AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Une nouvelle escale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance.
Rang : Caporal-Chef.
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4553-mon-nom-est-becker-ryan-bec


Messages : 27

MessageSujet: Une nouvelle escale.   Lun 19 Déc 2016, 15:58
Intervention MJ : NonDate : 19/12/2201 RP Tout public
Ryan Becker ♦ Informateur ♦ Baptist von Lytanis
Une nouvelle escale.


Dans un référentiel galiléen, tout objet est soit immobile, soit dans un mouvement rectiligne uniforme. Tel est la première des lois prononcée par Isaac Newton, un des grands scientifiques auquel le nom fut donné à l'une des étoiles de la Bordure de Kepler. C'est dans ce système qu'est envoyé le SSV Stalingrad, une des multitudes de frégates qui composent la flotte de l'Alliance. À son bord, le personnel opérant est assez nombreux, l'un d'eux est un sous-officier portant le nom de Ryan Becker. À vrai dire, les vraies raisons qui nécessitent sa présence ainsi que celle de sa section dans ce système lui étaient encore floues, mais la seule vraie réponse qu'il pourrait obtenir c'est que cela ne serait que temporaire. Pour le moment, le prochain arrêt se nommait "Ontarum", une des colonies humaines du système servant de centre de communication de l'Alliance. Pour la peine, l'équipage de la frégate allait passer une semaine d'astreinte en attente des prochains ordres ou du prochain décollage. Un peu d'air frais après deux mois passés en vase clos, c'est toujours un plus non négligeable. Après quelques instants passés dans le vide intersidéral, la frégate entre en contact avec l'atmosphère de la planète puis se pose dans l'un des hangars militaires prévus à cet effet. À peine le pied posé en dehors de la passerelle que Becker sent déjà une différence nette de température, les données météorologiques indiquaient une température ambiante avoisinante les 58°c, un changement radical par rapport à la froideur du vide spatial.

Rejoindre le quai d'enregistrement était la prochaine étape, équipé d'un M-77 paladin rangé dans son holster et d'un sac lui servant de valise, il s'y dirige sans plus attendre. Cette base militaire est une véritable cité. En jetant un coup d'oeil en marchant, Ryan remarque que le complexe militaire est très massif ainsi que très grand, s'élevant à une hauteur démesurée. Il se demandait si c'était là qu'était basé la fameuse division dont il avait entendu parlé par quelques marines, enfin ce n'était que des rumeurs. Puis Becker arriva au quai d'enregistrement, un terminal d'enregistrement était libre, un coup de chance pour lui. Il commence tout d'abord par rentrer ses informations personnelles.

"- Information : Identifiants corrects. Bienvenue Ryan Becker. "

Bienvenue ? Ça faisait longtemps que l'on ne lui avait plus souhaité la bienvenue, assez longtemps pour que Ryan ne s'en souvienne plus. Enfn toujours est-il que c'est un comble que ce soit une machine qui lui souhaite la bienvenue, et non un être vivant dôté de sentiments. De toute manière, ce terminal est doté d'un I.V constitués de sous-programmes préprogrammés à l'avance dans le but de satisfaire ses utilisateurs. Le "Bienvenue" n'était donc pas un bienvenue sincère mais un bienvenue à but mercantile. En suite, le militaire se déconnecta et maintenant, il se retrouvait avec du temps à tuer. La question maintenant était que faire ? Becker en aurait bien profiter pour nettoyer son équipement mais il l'avait déjà fait. Peut-être devrait-il aller au bar pour boire un coup ? Non plus, il était d'astreinte, il pourrait être convoqué à n'importe quelle moment. La seule chose qu'il pouvait faire était de rester dans le complexe jusqu'à nouvel ordre ou tous du moins, éviter de s'en éloigner au plus. Puis il se dit "Et si j'allais visiter le complexe ?", il était militaire et stationnait officiellement sur la base, alors autant la visiter. En évitant les endroits sensibles, évidemment.

Pour la peine, il se dota d'une carte qu'il téléchargea sur son omnitech via l'un des terminaux d'information. La carte indiquait plusieurs lieux : Les zones A,B,C,D,E et F. Chacun ayant le droit à une petite description de son utilité. Puis Ryan eut un léger rictus, la fameuse Division dont il avait entendu parler était bel et bien indiqué sur la carte. Il était temps de vérifier si les rumeurs étaient vraies. Il n'attendit pas plus d'une minute, traversant plusieurs halls ainsi que plusieurs couloirs avant de sortir pour entrer dans un nouveau bâtiment avant de recommencer le manège à plusieurs reprises. La carte était un vrai capharnaüm, il y avait tellement d'informations qu'il y était facile de d'y perdre. Ce qui ne tarda pas quand Becker se rendit compte que lui-même ne savait pas où il était tombé.

" - C'est impossible de se repérer sur cette carte. À se demander si c'est pas plus difficile à décrypter que le code d'un coffre fort d'un volus."

Il avait beau regarder à sa gauche ou à sa droite, tous les couloirs se ressemblaient comme deux gouttes d'eau. Une personne habitué à vivre dans le complexe aurait pu s'en sortir sans problème mais ce n'était pas son cas, malheureusement pour lui. Et bien que la technologie semble être un magnifique outil, elle a aussi ses défauts. Cela en était même le mal du siècle précédent avec les geths et cela s'étendait encore maintenant à une simple carte bien que trop complexe. Dans une moindre mesure évidemment. Mais ce n'est pas pour autant que cela allait arrêter Becker qui lui était bien trop têtu pour s'avouer vaincu, il finirait bien par arriver à son objectif, d'une manière où d'une autre.

" - Excusez-moi, il y a quelqu'un qui peut m'expliquer comment utiliser cette carte ?"

Avec un peu de chance, peut-être que quelqu'un dédaignera lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 667

MessageSujet: Re: Une nouvelle escale.   Ven 23 Déc 2016, 21:32
Voilà plusieurs heures qu'Informateur et son équipe était arrivée sur Ontarum, une base militaire de l'Alliance. Malheureusement, le geth n'avait eu que peu d'information concernant la raison pour laquelle le GIP l'avait envoyé ici. Le peu qu'il avait pu obtenir était qu'il devrait participer à une mission en coopération avec l'Alliance. Cela ne lui plaisait pas. Travailler avec l'Alliance ne lui posait aucun problème, c'était plutôt le manque de détails qui l'agaçait au plus haut point. Il avait eu son lot de mission sans détail et presque à chaque fois, cela terminait dans un bataille sanglante. Toutefois, pour l'heure, le geth se concentrait sur le présent. Cette planète avait une température plutôt élevé, selon ses capteurs. Cela n'avait cependant rien pour le déranger, lui, ses congénères geths et ses collègues quariens. Toutefois, leur arrivée n'était pas vraiment passé inaperçu. Déjà, avoir la frégate getho-quarienne, l'Oregän, avait eu son petit effet, lorsqu'il avait aperçu. Puis, l'arrivée de geth et de quariens dans la base aussi. Informateur et son équipe avaient aussitôt pris place dans la partie de la base qui leur était assigné, le temps que leur mission leur soit enfin révélé. L'équipage de L'Oregän était resté à bord pour la plupart.

Cependant, cela restait très minimale. En effet, on leur avait assigné un coin dans une salle plus vaste. Du coup, ils c'étaient installé dans un coin pour éviter de déranger le déplacement des passants. On leur avait laissé ce qu'ils avaient appelés le nécessaire. Bref, trois matelas, un par quarien du groupe, ainsi que des tables et des chaises. Le reste: nourriture, eau et matériel avaient été apportés par les représentants du GIP. Le commando avait donc procédé rapidement à son installation. Killick, Mileena et Kitana avaient commencés par disposer leur matelas à proximité des murs et leur nourriture et eau près d'une table. De leur côté, Informateur et Vision avaient inspecter l'armement et les munitions. Le dernier membre du groupe, Tricky se contentait d'observer les passants. Une fois leur installation terminé, chacun commença à se détendre comme il le pouvait. Killick avait entamé quelques parties de divers jeux de stratégie contre Vision. Mileena mangeait un morceau, décevant au passage les passants qui avaient sans doute espérés qu'elle soit obligé d'enlever son masque pour manger. Kitana semblait jouer à un jeu sur son omnitech, mais bon avec elle, il fallait s'attendre à tout. Finalement, Informateur se contenta d'observer pendant un moment. Cependant, le manque d'action et la curiosité le décidèrent plutôt à aller faire un tour. Le geth téléchargea rapidement une carte des lieux grâce aux terminaux et commença à se promener. Il marchait sans but précis, uniquement désireux d'observer et de se changer les idées.

Toutefois, il ne pouvait s'empêcher de songer à la raison de sa présence sur les lieux. Il voyait plusieurs hypothèses. La première, un ou plusieurs individus dans le territoire getho-quarien se cachait quelques part sur le territoire de l'Alliance et il fallait le retrouver et l'arrêter. Deuxième possibilité, l'Alliance avait besoin de l'assistance du GIP pour une mission. Plusieurs autres cas de figure se formait parmi les idées du capitaine du GIP. Tandis qu'il se promenait, il attirait cependant l'attention. De temps en temps, certains humains venaient l'interroger, assouvissant leur curiosité sur les geths. Quelques individus le questionnèrent même sur son identité, connaissant visiblement certains geths et cherchant à savoir s'il était le bon geth. C'était un problème avec les organiques, autres que les quariens, ils avaient du mal à différencier les geths les uns des autres.

Informateur avait terminé sa petite marche, retournant auprès de son équipe lorsqu'il entendit un humain qui s'adressait à tout le monde. Visiblement, il était perdu et cherchait à se repérer grâce à sa carte. Personne ne semblait faire attention à lui. Autant rendre service. Informateur s'approcha donc de l'humain, tranquillement, le fixant de ses caméras optiques rouges. Il identifia rapidement le grade de l'individu.


-Vous vous trouvez dans la zone B, quartier-maître de première classe. Se repérer sur cette base n'est pas difficile. Cela se fait selon l'ordre alphabétique, pour chaque zone majeure. Chaque zone majeure se découpant ensuite en ordre numérique. Il vous suffit donc de suivre l'ordre.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance interstellaire/ Division biotique
Rang : Lieutenant / N1
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 85

MessageSujet: Re: Une nouvelle escale.   Jeu 29 Déc 2016, 18:14
Baptist venait de sortir du mess, l'ambiance y avait été comme à son habitude, pesante, les hommes de la Division Biotique regardant en chien de faïence les soldats lambda, et inversement. Alalala cette rivalité ne cesserait sans doute jamais. La Section C qu'il commandait - suite à la réussite de l'assaut face aux terroristes - avait acquise une réputation de durs, les autres unités leur témoignaient du respect.
Si cette petite notoriété lui passait bien au dessus, d'autres, comme Kurt avec qui il venait de manger, en profitaient pleinement. Depuis la mort d'Emile le géant roux se montrait beaucoup plus braillard et enjoué que d'ordinaire - c'était sa manière de faire le deuil, même si il se refusait de le montrer il était sans doute l'un des plus affecté par cette perte.

Les deux compères remontaient le couloir. L'heure était à l’affluence, tout le monde allant se restaurer, si bien que ça donné une impression de remonter une rivière à contre courant. C'est dans ce climat que Kurt, dépassant d'une bonne tête toute les personnes de la base, remarqua quelque chose


"Baptist on dirais que ce bleu est perdu"

Le géant roux venait de trouver ce qui s'apparentait à un marines de l'Alliance perdu. Il était facile de voir qui était perdu dans la base, les habitués arrivaient à se situer comme des poissons dans l'eau. Pour les nouveaux ou les soldats de passage en revanche se mouvoir dans les couloirs relevait du parcours du combattant, on les retrouvés, l'air hagard, cherchant des yeux une bonne âme pour leur indiquer le chemin. Ici c'est exactement ce qu'il se passait, le marines demandait de l'aide mais personne pour répondre, trop occupé à allé manger.
D'ordinaire le lieutenant ne prêtait pas attention à ce genre de chose, trop occupé à vaquer à ses occupations. Si Kurt ne lui avait pas fais remarquer il n'y serait jamais aller. D'ailleurs ce dernier ne lui laissait pas vraiment le choix, il se frayait déjà un chemin.
Le temps de se diriger vers le marines qu'un Geth venait à sa rescousse..... Un Geth?! Mais qu'est ce que faisait cette boîte de conserve de l'espace dans la base? La plupart du personnel militaire, allant des gardes en armure de combat au seconde classe allant chercher sa popote, passaient à côté sans s'inquiéter outre mesure.

"Hey, salut.
Enchanté je m'appelle Kurt, et voici Baptist, c'est le lieut' de mon escouade - la tape qu'il lui mit dans le dos le fit tousser.
Oh un Geth, tu as vu ça lieut'?
Tu t'appelles comment? C'est la premiére fois que je vois un membre de ton espèce
"

On pouvais difficilement moins protocolaire que Kurt niveau présentation. Le soupir de son lieutenant, qui se massait le dos à l'endroit ou il avait reçu la claque, en disait long. Ce n'est pas comme si il n'y était pas habitué depuis le temps, de toute manière Baptist c'était fait une raison sur l'image que son escouade donnait, entre Youssouf qui s'amusait à pirater les systèmes de la base et Emma qui avait autant de bagarres de bar à son actif que de cibles touchées en mission n'importe qui aurait lâché l'affaire.
Trop occupé à regarder si on ne lui caché pas quelque chose le lieutenant regardait machinalement son omnitech, était il le seul à trouver la présence d'un Geth bizarre dans cette base?. Kurt, semblant deviner ses intentions lui murmura

"lieut' , on a eu l'info comme quoi des membres du GIP devaient passer dans la base.
Youssouf vous a pas prévenu?
"

Rhaaa pourquoi était t-il toujours le dernier au courant dans cette unité? . Puis à voir la tête du marines et la lanterne du Geth les deux compères devaient passer pour les deux pires énergumènes de l'espace. Que le personnel de la base le pense passait encore, aprés tout chaque unité avait sa petite réputation, mais que des personnes extérieures en viennent à la même conclusion le dérangeait.
Baptist se racla la gorge avant de s'adresser à ses interlocuteurs, ultime tentative pour avoir un minimum de crédibilité.

" Ce que veux dire mon compagnon veut dire c'est que nous serions ravis de vous aider"



Dernière édition par Baptist Von Lytanis le Jeu 12 Jan 2017, 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance.
Rang : Caporal-Chef.
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4553-mon-nom-est-becker-ryan-bec


Messages : 27

MessageSujet: Re: Une nouvelle escale.   Sam 31 Déc 2016, 03:40
Il avait beau interpeller les personnes autour de lui, personne ne répondait. Il désespérait un instant puis retourna à sa lecture de sa carte mais rien à y faire, il n'arrivait pas à s'orienter. Soudain, une voix qui paraissait robotisée s'adressa à sa personne et il leva le regard, il restait ébahis pendant une demi-seconde, les yeux rivés vers cette chose. Devant lui se dressait une machine qui avait des capteurs optiques émettant une couleur rouge à la place de ses yeux, sa posture était similaire à celle d'un quarien, cette machine qui se dressait devant lui était une conscience artificielle que l'on nommait Geth. Sur le coup, des souvenirs d'une autre époque remontaient, il voyait des corps de civils étalés sur le sol le long d'un grand hall sur lesquels l'on voyait des visages terrifiés figés à jamais, il n'avait qu'alors cinq ans. Bien vite, il revint à la réalité puis recula d'un bond en arrière par réflexe, la main droite posée sur son pistolet pendant que sa main gauche était occupée à maintenir une distance de sécurité. Les questions fusaient dans sa tête, comment se fait-il qu'un geth était rentré dans une institution de l'Alliance ? Était-ce une attaque ou une infiltration ? Mais il n'y avait rien de tout cela sinon le geth ne lui aurait pas répondu. Il redevint rationnel par la suite, si les militaires autour de lui n'avait pas réagi c'est qu'il y avait une bonne raison. Un instant il soupira, il avait été conditionné par sa peur et un de ses anciens traumatismes. La guerre contre les geths lui avait laissé de sales traces malgré son jeune âge à l'époque, au point où il en restait encore méfiant.

" - ...Merci."

Il le regardait de travers l'instant d'une dizaine de secondes, l'analysant dans un premier temps.

" - Que fout un..."

Mais il fut interrompu par un homme de grande taille, un soldat de l'Alliance au vue de sa carrure et de sa tenue. Enfin, c'est ce qu'il laissait présager physiquement car il n'avait pas vraiment l'air respectueux des protocoles traditionnels militaire. Et il n'était pas au bout de ses surprises quand il vit le marine taper son lieutenant dans le dos, il en restait littéralement bouche-bée d'un tel manque de respect envers un officier subalterne de l'armée car dans son unité personne n'aurait osé toucher son supérieur. Et Becker détestait le manque de respect, cela se sentait dans le regard noir qu'il jeta à l'homme de grande taille. C'était un manque de respect envers les traditions militaire et ses valeurs et il ne voyait personne dans son régiment d'adoption ne serait-ce qu'effleurer son officier ainsi que s'adresser de la sorte à celui-ci. Mais il n'avait pas son mot à dire, il n'était qu'un simple Caporal-Chef, un biffin qui ne faisait que diriger d'autres biffins dans une équipe. Fort du respect du gradé devant lequel il se trouverait, sin visage perdit toute émotion et il se mit au garde-à-vous suivi du symbolique salut militaire.

" - Caporal-Chef Becker, affecté au 1er Régiment d'Infanterie de Marine mon lieutenant."

Une présentation militaire et formelle, un sourire se dessina en prononçant le nom de son régiment, il en était fier comme tout militaire était fier de son régiment et de représenter. Le 1e RIMa était connue comme un régiment de troupes de choc, représentant fièrement les Troupes de Marine, ils sont les premiers envoyés à connaître l'épreuve du feu. Certes, ils n'atteignaient pas le niveau d'un membre possédant le N mais ils faisaient partis d'un prestigieux régiment. Mais l'heure n'était pas à la prestance, il abaissa sa main et il se mit au repos. Il avait beau avoir du peu d'estime au début en voyant le comportement fastodieux du soldat, il ne doutait pas pour autant de l'expérience et des épreuves qu'à du vivre le lieutenant car personne n'atteignait ce grade par hasard et les écoles d'officiers étaient pour le moins assez élitistes. Il conservait son humilité et un profond respect envers le lieutenant. Lorsque la parole lui fut adressé, il tourna sa tête vers l'officier.

" - Nous cherchons la zone dans laquelle se situe la fameuse Division Biotique mon lieutenant. Dans mon cas plus particulièrement, je suis astreint sur cette base en attendant de nouveaux ordres. Je venais visiter mon lieutenant."

Ça passe ou ça casse comme on aurait pu le dire. Avec un peu de chance Becker était tombé sur un supérieur qui laisserait passer cela, personne ne voyait d'un bon oeil les visites improvisées mais Ryan était un homme curieux, intéressé par ce qu'il l'entourait ainsi que par les histoires qui tournait autour de cette Division. En effet, il se racontait dans les rangs des marines des histoires, beaucoup d'histoires concernant cette unité militaire spécialisée. Certains racontent que les soldats y étant affectés avaient des dons surnaturels tellement dangereux que le gouvernement trouvait cela plus logique de les confiner et d'en faire une unité d'élite. Certains vont même jusqu'à raconter que seul les N7 pouvaient accéder à cette division mais cela en devenait quasiment farfelu et aberrant comme histoire. Cela en amusait certain comme le Caporal-Chef Becker mais n'en amusait certainement pas d'autres, la rusticité des plus anciens ne permettait pas ce genre de rigolade. La biotique était déjà très mal vue en soit dans l'armée et il ne servait en rien d'en rajouter une couche. Ils étaient tout les trois en train de discuter jusqu'au moment où une main se posa sur l'épaule de Becker ce qui l'incita à se retourner.

" - Alors on se fait des amis en cachette Beckounet ?"

Il soupirait de nouveau, c'était Alyson Beckett, une autre Caporal-Chef présente dans la même section que lui-même. Ses cheveux attachés en chignon étaient d'un rouge cuivré, ses yeux d'un vert emeraude pâle et derrière sa carrure militaire se cachait une apparence bien féminine. Elle avait le don pour mettre Becker dans des situations pas possibles. Comment s'était-elle retrouvé là ? Il ne savait en aucun cas pourquoi. Mais elle souriait - comme toujours pourrait ton dire - et derrière ces taquineries se cachait une charmante femme. Ryan qui soupirait une énième fois lui fit un léger coup de coude avant de lui désigner du regard l'insigne de la personne qui se trouvait devant elle. Tout de suite, elle comprit et se sentit gênée par la situation, elle lui se mit au garde-à-vous temporairement et fit un bref salut militaire avant de se désigner. Elle faisait partie du même régiment que Becker, cela ne devait pas être difficile.

" - Je voulais te prévenir, nos sous-offs veulent nous voir. Apparemment ça à un rapport avec la présence du GIP et notre présence sur Ontarum. Ils ont parlés de Division Biotique aussi. "

Becker souffla, il n'en pouvait plus d'elle. Elle donnait des informations en la présence d'individus non-concernés par la situation.

" - Tu pouvais pas dire ça ailleurs ?"

Décidément, la permanence c'était raccourcie et le militaire n'était pas au bout de ses peines.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 667

MessageSujet: Re: Une nouvelle escale.   Mer 04 Jan 2017, 06:02
Informateur observait l'humain en silence, par ses capteurs rouges. Il avait décidé de rendre service à ce quartier-maître en lui indiquant la voie, alors que les congénères de ce dernier l'ignoraient complètement. Cela ne manquait pas d'ironie, c'était le synthétique qui agissait de manière plus serviable et chaleureuse, que les organiques qui leur reprochaient d'être des machines insensibles et froides. Toutefois, l'humain réagit en reculant d'un bond, en posant une main sur son arme et tendant l'autre pour tenter de garder une distance de sécurité. Le geth ne réagit pas le moins du monde à l'action de cet humain. S'il avait eu des expressions faciales, il n'aurait pas eu la moindre trace d'émotion non plus. Toutefois, si jamais cet humain avait la mauvaise idée de le menacer, il le regretterait amèrement. Informateur connaissait assez l'anatomie organique pour savoir que toutes ou presque avaient certains points sensibles en commun. La gorge en était un bon exemple, un bon coup à la gorge permettait de calmer n'importe qui. Heureusement, l'humain se calma et le remercia. Tant mieux, le synthétique préférait éviter d'employer la violence contre un représentant de l'espèce majoritaire de cette planète.

L'humain commençait à lui poser une question, lorsqu'il fut interrompu par l'arrivé de deux humains, dont un aux cheveux roux et de grande taille. Niveau du regard cet humain et Informateur était au même niveau. Toutefois d'un point de vue purement technique, le geth était plus grand à cause des pointes au niveau de ses épaules. Autrement, la différence de taille entre eux serait minime. L'autre individu l'accompagnant pris la parole, se présentant sous le nom de Kurt, puis il présenta son collègue plus petit, lieutenant Baptist, en lui mettant une tape dans le dos. Puis, il l'interrogea sur son nom, affirmant ensuite n'avoir jamais vu de geth avant cela. Informateur réfléchissait rapidement, mais Baptist prit la parole avant qu'il ne le fasse, se montrant plus polis que son compagnon. En même temps, Informateur observait l'humain à qui il avait indiqué la voie. Ce dernier avait montré des signes de mécontentement tandis que Kurt parlait... Visiblement, il devait être du style militaire sérieux. Cela se confirma lorsqu'il se mit au garde-à-vous et annonça son grade, son nom et son unité. Il se tut quelques instants, avant de reprendre la parole, il cherchait à retrouver l'unité biotique présente sur la base.

Informateur réfléchissait rapidement. Est-ce que cette unité biotique ferait partit de la mission? C'était une possibilité à prendre en compte. L'appui d'unité biotique que ce soit de manière défensive ou offensive serait très utile et représenterait un avantage tactique conséquent. La biotique, voilà un élément qu'Informateur trouvait dommage pour son peuple et celui des créateurs. Les geths ne pouvaient pas être biotique, quant aux quariens, c'était possible mais très rare. Quant à leur niveau, les humains étaient une race ayant des caractéristiques semblables aux quariens. Ces derniers devaient probablement avoir le même niveau. Toutefois, ce n'était qu'une supposition personnelle. Pendant ce temps, un humain je joignis au groupe et échangea quelques paroles avec Ryan Becker. Visiblement, chacun c'était calmé, Informateur allait enfin pouvoir prendre la parole. Il décida donc de répondre à Kurt.


-Pour répondre à votre question, caporal, on m'appelle Informateur. Capitaine du GIP, du CFSI ou Phoenix, si vous préférez. Unité commando.

Même s'il ne cherchait pas à impressionner, une partie du geth se demandait comment ces révélations auraient leur effet sur ces individus. Après tout, le GIP se composait à la base de quatre division: CFIA (branche militaire), CFSI (branche militaire élite et commando), AREP (branche de recherche) et GDSE (branche civil). La fonction de chaque branche n'avait rien d'un secret. Hors, le CFSI était l'équivalent des N7. Comme pour les N7, seuls les meilleurs candidats pouvaient espérer en faire partie et parmi eux, seuls les meilleurs y arrivaient. Même s'il faut dire que la principale différence entre N7 et CFSI était que le second se composait de représentants de deux races.

-Pour ma part, ce n'est pas la première fois que je rencontre des humains. Je me suis battu sur Terre, à Londres, lors du combat final contre les moissonneurs et lors de l'activation du Creuset. D'abord, avec mes congénères, avant de me retrouver seul. Soit parce que les autres avaient été tués par l'ennemi ou que nous avions été séparé. J'ai sauvé, puis fait équipe avec un caporal de l'alliance dont l'unité avait été massacré par des maraudeurs et des zombies. Une créatrice quarienne dont le vaisseau avait été abattu s'est joint à nous... D'ailleurs, c'est eux qui m'ont donnés mon nom, avant que nous rejoignons une base alliée et après une grosse mésaventure qui nous a presque coûté la vie à tout les trois. Nous sommes resté en contact après la guerre.

Il tourna ensuite son regard vers Ryan Becker et l'humaine.

-Vous semblez avoir des informations sur cette mission. Auriez-vous des détails à partager. Pour ma part, j'ai été uniquement avertit qu'une mission conjointe entre l'Alliance et le GIP aurait lieu. Toutefois, aucun autre détail n'a été mentionné. Je dois dire que mon équipe et moi-même nous demandons ce que peut bien être cette mission et pourquoi notre aide est demandé, alors que nous sommes pourtant en plein territoire de l'Alliance.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance interstellaire/ Division biotique
Rang : Lieutenant / N1
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 85

MessageSujet: Re: Une nouvelle escale.   Jeu 12 Jan 2017, 14:20
Le marines était extrêmement respectueux, le salut qu'il fit devait être l'un des plus beau qu'il ait vu. Donnant du "Mon Lieutenant", ce son, que l'officier pensait ne plus entendre, sonnait agréablement à ses oreilles. Ce n'était sûrement plus dans son escouade qu'il entendrait son grade. Son espoir reposait sur les trois autres sections dont il avait la charge depuis sa promotion , plus respectueuses mais tout aussi loufoque.

Baptist lança un regard à Kurt comme pour lui indiquer d'en prendre de la graine. Encore fallait t'il que le géant roux, qui semblait de taille normal à côté du geth, regarde en sa direction. Ce dernier observait avec des yeux émerveillés le geth. On aurais dis un gamin de 6 ans devant un hologramme de Shepard. C'était dur d'imaginer ce phénomène sur patte, à la personnalité haute en couleur, être un sous-officier extrêmement compétent et efficace.

Le marines déclina son nom,son grade et son unité. Le 1er RIMa hin... Le Lieutenant connaissait cette unité de réputation surtout, le caporal-chef semblait être allé à bonne école. L'Alliance, en réunissant toute les forces militaires terriennes, laissa les appellations de certaines unités nationales dans son armée.

Quand le caporal-chef Becker donna les raisons de sa visite de la base le Lieutenant ne put s'empêcher de sourire. Il était rare qu'un soldat "lambda" ,entendons ici un soldat dépourvu de capacités biotiques, soit intéressé par la division. Même si au sein de l'armée les comportements étaient moins vindicatifs à l'égard des biotiques, ils persistaient, par bêtise ou ignorance tout simplement. Il fallait voir l'ambiance qui régnait au sein de la base, entretenu sur fond de rivalité traditionnel entre division biotique et reste de l'armée, pour comprendre.

De quoi allait t'il pouvoir lui parler... hum, de la hiérarchie dans la Division peut être? Que la division était divisée en compagnie, elle même divisée en pelotons, eux mêmes divisés en sections? Non, trop chiant et trop rébarbatif. Le mieux aurait été de faire visiter carrément les locaux qui étaient alloués spécialement aux biotiques. Enfin c'est ce qu'il aurait fait, mais le geth, autorisation ou non, lui semblait suspect. Puis montrer des équipements technologiques humains à une autre espèce ne l'enchantait pas particulièrement
Bien que d'ordinaire n'ayant rien contre les autres espèces, les turiens venant de temps à autres pour des exercices conjoints, il éprouvait assez de mal à accepter la présence d'une machine.

Le synthétique d'ailleurs se présenta sous le nom d'Informateur, chef de l'unité qui se trouvait actuellement dans la base. Le lieutenant eut presque honte de ses pensées en entendant le synthétique parler de la campagne de la Terre... Bon après tout le monde pouvait se tromper, puis il en fallait bien un dans cette fichue base qui soit un peu suspicieux.

Une femme, une caporal-chef, s’immisça également dans le groupe pour faire part d'informations quand à une mission. Elle semblait être un sacré phénomène également, ses yeux passant de la chevelure de la dame à celle de kurt, c'était peut être la marque de fabrique des roux après tout.
Quand elle prononça les mots de "GIP" "notre présence" "Division Biotique" l'Officier commença à tiquer. Il fit presque de la tachycardie quand le Geth en rajouta une couche en parlant de mission conjointe.

En tant que Lieutenant le Commandant de la division l'avait bien entendu informé que la Section C, qui était l'une des cinq sections du 5éme peloton qu'il dirigeait, prendrait part à une opération conjointe. Celle-ci devait d'ailleurs se dérouler dans trois jours. D’après ce qu'il en déduisait des dires du synthétique et deux marines il y avait de fortes chances que ce soit avec sa section que se déroulerait l'opération.


Le Commandant de la Division avait trouvé amusant de ne pas informer le lieutenant des unités extérieures à la base prenant part à l'opération. Ou peut être comptait t'il lui en faire part au briefing qui devait avoir lieu en fin d'aprés midi. Dans tout les cas, même si l'officier gardait un calme apparent il bouillonnait en son sein.

Il prit la parole, d'une voix calme, les bras en croix. Il s'adressa au Geth et à la femme
" Bien... je suppose également que vous avez reçu les informations sur un briefing en fin d’après-midi.
Si c'est le cas je vous informe que nous nous reverrons très rapidement.


Il marqua une pause, attendant les réponses avant d'ajouter

Egalement si le coeur vous en dit pourquoi ne pas venir avec nous au complexe sportif de la base?"

Le complexe sportif, sûrement le seul lieu de la base ou biotiques et soldats se mêlaient. Peut être était-ce la présence de salles de full-contact qui permettait d'évacuer les tensions. Le complexe, assez gros pour accueillir deux à trois stades de foot, était un condensé de sueur, testostérone et cris, le tout accompagné de personnes se mettant joyeusement dessus pour l'amour du sport. Dans tout les cas ça permettais d'évacuer la nervosité, ce dont le Lieutenant avait grand besoin actuellement
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une nouvelle escale.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle escale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Travée de l'Attique :: Bordure de Kepler-