AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Les leçons (Partie 1) selon Fergus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Les leçons (Partie 1) selon Fergus   Mer 11 Nov 2015, 01:12
Intervention MJ : NonDate : Août 2183 RP violent
Levina Scarus
Les leçons (Partie 1) selon Fergus


Août 2183, Palaven:

Les déplacements en char ne sont pas les meilleurs. Pourtant, Les soldats restaient droit et ne semblaient pas malade. Fergus l'officier en chef de l'équipe de Levina se leva et regarda l'équipe. ''Écoutez, on va faire la même stratégie que d'habitude. Scarus, donnez moi le plan. ''La franc tireuse sortit le matériel de l'officier.
Le pilote semblait tenir les temps, mais niveau confort, c'était pas aussi bien. L'équipe ne semblait pas s'en occuper et se préparait au combat. Le sergent reprit la carte et laissa son équipe sur le RDV. ''Piregus, vous prenez le commandement.'' Le transport repartit et l'escouade établit un camp.

...


Après une semaine de survie, le sergent revint avec son chauffeur attitré et ils virent rien. Après avoir montré le signal de fin d’entrainement, les francs tireurs sortir de leurs cachettes et tous le monde se mit en ligne devant l'officier. Un par un, Fergus prenait le temps de dire ce qui ne lui plaisait pas dans la simulation.
Aucun n'avait contredit l'officier. Le sergent arriva devant Levina. ''Bon, Madame Scarus, En vous voyant sur mes tests, je me dis que vous finirez chez les mercenaires.'' Fergus renvoya le reste de l'équipe dans le tank. ''Il va falloir que vous fassiez attention à votre style de combat.''Ce n'était pas la première fois que la jeune avait cette remarque. C'était à cause de son attitude lors d'un conflit.

Levina avait l'habitude des techniques directes et franches. Ce que n'aimait pas Fergus, c'était la prise de danger que prenait la soldate. Plutôt que de se préparer à l'esquive au moment dangereux, elle tentait sa chance et redonnait un coup violant. Et cela ne plaisait pas au sous officier. Il fit signe à la franc tireuse de rentrer dans le char.
Comme pour la venu, tout le monde restait rigide. Pendant ce temps, La fille de policier repensait à cet entrainement et réfléchissait aux solutions de chaque fautes. Comme sur le chemin de l'aller, Teris la regardait les yeux perdus dans le vide. Le copain de sa sœur organisait une petite fête chez lui. Et après un stage comme celui ci, Levina ne disait pas non.

Une fois en dehors du char, les soldats partirent en direction de la caserne. Levina prit son équipement et descendit du véhicule. ''Attend tête bornée.'' Le sous officier prit la turienne par l'épaule. ''Nous allons revoir les bases de ce que vous avez apprise.'' Sacrus regarda l'officier. ''Bien monsieur.''
Le duo se dirigea vers le parcours d'obstacle dans la partie boueuse. ''Enlevez votre sac et armes. Essayez de me mettre à terre. Tout les coups sont permis.'' La franc tireuse se mit en position de garde et se rapprocha du sergent. Elle tenta de lui donner un coup de poing et le sous officier dévia la frappe avec le bras gauche et riposta avec un coup du coude droite sur la figure de la turienne.

Après un coup qui ne fut pas donné avec une grande force, Levina put rester debout. ''Et ta garde? Tu dois te potéger.'' Elle tenta de faucher les pieds du formateur. L'homme esquiva et laissa la femme se relever. La fatigue tirait Levina vers le bas et le turien ne clignait pas des yeux. Elle tenta un deuxième poing, il fut aussi paré et la femme sentit le coup de genou arriver dans son ventre.
Son souffle fut coupé un moment et l'homme lui donna un coup sur le côté. La soldate finit dans la boue en regardant Fergus. ''Scarus, pensée à vous défendre. Vous êtes dangereuse pour vous même.'' Il releva la jeune et regarda les traces de la boue sur la femme. ''La défense, retenez le bien.'' Scarus était déjà fatiguée, mais avec ça elle avait plus envie de dormir.

Le duo rejoignit la caserne. ''Bien sergent, je retiendrais la leçon.'' Elle avait envie de douche et de s'endormir. Vu les marques de coup, la boue et la grimace que faisait Levina. L'équipe avait compris que Scarus avait ramassée sa correction habituelle.
La femme retira son armure et ses vêtements pour aller se laver. Se battre comme une mercenaire, la femme trouvait cette remarque débile. Elle n'aimait pas les mercenaire. Mais elle n'aimait pas les remarques aussi débiles que celle là. Les mercenaires étaient automatiquement des méchant selon l'armée. Mais selon Levina, elle pensait que certains pouvaient être gentil. Enfin le plus importe, c'était la douche et profiter de l'eau chaude.

Elle repensa au combat avec le sergent. Des simples esquives et des revers auraient pu changer le combat. La soldate repensait aux corrections qu'avait dit Fergus. En tend que jeune recrue, Levina se ramassait encore des coups qui la plupart du temps faisait des leçons. Et là, sans défense, elle ne valait rien. Elle s'assit dans la douche et laissa le temps s’écouler tout comme l'eau qui descendait le long de son corps. Après tout, il fallait profiter de ces instants de tranquillités.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Les leçons (Partie 1) selon Fergus   Dim 15 Nov 2015, 00:34

Juillet 2186; Palaven:


Il faisait bien chaud dans la pièce et le centre de l'activité était deux turiennes sur un ring. A côté du terrain, ce trouvait Fergus en train de fixer une des deux combattantes. Ça faisait depuis un instant que le combat durait et pour l'instant aucunes n'avaient cédées. L'une tenta de donner un coup et la seconde le dévia pour saisir le poignet et faire une clef de bras pour mettre son adversaire au sol.
La maitrisée tenta de se débattre et la dominante mit son poid sur l'ennemie pour la maintenir au sol. Après un instant de blocage complet d'une des deux, l'arbitre annonça le résultat. ''Victoire de Scarus.'' Elle aida l'autre turienne à se relever et lui sera la main. ''Bon combat.'' L'autre lui sourit. ''C'était un plaisir.''

En descendant, Levina se massa une épaule. ''Voilà, ça c'était un vrai combat.'' La turienne avait encore un œil enfle du à un coup qui semblait dater. ''Si j'ai acceptée les entraînements, c'est pour m'améliorer.'' Le supérieur fixa la jeune. ''Tu crois avoir le choix, c'est ton devoir et plus tard tu le comprendra.''
Le devoir, chose que Scarus avait apprit dès ses premiers mots. Chacun avait sa responsabilité et chacun devait s'y tenir pour le bien de tous. Depuis que la femme suivait ses ''cours''de rattrapage, elle intégrait mieux cette notion légitime.Papa Scarus l'avait répété à plusieurs reprise. Même si le principe était respecté, la fille n'avait pas fait le lien avec certaines choses.

Avec le temps et les enseignements, la tête bornée avait retenue chacune des leçons données. Levina avançait dans le couloir en finissant sa gourde. Ce battre au corps à corps n'était pas sa spécialité. Néanmoins, elle devait maintenir son niveau et être capable de se sortir d'un affrontement au combat rapproché.
Elle arriva devant son vestiaire. ''Scarus, je veux vous voir en forme dès demain à la première heure.'' Levina se mit au garde à vous. ''Bien monsieur.'' Le sous officier donna un léger coup sur l'épaule de Levina en lui souriant. ''Allez à la douche.'' La turienne ne bougea pas mais elle semblait surprise. Fergus était un râleur jamais satisfait. Surtout avec elle. Du coup se genre de sourire pour elle était étrange et pas habituel.

Peut être une moquerie ou simplement un signe pour dire de faire mieux la prochaine fois. Les possibilités étaient trop nombreuses pour être calculées. C'était surement pour laisser évoquer la préparation d'un combat pendant un moment imprévu. Fergus était le spécialiste pour enseigner ça. Mais avec la fatigue et l'odeur de sueur, elle ne voulait pas passer toute la soirée sur un simple sergent.
Après s’être changée et préparée pour sortir en ville, la femme sortit du vestiaire en restant attentive. A côté de la porte, Le sous officier semblait la regarder. ''Scarus, vous savez que vous pouvez en faire plus?'' La jeune semblait intriguée. ''Je n'ai pas tout comprise monsieur.'' Le turien regarda Levina qui était clairement habillée pour sortir en civile. ''Nous pouvons vous enseignez des entrainement plus poussés si vous pensez en être capable. Vous pourriez devenir une bonne combattante. La seule chose est de savoir si vous vous sentez prête à assumer se rôle.''

Le visage neutre de Levina afficha peu à peu un sourire qui donnait un début de réponse. ''J'en serais honorée Sergent.'' Comme le disait sa mère, il fallait toujours essayer les opportunités si elle en avait les moyens. ''Bien, je transmettrais votre réponse aux supérieurs et vous devrez continuer la cadence de nos entrainements.'' La turienne hocha la tête et l'homme accompagna la soldate jusqu'à la sortie.
Il fixa Scarus. ''Continuez dans cette voie et vous trouverez votre place dans la Hiérarchie.'' Levina sourit à Fergus. ''Dans ce cas je continuerais pour trouver mon rôle.'' Elle partit après avoir eut le signe de repos du sergent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Les leçons (Partie 1) selon Fergus   Dim 22 Nov 2015, 16:52
Septembre 2186, Palaven:

Un coup et une position de défense. La défense était comme les replis stratégique pour la turienne. Alors qu'elle était sur le ring avec ses mains comme unique ligne de protection, la femme tenait bon. Après les divers entraînements et explications répétés un nombre de fois incalculable, Levina connaissait la musique.
Ce n'était pas le niveau de la garde noire ou des spécialistes, mais elle avait bien progressée. A côté du terrain ce trouvait Fergus qui restait silencieux et qui fixait Levina dans les yeux avec son regard accusateur. La femme était concentrée sur sa stratégie. Tout comme le terrain, c'était le même principe, il fallait faire croire à un repli après une attaque ratée.

Alors que son adversaire semblait se préparer à frapper la franc tireuse dans un moment de faiblesse, Scarus avait préparée son piège et n'attendait que l'ennemie pour la saisir dans son piège et l'achever en la prenant à revers. L'autre turienne tenta son coup et Levina esquiva pour reprendre sa concurrente par surprise et la mettre à terre. L'arbitre annonça la gagnante et cette dernière montra son fair play en aidant son adversaire.
Une fois au bord du ring, l'officier monta et regarda la jeune. ''Scarus, vous auriez pu faire mieux.'' La gagnante du tournoi regarda le coach. ''J'ai gagnée et je me suis ramassée moins de coup.'' L'entraineur prit la gourde pour la poser sur le bord du ring. ''Vous devriez être plus strict. Vous ne deviendrez jamais officier avec cette mentalité. Demain, nous en reparlerons.'' Il prit la boisson et laissa la turienne seule sur le lieu de combat.

Pourquoi autant de rigueur et surtout pourquoi ne pas voir les améliorations avant les fautes? La jeune avait bien ses critères qui n'étaient pas laxistes, mais l'officier semblait vouloir la tirée plus haut et ne serait surement pas satisfait si elle ne cherchait pas à continuer ses études pour trouver ses limites.
Le long du chemin, le militaire regardait devant lui. Pendant ce temps, la soldate regardait la lune visible depuis les fenêtres du bâtiment. ''Est ce que j'ai une chance d'entrer dans la police militaire?'' L'homme se tourna en direction de la femme. ''Seule vous pouvez le savoir. Mais j'avoue que je serais plutôt positif.''

Un sourire aussi petit qu'il soit sur Levina, montrait bien la réponse suite à l'avis de l'officier. ''Je vous rappellerais une chose Scarus.'' Il prit le bras droit de la Franc tireuse et la plaqua contre le mur. Le sergent se rapprocha de la tête de la jeune maitrisée. ''Si c'est cette voie que vous voulez suivre, restez sur vos gardes et notez toutes vos erreurs pour les étudier.''
La turienne tentait de regarder Fergus, mais avec la prise de ce dernier, elle n'arrivait pas à bouger. ''Bien sergent... Vous pouvez me relâcher?'' Il la reprit et garda sa prise pour l'amener jusqu'au vestiaire. ''Scarus, arrêtez de demander. C'est vous qui voulez devenir PM ou moi?'' La jeune tirait la tronche et tentait de se débattre. ''C'est moi sergent.''

L'homme ne montrait aucune émotion et la femme était tenue maitrisée par Fergus tout le long du chemin. Une fois devant le vestiaire, le turien fixa la porte l'espace d'un instant. Durant ce bref moment d’inattention, la jeune retourna la situation en inversant la prise de l'officier. Une fois sur les genoux, il regarda la femme. ''Bonne reprise Scarus,..'' Il regardait le visage de la turienne qui montrait sa colère et sa détermination à vouloir réussir.

L'officier était à genoux et la femme était dernière lui à le maintenir bloquée. Il donna un coup bien précis et la jeune qui finit à terre bloquée par lui. ''Vous manquez encore d'observation et de technique de combat.'' Levina avait encore le souffle coupé et hocha la tête en signe de réponse. Après un coup pareil, la turienne ne voulait plus de cette situation. Elle était prête à tout pour être dans la police militaire. ''On va avoir du boulot Scarus. Et je veux pas que vous vous mettez à chialer en cours de route.''
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Les leçons (Partie 1) selon Fergus   Jeu 26 Nov 2015, 00:58
Juillet 2190, Palaven:

1, 2, protection... La même routine avec ce pauvre sac. Enfin ces pauvres sacs. 5 dans la salle, alors qu'une dizaine de soldats travaillaient par groupe de 2. Fergus tournait dans la salle et fessait ses commentaires auprès de chacun pour les voir faire mieux. A côté de sa rigueur aux résultats, Fergus prenait beaucoup de temps pour avoir des recrues qui deviennent des soldats compétents et démerdes.
Ensuite comme certain de ces cours complémentaires ne sont pas dans les heures obligatoires, il n'y avait que peu de monde. Alors que Titus tenait le sac, Levina frappait précisément mais sans modérer sa frappe. Le turien se mit sur le côté et fixa la femme qui semblait enragée. ''Du calme, tu n'es pas refusée à vie.'' Scarus continuait de frapper. ''Arrête la pommade, ils me veulent pas à point c'est tout.''

L'officier s'approchait gentillement du binôme et observa les deux soldats. ''Scarus calmée vous, Titus rapprochez vous.'' Les deux veinèrent vers le sergent. ''J'ai appris pour vos examens. '' Le turien leva les épaules. ''Nous n'avons pas notre place chez eux...'' Il regarda Levina en sueur. ''Enfin... Je voulais dire pour le moment.'' Le supérieur regarda Scarus. ''Voilà l’attitude qu'il faut avoir.'' Levina était encore en colère et ne répondait que par les hochements de tête.
Alors que la turienne était crispée, le sergent donna un coup sans prévenir dans le ventre de la jeune femme. Titus avança et bloqua le chef pour le neutraliser. Levina était à genoux plier, elle leva la tête et fixa Fergus. ''Pourquoi, avoir fait ça?'' Il fit un signe de tête et le collègue de la femme lâcha le supérieur. ''Les réflexes et l’attention.'' La fin des entrainements sonna et les recrues partirent sauf le trio. ''Titus, bon réflexe. Vous pouvez partir.''

Fixant la femme, Fergus ne semblait pas avoir des émotions en voyant celle qui était en partit sa fille. Pendant ce temps, cette dernière se leva et se dressa. ''Les heures de service sont passées Levina.'' La jeune avait encore de la peine avec les habitudes de Tern Fergus. L'homme changeait complétement au passage du service, à la vie extérieur. Officier très exigeant pendant le service et surtout prêt a montré la pratique pour que ses troupes ne soient pas en dessous des normes et voir même en dessus.
Quand il était en dehors de l'armée, Il rigolait et était très proche de la mère de Scarus. Il restait dévoué, mais était du principe: ''Démerdez vous.'' Un turien droit comme tout les autres. Mais il avait son style à lui et sa manière de faire. Suivre le modèle de la Hiérarchie était une chose, mais y arriver était une autre.

Après le passage aux vestiaires, Levina arriva dans la voiture en tenue civil. simple mais moins standardisée. En conducteur, Fergus était toujours en uniforme et parlait peu. Alors que la jeune semblait sur les nerfs, l'homme restait concentré sur la route et attentif au reste de la circulation. La passagère regardait et refermait un message au logo de l'armée. Un petite détail à gauche, une partie du paysage à droite et les claquement de mandibule, la turienne ne semblait pas tenir en place et le conducteur voulait voir sa compagne.
Le duo arriva et l'homme se dirigea sur le balcon là où se trouvait la mère de Levina en train de réparer un store. Avec la hauteur, elle devait utiliser une échelle. L'officier prit la femme sur ses épaules et la laissa continuer. Levina resta un moment dans l’ombre et elle commença à venir. ''Alors, tu l'as eut ta promotion... Ton changement... ton truc de la police militaire?'' La fille resta un moment silencieuse et finit par parler. ''J'ai ratée, j'ai pas réussi la seule chose que papa voulait que je réussis.'' Elle repartit aussi vite et le couple resta fixe un moment.

Dans la cave, Levina frappait le sac dédié à cette activité. Sa petite sœur la regardait avec sa radio en main. ''Tu as un problème avec quoi?'' La soldat continuait à frapper sans rien entendre. avec une rage qui se voyait sur ses mains. Pourquoi prendre le temps de faire ça tout beau, tout propre. La turienne repensait à son tir raté qui avait couté la vie de son père. Un tir dans le vide. Et une brute qui avait pu frapper.
Néanmoins, l'enragée n'avait jamais portée de coût sur sa sœur et c'était sa seule source d’apaisement. Helvias adorait les radios et la personne qui l'avait en simple officier radio, semblait lui donner un grand avenir. Depuis que sa mère semblait ne plus vouloir entendre parler de son père, la jeune n'avait que peu d'estime pour la femme qui disait être son parent. Quand à Tern, elle le voyait comme un ami de sa mère. Elle ne pouvait pas remplacer son père. Par cet officier opportuniste. Enfin c'est ce qu'elle pensait de Fergus

Une turienne descendit vers la femme en pleine colère et la fixa dans les yeux. ''Levi, je te rappelle que si tu n'as pas eut ton poste, c'est surement parce que tu n'étais pas prête.'' La jeune n'acceptait pas ce genre de réponse. ''Tu en sais quoi, en plus tu as lâchée l'esprit de papa. Tu ne peux pas comprendre.'' Le sac tomba et la soldat commença à partir pour remonter. L’officier fixa la fille. La plus jeune vint vers l'homme. Derrière son rang de petite sœur à câline en attente de trouver son papa, Helvia était maline et proche de sa plus proche amie.
Alors que le père était content de voir que la jeune était pas contre lui, Fergus se laissa charmer par la turienne. L'autre partit dans son lieu de recueil. Une fois arrivée au lieu dit, elle prit son objet souvenir de feu son père... Son vrai père. Il avait dit d'accomplir ce qui lui semblait être sa voie. La tur... ''Une minute!'' La turienne était sur son lit avec un collier en main. Elle était en boule et ne demandait qu'une chose. Mais suite à une question, la femme était en confuse, les pleures s'arrêtèrent et sa tristesse ce changa en intrigue.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les leçons (Partie 1) selon Fergus   
Revenir en haut Aller en bas
 

Les leçons (Partie 1) selon Fergus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace concilien intérieur :: Crête Apienne :: Palaven-