AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Syana Nashrus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie Turienne
Rang : Commandant
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 2

MessageSujet: Syana Nashrus   Dim 24 Juil 2016, 02:39
Registre Galactique des espèces
Syana NASHRUS

Informations primaires

Sexe : Féminin
Race : Turienne
Âge : 45 ans (née en 2156)
Faction : Hiérarchie Turienne
Poste / Grade : Commandant au sein de la Septième Flotte
Parenté : Sirius Nashrus (Père - décédé), Adria Avitus (Mère - décédée), Xanis Nashrus (Frère - décédé)
Situation maritale : « Est-ce que je vous demande avec qui vous couchez ? Alors mêlez vous de vos fesses ! »
Planète d'origine : Taetrus


Histoire



Connaissez-vous la localisation du système Mactare ? Moi non plus. C’est pourtant dans ce système introuvable qu’une colonie turienne tristement célèbre se situe, cette même colonie sur laquelle est née une certaine Syana Nashrus, en 2156.

À cette époque là, la capitale Vallum n’avait rien à voir avec la Vallum qu’a connu Nashrus des années plus tard. Resplendissante de vie, il faisait bon vivre dans la plus grande ville de Taetrus. Durant des siècles, la colonie connut nombre de mouvements séparatistes entraînant parfois des guerres civiles, mais la planète en sortait toujours grandie et plus forte. Les actions des factions rebelles dans les contrées éloignées faisaient souvent la une des médias dans la capitale, et c’est dans cette atmosphère d’actualités toujours sombres mais finalement normales pour ce monde, que Syana grandit.

Petite dernière de la famille, sa chance de connaître son père lui fut volée par la guerre du Premier Contact, à laquelle son Sirius participa sans ne jamais rentrer. Adria Nashrus éleva donc seule ses deux enfants, Syana et Xanis, le frère aîné. L’absence de père ne leur fut pas sans conséquences, notamment chez Xanis qui développa agressivité et idées extrémistes en grandissant. Malléable de par l’absence de figure masculine au sein du foyer, il finira par quitter celui-ci pour rejoindre les rangs d’une faction séparatiste après avoir été endoctriné par de mauvaises fréquentations. Déterminée quant à elle à rendre hommage à son défunt père et à redorer le blason de la famille du déshonneur de son frère, Syana prit le chemin emprunté également par de nombreux autres turiens : celui de faire carrière dans l’Armée.

C’est donc fière de servir qu’elle passa les portes de l’Ecole d’Infanterie de Vallum à ses quinze ans. Issue d’un milieu modeste, elle y croisera des turiens de toutes classes sociales, et apprendra à s’endurcir pour faire face aux moqueries machistes, aux insultes liées à son frère, et à la sévérité des instructeurs. C’est d’ailleurs non sans souffrir physiquement et moralement qu’elle parviendra grâce à ses efforts, à intégrer la rude Formation Initiale de Tireur de Précision au Camp Aravis l’année suivante, avant d’être ensuite affectée au IV Régiment d’Infanterie où elle suivra plusieurs stages d'aguerrissement aux milieux hostiles.

Toujours décidée à faire carrière, Syana préparera parallèlement les examens de sélection d’entrée à la grande Académie Militaire de Vallum, où elle fut reçue en 2174 avec l’admiration de sa mère, toutefois inquiète des choix de sa fille. Ayant déjà perdu son mari au combat et son fils qu’il n’était plus possible de ramener à la raison, elle craignait de perdre l’unique enfant qu’il lui restait, et aurait de fait préféré voir Syana retourner à la vie civile après son service obligatoire. Mais elle respecta les décisions de celle-ci, pensant de toute façon qu’affectée à la capitale, il ne pouvait rien arriver. La jeune Nashrus suivit ainsi trois années de formation à un rythme effréné, pour terminer son cursus avec le grade de Sous-Lieutenant.

Sa carrière débuta réellement avec son premier véritable poste, un poste d'ailleurs qui la marquerait profondément, parce qu'il n'eut rien à voir avec celui qu'elle s'était imaginé...


La Division Spéciale de Prévention et de Répression des Émeutes. Nashrus ne savait pas vraiment dans quoi elle avait été embarquée lorsqu’elle fut affectée là bas, mais elle se rendrait compte bien vite qu’elle serait confrontée à la mort aussitôt en poste. La turienne avait connu des tâches ingrates durant sa formation, mais celles qu’on lui demanderait d’effectuer là bas seraient sans commune mesure avec celles qu’elle pourrait effectuer tout au long de sa carrière. Peut être les connaissez vous, ou peut-être n’en avez-vous jamais entendu parlé tant les évoquer est tabou sur certains mondes... Les Hastatims n’ont jamais eu bonne réputation de par leur fonction détestée, mais ils sont un mal nécessaires depuis des siècles pour pacifier les populations et prévenir des guerres civiles.

Unité d’exécution déployée en dernier recours si des rebelles ont refusé de se rendre, les Hastatims sont utilisés pour faire le sale boulot : nettoyer tous les opposants à la Hiérarchie Turienne en les supprimant et en brûlant leur corps. Pénétrant dans les domiciles des civils ne s’étant pas rendus aux autorités dans les camps prévus à cet effet, les Hastatims ont l’ordre de liquider tout individu qu’ils trouveront, mères et enfants compris.

Dans un premier temps affectée aux troupes chargées de la crémation des cadavres, Syana sera par la suite intégrée aux forces d’intervention locales. Sa position lui permettra d’obtenir des renseignements sur son frère dont elle et sa mère n’avaient plus de nouvelles depuis plusieurs années. Elle apprendra qu’il était recherché pour faire parti d’un groupe séparatiste dénommé Facinus, organisation trop peu influente et crédible à l’époque pour être l’une des priorités des Hastatims.

Il lui sera néanmoins impossible de raisonner Xanis lors de l’unique entretient qu’elle parvint à avoir avec lui. À la haine qu’il avait développé pour la Hiérarchie s’était ajoutée celle envers sa soeur, qu’il percevait comme l’ennemi depuis l’enrôlement de Syana dans l’Armée et son affectation chez les “Tueurs de Turiens”.

L’année 2179, Nashrus sera promue Lieutenant et ses compétences de tireur de précision seront mises à profit chez l’unité “Sicarius” dans laquelle elle sera mutée. Les missions de Syana ne se dérouleraient dès lors plus à Vallum ni dans les alentours mêmes de la capitale. Elle serait envoyée aux quatre coins de Taetrus et des colonies voisines pour des opérations d’élimination discrètes, notamment pour tuer dans l’œuf de jeunes mouvements qui auraient pu devenir problématiques.

Officier en second de l’escouade, la turienne en prendra le commandement en 2181 et le conservera jusqu'à un évènement tragique.


Utilisé comme arme de destruction massive en étant projeté dans un saut FTL en plein coeur de Vallum, un croiseur détourné s’écrase le 28 Avril 2185 au centre de la capitale, produisant un cratère de cinq kilomètres de diamètre. L’onde de choc dévaste tout sur les onze kilomètres à la ronde. Le Radiatum et le Signis - respectivement le Parlement de la planète et le bâtiment abritant le Primarque - semblent avoir été les cibles principales de l’attaque. Ont également été intégralement rasés quatre monuments nationaux, trois importants musées, le cœur économique de la colonie et d’innombrables habitations. Les pertes n’ont jamais pu être déterminées avec précision par les autorités, les estimations des victimes allant de 150 000 et 1 100 000 morts.

Adria Nashrus sera comptée parmi eux...

Rapidement, les investigations menées sur les vingt-deux groupes séparatistes revendiquant l’attentat démontrent que l’organisation Facinus se trouve derrière cette attaque. Cette même organisation qu’avait rejoint Xanis Nashrus des années plus tôt.

Plus de 60 000 soldats de la Hiérarchie Turienne sont envoyés sur la planète en renfort des 110 000 militaires locaux mobilisés pour se rendre dans les Plaines Diluviennes, des marais inhospitaliers, berceau des forces ennemies et occupés par des populations soutenant fortement la cause séparatiste. Syana participera à la sanglante Guerre de Taetrus. Rejoignant le commandement du Capitaine Vidinos, elle sera amenée à poursuivre les chefs rebelles pour les mettre hors d’état de nuire. Dans sa traque de ceux-ci, elle se retrouvera à devoir affronter et tuer Xanis dans un combat éprouvant, autant physiquement que moralement. Dans un dernier souffle, il lui confiera que leur mère, employée de l'un des musées rasé, aurait dû se trouver dans la ville de Madra ce jour là. Il lui expliquera aussi haïr la Hiérarchie Turienne à cause de l'obligation de leur père à participer à la guerre du Premier Contact, parce que si Taetrus avait été indépendante, il serait toujours là.

La colonie toute entière fut plongée dans la peur du terrorisme, le séparatiste Kihilix Tanus annonçant que de nouveaux attentats “cent fois plus puissants” auraient lieu si la Hiérarchie Turienne continuait à refuser l’indépendance du continent d’Eluria. Palaven elle même fut mentionnée comme cible, mais le Primarque Valen renonça à céder aux demandes des séparatistes. La guerre fit rage des mois durant, puis la reconstruction commença.

Sans toutefois ne jamais pouvoir se terminer.


L’année 2186 arrive, et avec elle, une armée de Moissonneurs.

Leurs cors retentirent sur la planète toute entière. La première attaque ennemie dans l’espace Turien, et l'une des premières de la galaxie. Elle est dévastatrice.

Pas même remise de la guerre précédente, la colonie n’est pas en capacité de tenir bien longtemps devant l’envahisseur. Le contact est perdu rapidement. Des forces massives de la Hiérarchie sont envoyées aussitôt, mais la flotte se retrouvera piégée par l’ennemi l’attendant de l’autre côté du relais du système. Les renforts sont anéantis. Au sol, les combats perdurent mais les plus grandes villes tombent les unes après les autres. L’ennemi victorieux enverra par les relais de transmission turiens des images d’une Vallum ravagée.

Elles sonneraient le début de la Grande Guerre.

En vol vers la capitale au moment de l'attaque, Syana verra de loin sa ville sombrer une nouvelle fois dans le chaos. Le transporteur de troupes qui la rapatriait du continent d'Eluria vers Vallum reçut l'ordre d'un repli immédiat sur l'une des bases militaires auxillaires établie à la frontière des Plaines Diluvienne après la guerre contre les séparatistes. Une large contre offensive terrestre fut organisée en retrait avant d'être lancée sur la capitale.

Les turiens luttèrent contre l'horreur avec le courage et l'honneur qui les caractérisent. Mais leurs qualités ne suffirent pas à vaincre l'ennemi et encore moins à l'affaiblir. Devant les pertes innombrables, ils ne purent que se replier une seconde fois, en essayant d'évacuer avec eux le plus de civils possible. La navette de Nashrus sera abattue au-dessus des Plaines, se crashant dans les marais. Se retrouvant à commander le groupe de survivants, Syana cherchera à rejoindre le dernier point de rendez-vous établi pour le repli, mais après des jours de survie dans la jungle à marcher vers les fameuses coordonnées, ils ne retrouvèrent là-bas que corps et carcasses encore fumantes.

Retournant alors dans les marais à la recherche d'éventuels survivants ayant cherché à s'y abriter, le groupe de Syana finira par perdre quelques âmes pour en gagner quelques autres. Sans aucun moyen de communication, ils se retrouvèrent coupés de tout et de tous, destinés à errer dans ces immenses terres hostiles en espérant un jour entendre les nouvelles d'une quelconque Résistance.

Mais il n'y eut jamais rien d'autre qu'un silence de mort.


Les semaines passèrent, et la notion du temps finit par être perdue. Survivant dans la semi-obscurité des marais et de celle de cette atmosphère oppressante qui retenait toujours les trop nombreuses fumées des combats planétaires, Syana et les autres rescapés perdirent l'espoir d'être un jour retrouvés. Ce fut finalement un mois de 2187 que le ciel ombrageux fut percé. Des vaisseaux de secours appartenant à la Septième Flotte apparurent un matin, tels des anges illuminés par les rayons du soleil voisin que l'atmosphère n'avait plus laissé filtrer. Sauvés par l'un d'eux, ce serait seulement en entendant les récits et en survolant Taetrus que Syana et les autres survivants de son groupe mesureraient l'importance du chaos déversé par les Moissonneurs.

Eux et les rares autres miraculés reçurent les premiers soins au sein de la Septième avant d'être rapatriés sur Palaven, où leur histoire serait largement médiatisée. Nashrus fuira cette popularité qu'elle jugeait indécente, mais ne parviendra pas à échapper à la médiatisation de la distinction honorifique qui lui fut remise. Souffrant d'une culpabilité importante à cause de la complicité de son frère dans l'attentat de Vallum, et d'un stress post-traumatique d'autant plus amplifié par les évènements de la Grande Guerre, elle s'enfermera dans ses maux et se laissera écarter du service actif jusqu'à ne plus pouvoir supporter sa passivité.

Il lui fut accordé de reprendre de l'activité en 2189, où elle fut mise au service de la Reconstruction, prêtant main forte aux populations et à la sécurité des mondes turiens. Des missions finalement en opposition avec celles qu'elle pouvait effectuer chez les Hastatims de Taetrus. Elle sera promue Commandant en 2192, et mutée au sein de Flotte l'ayant sauvée, à la Division des Opérations Terrestres où ses missions seraient sensiblement les mêmes que les trois années précédentes.

Toutefois ses états de service enrichis par sa maîtrise de la guerre et des milieux hostiles la mèneraient en 2195 au service des Opérations Spéciales, auquel sont notamment rattachées les forces terrestres d'élite. Elle participera à la planification et à l'encadrement sur le terrain de missions confidentielles, avant de se voir finalement être propulsée à la direction générale de la cellule.

Elle rejoindrait dès lors TSF Atteren, où elle ferait personnellement la connaissance de celui aux commandes de la Septième Flotte, l'Amiral Larius Malnis.




Etats de Service

» 2171 : Service militaire obligatoire - Formation Initiale - Ecole d'Infanterie de Vallum
» 2172 : Formation Initiale Spécialiste "Tireur de Précision" - Camp Aravis
» 2173 - 2174 : Affectée au IVème Régiment d'Infanterie de Taetrus - Aguerrissement aux milieux hostiles - Madra
» 2173 - 2174 : Prépare parallèlement les examens d'entrée en Formation Supérieure Officier
» 2174 - 2177 : Élève Officier à l'Académie Militaire de Vallum
» 2177 : Promue Sous-Lieutenant à la validation de son cursus
» 2177 : Affectée à la Division Spéciale de Prévention et de Répression des Émeutes (ou "Hastatims")
» 2179 : Promue Lieutenant, et mutée dans l'unité "Sicarius" de la Division Spéciale. Est envoyée ponctuellement aux quatre coins de Taetrus et des colonies Turiennes proches pour des opérations confidentielles d'éliminations préventives.
» 2181 : Placée à la tête de l'unité "Sicarius"
» 28 Avril 2185 : Attentat de Vallum par le groupe séparatiste Facinus. Plus de 100 000 civils tués.
» 2185 : Guerre de Taetrus dans les Plaines Diluviennes. Rejoint l'escouade du Capitaine Vidinos pour traquer les chefs séparatistes turiens, et se voit contrainte d'abattre son propre frère.
» 2185 : Promue Lieutenant-Commandant et décorée d'une distinction honorifique pour son sens du dévouement.
» 28 Septembre 2186 : Invasion des Moissonneurs sur Taetrus. Malgré l'acharnement des forces armées turiennes, la planète tombera.
» 2187 : Nashrus est retrouvée vivante par les équipes de secours détachées de la Septième Flotte et envoyées après la reconstruction des relais. Rares sont les turiens ayant réussi à survivre jusque là dans le monde post-apocalyptique de Taetrus.
» 2187 - 2188 : Est rapatriée sur Palaven et des soins lui sont apportés, mais des cicatrices physiques et psychologiques la marqueront à vie. Nashrus sera décorée de l'une des plus hautes distinctions honorifiques turiennes durant sa convalescence.
» 2189 - 2191 : Reprend du service et participe à des missions d'assistance des populations et de sécurité intérieure sur les mondes turiens.
» 2192 : Est promue Commandant, et intègre la Septième Flotte au sein de l'un des vaisseaux transportant les troupes de la Division des Opérations Terrestres
» 2195 : Rejoint le service des Opérations Spéciales de la Division Opérations Terrestres, et participe à la planification et à l’exécution de missions sensibles.
» 2201 : Placée à la tête du service, Nashrus déménage sur le Vaisseau Amiral : le TSF Atteren.



Apparence


D'une taille normale pour son espèce, Syana mesure pratiquement deux bons mètres. D'une constitution banale chez les turiens, son corps est grand, fin, et entrainé, mais témoigne aussi des deux guerres qu'il a enduré. Ses os se sont remis et renforcés des blessures qu'il a subi, mais plusieurs cicatrices sont toujours là pour rappeler à Syana des épreuves qu'elle préfèrerait n'avoir jamais traversées. La turienne prend soin de les cacher sous ses vêtements. Seuls les traits durs de son visage maussade laissent deviner que son existence n'a pas été un long fleuve tranquille. Ses yeux d'un vert pénétrant ont tendance à mettre mal à l'aise tant ils donnent l'impression qu'ils devinent tout ce que vous pouvez bien penser.

D'une expression toujours indéchiffrable voire glaciale, morts sont ceux qui l'avaient vu un jour sincèrement sourire. Mais si ses traits sont sombres, son visage reste lumineux grâce à sa couleur claire, et également coloré de par le bleu nuit dont est composé le tatouage qu'elle porte fièrement. Il symbolise son appartenance à la Teatrus d'avant guerre. Une façon pour elle de rendre hommage aux millions de victimes, et d'indiquer qu'elle est une personne qu'il ne faut pas faire chier. Son rang élevé et révélé par l'imposante armure qu'elle peut revêtir ou l'uniforme militaire d'officier supérieur qu'elle porte généralement, n'invite pas plus quiconque à l'aborder sans une bonne raison.

En définitive, on peut dire que Nashrus n'est pas particulièrement avenante. Toutefois elle n'en reste pas moins appréciée voire admirée par les personnes qui l'entourent. Son caractère surprenant jouant un grand rôle là dedans...



Caractère



Pouvant être aussi froide et sévère que son apparence, Nashrus a la particularité de surprendre par son humour, dont souvent on se demande s'il en est ou non tant l'expression et le ton qu'elle emploie demeurent sérieux. Il étonne toujours les personnes qui la rencontrent. Les habitués quant à eux, peuvent encore en être déconcertés.

Si la turienne s'est fait connaître par la médiatisation de sa survie dans les Plaines Diluvienne durant la Grande Guerre, elle est surtout devenue légendaire chez les militaires pour son non conformisme. N'étant pas une grande adepte du politiquement correct, Syana a sa propre manière de faire, et s'exprime toujours très librement devant son personnel et sa hiérarchie. Elle sait toutefois faire profil bas et rentrer dans le moule si nécessaire, ce qui donne souvent lieu à des scènes rocambolesques. On peut dire qu'elle sait autant alourdir une atmosphère que la détendre à son détriment - ou plus ou moins délibérément -.

Ferme mais juste, chieuse mais dévouée, Nashrus met du cœur à l'ouvrage, et essaye toujours de transmettre ce qu'elle peut aux turiens sous ses ordres. Pouvant parfois passer pour un être sanguinaire à cause de son passif chez les Hastatims, ceux qui la pratiqueront se rendront compte qu'elle fait toujours preuve de beaucoup de bienveillance, même si celle-ci est souvent subtile car Syana n'est plus du genre à montrer directement ce qu'elle ressent. Elle ne témoignera jamais ou rarement quoique ce soit ouvertement, mais ses sentiments dont son attachement au personnel sous ses ordres seront généralement notifiés autrement.



Compétences / Équipement


Competences Syana



Compléments

Signe(s) distinctif(s) : Tatouage bleu nuit sur le visage. Il représente son appartenance à la Teatrus d'avant guerre.
Relations avec les autres : Voir partie caractère.
Des liens prédéfinis ? : Sous les ordres de l'Amiral Larius Malnis
L'objectif de votre personnage à long terme ? : Transmettre son expérience et continuer à œuvrer pour la sécurité des mondes turiens, quitte à en périr.


Hors Personnage

Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) :
Comment avez-vous connu le forum ?
Est-ce un double compte ? Kalia T'Surek
Des remarques ? J'ai mis hackeur entrainé pour les bases apprises à l'armée et utilisées en mission. Elle sait uniquement faire le minimum syndical. La discrétion naturelle vient de sa formation tireur de précision (le fusil de précision aussi de fait), et de son expérience des missions d'assassinat dans l'unité Sicarius. Tous les personnages cités (hormis sa famille et Larius) ne sont pas de mon invention mais sont issus de l'univers de Mass Effect par souci de réalisme. De même que ce qui est expliqué par rapport aux évènements de la planète Taetrus sur laquelle j'ai fait pas mal de recherches.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8003
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Syana Nashrus   Jeu 04 Aoû 2016, 20:46
Blablabla tu connais le chemin je vais pas te faire un roman.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
 

Syana Nashrus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Abandonnées-