AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Une lumière dans les ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Une lumière dans les ténèbres    Jeu 27 Aoû 2015, 02:41
Intervention MJ : NonDate : Août 2200 RP Tout public
Levina ScarusShale Sedorian
Une lumière dans les ténèbres


Oméga un jours avant:

Mauvaise journée en vue, la machine à café était foutue et la turienne se voyait déjà arrivée en retard chez Dahl Terminus tout ça grâce au réveil qui avait rendu l'âme. Un simple verre d'eau avec un truc mangé rapidement et la femme était dehors. L'avantage était qu'avec ses entraînements ,elle arrivait à tenir la cadence pour courir jusqu'à l'entreprise. D'habitude elle profitait de prendre le temps le long du chemin et acheter son repas pour midi et laisser le vendeur tenter ses techniques de drague qui ne marchait de loin pas sur elle. Du côté du paysage, elle s'en moquait complétement et ne faisait que regarder certaines affiches d'un panneau visible. Comme l'avait promit un humain vu hier, ce dernier était sur sa route prêt à se battre pour lui faire comprendre que c'était son coin. Elle garda son rythme et le percuta en lui donnant un coup bien placé, elle voulait le finir, mais le temps manquait pour corriger le roquet définitivement.

Une fois dans les vestiaires de l'entreprise, elle se changea vite et regarda l'heure. 7:08. Elle avait l'habitude de commencer à 7:10 et voyait qu'elle avait de l'avance malgré les contres temps. Elle se décida de passer dire bonjours à Kelnus. Elle franchit les différents couloirs prit les deux boissons traditionnelles pour voir Kel et arriva à son lieu habituel. Il n'y avait personne et le bureau semblait ne pas avoir été touché, c'était étrange car l'homme faisait toujours partie des premiers présents. Elle posa les gobelets sur le bureau et s'assit à côté. Les minutes passèrent et James passa devant le bureau et sembla repérer Levina. ''Bonjours Madame Scarus que faites vous ici?'' Elle lui sourit comme à son habitude lors de ses moments de bon humeurs. ''Je viens apporter la boisson du matin pour Kelnus et vous que venez vous faire?'' Bringtown semblait gêné et se sentit obliger d'annonce ce que la turienne n'avait pas l'air de savoir. ''Monsieur Kelnus est décédé.'' Scarus ne réagit pas. ''Évité se genre de phrase je n'apprécie pas se genre de blague.'' L'humain fixa Levina dans les yeux. ''Madame Scarus, je ne plaisante pas, monsieur Vargas est mort.''

La volé violente du père et la fille qui panique à cause de son tire loupé. La concentration dans son tir les yeux rouges électroniques qui la fixe, la peur qui monte et qui lui dit de fuir alors qu'un de ses parents sera victime de la pince de la brute. La lute semble durée des heures et quand le tire est dégainé le femme voit James qui lui parle, l'homme lui pose une main sur une épaule et semble vouloir une chose mais la mécano ne comprends rien de se qu'on lui dit. Il la guide vers la sortie et elle en oubli les boissons, telle une coquille vide, elle avance en direction de son bureau par automatisme et ne fait pas attention au rencontre sur le chemin. Une personne semble l'engueuler après sa rencontre et essaie de lui montrer un truc alors que son regard reste vide et ne suit pas la présentation. Elle avançait et même avec la bousculade, elle continua.

Elle arriva dans son bureau et ferma la porte, Elle regarda les deux tasses toujours présentes qu'elle avait nettoyée pour Vargas. Elle prit sa chaise et s'assit en regardant les deux récipients. Des souvenirs, beaucoup de souvenirs qui revenaient. Les larmes ne venaient pas, mais la douleur était là et Scarus n'arrivait plus à se concentrer sur autre chose. Durant toute la journée elle resta enfermée dans son bureau et suite à l'arrivée de second dans la pièce qui retrouva la femme dans un coin, elle fut invité pour aller consulter un spécialiste. Suite à l'obstination de Levina pour ne pas vouloir voir qui que se soit, elle reprit le travail et n'eut pas plus de conseil pour cette option. Après ça, elle découvrit un message de sa mère lui annonçant que son grand père n'était à l'hôpital et qu'il voulait la voir pour lui parler en personne. La turienne demanda un congé et partit pour Palaven avec un sac fait à la va vite.

Ça faisait depuis longtemps qu'elle ne l'avait plus vu se grand père. Des deux côtés de la famille c'était le seul qu'elle appréciait. Du côté de sa mère, le vieux était une crevure qui n'était jamais satisfaite et qui ne voyait que le statut social et monétaire. C'est depuis que la mécano avait décidée de ne plus continuer le service et de travailler dans les Terminus que cette partie de sa famille lui tournait le dos et la voyait comme une criminelle. De l'autre côté, dont l'homme était à l'hôpital, la femme avait que les bon souvenirs et avrait dire ne se rappelait que de cette homme quand il s'agissait de dire qu'elle avait du potentielle et qu'elle pourrait arriver à faire ce qu'elle veut si elle se donnait les moyens. Durant le trajet, les souvenirs venaient et la mécano chercha des information auprès de sa sœur pour connaitre la situation. Elle eut des instants de colère au suite de se qu'elle avait apprit. A priori, le turien avait demandé la présence des deux filles dont Levina. Plusieurs demande qui n'avait jamais fini aux oreilles de cette dernière qui voyait avec un message lui disant de se dépêcher avant qu'il ne soit trop tard.

Palaven, Cipritine:


Cipritine était grande et la turienne l'avait oubliée, mais avec de l'acharnement elle trouva le moyen d'aller à l'hôpital central et ne perdit pas de temps. Une fois là bas, elle demanda le chemin pour la chambre à la réception et ce retenue d'étrangler l'homme qui lui avait dit: ''Une minute de plus ou de moins, ce n'est pas grave.'' Elle serra les poings et lança un regarde noirs à l'infirmier. Après avoir soutirer les informations, la femme courra pour rejoindre le sien. L'ambiance ce présentais plutôt mal à l'entrée. Helvia était à côté de la porte et semblait mal en point, elle sauta sur sa grande sœur. ''Pourquoi tu viens que maintenant. Il te réclame depuis un moment. Va le voir t'occupe pas de moi.'' Elle entendit le long bip de l'appareil médical et ouvrit la porte de la salle pour voir un vieil homme sans vie au centre à son côté l'oncle et la mère de Levina et sa grand-mère qui était à moitié couchée sur le defint. La jeune adulte arriva dans un boucan et la grand-mère la regarda de travers. ''Tu es une honte, tu n'es pas venue alors qu'il te voulait. Son esprit te hantera pour ne pas avoir été là.'' Part rapport à la haine que ressentait la mécano, elle décida de sortir. A la fin du couloir il y avait un balcon sur lequel il y avait des distributeurs, de l'aire frais et moins d'agression qui se ressentait.

Un peut d'aire aidait la femme à se sentir mieux. La famille semblait s’être retourné contre elle. ''Tu sais que Grand papa voulait te voir.'' La plus jeune regardait le paysage. ''Il ne voulait que toi et il ne nous a rien dit. Il voulait te dire seulement en direct.'' La plus vieille s'énervait et était triste en même temps triste. ''Pourquoi je ne l'ai pas su plus tôt.'' Elle frappa dans la poubelle près d'elle. ''Cette bande de con... Et en plus ils m'en veulent tous de ne pas avoir été là je pense.'' La spécialiste en radio prit de quoi boire. ''Tu n'as pas sue depuis maintenant? Il avait un cancer qui c'était généralisé depuis 2 mois.'' La jeune adulte s'énerva et en voyant les poings de sa sœur, Helvia essaya de calmer sa défenseure. Derrière les deux filles revenait le reste de la famille dont un regarda Levina. ''Tu te rends compte qu'il t'aimait et que tu n'as m'aime pas eut la politesse de venir lui dire adieu et écouter ce qu'il voulait te dire.'' Peut importe la personne, l'énervement se ressentait dans la voix et une sorte d'agressivité.

Suite à la phrase mal place et aux énervements de la femme, elle finit par définitivement craquer. La turienne se tourna et tira la chaise de l'accusateur. ''Tais toi et ferme là.'' Les autres la fixait avec un aire d'accusation. ''Et vous alors, Vous me prévenez au derniers moment et je passe pour la méchante. Bande de con aller tousse vous faire...'' Le femme venait de retourner la table et faire voler la poubelle. Deux de ses repères et seules personnes qui croyaient en elle venaient de s'éteindre. Le vieux adorait passer du temps avec Levina et discuter avec elle depuis qu'elle avait changée de formation. L'ancien turien était mécanicien et ne jurait que par les kodiaks qu'il avait monté tout ça vie sur des chaîne de montage. Passer des heures à contempler sa fierté de voir sa fille suivre le même métier que lui, donnait des larmes aux yeux de ce dernier. Helvia est une spécialiste en radio et donc il aime écouter la cadette pour apprendre. Mais il avait des préférences pour celle qui le suivait et qu'il aurait voulu voir fondé une famille, ramener un ami et continuer à venir lui poser des questions et débattre sur les navettes avec lui.

Pour le vieux mécano, la femme qui prenait le chemin de la sortie, était l'une des meilleurs choses qu'il avait et peut être la chose la plus importante qu'il aurait voulut voir durant ses derniers instants. Elle ressentait avec une colère impossible à évacuer. Entre les deux hommes qu'elle venait de perdre et les gens qu'elle aimait qui lui remettaient la faute dessus, la femme était plus que mal et s’apprêtait à faire une connerie. La femme ramassa un couteau et se mit sur une terrasse histoire d'en finir. Seulement, Elle avait beau être désespérée, elle n'arrivait pas à s'ouvrir le bras volontairement. Elle vit une personne s'asseoir à côté d'elle et s'imaginait déjà finir dans un asile pour avoir essayée sa débilitée. Elle tourna la tête et là, la colère retomba un instant. ''Toi.'' Elle venait de retrouver un ancien ami du genre qui ne s’oublie pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Sam 29 Aoû 2015, 03:19
"Ici le kabalim Baltius. Nous partons pour Palaven, au chantier naval de Cipritine. Le Trentium a besoin de se faire remplacer quelques pièces et il y en aura pour minimum une semaine, vous aurez quartier libre. Baltius, terminé.". Voilà ce que raisonnent les hauts parleurs du vaisseau cabale. Shale n'avait pas posé les pieds sur Palaven depuis le meurtre de sa mère vers début juin. Il allait donc revoir sa planète d'origine et sa maison familiale. Quelques heures plus tard, la planète natale des turiens est en visuel. Le jeune biotique la regarde s’approcher lentement par le hublot et semble ailleurs.

Arrivé à Cipritine, le PFS-Trentium amarre à la baie. Une bonne partie de l'équipage quitte le vaisseau pour vaquer à leurs occupations. Certains partent faire du shopping, d’autres vont aux bars/clubs, d’autres encore vont voir leur famille… Celle Shale était sa mère défunte. A présent, sa seule famille est Scana qui la considère comme sa sœur. Cette dernière lui a donnée une clé de son appartement pour que le biotique y aille pour voir si tout est ok. Il peut aussi y dormir s’il se sent mal dans son ancien foyer.

Le jeune cabale descend de la baie et se dirige vers la route, mêlé à la foule. Il appelle un Taxi proche qui se gare un peu plus loin. Le turien sourit au conducteur qui lui renvoie le même et se dirige vers le véhicule. A peine devant la portière que le taxi décolle et rejoint l’axe routier, le turien remarque des têtes derrières à travers les vitres à l’arrière de la voiture qui s’éloigne. Shale ne fait rien d’autre à part se sentir con… vraiment con.

Arrivé à destination, il descend du taxi après l’avoir payé. Il entre dans le bâtiment, prends l’ascenseur pour se diriger ensuite vers la porte de l’appartement de Scana. Il remarque qu'elle est entre-ouverte… Etrange, un pillage ? Un saccage ? Shale se mets sur ses gardes et pousse la porte qui s’ouvre. Il entre lentement, discrètement. Le sol est propre… récemment nettoyé ? Il continue d’avancer. La pièce semble entretenue… Propre, mis à part le bureau aussi rangé que l’atelier de Scana sur Oméga. Soudainement, on entend un bruit dans l'atelier. Shale s’y dirige à pas lent. Entré dans la pièce, il tombe nez à nez avec un turien en uniforme militaire, bien plus âgé et gradé. Il semblait être en train de chercher un outil "Bonjour, vous faites quoi ici ?", le biotique semble surpris "Euuh… bonjour, je pourrais vous poser la même question." . Le plus haut gradé dépose l'outil et regarde le jeune d'un air méfiant. "Je suis Veitus Naevus et je demande quelle est votre excuse pour être ici ?". Shale écarquille ses yeux et semble très mal à l'aise après avoir entendu son nom. Voilà donc le père ou… l'oncle de Scana. Le jeune turien reprend un air plus formel et fait le salut militaire. "Soldat 1st classe Shale Sedorian d'une unité cabaliste. Je suis un ami de votre fille.". Naevus semble réfléchir et le regarde toujours "Sedorian… Elle m'avait parlée de vous.", "Ah ?" Le cabale semble curieux et se fait contrôler. "Oui, comment j'ai pu oublier ça ?", "Il n'y a aucun mal. Mais je ne m'attendais pas à voir quelqu'un ici… j'imagine que c'est vous qui entretenez son appartement." Dit-il en souriant, son regard posé sur le sol, l'outil et ensuite sur le turien qui, lui, affiche un sourire "Si tu aurais vu cet appartement avant, tu aurais eu peur… quoi qu'il en soit, tu peux venir chez ma femme et moi. Ma fille voulait qu'on garde toujours un couvert pour toi.". Le biotique semble étonné et surpris "Ah bon ? ". Il récupère l'outil "Si tu ne le savais pas, eeh bien maintenant tu le sais.". "C'est très… généreux de votre part. Merci beaucoup. Vous voulez un coup de main ?" demande Shale en souriant. Le supérieur semble jouer avec une babiole en main "Pas besoin, je suis pas foutu. Par contre, j'ai un transport si tu veux", "C'est gentil, merci, mais ma mère avait une voiture. En théorie, elle marche toujours." Naevus allume son omnitech "Ok, si jamais tu as un problème, appelle-moi.". Sedorian fait de même. "D'accord, merci beaucoup." répond-il en souriant. Après avoir conversé et s'être assuré que tout va bien, Shale quitte l'appartement pour aller chez lui à pied.

En route pour la maison, Shale passe par le côté de l’hopital. Une personne sur la terrasse, une seule. Et elle ne prenait pas le café. Couteau sur les bras, cette personne est isolée à une table au coin. Shale s’y approche hâtivement et la reconnait. Levina… que s’est-il passé pour que tu en arrives là ? Le biotique s’assied à la table et la turienne tourne la tête vers lui. "Toi." le turien lui prends le couteau des mains et le dépose sur la table. "Moi." répond-il en souriant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Lun 31 Aoû 2015, 17:49
Palaven en 2190:

Journée tranquille et pas trop moche, c'était parfait pour la mécano. Les traces de la guerre étaient encore visible un peu partout, il faut dire ça faisait à peine 2 ou 3 ans qu'elle c'était finit. La navette avançait à son rythme et la turienne était contente d'avoir pu conduire une unité de cabale qui était dirigée par son copain. Ca l'avait changée de ses journées à réparer des kodiaks. Elle avait passée se jour à déployer et reprendre les biotiques sur le terrains pour leurs entraînements. Et maintenant c'était la fin de cette mission, elle n'avait plus qu'à amener l'équipe à la forteresse et elle pourrait finir son travail d'aujourd'hui.

L'équipe arriva à destination et Levina fit un atterrissage digne de sa licence de pilotage. Les cabales sortir de la navette et le kabilm s'approcha de la pilote qui se leva pour venir à lui. ''Je passe chez toi ou on remet ça ici pour se soir?'' L'homme la regarda et croisa les bras. ''Pourquoi se soir? J'ai déjà quelqu'un se soir.'' Scarus sortit une bouteille de son sac. ''On peut se revoir une prochaine fois. Regarde j'ai réussi à avoir ça. C'est l'alcool que tu voulais, j'ai envie de le goûter avec toi.'' L'homme regarda la bouteille et la femme après, comme pour montrer sa gêne.

Le turien prit la bouteille et passa dans l'arrière de la navette. ''Tu sais très bien que c'était juste un plan cul entre nous. Si tu veux je te rachète la bouteille.'' La pilote suivit l'homme et posa son bras sur l'épaule de se dernier. ''Tu veux pas qu'on remette ça? Je n'avais pas le niveau pour toi?'' Le turien posa la bouteille et prit la femme par les épaules. ''Je n'ai pas dit que tu n'avais pas le niveau, mais je veux garder ma liberté et toi, tu es trop affectueuse.'' La femme regarda le sol et commençait à serrer le poing. ''Pourquoi vous faites tous ça?'' Le kabalim semblait ne pas comprendre. ''De quoi tu parles?''

les portes de la navette étaient ouvertes et le duo était à la vue de tous. La femme regarda l'homme dans les yeux. ''Je parle du principe de vouloir me passer la pommade pour pouvoir me balancer juste après.'' En étant surprit par la réaction de la turienne, le kabalim ne cacha pas qu'il se sentait démasqué. ''P... pourquoi tu dis ça? Et même si c'est le cas, pourquoi je ne le ferais pas?'' La mécano fixa le turien avec un regard noir. ''Si c'est le cas, pourquoi ne pas me le dire en face, plutôt que d'en parler avec les autres dans mon dos?'' Elle était en colère et ça se voyait autant dans ses yeux que sur elle et sa voix. ''Je n'ai rien à te dire et les rumeurs te colle bien.''

Les paroles de certains portent de mauvais jugement sur les autres. Voilà ce que pensait Levina de la dernière phrase de son ami. ''Quelles rumeurs?'' L'homme croisa les bras. ''Tu ne sais rien, je vais donc t'annoncer comment on te voit pour certains. Tu cherche juste de l'affection et on le voit, on pense tous que tu as des problèmes mentaux et surtout que tu as beau vouloir être gentille et te rendre utile, personne ne veut rester avec toi.'' Scarus était à la limite de vouloir déclencher une bagarre. ''Si les gens semblent s'entendre sur le principe de m'éviter, c'est qu'ils doivent avoir une raison.'' L'officier la regarda un moment et partit de la navette. ''Tu es juste un plan cul et rien d'autre.''
Avant d'avoir pu faire quoi que se soit pour répondre, la turienne se ramassa une onde de choc légère qui lui fit perdre l'équilibre.

Après cette fin de débat, la femme état assise parterre et frappait une partie du blindage de la navette pour évacuer sa colère. Alors qu'elle repensais aux pires souvenirs qu'elle avait, la mécano sentit des mains sur ses épaules et regarda le propriétaire. ''Calmez-vous... qu'est-ce qui ne vas pas?'' Le jeune homme semblait la regarder en lui donnant une sensation de vouloir la réconforter mais avec une envie de lui dire de ce calmer. ''Mais, que me voulez... vous... Je vais bien laissez moi.'' Elle s'attendait à revoir le kabalim et lui faire regretter son acte. Mais en voyant le jeune homme qui semblait ne pas vouloir la laisser dans sa folie, elle n'osa rien faire de plus que de le regarder avec un aire surprit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Mar 01 Sep 2015, 01:03

Palaven, zone d'atteren, 2190


Dès le matin, un rude entrainement pour un groupe de cabales aux théâtres de guerre à 25 kilomètres de la forteresse. Entrainement en situation réelle : survivre à un chacun pour soi dans un rayon de deux kilomètres dans une zone couverte de poussière et de débris. Les recrues utilisent des armures qui réagissent aux balles à blancs et aux chocs et sont équipées de caméras. Shale aime bien ce genre d'entrainement, toujours à fond dedans.

Les jeunes se placent dans la zone et attendent le feu vert du kabalim par radio pour commencer l'entrainement. Certains ont déjà commencé la traque et sont à découvert. Shale, lui, attends patiemment dos à un mur détruit, passant la tête et visualisant déjà comment avoir celui tout proche qui a eu la brillante idée de se montrer dans un endroit où il n'y a rien pour se mettre à l'abri. Soudainement, un "Go !" du kabalim retentit dans la fréquence radio qui se coupe brutalement ensuite. A peine Shale eu le temps de se lever que sa cible a déjà été touchée et git au sol. Il reste concentré et change d'endroit pour tenter d'avoir un autre visuel. En chemin, il croise un adversaire qui surgit devant lui et tente de lui mettre un coup de cross avec un fusil d'assaut. Le jeune cabale continue sa course en passant par-dessous le coup et en lui envoyant sa main qui se charge légèrement d'énergie noire dans son ventre. On entend un "Tic tic" venant de l'armure du touché qui se bloque et tombe au sol. Sedorian continue sa course et passe d'endroit à un autre.

Après 2 heures et 26 minutes de traque, le cabale se pose à un endroit dans des hauteurs pour espérer avoir un meilleur visuel de la région. Il entend des bruits de pas derrière et se retourne brusquement. Bah alors, Sedorian ? On se sent seul ? dit un autre cabale accompagné de deux autres qui rient comme des cons. Les horreurs de la guerre changent les gens, elles les rendent plus mature et mûrs car on se rend compte que la vie est éphémère et que beaucoup de choses peuvent arriver. Ces trois-là, ça n'a pas trop marché quand ils sont ensemble… Shale fronce les sourcils derrière son casque, serrant son fusil à pompes. "Prêt à goûter une nouvelle fois à ta défaite, le paumé ?" Les trois racailles en face de Shale le bombardent d'ondes de choc. Le jeune turien jette son fusil à pompes et place ses mains face à lui pour faire une barrière biotique. Barrière réussie mais ne tient pas sous toutes les attaques d'énergie noire et explose. Shale est projetée du haut de la colline de débris et retombe lourdement sur le dos. "AAH ! Putain !" hurle-t-il, au sol, immobilisé par l'armure qui a émis un bruit sonore avant de se bloquer. Le turien gémit au sol, souffrant au dos. Dix minutes plus tard, toutes les armures sont débloquées. "Ok les mômes, rendez-vous au point d'extraction. On rentre, l'entrainement est terminé." retentit dans les radios. Shale peine à se lever et marche tant bien que mal jusqu'au vaisseau.

Arrivé au kodiak, les recrues se mettent en rang face au kabalim. La pilote est posée contre la navette. "Très bel entrainement. Kerius, je t'ai déjà dit de ne pas te mettre à découvert et encore moins au commencement, qu'est-ce que tu ne comprends pas ? Quintus, Neyrian et Horik, quand saisirez-vous la notion de "chacun pour soi" et "modération" ? Vous avez failli tuer un de vos camarades ! Vous ne méritez pas les félicitations. Quand à toi, Sedorian, tu aurais dû prévoir que ces trois-là allaient coopérer à nouveau. C'est de la survie, tout peut arriver. Tu aurais dû t'adapter. Quand on sera rentré, tu files à l'infirmerie.", "Kabalim, je vous assure que je vais bi-…' Shale est interrompu par le kabalim "Ne discute pas mes ordres." répond-il d'un ton sec en haussant la voix.

L'équipe, le kabalim et la pilote rentrent dans la navette et partent pour la forteresse d'Atteren. En chemin, Shale allume son omnitech et visionne en accéléré les vidéos de sa caméra emportée. Il a mis au sol trois personnes et est content de son résultat. Soudainement, la douleur au dos lui reprend et gémit discrètement. Il éteint son omnitech une fois arrivé au hangar. Les cabales sortent l'un après l'autre. Sedorian peine à se lever et avance lentement, il est le dernier. En sortant, il entend la conversation débuter. Il continue sa route comme il peut. D'un coup, une douleur lui reprend et il tombe à genoux. Il tente de se calmer en respirant lentement et reste là quelques secondes avant de se relever avec beaucoup de difficultés. "Qu'est-ce que je t'ai dit ?! Va à l'infirmerie ! Ces gosses je vous jure…" hurle le kabalim en continuant sa route sans prêter plus attention. "Ta gueule… allez tous vous faire voir, tous !" pense Shale avec haine. Il entend soudainement des bruits de métal émanant de la navette. Il s'y dirige silencieusement pour voir ce qui s'y passe : la pilote, en rage, est assise et tape de son pied les blindages du kodiak. Le cabale s'approche et se met à genoux en soupirant de douleur silencieusement et lui attrape les épaules pour la calmer.

''Calmez-vous... qu'est-ce qui ne va pas?'' demande-t-il avec une voix et un air compatissant et inquiet. ''Mais, que me voulez... vous... Je vais bien laissez-moi.''. Elle regarde ensuite Sedorian avec un air de surprise, elle ne s'attendait visiblement pas à voir une recrue… "Hé… ça va aller. Dites-moi ce qui ne va pas.", "Pourquoi je vous le dirais ?". Shale s'assied à côté de la turienne, contre le mur en grognant légèrement de douleur. "Vous ne me connaissez pas... mais croyez-moi je suis de votre côté, je ne viens pas pour vous rabaisser.". La pilote arrête d'afficher sa colère et pose une main sur l'épaule de Shale " Tu es encore jeune, c'est pour ça. J'aimerais pouvoir revenir à ton époque. Je serais franc tireuse et mon père serait encore là.''. Le biotique la regarde avec peine… elle semble avoir des regrets. Il commence à afficher de la tristesse pour elle et pose une main sur la sienne pour lui montrer sa présence. "Je ne sais pas ce qui est arrivé dans votre passé, mais je pense qu'à un moment, on doit être capable de tourner la page et ne pas s'enfermer dans le passé. Il faut aller de l'avant, on n'a pas le choix… Pensez plutôt au futur ?". Elle regarde le sol "Plus facile à dire qu'à faire. Je veux voir le futur, mais le passé me tire à lui.". "Vous vous sentez seule, pas vrai ? C'est pour ça que vous vous remémorez le passé et les mélangez avec les problèmes présents… Le kabalim, je présume.". La jeune turienne reste silencieuse un moment et se remet à causer avec un ton ede colère, qui laisse voir également qu'elle est aux bords des larmes. " Je n'ai personne vers qui me tourner, et les autres me prennent juste comme un plan cul d'un soir.'' elle reprend son souffle ''Mes amis et mes connaissances, m'ont laissés tombés par mort ou par simple changement de lieu.''. Le cabale prend tout de suite la pilote et la serre dans ses bras, lui montrant qu'elle n'est pas seule. "Je vous comprends… vous recherchez juste quelqu'un à qui vous rattacher, et vous tombez sur des personnes fourbes et manipulatrices… je sais ce que vous ressentez. Mais vous n'êtes pas seule.". La femme aide le turien à se lever "Je n'ai besoin de personne. Mais une conversation ça fait du bien.''. "Merci pour l'aide… bon, destination : le toubib.".

Par la suite, à la forteresse d'Atteren, Shale et Levina ont appris à se connaitre et ont établis un lien de confiance solide. Ils sont rapidement devenus amis et sont même très proche. Ils se remontèrent le morale l'un l'autre et s'aidèrent quand ils en avaient besoin. Shale était l'unique personne sur qui Levina pouvait compter. Il est le seul qui a vu Levina mal en point, en pleure, mais n'a jamais cessé de vouloir l'aider.





Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Sam 05 Sep 2015, 16:23
Hôpital de Cipritinne, 2200:

Le temps se couvrait et le vent qui se levait annonçait un orage. La turienne regardait l'homme sans cacher son aire perdue. Le turien lui avait reprit le couteau des mains et lui souriait. Elle reste un long moment sans parler et en laissant son regard dans le vide. ''Tu... Je n'ai pas besoin de toi. Je peux me débrouiller.'' Un premier coup de tonnerre se fit entendre et des goutes commencèrent à tomber. Il n'y avait plus d'étincelles dans ses yeux et elle ne semblaient pas se rendre compte de la pluie. Elle regardait de l'autre côté de la rue comme ayant trouvée la solution.
Soudain, elle se leva du banc et avança en direction de la route. Une ligne droite sans ce soucier des obstacle. Le long du chemin, elle bouscula les gens sans leur prêter attention. Elle passa au milieu d'un groupe qui semblait discuter. L'un d'entre eux l'a tenue par l'épaule pour ensuite l'engueuler. D'une manière automatique, elle tira d'une manière sèche et continua sa route. Son esprit était encore sur l'image de sa famille qui la voyait comme une criminelle et son grand père sans vie au milieu.

Une fois dans l'établissement, elle s'assit dans le fond là où le monde n'y était pas. La mécano regarda à sa gauche avec un léger sourire comme si elle avait vue quelque chose qui lui faisait plaisir. Le bar ne lui semblait pas inconnu. Toujours les mêmes tables avec la répartition habituelle et la télé éteinte en dessus du comptoir. La carte n'avait pas beaucoup changée, les quelques menus avec les mêmes noms, les bières des brasseries de Cipritine et d'autres alcools à choix.
En le voyant de loin, la femme reconnue le patron qui était toujours là. Ce bar était son premier travail avant d'intégrer l'armée. Elle le connaissait comme sa poche, c'était d'ailleurs ici qu'elle venait boire sur Cipritine. Sa première fois qu'elle avait finit bourrée et c'était aussi ici qu'elle buvait avec son père à une époque. Mais tout ça s'était le passée, même si elle avait toujours ses bons moments en tête, elle n'avait plus les deux personnes qui était en lien avec.

Le serveur était à côté d'elle et semblait jeune, il était surement la relève du dernier qui avait commencé son service militaire dans un secteur où il ne pourrait plus venir. ''Madame vous ne m'avez toujours pas répondu. Vous voulez quoi?'' Elle fixait la table et n'avait aucune réaction. Le serveur partit et le silence revint. Cette époque durant laquelle, Levina n'était qu'une recrue lui manquait.
Un homme s'assit devant elle et lui donna une boisson. Il lui parla avec un sourire. Il semblait vouloir la réconforter. Il la fixa un moment, lui fit une tape sur l'épaule et repartit en cuisine.

Le noir était toujours là pour elle, contrairement à d'habitude, elle ne regardait pas grand-chose et ne semblait pas s'impatienter pour sa commande. Elle leva la tête et regarda par la fenêtre au loin. ''C'était Shale.'' Il ne semblait plus être là où elle l'avait laissée. En voyant ça, elle recommençait à culpabiliser. En se remémorant les souvenirs, elle se sentait honteuse de l'avoir plantée comme ça et en plus il pleuvait. ''Où est-ce que je vais comme ça.'' Elle regarda la bouteille devant elle. Seul le cuisinier du bar connaissait la commande de l'habituée de ce lieu et si il était passé sans qu'elle s'en rende compte, c'est qu'elle s'était perdue dans son esprit pendant un moment.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Lun 07 Sep 2015, 16:12

Palaven, Cipritine, 2200.



Shale continue de fixer Levina en se demandant toujours comment se fait-il qu'elle en soit arrivée là. Plusieurs suppositions tournent dans sa tête dont celle comme quoi elle aurait perdue un proche dans l'hôpital. Elle devait vraiment être au bout du rouleau pour en être là. ''Tu... Je n'ai pas besoin de toi. Je peux me débrouiller.''. "Si tu penses que te taillader les veines c'est te débrouiller… qu'est-ce que tu fais ?". Levina se lève et part… comme si elle avait vue quelque chose. Elle part en direction de la route. Sans se soucier des gens, elle avance en les bousculant. Shale se lève et se dirige vers elle. Arrivé, elle se faisait attraper le bras par un gars qui l'engueulait mais n'eut aucun problème à s'en débarrasser. Scarus semblait vraiment ailleurs…

Le temps est vraiment pourri. Il pleut de plus en plus fort, puis soudain un orage plus violent arrive. "Manquait plus que ça…". Il attrape Levina par les épaules et se dirige vers un établissement le plus proche, un bar-café. "Va t'assoir à une table, j'arrive." Dit-il. Elle ne semble pas écouter… elle est là sans l'être, Shale a déjà connu ce phénomène. Il se dirige tout de même au comptoir pendant qu'elle va à une table du fond. Il prend une commande tout en la regardant d'un air plutôt inquiet. Il demande deux petits repas simple avec deux cafés léger dextro-aminé. Un jeune serveur arrive vers elle pour lui demander ce qu'elle prenait mais elle ne semble pas répondre. Par la suite, un homme sort de la cuisine avec une bouteille et s'assied avec elle en lui refilant la boisson et taper la causette avant de repartir vite fait.

Sedorian continue de regarder Scarus, espérant qu'elle ne foute pas le camp une nouvelle fois. Le tonnerre gronde dehors. "M'sieur, voilà vot' commande. Ca fera 17 crédits." Dit le serveur à Shale. Ce dernier le remercie et le paye avant de prendre la commande pour se diriger ensuite vers la table de Levina. Arrivé à proximité, elle parle en regardant dehors, par la fenêtre, avec un temps de merde ''C'était Shale.''. Le cabale s'arrête à côté d'elle, la regardant toujours. ''Où est-ce que je vais comme ça.''. "A toi de me le dire" répond-il en déposant les repas et les cafés. Il prend la bouteille et la décale un peu plus loin. Son regard toujours posé sur elle. Peut-être pensait-elle que Shale serait parti de son côté, mais il ne l'aurait jamais laissée tomber. "Que s'est-il passé pour que tu en arrives là, Levi ?" dit-il doucement en s'asseyant à côté. L'orage gronde toujours dehors, ça semble de pire en pire.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Mar 15 Sep 2015, 19:40
Le temps merdique dehors semblait chaotique et mettait le bordel. La tête de Levina était dans le même état. La turienne semblait assimiler qu'une partie des informations environnantes, elle regardait le repas devant elle, mais la faim n'arrivait pas à dépasser la tristesse.
Son esprit était concentré sur ce qu'elle regrettait le plus, la perte de son père. Inconsciemment, elle n'avait pas assimilée la présence du turien près d'elle. Extérieurement elle semblait en pleine réflexion. Mais intérieurement seule une tempête de désespoir détruisait tout sur son chemin.

Puis une personne entra dans le bar pour la rejoindre. La colère était visible sur elle et en regardant la direction de la table, la nouvelle arrivante courra. ''Salut, elle a fait un truc grave avant de venir ici?'' Elle fixait Shale en l'interrogeant. ''Ecoute, je suis Helvia, c'est moi sa soeur.'' Après la réponse du cabale, elle regarda le résultat de l'engueulade dans l'hôpital. ''T'occupe pas des autres. Si tu ne savais pas pour grand papa, c'est pas de ta faute.'' Elle voyait que la mécano était dans un état qu'elle avait déjà vu. ''Tu es un ami de ma sœur?''

Pendant un instant, Helvia et Shale discutèrent. La cadette appris à connaitre cet ami et elle présenta la situation actuelle au biotique. Elle tenta à plusieurs reprise de câliner sa sœur pour voir la réaction, mais à priori rien ne la sortait de son état. ''Zut, je dois partir pour reprendre le boulot.'' Elle fixa Levina puis regarda Sedorian. ''Ne la laisse pas seule. Je te donne mon numéro et tient moi au courant. A plus'' Elle partit et courra sous la pluie pour allez prendre le transport publique.
Lorsque la porte se ferma, Levina leva la tête et regarda le turien. ''Sedorian. Je peux t'aider.'' Elle le prit dans ses bras avec un sourire pour vouloir le réconforter. Elle ce voulait rassurante et une fois que le cabale était dans son câlin, elle appuya sa tête sur son épaule et commença à pleurer.

C'était la première fois que la turienne ce laissait aller. ''Pars loin de moi. Je veux pas te voir mourir toi aussi.'' Elle se mit à caresser le bras du biotique. ''Les gens bon comme toi ne peuvent pas vivre en ma présence.'' Scarus tenait le cabale comme si c'était la dernière fois. ''Je veux juste te sentir une dernière fois. Tu ne mérite pas d'avoir une porteuse de poisse et incompétente comme moi. Trouve toi une gentille turienne qui saura s'occuper de toi.''

Dans d'autres circonstances, elle aurait donnée des conseils et ce serait occupée du biotique. Mais son esprit teigneux avait ses limites. Perdre deux personnes proches en aussi peu de temps et avec l'esprit de son père qui revenait hanter le sien, la femme avait l'impression que ses remords étaient aussi énorme qu'un croiseur de la hiérarchie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Mar 06 Oct 2015, 13:18

C'est à peine si on s'entend à l'intérieur avec le bouquant de la pluie s'écrasant sur le sol, les vitres et les bâtiments, le vent sifflant bruyamment dans les rues et le lourd grondement du tonnerre. Shale remarque qu'il n'y a pas que le temps qui ait une sale tête. Vient ensuite, en courant, une autre turienne ''Salut, elle a fait un truc grave avant de venir ici ?'' demande-t-elle. "Bonjour. Non rien, elle semble juste bouleversée… genre très très bouleversée.", ''Ecoute, je suis Helvia, c'est moi sa sœur.'', "Enchanté Helvia, je m'appelle Shale.". La sœur de Levina met au courant Shale concernant l'incident de l'hôpital. Il semble inquiet et triste de ce qui arrive à son amie… ''T'occupe pas des autres. Si tu ne savais pas pour grand papa, c'est pas de ta faute.'' dit-elle à sa sœur. Le cabale acquiesce doucement. ''Tu es un ami de ma sœur?''. "En effet, et ce de longue date. Nous nous étions rencontré à la forteresse d'Atteren il y a de cela dix ans." Ils discutent longuement et Helvia met Shale au topo concernant la situation actuelle. Elle tente également de réconforter sa sœur mais… sans succès apparent. ''Zut, je dois partir pour reprendre le boulot.'', "D'accord, je vais rester avec Levi." ''Ne la laisse pas seule. Je te donne mon numéro et tient moi au courant. A plus.'' Ils s'échangent les données via l'omnitech avant de voir Helvia détaler en courant sous la tempête.

Levina lève doucement la tête pour regarder Shale. ''Sedorian. Je peux t'aider.'' dit-elle d'un ton réconfortant en souriant doucement, le prenant dans ses bras. Elle commence même à se laisser aller sur son épaule. Il semble surpris sur le coup, sachant qu'en général, Levina est une femme très solide et la voir comme ça en dit long sur ses problèmes. ''Pars loin de moi. Je veux pas te voir mourir toi aussi.'' dit-elle en lui caressant doucement le bras. ''Les gens bon comme toi ne peuvent pas vivre en ma présence.'' Elle le serre comme si plus jamais elle ne le verrait… ''Je veux juste te sentir une dernière fois. Tu ne mérites pas d'avoir une porteuse de poisse et incompétente comme moi. Trouve toi une gentille turienne qui saura s'occuper de toi.''. D'un ton sûr, le turien réplique, voulant se montrer sérieux et assurant. Il la prend par les épaules pour la reculer un peu, mettant sa tête près de la sienne pour qu'elle le regarde dans les yeux. "Levina, tu crois vraiment que je vais t'abandonner ? Que je vais te laisser comme ça, seule ? Qui serais-je pour faire ça ? Ne dis pas n'importe quoi ! Tu n'es pas une porteuse de poisse incompétente comme tu dis." il ramène la turienne, la serrant contre lui, une main sur son arrière crâne. Il lui parle ensuite doucement et faiblement. "Levi… tu es une femme forte, je n'en ai jamais douté. Te voir comme ça signifie que tu as sans doute d'autres soucis de ton côté. Un cumul peu banal, j'imagine… je suis désolé de ce qui t'arrive, vraiment… mais ce qui est arrivé à l'hôpital n'est en rien de ta faute. Allez…" Il regarde vers l'extérieur quelques secondes avant de reposer sa tête sur celle de Levina. Le temps dehors semble se calmer peu à peu, mais reste toujours aussi chaotique. "Je suis en perm pour au moins une bonne semaine. Quand le temps sera plus calme, on ira chez moi au calme, d'accord ?" dit-il doucement. "En attendant… j'ai payé un repas, tu veux pas manger un bout ?"

Il semble y avoir de plus en plus de monde qui entre dans l'établissement pour s'abriter de la violente et affreuse tempête, prenant un café au passage. Des cabales de la même équipe que Shale font surface, n'osant pas venir déranger. Le barman semble même un peu débordé par la petite foule mais ça lui fait plus ventes. Comme quoi, la météo pourrie peut parfois être bénéfique pour certain. Pendant ce temps, Shale continue de garder Levina sur lui, la berçant un peu pour se montrer rassurant, réconfortant et compatissant. Ça lui fait du bien à lui aussi de la revoir après tout ce temps… malgré les circonstances bien plus que fâcheuses.






Dernière édition par Shale Sedorian le Lun 18 Jan 2016, 00:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Jeu 08 Oct 2015, 17:23
La vie n'était jamais facile et chacun avait son lot de difficulté. Avant, la fille de policier croyait en la loi et l'équilibre pour tous. Un beau monde où chacun est au même niveau et était traité de la même manière.
Dans ce monde bien pourrie, soit vous aviez de la chance et tous vous réussissais, soit vous n'aviez que les yeux pour voir que vous n'étiez que là pour ramasser les malheurs. C'était ce que pensait Levina en ce remémorant différents souvenirs.
Heureusement, malgré ses malheurs, elle ce sentait comme étant incitée à rester dans ce monde. La turienne sentait une présence qui la réconfortait et s'occupait d'elle. La dernière fois qu'elle avait eut le droit à cette attention sans pour autant l'enfoncer, c'était un souvenir lointain. Bien trop loin pour ne pas vouloir en profiter un peu.

En tournant la tête, elle regarda le visage de la personne qui était resté pour elle. Tout ce qu'il avait dit l'avait réconfortée et voir la nourriture que Sedorian avait payé devant elle, l'obligeait à ne pas laisser le cadeau de son ami traîner. Son père lui avait apprit le respect et aussi à ne pas rester borné sur une mauvaise pensée. Selon lui, rester sur les déceptions et les choses négatives attiraient les mauvais esprits. Il fallait montrer sa volonté à vouloir ce battre pour sa vie.
En voyant la générosité de son ami elle retrouva un peu de moral. En mangeant, elle prit le temps d'apprécier le goût. Le cabale semblait avoir de bon souvenir, en prenant la nourriture en bouche, elle se rendit compte que c'était son plat préféré. ''Merci Sedo'' Il fallait pas grand-chose pour que Scarus trouve un peu de plaisir. Elle essuya les larmes sur son visage et finit le repas.

Passer de la situation au couteau sur son bras et seule, pour arriver dans un bistro avec son meilleurs ami. C'était un changement radical.
Ce passage la poussa à voir ce qu'elle avait à côté de toutes les merdes qui lui arrivait. Indirectement, Shale lui avait montré que tout n'était pas perdu. Si Levina devait rester avec peu de chose, mais qu'elle avait un ami comme le cabale, en fin de compte pourquoi gâcher sa vie.
L'espoir faisait vivre et là, c'était le cas. Elle prit le turien dans ses bras et posa son front contre celui du cabale. ''Je veux bien venir avec toi. Je pense... Enfin, je veux pas discuter ici.'' Si elle devait discuter avec lui, elle ne voulait pas que ce soit au milieu de cette foule.



Après un trajet, le duo était à la maison du cabale. Il la guida jusqu'au salon et elle remarqua une chose. Les photos présentes. Elle regarda et vu tout les membres, comme Shale lui avait déjà dit, il n'avait pas connu son père, mais elle voyait que le lien mère fils était bien présent. ''Ta mère n'est pas là?'' Shale baisse légèrement la tête, se montrant un peu triste. "Elle... elle a été tuée, il y a deux mois." Le biotique ce remet droit, en montrant un très léger sourire, en regardant Levina.
En observant attentivement, Scarus voit le malaise dans les yeux du turien et vient contre lui pour le prendre dans ses bras. ''Tu as été là pour moi, à mon tour d'honorer cette dette.'' La réaction du cabale en disait plus que n'importe quel mot. Elle appuya sa tête sur celle de son ami et le regardait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Dim 11 Oct 2015, 18:38

Dans certaines situations, il n'y a pas grand-chose à dire. Des cas où on ne sait rien y faire, pas de retours arrière possibles, pas d'échappatoires, pas de solutions miracles. Mais être là, ça aide et bien plus qu'on ne le pense. Une présence, rien que ça, c'est souvent d'un grand réconfort pour traverser une mauvaise passe chaotique. C'est le cas de Levina, et Shale le sait. Il ne peut rien faire pour le grand-père de la turienne, mais il ne peut se résoudre à la laisser là, encore moins en étant son ami. Comme sa mère, Shale a toujours été d'une grande empathie à l'égard des autres, et même envers des inconnus. En ce qui concerne son amie, il est impossible pour lui de l'abandonner.

Il la regarde, encore, d'un air toujours inquiet. Cet air se change vite en sourire après les remerciements de Scana quand elle mange son plat qu'il lui a acheté. "C'est normal." répond-il en souriant doucement. Elle le prend ensuite dans ses bras et pose son front contre le sien. ''Je veux bien venir avec toi. Je pense... Enfin, je veux pas discuter ici.''. Shale acquiesce doucement, sachant bien que discuter dans bar où le monde commence à s'entasser est assez pénible. Une fois le repas terminé, le duo se lève et quitte l'établissement. "Va peut-être falloir courir un peu…" lâche-t-il en ricanant doucement, dehors sous la pluie.

Les deux turiens se retrouvent devant la maison familiale de Shale. Une simple maison à étage avec un garage visible sur le côté et un petit jardin à l'arrière. Le cabale ouvre la porte et referme derrière la mécano. Il retire ses chaussures pour les mettre sur le côté et propose à la turienne de faire de même pour être plus à l'aise, de même pour sa veste trempée. Le biotique la conduit ensuite au salon, une pièce aux tons sobres et bien rangée. Il allume la télé, mettant à une chaine d'informations avec un faible volume. En se retournant, il voit Levina avisant les photos ''Ta mère n'est pas là?''. Shale n'a pas revue son amie depuis l'assassinat de sa maternelle… sa tête baisse doucement, l'air mélancolique. "Elle… elle a été tuée, il y a deux mois." il relève la tête en regardant Levina, se forçant à sourire doucement. Il n'est pas revenu à la maison depuis l'incident… c'est la première fois qu'il rentre à la maison sans que sa mère ne soit là, bien qu'il ne soit pas seul pour autant. Il se fait prendre une nouvelle fois dans les bras de Scarus, tête contre la sienne. ''Tu as été là pour moi, à mon tour d'honorer cette dette.''. Sedorian sourit et ricane doucement. "C'est toi qui n'est pas dans tes beaux jours et c'est moi qui me fait réconforter… merci. Mais ça va… je vais bien, je vais mieux. Et ne prends pas ça pour une dette, c'en est pas une. Il est normal pour moi de t'aider, surtout que tu m'es plus que très cher." dit-il doucement, plaçant une main contre l'arrière crâne de son amie lors du câlin. Cette dernière le fixe dans les yeux " C'est bien plus qu'une dette. Je suis là grâce à toi. Je te suis lié pour faire ce que tu as fait pour moi." Il le fixe à son tour, d'un regard doux "Alors vis, Levina. Vis car ça en vaut la peine malgré que nous sommes dans un monde pourri. Après la pluie vient le beau temps, comme il est dit..." Le cabale place ses mains sur les mandibules de la turienne pour lui tourner le visage vers la fenêtre. En effet, la météo est tout autre : le temps chaotique semble avoir changé en un temps bien ensoleillé. Serait-ce un signe ? La mécano regarde les rayons du soleil. "Tu le penses ? Trop de gens bon meurent pendant que la mauvaise herbe grandit.", "Il n'y a pas que les mauvaises herbes qui poussent. Il y a aussi des belles fleurs. Des choses qu'il faut préserver. Te détruire ne fera que rajouter une bonne personne sur la liste des gens bons décédés. Et tout ça pour quoi ? Bats-toi pour ces personnes, Levi... Bats-toi pour préserver ces fleurs, et pour les gens qui en valent la peine.". La turienne esquisse un sourire et le regarde. " Tu m'as rappelée un truc que mon père disait toujours. Il disait que si l'on se laissait abattre, ça attirait les mauvais esprits.". Elle pose ses mains sur les épaules du turien "Il n'était pas croyant, mais il utilisait les histoires d'esprits pour ses propres idées. Selon lui chacun avait le devoir de lutter contre les abysses, chacun était née égaux, seul leur volonté les changeaient.'', "Et il a raison, se laisser abattre ne changera pas la situation. Mais je sais aussi qu'à force d'endurer, et de porter sur le dos, on finit par céder et craquer et ça c'est normal. Mais ne t'en fais pas... Ça va aller, je suis là. "Shale sourit et remet sa main sur l'arrière-crâne de Levina pour le poser sur son épaule, l'enlaçant encore une fois. "Tu n'es pas seule." murmure-t-il doucement à son oreille. Pendant l'espace d'un instant la turienne reste silencieuse, pensive et appuyée sur l'épaule de Shale.


Après quelques minutes, il se retire doucement. "Installe-toi, mets-toi à l'aise, je reviens vite.". Shale file vite en cuisine et ouvre le frigo. Il y trouve une drôle de surprise… étant donné que la maison n'est plus habitée et ce depuis deux mois, le frigo est presque vide ! "Et merde…" dit-il avec le cœur… il retourne au salon. "J'ai… j'ai oublié de faire les courses pour la semaine… Du thé ? De l'eau ? Ou bien on peut faire un saut au supermarché.". Scarus regarde Sedorian avec un air perdu. "Je voudrais bien un thé." mais se reprend vite. " On pourrait aller au supermarché, j'ai envie de racheter des produits d'ici qui me manque." Elle lève doucement la tête. "C'est l'occasion de faire un truc ensemble et de pouvoir discuter du bon vieux temps." Levina commence à reprendre un peu de confiance, un air moins triste. "En effet… je te prépare un thé avant de partir ? répond Shale en souriant. Levina sourit à son tour et le regarde. "Pas besoin, j'ai surtout envie de bouger.", "Alors, allons-y !"Le biotique part pour verrouiller la porte, et les deux turiens vont au garage. Spacieux, largement assez de place pour la voiture et des outils.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Mer 14 Oct 2015, 00:30
Le garage, lieu le plus fréquenté par Levina lors de sa fin de service. Le véhicule de la famille Sedorian n'avait pas changé. Les deux turiens montèrent à bord pour aller à leur destination. La turienne regarda le paysage une fois que celui-ci était visible.

Il y eut un petit moment de silence et sembla se lancer. "Tu restes sur Palaven pour combien de temps ?" La femme regardait la route et décida de ce tourner vers son ami. ''J'avais demandée 3 jours à mon travail.'' Elle ne voulait pas prendre trop de temps voyant que le patron semblait faire beaucoup de chose ces derniers temps, il valait mieux être présent. "Tu es chez quelqu'un ? Tu as un toit ou autre ?" C'était la question mystère. Elle avait pensée venir chez sa mère.

Mais au vue des relations actuelles. ''Vu que j'ai fait comprendre mon point de vue à ma mère... Je n'ai pas d'endroit non.'' C'était problématique, mais elle n’osait pas demander l'aide à Shale. "Dans ce cas, je t'héberge chez moi. Je vais pas te laisser seule." dit le turien en souriant et posant son regard sur Levina quelques secondes avant de le reposer sur la route.

Le paysage défilait et la femme semblait pensive et revint à elle. ''Pout l'hébèrgement, je devrais faire comme pour la fois où j'étais venu réparer ce même véhicule?'' La mécano caressa le tableau de bord. ''Je suis d'accord. Ce sera l'occasion de raconter la progression de chacun.'' Elle repensait à la mère de Sedorian qui était quelqu'un de bien pour elle. "Héhé ! Je m'en souviens, oui.. c'était quoi, déjà ? Un truc dans le moteur... ma mère t'aimait beaucoup, et pas parce que tu as réparée sa voiture." Shale semblait quelque peu pensif mais se ressaisit assez vite, souriant.
Les souvenirs d'une personne comme elle lui faisait reprendre le sourire. Scarus aimait venir voir la femme. Depuis la perte de son père, la sienne était devenue désagréable, la rendait nerveuse et était simplement insupportable.
Du coup, pendant son service, elle préfère dormir en caserne ou chez Shale quand elle en avait l'opportunité.

Les trajets, le meilleur moyen de découvrir des choses quand on ne conduit pas. La turienne regardait toujours part la fenêtre. ''Ouais c'était une panne simple à cause d'un bouchon.'' Elle regarda le cabale et posa la main sur son épaule. ''Tu viens de me donner une idée. Elle ne va que coûter quelques ingrédients.'' Pour l'occasion de cette retrouvaille, elle voulait faire un plat qu'une de ses connaissances li avait appris.
Sedorian était souriant. "Prends ce que tu veux, je paie les courses." Elle fixa le cabale. ''Ah non tu paie pas le toute, je vais participer. Je te laisserais pas contester.'' Levina montra une bonne humeur. ''C'est celui là ton super marché?'' pour elle ce n'était pas un lieu inconnu. Le biotique râla en riant. "C'est là, oui." Il commença à garer la voiture sur le parking, plus proche de l'entrée.

La voiture étant à l'arrêt complet, la turienne ce prépare à sortir et posa sa main sur la vitre. ''Je suis déjà venu ici'' La même enseigne, le lieu. C'était surement le même endroit, mais il y avait eut les réparations entre temps. "On peut aller ailleurs, un peu plus loin, si tu préfères."
Levina redirigea son attention sur le cabale. ''Non, non pas besoin. Au contraire, je sais qu'ici je vais pouvoir trouver ce que je cherche.'' Le conducteur arrêta la voiture et regarde la turienne. "Dans ce cas.. on peut y aller."

Quitter le parking et rentrée dans le marché, le duo fit le trajet ensemble. Une fois dedans, Scarus partie en solitaire. La répartition des rayons n'avaient pas beaucoup changée. Elle tournait dans le magasin à la recherche de ce qui lui fallait. Pourquoi faire un simple repas alors qu'ils pouvaient faire un plat unique.
Les épices, la viandes et bien d'autres choses. Elle ne se gênait pas pour prendre la meilleur qualité. Elle finit par arriver devant un rayon de désert. Alors qu'elle passait sans prêter attention, la femme vit un produit qui la stoppa net.

L'emballage d'un aliment qu'elle avait découvert avec l'habitude de son père. C'était de la simple nourriture, mais la tradition derrière était beaucoup plus grande que l'objet. Tous les souvenirs qui revenaient depuis la rencontre de Shale la faisait réfléchir.
Etre dans un magasin et avoir des envies de vouloir compenser la tristesse pour une joie inoubliable, c'était difficile de résister. Elle resta sans bouger devant le rayon, avec un air neutre et pensif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Mer 28 Oct 2015, 01:53

Shale prend le caddy et entre avec Levina dans le magasin. Entré, ils se séparent : la turienne part un peu plus loin faire ses recherches pendant que le turien fait les rayons un par un. Etant donné qu'il n'est là que pour une semaine, il ne fait pas de très grosses courses, juste un peu plus que nécessaire au cas où.

Il arrive au rayon des desserts et voit son amie figée devant un produit, là sans être là, pensive. Le biotique avance dans l'allée et se met derrière la mécano en demandant simplement "Tout va bien ?" Cette dernière semble effectivement dans ses esprits "J'ai trouvé un truc que j'adorais.", "Ah ? Qu'est-ce donc ?" demande Shale d'un air interrogateur en souriant. Elle montre le produit "C'est un truc que m'a fait découvrir…" elle hésite un instant avant de reprendre "… Mes parents. Je te le paye avec le reste et je t'interdis de m'en empêcher." dit-elle en cachant la bouteille d'alcool plutôt couteuse dans les produits qu'elle a prise. "Et je t'interdis de tout payer !" dit-il en riant doucement. Elle vient ensuite lui embrasser la mandibule et lui caresser l'avant-bras "Tu n'auras pas mon plat secret". Shale sourit timidement pendant quelques secondes et se ressaisit "Hé mais… attends c'est pas juste !" riant ensuite. Scarus rit à son tour "Tu veux que j'appelle ma sœur pour se mettre à deux contre un ?", "Mais... Rhaan..." Shale tire une tête de désespéré, puis a comme une illumination... un argument de trouvé ? "Tu vas me faire croire que ta sœur serait d'accord que tu payes toutes les courses de quelqu'un qu'elle ne connait même pas ?" le cabale fixe la mécano avec un sourire taquin. Elle prend une tête de défaitiste en le regardant "Je m'avoue vaincue, mais parce que tu le saurais plus tard." Elle semble aller plus loin et prend le cabale avec elle. Ce dernier se laissant embarquer, tenant toujours le caddy

"Que je saurais quoi ?", Elle affiche un sourire étrange "Je veux faire les retrouvailles comme il se faut.'', "Bon… si ça te tient tant à cœur, je veux bien te laisser… payer mais laisse-moi au moins payer une partie." Dit-il en souriant. Levi fixe Shale à nouveau "Je veux te faire un cadeau. Alors tu comprends que je veuille payer" Le cabale semble avoir pris un coup, il ne voulait pas paraître ingrat, lourd ou même irrespectueux, encore moins rendre triste Levina pour ce genre de chose. "Je suis désolé je... euuh... pardon. On va dire que je n'ai rien dit." répond-il en haussant les épaules. La turienne le taquine "Ne t'inquiète pas. Je ne l'ai pas mal prise. Aide moi a trouver les épices et on est bon.", il la regarde en souriant "D'accord, dis-moi ce qu'il te faut et j'aviserai." Dit-il en hochant la tête. Elle regarde le rayon et montre une étagère. ''Celui-là.''. Les courses suivent ensuite leur cour, tranquillement. Arrivé à la caisse, Shale laisse donc payer Levina avant de mettre toutes les courses dans la voiture et... direction maison !

Arrivé, ils déchargent les courses et rangent tout en frigo et armoires. Levina s'installe ensuite en cuisine et commence à faire le repas qu'elle voulait tant préparer. Shale arrive discrètement… "Un coup de main ?" en souriant grandement.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Ven 06 Nov 2015, 18:41
Sortir les cornets du coffre poser sur la cuisine et regarder le paysage à travers la fenêtre. Cette habitude, venait de très loin dans le passé. Sur Oméga, la turienne faisait ses propres commissions, mais pour une deuxième personnes jamais. Le dernier repas avec une autre personne était avec sa sœur avant qu'elle ne parte pour les Terminus.

Dans l'habitude de son métier, elle repartit les aliments comme les pièces d'un montage à suivre. En préparant la cuisine, elle eut une pensée pour Helvia qui travaillait de manière chaotique et elle si retrouvait. La cuisine était l'une des rares choses que la mécano avait gardée de sa mère.
Préparer ce plat qu'elle avait temps et temps de fois ne lui occupée plus l'esprit. Toute les étapes étaient devenues des automatismes. Son père lui avait donné des moyens mnémotechniques pour ce rappeler des étapes. La turienne était toujours avec son père et avait montrée à plusieurs reprise qu'elle voulait suivre cette voie.

Son enfance pré recrue, c'était beaucoup passée dans un commissariat un dans des vaisseaux. Levina posa les steaks dans la poêle et commence le repas. En regardant l'état de la viande, Scarus pensait à l'évolution de sa carrière. Faire la justice et se battre pour une cause noble. Pourquoi avoir quitté ce but.
La sauce qu'elle avait mise depuis un moment, semblait bien progresser. Ou en tout cas mieux que ses rêves. A force de penser, la femme commençait à ce dire que son rêve de mécanicienne sur cargo, n'était pas le sien. Depuis la perte de son père elle se laisse guidée par une autre personne pour construire son avenir.

C'était plutôt gênant comme constatation. La recherche de la voie de son père et l'isolement dans les Terminus venaient de ça. Elle n'avait rien pu faire par son propre chef. Elle tourna la tête et vit le turien qui semblait attendre une réponse. ''Merci Shale.'' En voyant le cabale, elle voyait un témoin que sa mère n'avait pas pu contrôle toute sa vie.
Un baiser sur la mandibule gauche, elle sentit comme un pique de confiance qui revenait. Les recherches dans les terminus les remarques positives de chez Dahl Terminus. En y pensant, elle n'était plus sous cette manipulation constante et malsaine de son dernier parent qui ne cherchait plus que le contrôle pour le soit disant bien de ses enfants.

Sortir une cuillère et goûter la sauce, une base simple pour Scarus. Le teste fut concluant et l'accompagnement en plus de la viande et sauce, semblait bon. En voyant le biotique, Levina ce sentait heureuse. Shale n'était pas là pour que sa mère soit contente. Sedorian était là car il le voulait. La mécano se sentait responsable de tout ses échecs. Mais le vrai problème ne venait pas forcement d'elle.

En fouillant les armoires, elle trouva des services que son père aurait dit d'utiliser, mais que la nouvelle autorité lui avait fortement déconseillée. Elle prit les récipients et mit le repas. ''Voilà c'est prêt. Tu as le droit au plat N°1 du commissariat de Cipritine.'' Elle apporta les plats à table et en regardant le cabale, elle fut prit d'envie de se tenir à lui.''Sedo, je ne sais pas comment j'aurais fait sans toi.'' L'une des rares personnes qui ne l'avaient jamais dessus et surtout pas laissée tombée dans les moments durs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Ven 13 Nov 2015, 16:29


Voir Levina cuisiner rappelle à Shale sa mère quand ce dernier rentrait à la maison. Renifler cette bonne odeur en rentrant chez sois après de longues semaines ou mois d'absence…



Palaven, Cipritine, 2192.

Shale ouvre la porte de la maison. On y hume le doux parfum d'un steack en cuisson dès l'entrée. "Maman ? Je suis de retour !" dit le turien en jetant son sac sur le canapé, se dirigeant en cuisine. "Mon enfant est de retour…" rétorque une grande et fine turienne venant enlacer son fils. "Tu vas bien" demande le biotique serrant assez fort sa mère contre lui. On peut remarquer dans ses yeux que sa mère lui avait énormément manquée… "Un fils qui s'inquiète pour sa mère… c'est touchant, Shale." répond-t-elle en ricanant. "Je vais bien. Et toi, comment te portes-tu ?" "Eh bien ça va.. ça fait du bien de rentrer.". Le biotique se décolle de sa mère. "J'ai reçu ton message… un problème avec la voiture ?", "Oui, je n'arrive pas à la faire démarrer… et je crains de l'abîmer plus si j'insiste. Je vais devoir l'amener au garage.". Le biotique secoue la tête "Nan nan, inutile, j'ai une amie mécano qui va arriver. Je lui en ai parlé et elle a insistée pour venir voir d'elle-même.". La turienne regarde son fils d'un air taquin "Une amie, hmm ?". "Une amie, oui !", "Il t'a fallu donner l'excuse "Ma mère a sa voiture en panne et j'ai besoin d'une mécano" pour amener ta première fille à la maison ?" dit-elle en riant de bon cœur pendant que le turien semble sévèrement gêné. "M'man ! Mais arrête !" On entend ensuite sonner à la porte. "Ce doit être elle, je vais lui ouvrir." dit Shale en allant vers l'entrée. "Oui, va donc ouvrir à ta princesse." répond la mère de Shale en souriant. "Mais… rha et puis zut." Sedorian ouvre la porte…



Palaven, Cipritine, 2200.

"Merci Shale." dit Levina. "Merci pou-..." Shale est interrompu par le baiser sur sa mandibule. "C'est… normal." Il sourit doucement en claquant les mandibules. "Ca sent drôlement bon, dis-moi.." ''Voilà c'est prêt. Tu as le droit au plat N°1 du commissariat de Cipritine.'' "Ah ? Vraiment ? Eh bien je suis privilégié ! Merci !" dit-il en ricanant doucement en l'aidant à tout porter à table. Elle vient ensuite se tenir à lui. "Sedo, je ne sais pas comment j'aurais fait sans toi.''. Il la regarde longuement, sans dire un mot avant de la serrer contre lui, posant une main sur son arrière crâne. Un simple geste est parfois plus explicite que tous les mots du monde, quelle que soit la langue employée. Il voulait simplement la faire comprendre qu'il tient à elle, et que jamais il ne l'abandonnerait, qu'il sera toujours là pour elle, quelle que soit la situation. "Je serais toujours là pour toi, Levi…" dit-il en déposant un baiser sur son front. Ils restent ainsi quelques instants avant de passer à table.

Shale écarquille les yeux grandement "C'est drôlement bon, dis-moi ! J'a-dore !", commençant à déguster avec délice et appétit. "Dis-moi… que fais-tu maintenant dans la vie ? Ou qu'as-tu fait ?" demande-t-il en souriant, voulant commencer une discussion.





Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Lun 16 Nov 2015, 00:04
Oméga, 2200.

La bouteille à la main et les yeux sur son repas, Levina mangeait à son rythme. C'était rare que la turienne décide de manger dehors. Le restaurant était moyennement occupé et si l'on regardait les tenues, la clientèle semblait être principalement des pilotes ou mécanos. Selon l'heure officielle, c'était le soir mais à part la fatigue d'après le travail, On ne pouvait pas faire la différence entre jour et nuit.
La nourriture qu'elle avait commandée était très bonne et la femme n'y résistait pas... En temps normal. Elle regardait un couple dans le fond qui semblait ne penser à rien d'autre que l'instant présent. Par moment, une personne passait près d'elle et Scarus pensait pouvoir tuer son ennui. Mais elle restait encore et toujours seule.

Après avoir finit sa bouteille, elle se dit qu'il fallait arrêter de rêvasser et partir pour la maison. Et puis après tout, il n'y avait pas besoin de s'encombrer avec une autre personne pour qu'ensuite elle se retrouve à rester grincheuse pas un mois à cause d'un larguage. Peut être trop habituée ou simplement blasée, la turienne retrouva son sourire après avoir repensée que son supérieur revenait demain.
L'amour était une chose à double tranchant, soit c'était parfait et plus jamais on ne se sentait seule, soit c'était branlant et ça en devenait toxique pour le moral. Avoir un parent ou un ami était moins dangereux et en général plus fidèle aux liens qui n'avait aucune contrainte. Kelnus avait réussi à redonner une partie de la fiérté de Scarus et de son côté, elle cherchait à montrer ses capacités au vieux turien.

L'assiette était vide et Levina était droit et n'avait pas changée depuis le début. Le serveur vint et encaissa la somme. Malgré les 5 ans d'écarts avec la fin de son service, la femme gardait certaines habitudes. Elle repensait à de bon moment, la citadelle le commissariat de Cipritine. Elle vit le reste de la salle se divisée en deux parties. Une avec le couple et l'autre avec une équipe d'inconnu.
Ce sentant de trop, la turienne prit le chemin de la maison. En fin de compte, elle regarda son armure et l'équivalent du ciel d'Oméga. La station des plus grandes boîtes de nuit et autres folies des courageux. De l'autre côté, il y avait du crime des gangs et autres activités sombres qui prospéraient. Pendant que toutes ça tournait, la turienne ne ressentait aucun sentiment pour le lieu. ''Une vie pourrie dans un endroit aussi pourri.''

Palaven, Maison Sedorian, 2200.

Alors que les deux turiens étaient front à front, Levina se sentait comme si elle avait eut une excellente journée. Les mots qui suivirent la perturbaient ou réchauffaient son esprit. Elle ne savait pas vraiment ce que c'était, mais elle n'en restait pas neutre. ''Je me demande se que j'ai pue te faire pour que tu sois ainsi avec moi?''
Sedorian laissa un baisé sur le front de la mécano et il goûta la nourriture. Le cabale semblait aimer et Levina sourrit au goûteur. ''Je suis contente que tu adore.'' De son côté la femme adorait la recette avec les éléments de Palaven. Alors elle commença rapidement son assiette.

Après un court instant Shale commença la conversation "Dis-moi… que fais-tu maintenant dans la vie ? Ou qu'as-tu fait ?" Scarus leva la tête et commença par le commencement. ''J'ai travaillée dans une entreprise de transport pendant 3 ans en tant que mécano sur navette, ensuite 2 ans au SSC et maintenant je suis dans une entreprise des Terminus. Je fais un peu de tout. J'ai beaucoup voyager et toi tu as donc bientôt finit ton service?'' Elle ne savait pas si le fait de travailler dans les terminus serait mal vue. Mais après tout, elle voulait aussi voir jusqu'à où son ami la soutiendrait ou lui dirait changer.
La franchise était importante et si dans le pire des cas elle devait perdre le reste de ceux qui étaient dans son entourage, elle continuerait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Dim 17 Jan 2016, 23:49


Shale écarquille les yeux une fois que son amie lui annonce qu'elle travaille aux Terminus, il semble assez inquiet à ce niveau. "Huh… Les systèmes Terminus… Sinon oui, mon service va bientôt se terminer, mes trente ans arrivent. Mais que fais-tu dans ces systèmes ?". Le biotique ne semble pas vouloir changer le sujet, le fait de savoir Levina dans les Terminus semble l'intriguer… Son interlocutrice baisse un court instant son regard. "Ouais, les Terminus." Le Turien garde son regard posé sur elle, parlant d'une voix douce. "Si ça te dérange d'en parler… on peut changer de sujet. Juste que je m'inquiète un peu par rapport à ça." Elle lève les yeux. "Non non, il n'y a pas de problème. Enfin, je pourrais comprendre si tu veux que je parte." Fronçant les sourcils, le biotique rétorque d'une voix assurée. Ça ne va pas, non ? Pourquoi je te chasserais ? Levi'... tu es quelqu'un de plus que précieux pour moi, et tu as toute ma confiance. C'est juste que je m'inquiète pour toi, comme je l'ai dit..."

Le regard perdu dans le vide, la Turienne semble ailleurs. "C'est pour ça que ma famille me chasse et je n'ai plus rien à part des morts qui me disaient de croire à ce que je faisais." Venant prendre sa main dans la sienne, se voulant rassurant et bienveillant. " Levi'... tu peux m'en parler, jamais je ne te jugerai." Dit-il en hochant la tête, sûr. "Mais si tu veux changer le sujet, faisons donc !" Souriant doucement, venant lui remonter le menton d'une griffe. Soudainement, Levina scrute Shale et vient lui sauter dessus Ce dernier la rattrape et la serre contre lui. "Non, il faut que ça sort. Je veux plus que garder cette saleté." annonce-t-elle. "Dans ce cas... dis-moi tout. Je suis là pour ça, hm ?" en esquissant encore un sourire.

Scarus enroule ses bras autour du cou de celui qui l'étreint et commence à montrer des signes de démoralisation. "Je n'avais qu'un ami dans les Terminus, il était comme un père, et il mort." Elle laisse un moment de silence avant de reprendre. " On me rappelle au dernier moment pour me dire que la seule personne qui croyait en moi vient de mourir sous mes yeux sans que je puisse lui parler une dernière fois." Levina sort les crocs. "Et ces cons, qui sont censés être ma famille me jugent comme une... ingrate." Shale resserre son étreinte, lui caressant la mandibule d'une griffe. "Je suis désolé... Ma mère est décédée il y a quelques mois. Ensuite, j'ai retrouvé quelqu'un que je considère comme ma sœur… et cette dernière est en prison pour dix ans alors qu'elle ne le méritait pas. Je me retrouve donc seul, n'ayant plus personne." baissant un peu la tête, son sourire s'effaçant. Ce qui ne dure pas longtemps : il relève la tête et son sourire revient doucement. "… Et te voici."

La turienne relève le regard. "Tu… Mais…". Elle tire le cabale sur ses jambes avant de s'asseoir sur sa chaise. "Tu ne devrais pas rester dans cette situation." Laissant un moment de silence, ils se fixent dans les yeux. "Et que puis-je faire d'autre ?" Dit-il en haussant les épaules "Je me dois de rester debout… il le faut." Elle reste un long moment silencieuse, puis prend les mains du turiens pour les poser sur ses hanches. Celui-ci penche la tête, intrigué. Elle penche la tête dans le même sens que lui "Montre-moi". Dans la tête de Shale, c'est le bordel. Une surchauffe ? Il ne sait pas quoi penser... il n'est même pas sûr de ce à quoi elle pense ! Est-ce sage ? Ne serait-ce pas profiter de la situation ? Ou ces deux turiens peuvent sortir l'excuse du "C'est pour décompresser.." ? Ce sont les pensées de Shale durant quelques secondes... "Je.. je ne veux pas me faire passer pour quelqu'un qui profiterait de la situation pour profiter de toi.. Dit-il, gêné... même s'il apprécie énormément Levina -qui, soit dit en passant, est la seule personne qui lui reste-, il ne veut pas qu'on pense qu'il profiterait de cette dernière car celle-ci souffre et pourrait être désespérée.

Réaction intéressante… elle pose un doigt sur la bouche de Shale. "Ecoute, ce n'est pas du désespoir, ni de l'abus. Aujourd'hui, j'ai ouvert les yeux... Aujourd'hui, c'est un nouveau départ depuis lequel, je ré apprend ce que je veux." dit-elle avant d'embrasser le cabale avant de se retirer. "Tu as toujours été là, donc tu mérites plus qu'un simple repas. Tu es plus pour moi et maintenant tu le sais. A toi de décider si tu veux continuer." Laissant un léger sourire. Il a fallu quelques secondes à Shale pour que la pièce tombe… il se penche et vient embrasser la turienne fougueusement, laissant ses mains sur les hanches pour la soutenir. Il se lève et déplace ses mains pour les glisser sous les fesses de Levi' pour ainsi la soulever et la garder contre lui. Rompant parfois les baisers pour reprendre de plus belle.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Jeu 21 Jan 2016, 23:28
Ça y est la bombe était lâchée. Au vu de la réaction du turien, Levina avait l'impression que cette conversation allait se finir comme celle avec sa famille. "Ouais, les Terminus." Elle le dit d'un ton légèrement agacé. Seulement, elle ne voulait pas perdre Shale et elle baisse la tête le temps de ce ressaisir. De voir son regard et d'imaginer le scénario la rendait triste.
"Si ça te dérange d'en parler… on peut changer de sujet. Juste que je m'inquiète un peu par rapport à ça." La manière dont il avait dit ça lui redonna une lueur d'espoir. Il ne semblait pas la voir comme une traître ou une paria, Soudain elle se sentit en confiance et décida d'arrêter de fuir. La tête levée et les yeux plongés dans ceux de Sedorian. "Non non, il n'y a pas de problème. Enfin, je pourrais comprendre si tu veux que je parte."

"Ça ne va pas, non ? Pourquoi je te chasserais ? Levi'... tu es quelqu'un de plus que précieux pour moi, et tu as toute ma confiance. C'est juste que je m'inquiète pour toi, comme je l'ai dit..." C'était bien la première fois qu'on lui répondait ça. Elle repensa à l'hôpital. "C'est pour ça que ma famille me chasse et je n'ai plus rien à part des morts qui me disaient de croire à ce que je faisais."
Papy Scarus et Kelnus étaient les seuls à voir un avenir pour elle. Les autres ne voyaient pas ces envies, ambitions et les efforts qu'elle mettait en place pour avoir un futur avec ce qu'on lui laissait. Tout ses projets avaient été détruit ou stoppés par d'autres personnes. Elle repensait au premier rêve de faire de l'intervention dans la police de Palaven, rêve qui fut interrompu par le refus d'un recruteur sans donner de raison.

Soudain une chaleur entoura sa main. " Levi'... tu peux m'en parler, jamais je ne te jugerai." La phrase raisonna dans la tête de la turienne. Cette réponse de... Shale... Dans cette situation. C'était pas la première fois. "Mais si tu veux changer le sujet, faisons donc !" Oui c'était bien ça. Pendant l'armée et les nombreuses fois où la mécano avait rencontrée le cabale, la conversation finissait à plusieurs reprise comme ça. Et dans le passée elle voulait toujours changer de conversation.
Mais le passée avait assez hanté le présent. Aujourd'hui il fallait changer la donne. Levina regarda un instant le turien. Il lui redonnait une envie de mettre fin aux remords. Elle décida de chercher le réconfort et lui sauta dessus, heureusement pour elle, il fit une très bonne réception. "Non, il faut que ça sort. Je veux plus que garder cette saleté."

"Dans ce cas... dis-moi tout. Je suis là pour ça, hm ?" Elle prend le temps de l'enlacer et le faire de même. Soudain elle se laisse aller et montre son véritable état à Shale. Démoralisée et démolie. "Je n'avais qu'un ami dans les Terminus, il était comme un père, et il mort." Puis elle sentit une boule se former dans sa gorge.
" On me rappelle au dernier moment pour me dire que la seule personne qui croyait en moi vient de mourir sous mes yeux sans que je puisse lui parler une dernière fois." En racontant l'anecdote, elle sent la colère venir et ne la cache pas. "Et ces cons, qui sont censés être ma famille me jugent comme une... ingrate."

Le geste attentionné du cabale la calme un peu. "Je suis désolé... Ma mère est décédée il y a quelques mois. Ensuite, j'ai retrouvé quelqu'un que je considère comme ma sœur… et cette dernière est en prison pour dix ans alors qu'elle ne le méritait pas. Je me retrouve donc seul, n'ayant plus personne." Soudain elle se sentit comme une égoïste et regarde Shale. "Tu… Mais…"
Ça lui semblait comme injuste de voir un esprit aussi bon que lui ce faire torturer ainsi. "Tu ne devrais pas rester dans cette situation." La phrase sortie toute seule sans qu'elle réfléchisse et la femme fixa le turien dans les yeux. "Et que puis-je faire d'autre ?" Maintenant c'était à elle de l'aider. "Je me dois de rester debout… il le faut."

Depuis le temps, elle avait perdue le principe de ce relever. Mais Shale restait combatif malgré le bordel. Aussi longtemps qu'elle remontait dans le passé, il avait toujours été comme ça. Et aussi longtemps qu'elle remontait, c'était lui qui l'avait remise sur la bonne voie. Un vieux sentiment revint s'installer et avec les souvenirs, Levina voyait comment reprendre son avenir en main.
Doucement, elle prit les mains de Sedorian et les posa sur ses hanches. Elle voyait avec qui elle voulait le construire. Le turien pencha la tête et Levina le suivit. "Montre-moi." Après tant d'année à chercher la personne qui pourrait la sortir des situations les plus sombres, Scarus découvrait que cette personne était déjà à ses côtés. Mais aujourd'hui, elle voulait lui faire ressentir ce qu'elle ressentait au fond d'elle.

"Je.. je ne veux pas me faire passer pour quelqu'un qui profiterait de la situation pour profiter de toi.." La mécano savait qu'il réagirait comme ça. Elle ne cherchait pas à abuser de lui, mais Levina voulait lui expliquer ses vieux sentiments qu'elle avait pour le cabale et elle mit un doigt devant la bouche de ce dernier. "Ecoute, ce n'est pas du désespoir, ni de l'abus. Aujourd'hui, j'ai ouvert les yeux... Aujourd'hui, c'est un nouveau départ depuis lequel, je ré apprend ce que je veux."
Pour bien faire comprendre elle l'embrassa. "Tu as toujours été là, donc tu mérites plus qu'un simple repas. Tu es plus pour moi et maintenant tu le sais. A toi de décider si tu veux continuer." Elle lui sourit et attendit le choix de Sedorian. La femme avait toujours eut un faible pour lui, mais elle le voyait comme un ami et cherchait un partenaire qui l'emballerait sans qu'elle fasse le premier pas. Mais avec les expériences et la situation, la renaissante découvrait une nouvelle vision du monde.

Il y avait comme un certain poids qui venait de partir. Elle se sentait mieux et avant qu'elle puisse replonger son regard dans ceux de Sedorian, elle fut surprise en bien de la réponse du biotique. Il plissa les yeux et la fixa, d'un regard doux en claquant des mandibules. La portant toujours sur lui, le duo se déplaça dans la maison.
Puis, ils arrivèrent dans une pièce, pas bien grande.. un lit double, quelques meubles, un bureau. Dans les tons vert clair. Shale déposa ensuite Levi et lui-même sur le lit. La turienne finit dessous son visage près du turien. Scarus laissa un grand sourire et un regard de défi.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Mar 23 Fév 2016, 12:16


Alors que le turien a allongé Levi' sur le lit, il se met au-dessus doucement. Son visage s'approche lentement du sien… la turienne lui jette un sourire et un regard de défi. Shale reprend une fougueuse embrassade passionnée, les yeux clos, profitant grandement de ce moment apprécié par tous deux. Les doigts d'une de ses mains s'emmêlent aux siens pendant que les autres lui caressent la joue tendrement. De longues et délicieuses heures défilent pendant que les deux partenaires partagent un doux moment intime, un temps qui leur appartient pleinement, quelque chose qui leur est privé, rien que pour eux deux. Et ce n'est pas l'orage qui gronde dehors à nouveau qui va les en empêcher. La foudre frappe, le tonnerre retentit, la pluie s'abat, le vent souffle, mais le couple fusionne.

Levina et Shale passent une soirée –un début de nuit- agréable et… plutôt mouvementée ! Du côté du turien, il ne s'attendait pas à rentrer chez lui accompagné de la femme qu'il apprécie depuis tant d'années… et encore moins que cette dite soirée finisse ainsi ! Bien que rien n'indique qu'elle soit terminée… Et il en est très heureux, cependant !

"Tu as toujours été là, donc tu mérites plus qu'un simple repas. Tu es plus pour moi et maintenant tu le sais. A toi de décider si tu veux continuer." raisonne dans la tête du turien… Depuis le premier jour où ils se sont rencontrés, Shale se voulait déjà présent pour elle, en tant qu'ami. La relation ayant évoluée, il a nourrit des sentiments pour elle, toujours voulu être là quand elle en avait besoin malgré les difficultés qui se présentaient pour eux, que ça soit pour l'un ou l'autre.

Le nouveau couple est allongé, Shale blottissant sa nouvelle compagne contre lui –à nu tous les deux-. Il a beau réfléchir… l'avenir reste flou pour lui. N'ayant de base aucune idée de ce qu'il comptait faire vraiment de son futur, il ne s'imaginait pas s'embarquer dans une relation amoureuse de sitôt. Bien que ça soit pour lui une grande et bonne surprise ! Une fois son service terminé… que va-t-il faire réellement ? Cette question le taraude... dans tous les cas, il se voudra présent pour celle qu'il aime. Mais est-ce possible en étant dans la hiérarchie ? Il va falloir prendre une décision et sans doute devrait-il lui en parler… Levina devrait sûrement remarquer que le biotique soit quelque peu perdu dans ses pensées.

Son père lui a été enlevé avant la naissance, sa mère il y a quelques mois, et celle qui considère comme sa sœur, Scana, il y a peu. Il pensait donc se retrouver seul… mais peut-être que le destin en voudra autrement ? Le destin… Shale n'y a jamais cru. "Nous forgeons notre propre destin." est une de ses phrases typique. Les grands esprits, peut-être ? Il n'est pas un grand croyant dans l'âme… mais il garde une espérance.

Shale fini par lancer le débat, tournant lentement la tête vers la sienne, la fixant de son regard doux. "Et maintenant… ? Comment tu vois l'avenir ?"




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Dim 28 Fév 2016, 17:31
A la fois bizarre et normal pour la turienne, elle avait toujours voulu que ça finisse ainsi et avec personne d'autres que lui. Alors que l'activité sportive s’enchaîne, elle ne sent pas le besoin de devoir prendre le contrôle pour éviter un quel conque dérapage. Au contraire, elle se sent pleinement en confiance et n'a aucune crainte avec lui. Pour la première fois, elle ne bouscule pas son partenaire pour dominer lors de cet acte.
Shale guide pour cette fois et Levina en est heureuse. Shale fait de multiple geste pour montrer des sentiments communs avec les siens. La femme ne c'est jamais sentit ainsi. Elle avait déjà enchaînée les nuits de jambes en l'air avec différents turiens ou voir turiennes. Mais celle là, n'était pas comme les autres. Alors qu'elle partageait toujours de fort sentiments pour ses partenaires, ces derniers ne faisaient jamais de même.

Dès que le turien montre une légère baisse, la mécano décide de lui montrer son expérience sous toute les formes. Cette fin de journée était si différente du début que la turienne en avait oubliée le commencement. Elle passa un cours instant dans ses souvenirs en se rappelant le réveil à bord de la navette qui venait sur Palaven.
Autant dire quand résumé, elle avait commencée dans l'angoisse et la déprime avec un sentiment d'être abandonnée par tous. Mais maintenant, elle retrouvait une impression que sa vie n'était plus aussi inutile qu'elle avait ressentie à cause des dire des autres. A croire que le manque de sentiment positif pour elle l'avait plus atteint que ce qu'elle avait pensée.

En voyant les sentiments de Shale et en repensant à ce que disait son père, elle fit le trie des gens qu'elle avait encore dans sa vie. Il n'y avait rien de grave et sa carrière, papa Scarus ne l'aurait jamais enfoncée pour le simple principe d'être dans les Terminus. Il aurait surtout jugé en fonction de ses objectifs et de ce qu'elle visait.
L'avenir semblait s'améliorer et ne pas être aussi désastreux que ceux qui parlait d'elle comme un exemple de gâchis. Pourquoi se soucier d'une famille qui ne l'aimait pas, alors que son père ne lui parlait que d'un principe: Chacun construit son avenir comme il veut.

Shale semblait pensif et la femme jouait avec une des mandibules de ce dernier. "Que se passe t'il, Sedo dit moi comment je peux te refaire sourire." Puis l'homme sortit une question intéressante. La turienne sourit. "Maintenant, je veux profiter d'être avec toi. Pour l'avenir, je pense continuer avec toi et me faire une place très haute pour pouvoir diriger et t'avoir à mes côtés."
Elle embrassa le turien et le fixa. "Mais je ne veux rien t'imposer, je t'écoute pour NOTRE avenir commun. Après tout, je ne suis pas une dictattrice en manque de domination. Dis moi comment tu le pense."


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Lun 07 Mar 2016, 17:18


Le turien écoute Levina, attentif, réceptionnant le baiser qui se voit prolongé tendrement. "C'est ça l'ennui… je n'en sais rien, ça me semble si… flou ?" Shale fixe la turienne, de son regard doux, les yeux rivés vers les siens. "Mon service militaire qui touche à sa fin, je pensais continuer mais… à vrai dire, maintenant j'en sais foutre rien. J'aimerai rester avec toi, être à tes côtés, mais je ne veux pas abandonner ce à quoi j'ai été forgé : le combat." Gardant sa main dans la sienne d'une poigne douce, ses doigts emmêlés aux siens. "Ce que je sais, c'est que je ne t'abandonnerai pas… je ne veux plus être seul, je ne veux plus voir mes proche m'être arraché... j'imagine que c'est la même chose pour toi. Tu es la seule chose qu'il me reste… je n'ai jamais connu mon père, ma mère m'a été enlevée il y a peu et tous les deux ont été assassinés par mon oncle. Celle que je considère comme ma sœur est en taule et considérée comme une traîtresse alors qu'elle ne le mérite pas… la seule famille qu'il me reste, c'est toi." Dit-il doucement en ne la lâchant pas du regard.

Levina regarde le turien et appuie sa tête contre la sienne "Le combat..." Puis elle soupire silencieusement "Tu peux faire tellement plus de chose... Mais je comprends ton envie." Elle se met à serrer la main qui tient la sienne. "Il faudrait que tu deviennes spectre et que tu m'engages comme une mercenaire. Moi même, je me sens bloquée, je ne suis pas de meilleurs conseils." Avec sa seconde main, la turienne remonte le long du bras de Shale. "Je ne veux pas te perdre et j'avoue que ma solitude sur Oméga me ronge à petit feu. Mais je ne veux pas que tu plonges dans l'illégalité pour moi."
"Spectre..." Dit-il en ricanant un peu. "Je n'y ai jamais réellement pensé… jamais osé espérer. Mais... j'ai toujours rêvé d'être un biotique hors pair et peut-être même Kabalim, d'où mon entrainement vigoureux même en dehors du service. Cependant... l'idée me plaît." Souriant encore, il poursuit. "Et si tu reviens à la hiérarchie... tu ne serais pas dans la même équipe que moi, étant donné qu'il ne peut y avoir que des biotiques... La hiérarchie est tellement compliquée…" Continue-t-il en soupirant.

Levina prend les mains de Sedorian et s'amuse en écoutant le biotique. "Tu as les capacités et pour moi, tu es meilleurs que ces abrutis de Kabalims." Scarus baisse les yeux un court instant et revient sur ceux de Shale. "La Hiérarchie se prétend juste et parfaite..." Soupire sans retenue "Ce gouvernement ne s'occupe que de se qui l'arrange. Peut être que dans le passée, il était mieux. Mais maintenant, elle ne vaut plus grand chose." Le biotique sourit encore "Merci de croire en moi, Levi'…" rétorque-t-il doucement avant de l'embrasser tendrement, les yeux clos à nouveau. Scarus colle toujours son front contre celui de son partenaire. " Je déteste ce gouvernement, mais pour toi Shalou, je suis prête à tout." Le biotique blottit sa nouvelle compagne contre lui. "Peut-être devrions-nous en reparler demain... profitons du moment présent, il n'y a que toi et moi." A voix douce, toujours. "Toi et moi..." elle passe sur le turien –ce dernier ouvrant les yeux et l'observe- et lui fait un grand sourire. " Le moindre instant restera gravé en moi. Et maintenant..."Elle reprend un baiser au biotique. "On entame un nouveau round.". Shale cligne des yeux, ne s'attendant pas à ça… en vrai, il pensait pioncer. Il lui sourit, lui caresse la mandibule et dit au plus calme "Comme tu veux, ma belle." bien qu'en réalité, dans ses pensées c'est un "Elle va me crever…"




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Sam 19 Mar 2016, 19:44
Le vent soufflait un peu dehors et la femme s'en moquait. Alors qu'elle écoutait la respiration du biotique, elle fut surprise par la conversation qu'il lança. Selon le thème, ça semblait important au cabale. Levina c'était mise à faire des petits gestes taquins et un peu pervers. Mais suite à la phrase: "Tu es la seule chose qu'il me reste." Le ton mit sur la phrase fit arrêter la turienne dans sa recherche au prochain round.
Toute cette souffrance que Shale semblait cumulé n’étaient pas méritée. A la place du turien, elle serait partie loin de leur gouvernement. La turienne pensa à son rêve de cabale avec Sedorian, pour cacher son sourire elle se colla contre front à front contre le biotique. Elle se mit à montrer toute sont affections pour son partenaire.

En repensant à cette histoire de combat, Scarus ne se retint pas de dire ce qui lui passait part la tête. Elle soupira silencieusement et repensa à ses expériences de mécano et celle du "combat". Elle se mit à parler de la probabilité de faire autre chose que se battre. Il faut dire que la mécano parlait avec son cœur et ne cherchait pas à avoir des idées parfaites.
Elle remonta le long du bras de Shale et finit de dire le font de sa pensée avant de se mettre à écouter l'homme. Suite à sa proposition, il ne semblait pas y croire. Pour la pilote qui avait vu les entraînements des biotiques c'étaient une rage digne de Ferolth qui la poussait à partager sa volonté avec Shale. C'était clair, la mécano avait toujours plus envie de lui faire partager sa hargne de vaincre.

Puis le sujet du gouvernement resta un moment dans sa tête. Puis en revoyant les yeux du turien, Et le retse, La femme décida d'arrêter de penser à la politique lors d'un moment d'intimité. La petit phrase de Shale finit d'enfoncer le clou sur l'envie actuelle de Levina. Elle embrassa le turien et se mit en dessus de lui. Elle voulait son dernier round, mais elle ne savait pas si le biotique avait assez d'énergie pour tenir.
Le cabale répondit positivement, mais les signent sur son visage en disaient une autre. Elle commença mais de manière douce et peu énergique. Une fois que l'homme émit des ronflements, Levina se blottit contre lui et tira la couverture pour couvrir les deux. Puis une chose lui vint en tête. Pour la première fois, elle ne se sentait pas angoissée par le lendemain. Bien sûre ce n'était pas en lien avec l'activité. Mais elle se sentait en confiance, c'était plus sur le plan spirituel qu'elle était mieux.

***

Suite à son premier sommeil qui ne la mettait pas en remord, elle regarda son omnitech et vit un message de sa sœur. Il ne semble pas très important et selon ce qu'elle avait écrit, la cadette allait venir leur dire bonjours et ramener un cadeau. Levina se tourna et regarda Shale dormir. "Repose toi on va reprendre se soir." Dit elle en murmurant. Dans une envie d'embêter avec une preuve d'amour, elle se mit front à front et lui lécha une mandibule avant de quitter la pièce. Elle partit à la salle de bain. Après avoir prit le temps d'être présentable, la turienne nue regarda ses vêtements qui êtes... sales.
Elle resta tourna la tête à gauche, à droite et une idée lui vint. Rester à l'état naturelle n'était pas son style, mais de l'autre côté, elle avait peur que Shale prenne sa manœuvre comme un affront. La femme entra dans la chambre qui ne semblait pas avoir servit depuis un long moment. La mécano chercha dans les tiroirs et trouva des vêtements à sa taille. Et sur une partit plus cachée que le reste, elle trouva des tenues plus provocatrice. "Oh, madame voulait repartir à la chasse?"

La femme enfila se qui lui fallait et sortit de la chambre de la mère de Sedo pour descendre faire la cuisine. Après de bonne performance de la part du biotique, la turienne lui préparait un bon repas et la touche provocante serait pour éviter d'emprunter des vêtements qui seraient trop proche des habituelles qu'aurait pu porter sa belle mère.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Mar 05 Avr 2016, 00:06

La nuit fût longue mais... grandement appréciée par le biotique. Encore au lit, Shale somnole quelques instants avant de lâcher quelques râles. Il tourne la tête et remarque qu'il est seul dans ce lit. Entendant du bruit émanant de l'extérieur de la chambre, il se redresse lentement avant de se lever. Enfilant vite-fait son t-shirt et son caleçon, le turien ouvre la porte et s'avance dans le couloir et descend les escaliers. Humant l'air, il se dirige de suite vers la cuisine et constate la turienne dans des vêtements assez… exotiques, en train de faire la cuisine. Une arcade sourcilière arquée, il contemple la jolie femme face à lui.
"Eh bien… ma mère avait un goût dont je ne soupçonnais même pas l'existence chez elle." dit-il en ricanant. En effet, Elnora portait en général des vêtements plutôt classiques tout en étant ravissante. Le turien se souvient de sa mère comme étant parfaite. Une femme forte de caractère quand il le fallait, mais douce et attentionnée. Toujours suivie par son parfum habituel frais et agréable, son sourire radieux. Shale secoue la tête et revient sur la turienne.

Levina pose la tête sur l'épaule de Shale. Elle avait de bon goût, et puis c'est ma manière de lui rendre hommage. dit-elle en se frottant contre le cabale avec un sourire. Ce dernier lui caresse lentement le dos et la mandibule avant de lui voler un baiser. "Bien dormi ?". Levina surveille son repas et revient fixer le turien. " Oui très bien dormi, mais pas fait assez de sport." dit-elle en appuyant son front contre celui de Shale. "Ah… Eh bien… désolé ! On fera la mieux la prochaine fois, alors !" répond le turien… mais ses pensées sont tout autre Grands Esprits… par pitié, aidez-moi… Elle va me tuer ! mais tout en gardant un joli sourire !

"Tu nous prépares quoi ?" en regardant ce que cuisine Levi'. "Une recette que m'avait appris mon père." Elle arrête la plaque. "Tu l'aurais aimé, un policier vétéran typique.". Le biotique lui vole un baiser à nouveau, souriant encore. "Aah oui ?", "C'était un bon vivant. Il me laissait gérer ma vie comme je vouklais, il était tout content quand il pouvait expliquer de nouvelles choses." D'une voix douce et conciliante, ne cessant les caresses à la mandibule de Levina, Shale questionne cette dernière sur son paternel. "Que lui est-il arrivé ? La turienne se frotte sur la main donnée. "Il s'est fait charger par une brute sur Palaven…" S'appuyant plus fort sur la main offerte, elle se confie. "Avant… je pleurais toutes les nuits en revoyant cette bête et mon tir qui loupe... je me sentais comme une meurtrière, ma faute lui a coûté la vie." Shale resserre son étreinte par la main lui tenant le dos, lui répondant d'une voix sûre. "La faute en revient à cette brute et aux moissonneurs, pas à toi." Il lui vole à nouveau un tendre baiser. "Ce n'est en rien de ta faute, tu n'es pas une meurtrière… ça je le sais." Elle fixe Sedorian. "C'est bien ça. Mais il aura fallu que j'attende hier pour me rendre compte de tout cela et voir sur qui je pouvais faire confiance." dit-elle avant de reprendre un long baiser au turien.

Levina et Shale passent à table et commencent à manger tranquillement. Le repas ravit –à nouveau- les papilles du biotique. "Mmmm… délichieux !" Levi' fixe le turien en face. "Merci. Je peux te montrer comment la faire", "Tu voudrais me léguer ce que t'a légué ton père ? Scarus sourit légèrement. "Normalement non. Mais avec le temps et les idées claires, je pense qu'il aurait préféré ça. Trouver un type bien et partager nos savoirs." "Eh bien.. c'est un honneur ! dit-il en souriant.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Jeu 07 Avr 2016, 23:14
En reparlant de Denius, la turienne se retrouvait avec le sourire et continuait à manger. Puis en regardant son entourage, elle fixa Shale. "Je t'ai donné une idée d'appréciation de mon père, mais je me demande ce que pensait ta mère de moi?" Sedorian se mit à lui sourire. "Elle t'appréciait beaucoup... elle me parlait souvent de toi, me demandant de tes nouvelles. Elle m'avait dit un jour que tu serais parfaite pour moi, tu es une femme forte et solide, pouvant me comprendre... Je ne pensais pas qu'un jour, son vœux serait exaucé."
La femme ne put s'empêcher de sentir un peu gênée. "Je.... C'est... Je pensais pas qu'elle m’appréciait à se point." . "Et pourtant... Je regrette juste qu'elle ne soit plus là pour le voir..." C'était vrai qu'en entendant ça, Levina trouvait dommage. La sonnette se fit entendre et le cabale réagit en premier. "Tiens.. ? Ta sœur, j'imagine !" Le turien se levant doucement pour aller vers la porte.

"J'arrive !" Une fois celle-ci atteinte, il déverrouilla cette dernière et l'ouvrit. Hélvia regarda le turien en caleçon et T-shirt et leva un sourcil. "Bonjours beau gosse." Depuis la salle a manger Levina répondit. "Hey pas touche." La cadette sourit à Shale. "J'étais sûre qu'elle l'entendrait celle là." Quant à Shale il admira sa tenue. "Eeeet meeeerde...." Se sentant un peu con sur le coup, ayant zappé.... "Je.. ahem.. je reviens... entrez !" Le biotique courra presque pour monter à l'étage pour aller s'habiller.
Hélvia mangeait une partie du repas qu'avait donné Levina. "Tu n'as pas besoin de te sentir gêné Shalou. C'est en quelque sorte ta belle sœur et tu n'es pas le premier homme qu'elle voit." L’aînée se déshabillait au milieu de la salle à manger pour mettre les vêtements que lui avait apporté sa sœur. "M'oui, bon... quand même hein.. !" Il ricanait un peu en se massant la nuque. "M'enfin bref ! Tout va bien ? "

Les femmes Scarus sont en tenues plutôt simple et les deux observent le turiens. "ça va bien et toi pas trop épuisé par ma folle de sœur?" Shale sembla amusé et joua le jeu. "Je vais bien. Et... je ne dirais rien !" Hélvia fixa sa cadette. "Tu lui as fait quoi?" Sedorian resta silencieux, amusé par la situation... regardant les deux femmes tour à tour en souriant en coin.
La cadette releva un sourcil. " Il a l'esprit aussi tordu que toi?" Le cabale se mit à glousser "L'esprit tordu ? Ah non, pas du tout !" Mais son léger rire donna une réponse contraire selon la logique de l'opératrice radio. "Tu semble assez bien partit pour t'entendre à merveilles avec Levi." . "On s'entendait déjà très bien depuis longtemps... malgré que ça n'a jamais été plus loin par le passé. " Le couple s'adressèrent l'un à l'autre un sourire.

"Et c'est mieux comme ça. Sinon, il aurait dû supporter maman." Levina regarda en l'aire. "Effectivement, elle l'aurait découragé." Le turien se mit à pencher la tête. "A ce point... ? Elle m'aurait détestée ?" La mécano se perdit un cours instant dans ses penser. Hélvia décida d'expliquer. "Pour tout ce que je sais sûre toi, je dirais que non. Mais elle est très agressive avec tous qui est en lien avec Levi."
"Ah.. je vois le truc. De toute façon, même si elle et moi étions ensemble depuis longtemps, je n'aurais pas pris en compte les remarques des autres. Que ça soit d'elle ou n'importe qui.. je l'aime et c'est tout ce qui compte." hochant, d'un air sûr en souriant encore. La mécano s'appuya contre son copain. "Bon, Levi tu ne quitte pas ce type." Sedorian riait. "Ce type? Appelle-moi Shale, belle sœur." Il semblait taquiner l'opératrice et elle lui souriait.

"D'accord Shale et toi tu peux m'appeler Hélvia" . "Enchanté, Helvia. Tu t'es changé, Levi'.. tu pars ?" . Levina fixa Sedo. "On va voir mon père avec ma soeur." . "Ah... Je vous accompagne ? Ma mère ne doit pas être bien loin non plus... je voulais la voir aussi. Sauf si vous vouliez être seule toutes les deux, je ne vais pas me choquer." Les deux femmes se regardèrent et semblaient d'accord. "Tu es la bienvenue et tu pourras faire un événement en famille et on viendra avec toi pour voir ta mère."
"Je vais me changer. Il y a un fleuriste pas très loin." Le turien remonta à l'étage, partant pour se changer. Une fois fait, il redescendit avec une tenue sobre, propre, habillé. Tout le monde semblait prêt et l'occasion était idéal pour montrer à Shale qu'il avait une famille maintenant.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Mar 26 Avr 2016, 02:43
Après que le turien se soit apprêté, il descend donc voir les filles et leur sourit doucement "Prêt !". Le groupe sort donc de la maison, Sedorian verrouille la porte avant de rejoindre les autres. Il propose d'aller au fleuriste du coin, étant sur la route du cimetière...


Le trio part donc en destination du fleuriste en voiture. Une dizaine de minutes passe avant que cette dernière se mette à l'arrêt, garée "C'est ici." En effet, pas très loin de la maison. Ils entrent dans la petite boutique au coin de la rue, joliment décorée, disposant d'une très grande variétés de fleurs, authentiques ou synthétiques. Le turien opte pour un panier en osier comprenant de grandes fleurs blanches. Les turiennes parlent entre elles un peu plus loin "Prend exemple sur le chef de groupe", "Je les aurai fait manger à ton copain.", "Pourquoi tu l'as pas fait ?. Le cabale se dirige vers la sortie et leur sourit tour à tour. "Vous ne prenez rien ?". Les filles Scarus sortent une caisse dans laquelle se trouve un repas. Toutes les deux répondent en même temps "Pas besoin, on a ce qu'il faut !". Shale leur sourit -à nouveau-, amusé. Le groupe remonte en voiture qui démarre à nouveau, direction le cimetière.


Les trois turiens arrivent devant l'entrée entrent dans l'enceinte, une grande zone où vont et viennent le monde pour s'y recueillir... ou faire le deuil. Ils se dirigent vers la tombe de "Papa Scarus", les pas laissant un lourd bruit de gravier. "Je devrais peut-être vous laisser tous les trois. Je vais voir ma mère." dit-il en hochant doucement la tête et en se dirigeant plus loin mais se fait rattraper par les deux turiennes qui le câlinent "Tu ne veux pas nous la présenter ?". "Vous vous mettez d'accord pour sortir les mêmes phrases en même temps où.. ? ricanant, il poursuit. "Mais je comprendrais si vous vouliez rester toutes les deux avec votre père. Moi ça ne me dérange pas que vous veniez. A vous de voir !", "On vient ou pas, c'est comme tu veux.", "Allons voir ma mère, dans ce cas...". Levina et Helvia accompagnent donc Shale voir Elnora, la défunte mère de ce dernier. Prenant les petits chemins de gravier qui ne cessent leurs bruyants crépitements qui feraient fuir les voleurs. Marchant lentement, sachant bien où il va, le cabale avance, tombe après tombe...


Shale arrive donc devant sa défunte mère, accompagné des deux sœurs. Il regarde brièvement les deux turiennes derrière avant de reposer son regard sur la tombe de sa maternelle, lisant l'épitaphe de la pierre tombale. "Et voilà... Helvia, voici Elnora... elle et Levi se connaissaient. Sa voix semble moins vivante qu'avant... basse.Il y dispose les fleurs blanches achetées plus tôt avant de poser la main sur le marbre glacé, blanc lui aussi. Il ré-arrange également les autres cadres, fleurs, etc, posées au par-avant par lui ou d'autres connaissances. Il sent une petite fessée sur une de ses fesses... "Elle m'avait partagée certaines choses sympa." Ca ne peut être que Levi'. Le turien s'en assure en tournant la tête quelques secondes et lui adresse un bref sourire. Son regard se pose sur la tombe, mais Shale est ailleurs, perdu dans ses pensées. Helvia garde les bras croisés en regardant la tombe. Le cabale perd peu à peu son sourire, passant à un air d'amertume "Septième fois que je viens... et c'est toujours aussi dur..." s'exclame-t-il la gorge serrée, il semble visiblement avoir beaucoup de mal. Sa tête se baisse lentement, les paupières se ferment. Son deuil est difficile, cela se voit... Il sent une chaleur se poser contre lui, des bras se mettant devant et se collant contre son torse, son corps venant se serrer contre cette dite-chaleur... sa compagne "C'est pour ça que je suis là mon biobio Sedo'.". Une main se pose sur son épaule.. ça ne peut être qu'Helvia, cette fois "Tu n'es plus seul beau frère, ou devrais-je dire beau-gosse ? Non mais oh !". Il semble s’apaiser peu à peu, réconforté.. Souriant et ricanant un coup. Il termine de ré-arranger la tombe et regarde les deux turiennes "Merci...", "Je peux t'appeler fréro ?", "Arrête ta frustration du plus jeune. On va voir papa.", "Je vous suis !".



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    Jeu 02 Juin 2016, 22:31
Pendant un instant, Levina resta silencieuse en regardant la tombe d'Elnora. "Levi..." L’aînée tourna la tête. "J'arrive." Elle sortit une photo et la posa sur la tombe blanche. La turienne marcha à grande foulée pour rattraper le groupe. Helvia semblait avoir oubliée le lieu de repos de Denius. "Tu vas où sœurette?" . "Je cherche la tombe de papa." La mécano fit un grand sourire et se colla contre sa sœur. "Tu vois la tombe de Shalou, c'est deux emplacements à côté."
Depuis l'enterrement du père, Levina était passée très régulièrement pour s'occuper de Denius. Même si la personne qui avait pris la place de son paternel n'était pas quelqu'un de mauvais, l'aînée n'avait que l'ancien policier comme modèle et continuait à vouloir lui faire honneur. Même si aujourd'hui sa route pouvait sembler comme l'opposée total du représentant de la justice, l'objectif n'en était pas pour autant différent. Elle sacrifiait son honneur pour pouvoir faire un grand projet pour le bien du plus grand nombre sur le long terme.

Après tout ses réflexions, l'équipe arriva devant la tombe souhaitée. "Depuis que je travaille chez les fous, je n'ai plus pu venir me recueillir vers lui." La sœur se tourna vers la mécano. "Levi ne t'inquiète pas, tu en fais plus que n'importe qui pour papa." Elle se tourna à son tours vers son compagnon. "Je te présente, le meilleurs homme que j'ai connu, celui qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui." . "Je suis sûr que c'était un homme bien, et il vit encore à travers toi, à travers la femme forte qu'il a forgé, la femme que j'aime." Le turien passa une main sur la mandibule de sa compagne qu'il fixa de son regard doux.
Puis Helvia rajouta une couche. "Tu vois Levi écoute Shale. Tu n'as pas besoin de prouver ce que tu es déjà." Shale se mit à hocher de la tête. "Et c'est tout ce qui compte." Levina semblait perdue pendant un cours instant. "C'est vraiment ce que vous pensez?" . "Fais-nous confiance." Shale aquiesca de nouveau. "Ne te sous-estime jamais, Levi'." Helvia se rapprocha du groupe. "Je ne peux rien rajouter de plus, je pense que tu es comme il l'aurait voulu."

Gentillement, mais surement, Levina sentait une drôle de sensation remonter. Extérieurement, elle ne laissait apparaître qu'un regard perdu. Une main se mit à lui caresser une mandibule. "Sois toi-même, et comme dit Helvia, tu n'as pas à prouver quoi que ce soit." La turienne posa une main sur celle qui lui caressait la mandibule et une autre sur une épaule de sa sœur. "Je me suis perdue ces deux dernière années. J'ai voulue devenir une autre personne..." Elle regarda son entourage. "Vous deux, vous venez de m'ouvrir les yeux" . "Aah oui?"
Shale regardait les deux turiennes et Helvia fixait sa sœur. Quant à Levina, elle souriait au deux. "Durant ces deux dernières années, j'ai voulu devenir différentes, mais j'étais jamais heureuse." . "Et donc?" Shale se mit à son tour à fixer sa compagne. "Je pense redevenir celle que j'étais. Perturber l'esprit saint de mon cabale n°1 et reprendre ce qui me plaît vraiment. " La turienne montra un grand sourire carnassier suite à son annonce. Le cabale se mit à rire. " C'est une bonne chose... Enfin, pas pour mon pauvre esprit saint..."

Entre le moment de jeux avec Shale et ces révélations, puis maintenant avec la seule famille importante autour d'elle, Levina se voyait comme étant à un tournant de sa vie. Helvia se montra souriante. "On dirait que l'esprit de papa t'attendait ici, tu parle comme lui." Elle fit une grimace. "Mais en plus féminin." Levina se mit à fixer Shale tout en plongeant son regard dans le sien. Le biotique vint déposer un baiser qui fit sourire la mécano. Helvia regarde les deux et attends la fin de l'action. "Je peux conduire et je vous laisse ensemble derrière?"
"Tant que tu ne me la crash pas..." Le turien fouilla sa poche et y prend les clés pour les lancer à Helvia. "J'y tiens..."Le cabale sourrit et l’aînée Scarus sortit son regard qui voulait tout dire selon la cadette. "Je te veux." Elle hésita à donner l'explication au cabale, mais après réflexion, elle se dit que ce n'était pas ces affaires et il y avait un véhicule à tester. "Une propriétaire de qualité avec une relève de son niveau Shalou." . "Je n'ai pas compris.. mais d'accord, belle sœur!" Le cabale ainsi que la spécialiste en communication semblait perdu sur la phrase de Levina.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une lumière dans les ténèbres    
Revenir en haut Aller en bas
 

Une lumière dans les ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace concilien intérieur :: Crête Apienne :: Palaven-