AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 T'as du Ryncol? (Urdnot Graash)[Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 48
Crédits : Moi-même, original: Albek42

MessageSujet: T'as du Ryncol? (Urdnot Graash)[Terminée]   Dim 30 Avr 2017, 23:14
Registre Galactique des espèces
PRENOMS / Urdnot Graash

Informations primaires

:Mâle
Race :Krogan
Âge :Clan Urdnot
Faction
Poste / Grade : Dépend du travail
Parenté :Parents morts, frère disparu
Situation maritale :A la recherche d'un boulot qui paie bien
Planète d'origine :Tuchanka


Histoire

Un silence pesant se faisait sentir dans une petite pièce bien trop éclairée . Elle n'était décorée que d'une fine table et deux sièges, l'un de taille normal, l'autre un peu plus gros, ayant malgré tout un mal fou à soutenir l'énorme mastodonte ayant posé son postérieur dessus. Un Krogan massif, musclé et marqué par quelques ciactrises de batailles sur sa plaque frontale jaunâtre, allant de pair avec son armure et l'ensemble de sa peau, tout ceci contrastait fortement avec ses yeux d'un bleu rappelant fortement la plusbelle Asari imaginable. Mais franchement, qui va trouver un Krogan mignon avec des yeux bleus?! Son regard était celui d'un type qui en avait plus qu'assez d'être assis sur ce siège inconfortable au possible.

De l'autre côté de la table se trouvait un être humain fumant sa cigarette, portant une tenue bleue, la tenue iconique du SSC. Dans le coin gauche, les bras croisés, un turien armé regardait le Krogan l'oeil suspicieux et mauvais. En effet il était serti d'une magnifique marque de poing trifide, rappelant fortement celle d'un Krogan.
L'humain poussa un long soupire, posant sa cigarette dans le cendrier, attrapant son datapad, le feuilletant, regardant de temps en temps le Krogan qui tentait de rester calme et aussi inerte que possible, plantant un regard moqueur doublé d'un sourire tout aussi taquin sur le turien, ignorant presque l'humain jusqu'à ce que ce dernier prenne parole dans un autre soupire, encore plus blasé que le précédent.



"Ok, rapport n°7775968 sur le Krogan nommé Urdont Graash, arrêté pour rixe dans un bar des secteurs... Bon, le soucis mon gars, c'est que ce n'est pas la première fois que le SSC t'arrête... Tu as un beau palmarès ! Attaque à main armée de cargo commerciaux, extorsion, meurtre, piraterie, mercenariat, dégradation de bien publics dans le présidium, coups et blessures sur des agents du SSC, ivresse sur la voie publique, j'vais passer les jolis cadeaux sur le sol.. Et ça, c'est juste ce que tu as fait dans le coin ! Je paris que tes hauts-faits sont encore plus nombreux dans les systèmes terminus. Mais allé, je suis curieux, sors-moi ton CV !"

Le Krogan voyait son sourire taquin se changer en un sourire emplit de fierté au fur et à mesure qu'il enonçait ses petites aventures dans le coin au point que celui le fit rire aux éclats. Mais ça, c'était il y a longtemps. Il s'était "calmé" depuis. Reprenant un peu son sérieux, il se décida à satisfaire la demande de l'agent blasé du SSC. Mais avant, il s'étira légèrement, craquant ses os afin de détendre un peu son corps crispé et retirant le bouchon de sa bouteille de Ryncol que, malgré tout leurs efforts, aucun agent n'avait pu lui soutirer et en bu une gorgée avant de ranger celle-ci. Chose faite, il posa cette dernière sur la table et prit une petite inspiration.

""Bon mon gars, j'ai quand même six cents ans. Je vais pas te faire l'affront de te raconter mon enfance en tant que bébé Krogan tout juste sortit de son oeuf. J'ai passé mes épreuves pour devenir adulte.. J'ai survécu au grand dévoreur à défaut de le tuer.. On est pas tous du calibre de Papy-Wrex hein ! Enfin, c'est en combattant ce grand dévoreur et ses morpions que j'ai découvert qu'en plus d'être un bon Krogan au combat, j'avais des pouvoirs bioitiques. Rien de comparable à un foudre de guerre hein... Mais quand des dizaines de ces petites saletés te sautent dessus et commençent à te dévorer t'as qu'une envie, c'est t'en débarasser, alors j'ai hurler, comme si j'activais ma rage de sang Kroganne, mais au lieu de ça, une énorme vague d'énergie biotique est sortie de moi et les a tous éclatés. C'était marrant, j'avais du sang partout sur moi hehehe. "

Mais ça m'a bien été utilie contre ses rejetons à l'autre créature. C'est là que je m'étais dit que " Quitte a être un biotique, même à moitié, autant m'entraîner dessus. C'est comme ça que j'ai concentré mes entraînements biotiques sur la charge et la Nova. C'est deux pouvoirs parfaits pour un Krogan ha ha ha !" Après, j'ai juste survécu au grand dévoreur, je ne l'ai pas tué..j'suis pas du même calibre que Papy Wrex ! Mais j'suis sur, il a eu de la chance.


L'humain, comme le Turien avaient du mal à croire que le krogan avait survécu mais, d'un autre côté, ils avaient en face d'eux un Krogan, ce n'était pas un Volus qu'on balançait à poil dans la nature comme certains diraient ! Face à leurs têtes ahuries, Graash marquait une pause avant de reprendre.
"Ouais enfin bref.. Comme pas mal de mes confrères Krogan j'ai surtout fait du mercenariat, j'ai bossé pour les berserkers pendant un temps mais j'en ai eu vite marre..c'est des tarés qui veulent buter pour le plaisir.. en temps normal j'dirais pas non mais j'suis pas tellement fan de faire ça sur des pauvres gens désarmés 'fin bref.."
Le krogan se grattait le menton machinalement, une de ses ciacatrises, bien visibles et encore fraîche le démangeait.


"Après ça, j'ai bossé pour Aria T'loak, normalement on imposait pas de conditions avec elle, 'fin, si vous connaissez la demoiselle du moins. Mais sachant que je lui ait "sauvé la mise" en butant un autre Krogan qui lui en voulait en lui arrachant la plaque à mains nues, disons que j'ai eu le droit à cette faveur et du coup, j'lui ait proposé de fermer les yeux sur ce qu'elle faisait aux innocents à condition que jamais je n'y participe, de près ou de loin. J'ai beau être Krogan, j'ai mes principes, enfin, je ne m'attends pas à ce que vous compreniez vous autres."


A l'évocation de l'arrachage de la plaque frontale, le Krogan jaunâtre riait une nouvelle fois aux éclats, tapant sur la table en riant comme on claquerait sur ses genoux, ce qui eut pour effet de faire bondir de trois bons centimètres tout ce qui était posé dessus . Ce genre d'anecdotes faisait en règle générale toujours rire les Krogans. Enchaînant tout de suite après son récit:

"De là, j'ai eu un coéquipier Turien à un moment, après dix ou quinze ans de service pour elle...comment il s'appelait déjà..."

Le Krogan tapotait sa plaque frontale semblant réfléchir.

"Euh, Vaniatus ou un truc du genre, bah il a pas fait long feu, au bout d'une dizaine de boulot il a voulu doubler Aria, ça ne m'aurait pas gêné s'il n'avait pas voulu me buter en prime. "Désolé mon gros, mais tu vas tout balancer, t'es son toutou, comme les autres ! " Ouais, ça ne m'a pas plus du tout t'as deviné petit.

Ca s'est passé sur une mine illégale dans un astéroïde, pas loin du système Butarien d'où se trouve Khar'Shan. Avec, tu l'auras deviné, des butariens ambitieux et bien véreux qui voulaient récupérer le site pour leurs profits personnels, remplacer les employés d'Aria par des esclaves de leurs crus maltraités etc..."


Au moment du "tu l'as deviné", le Krogan pointait ses deux index vers l'humain comme un homme le ferait avec un clin d'oeil pour insister sur le sarcasme de la chose. Le discours reprit de plus belle.

"Bon la suite tu la connais, je les ais butés, tous, c'était facile à un contre vingt dans une pièce à peine plus grande que celle là...Je vais pas me lécher mon propre cul donc, je m'arrête là sur cette anecdote."

Même si pour le Krogan était plus ou moins sincère dans son humilité, les deux agents du SSC regardaient totalement incrédule le Krogan, au premier abord, ils ne le croyaient pas, mais la seconde suivante, comme s'ils étaient synchronisés dans leurs pensés, il se dirent : "C'est un Krogan, c'est vrai." En effet, comme tout le monde le sait, un Krogan dans un espace confiné est un ennemi à éviter, à tout prix. Vos chances de victoire sont pour ainsi dire, proche du zéro absolu.


"Enfin bref, après ça, j'suis retourné voir Aria lui expliquant le truc et que je voulais travailler solo désormais, c'est-à-dire plus de coéquipiers. Mais elle a eu un délire de reine ou j'sais pas quoi et m'a viré, prétextant que c'est elle qui prend les décision et que j'avais juste à la fermer. Normalement encore, elle nous vire en nous flinguant mais, elle m'a foutu la paix. Après ça j'ai surtout servi de garde dans des cliniques et hôpitaux dans des mondes que toi et tes pyjaks en costards appellent "mondes hostiles". Des Oméga mais, sur des planètes viables quoi."

Il fit des guillemets avec ses doigts en parlant des "mondes hostiles" car pour lui, c'était un jardin zen comparé à l'environnement hostile de Tuchanka, après tout, que-est-ce que quelques bandits zélés face à des radiations mortelles et des dévoreurs géant?


"On me payait en crédits, en bouffe et en soins pour buter tout les connards qui s'avisaient de piquer la dope des toubibs ou tout simplement vouloir foutre le bordel dans les locaux.. Du coup j'avais ce que je voulais, bah c'était le pied .. Ca a bien duré cent ans cette histoire. Je crois bien que c'est la seule fois de ma vie que j'ai vue des Turiens et des Galariens m'apprécier sans arrières pensées."

Graash passa volontairement le fait qu'il était considéré comme un héros sur cette planète. Il gardait ça pour papy-Wrex, comme il aimait bien l'appeler. Non pas qu'être un héros chez les Krogans était tabou, mais les autres races avaient tendance à toujours demander de l'aide après, et bien que n'ayant pas un mauvais fond, Graash n'était ni philanthrope, ni Altruiste. Il l'avait pourtant bien clamé qu'il faisait ça pour l'argent, rien y faisait. Il soupirait légèrement retirant le bouchon de sa bouteille pour en boire une autre gorgée, tendant machinalement la bouteille aux agents dans un geste amical, plutôt inhabituel chez un Krogan mais, il ne se vexa point lorsque ceux-ci refusèrent, le ryncol manquant presque de tuer toutes les autres races si elles osaient l'ingurgiter. Une fois la bouteille refermée, il reprit son récit.


"Bah après ça, j'ai fait des petits boulots à droite à gauche, mais rien d'illégal, enfin, sauf si briser des bras à des connards c'est illégal."

Il riait une nouvelle fois aux éclats, reprenant après quelques secondes de rires son récit, bien que les deux agents ne voyaient rien de drôle et se regardaient, un sourcil incrédule . Le mastodonte reprit vite son récit.

"Ouais, je protégeais des cargo, ça et là. J'ai même été un des rares à collaborer avec les Quariens. Ces gens sont sympa, enfin, une fois que leurs armes pointées sur ta tête sont baissée. Ca me rend un peu nerveux et ils le savaient. Mon boulot avec eux c'était de protéger une V.I.P. Quarienne, une p'tite jeunette qui était la fille d'un Amiral ou j'sais pas quoi, c'était pas important son statut. Elle avait du culot cette fille ouais. Une Krogane dans un corps tout chétif de Quarienne, ha ha ! Après ça, on s'est plus jamais revu. Dommage."

Il tut volontairement son histoire..romantique avec la dite Quarienne, en effet, les deux avaient eu une relation plus que proche et c'est ce qui avait causé la rupture du contrat lorsque le commanditaire -Le père donc- appris le pot aux roses. Ce dernier était un raciste de première, ne voyant chez notre Krogan qu'un outil bon à jeter. En temps normal, il l'aurait au moins tué une fois pour qu'il ne dise plus jamais cela mais pas de chances, c'était le père de la fille qu'il aimait. Il aurait sans doutes dû le faire, avec le recul.


"Et puis la foutue guerre contre les moissonneurs est arrivée. J'avais cru assez vite au discours de Shepard deux ans plus tôt. Je ne sais même pas comment le conseil à fait pour ne pas y croire. Personne, pas même un spectre ne s'embêterait à convoquer le conseil pour raconter des histoires débiles si elles n'avaient pas un semblant de vraisemblable. Et évidemment il n'y avait que ces peigne cul du conseil pour ne pas y croire. C'est pour ça, une fois que papy-Wrex était devenu le souverain de Tuchanka, j'ai rejoint son clan immédiatement. Faut dire qu'il fallait se préparer un peu. Même si ça n'était pas dans ses priorités, à moins qu'il était prêt depuis le début. Ah ouais au fait, j'ai pas toujours été Urdnot, avant, j'étais dans un petit clan indépendant qui tenait un bout de terre miteux où l'on pouvait tout juste vivre. J'étais le dernier de mon clan quand j'ai rejoint Wrex, enfin, c'est pas important ça."

A dire vrai, c'était lui qui avait décimé son clan. Durant sa très longue absence, il avait préféré renoncer à devenir le chef au profit de son père qui, bien qu'étant dur, n'était jamais injuste. Seulent voilà, la nature belliqueuse de certains Krogans poussa ceux-ci à tuer son père et sa mère pour prendre la tête du clan. L'ayant appris, Graash les tuant tous dans une rage Krogane bien méritée.
Graash regardait l'humain, tapotant sa plaque frontale, montrant ses trois cicatrices épaisses, énormes.


"Tu vois gamin, je me suis fait ça sur terre, en me battant sur ton monde d'origine. C'était un de ces turiens endoctriné dopé... Des brutes si je me souviens bien. Depuis que Shepard à guérit du génophage, les femelles sont devenues très très chaudes et grâce à ces cicatrices, j'ai eu pas mal de femelles à féconder, fin je te passe les détails, t'as pas envie d'imaginer quatre testicules danser." 


Encore une fois, le Krogan riait aux éclats, mais cette fois-ci, cela dura bien deux bonnes minutes, à chaque fois qu'il le pouvait, il tapait la table, son rire raisonnait dans toute la pièce. Après avoir reprit son souffle, Le Krogan continuait son récit.

"J'ai pas tellement suivi les évènements jusque-là. Même si Wrex a été très actif pour l'adhésions des Krogans comme Race concilienne, sans dire que je m'en fous, c'est pas très important pour moi. Après six cent de vie, t'essaie de penser à autre chose quelques fois. Genre, s'occuper de tes mômes, les éduquer tout ça, ça doit être abstrait pour les humains, mais j'm'égare. Et puis j'étais déjà occupé dans une initiative civile débile. J'sais pas si t'as entendu parlé de I.C.K."

L'agent humain du SSC regardait le Krogan dans l'incompréhension la plus totale, s'attendant déjà à voir là une corporation mégalomane, utilisant le Krogan pour faire régner la terreur ou imposer sa loi dans le marché sans pitié des entreprise inter-galactiques.

"Intégration Civile Kroganne, qu'ils appelaient ça. C'étaut une idée Humano-Asari pacifiste à la noix qui visait à intégrer les Krogans dans la vie civile de tous les jours, genre, des Krogans fermier ou banquiers."


Les trois marquèrent un long silence, échangeant des regards emplit de questions vers le Krogan, pensant à une blague de mauvais goût mais, son air plus ou moins sérieux montrait que finalement, cette initiative d'intégration Krogane existait vraiment. En effet, elle avait été fondée par une Asari parenté avec un Krogan et un humain fan des Krogans. Deux inconnus qui avaient de l'argent à dépenser mais, bien que l'idée partait d'une bonne intention, elle était vouée à l'échec.

C'est avec un air ahuri qu'ils écoutèrent la suite.


"Ouais, à vos têtes vous n'y croyez pas, mais ça a été approuvé par Papy-Wrex cette idée à la con ! Fin'... Ca fonctionnait bien les premiers mois. Mais un Krogan, si vous voulez que ça vous obéisse, ya pas beaucoup de solutions: Un plus gros salaire, le dominer en terme de force, ou lui donner tellement de trucs à taper qu'il en oublie pourquoi il vous obéit et continue de taper dans le lard... Devinez quoi? J'suis Krogan, et devinez quoi? Mon patron était un gros con.
J'étais sur Noveria, elle n'a pas été trop touchée par les moissonneurs, voir pas du tout. 'Fin j'ai jamais fait attention à ces conneries. Et j'étais derrière un bureau, dans mon joli costume Krogan quand cet abruti m'a enguelelé soi-disant parce que j'étais trop lent, et qu'on aurait jamais dû embauché un empoté comme moi. Autant dire qu'en plus il avait le malheur d'être galarien, il a tâté de mon coup de tête avec en prime mon pied au cul." 


Le Krogan retenait de moins en moins ses mots vulgaires grâce ou à cause du ryncol. Cette boisson déliait les langues Kroganes déjà pourtant très libérées . D'ailleurs, il en reprenait une gorgée, se grattant la plaque frontale, juste parce que quelque chose le démangeait. Cela faisait déjà quelques minutes que la cigarette, plus jamais consumée après le début du récit était déjà à bout et aurait du être écrasé, que le turien d'abord méfiant avait prit une chaise d'une autre pièce pour s'asseoir et écouter le récit et que le Krogan commençait à voir dans son siège un doux canapé ou s'endormir. Mais le récit devait continuer.


"Enfin, après l'échec cuisant de cette initiative moisie, j'ai commencé à chercher des petits boulots en freelance dans des domaines plus ou moins légaux. Et j'suis sérieux ! Mais au final, j'ai juste dilapider mes économies dans des bars, dont celui ou vous m'avez trouver. Vous allez m'accuser de fauteur de troubles mais, ils ne disaient pas que des conneries non plus dans leurs initiative, s'intégrer, être poli.. j'ai voulu, mais devinez sur qui je suis tombé? Mon ancien patron de bureau galarien. Qui se moquait de moi en balançant des crédit à la strip-teaseuse Asari.. quel blaireau."


Il lâchait un petit souffle du nez, rappelant un court mais prononcé rire moqueur en prononçant la phrase " Quel blaireau ". Enfin, un souffle du nez pouvait être discret chez les autres races de la voie lactée, chez un Krogan, ça se voyait pas mal.

"Enfin voilà, j'ai craqué et je lui ai collé mon poing dans sa tête de crapaud pour voir s'il allait encore balancer des crédits, pis ça a viré en bagarre générale et je me suis retrouvé ici à vous raconter ma vie. Bon voilà..j'peux sortir? "

Les deux agents du SSC ne savaient pas s'ils étaient touchés par son histoire mais, ils ne pouvaient pas le laisser partir sans au moins le laisser une journée au poste. Ce qu'ils lui proposèrent. Pas rancunier, et préférant une journée d'ennuis à plusieurs mois, il accepta et, une fois la journée terminée il sorti se balader dans les secteurs en quête d'un vrai boulot.


Apparence

Graash est un Krogan d'apparence classique, enfin, si on oubli sa bosse relativement elevée pour un Krogan, son teint jaunâtre qui lui donne l'aspect d'une statue dorée Krogane ultra réaliste plutôt que l'allure habituelle de ces êtres bourrus. Sur sa plaque frontale se dessinent trois cicatrices faites par une brute durant la grande bataille de Londres, sur Terre contre les moissonneurs. Malgré ses six cents ans, le Krogans démontre une grande forme physique et une force phénoménale, même pour un Krogan, la petite anecdote veut que ses confrères l'ont vu jouer du poing contre la brute qui lui a marqué le front . Sa musculature est très épaisse, même pour un Krogan, cela est dû au fait qu'il manipule surtout son marteau de guerre Krogan plutôt que les armes à feu. Qu'il adore grimper et joue clairement sur sa force physique au combat pour réellement se démarquer et utiliser l'effet de surprise et de stupeur sur ses ennemis. Si vous arrivez un jour à le voir sur son armure, vous verrez une musculature bien fournie. Mais ça ne fait pas rêver grand monde. Graash à la particularité d'avoir une main synthétique, ce qui l'empêche d'utiliser les pouvoirs bitoiques à la perfection. Ceci dit, il ne les utilise de toutes façons que pour amplifier la puissance de ses coups de marteaux et charger comme un bourrin, ce n'est donc pas très grave me direz vous.


Caractère

Grassh a deux facettes. L'une en combat, l'autre dans la vie de tout les jours. En combat, Graash est une bête destructrice que rien arrête, absolument rien. Il est redoutable dans l' art de la charge biotique, et prend un avantage à se montrer à ses ennemis bien avant, de son rire divisé entre le plaisir presque orgasmique d'un combat et le sadisme de voir ses adversaires appeurés. Qu'importe les balles, qu'importe les blessures, vous ne l'arrêterez pas. Il ne connait, ni ne craint la mort. Il fonce, tue, écrase, massacre tout ce qui n'est pas avec lui. Son code moral personnel fait qu'un allié loyal d'autre fois sera épargné s'il l'épargne. Mais dans le cas contraire, c'est un Krogan encore pire qu'ils doivent affronter: En colère. De base, il prend un malin plaisir à aller jusqu'à l'écartellement à mains nues de ses victimes voir du broiement du crâne, mais si vous le mettez en colère en plein champ de bataille, vous aurez le droit à son fameux arrachage de colonne vertbrale.

En dehors des combats, c'est un Krogan bourru, ne mâchant pas ses mots, souvent vulgaire, mais rarement mauvais, voir pas du tout. Il n'est pas philantrope ou Altruiste mais, il ne supporte pas de massacrer des innocents, des civils désarmes ou utiliser ce qu'il est pour profiter de la faiblesse des autres. Du moins, il ne le fait qu'avec les mauvaises personnes. Notre Krogan possède un code moral assez tortueux:
-Le crime est moyen, pas une fin.
-Les innocents ne sont pas de la chair à canon ou des outils pour parvenir à ses fins.
-Ne jamais embêter(pour rester poli) le Krogan qui boit.
- Ne pas puer la peur en sa présence, surtout si tu veux soi-disant être son ami.
-Il déteste qu'on lui mente, mais n'hésitera pas à le faire pour lâcher sa petite punchline.
-Il ne trahit pas, il change de patron suis-le ou fuis-le.
-Ca ne te donne pas le droit de le trahir, patron ou ami (surtout si tu tiens à ta vie).
-C'est un Krogan, mais c'est aussi un bon compagnon de route, si tu as de quoi ouvrir sa carapace bourrue.
-S'il y a bien une chose à ne pas faire, c'est toucher à quelqu'il auquel il tient. Ami(s), amante(s), objets personnels. S'il ne te dit pas de le faire et que tu le fais, au mieux tu as le bras brisé en guide d'avertissement, au pire, t'es mort.
-La loyauté entre frères d'armes, amis, amours est sacré. Brise le lien, et la voie lactée entière ne suffira pas pour te cacher de sa colère.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Graash a quelques hobbies en dehors de l'alcool, le sexe et la bagarre. Il aime trifouiller des véhicules terrestres, les améliorer, les démonter et les réparer et, lire. Il lit beaucoup d'holo-lvires humains et Asari romanesques et adore les holo nanardesque du genre de Blasto. Pas pour leurs qualités mais "C'est tellement nul que ça me fait marrer !".

C'est un secret qu'il n'avoue à personne mais, depuis la réouverture du Château d'arcade, il adore y jouer et battre les meilleurs scores du moment. Sa nature Krogane aidant pas mal pour massacrer tout ce qui apparaît, ou "pop" comme disent ces geeks galariens.


Compétences / Profil

Voir ce topic pour l'aide.
Profil :

Profil : Porte-étendard

Équipement :

Armes : Fusil de combat rapproché M-300 Claymore /Marteau de guerre Krogan.
Armurerie : armes possédées mais non comprise dans l'équipement habituel (réserve). Pistolet Carnifex, Fusil d'assaut M-15 Vindicator.

Compétences :

Militaire : Maîtrise des armes lourdes / Combattant entraîné (Elite, si possible)/Incinération(3pts)(2 points non utilisés) et
Biotique : Oui / Niveau Biotique Commando + Charge(3points) et Nova(4points), 1 point non utilisé.
Technologie : Omnilame(2pts) et Omnipoing(2points) / Une quiche en hacking(C'est démonstratif).




Compléments

Signe(s) distinctif(s) :
Relations avec les autres :
Des liens prédéfinis ?  :
L'objectif de votre personnage à long terme ?  :


Hors Personnage

Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) :
Comment avez-vous connu le forum ?
Est-ce un double compte ?
Des remarques ? [A remplir ici]



RP d'introduction

Si vous comptez faire un personnage puissant (militairement ou politiquement), vous devez faire un RP solo (au moins 700 mots) sur le sujet que vous voulez, en lien avec votre personnage. Ce RP n'aura aucune influence et n'existera pas dans la trame de votre création. Ce texte servira uniquement à la personne chargée de valider votre fiche.
Cette partie est facultative et ne concerne que les personnes ayant une grande ambition à terme (Spectre, Dirigeant d'une Espèce, Faction d'élite, etc, etc...)




Dernière édition par Urdnot Graash le Jeu 04 Mai 2017, 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8034
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: T'as du Ryncol? (Urdnot Graash)[Terminée]   Jeu 04 Mai 2017, 13:55
Bonjour Graash.

Le règlement étant signé, le mot de passe bon et l'avatar aux normes, passons à la fiche.


Je n'ai pas grand chose à dire dessus, mais un point me gêne quand même : tu n'aborde pas du tout ton potentiel biotique dans ton histoire. Il faut que tu en parle un minimum pour justifier ton niveau de compétences dedans.

C'est tout ce que j'ai vu de problématique. Je te laisse développer ce point, envoie moi un message quand c'est bon.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8034
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: T'as du Ryncol? (Urdnot Graash)[Terminée]   Jeu 04 Mai 2017, 14:14
Ça me semble tout bon.

Je te donne le lien pour trouver des partenaires RP : ->ici<-. N'oublie pas de bien respecter la fiche modèle.

Si tu veux chercher des liens avec les autres joueurs, je te conseil de lire les Journaux de Bord. et t'encourage à faire le tien.

Et bienvenue sur le forum.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: T'as du Ryncol? (Urdnot Graash)[Terminée]   
Revenir en haut Aller en bas
 

T'as du Ryncol? (Urdnot Graash)[Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-