AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Retrouvaille avec mes origines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 82

MessageSujet: Retrouvaille avec mes origines.   Mar 18 Oct 2016, 21:35
Intervention MJ : NonDate : 15 mars 2201 RP Tout public
Participant 2
Retrouvaille avec mes origines



Théssia, monde d'origine des Asari qui porte encore les balafres de la guerre contre les anciennes machines. J'ai beaucoup hésité, lorsque je suis arrivé en orbite, sur mon lieu d'atterrissage. Je suis venu sur ce monde pour en apprendre plus sur la physionomie et la génétique asari et plusieurs stratégies de recherches étaient possible.

Néanmoins, j'ai préféré jouer « franc jeu » comme disait l'administrateur Aleks. J'ai contacté la république de Terlia et demandé à me poser dans la capitale en révélant être venu pour mener des recherches.

J'ai laissé mon navire en orbite en signe de bonne foi, sous la garde de la flotte asari, et ai suivis les forces de sécurité jusqu'au sol dans leur navette. D'après mes analyses, mon apparence peu commune à provoqué de la confusion chez mes hôtes, mais mes intentions pacifiques les ont rapidement convaincus que je n'étais pas un souci.

J'ai donc élu domicile dans un petit entrepôt dans la zone industrielle de Terlia, acquérant les crédits nécessaires en échanges de plusieurs menues réparations sur des machines peu complexes des entreprises proches.
J'avais déplacé avec moi le matériel d'analyse et de recueil d'informations en ma possession et l'avais installé dans l'entrepôt. Plusieurs scanners médicaux récupérés dans la base soleil bleu, des ordinateurs à affichage holographiques et divers autres gadget plus ou moins utiles.

Au début, j'ai eu du mal à être accepté par les asaris… Beaucoup avaient perdu des proches dans la guerre contre les moissonneurs par des hérétiques de ma race, mais… Après avoir réussi à user, comme le préconisaient mes logiciels sociaux, de gentillesse et compassion. J'ai pu me rapprocher socialement de plusieurs individus asaris.

J'avais usé de mes compétences en technologie pour améliorer la vie des gens et ils m'accordaient un peu plus de confiance, ainsi, j'ai pu leur faire part de mes objectifs, surtout auprès d'une enseignante qui semblait beaucoup m'apprécier.

Elle a alors accepté avec plusieurs de ses étudiants de se prêter au jeu des analyses et des études sans parler des questionnements qui semblaient parfois provoquer de la gêne chez mes sujets de test.


Depuis plusieurs mois, je menais des études pour rassembler un nombre le plus important possible de connaissance sur la génétique asari quand les membres de la sécurité sont venu me rendre visite dans mon centre d'étude, l'entrepôt qui était parsemé d'outils et de matériel que je n'en finissais pas de glaner ici et là.

« Héphaïstos… je suis la capitaine Eliana, un membre du GIP sur Thessia aimerait vous rencontrer… Vous pouvez me suivre. »
D'après mes analyses sonores, c'était plus un ordre qu'une proposition.

Je posais le soudeur que j'utilisais sur un circuit imprimé humain et suivis de ma démarche ztypique la capitaine qui m'amenais en navette vers l'astroport de Terlia. Une fois sur place, elle me déposait au secteur des embarquements en attente… Je me demandais pourquoi on souhaitait me rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 714

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Mer 19 Oct 2016, 22:33
Thessia, planète mère des asari. Une des planètes les plus avancées technologiquement de la galaxie, si ce n'était pas la plus avancée. Par les divers moniteurs du vaisseau, Informateur avait une vue imprenable sur la planète capitale. Même depuis l'orbite, on pouvait constater les ravages de la guerre contre les moissonneurs. Certains secteurs de la planète n'avait pas encore été reconstruit. Cependant, le geth avait entendu dire que certains secteurs ne seraient pas réparé, mais entièrement revue. Allez savoir, peut-être que certaines villes de la planète serait reconvertit en parc, mémorial ou autre.

Quoiqu'il en soit, si le geth se rendait aujourd'hui sur Thessia, ce n'était pas pour le plaisir d'admirer l'architecture asari. Il était envoyé là-bas en mission. Plus précisément, pour deux missions en fait. La première allez à la rencontre d'un geth particulier. Selon les informations que le GIP lui avait fournit, ce geth inconnu était établis sur Thessia depuis un bon moment. Il pratiquerait des expériences avec l'accord du gouvernement asari. La nature même des recherches devaient être éclaircit, car de nombreux rapports se contredisaient. En fait, les hautes instances du GIP et du gouvernement voulaient s'assurer que ce geth n'accomplissait pas des recherches nuisible à la réputation getho-quarienne. Les deux peuples avaient eu du mal à obtenir de la reconnaissance, à cause de plusieurs siècles problématiques. Personne n'avait envie de voir les choses s'empirer à cause d'un geth et d'expérience immorale. Informateur devait donc prendre connaissance des recherches de son congénère. On lui avait d'ailleurs donné l'ordre de placer le chercheur geth sous arrêt, si ces expériences étaient jugés immorales.

La seconde mission de l'opérateur du GIP était .... comment dire.... moins essentielle. Cette mission prenant la forme d'un goala blanc, répondant au nom d'Anuli. Quelques temps plus tôt, Informateur avait eu pour mission de se promener avec la petite créature sur Illium. Le tout afin de dévoiler l'existence des goalas au reste de la galaxie. En fait, c'était dans le but d'en lancer le commerce. Comme ces créatures étaient originaires de Rannoch, certains entrepreneurs quariens étaient d'avis qu'ils pourraient rapporter beaucoup de crédits. Il faut dire que les goalas faisaient de bons animaux domestiques pour les quariens, alors pourquoi pas pour d'autres espèces. La campagne marketing c'était bien passé sur Illium, maintenant il fallait tenter le coup sur d'autre planète. Dans le cas présent, certains petits ''génies'' du GIP avaient pensé que confier cette mission à Informateur, qui devait se rendre sur Thessia de toute façon, était une bonne idée. Le geth avait trouvé l'idée ridicule, mais n'avait pas protesté. Déjà car l'ordre venait de plus haut que lui. Également parce que le geth aimait bien Anuli et c'était réciproque.

La descente se fit sans problème. Certes, le vaisseau d'Informateur était lourdement armé, mais le gouvernement de Thessia était au courant de la venue du vaisseau du GIP. La permission avait donc été obtenu sans difficulté et le vaisseau avait eu un hangar désigné par les autorités asari. Ainsi, les asaris pourraient garder un œil sur le vaisseau en tout temps. C'était la procédure normale, utilisé presque partout, alors il n'y avait eu aucune plainte de la part du GIP.

Une fois posé, Informateur laissa la supervision du vaisseau à l'officier de pont. Quelques membres d'équipage choisirent également de laisser le vaisseau afin de visiter la planète. De son côté, le geth se dirigea plutôt vers les secteurs d'embarquement, Anuli se tenant sur son épaule, observant ce nouvel environnement. Selon les autorités asaris, c'est là-bas que son congénère l'attendait. Cependant, avant de pouvoir y accéder, le geth dû se soumettre à un contrôle. Cependant, il n'eut aucun mal à se rendre compte que c'était uniquement un prétexte inventé par les deux garde asaris effectuant le fameux contrôle. En effet, ces dernières étaient davantage intéressé par le goala que le geth. La petite créature eut ainsi droit à des caresses et des grattouilles pendant un moment. Le ''contrôle'' pris ensuite fin et le geth put enfin rejoindre le secteur d'embarquement.

À peine arrivé, il aperçut son congénère. Il analysa rapidement ce dernier. Sa plateforme était inhabituelle. En effet, ses jambes n'avaient pas la bonne inclinaison et ses bras étaient dépareillés. Le geth fit une rapide estimation. Selon ces estimations, il y avait 80,5 % de probabilité que ces membres viennent d'une machine humaine, 18,5% de probabilité d'une machine asari, 0,5% de probabilité d'une machine drell et 0,5% de probabilité que les morceaux ne soient pas de la même civilisation. C'était quelques peu étrange. Mais bon, Informateur n'avait pas à émettre de critique sur le sujet. Après tout, lui-même avait subit des modifications. Ses caméras optiques avaient été remplacé par celle d'une plateforme prime détruire au combat, raison de ses yeux rouges. Sans oublier les peintures qu'il avait ajouter à sa plateforme pour la personnalisé.

Informateur s'approcha donc de son congénère, alors qu'Anuli décidait de se percher sur sa tête. Informateur s'arrêta à quelques pas de l'autre geth. Il décida de faire rapidement les présentations.


-Opérateur Informateur, du GIP. Le goala m'accompagnant répond au nom d'Anuli. Et vous?

Le geth espérait que son congénère possédait un nom. S'il en était resté à des valeurs numériques, cela pouvait être problématique pour les relations avec les organiques. Il se demandait aussi comment son interlocuteur réagirait. Ce n'était pas tous les jours qu'on rencontrait un haut gradé de l'armée.









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 82

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Jeu 20 Oct 2016, 19:39
C'était donc un de mes congénères qui avait souhaité me parler. Une armature corporelle standard hormis d'après mon scan visuel ses capteurs optiques qui seraient des capteurs de types prime. Le fait qu'il se présente sous le l'affiliation du GIP me fit comprendre que c'était loin d'être une visite réellement amicale. J'avais une indifférence total pour le GIP étant donné qu'ils ne représentaient aucun intérêt dans mes plans futur pour l'heure actuelle.

Le goala blanc se promenant sur les épaules de la plateforme Informateur était pour moi une curiosité, les geths n'étaient pas connus pour des poussées de sentimentalisme pour les animaux de compagnie. Je rejetais cette information inutile et me penchais à analyser la raison de la venue d'un geth du GIP sur Thessia pour me rencontrer en personne. Bien évidemment la théorie la plus crédible était que mes analyses médicales des volontaires asari avaient fini par attirer l'attention de leurs informateurs sur la planète, et ce faisant, ils souhaitaient un éclaircissement de la situation.

La seconde théorie était qu'on venait me chercher pour me réintégrer dans l'armée, hors, ce serait problématique, car il en était hors de question.

"J'ai été baptisé Héphaïstos, je déduis que vous êtes probablement ici pour enquêter sur mes recherches, n'est-ce pas ?"

J'avais choisis d'utiliser la communication sonore comme l'avait fait mon congénère, même si nous aurions pu échanger les données plus rapidement par connexion virtuelle.

"J'accepte de répondre aux questions que vous poserez Informateur." Je rajoutais en signe de bonne foi malgré la voix grave que mes réparateurs avaient programmé pour que je me rapproche du personnage mythologique.

Je ne détectais aucunes arme sur mon interlocuteur, néanmoins je devais rester prudent… Le GIP pourrais vouloir me ramener de force, ou m'interdire de continuer mes recherches pour sauvegarder leurs images auprès des autres races. Je devrais alors partir de Thessia pour recommencer ailleurs pour obtenir toutes les informations dont je pourrais avoir besoin.

Mon logiciel de sociabilité tournait à plein régime pour savoir si je devais gagner du temps en révélant de suite l'étendue de mes recherches et obtenir un petit avantage de sympathie si c'était possible, de toutes manière j'étais dans les clous de la loi asari.

Je levais la main gauche et activais mon omnitech pour transmettre une synthèse de mes recherches à mon congénère.

Le résumé était simple et court, j'avais pour le moment étudier le génome asari pour l'archiver à base d'échantillon de tissus et de sang, en vue d'étude plus tard quand j'aurais acquis le matériel nécessaire.

Néanmoins j'avais mentis sur l'objectif… Pour mon congénère la synthèse indiquait juste que j'avais pour objectif de sauvegarder les patrimoine génétiques dans un complexe secret en vue d'archivage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 714

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Sam 22 Oct 2016, 01:25
Informateur observait son confrère dans le silence le plus complet. Certes, il aurait été possible de faire la conversation par l'échange de données. En agissant ainsi, la discussion se serait fait en quelques secondes. Cependant, depuis qu'Informateur avait obtenu son individualité, il préférait avoir de véritable interaction, plutôt que de tout expédier en quelques instants. De plus, l'opérateur était souvent en relation avec des organiques, de diverses races. La discussion physique était donc devenu un automatisme pour lui. En général, ce n'était que lors d'échanges d'informations confidentielles, personnelles ou lors de missions armés qu'il utilisait le transfert de données.

Le geth observait son confrère, en attendant que ce dernier décide de prendre la parole. Pendant ce temps, le goala continuait de se promener sur lui. La petite créature passait d'une épaule à l'autre avec agilité, en reniflant. Visiblement, Anuli cherchait à sentir ce nouvel environnement. Finalement, le geth se décida à prendre la parole, dévoilant son nom: Héphaïstos. De plus, il avait compris que la raison de la présence d'Informateur était les recherches qu'il menait et il était prêt à coopérer. L'opérateur ne put s'empêcher de trouver intéressant le changement de voix de son congénère. Peu importe qui l'avait réparé, cette personne avait également modifié sa voix. Était-ce par pur esthétisme ou bien les modules vocales d'Héphaïstos avaient dû être également remplacés? D'ailleurs, ce nom lui disait quelque chose. Informateur fit une rapide recherche dans sa mémoire interne. Le nom Héphaïstos ressurgit d'une mémoire de conversation avec un bon ami humain. Il était question de mythologie, le nom de cet être ayant été évoqué, comme tant d'autres. Son confrère aurait donc reçut le nom d'un être de la mythologie humaine. Par contre, ce que cet être était... mystère.

Informateur réfléchissait rapidement aux questions qu'il poserait à son interlocuteur. Le fait qu'il désire coopérer lui simplifierait la tâche. Il n'aurait pas à faire d'arrestation préventive. En effet, en cas de refus de coopération, Informateur aurait dû prendre des mesures pour l'arrêter et considérer les recherches d'Héphaïstos comme nuisible. Son confrère lui envoya un résumé sur ses recherches. Les fichiers étaient simples et courts... trop courts au goût d'Informateur. Archiver le génome et le patrimoine génétique asari n'avait que peu d'intérêt d'un point de vue scientifique. L'opérateur avait des doutes sur les dossiers. Il se garda cependant de le faire remarquer. L'expérience lui avait démontrer que les dossiers simples et courts avaient tendance à avoir été réduit pour cacher quelque chose de gros. Il se contenta de regarder Héphaïstos.


-Très bien, Héphaïstos, vous m'avez peut-être remis un résumé de vos recherches, je me dois cependant de visiter vos locaux et laboratoires. Je m'assurer que ces données sont bels et bien votre sujet de recherche et non une mise en scène pour cacher des projets scientifiques dangereux. Vous êtes libres d'être en désaccord, cependant le GIP a déjà obtenu la coopération du gouvernement asari. Donc, je n'aurai aucun mal à obtenir la permission d'effectuer les analyses requises. Si vous n'avez rien à vous reprochez, vous n'avez cependant rien à craindre. Avez-vous quelque chose à ajouter?

Informateur n'avait pas d'animosité envers son congénère. Pour lui, tout ce qui comptait c'était que les dîtes recherches ne soient pas nuisible. Tant qu'elles ne l'étaient pas, Héphaïstos pouvait bien rechercher ce qu'il voulait. Il pouvait faire des recherches sur les variations de couleurs de peau asari si cela l'amusait, l'Opérateur ne s'en souciait pas.









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 82

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Sam 22 Oct 2016, 11:43
Je me doutais bien que mon congénère souhaiterais visiter mes locaux, heureusement pour moi que j'étais dans les clous. Je me tournais vers la capitaine Eliana pour lui demander de nous amener à mes locaux sans plus tarder, ne perdons pas plus de temps que nécessaire. 


La navette nous ramenait "chez moi" dans un vrombissement de réacteur Jeprofitais du voyage pour analyser plus en détail le "corps" de ce membre du GIP. J'avais pu me renseigner sur mes congénère depuis la fin de la guerre, malgré l'individualité gagner peu comprenait réellement le principe et avait beaucoup de mal à s'y faire, cela ne semblait pas être le cas d'Informateur qui avait des peintures de guerre qui ressemblait à ces indigènes disparus de la terre appelé "amérindien", sans parler du goala qui semblait lui servir d'animal de compagnie... Est-ce que l'individualité se développait lorsque nous les geth quittions-nous frères le plus possible ? Après tout moi-même ma "psyché" avait beaucoup évolué depuis mon abandon par mes congénère sur la station Heimdall.

La navette se posait enfin mettant fin à mes réflexions et je conduisis la capitaine et Informateur dans mes locaux qui d'extérieur était identique aux dizaines, centaines d'autres entrepôts de la zone industrielle de ce côté de la planète. Un rectangle de bétons armés au toit en métaux léger et le tout verrouillé par une petite porte en fer et une autres bien plus grande pour le matériel et les marchandises.

J'invitais joyeusement mes deux invités dans le bâtiment d'un geste de  ma main droite particulière et entrais en premier. Je constatais avec stupeur que Kalyska, l'institutrice que je connaissais plutôt bien et appréciais était là et m'observais arriver avec un large sourire puis fixait les deux autres invités. 

"Un souci, Héphaïstos ?" Demandait, elle inquiète.

"Le gouvernement de Rannoch souhaite juste s'assurer que mes recherches sont dans les clous, Kalyska, ne vous inquiètez pas." Je lui répondis.

L'entrepôt était assez vaste et pour la plupart vide, j'avais installé le matériel de recherches que j'avais dans un coin du bâtiment et dans un autre, j'avais mis en place un petit atelier où je réparais ce que les gens m'amenaient en échanger de quelques crédits.

Je conduisis Informateur jusqu'aux appareils de scanne, d'analyses et autres en prenant bien garde que mes recherches personnelles soit verrouillé, le nom de mes réparateurs et mon objectif ne regardaient que moi et éventuellement de futur allié de confiance... Tout ce dont un soldat du gouvernement de Rannoch ne pouvait être. Les créateurs aimaient beaucoup trop se mêler des vies d'autrui d'après ce que je savais.

"Comme vous le voyez, je ne fais aucun mal au gens qui viennent de leurs pleins gré, j'étudie essentiellement la génétique asaris pour en comprendre certains fonctionnements, j'admet aussi prévoir des recherches sur leurs modes de reproduction qui est des plus intriguant." Je révélais à moitié mes motivations, une demi vérité et d'omission pour avoir la paix comme disait administrateur Stal.

"Héphaïstos! Ce n'est pas quelques chose qu'on lâche comme ça ! Tu as beaucoup encore à apprendre sur les règles en société haaa." S'exclamais Kalyska avant de soupirer.

"Veuillez m'excuser dame Kalyska, je suis confus, je serais plus... Courtois à l'avenir sur ce sujet."  J'inclinais la tête en signe d'excuse en regardant la capitaine et Informateur examiner mon atelier. 

J'avais une certaine gêne à laisser des étrangers toucher à mon matériel, mais comme disait maîtresse Solael « Laisse parfois les gens chercher dans le vide, une fois qu'ils seront rassuré, tu sera tranquille. »
Elle avait dit cela lors d'une perquisition de notre cargo par les forces de sécurité d'une colonie humaine dans le secteur Hadès gamma… Elle me manque beaucoup.





Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 714

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Jeu 27 Oct 2016, 01:46
Informateur gardait le silence en attendant que son congénère se décide à agir. Si Héphaïstos n'avait rien à cacher, il ne devrait pas se montrer trop réticent. Bien sûr, il ne fallait pas exclure la possibilité qu'il tente tout de même de cacher quelque chose. Le chercheur geth se décida rapidement, en s'adressant à une asari à proximité, pour lui demander de les ramener aux laboratoires. Informateur suivit le groupe, qui le mena jusqu'à une navette. L'Opérateur prit place dans la navette, en s'assoyant en face de son congénère. Aucun des geths ne prononça un seul mot pendant la traversée. Le tout se serait sûrement passé dans le silence le plus total, si cela n'avait été d'Anuli. En effet, le goala commença à émettre quelques sons quelques minutes après l'envolé. Informateur réagit aussitôt en commençant à gratter délicatement le ventre de la petite créature sur son épaule. Cette dernière semblait ravie.

Enfin, ils arrivèrent sur place. La navette se posa et ses portes s'ouvrirent. Ils quittèrent le véhicule et commencèrent à progresser vers les locaux d'Héphaïstos. Informateur jeta un rapide regard sur le bâtiment. L'extérieur n'avait rien de bien particulier. Ce serait plutôt l'intérieur qui apporterait des réponses. Le chercheur geth ouvrit la porte en leur faisant signe d'entrer, avant d'être le premier à mettre les pieds dans le bâtiment. Informateur le suivit, l'asari les accompagnant fermant la marche. Une autre asari les attendait à l'entrée, elle semblait quelque peu soucieuse, mais Héphaïstos la rassura rapidement, donnant son nom au passage Kalyska. Informateur jeta un rapide regard, autour de lui. La majorité des lieux étaient vides. En fait, le mobilité se limitait au matériel de recherche dans un coin et ce qui ressemblait à un atelier d'entretien et de réparation dans un autre coin. En voyant cela, Informateur commença à se demander si son congénère n'aurait pas pu se réparer tout seul, au final.

Héphaïstos se dirigea vers son matériel de recherche, Informateur lui emboîta aussitôt le pas. À première vue, le chercheur geth disposait d'une bonne quantité de matériel. Certains appareil semblait un peu vieux, mais encore fonctionnel. Certains appareil semblaient peu cohérents avec les recherches qu'Héphaïstos affirmait faire. Cependant, avant qu'Informateur l'interroge à ce sujet, son confrère commença à lui parler. Selon lui, les sujets asari étaient toutes volontaires et il se servait des échantillons récoltés pour étudier et comprendre le fonctionnement de la génétique asari. Cela pouvait expliquer la présence de ces appareils, finalement. Cependant, Héphaïstos fit une bourde lorsqu'il mentionna le système de reproduction asari, pour se faire réprimander par Kalyska. Informateur observait le matériel et sur les éléments en cours d'étude encore dans leur appareil ou sur la table. Entre deux coups d’œil sur le matériel, il s'adressa à Héphaïstos.


-Je suis curieux, vous concernant. Plus précisément, concernant votre plateforme. Moi-même j'ai subit d'importants dégâts pendant la guerre contre les moissonneurs. Une amie créatrice à dû me faire une réparation d'urgence avec des pièces récoltées sur la carcasse d'une plateforme prime détruite... Le tout pendant que notre compagnon humain, tenait en respect les troupes moissonneurs... On s'en est sortit de justesse ce jour-là... Mais bref, je suis curieux sur ce qui a pu vous amenez à cet état. Surtout sur la raison pour laquelle, vous avez choisi de conserver de tels changements. Pour le bras humain, je peux comprendre le côté pratique d'avoir 5 doigts. Cependant, il me semble que les jambes sont... comment dire... mal fichu avec leur angle inhabituel, selon les critères quarien, turien et geth.

Informateur n'avait pas mentionné la voix de son interlocuteur. Il avait put choisir de la conserver à des fins de personnalisation. Toutefois, ces questions et l'observation du matériel de recherche, ce n'était pas uniquement cela qu'Informateur faisait. En fait, le geth faisait bien plus que cela. Tout en discutant et en observant, le geth s'intéressait aux fichiers de recherches de son congénère. Dans les faits, les accords passé avec le gouvernement asari lui permettait d'y avoir accès. Cependant, l'opérateur agissait discrètement pour une raison fort simple. Si les recherches d'Héphaïstos était illicite, Informateur voulait pour le prendre par surprise.

Ainsi, le geth piratait les fichiers enregistrés sur les appareils de son congénère. En temps normal, il aurait fallut seulement quelques secondes à l'officier commando pour obtenir l'accès à tous les fichiers. Cependant, il prenait volontairement plus de temps. Le but étant de ne pas se faire prendre en agissant trop vite. Héphaïstos avait certes des protections solide sur ses serveurs, mais ce n'était pas assez pour arrêter Informateur. L'opérateur estima rapidement que leur niveau de base était plus ou moins équivalent. Cependant, Informateur avait un avantage que son congénère ne semblait pas posséder: l'expérience sur terrain hostile. Au cours de sa carrière au sein des forces commando, Informateur avait de nombreuses fois eu droit au scénario de piratage, pendant que l'ennemi tente de vous tuer. Bref, ces fameux moments où l'on pensait avoir quelques minutes pour œuvrer, pour finalement avoir droit à quelques secondes. Bref, avec ce genre de passif, on apprenait de nombreux trucs utiles. Lorsqu'il eut accès aux dossiers, Informateur inspecta en vitesse, le tout s'avéra très intéressant. Son congénère avait donc caché beaucoup de chose. Cependant, rien de répréhensible aux yeux d'Informateur. Il se déconnecta après avoir effacé ses traces.


-Parler moi un peu de vos recherches, j'aimerais que vous m'expliquiez ce que vous rechercher, au juste avec la conservation du génome asari et l'étude de leur mode de reproduction.

Informateur n'était pas pressé de l'interroger sur ces vraies recherches.









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 82

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Ven 28 Oct 2016, 20:36
Mon congénère geth était des plus curieux et son examen était pour moi une source grandissante d'impatience. Il ne faisait que retarder mes travaux sans parler de ses questions de plus en plus insidieuses sur mon existence et mes recherches. Je fis fit de cela et répondis de bonne grâce à mon invité.

"J'ai été réparé par des amis après avoir été laissé pour détruit à bord d'une station d'hélium-3. Ils m'on ramener du néant et offert une nouvelle existence. Je garde les membres qu'ils ont conçus pour moi en remerciement et hommage de leurs bontés envers moi."

Je reçu un rapport d'anomalie sur mon réseau privé, quelques détails infimes, des grains de sable dans un désert, mais des grains de trop ! Le soldat avait surement piraté mes serveurs, mais je n'avais rien de plus qu'une présomption que quelqu'un avait fouillé dans ce qui ne le regardait pas, et la seule personne qui y aurait un intérêt était un geth aux optiques rouge.

"Vous êtes assez curieux pour vouloir seulement faire une vérification, vous avez accès aux résultats que fournit Héphaïstos au gouvernement, j'imagine alors pourquoi tenter de lui soutirer des informations sur sa vie personnelle ? Vous semblez avoir quelque chose à vouloir lui mettre sur le dos."
Lâchait mon amie Asari kaliska avec une hostilité assez flagrant, en approchant du geth.

Mes systèmes sociologiques s'affolèrent, comme si un "sentiment" m'empêchait de faire le point de manière rationnelle. Je posaisma main droite sur l'épaule de l'asari et la fit reculer et inclinais la tête vers elle pour lui dire avec une voix teinté sans que je le contrôle d'inquitédue.

"Kaliska, s'il vous plaît ne vous énervez pas. Je ne souhaite pas du tout qu'on vous emmène pour outrage envers des représentants militaires."

Je regardais la capitaine Eliana qui enlevai la main de son holster puis croisait les bras sous sa poitrine en soupirant. Je retournais ma plateforme vers mon compatriote dans un cliquetis de servomoteurs et le fixais, optique à optique.


"Excusez mon amie, elle s'inquiète pour moi et je suis aussi inquiet de toutes vos questions, suis-je soupçonné d'un crime ou d'un délit ? »

Je passais à côté de lui et posais la main sur l'un de mes moniteurs pour m'assurer que rien n'avait été laissé pour m'espionner.

« J'ai combattu nos créateurs tout comme vous, j'ai ensuite combattu les anciennes machines et leurs engeances, tout comme vous. »

Je me retournais à nouveau vers lui.

« Nous avons tous les deux participé à l'un des plus horribles génocides de notre ère, seul les anciennes machines nous surpassent. Mes recherches, ce sont un espoir, pour les deux organiques qui on offert leurs temps et leurs bontés, de voir leurs vies s'améliorer. Je souhaite aussi mettre une partie de la vie à l'abri. Même si ce n'était que des graines. Les anciennes machines nous, on mit à genoux, combien d'autres dangers rôdent au-delà de la frontière galactique, il n'y aura pas de Sheppard la prochaine fois pour nous sauver tous. »

Je pris une fiole avec un prélèvement de sang asari et le montrait.

« Mes recherches, c'est de récolter cela, l'essence de la vie pour le protéger… De tout et tous. Vous avez choisi les armes pour défendre vos idéaux, j'ai préféré la science et moins d'armes. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 714

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Dim 30 Oct 2016, 18:40
Informateur observait son congénère, en gardant le silence. L'important était d'écouter ce qu'il avait à dire. Cela ne l'empêcherait pas pour autant d'obtenir des réponses, motivé par sa curiosité. Héphaïstos répondit rapidement aux premières questions que l'opérateur lui avait posé. Ainsi, ses membres particuliers étaient dû à la réparation effectué par deux organiques ou plus. Visiblement, Héphaïstos devait se trouver sur une installation humaine lorsqu'il avait été endommagé, ou sinon amené sur une station humaine pour être réparé. D'après ces paroles, ces individus avaient dû partir de loin pour réussir leur réparation. Ainsi, son congénère avait frôlé la mort, pour ainsi dire. Autrement, il conservait ces membres pour rendre hommage à ceux l'ayant réparé.

Informateur aurait bien aimé rajouter quelque chose, mais avant qu'il n'ait le temps de le faire, l'asari accompagnant Héphaïstos se mit en colère. Elle commença notamment à insinuer qu'il désirait lui mettre un crime sur le dos, d'une manière ou d'une autre. Cependant, Héphaïstos tenta de la calmer, craignait qu'elle n'est des ennuis avec la justice pour son comportement. Puis, il commença à évoquer le passé de leur race. Comment, ils avaient combattu leurs créateurs, puis les moissonneurs. Il poursuivit ensuite en affirmant que ses recherches avaient pour but d'améliorer la vie de ceux l'ayant aidé, mais également de protéger la vie. Héphaïstos craignait d'un autre ennemi se cache quelque part, hors de la galaxie, prêt à attaquer. Donc, d'après ce qu'Informateur comprenait, l'objectif de son congénère semblait être de créer une sorte de banque de données organique, qui permettrait de redonner naissance à une espèce si elle venait à s'éteindre. Avant de poursuivre, Informateur décida de s'adresser directement à Kaliska.


-Contrairement à ce que vous croyez, madame, je n'essaie nullement à lui mettre quelque chose sur le dos, comme vous dites. Je suis là afin de clarifier les choses, rien de plus. Quant à ce que vous considérer comme une intrusion dans sa vie personnelle, c'est du point de vue de votre espèce, madame. Je suppose que vous n'avez pas eu beaucoup de contact avant les gens de mon peuple. Depuis la fin de la guerre, notre peuple a pris l'habitude de personnaliser ses plateformes, afin de nous exprimer et nous rendre plus facilement différenciable. Il est devenu très courant pour les geths de se questionner entre eux sur les raisons de ces personnalisations.

Il porta ensuite son attention sur Héphaïstos.

-Et non, vous n'êtes pas accusé d'un crime ou d'un délit. Le GIP et le gouvernement de Rannoch, veut seulement s'assurer que vos expériences ne nuiront pas à la réputation quarienne et geth.

Informateur allait poursuivre lorsqu'une autre asari pénétra dans le bâtiment et s'adressa soudainement à lui.

-Alpha? Qu'est-ce que tu fais sur Thessia?

Informateur fouilla rapidement sa banque de donnée, cherchant à identifier le geth dont il était question. Il trouva rapidement une référence. Alpha était un geth ayant choisi la vie de marchand, il effectuait des échanges de denrées et de matériaux divers dans quelques systèmes conciliens.

-Désolé, madame. Vous vous trompez d'individu. Je m'appelle Informateur.

-Ah oui, maintenant que tu le dis, je remarque quelques différences... mais bon, les geth se ressemblent tous.

Informateur ne souffla aucun mot sur cette dernière réplique. Dire une telle chose à une race organique pourrait passer pour du racisme. Cependant, comme les corps geth avaient été fabriqués à la chaîne pendant des siècles, sans personnalisation. L'asari continuait de parler, une vrai pipelette. Elle n'arrêtait pas de parler et de parler. Sur tout et n'importe quoi en plus. À un moment, elle laissa entendre qu'elle était venue pour donner un nouvel échantillon à Héphaïstos. C'était donc une des volontaires pour les expériences de son congénère. Cela faisait au moins cinq minutes que l'asari continuait de parler, sans s'arrêter. Elle aurait sans doute continuer ainsi pendant encore un moment, si Anuli ne poussa pas un léger petit cris. Aussitôt l'asari se tut et jeta un regard au goala. Elle s'approcha d'Informateur et regarda la petite créature sur son épaule.

-Oh, c'est trop mignon. Qu'est-ce que c'est? C'est votre animal de compagnie? Je ne pensais pas que les geths étaient du genre à avoir des animaux de compagnie.

-C'est un goala, madame, il s'appelle Anuli. Un animal qu'on ne retrouve que sur Rannoch. Ce n'est pas mon animal de compagnie. Depuis que nos créateurs sont de retour sur Rannoch, ils reprennent le commerce de bien en tout genre avec le reste de la galaxie. Le commerce des goalas a commencé depuis peu et ma hiérarchie m'a demandé d'en faire la promotion en amenant Anuli avec moi sur Illium et maintenant sur Thessia. Certains idiots pensaient que c'était une bonne idée de combiner deux missions aussi opposé.

-Je peux le prendre dans mes bras?

En réponse, Informateur activa son omnitech, un document apparu sur l'écran.

-Vous pouvez, à condition de signer ce document. Selon ce document, vous vous engagez à me rendre Anuli, le moment venu, et vous assumez toute responsabilité de ce qui peut lui arriver pendant cet intervalle.

L'asari signa sans hésiter. Puis, elle prit Anuli dans ses bras et commença à le caresser. Au bout d'un moment, la petite créature poussa un léger cri, Informateur informant l'asari que le goala demandait de l'eau. L'asari s'éloigna à la recherche d'une source d'eau purifiée, dans le coin. Elle demanda rapidement l'aide de Kaliska. La concernée s'éloigna, en continuant de garder un œil sur les deux geth. Quand elle fut suffisamment éloigner, Informateur s'adressa directement à Héphaïstos.

-Bon... Puisque nous sommes entre nous, je vais jouer franc jeu. J'ai pu voir dans vos données que vous ne me dîtes pas tout. Des recherches semblant porter sur le rallongement de la vie et sur la reproduction entre humain et quarien. Alors, j'aimerais maintenant que vous me disiez quels sont les véritables objectifs de vos recherches.

Le geth se tut un court moment.

-Et avant que vous ne commenciez à paniquer, calmez-vous. Vos recherches ne sont en rien immorales. Les recherches ayant pour but de prolonger la vie organique sont très courante, vous n'êtes donc qu'un chercheur parmi tant d'autre dans le domaine. Quant à la reproduction, il y a probablement peu de recherche dans ce domaine, mais il doit y en avoir. De toute façon, les seules personnes qui jugeraient cela immoral sont les mêmes qui n'acceptent pas les mariages et relations amoureuses entre des membres d'espèces différentes. Des idiots dont l'opinion n'a aucune valeur.

Restait maintenant à voir si son congénère cesserait enfin ses petites cachotteries.









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 82

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Mar 01 Nov 2016, 16:49
La venue de l'une de mes volontaires, Gaméa, me fournit une excellente raison de couper court à la conversation avec mon congénère de plus en plus intrusif. Je ne m'attendais pas néanmoins à ce que l'eextravagante asari confonde mon compatriote avec un autre des notres. Alpha ? Aucune information sur lui. Mais je fus assez amusé par la suite.
Kaliska et moi-même nous tenions côte à côte observant le pauvre Informateur pris sous le déluge de mots de Gaméa qui n'offrait aucune ouverture à son interlocuteur. 

« Comment peut-elle avoir autant d'oxygène dans ses poumons ? C'est vraiment incohérent. » Je me permis de dire à voix très basse à ma partenaire.

« Les gens sont parfois… Plein de surprises, même si pour Gaméa, c'est assez embarrassant, enfin pas plus que pour votre pauvre congénère. » Répondit mon amie avec un amusement certain.


Lorsque l'asari en tenu légère finis par remarquer le petit Goala, elle offrit enfin une ouverture dans la « conversation » à Informateur. Je crois que si j'avais eu des sourcils, ils se serraient haussé à ce moment, mais ce ne fut qu'un petit redressement de mes capteurs optique devant le contrat que le geth dégaina de son omnitech. Je pus sans trop de problèmes le lire et constater que d'après les tournures de phrases, c'était surtout une mise en garde en cas de vol… Voler un goala ? C'est… Ridicule.

« Votre congénère est un peu étrange Héphaïstos… Enfin, plus que vous, je pense...
 » Ce permis Kaliska avec un sourire affiché.

« Nous nous protégeons naturellement derrière la logique et les choses rationnelles, quoi de plus rationnel qu'un contrat… Même si j'admets que c'est assez exagéré. » Je répondis à sa remarque.

« C'est vrai que cette petite bête est mignonne. »

« J'ai une préférence pour une petite race de créature terrienne appelée « chat », d'après mes calculs, ils sont 37 % plus mignon que les goalas. » Je répliquais en faisant apparaître une image holo de la créature en question, un chat noir aux yeux vert.


Mon amie ria de bon cœur en posant sa main sur mon épaulière droite puis partis aider Gaméa à retrouver le point d'eau purifié de mon habitat.


Je laissais mon congénère approcher et écoutais attentivement son petit discours. Alors c'était bien lui qui avait fouillé dans mes données ! Je ressentais une irritation grandissante de l'ingérence du GIP dans mes recherches malgré leurs pseudo-bonnes raisons.
Je me mis face au geth et le fixait de capteurs à capteurs.

« Dans ce cas, vous savez déjà tout… J'apprécierais maintenant que vous connaissez mes objectifs et mes procédures de recherches que vous quittiez mon habitat. »

Je tournais le dos et me dirigeais vers mes échantillons pour préparer le prochain prélèvement avec Gaméa. Stérilisation des seringues, préparations des flacons et étiquetage pour archivages…

« Vous faites juste votre travail, mais je suis passablement agacé que le gouvernement de Rannoch envois un agent jusqu'ici pour perquisitionner mes données. » J'expliquais avec neutralité au geth du GIP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 714

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Jeu 03 Nov 2016, 00:37
Informateur attendait que son congénère lui réponde. Certes, il savait déjà sur quoi portait les recherches d'Héphaïstos, cependant il voulait en savoir plus. Il l'ajouterait ainsi dans son rapport ce qui permettrait d'éviter certaines questions plus indiscrètes encore que celles qu'il venait de poser. L'opérateur connaissait assez bien le GIP pour savoir que certains gratte papier de l'organisation n'hésiteraient pas à user de leur pouvoir pour faire bien pire. Cependant, Héphaïstos n'était nullement intéressé à coopérer davantage, au contraire. En fait, il semblait plutôt vexé de ce qui se passait. Le chercheur lui tourna le dos, avant de lui dire qu'il n'appréciait pas que le GIP vienne mettre son nez dans ses recherches.

-Ce genre de chose était cependant inévitable, Héphaïstos. Contrairement à ce que vous pouvez croire, je ne suis pas votre ennemi. De plus, vous auriez pu tomber sur bien moins sympathisant que moi. Il n'est pas rare que certains grattes-papiers du gouvernement effectue des abus dans ce genre d'enquête. Probablement parce qu'ils veulent savourer les pouvoirs et l'autorité qui leur ont été temporairement octroyés.

Informateur garda le silence un court moment, réfléchissant. Autant faire un geste pour démontrer à son congénère qu'il n'était nullement contre lui. Il tapa quelques commandes sur son omnitech et les envoya à Héphaïstos.

-Comme je vous le disais, vos recherches n'ont rien de répréhensible, donc le GIP et le gouvernement de Rannoch n'a aucune raison de s'y opposer. Par contre, à titre personnel, je vous recommanderais de trouver du financement pour vos recherches. J'ai pu constater que certains de vos équipement sont vieillissant. Je viens de vous envoyer une liste de contact au GIP et au gouvernement de Rannoch que vous pouvez contacter pour tenter d'obtenir de tels fonds. Cela devrait être assez facile, grâce à mon rapport positif sur vos recherches. Cependant, puisque vous ne semblez pas très enthousiaste envers le GIP et notre gouvernement, j'ai également ajouté une liste d'entreprise privée qui à ma connaissance font des recherches sur le prolongement de la vie ou ayant des liens indirects avec. Vous ne devriez pas avoir trop de difficultés à les convaincre. Les recherches sur le prolongement de la vie existe depuis plus longtemps que notre espèce. Probablement même plus anciens que les anciennes machines elle-même.

Cela pourrait probablement lui être utile. Cependant, Informateur voulait faire plus pour aider son congénère.

-Également, de mon point de vue, vous devriez peut-être vous concentrer d'abord sur l'un des deux projets. Toutefois, si vous voulez poursuivre les deux à la fois, il faudrait mieux présenter le volet sur la reproduction. Une explication toute simple. Par exemple, dire que votre but est de permettre la reproduction entre les diverses races galactiques, via un traitement sur les personnes le désirant. Cependant, vos recherches se concentrent sur la reproduction entre quarien et humain à cause de leur similarité morphologique et parce que si vous parvenez à résoudre le problème dextro-levo, alors reproduire la procédure pour d'autres espèces sera beaucoup plus facile.

Informateur garda ensuite le silence, espérant que son congénère avait écouté ce qu'il avait à dire. Ce serait à lui de décider si ces conseils seraient utiles ou non. L'opérateur salua son congénère d'un signe de tête et se dirigea vers la sortie. Il passa à proximité des deux asaris. Pour le moment, elles prêtaient toutes les deux attentions au goala, le caressant et lui grattant les oreilles, au grand plaisir de la petite bête. Cependant, la bavarde remarqua aussitôt qu'Informateur c'était approché et commença à lui poser une tonne de question sur les goalas: Les variétés, leur alimentation, leur espérance de vie, leur habitat, différence entre mâle et femelle, leur hygiène, etc... Elle parlait encore et encore, jusqu'à ce qu'Informateur parvienne à glisser qu'il devait partir suite à un léger différent avec Héphaïstos. Grosse erreur. En effet, à peine avait-il eu le temps de dire cela que la bavarde lui mis Anuli dans les mains, puis l'attrapa par un bras. Elle le tira sans ménagement jusqu'à Héphaïstos et commença une longue, très longue tirage sur les différents entre les gens et pourquoi ce n'était pas bien. Elle ne cessait pas de parler, changeant de sujet à répétition selon une logique qui échappait totalement à Informateur. L'asari ne cessait pas de parler, même après plus d'une quinzaine de minutes. L'opérateur envoya rapidement un message à Héphaïstos grâce aux échanges rapides dont les geths étaient capable, inaudible pour les organiques.

-Elle en a encore pour longtemps, ça fait plus de 15 minutes qu'elle parle sans s'interrompre... Je ne suis même pas sûr qu'elle a repris son souffle encore. C'est quelque chose que vous subissez à chaque fois? Si c'est le cas, je compatis.

Encore plusieurs minutes plus tard, Informateur rajouta un autre message.

-Je crois bien qu'elle pourrait réussir à convaincre un krogan de devenir jardinier, en échange de se taire.









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 82

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Sam 05 Nov 2016, 12:18
J'en étais retournée à mes recherches ayant enregistré les informations de mon congénère, prenant aussi une énorme attention à les analyser plusieurs fois pour être certains quelles soit saine de tout virus et programmes malveillants.

Je n'avais pas envisagé de travailler avec d'autres organisations pour la simple et bonne raison que je me refusais à voir mes recherches être utilisées à des fins qui ne seraient pas en adéquations avec mes codes moraux et philosophiques. C'est pour ça que je me lancerais à la recherche de matériel pour réaménager la base de capek et plus tard l'agrandir. J'aurais besoin de scientifique, d'ingénieur et de protecteurs pour cette entreprise audacieuse, mais dans un sens, les informations de mon compatriote seraient très utiles pour cette phase.

Les scanners et les machines à prélèvement sanguins étaient parée à agir pour que Gaméa puisse m'aider à répertorier une nouvelle partie du génome asari, je l'avait sélectionné en partie, car elle venait d'un continent asari maintenant en ruine, je souhaitais savoir si les différences génétique d'un continent à l'autre étaient aussi marqué que pour les humains.

Mes capteurs audio m’apprirent bien avant que mes optiques le voient le problème qui arrivait dans mon dos. Je me retournais et laissais Gaméa parler incapable de trouver une faille dans son flux de paroles qui partait d'u sujet à l'autre dans une logique parfois très alambiquer à saisir. Je me permis d'envoyer par flux de donnée à Informateur en réponse à son message précédent.


« Merci pour vous information, elles pourraient m'être utiles, néanmoins l'indépendance est une vertu que je privilégie, mais vos pistes seront tout de même utiles. »

Reprenant sur le problème actuel, je révélais à mon visiteur avec une certaine fascination.


« En réalité, j'ai choisi Gaméa pour deux raisons, elle vient d'un continent en ruines depuis la guerre et je voulais connaître les différences génétique entres les différents continents de la planète et… Je cherche toujours le mécanisme biologique qui lui permet de dire autant de mots sans reprendre sa respiration. »

A voix hautes, cette fois, je me permis d’interrompre Gaméa en posant une main sur son épaule pour la guider vers la zone d'analyse en lui expliquant qu'Informateur avait beaucoup de travail et que nous aussI, puis reprenant par flux de donner, je dis à Informateur .

« Profitez-en pendant que vous pouvez filer, je ne garantis pas qu'elle ne retentera pas de vous mettre la main dessus. On se reverra sûrement la galaxie est de plus en plus petite. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 714

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   Mar 08 Nov 2016, 22:45
L'asari continuait de débiter ses paroles dans un rythme sans interruption. Si au moins elle restait sur le même sujet, cela pourrait être une conversation. Cependant, en plus de ne pas laisser le temps à autrui d'en placer une, l'asari changeait de sujet selon un manque total de logique. Pourtant, par politesse, Informateur n'osait pas l'interrompre. D'ailleurs, le petit discours de la femme durait depuis tellement longtemps qu'Anuli avait finit par s'endormir sur l'épaule du geth. Pour le moment, l'opérateur du GIP commençait à se questionner sur cette asari. Il avait entendu dire que les représentantes de cette espèce pouvait acquérir certains comportements de leur père alien. Si c'était vrai et non une simple rumeur, le geth se demanda si cette Gaméa n'avait pas un père krogan et qu'elle avait plutôt hérité d'organe en double. Dans le cas présent, d'une seconde paire de poumon. Cela pourrait expliquer comment elle pouvait parler pendant aussi longtemps. Heureusement, il fut tiré de ses réflexions lorsqu'Héphaïstos s'adressa à lui par l'envoi de flux de donnée.

Son congénère le remercia pour les informations qu'il lui avait fourni, ajoutant qu'il préférait resté indépendant, mais que cela pourrait être très utile tout de même. Il traita ensuite du cas de l'asari bavarde et de la raison pour laquelle elle faisait partie de ses échantillons tests. Informateur doutait que le lieu de naissance ait une si grande incidence sur la génétique de la jeune femme. Du moins, dans le cas où il était question uniquement d'un continent différent. S'il s'agissait d'une autre planète, le geth serait moins sceptique. D'un autre côté, il n'était pas versé dans la génétique. Il n'avait que des connaissances légères dans le domaine, il pouvait donc se tromper.


Finalement, Héphaïstos parvint à faire taire l'asari. Suivant le conseil de son congénère, Informateur se dirigea vers la sortie. Au moins, il quitterait en bon terme son congénère. Avant de sortir, il envoya un dernier message par flux de donnée à Héphaïstos.

-Bonne chance dans vos recherches, Héphaïstos. Par contre, à votre place, je laisserais tombé cette recherche pour expliquer comment cette asari peut parler autant sans reprendre son souffle. Ce doit être ce qu'on appel un mystère de la nature.

Puis, il quitta le hangar. L'opérateur révisa rapidement son horaire de mission. Il devait rester sur cette planète pendant encore 36 heures, environ. Informateur passerait donc ce temps à se promener en ville. Après tout, il lui restait encore son objectif de mission secondaire à accomplir: la mise en avant des goalas. Résultat, dix minutes plus tard, le geth se promenait dans certaines des rues les plus passantes de la ville, pouvant à peine avancer de vingt mètres avant d'avoir des asari en adoration devant Anuli qui viennent le voir pour l'interroger sur la petite bête. Apparemment, le commerce des goalas risquaient de faire beaucoup de preneur sur cette planète.









Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retrouvaille avec mes origines.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvaille avec mes origines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace concilien extérieur :: Nébuleuse Athéna :: Thessia-