les Armées
7 Mai 2202

Lasjae



Les laksals se montrent agités. Des claquements réguliers se font entendre de tout part, dans un capharnaüm qui empêcherait presque les aliens, dans le mako, de s'entendre. Les insectoïdes semblaient communiquer entre eux, regardant régulièrement vers la petite créature leur faisant face et l’appareil derrière elle, sans pour autant l’attaquer ou chercher à reculer. Sur les omnitechs, vous voyez les logiciels fonctionner à plein régime, tentant de détecter la signification des sons volant de droite à gauche. Et avec succès, semblerait il : des mots émergent, pas encore des phrases, mais des sens simple tel que « territoire », « chasseur », « clan ». Mais pas encore de lien compréhensible, et les mots changent souvent pour devenir des synonymes, tandis que certains amas de sons sont détectés comme ayant un sens mais encore inconnu.

Finalement, un laksal s'avance. Particulièrement massif, ses pattes sont bien plus épaisses que celles des autres, son crâne arborent une énorme corne, et sa carapace est dans des tons verdoyants. L'insectoïde s'approche du cadavre du pirate, puis plante dans le sol son avant-bras droit, avant d'en sortir son véritable bras : bien plus fin, l'épiderme rappel celui des turiens, dotés de plaques osseuses et d'autres parties plus souples. Laissant la protection droite dans le sol, l'alien saisit le cadavre de ses trois doigts avant de l'approcher de son visage, comme le reniflant. Il le jette ensuite dans la masse derrière lui avant de claqueter à nouveau en regardant ses homologues.

La situation devient moins bruyante, alors que de moins en moins d'individus s'expriment. Vous remarquez toutefois qu'ils sont tous similaire au premier s'étant avancé : bien plus épais, une ou plusieurs cornes impressionnantes, et une palette de couleur passant du vert au rouge et au bleu. Vos omnitechs continuent de traduire, progressant pas à pas. Les laksals semblent s'interroger sur votre présence ou votre existence, et ce qu'il convient de faire. Des nomes termes inconnus reviennent, semblant être des noms. De lieu, d'individus, de personnage, nul ne peut dire. Votre omnitech confirme toutefois que des discussions simples sont désormais possibles, et il donne une traduction plus compréhensible de la discussion.

« ...étranger... Détruire... »
« Pas... Mission/volonté. Décision... Huyhyrt. »
« Sud... Alliés... Fobhua ? Danger... explication... »
« ...Pas attaquer/agressif... Dathyq. Alliés potentiels ? »
« Huyhyrt savoir. »


Les laksals qui parlent:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


En ligne
Messages : 53

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   Ven 02 Juin 2017, 00:20
img_rp
Mission #9 : La 7ème compagnie
SHAUN MACAVOY ♦ URDNOT MEENHIR ♦ BAPTIST VON LYTANIS ♦ HWANG DAE-HYUN


Les discussions sur les défenses du campement furent relativement brèves étant donné que nous devions nous installer le plus rapidement possible pour être opérationnel. Nous travaillâmes d’arrache pieds pendant une dizaine d’heures, faisant quelques roulement pour permettre à tout à chacun de prendre un peu de repos. Etant donné que nous étions tous très occupé le temps passa extrêmement rapidement. J’avais réussi à gratter quelques heures de sommeil mais cela ne fut guère reposant. Etant donné que les espaces où nous pouvions retirer nos armures étaient relativement restreints ils avaient été réservés pour les tâches nécessitant le retrait du port de l’armure. Par exemple : se nourrir, se soigner etc. Du coup pour les siestes c’était en armure intégrale à l’extérieur. Ce qui était loin d’être des plus confortables. Entre la chaleur, la gravité, le bruit ambiant, le fait d’être sur ses gardes et j’en passe il n’était pas surprenant que nous ayons eu du mal à dormir. Alors que j’étais de nouveau en train de travailler sur l’installation de notre base mon OmniTech commença à s’affoler pour annoncer l’arrivée massive de Laksals dans notre direction. Je pestais avant de rejoindre Meenhir et Clavicus pour discuter de la suite des événements. Les pirates étaient certes notre plus grosse menace mais même avec une technologie moyenâgeuse, plusieurs centaines de Laksals c’était loin d’être bon pour nous.

Il fallait nous décider rapidement sur la marche à suivre sachant que nous voulions entretenir des rapports pacifistes avec les Laksals. Du coup l’usage de la force était d’ores et déjà exclu. On ne pouvait pas non plus ordonner l’évacuation des lieux maintenant sans avoir négocier avec les Aliens. Parlementer avec les Laksals était assurément la meilleure chose à faire mais l’idée de se retrouver encerclé par des centaines de Laksals sans savoir si nous aurions le temps d’ouvrir la bouche avant qu’ils ne nous sautent dessus n’était guère reluisante. Pour négocier nous allions devoir envoyer un mako pour minimiser les pertes si jamais ça tournait mal et permettre aux autres de se replier. De plus les personnes qu’on allait envoyer là-bas auraient besoin d’un sang froids à toute épreuve pour éviter tout geste malencontreux. Si jamais dans la panique l’un des soldats se mettait à tirer c’était foutu. Meenhir se porta volontaire et je fis de même. Nous avions établis que le mieux était de faire appel à des biotiques sachant utiliser des barrières et des ondes de choc pour non seulement nous protéger en cas de replis mais aussi repousser les Laksals sans pour autant leur faire de dégâts létaux. Nous avions également choisit un conducteur expérimenté pour le voyage. Ses compétences nous seraient utiles en cas de retour mouvementé.

Je me dirigeais vers Von Lytanis pour lui donner les dernières instructions avant mon départ. Il prendrait le commandement des unités humaines en mon absence et surtout il ne devait en aucun cas tirer de son propre chef sur les Laksals. Si jamais ils devaient employer la force c’était sur ordre. J’espérais que nous n’ayons pas à en arriver là car si c’était le cas ça serait tendu pour nous vu qu’avec la distance il était peu probable que le campement puisse nous couvrir correctement. Je lui ordonnais également d’installer de nouveaux explosifs vers l’entrée du canyon. Comme ça en cas de course poursuite ont pourrait gagner du temps en obligeant les Laksals à contourner le canyon. Clavicus était resté également au camp et était logé à la même enseigne. En même temps si nous étions encerclés par des bestiaux de quatre mètre de haut il était peu probable qu’ils puissent nous voir et donc jauger la situation.

Bien que le trajet en mako fût relativement court le temps me parut incroyablement long et tendu… En même temps se retrouver en plein milieux de tous ces Laksals était quelque peu suicidaire si les négociations tournaient court. Je me demandais intérieurement pourquoi je m’étais portée volontaire. Certes j’avais quelques tendances autodestructives mais quand même… Là c’était un tout autre niveau. Pour parfaire le tableau j’essayais de chercher à travers mes souvenirs des films ou livres dans lesquels on voyait des humains découvrir une nouvelle espèce Alien sur leur planète d’origine. Et j’avais beau chercher dans tout ce que j’avais pu lire ou voir je ne me rappelais pas d’un seul ‘’happy end’’. Yep… j’allais négocier avec des Aliens et la seule chose que j’avais pour l’instant en tête c’était ‘’Starship Troopers’’ et ‘’Alien’’. Moi et mon sens du timing… Doukal, le médecin du groupe et grand pessimiste dans l’âme, semblait plus ou moins penser la même chose car il marmonnait des choses comme : « Dans les films ce genre de truc ça fini toujours mal », « les premier à aller voir se font toujours buter », « vous croyez qu’ils crachent de l’acide » et j’en passe. Autant dire que cela n’avait absolument rien de rassurant.

Le mako finit par s’arrêter. Je pris une grande inspiration et sortit du véhicule en compagnie des autres membres de l’équipe, moins le conducteur qui devait rester dans le mako pour permettre un départ rapide en cas de soucis. On déposa le corps du pirate à quelques mètres devant nous. Meenhir et moi nous postâmes plus en avant alors que les autres soldats restèrent près du véhicule. Nos armes étaient restées dans nos dos pour éviter de paraitre menaçant mais nous étions tous prêt à faire usage de nos pouvoirs en cas de problèmes. L’ambiance était vraiment… tendue et quand les créatures mesurant quatre mètre de haut et visiblement armée se mirent à nous encercler cela n’allégea en rien le poids sur nos épaules. Il était difficile de ne pas paniquer dans une telle situation mais garder son calme était plus que nécessaire si nous souhaitions avoir une chance de nous en tirer. Meenhir s’avança pour apporter notre message de paix aux Laksals. Quand on connaissait l’historique des Krogans et qu’on n’était pas encerclé par des centaines de mantes religieuses géantes on pouvait trouver la situation comique. Mais là étrangement l’envie de rire n’était pas au rendez-vous. Des claquements, probablement leur façon de communiquer, se firent rapidement entendre. Nos traducteurs se mirent à chauffer sans pour autant pouvoir nous donner d’interprétations compréhensibles pour le moment. J’espérais que la situation allait rapidement s’améliorer car des négociations sans moyens de communication c’était relativement tendu… D’un autre côté pour les aspects positifs… on était toujours en vie et entier.

Des Laksals bien plus imposants et massifs finirent par s’approcher, notamment du corps du pirate. Ce dernier, une fois examiné finit par être balancé dans les rangs des créatures comme une poupée de chiffon. Je me raidis légèrement comme mes camarades à cause du mouvement brusque. Mais la mante religieuse ne se montra pas ensuite agressive envers nous. Nos traducteurs finirent par fonctionner et nous donner quelques bribes de phrases. Rien de très élaboré mais nous pouvions désormais comprendre le sens global des phrases des Laksals. Ces derniers semblaient en pleine discussions sur ce qu’ils devaient faire de nous. Les avis étaient semble-t-il partagés. L’un d’entre eux souhaitait apparemment notre mort. Les autres par contre ne nous semblaient pas hostiles. Du trois contre un pour le moment. C’était bon pour nous. Les trois autres s’interrogeaient sur notre venue et si nous étions des alliés potentiels. J’ignorais s’ils avaient compris les premiers mots de Meenhir étant donné que nos traducteurs n’étaient pas nécessairement opérationnels. Je répétais donc plus ou moins les paroles du Krogan pour commencer en faisant des phrases extrêmement basiques pour éviter des erreurs de traduction
:
« Nous sommes ici en paix. Nous sommes ici pour vous aider, vous protéger, être alliés. Ces personnes sont là pour vous attaquer. Notre mission est de s’allier avec vous pour vous protéger »

J’avais volontairement employé des mots que nos logiciels avaient traduits efficacement pour faciliter nos échanges. Certains autres mots étaient ressortis plusieurs fois. Il me semblait que c’était leurs noms mais n’étant pas encore sûre à 100% je préférais m’abstenir de les utiliser pour le moment. Nous devions également leur prouver par des faits que nous les avions d’ores et déjà aidés. Un corps de pirates n’était assurément pas suffisent pour les convaincre :

« Les ennemis vous avaient tendus un piège dans le canyon mais nous les avons combattus. Ce n’est plus dangereux maintenant »

La phase délicate était de leur parler de notre base. Pas sûre qu’ils apprécient que des Aliens s’installent sur leur planète. Mais d’un autre côté il fallait tout de même leur expliquer notre présence ici et le fait qu’on doive rester pour leur bien :

« Nous voulons installer une base pour attaquer vos ennemis. Pour vous défendre votre peuple et votre planète. Mais on ne peut pas le faire sans votre aide. On a détruit les ennemis dans le canyon. Nous souhaiterions nous y installer pour vous aider »

J’espérais vraiment qu’ils n’allaient pas mal le prendre et que tout se passerait bien. Pas nécessairement dans le calme mais si on pouvait éviter un bain de sang ça m’arrangerait. De plus s’ils acceptaient de nous aider nous aurions moins de mal à topographier la région ainsi qu’en connaitre les dangers. Choses que nous pourrions utiliser contre les pirates.






Escouade de Shaun

Henry McCord


◊ Au sein du peloton : Second du Sous-Lieutenant
◊ Grade : Adjudant-Chef / ex N3
◊ Age : 44 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Assaut
◊ Traits de caractère : Bourru - Réaliste - Rancunier - Protecteur
◊ Description :

Jackie Vancuren



◊ Au sein du peloton : Dirige la Section A
◊ Grade : Sous-Lieutenant / N4
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Sévère - Exigeante - Sarcastique - Calme -Discrète
◊ Description :





Carol Ackerman


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 33 ans
◊ Domaine : Sniper
◊ Traits de caractère : Loyal - Courageuse - Ambitieuse - Indépendante
◊ Description :



Kedma Sayegh


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : 1ère classe
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance - Défense
◊ Traits de caractère : Timide - Concentrée - Bienveillante - Prudente
◊ Description :



Anya Ostrovsky


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 30 ans
◊ Domaine : CAC/mi-distance – Assaut
◊ Traits de caractère : Impulsive - Bagarreuse - Dur - Énergique - Expressive
◊ Description :



Philip Doukas


◊ Au sein du peloton : Médecin
◊ Grade : Major
◊ Age : 51 ans
◊ Domaine : Médecine – mi-distance
◊ Traits de caractère : Pessimiste - Attentif - Cultivé - Concentré
◊ Description :



Vandyke Aukes


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Sergent
◊ Age : 34 ans
◊ Domaine : Midistance/CAC - Défense
◊ Traits de caractère : Attentif - Bavard -Extraverti - Don Juan
◊ Description :



Larsen Kvalheim


◊ Au sein du peloton :
◊ Grade : Caporal
◊ Age : 36 ans
◊ Domaine : Mi-distance/CAC- Défense
◊ Traits de caractère : Franche - Sarcastique - Énergique - Désordonnée
◊ Description :











Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées   
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Armées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Espace Frontalier :: Nar'Jamon :: Lasjae-