AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Rencontres sur Novéria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant (banni du Protectorat)
Rang : Maître de la finance
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3123-omnitech-personnel-de-dahl-elkoss


Roi de la Chasse Sauvage
Messages : 1708
Crédits : Sabrus - DeviantArt

MessageSujet: Rencontres sur Novéria   Jeu 25 Juin 2015, 16:22
Intervention MJ : NonDate :  Juin 2200 RP Tout public
Dahl Elkoss ♦ Alice Sharp
Rencontres sur Novéria


Rencontres sur Novéria



Dahl Elkoss attendit un instant que son accompagnateur ait fini d'ajuster sa combinaison avant de sortir du vaisseau. Puis la porte s'ouvrit et le froid vif de Novéria les engloutit.

Ils n'eurent pas à le subir longtemps, le spatioport étant fait pour accueillir le mieux possible ses prestigieux visiteurs. Dahl et son escorte s'enfoncèrent dans la montagne creusée, jusqu'au comité d'accueil de la NDC, l'organisation possédant la planète. Là, Bringtown se laissa désarmer, tandis que Dahl ne subissait qu'un contrôle rapide : on n'imaginait guère un volus se baladant armé.

Une fois débarrassés de leurs armes, les deux individus purent enter dans le bâtiment proprement dit. Là, l'adjoint du Directeur, une turienne nommée Claudia, les accueillit et les emmena jusqu'à son bureau, où les discussions purent enfin commencer.

« Monsieur Elkoss, c'est pour moi un plaisir de vous accueillir sur Novéria. »

« HUUUF. Je vous en remercie. HUUUF. J'avais espéré rencontrer le Directeur , HUUUF, quand cela serait-il possible ? »
« Vous devez comprendre qu'il est extrêmement occupé. Il vous verra dès qu'il sera disponible. »
« HUUUF. Je suppose qu'il est tout de même au courant de ma présence ? »
« Bien entendu. Il s'est montré particulièrement intéressé par votre demande. Nul doute qu'il souhaite lui aussi vous rencontrer au plus vite. »

Aucuns doutes, oui. La vraie question est plutôt : pourquoi ne pas rencontrer le volus dès maintenant ? Mais les réponses n'étaient pas si dures à trouver.

Dahl ne se faisait guère d'illusions. Novéria était une planète au statut trouble, faisant perpétuellement un statut d'équilibriste entre une image suffisamment acceptable pour être tolérée par la communauté concilienne, et en même à la réputation sulfureuse plus que connue. Au final, c'est le fait qu'elle soit nécessaire aux grandes entreprises technologiques qui la rendait légitime. Des entreprises extrêmement puissantes, participant activement à la politique concilienne de par leur poids économique. Des entreprises ''respectables'' mais qui avaient parfois – souvent – besoin d'un endroit discret, pour exprimer leurs côtés moins respectables.

Dahl Terminus se posait donc en inconnue par rapport à ce groupe. Tout d'abord de par son poids économique, bien plus léger, et politique, inexistant. Mais aussi parce que l'organisation d'Oméga avait déjà une image critiquée, et que l'accepter sur la planète ne serait pas forcément une bonne chose pour Novéria. Sans compter que l'intérêt de l'entreprise pour la planète était étrange : étant déjà localisée dans les Terminus, pourquoi donc chercherait elle à s'implanter sur une planète donc l'unique particularité est d'être attaché à l'espace concilien sans obéir à la loi du conseil ?

Son dirigeant avec déjà prévu des réponses à ces questions, bien sûr. Le Directeur en avait sans doutes aussi deviné quelques unes, et devait actuellement être en train d'enquêter pour découvrir les autres. Au final, Dahl ne doutait pas de le rencontrer, ne serait-ce que pour satisfaire la curiosité du représentant du Directoire. Aussi, le volus ne s'inquiétait guère de devoir attendre.

« HUUUF. Soit. HUUUF. Je suppose que dans ce cas, vous avez un endroit où me loger ?  »
« Oui monsieur. Je vais vous fournir un pass qui vous donnera accès à la zone commune, c'est à dire le spatioport, l'hotel, le restaurant, et ainsi de suite. »
« HUUUF. Serait il possible aussi de visiter la planète ? HUUUF. J'aimerai me faire un avis personnel sur les emplacements disponibles. »
« Je verrai ce que je peux faire, néanmoins, ce n'est en général pas autorisé avant qu'un accord ne soit fermement mis en place. »
« HUUUF. Je vois. HUUUF. Merci. »
« Au revoir, monsieur Elkoss. Passez un bon séjour sur Novéria. »

Dahl prit congé, accompagné de son garde. Tous deux se dirigèrent directement vers la ''place commune'' où étaient rassemblés les différents endroits auxquels le pass leur donnait accès. Dahl pris place sur une table basse, tandis que Bringtown s'asseyait en face.

« Patron, vous avez insisté pour m'avoir avec vous ici, mais vous ne m'avez toujours pas dis pourquoi. »

Dahl ne répondit pas immédiatement, commençant par se commander à manger, intimant silencieusement à l'humain de faire de même.

« HUUUF. Vous n'avez pas à connaître les détails. HUUUF. Pour l'instant, profitez de l'endroit. HUUUF. C'est au frais de la société. »

Bringtown haussa les épaules, et ne reprit pas la discussion. Il commença à manger lorsque son plat arriva.
De son côté, Dahl alluma son omnitech. Là, il envoya un message codé à son vaisseau, message que le vaisseau transmettrait à son tour vers son destinataire, évitant d'avoir à passer par les systèmes internes de Novéria, sans doutes surveillés.
Le message ne cachait rien d'extraordinaire, mais Dahl préférait que le Diectoire ignore que le volus avait deux rendez-vous de prévu sur la planète. Le premier avec le Directeur, et le second, avec un acheteur. Et comme toujours quand il faut être discret, il était question d'armes.



Partenaires : Alice Sharp
Couleurs personnages:
 


"Tout respirait Dahl Elkoss, le seul volus plus burné qu’un krogan."
- Anton Ardak, 2202
Journal de Bord, avec présentation de mes personnages secondaires






Dernière édition par Dahl Elkoss le Ven 26 Juin 2015, 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 113

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Jeu 25 Juin 2015, 17:04


Alice attendit la confirmation par omnitech de son rendez-vous, mais sous ses yeux elle avait déjà le Volus, tranquillement attablé, savourant un repas. Prévenue à son arrivée par un contact de la sécurité, elle avait vite retrouvé le Volus. Appuyée sur le balcon elle prenait le temps d’observait son futur interlocuteur. C’était elle qui avait lancée l’invitation, et donc elle qui était en demande. Ce qui était à la fois un avantage et un inconvénient. L’entreprise Dahl Terminus n’avait pas foncièrement bonne réputation, mais cela restait sans doute l’une des plus fiables des systèmes Terminus. Et Alice avait souhaité traiter le maximum de ses affaires dans cette zone, loin des réglementations concilienne. Saisissant son verre elle se rendit à la rencontre de Dahl Elkoss.

Dans une robe blanche comme la neige, qui suivait les courbes de son corps, laissant son dos et ses épaules nus jusqu’à finir en une longue trainée en volute derrière elle, elle descendit les marches. Des gants longs aux doigts libres et un col d’une fourrure blanche épaisse étaient les seuls signes de la fraicheur ambiante. Son pas tranquille la mena jusqu’à la table, son regard ne quitta l’homme dans l’ombre du Volus qu’à l’instant où elle s’assit face à lui.

-Dahl Elkoss, je suis Alice Sharp, ravie que vous ayez répondu favorablement à mon invitation.

Elle jeta un regard à l’homme qui ne l’avait pas quitté des yeux depuis qu’elle était proche du Volus, prêt à agir.

-Je vois que vous n’êtes pas venu seul. J’avoue me fier à la sécurité de cette planète, j’ai souvent travaillé pour la direction, et j’ai encore beaucoup d’ami qui tienne à moi parmi les gardes. Ils ont même eu la bonté de me confier ceci, pour ma sécurité.

Alice posa sur la table une étrange poignée noire, lisse, mais qu’un vendeur d’arme aguerris comme Dahl reconnaitrait comme l’un des tazer incapacitant de la sécurité de Novéria. Rien de mortel, mais une grosse migraine et une sieste en cas de contact. Ni une menace ni une provocation, simplement une mise en place de la partie qu'ils s'apprêtaient à jouer ensemble. Alice s’appuya plus confortablement dans son siège, croisant les jambes.

-J’aimerais autant que nous puissions discuter dans le calme et la bonne humeur, j’avoue que tout ce blanc me rend morose. Novéria est-elle à votre gout ?

Alice balaya l’immense salle de la main. Elle la retrouver très représentative de la planète, dans chaque coin se trouvait une organisation différentes, discutant à voix basse de tel ou tel projet, souriant aux autres groupes mais surveillant surtout ceux-ci. C’était ça Novéria, tout le monde voulait bien présenter, mais surtout cacher ses secrets.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant (banni du Protectorat)
Rang : Maître de la finance
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3123-omnitech-personnel-de-dahl-elkoss


Roi de la Chasse Sauvage
Messages : 1708
Crédits : Sabrus - DeviantArt

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Jeu 25 Juin 2015, 18:04
Rencontres sur Novéria



Dahl remarqua le coup d’œil de Bringtown avant de voir la femme. Celle ci s'assit face à lui, toute vêtue de blanc, élégante et, à croire ce que le volus lisait dans les yeux de son garde du corps, séduisante.

« Dahl Elkoss, je suis Alice Sharp, ravie que vous ayez répondu favorablement à mon invitation. »

Dahl posa ses mains sur la bonbonne de nourriture accrochée à son casque, déclenchant la fermeture automatique des opercules des deux contenants. Lorsqu'il l'ôta, aucun trace ne restait d'une quelconque ouverture, et le volus pouvait à nouveau parler.

« HUUUF. Enchantée, miss Sharp. »
« Je vois que vous n’êtes pas venu seul. J’avoue me fier à la sécurité de cette planète, j’ai souvent travaillé pour la direction, et j’ai encore beaucoup d’ami qui tienne à moi parmi les gardes. Ils ont même eu la bonté de me confier ceci, pour ma sécurité. »

L'humaine posa sur la table un simple taser. Particulièrement inutile contre un volus en combinaison, mais suffisant pour neutraliser Bringtown si besoin. Le fait qu'elle puisse en porter un indiquait qu'elle ne bluffait pas, le fait qu'elle ait choisit une arme non létale montrait que ses intentions étaient probablement pacifiques. Une bonne chose, en somme.
Dahl se demanda un instant quel genre de travail pouvait effectuer l'humaine pour le Directoire. Sans doutes un qui payait bien. Pas une simple garde donc, peut être une enquêtrice ? Du contre-espionnage ? De la gestion ? Aucun moyen de le savoir dans l'immédiat.

« HUUUF. Inutile de vous inquiéter pour mon agent. HUUUF. Il sait ce qu'il a à faire. HUUUF.  »

C'est à dire, probablement rien, songea le volus. Il s'amusait toujours de constater que les discussions les plus satisfaisantes étaient celles où ses gardes étaient payés à ne rien faire.

« J’aimerais autant que nous puissions discuter dans le calme et la bonne humeur, j’avoue que tout ce blanc me rend morose. Novéria est-elle à votre goût ? »

Le volus ne prit pas la peine de suivre le geste de l'humaine. Novéria ressemblait trait pour trait à ce que l'on en disait.

« HUUUF. Du complot. HUUUF. Du business. HUUUF. Pas d'éthique. HUUUF. Sans cette blancheur immaculée, ce pourrait être Oméga. HUUUF. Et s'ils étaient un peu plus discrets, ce serait la Citadelle. HUUUF. Je m'y ferai bien, en résumé. »

A condition, bien sûr, que le volus parvienne à s'y installer. Peut-être que l'humaine, aux relations si intéressantes, pourrait l'y aider. Ce serait une question à creuser durant la négociation.

« HUUUF. Mais nous ne sommes pas ici pour dire de banalités. HUUUF. Vous disiez avoir une offre à me soumettre. HUUUF. A moins que vous ne préféreriez en discuter dans un endroit moins ''morose'' ? »



Partenaires : Alice Sharp
Couleurs personnages:
 


"Tout respirait Dahl Elkoss, le seul volus plus burné qu’un krogan."
- Anton Ardak, 2202
Journal de Bord, avec présentation de mes personnages secondaires






Dernière édition par Dahl Elkoss le Ven 26 Juin 2015, 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 113

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Jeu 25 Juin 2015, 22:37


Alice hocha la tête.

-En effet, je connais un endroit nettement plus agréable pour discuter, loin des rares oreilles qui osent être indiscrète ici.

Elle se leva, indiquant d’un geste la direction à suivre. Elle adapta son pas à celui du Volus, restant à son niveau le temps d’une courte marche vers l’un des nombreux ascenseurs de la station. Quand ils furent tous les trois dans l’habitacle, elle tapa une série de chiffre avant de poser son empreinte sur le détecteur. Elle n’avait pas accès à grand-chose, restant une étrangère aux affaires de la planète, mais certains petits secrets mineurs lui étaient accessibles, et l’endroit où ils allaient en faisait partie.
Une courte attente et la porte se rouvrit, à plusieurs centaine de kilomètres sous le sol. Face à eux un immense couloir circulaire, le sol aussi bien que les murs étaient taillés à même la glace, d’étrange couleurs se mouvaient sous leur surface, donnant une sensation de vie au lieu.

-Un effet géologique dont j’ai oublié le nom, la compression lumineuse dans la glace reflète des couleurs lointaines, une sorte de mirage souterrain, expliqua Alice.

Ils avancèrent dans la galerie pour finir par rejoindre une petite alcôve taillée dans la glace où se trouvait quelque meuble, une table et des chaises, une matière rappelant le plastique, mais laissant émaner une douce chaleur. Alice s’assit, invitant Dahl à faire de même face à elle, de part et d’autre de la table.

-Je conseille à vôtre homme de s’installer aussi sur l’une des places, le froid est saisissant si l’on ne bouge pas.

Alice fit glisser sa main sous la table et en ressortit verre et boisson pour elle ainsi qu’une série de flacon hermétique. Un alcool apprécié des Volus, et en condition pour être bu.

-Ici nous serons tranquille.

Alice se servit un verre avant de poursuivre.

-Dans un délai très court je vais avoir besoin d’équiper un corps armés avec un équipement de qualité, intraçable numériquement, et fourni directement dans les systèmes terminus. Vôtre accès au catalogue d’Elkoss Combine et votre situation au sein des terminus fait de vous un choix idéal. Je dois cependant admettre que vos liens avec les ravageurs m’inquiète. Pourriez-vous me garantir ce genre de livraison sans que je me retrouve en guerre avec Oméga ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant (banni du Protectorat)
Rang : Maître de la finance
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3123-omnitech-personnel-de-dahl-elkoss


Roi de la Chasse Sauvage
Messages : 1708
Crédits : Sabrus - DeviantArt

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Ven 26 Juin 2015, 18:10
Rencontres sur Novéria



« En effet, je connais un endroit nettement plus agréable pour discuter, loin des rares oreilles qui osent être indiscrètes ici. »

Dahl ne releva pas le terme ''rare''. A ses yeux, l’espionnage industriel, discret mais existant, devait plutôt être la norme ici.
Il suivit l'humaine jusqu'à un ascenseur nécessitant un code et une empreinte digitale. Une nouvelle preuve de ses relations avec le pouvoir de Novéria. Le trio descendit dans les profondeur de la planète, jusqu'à un couloir aux murs glacés réfléchissant des couleurs sans que l'on puisse en déterminer l'origine. Le tableau ainsi offert était assez joli, mais surtout hypnotisant.

« HUUUF. Comment obtient on ce genre de décors? »
« Un effet géologique dont j'ai oublié le nom, la compression lumineuse dans la glace reflète des couleurs lointaines, une sorte de mirage souterrain. »
« HUUUF. Je vois. »

Rapidement ils atteignirent une petite salle meublée, ou Sharp prit place en conseillant aux hommes de l'imité. Dahl ne s'en priva pas et acquiesça d'un signe de tête la question silencieuse de Bringtown. L'humain prit également place, légèrement à l'écart du duo. Après quoi la femme sortit plusieurs alcools, y compris des volus préparés en bonbonne.

« Ici, nous serons tranquille. », annonça-t-elle tout en se servant un verre. Dahl l'imite, prenant l'une des bonbonnes et l'accrochant à sa combinaison, juste le temps de boire une gorgée. Il ne comptait pas se saouler trop tôt.

« HUUUF. Cela semble en effet être l'endroit idéal. HUUUF. Je vous écoute. »
« Dans un délai très court je vais avoir besoin d’équiper un corps armés avec un équipement de qualité, intraçable numériquement, et fourni directement dans les Systèmes Terminus. Vôtre accès au catalogue d’Elkoss Combine et votre situation au sein des Terminus fait de vous un choix idéal. Je dois cependant admettre que vos liens avec les Ravageurs m’inquiète. Pourriez-vous me garantir ce genre de livraison sans que je me retrouve en guerre avec Oméga ? »

Le volus prit une nouvelle gorgée avant de répondre, se donnant le temps de réfléchir. Il comprenait mieux la discrétion de l'humaine : s'il avait su ce qu'elle recherchait, il aurait fait de même.

« HUUUF. Tout d'abord, sachez que vous avez frappé à la bonne porte. HUUUF. Vous ne trouverez pas meilleur fournisseur dans les Terminus.
HUUUF. Passons maintenant à vos craintes. HUUUF. Celles sur les Ravageurs sont infondées. HUUUF. Ils n'opèrent jamais en dehors d'Oméga. HUUUF. A moins que vous ne les attaquiez, HUUUF, vous n'entrerez pas en guerre contre eux. »


Pour commencer, des paroles rassurantes. Et vraies, pour une fois : les Ravageurs étaient l'armée d'Aria, et Aria régnait sur Oméga, pas sur les Terminus.

« HUUUF. En revanche, concernant l’approvisionnement... HUUUF. Si nous aboutissons à un accord, HUUUF, c'est moi qui serait le plus exposé. HUUUF. Si les Ravageurs apprennent que je les double, HUUUF, ils me le feront payer. HUUUF. Et là, oui, votre approvisionnement sera affecté. HUUUF. Néanmoins, vous n'y perdrez pas d'argent. HUUUF. Je ne serai plus là pour le réclamer. »

Dahl était en effet plus exposé dans cette transaction qu'habituellement. Néanmoins, il n'avait pas bâti sa fortune sur la prudence. Et le fait de prendre des risques permettait de gros bénéfices.

« HUUUF. Il y a deux mois, j'aurai arrêté cette discussion ici. HUUUF. Mais il se trouve que j'ai récemment acquis un spatioport. HUUUF. Suffisamment discret pour pouvoir vous fournir sans être pris. HUUUF. A condition, bien sûr, que vos activités ne se déroulent pas trop prêts d'Oméga. HUUUF. Aussi, c'est là ma première question : où, globalement, comptez vous agir ? »



Partenaires : Alice Sharp
Couleurs personnages:
 


"Tout respirait Dahl Elkoss, le seul volus plus burné qu’un krogan."
- Anton Ardak, 2202
Journal de Bord, avec présentation de mes personnages secondaires




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 113

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Ven 26 Juin 2015, 22:18


Une gorgée réchauffante d’un alcool fort sépara Alice de sa réponse.

- Les premières livraisons s’effectueront sur une ancienne base Berserker, ses propriétaires ont été chassés par le renommé commandant Shepard, il ne reste plus grand-chose de fonctionnel, mais c’est l’endroit parfait pour des échanges rapides et discrets.

Alice ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil vers l’entrée de la salle, elle se savait à l’abri ici, mais le sujet lui était trop sensible pour qu’elle puisse s’empêcher cette simple vérification.

-A termes cependant la zone de livraisons pourrait se déplacée au sein même de la ceinture d’astéroïde d’Oméga. Suffisamment loin pour ne pas attirer de regards indiscret, mais proche tout de même de la zone d’influence de la station, ce qui peut représenter un risque plus important pour vous.

Alice servit un deuxième verre qu’elle fit glisser vers le garde du corps très discret du Volus. Elle ne savait pas vraiment quel était leur rapport, mais cela la déprimait de voir un homme sans verre lorsque tout le monde était servis.

-Vous devez comprendre, que je ne vous propose pas une simple vente de caisse d’armes dans un coin sombre. Mais de fournir une véritable infanterie. Sans parler d’exclusivité, ce contrat risque tout de même de représenter une somme significative en comparaison de ce qui se vend actuellement dans les terminus. Ce qui signifie que la réussite de cette rencontre est très importante pour moi.

Une courte gorgée.

-Je serais donc prête à termes à fournir la sécurité des convois à partir du point qui vous siéra, que cela soit depuis vos hangars, ou bien sur une partie du voyage. Aria a encore beaucoup d’influence, mais son autorité décroit. D’ici quelque temps la guerre embrasera à nouveau la station, et à ce moment, il vous faudra d’autres ressources que les ravageurs, qui ont de bonne chance de disparaître, ou bien de changer d’autorité.

N’y voyez aucune menace, je me propose simplement d’être ce genre de soutien le jour où vous en aurez besoin, si vous remplissez votre part.


Alice observa le Volus calmement, elle ne pouvait vraiment le déchiffrer au travers de sa combinaison, les quariens étaient une partie de rigolade en comparaison. Elle avait à la fois révéler ses objectifs à courts termes, et sa volonté d’être une force séparée de celles déjà en place dans les systèmes terminus. A la fois un risque et une opportunité.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant (banni du Protectorat)
Rang : Maître de la finance
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3123-omnitech-personnel-de-dahl-elkoss


Roi de la Chasse Sauvage
Messages : 1708
Crédits : Sabrus - DeviantArt

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Dim 28 Juin 2015, 02:50
Rencontres sur Novéria



« Les premières livraisons s’effectueront sur une ancienne base Berzerker, ses propriétaires ont été chassés par le renommé commandant Shepard, il ne reste plus grand-chose de fonctionnel ; mais c’est l’endroit parfait pour des échanges rapides et discrets. »

Dahl hocha la tête, approuvant l’idée. Les différentes bases mercenaires ayant été vidées par le commandant Shepard n’avaient été reprises par personne, chacun craignant de subir le sort de l’ancien propriétaire. De plus, il était certain que les conciliens disposaient des locations de ces bases, et quiconque s’y installant risquerait d’être vite repéré. Toutefois, pour des échanges discrets, c’était amplement suffisant. Et de toute façon, les gouvernements conciliens ne s’intéressaient sans doute pas à ces bases, contrairement aux craintes des gangs.

« A terme cependant la zone de livraison pourrait se déplacer au sein même de la ceinture d’astéroïde d’Oméga. Suffisamment loin pour ne pas attirer de regards indiscrets, mais proche tout de même de la station, ce qui peut représenter un risque plus important pour vous. »

L’humaine servit un nouveau verre, qu’elle envoya vers Bringtown. Celui-ci s’en empara, le tint un instant, puis le but devant l’absence de réaction de son patron.

« HUUUF. Vous me demandez de prendre un risque énorme. HUUUF. Les crédits, c’est bien, mais ça ne rend pas la vie. »
« Vous devez comprendre, que je ne vous propose pas une simple vente de caisse d’armes dans un coin sombre. Mais de fournir une véritable infanterie. Sans parler d’exclusivité, ce contrat risque tout de même de représenter une somme significative en comparaison de ce qui se vend actuellement dans les terminus. Ce qui signifie que cette rencontre est très importante pour moi. » L’humaine prit une gorgée et continua, ne laissant pas Dahl l’interrompre. « Je serai donc prêt à terme à fournir la sécurité des convois à partir du point qui vous siéra, que cela soit depuis vos hangars, ou bien sur une partie du voyage. Aria a encore beaucoup d’influence, mais son autorité décroît. D’ici à quelques temps la guerre embrasera à nouveau la station, et à ce moment, il vous faudra d’autres ressources que les Ravageurs, qui ont de bonnes chances de disparaître, ou bien de changer d’autorité.
N’y voyez aucune menace, je me propose simplement d’être un genre de soutien le jour où vous en aurez besoin, si vous remplissez votre part. »


Il est des choses que la galaxie ignore. Comme l’apparence des volus. Ils sont laids, vraiment. Au fond, c’est une bonne chose qu’ils puissent cacher leur trogne sous leurs combinaisons, sans cela leurs performances commerciales seraient extrêmement réduites. Il suffirait de les voir sourire pour perdre toute confiance en eux, que ce soit justifié ou non.
Et le sourire qui s ‘étalait sur le visage de Dahl était particulièrement abominable, même pour un membre de son espèce.

« HUUUF. J’ai passé plus de dix ans sur Oméga. HUUUF. J’ai négocié avec des truands, des traitres, des mercenaires, des tueurs. HUUUF. Avec des fanatiques, des jusqu’au-bout-istes. HUUUF. Avec des individus acharnés aux opinions irraisonnées. HUUUF. Mais jamais je n’ai rencontré quelqu’un avec autant de cran que vous. » Dahl posa les deux mains sur la table le séparant d’Alice, se penchant en avant. « HUUUF. Vous avez raison. HUUUF. Aria n’en n’a plus pour longtemps. HUUUF. Et la meilleure preuve, c’est vous. HUUUF. Une simple humaine qui a le cran de corrompre le marchand d’armes officiel d’Aria. HUUUF. Si vous avez assez de courage pour ça, alors son règne se termine. HUUUF.»

Dahl se rassit tranquillement. Du coin de l’œil, il vit Bringtown se remettre à boire son verre. Visiblement, il sentait que son patron allait trouver un accord.

« HUUUF. L’idée de la base Berzerker est excellente. HUUUF. La ceinture d’astéroïdes, en revanche, c’est une folie. HUUUF. Personne n’y pensera. HUUUF. Vous allez avoir besoin de vaisseaux. HUUUF. Je vous vendrais les miens si vous n’en n’avez pas. HUUUF. Inutile de compter sur le nombre ou la protection. HUUUF. Notre meilleure arme, c’est la discrétion. HUUUF. Vous amènerez vos vaisseaux à mon spatioport, et je chargerai la cargaison. HUUUF. Au vu de tous. HUUUF.
Bien sûr, les boîtes camoufleront leur contenu. HUUUF. C’est la procédure normale. HUUUF. Et agir ainsi, sans se cacher, est ce qui a le plus de chances de fonctionner. HUUUF. »


Dahl était sûr que ça marcherait. Il pensa aux anciens propriétaires du spatioport, le groupe mercenaire de la Légion. Quel triste destin que le leur. Mais bon, les affaires sont les affaires.

« Autre limite, la cadence des livraisons. HUUUF. Je peux fournir une armée, si nécessaire. HUUUF. Mais ça prendra du temps. HUUUF. Cela ne doit pas impacter de façon trop visible mes livraisons aux Ravageurs. HUUUF. Selon le nombre d’homme à armer, et la qualité de l’équipement demandée, HUUUF, ça peut prendre entre plusieurs semaines et plusieurs mois. HUUUF. Je peux vous donner une estimation, si vous me donnez ces informations. HUUUF. »

Le volus fit une pause, analysant la réaction de l’humaine. Il estimait ses conditions raisonnables, mais il avait déjà eu affaire à des individus estimant qu’il devait prendre tous les risques sans contrepartie. Ces individus avaient tendance à disparaitre, et ce n’était pas toujours de son fait.
Dahl se méfiait également d’autres choses. Il ne pensait pas que les Ravageurs tenteraient de le piéger de cette manière – c’était bien trop subtile par rapport à leurs habitudes – mais il se devait d’être présent.

« Si vous êtes d’accord avec ces conditions… HUUUF. Nous pouvons réfléchir aux moyens de paiement. HUUUF. Des crédits, bien sûr, mais pour ce genre d’affaire, il en faudra énormément. HUUUF. A moins que vous ayez suffisamment d’influence pour me rendre un… service. HUUUF. Vous semblez bien connaitre Novéria. HUUUF. Sauriez-vous faire pencher la balance pour qu’ils acceptent la proposition de Dahl Terminus ? HUUUF. »



Partenaires : Alice Sharp
Couleurs personnages:
 


"Tout respirait Dahl Elkoss, le seul volus plus burné qu’un krogan."
- Anton Ardak, 2202
Journal de Bord, avec présentation de mes personnages secondaires




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 113

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Dim 28 Juin 2015, 14:49


Alice leva un sourcil à la fois amusé et surpris. Dahl ne perdait pas de vue ses autres objectifs, tel que Novéria. Lui proposait une ristourne contre ses relations était intelligent, autant faire d’une pierre deux coup. Alice prit le temps d’apprécier son verre, méditant un instant sur les paroles de Dahl.

-Pour vous donner une idée, les premières cargaisons tiendront dans deux frégates de transport, rapide et discret, mais d’ici une demi-année, il est probable que ce soit des transporteurs lourds que vous deviez charger. J’ai cependant conscience des risques de la tâche, et je compte sur votre expertise sur le rythme à maintenir pour ne pas alerter toute la station.

Elle leva son verre vers le garde du corps, félicitant son choix de boire, et y voyant une certaine forme de succès en devenir, s’il n’y avait pas de contrat possible, il n’aurait pas posé ses lèvres sur la coupe.

-Les crédits ne seront pas un problème Dahl, cependant en signe de bonne foi, je peux vous proposer ceci. Bien que je ne puisse influer sur votre rendez-vous avec le représentant du directoire, qui je vous l’annonce, est un galarien des plus désagréable et pessimiste. Je peux cependant parler de vous à l’un des membres important du directoire. Si vous proposez un projet qui en vaut la peine, et que vous demandez à situer vos installations dans le secteur 23. Alors votre projet sera appuyé.

Il était difficile de savoir ce que penser réellement le Volus, et son compagnon tout aussi discret n’aidait pas non plus. Cependant les paroles du Volus semblaient exprimer plus de scission avec sa mécène d’Oméga. Fallait-il s’engouffrer dans la brèche ? Ou valait-il mieux attendre de voir si le Volus pouvait remplir un contrat avant de lui faire confiance ?

-Je prendrais le meilleurs équipement personnels que votre catalogue propose, vous aurez bien vite les chiffres exact des premières demande, par serveur sécurisé, je compte sur vous pour me faire une estimation claire des premier coûts. Je tiens à vous prévenir Dahl, je suis généreuse mais pas idiote, je connais le tarif du marché, et si je suis prête à concéder un pourcentage en guise de prise de risque, je ne me laisserais pas voler. Et ni Oméga ni les Terminus ne vous protégeront des compensations que j’exigerais.

Alice menaçait le Volus, ou plus exactement, elle menaçait ses envies de malhonnêteté si il en avait, une obligation nécessaire quand on négociait avec un représentant des Terminus.

-Si vous souhaitez renégocier nos contrats une fois qu’ils seront signés, je demanderais un face à face, pas de changements majeurs sans cela. Bien entendu vu les risques de notre petit partenariat, évitons tout de même de nous voir chaque semaine. Cela vous convient-il ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant (banni du Protectorat)
Rang : Maître de la finance
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3123-omnitech-personnel-de-dahl-elkoss


Roi de la Chasse Sauvage
Messages : 1708
Crédits : Sabrus - DeviantArt

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Lun 29 Juin 2015, 00:48
Rencontres sur Novéria



Dahl laisse l’humaine terminer avant de répondre. Dans sa tête, il retenait déjà l’information qui l’intéressait le plus : s’installer dans le secteur 23. Ne connaissant pas la planète, n’importe quel secteur lui convenait. S’il avait plus de chances au 23, ce serait le 23 !

Il était désormais temps de régler les derniers détails de la négociation.

« HUUUF. Ne vous en faites pas pour la discrétion. HUUUF. J’ai énormément à perdre sur cette affaire, HUUUF, soyez sûre que je ferai tout pour que ça se déroule au mieux. HUUUF. Je pourrai vous envoyer des cargos lourds dans 6 mois, HUUUF, peut-être même avant. HUUUF. »

Il fallait avouer que même si les Ravageurs étaient nombreux, ils n’étaient pas non plus en nombre illimités. Dahl estimait que la majeure partie de l’armée d’Aria devait déjà être équipée, et que les cargaisons toujours demandées étaient surtout là pour fausser les estimations et faire des réserves. D’une certaine manière, la proposition de Shark tombait à pic, car Dahl n’avait pas les moyens d’obliger les Ravageurs à continuer à acheter et à lui faire faire des bénéfices une fois qu’ils n’auront plus besoin de s’équiper. Fournir l’humaine serait un excellent moyen de maintenir le chiffre d’affaire de l’entreprise.

« Je suivrai également vos recommandations concernant le secteur 23. HUUUF. Mon projet est bon, votre soutien devrait donc suffire. HUUUF. »

Dans le cas contraire, il sera toujours temps de revoir à la hausse les prix des armes, se dit le volus. Néanmoins, il préférerait vraiment réussir à s'installer sur la discrète planète.

« Concernant l’équipement, je vous ferai parvenir un catalogue complet. HUUUF. Toutefois, le mieux est probablement l’équipement de Armax Arsenal. HUUUF. C’est ce qu’utilise l’élite de la Hiérarchie turienne. HUUUF. Notamment la Garde Noire. HUUUF. Evidemment, intraçable. HUUUF. Et coûteux aussi, HUUUF, d’autant plus que même dans l’espace concilien, HUUUF, vous auriez du mal à en acheter. HUUUF. Mais ne vous en fait pas, mes tarifs sont raisonnables. HUUUF. »

Le volus doutait que l’humaine puisse réellement exécuter ses menaces. Mais l’on n’était jamais trop prudent. Sans oublier qu’elle pourrait être une alliée précieuse, à l’avenir. Notamment si Aria chutait véritablement.

« Je ne pense pas que nous aurons à revoir ces conditions. HUUUF. Mais nous ferions mieux de rester en contact au cas où. HUUUF. Votre demande était très sécurisée, mais je me méfie d’un grand nombre d’intermédiaires. HUUUF. Et en cas d’urgence, c’est trop lent. HUUUF. J’ai de bons experts techniques qui peuvent nous créer une ligne directe sécurisée. HUUUF. Si vous en avez aussi, mettons-les en contact. HUUUF. S’il faut absolument nous voir en face-à-face… HUUUF. Nous éviterons Oméga et ses abords. HUUUF. »

Le volus quitta son siège, s’étirant les bras.

« Maintenant, si vous voulez bien m’excusez… HUUUF. Je n’aimerai pas attirer l’attention avec une absence trop prolongée des secteurs publics. HUUUF. D’autant plus que j’aimerai voir le Directeur. HUUUF. Même s’il est désagréable, pourri jusqu’à la moelle et trouillard. HUUUF. Y a-t-il autre chose dont vous préféreriez que nous parlons maintenant et pas à distance ? HUUUF. »



Partenaires : Alice Sharp
Couleurs personnages:
 


"Tout respirait Dahl Elkoss, le seul volus plus burné qu’un krogan."
- Anton Ardak, 2202
Journal de Bord, avec présentation de mes personnages secondaires




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 113

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Lun 29 Juin 2015, 01:44


Alice écouta patiemment le Volus. Il semblait soudain bien plus serein face à sa demande, comme si il réalisait que d’autre de ses plans y trouveraient leurs comptes. L’important étant qu’elle avait obtenu ce qu’elle espérait, et cela avec une négociation presque facile si l’on connaissait un tant soit peu la difficulté en affaire des Volus. Elle accepta d’un hochement de tête les recommandations du Volus concernant son catalogue, elle vérifierait bien entendu le tout, mais elle avait une certaine confiance en l’expertise du marchand.

Elle refit rapidement le tour de la discussion, vérifiant que tout avait été dit. Elle aurait ses armes, et le Volus de l’argent et un nouvel allié potentiel, sans parler des bénéfices qu’il espérait retirer de Novéria. Elle se leva au même instant que lui, l’homme se redressant tout aussi vite. Leur discussion était terminée, et faire durer ce genre d’entretien n’était pas une bonne idée, même ici.

-Non, je pense que ce sera tout, mes spécialistes contacteront les vôtres d’ici votre retour chez vous. Et je m’occuperais de contacter ma connaissance au directoire pendant votre rencontre avec son représentant. Dahl Elkoss, ce fut un plaisir de faire affaire avec vous. Laissez-moi donc vous raccompagner jusqu’à l’ascenseur.

D’un pas tranquille de personnes satisfaites, les deux nouveaux partenaires avancèrent vers l’ascenseur. Dahl y entra, suivit de son protecteur. Alice les gratifia d’un dernier salut avant que les portes ne se referment, la laissant seule dans la splendeur glacée. Après un soupir, elle claqua des doigts, deux gardes de Novéria, armé, sortirent d’une autre alcôve non loin de celle qui les avait abrités. Elle n’avait heureusement pas eu besoin de faire appel à eux, il aurait été dommage que le sang salisse cet endroit. Il n’y avait pas grand-chose qui aurait pût la mener à de telles extrémités, mais Aria avait des partenaires souvent étrange, pour de ne pas dire fou, et elle ne pouvait pas se permettre une esclandre dans son projet, mieux valait un Volus mort, qu’un Volus qui parle trop.

Avec un sourire elle se décida à passer la communication promise. C’était une belle journée pour les affaires.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant (banni du Protectorat)
Rang : Maître de la finance
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3123-omnitech-personnel-de-dahl-elkoss


Roi de la Chasse Sauvage
Messages : 1708
Crédits : Sabrus - DeviantArt

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   Lun 29 Juin 2015, 02:19
Rencontres sur Novéria



Dahl regardait les murs défiler devant lui tandis que l’ascenseur montait. Il sentait que Bringtown avait envie de parler, malgré son silence.

« HUUUF. Qu’y a-t-il ? »
« Monsieur… Doubler Aria, c’est un jeu dangereux. Surtout que vous n’y gagnez pas tant que ça. Vous avez déjà des crédits, et Novéria… Vous auriez réussi à être accepté de toute façon. »
« HUUUF. En effet. HUUUF. Mais cet accord ouvre de nouvelles possibilités. HUUUF. Ne cherchez pas à trop en savoir. HUUUF. Ou à trop vous en souvenir. HUUUF. »
« Évidemment, monsieur. »

Le reste de la montée se déroula dans le silence. Une fois arrivé, Dahl n’eût pas à attendre longtemps pour recevoir l’invitation du directeur. Il se rendit directement au bureau, laissant Bringtown dans la salle d’attente.
Le galarien se leva en voyant le volus, l’invita à s’asseoir. Et puisque son temps était précieux, il entra directement dans le vif du sujet.

« Monsieur Elkoss, le Directoire est ravi de votre visite. Votre projet a été méticuleusement étudié, et nous avons encore quelques questions le concernant avant de vous rendre notre verdict. »
« HUUUF. Je vous écoute. »
« Tout d’abord, il s’agit d’une construction d’une assez grande taille. Plus que les habituels laboratoires. Le Directoire aimerait en savoir plus, notamment pour prévoir les éventuels problèmes logistiques, et de localisation. Nous aimerions aussi en savoir plus sur ce que vous comptez y faire. »
« HUUUF. Il est grand pour pouvoir faire certains tests en grandeur nature. HUUUF. Nous aurons également un certains nombres de choses à construire sur place. HUUUF. C’est pour cela que le laboratoire contient également des ateliers de montages. HUUUF. Vous comprendrez que je ne vous donnerai pas plus d’informations. HUUUF. Après tout, ce n’est pas pour rien que je suis à Novéria. HUUUF. Tant qu’à la localisation, bien que je m’en remette à votre expertise, HUUUF, on m’a conseillé le secteur 23, qui semble correspondre à mes besoins. »

Le galarien cligna des yeux, dévoilant sa surprise.

« Oh, le secteur 23 donc… Ma foi oui, il devrait vous correspondre… mais il est assez récent, je doute que le Directoire accepte. »
« HUUUF. Je tente le coup quand même. HUUUF. D’autres questions ? »
« Mmmh, nous nous interrogeons également sur les raisons de votre choix. Votre entreprise est basée dans les Terminus : que vous apporte donc Novéria ? »
« HUUUF. La sécurité. HUUUF. Les employés parlent facilement dans les Terminus. HUUUF. On dit que ce n’est pas le cas sur Novéria. HUUUF. »
« La confidentialité est notre spécialité, monsieur Elkoss. »
« Parfait. HUUUF. Maintenant, j’ai cru comprendre que votre temps était précieux ? HUUUF. »
« Oui, monsieur Elkoss. Je vous recontacterai bientôt. Au revoir. »

La volus quitta le bureau. Il était peu probable que l’on fasse encore appel à lui ; désormais, le succès de sa demande dépendait de ce qu’il avait déjà dit, ainsi que du soutien de l’humaine. Dahl se dirigea vers l’hôtel du spatioport, se préparant à rester sur place si l’accord était accepté.

Il le fût, le soir même. Dès le lendemain, Dahl faisait commencer les travaux. Une journée après, il quittait Novéria, sa présence n’étant plus requise. Il devait désormais retourner sur Oméga, et commencer à transporter les installations qui seraient misent dans le complexe. Des lasers testant la résistance de différents matériaux, des installations permettant de construire des mécanismes et des engins, de l’électronique de haute volée. Certains produits par ses autres usines, d’autres achetés.
En peu de temps, tout serait prêt. Et Dahl Terminus pourrait alors commencer la recherche et la conception de nouveaux véhicules de guerre au sol, s’implantant plus fortement encore dans le marché militaire.



Partenaires : Alice Sharp
Couleurs personnages:
 



"Tout respirait Dahl Elkoss, le seul volus plus burné qu’un krogan."
- Anton Ardak, 2202
Journal de Bord, avec présentation de mes personnages secondaires




Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontres sur Novéria   
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontres sur Novéria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Nébuleuse de la Tête de cheval-