AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 [Mission] La Sagesse et la Guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 5

MessageSujet: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Dim 11 Sep 2016, 02:56
Intervention MJ : OuiDate :  6 Septembre 2201 RP Violen
L'Ordre de l'Accompli ♦ Dashanxa T'Pradma ♦ Kydra Lifith ♦ Vassily Varto
La Sagesse et la Guerre



La Sagesse et la Guerre
6 Septembre 2201

Thessia - Proxyon



Qui a besoin de se faire présenter Thessia ?

Planète mère asari. L'un des plus gros centre économique de la galaxie. Fleuron de la science et de la diplomatie. Symbole de paix, même après la Grande Guerre et la trahison découverte que le peuple bleu commettait depuis des siècles, majoritairement à son insu il est vrai.

Mais malgré les apparences, les blessures étaient là. Entre les asari et les aliens, évidemment, mais aussi au sein même de leur peuple : la confiance, base de leur démocratie informatique, avait été rompue, et le temps nécessaire à la reconstruction des tours de communication avait permis à d'autres pensées d'apparaître. Certains estimaient qu'il y avait de trop de libertés, que cela empêchait les asari d'obtenir la place qui leur était due, qu'il fallait les unir en une voie commune quitte à sacrifier une partie de leurs droits. D'autres voulait maintenir le système républicain, estimant qu'il suffisait de l'assainir de sa corruption, d'éviter de commettre à nouveau les mêmes erreurs. D'innombrables avaient des idées, mais peu comptaient et comptent aujourd'hui, comme il en a toujours été.

Mais il y en avait une qui souhaitait faire plus, qui souhaitait bouleverser ce système à jamais, renverser profondément ses fondations pour mieux les ré-établir. La Matriarche Dashanxa T'Pradma.

Son plan exact sur le long terme ? Vous n'en saurez rien. Pourquoi dévoiler si vite la surprise ?

Mais ce jour-ci, en revanche... Laissez moi vous raconter la fin de la paix de Thessia.




Axemi sortit de sa phase de repos. Par habitude, elle méditait toujours avant une opération sérieuse. Et l'opération du jour était sérieuse.
Autour d'elle, trois individus, plus deux écrans en montrant une vingtaine d'autres. Les premiers étaient l'élite, le commando une asari et deux humains, et l'accompagneraient. Les seconds étaient l'équipe principale.

Le plan était relativement simple. L'équipe 1 était chargée de la mission centrale : escorter, déposer et déclencher une puissante bombe au cœur de l'ambassade asari de Thessia. Cette ambassade servait à la fois pour les représentantes de chacun des Républiques, qui se réunissaient ici pour discuter de la politique générale de la planète, mais aussi de pied-à-terre pour les ambassadrices asari voyageant dans la galaxie, que ce soit auprès des espèces aliens ou sur la Citadelle. On disait que la Conseillère Tevos y avait sa propre chambre, depuis plus de 200 ans.
La première équipe avait donc pour mission d'y placer une bombe capable de raser le bâtiment. Pas plus – transporter une bombe trop imposante serait gênant sans être réellement utile. L'idée est d'envoyer un message.
Et c'était à ça que servait la seconde équipe, le commando. Composée d'Axemi, Vira, Varto et Kydra Lifith. Quatre combattants d'élite, dont la mission était d'infiltrer un bâtiment voisin, la principale tour de communication de la ville. Utilisée pour transmettre les déclarations publiques des gouvernements asari aux citoyennes bleues, et pour diffuser les messages officiels de Thessia à l'ensemble de la galaxie. Mais cette fois-ci, le message ne serait pas du gouvernement : enregistré à l'avance, les membres du commando devaient l'envoyer à la face de la galaxie puis transmettre la vidéo de l'explosion.

Les deux équipes devaient agir de façon synchronisée. Les forces ennemies – d'abord les polices, et rapidement les forces militaires – interviendraient très rapidement. Le commando 2 entamerait l'assaut en premier, ses membres étant plus mobiles et efficaces que ceux de l'équipe 1, qui elle ne passerait à l'assaut sur l’ambassade que lorsque les forces de polices commenceront à se concentrer sur le premier commando.
Une fois le message envoyé, la diffusion programmée et la bombe enclenchée, les équipes devaient rejoindre les points de rendez-vous prévus à l'avance. Des navettes munies de systèmes de camouflages les y attendraient. Débarquement immédiat, et une fois dans l'espace, elles seraient récupérées par des vaisseaux alliés et emportés en dehors du système.

L'opération était osée, risquée, mais avait ses chances. Axemi rappela à chacun ses tâches, puis éteignit les écrans et se tourna vers ses collègues.

« La navette arrivera à proximité de la tour de transmission dans quelques minutes. Si vous avez encore des questions, c’est maintenant. »


____________INFOS MJ____________



Et c'est lancé ! Me Gusta

Je suis dispo par skype si vous voulez faire un dialogue, comme toujours.
Si personne n'a de questions, n'hésitez pas à commencer l'attaque sur la tour. Je rappelle que l'on souhaite l'utiliser, donc évitez de la réduire en morceaux. En revanche, on n'a pas besoin de prisonniers Sadik Guy !

Concernant la tour. Haute comme la tour Eiffel, construction dans le même genre que les tours Dantius de ME2 (là où l'on recrute Thane), vous pouvez atterrir au spatioport public à 1/3 de la hauteur, ou au spatioport prioritaire au sommet de la tour, ou encore tout en bas et passer par l'accueil. Le studio d'enregistrement est pas loin du sommet (vers les ¾ LOL).
Niveau sécurité, c'est pas du commando asari mais ce n'est pas non plus une simple police : vu l'importance de la tour, vous avez plutôt une force de sécurité professionnelle et plutôt élitiste par rapport au milieu. Pas à votre niveau, évidemment, mais ils savent se battre.
Vous avez des autorisations pour vous balader avec votre équipement, mais un contrôle sérieux verra qu'elles sont fausses. Et n'importe quel type vous contrôlant voudra faire un contrôle sérieux vu vos gueules Trollface

Je crois que j'ai tout dit. Si vous avez des questions, vous savez où me trouver ! ^^

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Pacificateur
Rang : Déesse
Voir le profil de l'utilisateur


Estomac Tendre
Messages : 473

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Mar 13 Sep 2016, 23:03

Pour tout dire, Kydra jubilait. Elle savait, plus pour son propre bien que pour autre chose, qu'il fallait canaliser son énergie dans ce genre de situations, chasser l'excitation de l'appréhension et à tout garder pour le moment précis. Exercice difficile dans la pratique, laissant un grand blanc qu'il fallait combler par tout un tas de conneries pour garder son esprit concentré, ce qui avait donc l'effet inverse. Kydra n'était pas vraiment douée avec tout ce qui pouvait s'approcher de près ou de loin à une forme de méditation, apaiser ses émotions n'était pas vraiment son fort. Et puis, la mission du jour était un poil plus excitante que d'habitude, un poil seulement.

L'humaine tapota son armure du bout des doigts, son regard vif et sauvage scrutant les alentours. Elle avait équipé son ancienne armure de l'alliance spécialement pour l'occasion, en la modifiant bien évidemment pour qu'elle s’accommode à son nouveau style de combat, il s'agissait d'un détail auquel elle tenait réellement. Un souvenir précieux qui allait lui être utile une fois de plus. Si l'armure avait été capable de parler, Kydra se demandait bien quelle aurait été sa réaction en reprenant ainsi du service après avoir été délaissé si longtemps comme une relique.

Les mains de Kydra arrivèrent sur un rangement au niveau de ses hanches. La jeune femme en sortit un objet lui aussi pris spécialement pour l'occasion. Il s'agissait d'un stick de rouge à lèvre, celui que Dashanxa lui avait offert juste avant le crépuscule. Objet ô combien inutile pour Kydra, mais elle l'avait gardé comme un symbole. Et s'il fallait le sacrifier pour écourter l'attente, elle le ferait volontiers. L'humaine le sortit entièrement et en arracha un morceau avant de croquer dedans. Si la texture était déjà peu agréable, le goût qui suivit lui fit immédiatement recracher ce qu'elle avait mâché. Une substance sans aucun doute bourrée de tout un tas de cochonneries pour améliorer son efficacité. Ne lui restait donc plus qu'une seule utilité, celle que la matriarche avait énoncé par ailleurs. Kydra utilisa donc le moignon restant du stick et se mit à dessiner ce qui devait ressembler, elle l’espérait, à un sourire sur son visage, partant des commissures de ses lèvres avant de remonter en haut des joues.

La navette arrivera à proximité de la tour de transmission dans quelques minutes. Si vous avez encore des questions, c’est maintenant.

Kydra insista une bonne dizaine de fois sur ses lèvres pour faire la liaison centrale du sourire. Elle se tourna vers l'asari et leva la main.

J'en ai une ! Est ce que ça me va bien ?

Elle désigna son visage d'un doigt tandis que les trois têtes se tournèrent vers elle. Un silence impeccable s'ensuivit. La jeune femme leva les yeux au ciel. Pourquoi s'était elle attendue à autre chose après tout ?

Naaaaaan je n'ai pas de questions madame la professeur.

Ce n'était pas entièrement vrai. Kydra se demandait pourquoi aucune prise d'otages n'avait été mentionnée, ce qui lui avait pourtant semblé nécessaire pour tenir un endroit si important. Mais l'idée d'écraser toutes les catins bleues qui viendraient à elle était beaucoup trop alléchante pour s’embarrasser d'explications inutiles. La jeune femme se tut donc et sautilla pour se placer aux côtés de Varto qu'elle gratifia d'un clin d’œil.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant / Black Horse Foods
Rang : Mercenaire / PDG
Voir le profil de l'utilisateur


Administrateur
Messages : 486
Crédits : Gifs : gmacht-rpc

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Mar 20 Sep 2016, 00:39


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : L'Azur Stellaire
Rang : Matriarche
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3575-journal-de-dashanxa


Messages : 98
Crédits : Bioware/Ravilla Aper

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Dim 25 Sep 2016, 15:07
La Sagesse et la Guerre
Sur le sentier de la guerre...

C'était un grand jour.

Cette phrase était ridicule et vide de sens.

Mais c'était un grand jour.

Si vide et si pleine de sens en même temps.

Dashanxa ne l'avait pas prononcée lors de la réunion de préparation ; Vira ne s'en rendait compte que maintenant, assise dans cette navette volant vers la Tour de transmission. Elle était sur Thessia – enfin, elle survolait Thessia. Elle n'en revenait pas. Son regard se porta comme par hasard sur Axemi. A quel point leur avait-elle permis d'en arriver là ? Sans compter les entraînements, l'équipement et la discipline inculquée – Vira s'étouffa sur ces derniers mots, bien qu'elle se fût contentée de les penser – elle leur avait ouvert la porte de la planète mère des Asari. Probablement que l'Azur Stellaire lui devait tout. Axemi était indispensable. Les yeux de Vira glissèrent sur Kydra pour échapper au regard inquisiteur d'Axemi ; ce n'était pas le moment que la Main s'aperçût que la reconnaissance se mêlait à la défiance chez sa jeune apprentie.

Celle-ci trouva un bon secours en Kydra, tout aussi involontaire qu'il fût : l'humaine se bariolait le visage de rouge à lèvres et finit même par en manger le bâton. Quand Dashanxa avait appris qu'elle serait présente, elle avait souri sans rien dire. Et lors du départ, Vira ayant demandé des précisions sur cette femme, la Matriarche avait simplement lâché un mot : « excentrique ». Le mot avait un sens large.

Vira s'était imaginé beaucoup de choses, mais ce qu'elle voyait en était bien différent, et bien pire. Mais si l'humaine était là, ce n'était pas pour rien ; et puis, c'était amusant, après tout. La mission allait prendre un tour inattendu... Le commandant se repassa le plan en tête. Enfin, le crépuscule de Thessia devenait visible à l'horizon ! Et à côté d'elle, l'humaine aux cheveux noirs demandait le résultat de son maquillage.

« Ça vous va bien, Kydra, fit-elle mi-joyeuse mi-venimeuse, comme à son habitude. Ça va plaire aux gens qu'on va attaquer. »


*


Quelque part en orbite de Thessia, Dashanxa se complaisait dans l'idée de l'Action avec un grand A. Elle ne pouvait être sur place, et c'était peut-être son seul regret ; mais il fallait voir plus loin. Le message qui allait être envoyé en cas de succès était bien plus porteur, au fond, que l'acte lui-même. Cette bombe... Il n'en restait pas moins que l'attaque se devait, et allait être éblouissante. L'Action. A défaut de déjà changer l'ordre thessien, elle mettrait à jour ses faiblesses, trop longtemps ou ignorées, ou dissimulées, ou taboues. Et après ? Après, il faudrait tout arranger. Ouvrir les esprits ; s'imposer et s'assumer, dans les qualités comme dans les défauts, et les erreurs commises. Le message à transmettre par radio serait le commencement.

Mais en attendant... Vira, Axemi... Et Kydra Lifith et Vassily Varto. Quoique la Matriarche eût totale confiance en leurs capacités, elle ne pouvait guère en dire autant de leur personne. Lifith était une instable qui s'assumait ; Varto était l'être le plus louche de la galaxie, dont la plus grande passion était le bombardement – juste derrière la disparition pendant des années et les retours en fanfare. Qu'ils eussent l'envie les trahir ou de se trahir entre eux ne paraissait pas inenvisageable. Vira avait été alertée, mais elle aurait été méfiante par caractère. Quant à Axemi... C'était à elle de tirer les cartes sur le terrain. Dashanxa pensa au message préparé de son côté.

Ce serait être trop positive que de dire qu'une moitié du travail était déjà faite, mais ce serait ne pas être préparée que de dire le contraire. Et à propos de préparation, en cas d'échec, ou même de réussite, il fallait bien prévoir le rapatriement des groupes. Dashanxa ouvrit les yeux et se leva. Peut-on dire d'une méditation qu'elle est guerrière ? Sans doute pas ; mais qu'elle préparait à la violence qui allait advenir ? Oui.

La Matriarche sortit de ses quartiers pour se rendre sur la passerelle du Patriarche, et précisa une nouvelle fois au pilote, William, de se tenir prêt à réceptionner des navettes et à partir. Son équipage était actif et aux aguets. Il n'y avait plus qu'à suivre l'avancée de la mission sur la planète.


*


Vira n'avait pas spécialement prêté attention à Varto jusque-là. Enfin, pas plus que sa suspicion ne l'y avait amenée. Ainsi que son œil critique. Cet homme n'était pas n'importe qui. Mais, de fil en aiguille, l'Asari en était venue à penser de nouveau à ce qu'ils allaient faire sur Thessia. Ah, qu'elle avait hâte ! Pas de prisonniers, et une grandeur prête à éclater au grand jour, celle de l'Azur Stellaire ! Elle était bien loin du regard prudent de Dashanxa. Elle frapperait ; elle apprécierait. Ses cibles ? Elle préféra ne pas penser à ses camarades, après tout, ils n'avaient encore rien fait, ils les aidaient, ils étaient... respectables. Mais une fois sur Thessia, si jamais on voulait les arrêter...

Vira n'avait pas spécialement prêté attention à Varto jusque-là. Jusque-là, jusqu'à ce qu'ils sortissent de la navette. Ou plutôt que Varto sortît seul, M-100 à la main, et qu'il s'en prît aux deux gardes qui les accueillaient, avec une réplique bien sentie digne des films d'actions ridicules dont le succès ne se démentait pas sur Terre depuis des siècles.

Elle sauta au sol après avoir saisi son fusil d'assaut, et fut tentée de rire. « Eh bien ! C'est aller vite en besogne, Vassily Varto ! »

Et elle tira sur les systèmes d'alertes inclus dans les armures des deux pauvresses décédées – ce qui eut pour effet de projeter quelques gouttes de sang sur la navette. « C'est peut-être déjà trop tard ! On y va ! » Elle se rappela la présence d'Axemi, censée être sa supérieure, mais celle-ci approuva du chef sans rien dire.

Après tout, que pouvaient-ils faire d'autre ? Il y avait déjà des morts. Ils n'allaient pas repartir en disant « ah non, on s'est trompé d'endroit, temps mort ! On recommence notre entrée ailleurs ! »

Leur groupe était au sommet de la Tour. Le centre de communication était quelques étages plus bas. L'avantage, c'était que s'ils arrivaient à nettoyer les étages jusque-là, ils pourraient remonter et partir sans trop de résistance ; les renforts ne pourraient qu'arriver en navette eux aussi, et l'on sait à quel point il est compliqué d'organiser ce genre de déplacements...

Ils commencèrent leur descente. Premier étage, des bureaux de civils, bon sang. Rien de bien amusant.

Vira profita de ce calme sans doute temporaire pour interpeller Axemi. « Combien y a-t-il de gardes en tout, ici ? Oh et, je pense qu'avec le coup d'éclat de Varto, vous pouvez contacter l'autre équipe. On va sans doute pouvoir se retrouver plus vite que prévu. »

Elle faisait preuve d'un enthousiasme sans borne, au point d'en oublier le « Madame » d'usage entre les deux femmes. Mais la situation était assez particulière pour qu'Axemi passât sur cet écart. Vira souriait. Son travail était parfait : objectif noble et amusement à la fois.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Dim 25 Sep 2016, 16:49

La Sagesse et la Guerre
6 Septembre 2201

Thessia - Proxyon



Axemi regardait ses comparses.
Kydra, qui s'était bariolé la visage de rouge à lèvre, n'arrachant à l'asari qu'un regard blasé. Des fous, elle en avait vu au cours des siècles, même si c'était rare parmi la véritable élite.
Vira, excitée comme une puce, ne contrôlant ses pulsions de vie et de meurtre que du bout des doigt. Était elle si forte de part son caractère, ou de sa nature génétique ? Une question intéressante.
Et Varto, l'Armure, impassible tel un golem. Et aussi froidement destructeur, comme la commando l'observa alors que l'humain sautait de quelques mètres de haut pour arriver le premier et anéantir les gardes en pause d'un violent tir de lance-grenades. Puis il avança vers le reste du bâtiment alors que la navette se posait.
« Eh bien ! C'est aller vite en besogne, Vassily Varto ! »
Axemi hésita un instant à rappeler à ses camarade la liberté d'action dont ils disposaient, puis renonça. Il connaissait déjà la mission, et étaient tous les trois des combattants d'élite oscillant entre efficacité mortelle et sadisme pur. Elle seule savait garder la tête sur les épaules – raison pour laquelle elle dirigeait.
Et encore. ils n'étaient pas vraiment contrôlable. Et elle aussi aimait s'amuser sur le terrain. Elle pianota rapidement son omnitech et dans son casque, la musique commença. L'asari se mit à sourire : elle n'appréciait rien tant que l'action sur de la musique.



« Les alarmes sont déjà activées en effet. Avançons, et pas de quartier. »
Le quatuor descendit les premiers étages. Sur leur chemin, les bruits stridents des alarmes, les cris du personnel fuyant la zone, et occasionnellement quelques tirs – pour abattre des cibles cherchant à les arrêter, semer un peu plus la pagaille, ou même par simple plaisir. Jusqu'ici, la mission était facile, comme prévu.
« Combien y a-t-il de gardes en tout, ici ? Oh et, je pense qu'avec le coup d'éclat de Varto, vous pouvez contacter l'autre équipe. On va sans doute pouvoir se retrouver plus vite que prévu. »
« Une bonne centaine de gardes. La majeure partie est au rez-de-chaussée, et doit s'équiper d'armures de combats plus lourdes. Le reste doit être retranché au poste de sécurité, qui protège le centre de contrôle des communications. Sans doute équipé et prêt à nous accueillir. D'ailleurs... »
Axemi ouvrit de force les ascenseurs voisins à coup de projections, avant de lancer des grenades dans chacun.
« Ceux du bas devront grimper à pied. »
La commando reprit sa marche alors que les explosions se faisaient entendre.
« L'autre équipe partira lorsque nous attaquerons le centre de sécurité. Ils doivent sentir une pression maximale, pour centrer leurs forces sur nous. Dans le cas contraire, l'ambassade sera trop défendue. »
La commando passa sous silence l'équipe 3. Force supplémentaires obtenue par le Nerf, elle s'assurerait de dégager les voies de fuites et servirait si nécessaire de renforts. Mais sa nature mercenaire la rendait moins fiable, au cas où ses membres seraient faits prisonniers.
Axemi n'ajouta rien de plus, et les commandos poursuivirent leur carnage en descendant les étages.

***



« Le centre de sécurité. »
La Main n'avait eu que le temps de prévenir que les défenseurs tiraient. Ils sont terrifiés, se dit l'asari. Ils tirent contre ce qu'ils ne voient pas. Ils gâchent leurs munitions. Ils espèrent tenir assez longtemps pour que les renforts nous prennent à revers.
« Il va falloir les éliminer vite, le reste de la force de défense de la tour arrivera vite. »
Elle s'empara de son fusil sniper, un exemplaire personnalisé de Veuve. Doté de plusieurs types de viseurs et d'équipement perforants, il était l'idéal face à des ennemis retranchés. La bleue s'allongea sur le sol, activa un viseur inspiré des scanners geth dévoilant les êtres vivants sur plusieurs dizaines de mètres, et tua sans se presser un premier ennemi d'un tir en pleine tête.
« Vous y allez quand vous le souhaitez. »
Un nouveau tir. Un nouveau mort.


____________INFOS MJ____________



Plop !

Bon. Ce tour ci est principalement centré sur le poste de sécurité. Les ennemis y sont bien équipé niveau armement offensif, mais peu d'entre eux ont une véritable armure. Derrière se trouve le centre de communication. L'entrée est bien évidemment verrouillée mais vous disposez tous du matériel pour l'ouvrir. Les renforts ennemis arriveront vers ce moment là, évidemment :troll :

Si vous avez des questions, vous savez où me trouver.

Ciao !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Pacificateur
Rang : Déesse
Voir le profil de l'utilisateur


Estomac Tendre
Messages : 473

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Mar 27 Sep 2016, 19:46

Une bouffée d'air. Quelle étrange sensation. Depuis combien de temps n'avait elle pas respiré ainsi l'atmosphère naturelle d'une planète ? Trop longtemps sans doute. La station minière avait accaparé toute son attention depuis qu'elle avait rejoint les pacificateurs. Mais voilà qu'elle était sur Thessia désormais, une situation qui paraissait tellement simple à la pensée et pourtant...

Cependant, tout ne se déroulait pas comme Kydra l'aurait imaginé. Elle posa son regard sur les corps qui gisaient déjà à ses pieds. Le bruit des tirs et des alarmes, une panique et un chaos perceptible de cette distance à l'intérieur du bâtiment venait couronner le tout. La jeune femme serra les poings. Ses « compagnons » venaient de gâcher ce moment qu'elle avait espéré mythique. Maintenant qu'elle était sur Thessia, elle voulait profiter au maximum de la situation, et on venait ouvertement de lui cracher à la gueule. Bah. Elle avait déjà prévu de les tuer de toute manière, mais elle risquait de n'en prendre que plus de plaisir encore. Il était très dangereux de considérer Kydra comme une alliée, surtout dans un endroit ou une mort accidentelle était si facilement justifiable.

L'humaine resta immobile devant l'entrée du bâtiment et se mit à contempler le ciel. Malgré l'excitation qui coulait en elle, quelque chose n'allait pas, un détail spécifique qui l'empêchait de s'épanouir correctement, autre que les trois animaux qui lui servaient de partenaires. Si elle était là à cet instant précis, ce n'était pas suite à une poignée de main avec Dashanxa, mais pour le petit plaisir d'entités qu'elle ne connaissait même pas, venus gâcher cette affaire qu'elle avait pensé personnelle. Si sa haine pour les asaris n'avait pas été aussi forte, elle aurait sans doute tout fait pour que la mission échoue. Tuer deux de leurs éléments d'élite était déjà une bonne action, en soi. Kydra n'appréciait pas qu'on se foute de sa gueule.

Elle regarda la ceinture explosive à sa taille et se mit à sourire. Anton était un idiot, il aurait du comprendre que toute loyauté de sa part disparaîtrait dès que leurs objectifs divergeraient. Le butarien n'avait absolument rien fait pour tenter de s'attirer les faveurs de l'humaine alors qu'elle avait tant sacrifier pour sa cause. Le cliquetis de l'attelle robotique à sa jambe gauche vint appuyer cette pensée. Ne pas obéir aveuglement aux ordres hein ? Au final, lui aussi n'était qu'un charlatan, que s'en était lassant. Kydra arracha la ceinture et la laissa tomber au sol. Si elle mourrait ici, les conciliens remonteraient jusqu'aux pacificateurs, jusqu'à Oméga, et elle provoquerait mort et destruction à une échelle impossible de son vivant.

Tout du moins, pour l'instant.

Kydra pénétra à l'intérieur, le reste du groupe progressait déjà dans les couloirs. Elle devait faire vite. La jeune femme se mit à trotter de salle en salle, à la recherche de ce qui pouvait s'avérer utile, mais les surfaces de travail s'avéraient généralement sobres à ce sujet. En descendant les étages, elle resta à l'arrière du groupe, autant laisser les animaux s'amuser avec le menu fretin vu qu'ils semblaient être en manque de combats. Au final, elle ne trouva rien d'extraordinaire, une paire d'écouteurs Dextro Vibes et un sandwich lâchement abandonné. Du varren et de la sauce Thessienne, classique mais appréciable.

Elle ne suivait pas du tout ce que disaient les animaux, mais elle tendit l'oreille en voyant l'une des asaris s'allonger en sortant une arme de lâche. Cette dernière commença à s'en servir.

Vous y allez quand vous le souhaitez.

Oh madame se donnait des airs. Elle comprendrait mieux lorsque l'omnilame de Kydra lui ressortirait par la trachée. Cette dernière hésitait d'ailleurs, les deux autres avaient entamé la descente, il aurait été si facile de s'occuper de cette salope sans défenses... Mais elle avait encore besoin de ses talents pour l'instant. La jeune femme s'élança donc à son tour, il était temps de réellement commencer le show. Inutile de gâcher le M-100 pour le moment, mieux valait s'amuser un peu.

Sandwich à la main, Kydra entra dans l'un des bureaux dans l'objectif d'aborder le centre de sécurité en venant d'une autre aile. Pourtant l'endroit n'était pas aussi abandonné qu'elle ne l'aurait pensé. Une violente projection la frappa de plein fouet et elle percuta la porte qui venait de se refermer derrière elle. La jeune femme s'arc bouta le plus possible avant de plonger au sol, rattrapant in extremis le sandwich et se protégeant ainsi de la rafale de tir qui lui était destinée. Bon, il était apparemment dangereux de transporter de la bouffe ici. Elle goba ce qui restait en une énorme bouchée avant de sortir de sa cachette, canon lourd en main.

Une explosion l’accueillit et elle comprit que ses boucliers venaient de lâcher. Face à elle, à bout portant, se trouvait une asari en armure, le visage parsemé de cicatrices. Une officier sans doute, voilà qui promettait un combat intéressant. L'humaine répondit par un tir percussif, mais son adversaire eut le temps de se jeter sous un bureau avant qu'elle ne la transperce au pistolet berserker. Kydra rengaina son arme et s'élança par dessus le bureau, couteau en main. L'asari l’accueillit en immobilisant son bras, enchaînant avec un violent coup de coude. L'humaine esquiva le coup de justesse, se cambrant en arrière. Les deux femmes échangèrent plusieurs coups, visant au couteau ou à l'omnilame les points vitaux de leur adversaire. Une longue ligne de sang se dessina sur la joue droite de Kydra, là ou l'arme de l'asari venait de la frôler. Mais l'ouverture n'avait pas été laissée au hasard. L'humaine empoigna fermement son adversaire qui continuait de se débattre dans la puissante étreinte de Kydra. Elle lui brisa la nuque, laissant le corps de la bleutée tomber lourdement au sol.

La jeune femme reprit son souffle quelques instants. Combat intéressant, il ne valait pas celui contre Rhys, mais l'asari avait opposé une farouche résistance. Craquant ses doigts, Kydra reprit sa route, empoignant de nouveau son canon lourd, et se dirigeant là où le combat faisait actuellement rage.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant / Black Horse Foods
Rang : Mercenaire / PDG
Voir le profil de l'utilisateur


Administrateur
Messages : 486
Crédits : Gifs : gmacht-rpc

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Mar 04 Oct 2016, 17:07


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : L'Azur Stellaire
Rang : Matriarche
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3575-journal-de-dashanxa


Messages : 98
Crédits : Bioware/Ravilla Aper

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Dim 16 Oct 2016, 15:10
La Sagesse et la Guerre
L'on décidera de votre sort par les armes...

Il y avait l'amusement, il y avait le sérieux, et il y avait l'oubli de toute considération. Le sourire de Vira, depuis que son groupe avait atteint le centre de sécurité, n'était plus ; elle n'en était pas pour autant devenue un soldat de pierre. Non : elle avançait, et l'action lui était déroulée comme un tapis rouge, au-devant de ses pas... L'action se déroulait sous ses yeux, tout commençait de voler, de détruire la rétine par des flashs. Et dans le même temps s'accompagnait la destruction des tympans. Vira avançait, elle ne se souciait plus de rien tout en se souciant de tout. Elle était une combattante, et maintenant qu'elle était prise dans la bataille, elle ne pensait plus qu'au mort qui suivrait le précédent.

Il y avait l'oubli ; mais l'adrénaline qui l'agitait lui procurait une sensation de bien-être. Peut-être trop. Etait-ce normal, était-elle une enragée, ou était-ce dû à sa nature génétique ?

Et quelle importance, du moment qu'elle restait debout, et que c'était les autres qui tombaient devant elle, telle une haie d'honneur ?

Ils étaient au centre de sécurité, mais ils auraient tout aussi bien pu être ailleurs. Il fallait nettoyer l'endroit. Et progresser. Enfin, Vira disait « ils », mais elle avait perdu les autres de vue. Elle avait sauté à côté d'Axemi qui sapait les rangs ennemis au sniper, avant de se mettre à courir et de plonger à couvert. Varto, elle l'avait vu tirer, et surtout l'avait entendu crier. Kydra ? Elle devait être loin derrière.

Adieu travail d'équipe. Tant mieux ! Deux points positifs : ils étaient entièrement libres de leurs actions, et, et surtout, leurs adversaires étaient à deux doigts de la débâcle. Ils avaient été surpris, ils n'étaient pas des commandos d'élite, les renforts étaient bloqués – pour le moment – un nombre infini d'étages plus bas. Ils tiraient presque au hasard. Axemi voulait que ce combat fût rapide : elle ne serait pas déçue.

Derrière son couvert, un mur épais tout de gris, Vira se redressa et arma son fusil d'assaut. Les tirs fusent du côté adverse. Une pause. La commando se dévoile et tire quelques rafales sans réfléchir ; elle observe surtout où se situent les gardes, combien elles sont. Trois. Un cri retentit parmi elles. Les tirs ennemis reprennent, elle se cache. Au prochain tour, les Asari tomberont toutes...

Et voilà. Deux tombent ; la troisième a cédé au tour précédent. La porte d'accès n'est pas très loin. Vira pourrait sans doute aller la déverrouiller, ouvrir la voie ; mais les choses se gâtent.

Un bruit de métal contre le métal la fit se retourner. Super, un tir a arraché un pan de mur qui est allé percuter le plafond. Varto, sans doute. Vira se concentra, prête à se jeter dans la mêlée, quoiqu'elle ne vît que peu de gens encore debout. Leur équipe faisait du bon boulot.

Elle fut saisie à la gorge, au point d'en lâcher son arme. Après un instant d'immobilité dû à la surprise, elle se pencha en avant et, soulevant le garde sur son dos, le balança au sol. Vira jura entre ses dents et fit un bond pour éviter un tir de pistolet. C'était l'Asari qu'elle avait crue morte, celle qui avait poussé un cri. Ç’avait pourtant été un cri d'effroi typique de celui qui sait qu'il ne s'en sortira pas. Le monde est plein de surprises. Cependant, Vira vit que son adversaire perdait du sang ; elle ne pouvait pas se relever. Une tâche grandissante entre l'épaule et le cou. Elle vit aussi qu'il dégoulinait sur son armure à elle. Détail presque tribal et excitant. Vira l'acheva d'une projection, et courut récupérer son fusil. C'était presque bonté... Et vengeance aussi. Elle avait sans doute des marques sur le cou, et son souffle était encore rauque.

Elle leva la tête. Debout : elle, Axemi, Kydra, qui revenait, et Varto. Victoire. Cela lui arracha un sourire satisfait. Elle souffla un instant.

La porte ! Elle voulait bien s'ouvrir. Enfin. Mais voilà que Varto se retrouve projeté en arrière... D'autres macchabées qui s'ignoraient encore semblèrent surgir de nulle part.

Il paraissait qu'ils étaient bien plus doués que les précédents... Mais ils étaient moins nombreux. La suite ne devait plus être très loin, cependant. Vira souleva l'Asari qui s'en était pris au Général avec une Lévitation. Sans pouvoir faire grand-chose de plus : une autre pointa son arme vers elle.

Alors, quand c'est trop, c'est trop.

Vira se jeta dans l'ouverture de la porte et tira, au sol, comme l'assoiffée de sang qu'elle n'était pas – en revanche, elle n'avait rien contre un peu d'agitation supplémentaire. Son « trop, c'est trop » n'était sorti qu'à cause de son exaspération : elle, perdre le contrôle de la situation ? Jamais !

Preuve n'en fut pas faite par une de ses balles, imprécise : elle siffla près de son collègue humain. Vira cracha, et manqua de recommencer : la porte se refermait, son mécanisme ayant sans doute été endommagé par la Déesse savait quoi au milieu de la tornade qu'était cet affrontement. Elle porta ses doigts à son cou et enclencha son micro.

« Ramenez-vous ! Ramenez-vous ! »

Et elle se mit à essayer de leur dégager le chemin avec son arme, depuis sa position ; il fallait qu'elle laissât sa biotique en pause encore un peu. Elle était bien gentille de les aider, trouvait-elle. La jeune asari hésita ; non, ne pas tuer ses propres alliés. Ils étaient encore indispensables. Elle ne pouvait nier leur talent, et c'était bien le seul point sur lequel elle savait être juste. Bien, les faire arriver jusque dans la salle, tant pis. En compensation, elle rit sous cape en les voyant courir comme des dératés.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Dim 16 Oct 2016, 21:08

La Sagesse et la Guerre
6 Septembre 2201

Thessia - Proxyon



Efficaces, mais brouillons. L'idéal pour une équipe de diversion donc, même si l'équipe avait aussi une mission plus concrète.
Ainsi se parlait Axemi, en abattant ses cibles avec méthode et précision, quand elle le pouvait. C'est à dire rarement, les mouvements désordonnés n'étant pas l'idéal pour ajuster ses tirs dans les têtes adverses. Elle finit toutefois par se relever lorsque Varto fut projeté de plusieurs mètres en arrière.

Les choses sérieuses commençaient, et la musique dans son casque changea à nouveau.



L'asari partit à la suite de ses comparses, rangeant son fusil de précision pour un Revenant amélioré convenant mieux à la situation. Qu’importe la précision : cette fois-ci, c'était la taille du chargeur, la stabilité de l'arme et les tirs perforants qui comptaient. La commando arriva dans la salle, analysant rapidement la situation : l'humain se remettant en position, la folle au sourire de clown prenant son pied à tuer les bleues, Vira qui avait pris le risque de partir en avant dans la salle de contrôle – visiblement, elle resterait inconsciente jusqu'à sa mort, ou la fin de son stade de Demoiselle – et enfin une probatrice qui retombait au sol après avoir été prise dans une Lévitation. Axemi croisa le regard de cette dernière, et sans hésiter, ouvrit le feu.

Le Revenant n'était pas une arme subtile. Il n'avait jamais été pensé pour. La probatrice renforça son bouclier et se mit à l'abri. Bien lui en prit, alors que les tirs ravageaient la distance la séparant d'Axemi, perçant les mortes et les rescapées comme fétu de paille. La commando n'arrêta pourtant pas de tirer, vidant la cartouche toujours dans la même direction, contraignant la probatrice à reculer plus loin dans les pièces adjacentes. Une fois vidée, le chargeur fut remplacé d'un geste montrant une longue habitude, et la propriétaire de l'arme se tourna vers la salle de contrôle, dont la porte semblait bloquée. Accélérant le pas, la Main entra en plein fracas, déchargeant une nouvelle fois son arme sur les ennemis, qu'ils soient vivants ou morts, avant de se mettre sur les commandes.

« La probatrice est toujours debout, et des renforts mieux armés ne vont pas tarder à arriver. Je m'occupe du lancement du message et des caméras, tout ce que vous avez à faire est de tuer toutes personnes voulant atteindre notre étage. Faites vous plaisir ! »

La Main lança ses programmes dans l'ordinateur, s'assurant que nul ne couperait la transmission – du moins, sans détruire la tour ou les satellites de communication – prévenant également l'équipe n°2 que l'attaque sur l'ambassade devait être lancée. Un nouveau geste, et elle brancha les infos obtenues via les caméras aux omnitechs de ses partenaires : ils seraient ainsi plus difficile pour leurs adversaires de les surprendre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Pacificateur
Rang : Déesse
Voir le profil de l'utilisateur


Estomac Tendre
Messages : 473

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Dim 23 Oct 2016, 21:32

Chose certaine l'ambiance ne devait pas être la même pour les gardes en face. Mais la tendance allait très certainement s'inverser. Kydra n'avait jamais réellement fait équipe avec des asaris, du moins, jamais aussi longtemps, mais elle qui pensait que l'âge les rendait encore plus inexpressives au combat, c'était tout l'inverse. Ce n'était pas un commando, c'était encore plus bordélique qu'avec un groupe de pacificateurs. Et nul doute qu'ils avaient chacun dû partager l'envie meurtrière de Kydra vis à vis de leur coéquipiers. Raison de plus pour en rester éloigné.

L'humaine agrippa son équipement et se dirigea dans l'aile où elle avait combattu l'officier. Elle ne connaissait pas la configuration de l'endroit, mais des troupes allaient très certainement affluer dans cette zone. La jeune femme bougea rapidement les meubles de la pièce, formant une barricade improvisée puis renversa un bureau. Elle se plaça derrière, vérifiant ses munitions et activant son drone. Elle avait un bon angle de tir sur l'escalier, un goulot d'étranglement où son M-100 allait faire des ravages. Il faudrait ensuite se replier dans les salles adjacentes, mais toujours garder une voie de retraite jusqu'à la salle de contrôle. Les caméras ne lui servaient pas, elle ne reconnaissait pas les lieux, mais elle espérait au moins que ses « compagnons » auraient le bon sens de couvrir les autres accès.

Kydra prit position, donnant l'ordre à son drone de lancer le son. Un bruit de combat, supposé faire croire à l'ennemi qu'ils étaient bien plus nombreux. Les fumigènes se déployaient déjà, mais cela ne donnait à Kydra qu'une meilleure idée de l'endroit où tirer. Elle tira une première grenade, suivit d'une deuxième. L'explosion frappa au milieu des troupes ennemis visiblement surprises de la présence d'armes lourdes. Mais ça n'allait pas durer bien longtemps, il fallait mettre le paquet dès le début, tant qu'elles étaient dans l'incapacité de se déployer correctement. Déjà, le tintement des grenades flashs se faisait entendre. L'humaine se replia derrière sa couverture pour les éviter et dégaina son canon lourd.

Une poignée d'asari venaient déjà de former une petite tête de pont mais Kydra avait encore théoriquement l'avantage de l'initiative, réprimant au canon lourd les bleues qui ne s'étaient pas encore mises à couvert. D'autres unités lourdes attendaient en bas de l'escalier, il fallait gagner le plus de temps possible. Kydra fut tout à coup aspirée dans les airs, on venait de lui balancer une lévitation. Bordel qu'est ce qu'elle pouvait détester les asaris et leur putain de magie. L'humaine se recroquevilla comme elle le pouvait en activant son technoblindage et tentant un tir de couverture. Si elle avait été formée à combattre en apesanteur, la boule d'énergie la forçait à se replacer à chaque mouvement, impossible donc de reproduire une position correctement. Les militaires sortirent de leur couverture au même moment, arrosant l'humaine suspendue dans les airs d'un déluge de balles.

Son bouclier céda rapidement mais son blindage lui permit de tenir le temps que la lévitation s'arrête ce qui n'empêcha pas l'une des balles de se loger dans son épaule. Kydra se réceptionna au sol en grognant. Comme prévu, elles étaient redoutables. Et elles attaquaient déjà sa position. L'une des asaris passa par dessus le bureau et l'humaine l’accueillit à l'omnilame. Une aubaine, Kydra se servit du corps de la bleutée comme d'un bouclier, déchargeant toujours ses munitions de son autre main, reculant dans la pièce suivante.

Il fallait recommencer et prévoir cette fois la prochaine attaque biotique. Elle reprit son M-100 et tira sur les asaris qui venaient de passer la barricade. Mais cette fois ci, la grenade explosa sur une bulle biotique. La probatrice bras levés avançait avec son champ de force, couvrant les militaires qui déchargeait leurs armes sur la position de Kydra sans se soucier désormais de leur protection. L'humaine continua de tirer, mais la probatrice ne bronchait pas. Cette dernière brisa sa protection et souleva Kydra dans les airs avant de la faire s'écraser contre un mur. Elle retomba au sol, tentant de reprendre ses esprits.

Les militaires prirent positions dans les autres pièces de l'étage tandis que la probatrice se dirigeait vers Kydra, le visage dénué de toute expression. Le sang de la jeune femme ne fit qu'un tour. Ses armes étaient trop éloignées, il allait falloir attendre qu'elle s'approche pour l'attaquer. Tentant de se relever comme elle le pouvait, Kydra activa son camouflage optique et se positionna dans l'encadrement de la porte en dégainant la lame au niveau de sa cuisse, silencieuse.

La biotique rentra sur ses gardes, scrutant les coins de la pièce. A pas de velours, Kydra se rapprocha d'elle par l'arrière, prête à la neutraliser. Au moment d'enfoncer la lame dans sa chair, la probatrice se retourna et immobilisa son bras. L'humaine attaqua du bras gauche, mais l'asari para le coup également. Kydra plia ses genoux et frappa de toute ses forces la bleue à son ventre, la repoussant et se libérant de son entrave.

Elle plongea en avant sans lui laisser le temps de se reprendre visant le cou de son adversaire. Mais son épaule lui faisait un mal de chien en mouvement et elle ne pu mettre dans son attaque toute la force souhaitée. La probatrice maîtrisait ses mouvements à la perfection, ne laissant absolument aucune ouverture et réprimant toutes ses attaques. Tordant le bras de Kydra qu'elle venait à nouveau d'immobiliser, elle s'empara du couteau et frappa avec. Impossible d'esquiver l'attaque, la jeune femme leva sa main pour qu'elle encaisse le coup. La lame s'enfonça dans sa chair mais elle ne se laissa pas déconcentrer par la douleur, c'était là la première fois que l'asari baissait sa garde. Il allait falloir utiliser une arme de fortune. L'humaine s’avança vers la probatrice surprise de cette réaction et plaqua de sa main valide une grenade flash qu'elle venait de prendre à sa ceinture.

La déflagration bousilla l'armure de la main de Kydra mais aussi une bonne partie du visage de la bleue. Cette dernière poussa un hurlement et libéra une puissante onde de choc biotique autour d'elle, balayant Kydra au passage.

L'humaine s'écroula au sol, à bout de force. La probatrice elle, était en train de concentrer une puissante charge biotique à nouveau. Les attaques de Kydra ne semblaient pas l'atteindre, elle semblait avoir toujours autant d'énergie qu'au début du combat. C'était une guerrière redoutable, depuis le début Kydra n'avait aucune chance de pouvoir la vaincre. Il ne lui restait plus que quelques secondes avant que l'asari ne l'achève et aucune arme n'était à portée. Ou peut être que si. Le regard de la jeune femme se posa sur le couteau enfoncé dans sa main gauche. Elle l’agrippa fermement et le retira avec un hurlement. Kydra fit tourner l'arme pour la tenir par la lame et la lança vers la probatrice tandis que cette dernière relâchait son attaque. Elle ne vit rien de la suite.

Une puissante explosion biotique percuta Kydra, broyant son armure et brisant ses os, la propulsant une fois de plus en arrière. Elle retomba dans la pièce adjacente, laissant une longue traînée de sang à l'endroit où elle avait atterrit.

La douleur lui fit comprendre qu'elle était encore en vie.

Elle vit d'abord ses mains ensanglantées puis les morceaux d'armures gisant ça et là autour d'elle. Kydra reposa sa tête contre le sol. Elle était fatiguée. Elle avait bien mérité de se reposer un peu, non ? Elle ferma les yeux, espérant y trouver du réconfort mais la douleur atroce était toujours là. Et le bruit, les combats n'étaient pas terminé, toujours aussi bruyants, la chute d'une combattante n'y changeait rien.

Il fallait qu'elle bouge.

L'humaine tenta de se redresser, mais elle fut prise de violentes nausées. Kydra se mit à vomir une substance immonde, rajoutant à la douleur la terreur de ne plus contrôler son corps. Elle ne pouvait espérer obtenir de l'aide venant des autres, elle était seule. Il fallait qu'elle puisse au moins marcher pour pouvoir les suivre. N'ayant plus d'armure ni même de bouclier, la moindre balle lui serait fatale dans son état. Son uniforme était déchiré par endroit, mais il en restait une grande partie. Kydra fouilla dans ce qui restait des poches au niveau de sa taille. Là, elle trouva ce qu'elle cherchait, un tube visiblement endommagé par le choc, mais le liquide à l'intérieur était encore présent.

Elle l'avala d'une traite avant de jeter le tube. La douleur serait plus facilement supportable si elle était défoncée. Kydra commença alors à ramper, se dirigeant vers la salle de contrôle et longeant de près le mur, loin des combats dans les pièces au centre. La probatrice n'était pas venu l'achever, le couteau l'avait peut être suffisamment esquinter pour l'empêcher de combattre. En tout cas, Kydra ne tenait pas à attendre pour le découvrir. Serrant les dents, elle continua sa progression, attendant avec impatience que la substance fasse son effet.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   Lun 31 Oct 2016, 14:37

La Sagesse et la Guerre
6 Septembre 2201

Thessia - Proxyon



Les dispositifs de sécurité de l'ordinateur de la tour tombaient sous les yeux d'Axemi, qui surveillait également sur son omnitech les mouvements des autres équipes. Comme espéré, les porteurs de bombe ne rencontraient aucune résistance et se mettaient en position. La dernière équipe avait frappé par surprise les renforts de l'ambassade, et s'en sortaient apparemment sans mal. L'asari dirigeant l'opération hocha la tête pour elle-même, satisfaite.

Elle l'était moins par ses comparses, en revanche. Bons en diversion, mais moins pour tenir le front, si elle en croyait les caméras... elle ne retrouvait même plus Kydra, l'humaine des Pacificateurs. Mais il serait encore temps de s'occuper de ça une fois le message envoyé.

L'ordinateur bipa, indiquant la fin des protections et Axemi se retrouva avec le contrôle absolu de la tour de communication et des satellites associés. Sans tarder, la commando filma en direct l'ambassade asari, que les hommes de la Matriarche finissaient d'évacuer, la bombe bien installée en son sein. Un sourire froid, et la Main déclencha la mise à feu.

Le bâtiment s'effondra dans une volée de flamme, montant haut dans le ciel. Partout dans Thessia, et bientôt dans la galaxie, les citoyens galactiques pourraient observer l’œuvre de Dashanxa. Ne restait qu'à donner une signification au message. La commando mit donc en route le dossier contenant ce que la Matriarche souhaitait dire à la galaxie.

« Asari, galaxie, bonjour à vous. La Matriarche Dashanxa vous parle.
Vous pouvez m'appeler « La Matriarche ».
Si vous ne me connaissez pas, les médias se chargeront bientôt de combler cette lacune.
J'ai quelque chose à vous communiquer. Une bonne part de mon message vient d'être transmise, cependant. Mes mots ne sauront qu'une mélodie tentant de sublimer ce qui est déjà resplendissant.
Avez-vous apprécié mon œuvre ?
Oui : il n'y a rien à ajouter, car, alors, vous l'avez comprise. Vous pouvez nous rejoindre ; vous trouverez comment.
Non : opinion sans doute majoritaire. Ecoutez-moi. Aimez-vous la bien-pensance ? Elle est ridicule, nous sommes bien d'accord. N'êtes-vous pas les premiers à la trouver excessivement utilisée, de nos jours ? A trouver qu'elle cache beaucoup d'informations ? Les premiers à vouloir vous en débarrasser ? C'est ce que je propose.
Les Asari et leur prétendue transparence, leur prétendue bonté, ont été une première cible nécessaire. La fourberie, oui, mais il faut montrer une façade exemplaire. Évidemment, cette phrase ne concerne pas que les Asari. Regardez-vous et regardez autour de vous. Tout ne doit être que simplicité, beauté, gentillesse.
Trouvez-vous que cela marche ? Non. Vous vous imaginez être des modèles et créer d'autres modèles à partir de vous, mais c'est sans succès. Un guide, un modèle indépendant de nous, voilà ce qu'il nous faut à tous. La Déesse peut être ce guide.
Et bien entendu, il faut vous dépasser. Les violences, la guerre... Et pourquoi pas, après tout ? Vous ne pouvez pas rester lisses indéfiniment. Vous deviendriez fous. Et là, vous frapperiez au hasard. Il ne faut pas.
Il vous faut une cause, et je vous l'offre. Battez-vous pour guérir. Moi, mes partisans, nous le ferons. Vous pouvez nous rejoindre ; vous trouverez comment.
Si jamais vous n'êtes toujours pas convaincus par notre entreprise, vous comprendrez donc que nous n'allons pas cesser d'agir. Thessia doit changer ; et ce n'est que le début. Asari, consœurs, je vous dis à bientôt ; galaxie, nous nous verrons aussi. Dans un temps sans doute plus lointain, mais inévitable.
Ce sera tout. »


Bien dans le style de la Matriarche, se dit la commando. Celle-ci s'assura que la vidéo tourne en boucle, plaça quelques mines à l'entrée de la pièce, puis quitta la pièce, communication ouverte vers ses coéquipiers.
« La mission est remplie. Repliez vous sur le toit. »
Axemi surveillait les pièces adjacentes grâce à son viseur holographique. Les cadavres jonchaient le sol. Et pourtant, elle ne vit Kydra qu'au moment de taper du pied dedans.
L'humaine était au sol, l'armure brisée, couverte de plaies et de sang, le visage embrumé – Axemi espérait que ce soit par une surdose de médigel, et pas par une drogue qu'aurait consommé la folle au sourire de clown – et un pistolet lourd toujours brandi dans la main, se levant lentement vers l'asari.
La commando dégagea l'arme d'un coup de pied. Si ça ne tenait qu'à elle, l'humaine serait abattue et laissée sur place, mais le Nerf souhaitait entretenir de bonnes relations avec les Pacificateurs, et laisser mourir l'une de leurs officier n'était sans doute pas une bonne idée. Axemi s'empara donc d'une autre dose de médigel qu'elle appliqua rapidement sur les plus grosse blessures de Kydra, finissant de la shooter, puis la souleva à l'aide de sa biotique et l'emporta dans les étages.

Le quator fini de se réunir au sommet du bâtiment, où leur navette les attendait. Varto semblait toujours imperturbables, dans son armure couverte de sang et d'éraflures, tandis que Vira était plus excitée encore. Axemi la soupçonna même un instant de s'être soumise à ses instincts d'Ardat-Yakshi...
Le groupe embarqua dans la navette et fuit la tour, direction l'espace où Dashanxa et l'Ordre les attendait. Il était temps de soigner les blessés et d'observer les conséquences de la volonté de la Matriarche.


____________INFOS MJ____________


Et c'est fini, un peu plus rapidement que prévu du coup x)
J'espère que malgré les déboires, vous vous serez amusé sur cette mission. Passons maintenant aux conséquences !

Kydra : tu gagne une ennemi intime probatrice. Ça fait toujours classe dans un JdB, et je pourrai te la faire revenir à l'occasion.: troll: Cadeau aussi d'un point de profil, à mettre où tu veux (précise le dans ton JdB si tu ne l'utilise pas).
Dashanxa : Tu es officiellement une terroriste, tes possessions et celle de l'Azur Steallaire sont traquées, ainsi évidemment que tous ceux qui te suivent. Il est trop tôt pour dire dans quelle mesure tes actes ont fait bouger les choses dans la société asari, mais il est sûr que tu a attiré l'attention galactique sur les bleues.
Varto : tu gagne rien du tout, voilà Trollface

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Mission] La Sagesse et la Guerre   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission] La Sagesse et la Guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace concilien extérieur :: Nébuleuse Athéna :: Thessia-