AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4124

MessageSujet: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Dim 17 Mai 2015, 01:19
Intervention MJ : OuiDate : 25 Avril 2200 RP pouvant être violent
J'ANGO GARNAR ♦ HERATIUS HAR SHIERAK ♦ MYRA LUMIENA ♦ KALANK DRALOT ♦ VINDEX TREYN ♦ MJ
La Colère de Tuchanka - La Bataille de Calandor


    Tuchanka ▬ Orée du Temple de Calandor

    Le mois d'Avril 2200 avait été particulièrement sombre pour le rocher qu'était Tuchanka. Bastion de la rébellion krogane, condamnée à un hiver nucléaire sans fin, elle avait retrouvé un espoir et un éclat au moment même où la Galaxie se rapprochait de sa perte. Et depuis, c'était d'une main de fer qu'Urdnot Wrex gouvernait les clans. Mais au cours des années, cette poigne vieillissait et était étourdi par les grognements incessants du Conseil. L'ordre des choses reprenait alors le pouvoir et c'était fougueusement que Jurdon Gorx n'avait pas hésité à poignarder son mentor et ami. Mais son plan - loin d'être infaillible - avait échoué et son nouvel ennemi avait su se retrancher dans une forteresse sacrée. Sa traitrise avouée au grand jour, il n'avait pas d'autres choix que de terrasser les dissidents pour reprendre le royaume. Or, cela faisait bientôt un mois que le Temple de Calandor où était retranché Wrex subissait un siège oppressant. En haut, dans leurs vaisseaux, les forces conciliennes assistaient à la débâcle en demeurant impuissant. Cette histoire ne pouvait alors se régler qu'à la manière des krogans. Ou plutôt : en faisant couler le sang. Et l'attente n'avait que trop duré.

    Impatients et insolents, les pas de Gorx jonchaient le sol ensablé qui parcourait d'une part et d'autre les colonnes détruites ayant composé, d'antan, l'entrée du Temple. Dans sa Battlemaster ornée d'ocre et d'or, il s'agitait devant ses hommes, prêt à donner l'assaut. Un assaut qu'il concoctait depuis déjà trop longtemps, loin dans ses tentes, tandis qu'au cœur du fort, on préparait soigneusement la contre-attaque tout en espérant que l'adversaire soit suffisamment loyal. Mais même chez les krogans, il n'y a pas de victoire sans honneur. Et quand bien même, Wrex savait qu'il n'y avait pas que l'honneur en jeu et que son temps était compté. Se tenant devant la gigantesque porte close qui le séparait du spectacle mouvementé qui avait lieu dehors, il regardait ses alliés. Divers soldats étaient postés là, à patienter jusqu'à ce que quelque chose se mette à bouger. Le visuel aux tours était suffisamment clair : les insurgés approchaient. Les assiégés, eux, priaient. Le combat serait rude. Et les deux leaders étaient conscients qu'il ne restait plus qu'à motiver leurs troupes.

    Le chef Urdnot se redressa, faisant valoir sa taille avantageuse. Pour son espèce, il était impressionnant. Fièrement, il activa son omni-tool. Les communications avaient beau être brouillées vers l'extérieur, elles continuaient à fonctionner à l'intérieur. Il pourrait alors s'adresser à l'ensemble de ses hommes. « Mes amis... Comme vous le savez, la fin est proche. Nos ennemis sont dehors et d'une minute à l'autre, ils seront là. » Au même moment, le chef Jurdon avait relevé le museau et avait réussi à grimper sur l'un des piliers brisés. De sa hauteur, il voyait une centaine de ses fidèles, casqués et armés. « Nous préparons cette attaque des jours, des semaines. Et puisque Wrex ne veut pas sortir se battre comme il le devrait, nous n'avons - désormais - pas d'autres choix que de forcer le Temple. » Les deux discours débutaient. « Gorx est impitoyable, malin, charismatique. J'ai déjà combattu un tas d'ennemis mais lui sera plus que coriace et il fera tout pour gagner sa place sur le trône. Ses pantins vous abattront sans honte et sans gloire. » « Nous n'avons pas le droit à l'erreur. Ces criminels nous obligent à saccager un héritage d'une valeur inestimable. Ils ne méritent pas notre pitié. Ils méritent la mort ! » « Et si vous croyez qu'ils servent la cause de notre espèce, vous vous trompez. Ils suivent un traitre qui n'a même pas osé me regarder en face lorsqu'il s'est finalement révélé au grand jour. Mais plus encore : c'est un fou qui collabore avec les pires raclures de la Galaxie... » « Comme vous, j'ai pensé que ce héros pouvait être notre sauveur. Il était l'espoir de notre race... Il avait vaincu le génophage ! Et regardez ce qu'il est devenu ! Un serviteur écervelé d'un Conseil qui ne se préoccupe que de lui-même. Est-ce ça que nous voulons pour les générations futures ? Des incapables, soumis et lâches ? » « Je ne vais pas vous cacher que nous sommes en position de faiblesse. Ce siège nous l'aura durement appris. Mais si je n'avais pas cru en l'impossible, je ne me tiendrais pas devant vous à tenir ces paroles. Tant qu'il en restera un, nous aurons une chance de gagner. » « Ils sont faibles, sans ressources. Ils n'ont que des illusions et des espérances que nous allons leur enlever de la plus brusque des façons. Peu importe combien ils peuvent être dedans : ils ne tiendront pas. »

    Wrex et Gorx s'arrêtèrent un court instant, profitant des regard qui étaient rivés dans leur direction. L'insurgé prit alors son marteau de guerre en main et le montra aux dizaines de boucliers qui faisaient bloc devant lui. « Nous y sommes, camarades. Bientôt, l'existence d'Urdnot Wrex ne sera plus qu'un souvenir et Tuchanka pourra renouer avec ses ancêtres. Et Calandor lui-même sera témoin de notre triomphe ! » L'assiégé n'avait que son loyal fusil à pompe qu'il maniait avec nostalgie. Il était incapable de se rappeler de la dernière fois où il s'en était servi mais il n'avait jamais manqué un combat primordial. Celui-ci ne faisait pas exception. « Aujourd'hui, beaucoup périront pour l'ambition d'un inconscient. Vous, vous tous... Vous m'avez érigé en héros. Mais il n'en est rien. J'étais aussi un inconscient et j'ai pris des risques inconsidérés pour mon peuple. Par chance ou par miracle, j'avais un ami pour m'épauler et me guider. Un ami bienveillant. Jurdon Gorx, lui... Il n'y a pas de bienveillance dans ses actions. Rappelez-vous cela : s'il remporte la bataille, il n'y aura plus que guerre et sang versé. Alors battez-vous contre ça. Battez-vous pour la paix. Et ensemble... Ensemble... » « Nous vaincront ! »

    Solennellement, Gorx avait brandit son marteau vers la porte, signe qu'il donnait pour que ses troupes avancent. Bientôt, cette immense gardienne sera détruite et le combat commencera. Et pour l'un des deux prétendants... C'est le commencement de la fin.



      ORDRE DE PASSAGE : J'ango - Vindex - Heratius - Myra - Daska
      Si vous avez un problème pour poster, contactez Lleyton Benam.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Mercenaire
Rang : Clone
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 334

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Mar 19 Mai 2015, 01:28


« … Et maintenant, on s'apprête à mener l'assaut sur le temple. Par ailleurs, c'est ici que j'ai décidé d'arrêter. Quelqu'un veut prendre le relais ? » expliqua le deuxième clone.
Visiblement, il n'y avait aucun volontaire.
« C'est bien ce que je pensais... Tiens ! » dit-il en tendant les vêtements de Chelod au troisième clone.
« Eh ! Pourquoi moi ?! » protesta le clone en question ( le berserker)
« Parce que tu es le plus à même de combattre. C'est ton truc non ? »
Le troisième grimaça et secoua la tête en enfilant les vêtements et combinaisons qu'on lui avait donné.
« Comme si j'avais le choix. Je ressemble à quoi comme ça ? »
« Tu me ressemble, et par extension, tu ressemble à Chelod. Ca ira. Allez, fonce ! Je t'ai tout expliqué en détail ! »

- - - - - - - -

Aux prémices du grand jour, alors que l'on avait débuté le travail d'acheminement des troupes, de la logistique et du début des préparations des opérations, J'ango avait eut l'occasion de faire un peu le tour des moyens qu'on avait mit à sa disposition. En son cas, il disposait de trente hommes. Ce qui était bien suffisant pour faire ce qu'ils avaient prévus. Comme convenu, on lui avait fait parvenir les équipements qu'il avait réclamé. Tout s'était donc bien passé comme prévu et Gorx n'avait pas mentit sur l'approvisionnement.
Les heures qui suivirent furent pour sa part consacrée à faire un peu plus ample connaissance avec ceux avec qui il allait composer et réviser sa tactique. Le plan était simple, après tout. Ce n'était pas tant sur lui que reposait les grands éléments stratégiques. Néanmoins, il savait aussi que son rôle, même si il n'était pas crucial, allait peut-être pouvoir permettre de prendre un large avantage.
L'assaut approchait désormais mine de rien à grand pas. Le temps pour notre J'ango aka Chelod de s'équiper et de se préparer qu'il allait désormais falloir se déployer.

« Ok les gars. Rassemblement, le chef arrive. » déclara t-il.

Il ramassa le grand pavois qu'on lui avait fait parvenir dans sa main gauche et attrapa son fusil à pompe graal dans la main droite. Il se dressa et alla se mettre dans le rang de tête alors que Gorx grimpait sur son pilier pour y faire son discours.
Et avec tout le cœur que Gorx y mettait, difficile pour J'ango de ne pas se sentir... différent. Lui était malgré tout le seul à ne pas être présent ici de son plein gré et était également le seul sans doute qui n'était pas si concerné que cela par l'issue des évenements. Néanmoins, et car cela servait ses propres intérêts, il allait tout de même mettre ses compétences au service de cette attaque. Qui sait. Une réussite allait sans doute lui être très profitable en plus de permettre une exploitation totale du filon de source que représentait l'entourage de Chelod.

« Le groupe un, deux et trois, vous savez ce que vous avez à faire. On se met en marche ! Maintenant ! En rang par trois ! Le protecteur au milieu !» déclara t-il.

Ils séparèrent leurs forces et firent comme le plan l'indiquait.
J'ango et son groupe étaient stationnés au sud, face à la grande entrée. Groupe T1
Un autre de ses troupes se trouvait à l'est. Groupe T2
Les derniers étaient placés à l'ouest. Groupe T3
Soit dix hommes par groupes dont neufs étaient équipés de boucliers, le dernier était un biotique. La plupart étaient armés de fusil à pompes ou d'assaut mais un homme de chaque groupe transportait également un lance-grenade.
En parallèle, il tripota également son omni-tech afin que les troupes stationnées sur les autres plans commencent à s'actionner.

Comme ils s'étaient drastiquement éloignés des alentours du temple afin d'avoir le temps de se rassembler, les troupes sous le commandement de J'ango se mirent à avancer, en rang par trois, bouclier dans une main, arme dans l'autre.

Pour l'instant, ils étaient hors de portée des tirs.
Pour l'instant seulement.

« On ressert les rangs ! » aboya t-il.

Aussitôt, les rangs qu'ils avaient composés commencèrent à se rassembler et à a serrer, amorçant le début de formation.

« On amorce la formation... »

Les krogans se mirent épaule contre épaule, le biotique de chaque groupe se trouvant une place juste entre le rang central et le dernier rang.

« Dressez les boucliers ! »

Le rang de devant dressa ses boucliers devant lui en s'accroupissant légèrement au passage. Le second rang, quand à lui, rangea ses armes et déploya ses boucliers en l'air, couvrant ainsi le premier rang et une partie du leur, ceux sur le coté externe s'assurèrent de sceller les flancs en rangeant leurs armes pour placer un éventuel second pavois sur les flancs. Le dernier rang fit de même, couvrant ainsi le dessus de la tête du second rang et la leur.

Ils scellèrent les formations en tortue et le biotique de chaque groupe déploya son champ protecteur autour de cette dernière.
Désormais, il allait falloir jouer sur la cohésion.

« On fait comme on a dit. Chacun les uns avec les autres, ne desserrez jamais les rangs sauf si je vous le dit. Un pas après l'autre. Allez ! Un... Deux...Un...Deux... C'est ça... Gauche...Droite...Gauche...Droite... »

Bien que leur vitesse eut été ralentis, les tortues avançaient respectivement de manière soudée vers le temple. La première faisant face à la porte sud, la seconde s'occupant de l'ouest, la troisième s'occupant de l'est.
Le temps qu'ils atteignent la portée de tir du temple, ils n'avaient plus qu'à espérer que le soutien qu'on leur avaient promit fasse son boulot.

Plus loin encore, les maîtres des patientaient.







Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Ven 22 Mai 2015, 21:54


Vindex était arrivé dans le temple avec quatre autres Turiens, trois étaient des frères de batailles qu'il connaissait bien, il avait servi avec eux lors de ses classes, lors de la Grande Guerre et sur d'autres théâtres d'opérations. Eux aussi avaient quitté l'armée, s'étaient engagés en tant que mercenaire, bien évidemment même s'ils était loyaux et de bons amis ce trio devaient sa présence à l'argent. Si Vindex était ici, c'était à cause du quatrième Turien, pour honorer une dette de 2190.
Année ou il avait gagné le prix du meilleur tireur mais aussi l'année ou lui fut dispensa une belle leçon d'humilité. En effet enivré par sa victoire, il crut bon d'accepter le défi lancé par le Turien qui lui avait remis son prix. Ce Turien se trouvait être l'un des meilleurs tireurs de la galaxie, Treyn le savait mais il ne voulait pas reculer devant un tel défi, s'il l'emportait son égo aurait été comblé pendant un bon siècle. Hélas pour le jeune soldat, il n'avait clairement pas le niveau contre cette légende vivante qui lui colla une défaite cuisante. En effet qui pouvait rivaliser au tir de précision face au grand Garrus Vakarian hormis le Commandant Shepard ? C'est ainsi que Vindex perdit son pari et eut une obligation de rejoindre Garrus le jour ou il aurait besoin de lui.

Dans le hall du temple, des dizaines de Krogans étaient réunis, il y avait aussi des Turiens de la Hiérarchie, des Galariens, des Humains et des Asaris, une attira son attention. Non c'était impossible qu'elle soit là, il devait rêver. Il s'avança vers elle :

« Myra Lumièna ? Demanda t-il.

-Oui, c'est bien moi vous êtes ?


-Ça faisait longtemps, dit le Turien en retirant son casque un léger sourire sur le visage.

-Vindex Treyn ? Heureuse surprise de vous revoir aujourd'hui. Vu la situation je pense qu'on aura besoin de personne comme vous pour tenir.

-Je vous retourne le compliment, j'ai été tout aussi surpris de vous voir ici. Alors qu'est ce qui vous amène ici? Tuchanka n'a pas une très bonne réputation touristique. Je suppose que vous êtes ici pour le travail?

-Oui effectivement, je venais profiter de l’occasion me faire des alliés chez les krogans. Il est toujours utile d’avoir des clients comme eux. Mais la situation en a visiblement décidé autrement. A moins que je trouve un moyen au contraire de m'en servir comme une oportunité. Mais qu'es qui vous amène vous ? Il ne me semble pas que vous étiez dans la hiérarchie pourtant ?

-Et je n'y suis toujours pas retourné. Ma présence ici n'est pas vraiment de ma volonté. Je dois une faveur à Garrus Vakarian et je suis là pour l'honorer mais c'est une longue histoire,
dit-il en pointant le héros Turien du doigt. Le destin est joueur vous ne trouvez pas ?

-Plus que jamais en effet. D'après le plan que l'on m'a exposé nous ne combatterons pas côte à côte mais si jamais il arrive que je me trouve près de vous. Sachez que je vous couvrirais.

-Je ferais de même si le cas se présente. Il entendit une voix l'appeler derrière lui. Si vous voulez bien m'excuser, je crois que l'on a besoin de moi, soupira t-il avec un léger sourire, il remit son casque. A bientôt Myra.

-Bonne chance Vindex. »

Il fit un léger signe de tête à l'Asari avant de retourner vers son escouade. Revoir un visage familier était toujours agréable surtout en sachant l'enfer qui les attendaient. Garrus indiqua aux membres du commando les endroits ou ils seraient ainsi que la stratégie globale. Lui occuperait la tour Nord Est.

Un Krogan habillé d'une armure rouge monta sur un piédestal, c'était Urdnot Wrex, leader Krogan reconnu dans la galaxie. Il était bien plus impressionnant que les autres Krogans, aussi bien de par sa taille que par son charisme. Ce dernier entama un discours enflammé, le genre de discours qui donne du baume au cœur, qui réveille l'instinct guerrier et qui galvanise les troupes. Le reptile était un meneur d'hommes, c'était indéniable. A la fin de son speech les cris des guerriers emplirent le hall pour former un brouhaha assourdissant. C'était l'heure de la guerre.

___________________________________________

Le jour se levait sur Tuchanka, la planète natale des Krogans. Un désert s'étendait jusqu'à l'horizon. Le Temple de Calandor trônait fièrement au milieu de ce lieu aride, ses tours défiant le paysage. Vindex se trouvait sur l'une d'entre elles. Avec lui se trouvait cinq autres hommes. Trois armés d'une arme de précision, un autre d'un lance grenades et le dernier maniait une mitrailleuse lourde qui était fixé sur pivot.Le Turien avait échangé quelques mots avec les autres soldats, se présenter ou simplement discuter un peu pour détendre l'atmosphère. Tous savaient que le combat qui approchait n'allait pas être une partie de plaisir. Cependant peu importe leurs origines, ou les conflits passés. Aujourd'hui comme lors de la Grande Guerre ils étaient unis dans un seul et même but écraser leur adversaire.
Le Turien vérifia une énième fois son arme, la sécurité avait été levée, l'arme chargeait prête à faire feu. Elle n'attendait plus qu'un doigt se pose sur sa gâchette. La lunette de visée était elle aussi réglé à la perfection. Non il n'avait rien oublié, il était prêt.

A quelques kilomètres de là, de gros nuages de poussières se mouvaient. L'armée de Gorx avançait doucement mais elle serait bientôt là. Un frisson parcourut la colonne vertébrale du mercenaire. D'excitation ou de peur ? Lui même ne le savait pas.

Les heures passèrent lentement, la tension était palpable, personne ne bougeait. Une alerte s'afficha sur son casque indiquant une zone assez éloignée d’où émanait une dizaine de signature en mouvement. Il zooma avec les jumelles, il put apercevoir une masse avançait vers eux. Il zooma encore, et distingua des boucliers particulièrement imposant, suffisamment pour recouvrir un Krogan. Une sphère d'énergie les protégeaient. Les assaillants étaient encore loin, le biotique ne tiendrait pas toute la distance, il se fatiguera avant d'atteindre les murs.

« Ici Treyn, escouade Alpha 4. Contact à l'Est au moins une dizaine d'ennemis, avec bouclier biotique, annonça Vindex. Des rapports similaires rapportaient la même chose à l'Ouest et en face de la porte principale. Il déploya le bi-pied de l'arme et l'appuya contre un muret, les cibles en joue. En attente des ordres ! »


Treyn Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hégémonie
Rang : Amiral des Flottes Butariennes
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 143

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Lun 25 Mai 2015, 14:35
L’amiral ne s’était pas du tout rendu du temps qui avait défilé. Cela devait faire plusieurs jours ou pas. Beaucoup d’heures, en tout cas. Il avait encore passé énormément de temps avec le général, la matriarche et le Chelod, il leur fallait voir chaque partie, chaque parcelle des plans et des manœuvres. Les deux officiers Butariens étant peut-être à l’origine de cela, les hauts gradés de l’Hégémonie à ce stade-là atteignaient presque naturellement un haut niveau de prudence et de méfiance qu’ils voulaient sans cesse pouvoir prévoir le plus loin possible. Être pris au dépourvu quand on est militaire est très souvent bien plus que désagréable en bien des points, l’espèce avait pour habitude cette éternelle volonté de pallier à cela en imaginant au mieux ce qui pouvait se dérouler, les imprévus, quand ils sont trop gros, sont les ennemis, plus l’armée d’en face.
Quoi qu’il en soit, à force de discuter et planifier pendant longtemps sur les cartes et sur le terrain et de s’organiser avec sa flottille, il avait plus ou moins perdu le fil du temps et avait probablement fortement déréglé son cycle du sommeil, même s’il s’était reposé à maintes reprises, ne se laissant pas avoir la fatigue, il sentait qu’il aurait bien besoin de congés après ces événements. Il lui faudrait passer devant le Galan’Tark pour les réclamer, il n’aimait pas l’idée de le déranger pour des trucs de syndicalistes. Mais il le sentait, si pour l’instant, son corps tenait le coup, dès que tout cela serait fini, il tombera de fatigue. Et à ce moment-là, il ne voudra qu’être à Khar’Shan dans un appartement, tranquille.

Sorti de ses pensées, il regarda l’heure. Déjà, bon sang. Bon, tout semblait prêt. Il avait inspecté l’artillerie plus tôt avec son collègue, ce dernier semblait avoir été ravi des modèles et de leurs servants, il faut dire que du professionnalisme et du sérieux dans de telles armes pouvait étonner de la part des Krogans. En même temps, à part eux, leurs réelles pensées sur toutes les armes de guerre étaient méconnues, si ce n’est une gâchette nucléaire trop facile. Même les Butariens qui prisaient encore ce moyen de destruction ne le gardaient que comme dissuasion, bien que l’espace ait offert des possibilités à l’atomique. Sans doute les scientifiques et les dirigeants Krogans d’époque ne connaissaient pas ou bien trop peu des résistances de la fission.
Après, ce fut le tour de l’infanterie, des troupes régulières puis ensuite des commandos. Les troupes semblaient prêtes à en découdre, bon point. Leur équipement était convenable et la disposition était bonne. Jurdon Gorx avait mis sur pied une armée solide, ils avaient en leur main un très bon outil de guerre, la victoire semblait être une promesse réalisable sans grand mal, fut-il qu’ils s’en servent bien et que l’ennemi soit balayé par les dites bonnes actions.
Les commandos, Asaris d’abord. Elles partiraient apparemment avec le gros des forces sur le front. Tant mieux. Bien que cet Azur Stellaire semblait avoir tout intérêt à les soutenir, l’amiral ne connaissait aucune de leurs motivations, il n’aurait pas aimé l’idée d’un contingent spécial aussi incertain et dont la confiance ne pouvait être prouvée dans l’immédiat. Cela le rassurait de savoir que les hommes du Régiment Libre de Khar’Shan agiraient seulement avec les Krogans et eux-mêmes, pas de risque intérieur. Ces dernières étaient bien armées, ce serait une troupe de qualité efficace pour le Sud, avec de telles combattantes aux pouvoirs biotiques leur permettraient de débloquer bien des situations coincées.
Arrivent alors les commandos Butariens, le général les avait passé en inspection avant même l’affaire, ils étaient prêts et ce depuis bien longtemps. Leurs armes et munitions, leur tenue et leurs défenses : tout était prêt. Et il le fallait, leur action pourrait bien saborder les défenses ennemies.

Tout était en place, l’horaire était atteint, il avait rejoint le poste de commandes aménagé pour la bataille, au centre de campement, il n’avait pas fait attention si c’était une autre salle ou les quartiers de Gorx qui avaient été fournis en installations. Les autres décisionnaires s’y tenaient, il ne vit pas la matriarche mais ne s’en préoccupa pas plus, le Chelod était parti avec le groupe principal, il semblait avoir une tactique singulière pour pénétrer avec prudence dans le temple. Son collègue, lui, semblait être décidé à s’occuper de l’artillerie, il avait apparemment servi dans une compagnie de tels véhicules et lui laissait le commandement des hommes de terrain. Heureusement qu’il avait eu une formation de terrain dans les unités spéciales, sinon ç’aurait été cocasse comme état-major. Un troisième confrère était avec eux : il s’agissait du commandant Ocrato Romfoth, qui mènerait l’assaut avec les soldats. Les deux se saluèrent dans les traditions butariennes. Ils se tenèrent au courant de ce dont ils auraient besoin de savoir pour l’opération qu’ils avait nommé « Oprathor ». Ils embarqueraient dans deux camions pour se diriger au Nord, ils seraient accompagnés de deux véhicules supplémentaires en guise d’escorte. Pendant ce temps-là, les canons tonneront sur les défenses extérieures et une certaine fraction d’entre eux frappera la cible au moment voulu.

Quelques minutes plus tard, tout était lancé. Le camp s’était vidé de ses centaines d’hommes pour en garder seulement plusieurs dizaines afin de défendre la zone. Dans le poste, Har Shierak observait tout cela se déplacer. Son dernier commandement terrestre remontait à plusieurs années mais il avait beaucoup fait pendant la guerre des Moissonneurs, en plus de diriger une partie des survivances spatiales. Gorx fit un discours pour motiver d’autant plus les guerriers et commença pour de bon l’assaut, le Chelod mit en place sa formation, à en entendre les communications, cela semblait être trois tortues se dirigeant vers l’entrée du temple, les autres unités s’étaient toutes mises en position, la moitié des véhicules de la base se mouvait avec les troupes pendant que l’autre moitié stationnait dans les différents points de défense. Il en vint alors à la partie qui le concernait, ses soldats des unités spéciales « mercenaires ». Le convoi était en route, contournant suffisamment le temple, ça se déroulait bien. Le combat sembla s’engager au Sud, mais il n’en sut pas plus, si ce n’est que le général ordonna aux artilleurs de pilonner sans hésitation les dispositions ennemies notées aux quatre coins du bâtiment. Ce dernier jeta un coup d’œil attentif à Heratius, guettant son signal.


Le commandant Romfoth attendait patiemment dans le Tomkah, neuf de ses subordonnés avec lui dans le compartiment à passagers. La seconde moitié était dans un second véhicule du même modèle, au milieu de la colonne, le premier et le dernier contenant quelque Krogans de réserve servant surtout à débarquer le matériel d’assaut.
Il se remémora l’équipement exact de l’escouade : dix soldats équipés de chacun d’un Vindicator, d’un Punisher, de quatre grenades frag pour la moitié et de quatre grenades inferno pour l’autre moitié ; deux ingénieurs de combat équipés d’un AT-12 Raider, d’un Punisher et de quatre grenades flash ; deux sentinelles armées d’AT-12 Raider aussi, d’un Punisher et de quatre grenades « lift » ; trois franc-tireurs avec un Kischock, un Punisher et quatre grenade collantes et pour terminer, deux porteurs d’armes lourdes, l’un doté d’un lance-roquettes ML-77, l’autre d’un lance-grenades M100, les deux avaient un M6 Carnifex pour compléter leur arsenal en plus de leurs munitions lourdes. Lui-même avait un vindicator, un carnifex et quatre grenades à fragmentation sur lui et vérifia sur armure Terminus, que tous portaient dans le groupe. Les équipement à visée thermique équipaient les casques et les armes, afin de laisser les soldats aveugles dans une possible obscurité.
Les dits hommes étaient silencieux, mais il les savait parés, c’étaient des Butariens qui avaient supporté la légendaire formation au taux d’échec faramineux. De plus, ils avaient été triés sur le volet pour faire partie du Régiment. Leur qualité et leur fiabilité n’étaient pas à prouver.
Une secousse ébranla le véhicule. Le terrain accidenté de Tuchanka était on ne peut plus rude, heureusement que les Krogans avaient crée des camions en conséquence, un Mako ou un Grizzly auraient peut-être eu plus de mal. Le trajet allait se finir, le commandant, suivant précisément l’itinéraire, guettant le moment précis, juste avant leur débarquement.

Le voici.

Il ne perdit pas un instant, appela le QG et cria : « Amiral ! »
La réponse ne se fit pas attendre, il entendit tout de suite : « Bien reçu, commandant. Général ? »

Le convoi s’arrêta, ils étaient arrivés. Ils sortirent tous immédiatement, arme à la main, déjà prêts à faire sur quoi que ce soit. Les vingt s’étaient réunis en formation avec un léger couvert, juste derrière se tenaient les quatre transports qui se faisaient décharger leur cargaison par les Krogans étant dans les premier et second Tomkah. Ces derniers se précipitaient à tout transporter derrière des rochers juste à côté des commandos. Les camions, eux faisaient feu sur le haut des murailles du temple, canardant tout éventuel défenseur du Nord. Le bâtiment, justement, était noirci par les tirs des véhicules mais encore plus par ceux de l’artillerie, ayant visé en force les deux tourelles et surtout le mur Nord, qu’ils savaient fragilisé avant le même les combats. Un trou béant se tenait au milieu du mur, les canons semblaient avoir fait leur office. Le commandant beugla plusieurs ordres, tous se mirent en branle et allèrent jusqu’au mur en courant. Postés juste devant, le commandant approcha les Krogans et leur demanda :

« - Qu’en est-il des affaires ?

- C’est prêt. Les explosifs sont en état, les caisses de munitions légères et lourdes et de grenades aussi et les Varrens sont excités.

- Alors, on y va. Juste avant notre entrée, vous les lâcherez dans le temple, OK ?

- C’est vous le chef. »


Il regarda ses hommes et ordonna de jeter une grenade flash dans les décombres. L’un des ingénieurs s’exécuta et lança le projectile. Aussitôt, les animaux furent délivrés de leurs laisses et coururent à l’intérieur du temple. Juste avant leur entrée, l’explosion de la flash se fit entendre et à partir de ce moment-là, le commandant et ses hommes coururent à leur tour dans le bâtiment, armes à l’épaule, prêts à faire feu, visées thermiques activées, avançant de couvert en couvert jusqu’à être dedans, pendant que Romfoth hurla en Butarien « En avant ! ».


Qui veut la paix prépare la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Mer 27 Mai 2015, 00:35

La Bataille de Calandor



Tuchanka, un monde désertique, inhospitalier, Myra avait rarement l'habitude de venir sur de telles planètes. D'ailleurs elle ne l'avait plus fait depuis plusieurs décennies et n'avait sans doute pas vécu de bataille aussi importante que celle qui allait éclater depuis la grande guerre. Myra était venue pour profiter de l'occasion de cette négociation axée autour des flottes pour pouvoir à terme proposer les services de son entreprise, Lumiéna Corporation, à la partie qui en sortirait vainqueur.

Malheureusement les choses se passaient rarement comme on le souhaitait. Et ici cela s'était passé d'une manière suffisamment catastrophique pour passer d'une présentation de son entreprise aux Krogans à faire partie d'une guerre civile sur Tuchanka.

Elle avait eu le choix lors de la prise de pouvoir de Jurdon, en quelques secondes elle avait dû choisir entre suivre Wrex ou aider Jurdon. Bien que le second choix semblait le plus favorable à une survie immédiate, sur le long terme elle en était venue à la conclusion que s'allié à Wrex lui donnerait quelques avantages pour l'avenir. De plus il était un emblème, un ancien héros, et était sans doute le plus à même de remporter la victoire. Elle était donc dans l'ancien temple krogan depuis maintenant le début de ce conflit sans avoir la possibilité de s'échapper, l'asari avait alors décidé de s'investir à son maximum dans la résistance. Proposant ses services à Wrex. Comme elle n'était pas stupide, Myra était accompagnée de sa sécurité personnelle, deux asaris biotique en qui elle avait parfaitement confiance qui en général faisait partie des équipes de sécurité dans les locaux de Lumiéna Corporation sur Illium. De plus elle-même était équipée d'une armure légère et avait prise ses armes, un fusil à pompe Disciple et son M77-Paladin.

Le plan avait été établit depuis déjà un moment mais avec un manque d'informations qui laisseraient comme dans tous les plans, des failles et des adaptations en situation seraient nécessaires. Mais s'était mieux que rien ils avaient quelque chose à laquelle s'accrocher pour tenter de résister. Myra discutait avec les membres de l'équipe Bêta 1 et 2. Son service dans les commandos asaris pendant plusieurs décennies à la tête d'escouades lui avait valu le droit d'assurer la coordination de ses deux escouades qui avaient un objectif crucial, défendre la porte principale du premier assaut.

Alors qu’elle vérifiait l’état de ses armes aux côtés de son équipe, un turien de ceux qui avaient débarqué avec le légendaire Garrus Vakarian précédemment arriva vers elle.

- Myra Lumiéna ?

-Oui, c'est bien moi vous êtes ? Elle ne reconnaissait pas la voie du turien et il était équipé d'un casque.

-Ça faisait longtemps.

-Vindex Treyn ? Heureuse surprise de vous revoir aujourd'hui. Vu la situation je pense qu'on aura besoin de personne comme vous pour tenir. Elle avait mis quelques secondes à le reconnaitre mais pouvait difficilement oublier Vindex. Ils s'étaient sauvés mutuellement à plusieurs reprise lors du dernier salon des nouvelles technologies sur Illium. Mais s'était une longue histoire.

-Je vous retourne le compliment, j'ai été tout aussi surpris de vous voir ici. Alors qu'est ce qui vous amène ici? Tuchanka n'a pas une très bonne réputation touristique. Je suppose que vous êtes ici pour le travail?

-Oui effectivement, je venais profiter de l'occasion me faire des alliés chez les krogans. Il est toujours utile d'avoir des clients comme eux. Mais la situation en a visiblement décidé autrement. A moins que je trouve un moyen au contraire de m'en servir comme une occasion. Mais qu'es qui vous amène vous ? Il ne me semble pas que vous étiez dans la hiérarchie pourtant ?

-Et je n'y suis toujours pas retourné. Ma présence ici n'est pas vraiment de ma volonté. Je dois une faveur à Garrus Vakarian et je suis là pour l'honorer mais c'est une longue histoire, dit-il en pointant le héros Turien du doigt. Le destin est joueur vous ne trouvez pas ?

-Plus que jamais en effet. D'après le plan que l'on m'a exposé nous ne combattrons pas côte à côte mais si jamais il arrive que je me trouve près de vous. Sachez que je vous couvrirais.

-Je ferai de même si le cas se présente. Il entendit une voix l'appeler derrière lui. Si vous voulez bien m'excuser, je crois que l'on a besoin de moi, soupira t-il avec un léger sourire, il remit son casque. A bientôt Myra.

-Bonne chance Vindex. Elle n'avait pas l'habitude de sympathiser avec des turiens. Quelle trouvaient tous similaire sans réel différence même dans leurs comportements. Mais Vindex avait prouvé son originalité à plusieurs reprises et elle l'appréciait pour ses qualités.

Wrex ne tarda pas dans l'approche de l'ennemi à se lancer dans un discours motivateur. Alors certes il savait donner confiance, redonner du courage au moment difficile. Mais pour Myra les meilleures motivations sont celles qu'on se donne à soit même. Les motivations personnelle qui vous pousse vraiment à vous surpasser pour un objectif qui ne concerne que vous. Alors oui des discours comme ceux de Wrex peuvent aider et le faisaient même. Mais la meilleurs motivation reste l'instinct de survie, l'envie de vivre pour accomplir ce que l'on n'avait encore pu faire dans sa vie.

Tout le monde rejoignait son poste. Les opérateurs de tourelles, les snipers, les soldats derrières leurs barricades qui plaçaient des chargeurs et des grenades de façons à être facilement accessible. L'ennemi avançait vers eux s'était une évidence, et les rapports des tours ne tardèrent pas à confirmer la présence de l'adversaire. Myra reconnu la voix de Vindex dans l'un des rapports de visuelle. Comme le reste des unités Myra confirma qu'ils étaient opérationnels.

- Équipes Bêta 1 et 2 en position et parées. En attente d'ordre supplémentaires.

Le couloir devant la porte était une ligne de tirs parfaite. Les deux grandes allées de gauche et droite avaient été comblés par deux barricades solidement conçu chacune pouvant accueillir facilement une vingtaine de soldats. Dix-huit sur chacune pour être exacte. Myra occupait celle de gauche par rapport à l'entrée, les deux défenses étaient positionnées de façon a offrir un tir croisé qui empêchait tout couvert d'être utile dans l'entrée. Ajouté à cela une barricade au centre. Bien que visiblement moins solides elle était justement couverte par les deux flancs. Cette stratégie devait contenir l'ennemi et permettre d'en abattre le plus possible. Pour Myra l'objectif principal était de supprimer la supériorité numérique de Jurdon. Le plus possible en tout cas.

La bataille commença d'une façon en somme toute logique mais à laquelle Myra ne s'attendait pas. Sous une pluie de débris et de fumée que dégageaient les tours aux quatre coins du temple. L'artillerie des responsables de la trahison avaient sonné le début du conflit.

Mais le plus surprenant restait encore à venir quand une immense explosion se fit entendre au mur nord. L'asari se retourna comme le reste de l'escouade et sans doute comme la majorité des personnes dans le temple. La seule chose visible était la poussière qui se dégageait de la roche détruire. Visible au-dessus des tombes de héros krogans.

- Quelle est la situation au Nord ? En attente de l'actualisation des ordres je pense pouvoirs disposer de quelques soldats en moins si nécessaire.

Une explosion au niveau de la porte annonça le début des hostilités à leur niveau. La porte s'ouvrit. Myra leva le bras le point serré, afin de faire signe aux unités d'attendre. Le piège devait se refermer avant de tirer.

Elle s'adressa avant tout sur tous les canaux de communication. Contact ennemi au niveau de la porte confirmé. Puis à son escouade. Tenez vous prêt, nous n'aurons qu'une seule chance. Chaque mort dans notre camps doit être équivalent à une dizaine de mort chez eux. Montrons qu'ils se sont attaqués aux mauvaises personnes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4124

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Sam 30 Mai 2015, 23:02

    Situation actuelle



    Côté Wrex

    Le chef Urdnot attendait que le tonnerre gronde, derrière sa barricade. Il était aux côtés de plusieurs de ses soldats et d'une asari qui s'était malheureusement retrouvée là - Myra. Néanmoins, la sentence mettait du temps à arriver... Jusqu'à ce que des explosions retentissent, surtout perceptibles par les secousses. Cela n'avait rien de rassurant et Myra, justement, s'en était inquiété. Tout comme Wrex.

    « Garrus ?! C'est quoi ce bordel, au Mur Nord ? » beugla t-il. De longues secondes de silence s'installèrent, avant que la réponse vienne. « On est attaqués ! Ces saloperies de butariens sont rentrés ! » La communication se coupa avant de reprendre aussitôt. « Ils sont aussi salement amochés les tours. Je ne sais pas où en sont celles du Sud, mais la tour Nord-Ouest est chaos. Ils ont loupé l'autre, par contre. » Le turien se garda une réflexion sur les calibrages alors qu'il fut interrompu par son allié. « On vous envoie du renfort, bougez pas ! » « Non non ! On s'en occupe ! Continuez à suivre le plan. Garrus, terminé. »

    Wrex n'avait plus qu'à faire confiance à son vieil ami - les forces qui étaient avec lui et lui-même risquaient de prendre cher. Mais en attendant, d'autres problèmes arrivaient de la porte Sud. C'était ainsi que Gorx se la jouait : en attaquant sur tous les fronts...



    Côté Gorx

    Après un discours si éloquent, il était évident que l'insurgé ne pourrait perdre. Et les premières attaques semblaient aller dans le sens. Tandis que son lieutenant s'occupait, doucement mais sûrement, des bataillons de boucliers qui allaient bientôt décorer l'intérieur du Temple, il pouvait s'atteler à ses propres problèmes. Il se tourna alors vers l'humaine qui venait de le rejoindre.

    « Vous avez intérêt à ne pas me décevoir, Brooks. Ou peu importe quel est votre nom. » Son interlocutrice tenta de grogner, ce qui n'impressionna guère le krogan. « Je ne suis pas venu ici jouer les figurantes. » Cette réflexion non plus. « Peut-être pas mais Wrex n'est pas un adversaire à prendre à la légère. » On haussa les épaules. « Je ne dois pas le battre. Juste l'amener au bon endroit. » « Bien. Dès que j'ai l'artefact en ma possession, je vous rejoindrais. » La brune acquiesça avant de sursauter à cause d'un bruit intense qui fit rage devant eux. La porte scellée venait d'être brisée et bientôt, les soldats de Gorx allaient se déverser à l'intérieur. « Jordak ! » cria le chef Jurdon. « C'est à vous de jouer, maintenant ! »

    Sans plus attendre, Gorx suivit ses suivants avec vigueur. Ses yeux de lézards analysèrent la situation : des barricades, des krogans, des tirs... Et son pire ennemi, là, qui se tenait à quelques mètres de lui. Les regards se croisèrent avec intensité. Une force devait envahir les deux mais le rebelle avait plus important à faire. Il se détourna et partit sur sa droite, fonçant vers les ennemis, tandis qu'il entendait des mines sévirent. Cela n'allait pas être triste.



      ORDRE DE PASSAGE : J'ango - Myra - Vindex - Heratius
      Si vous avez un problème pour poster, contactez Lleyton Benam.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Mercenaire
Rang : Clone
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 334

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Lun 01 Juin 2015, 20:14


Rah, c'est pas vrai. Il n'avait délibérément pas besoin que quelqu'un joue les héros aujourd'hui. Et manque de chance pour lui, c'était Gorx lui même qui avait décidé de foncer la tête la première dans le hall d'entrée. Les traditions krogannes échappaient quelques peu à J'ango qui, pour autant qu'il cherche, ne se souviens pas les avoir déjà pratiqués. Sans doute un coup du vrai Jordak, qui leur avait implanté un passé pré-construit selon ce qu'il entendait.
En bref, Gorx fonçant ainsi, il y avait de fortes chances pour qu'il se fasse tuer si rien n'était fait ! Il ne manquait plus que cela. Maintenant, ils commençaient à jouer contre la montre. En observant les mines se déclencher sur le passage de plusieurs hommes de la charge de Gorx, J'ango grimaça amèrement. C'était la seule chose qui pouvait empêcher sa tortue d'être efficace.

« Envoyez les varens ! Envoyez les varens bon sang ! » beugla t-il dans sa fréquence.

Le lâché d'animal fut dès lors organisé, les bêtes dépassèrent bien rapidement la tortue principale qui avançait doucement dans le hall, sans être encore au contact des barricades où le combat régnait déjà. Sans grosse surprise, les varens furent pour beaucoup vaporisés par les mines. Seuls deux d'entre eux parvinrent à bondir sur la barricade, respectivement un de chaque coté. Quand à la tortue de J'ango, elle fut privée de deux hommes suite à une explosion qui eut retentit un petit peu trop près d'eux, leur biotique étant bien fatigué et n'étant plus en mesure de soutenir la barrière.

« Resserrez les rangs, resserrez ! Comblez les trous ! » aboya t-il.

Ils changèrent la formation qui passe de trois rang à deux, sacrifiant la protection de derrière pour se focaliser sur celles des flancs et de devant. La ligne ainsi formée s'avança jusqu'à être à distance de tir des barricades. J'ango sentit nombreux projectiles s'abattre comme de la pluie sur leurs boucliers. Quelqu'un à coté de lui grogna après qu'un tir ait profité d'une petite ouverture dans la tortue pour le toucher à la jambe.

« On sépare les lignes, gardez les boucliers levés, la première avec moi à gauche. La seconde, on fonce sur la droite. Enfoncez moi ça ! » hurla t-il dans le vacarme.

Comme convenu, ils séparent leur formation en deux, laissant ainsi quatre hommes, pavois bien levés devant eux, se diriger vers les barricades.

- - - - - - - -

En parallèle à l'ouest, la seconde tortue n'eut guère réellement de mal à progresser en raison du peu de résistance qu'on lui opposa, principalement dû au fait que les tours avaient été salement amochées. Du reste, la formation suffisait à les maintenir en sécurité. Du moins, tant qu'ils ne recevaient pas un assaut frontal. Arrivés au bas des murs du temple, ils se collèrent contre le mur en prenant soin de garder leurs boucliers dressés. Le but était simplement de protéger leurs membres pendant que le porteur d'explosifs du groupe s'occupait de poser les charges. Ayant conscience de la structure du lieu, ils s'étaient un peu déportés sur le sud afin d'éviter d'ouvrir une brèche vers la pièce condamnée. Selon leurs calculs, ils allaient même déboucher derrière l'allée ouest.

 « Charges en place ! Reculez ! »

Le groupe de l'ouest se décala le long du mur, remontant vers le nord, et patienta en se protégeant autant que possible, le temps que l'explosion ne retentisse.

- - - - - - -

Pour le groupe est, les choses étaient un peu plus compliquées. En dépit des coups d'artilleries, la tour nord-est était encore en état, et pour être franc, ils étaient quelques peu cloués par les défenses qui reposaient en haut, si bien que leur progression avait été bien plus lente, et surtout, qu'ils n'avaient guère put atteindre à temps le mur est. Ils finirent par s'immobiliser à quelques dizaines de mètres du mur, les rangs serrés afin d'éviter toute victime, boucliers et biotique en protection.

« On est cloué sous le feu ici, la tour nord-est représente une trop grande menace. On ne peut plus avancer ici sans risquer de perdre la tortue. »

Ils allaient patienter ici, pour que les boucliers les préservent des tirs le temps que les choses se calment, d'ici là, pas question de donner l'assaut sur les murs de l'est pour l'instant.









Dernière édition par J'ango Garnar le Jeu 04 Juin 2015, 18:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Mer 03 Juin 2015, 17:50

La Bataille de Calandor



Les tirs ricochaient sur la barricade, dès que les krogans avaient franchis les portes tout le monde s'étaient mis à couvert. Ce n'était pas pour se protéger des tirs, mais de ce qui ne tarda pas à suivre. Comme les stratèges l'avaient pensé il était dans la nature des krogans de foncer tête baisser sur une cible quand ils en avaient l'occasion. La dizaine de mines qui avait été placé à l'entrée explosa dans un bruit sourd avec l'approche des premiers groupes. Pendant quelques secondes voir peut être même quelques minutes ce fut la panique dans les rends ennemis qui essayaient de comprendre l'origine des explosions. C'est alors que Myra donna l'ordre d'ouvrir le feu, un tel moment n'était pas à négliger en plus des morts dû aux mines un feu soutenu s'abattait désormais sur eux.

La riposte fut assez inattendue, ils envoyèrent plusieurs groupes de varens pour ''déminer'' la zone. Seul deux varens avaient traversé mais quelques tirs furent suffisants pour les abattre. Myra n'avait pas pour habitude de voir des varens c'est ce qui l'avait surpris mais sur une planète telle que Tuchanka il était assez logique après réflexion qu'ils finissent par servir à de telles techniques.

Ce qui suivi était beaucoup moins réjouissant, les krogans avançaient en formation équipée de bouclier. Qui les protégeaient des principaux tirs pendant qu'ils avançaient. La barrière biotique qu'ils avaient eu à l'entrée les auraient protégés plus longtemps mais elle finit par céder, ne laissant plus que les boucliers pour les protéger. Une chose pouvait encore faire mal, les tirs indirects ...

- Beta 1 et 2 sortez vos grenades ! Visez juste et économisez-les !

Myra compta un total d'environ une quinzaine d'explosion pour sans doute autant de grenades. Plusieurs avaient dans un premier temps manqué leur but. Mais très vite les biotiques utilisèrent leur pouvoir pour tenter d'arracher les boucliers des mains des krogans. Ils espéraient avec cette technique pouvoir placer des grenades au sein même des formation ennemis.

Malgré tout plusieurs formations étaient parvenues au contact. Le combat rapprocher était inévitable. Sans explosif la barricade tiendrait le coup mais cela n'empêcha pas les krogans de monter dessus. Alors que les soldats armés de fusils continuaient de tirer sur les krogans encore éloignés, les biotiques armées de fusil à pompe et Myra elle-même par conséquent s'occupèrent de repousser les intrus qui approchait toujours plus. Les projections et onde de choc permettrait sans doute de venir à bout de plusieurs krogans malgré leur résistance mais leurs armes étaient mortel pour les occupant de la barricade et Myra compta sept morts de son côté et n'avait pas encore de rapport de la barricade d'en face.

La situation n'était pas forcement meilleure aux autres fronts d'après les rapports qui fusaient sur les différents canaux. Mais ils tenaient et tiendraient suffisamment longtemps jusqu'à que leur adversaire fuit ou qu'il n'en reste plus aucun.



<< L'information offre le contrôle. Le contrôle offre le pouvoir. >>


Dernière édition par Myra Lumiéna le Ven 05 Juin 2015, 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Mer 03 Juin 2015, 22:58
Les tirs d'artillerie avait été particulièrement violents, néanmoins les artilleurs qui les avaient prit pour cible pouvait retravailler la précision. Certes l'un d'entre eux était mort, mais cela n'avait donné que plus d'ardeur à combattre aux survivants. Vindex jeta un œil alentour, l'autre tour Nord n'était plus qu'un amas de ruines, s'il y avait des rescapés on pouvait dire qu'ils étaient chanceux. Les deux tours Sud étaient elles aussi bien endommagées, les soldats nichés à l'intérieur avaient essuyé des pertes et étaient maintenant redescendus pour prêter main forte aux combattants. Vindex en avait fait de même en envoyant les deux tireurs encore en vie se placer sous les ordres du héros Turien gardant avec lui le servant d'arme lourde et le grenadier.

Au même moment le mur Nord avait été secoué par une explosion, une brèche avait été ouverte. D'autres explosions se faisaient entendre à l'intérieur du temple, à priori les mines devaient faire leur travail. On entendait des ordres à tout va sur le canal : Wrex beuglait, Garrus conservait son sang froid, les chefs d'escouades préparaient la riposte. La routine de la guerre.

La tour Nord-Est tenait encore, tenant les Krogans à distance respectable. Ces derniers s'étaient retrouvés bloqués sous le déluge de tir et la barrière biotique faiblissant, les natifs de Tuchanka étaient toujours en position de tortue. Les pavois étaient épais et encaissés plutôt bien les balles même les Gauss dont Treyn était équipé. Mais la formation commençaient à montrer quelques signes de faiblesses. Hélas le trio encore présent dans les hauteurs n'avait pas le luxe du temps. Si les tirs d'artilleries reprenait le bâtiment n'y résisterait sûrement pas.

« Hey Krast vise la jonction entre les boucliers à mon signal, ça devrait enfoncer leur défense, ordonna t-il au grenadier. Toi Rutz, tu vas les cueillir avec la mitrailleuse. »

Le mercenaire activa sa vision thermique et réajusta sa visée sur les ennemis.

« Maintenant ! »

Le tir de lance grenade fila vers la masse de reptile avant d'exploser contre un bouclier.

« Putain je t'ai dit la jonction pas en plein milieu ! Allez FEU ! »

Cette fois-ci le tir fut juste, la grenade s'écrasa pile sur l’interstice. Moins de deux secondes après, Vindex tira dans l'ouverture et constata avec plaisir que sans ces énormes égides tuer était beaucoup plus facile. Une seconde après le servant d'arme fit parler son joujou crachant la mort en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire.

« Ici Alpha 4, on a terminé le travail ici. On redescend, trop dangereux de rester là haut. »

Rutz se proposa pour prendre la tête dans l'escalier en effet croiser une montagne de muscle de plusieurs centaines de kilos était toujours plus impressionnant que de croiser Vindex. Des bruits de tirs soutenus se firent entendre dans la partie Nord du Temple.

« On fonce, brailla Rutz. »

Le groupe continua sa descente en courant le plus rapidement possible tout en évitant de chuter.
Le bruit des combats se rapprochaient, ça promettait d'être intense. Treyn reconnut la voix de Garrus donnant des ordres dans le vox. A priori le trio arrivait à point nommé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hégémonie
Rang : Amiral des Flottes Butariennes
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 143

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Dim 07 Juin 2015, 21:30
Ils étaient dedans, parfait !

Aussi tôt entrés, ils s’étaient tous mis à couvert derrière une rangée de colonnes, le commandant réfléchissant à la suite. Il n’avait pas vu d’ennemis, mais ceux-ci n’étaient probablement pas loin, les Varens leur fonçant très probablement dessus, il devait choisir maintenant s’ils allaient les combattre ou non, leur faire face et les bloquer mais perdre l’avantage de l’initiative et être eux même bloqués, ou s’aventurer dans les couloirs pour les attaquer ponctuellement et rester mobiles, mais sans aucune garantie de défense ? Il hésitait, lorsque les Krogans qui les accompagnaient semblaient avoir envie de s’amuser. La dizaine de lascars n’avait pas tenu en place et s’était un peu avancée dans les décombres avec les affaires, toujours à couvert. Ils ricanaient et étaient tous prêts à tirer de par leurs barricades de fortune. Le commandant les scruta de ses quatre yeux derrière son casque : des fusils d’assaut, de précision, à pompe, un lance-roquettes et un lance-grenades, des pistolets et des mitraillettes sur leurs côtés et des armures on ne peut plus imposantes, Romfoth les soupçonna de s’être passés le mot de s’équiper très lourdement pour la baston. Bah, maintenant, ils faisaient ce qu’ils voulaient, les camions étaient partis harceler les défenses Nord, les Butariens n’attendaient plus grand-chose d’eux et ils les aideraient même en canardant l’ennemi s’il venait, très bien, ça.
Bon, ils iraient flanquer des unités plus au Sud, ça donnera encore plus de mou à la porte, et s’ils pouvaient aider la tortue Est ou la Ouest, ça serait idéal. Justement, quelle direction prendre ? Vite, appeler le QG, il faut leur demander la situation. Il appuya sur son casque, activant le transmetteur, la réponse fut immédiate, l’amiral parla en Butarien :

« - Commandant, qu’il y a-t-il ?

- Sommes entrés dans le temple, où en sont les tourelles ? Hésitons à appuyer Est ou Ouest.
»

Il parlait de façon abrégée, pour gagner du temps, habitude militaire. L’amiral, en l’entendant, en fit autant.

« - Nord-Ouest morte, les deux Sud en sale état, mais Nord-Est bien épargnée, ils vont vouloir la protéger. Elle cloue la tortue Ouest derrière des murets.

- Très bien, partons pour l’Ouest, faisons discrets jusqu’à pouvoir aider à entrer la Est et flanquons peut-être barricades ou autres forces pour aider porte. Artillerie ?

- Prête à refaire feu si nécessaire, mais attendions rapports des tortues Est et Ouest pour tirer, forces ennemies déjà bien entamées et risque de trop endommager le bâtiment.

- Alors, pas la peine, juste pour Nord-Est, n’allons pas sur la tourelle, ennemis en déplacement vers nous et elle probablement pour nous bloquer et la préserver d’un revers.

- Très bien, commandant, le dis à Seprark, allez !
»

La communication se coupa net, il savait ce qu’il voulait, son choix était fait, ils iraient dans les couloirs. Se rappelant la carte afin de ne pas avoir à la consulter, le cœur du temple était juste devant eux, il y avait de grandes chances que les ennemis arrivant de la barricade jusqu’ici se posteraient là de toute évidence, c’était le chemin le plus court. Il leur faudrait donc longer la rangée de colonnes pour passer de couvert à couvert et descendre sur le mur Ouest, s’il n’y avait personne, ils pourraient tenter de faire sauter un explosif sur l’extrémité Sud du mur pour commencer à faciliter l’entrée de la colonne Krogane, ils gagneraient du temps et la feraient entrer juste à côté des barricades et s’il y avait des ennemis, ils pourraient s’en occuper, ça devrait aller.
Il fit signe alors à un Krogan de lui envoyer un explosif, il râla mais se bougea pour en prendre un et le lui jeta. Romfoth l’attrapa et héla un de ses hommes pour le lui donner, ce dernier étant un ingénieur, il aurait la garantie de l’expertise technique, ça lui rappela une publicité, tiens.
Le soldat mit son colis en sécurité et ils partirent. Courant derrière les colonnes, ils commencèrent à entendre des coups de feu dans la salle, les Krogans gueulaient joyeusement de crisper leur doigt sur la gâchette. Ocrato, derrière la deuxième colonne en partant de la gauche jeta un œil : il semblerait que les hommes de la tourelle Nord-Est soient descendus et que les barricades qui se tenaient juste devant le trou créé par les trous commençaient à faire feu. C’était pas bon signe, ça, ils avaient l’air d’aller bien, l’artillerie aurait fait feu trop tard ? Et la tortue Est, elle était devenue quoi ? Il n'avait pas non plus prêté attention aux défenses juste devant eux, une chance pour ses hommes et lui qu'ils aient pu passer sans encombres. Il n’en vit pas plus, savoir qui gagnait entre et les Krogans ne lui servaient à rien. Le mur de la salle leur faisait face, juste derrière, la porte pour l'aile Ouest, s'ils passaient, ils contournaient la barricade. Ils ne pouvaient aller poser une charge, il signala au servant du lance-roquettes le mur, ce dernier se mit à viser, mais d'abord, il fallait s'assurer de ne pas gaspiller les munitions. Il lui demanda par gestes s'il pouvait se permettre ça au niveau des munitions, ce dernier hocha de la tête, bien alors. Romfoth claqua des doigts. Une roquette partit en toute vitesse se fracasser sur le mur. Le trou semblait bon, allez, pas de temps à perdre ! Il fit signe d’avancer et ceux qui s’étaient déjà à la première coururent vers la sortie, rejoints très prestement de ceux plus en arrière. Ils franchirent la porte, apparemment personne. En même temps, la majeure partie de l’aile était condamnée, c’était un coin presque inutile pour les attaquants comme pour les défenseurs. Les visions thermiques s’activèrent, il fallait être sûr de ce qu’ils avaient devant eux, les premiers hommes s’avancèrent d’une poignée de mètres dans l’allée, partant en éclaireur. Silence. Le reste suivit, ils s’étaient mis à couvert, observant grâce à leur vision infrarouge. Le commandant rejoignit l’un d’eux :

« - Alors ? Y a quoi en face ? »




Au QG, l’activité était à son comble, les frappes d’artillerie semblaient avoir fait leur effet, même si ç’aurait été plus précis pour des armes conçues par des civilisations spatiales. Enfin, pour des Krogans, ça devait être bien, supposait Har Shierak. Il demanderait lors d’un temps mort à son collègue pour ça. En attendant, il vit les rapports de l’Est, la tortue semblait avoir été très sérieusement amochée par la tourelle, les tirs de canons ne devraient pas tarder à tomber sur elle. Il regarda la carte, les quatre Tomkah étaient juste à côté, ils pourraient venir l’aider à percer le mur Est ou l’évacuer s’il était beaucoup trop touchée. Dans tous les cas, percer le mur à coup d’obus pouvait toujours servir. Il en parla aux officiers autour, ils avaient déjà des idées semblables, bien. Il les laissa donner les ordres, se concentrant sur son commando, ils progressaient vers l’Ouest, une grande allée condamnée sur la quasi-totalité de sa longueur, ils ne risquaient pas de rencontrer quelque chose d’ici quelques minutes. Il délaissa son poste juste pour adresser quelques mots au général Butarien :

« - C’en est où, à la porte ?

- La tortue de Jordak souffre mais tient bon. Gorx semble faire ses affaires, mais la situation est coincée. Les boucliers font face à des mines et des grenades plus qu’aux soldats des barricades.

- Tant qu’à être bloqué à distance par des explosifs, ils devraient en utiliser, tels des lance-roquettes et compagnie pour combattre plus ou moins à distance aussi pour endommager les défenses et les pièges ennemis. On se moque de savoir si on a touché, on tire tant qu’on est à peu près sûrs qu’il y a encore des ennemis dans l’entrée. L’armée dans sa plus grande partie est juste derrière, ce ne sont pas les munitions qui manqueront.
»

Le général lui sourit, apparemment amusé de cette proposition :

« - Ca se voit que vous êtes amiral, amiral. Nous ne sommes pas dans un cuirassé ou un croiseur à tirer sans relâche avec le canon principal. Néanmoins, c’est possiblement une bonne idée. »

Son homologue terrestre appela le chef Chelod :

« Jordak ? Vous êtes en difficulté face à des explosifs, reculez-vous et utilisez-en aussi : faites voler en éclat tout ce qui est en face de vous. Vous pouvez aussi faire intervenir le commando Asari sur le front, leurs pouvoirs biotiques renforceraient considérablement vos défenses. »

L’amiral écouta le général puis retourna à ses hommes. Ah, il semblait y avoir du nouveau.


Qui veut la paix prépare la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4124

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Jeu 11 Juin 2015, 00:57

    Situation actuelle



    Côté Wrex

    La situation devenait tendue à l'entrée du Temple, tandis que les krogans de Gorx tentaient d'opérer un forcing. Il allait sans dire qu'on se défendait comme on pouvait. Les morts ne coulaient pas à flots mais il était inévitable que quelques cadavres prennent racine ici-même. Reculant pas à pas, Urdnot Wrex maintenant ses tirs percussifs là où il pouvait. Mais il était loin de s'imaginer ce qui l'attendait : une ennemie venue de loin. C'est avec véhémence et indiscrétion qu'une brune étaient passée au-dessus de la barricade, écharpant au passage un soldat. Une asari avait ensuite vaguement tenté de l'arrêter mais elle s'était retrouvé par terre en moins de deux secondes. Le temps qu'il fallut au mastodonte pour réagir. Il sortit un solide Carnifex qu'il gardait toujours avec lui, tirant quelques balles. Le bouclier de son adversaire prit les dégâts et c'est à ce moment qu'il décida de foncer sur elle. Sa charge kroganne fut néanmoins bien futile lors l'agile femme s'était écarté avec brio. Dans un réflexe étonnant, Wrex réussit à lui mettre un coup de ce qui lui servait de coude. L'ennemie fut projetée sur une cloison alentour et s'effondra avant de se relever aussitôt. Durant ce laps de temps, l'Urdnot s'échappa vers les colonnes.

    « Continuez à défendre la porte ! » héla t-il à Myra, qui avait assisté impuissante à la scène. Son allié fuyait vers le Cœur, talonnée de près par la vieille connaissance qu'il avait - depuis - bien eut le temps d'oublier. L'asari, de son côté, n'avait plus qu'à s'en tenir aux directives. La bonne nouvelle, c'est que les premiers envahisseurs faiblissaient à vue d'œil. La mauvaise, c'est qu'ils n'avaient peut-être pas joué toutes les cartes qu'ils avaient en main.



    Côté Gorx

    Gorx ne s'était pas embarrassé des ennemis qu'il avait croisé sur son chemin. Aidé d'une asari et d'un krogan qu'il avait sélectionné, il avait déboulé dans l'allée en sautant sur tout ce qui bougeait. Cela avait eu l'effet d'une boule de bowling sur les quilles. L'Amiral Trinik, placé là pour observer une résistance, n'avait eu que peu de chance de répliquer. Il avait eu beau fusiller l'insurgé de plein fouet, il n'en était résulté que plus de rage et une charge inévitable. Le turien avait alors perdu son duel et s'était retrouvé à terre, à la merci de ses assaillants. Toutefois, le Jurdon n'avait même pas daigné s'intéresser à lui une minute de plus. Sa percée relevait d'une efficacité presque aléatoire et il n'allait pas attendre sa voir si un piège se préparait à l'accueillir. Aussitôt pénétra t-il à l'intérieur de la salle des artefacts, vainement gardée par deux soldats. Ils voulurent répliquer mais lorsqu'ils virent à qui ils avaient affaire, ils eurent un doute raisonnable.

    Gorx inspirait la peur et dès son entrée fracassante, cela s'était vu dans les yeux de chacun des krogans affectés à la garde du scientifique galarien et de la chamane qui inspectait les lieux. Ils avaient prévus l'arrivée d'éventuels attaquants mais pas de leur ennemi le plus redoutable.

    « Je vous donne deux choix : mourir dignement ou fuir lâchement. » cria t-il, s'approchant sans vergogne du groupe allié à Wrex.


    Côté Garrus

    Après avoir fait autant de dégâts que possible à la tortue qui marchait à l'est du Temple - soit quelques krogans blessés, plus ou moins gravement, accompagnés de boucliers fracassés - Vindex Treyn était redescendu en trombe de son piédestal, avec suffisamment de vélocité pour éviter un tir d'artillerie qui aura encore plus affaibli la tour. Et à peine avait-il quitté les cieux qu'ils s'étaient retrouvés au milieu de quelques tirs. Deux butariens venaient d'être abattus par une légende vivante : Garrus Vakarian. Comme son mentor en avait l'habitude, il avait débarqué de nulle part et s'était retrouvé volontairement mêlé à cette "guerre civile" express qui faisait rage dans ce lieu sacré. Il s'était approché des arrivants comme si de rien n'était.

    « On a une intrusion. Ils vont pas tarder à se rendre compte qu'il leur manque des hommes donc on va faire vite. » expliqua t-il, calmement. « Ils sont près de l'aile Ouest. Logiquement, Charlie-1 aurait dû les accueillir mais on a improvisé : ils attendent en embuscade près des tombeaux. Nous, on va prendre ces enfoirés de butariens à revers. On aura une ou deux secondes de surprise. » Il se retourna, maintenant son Incisor en l'air. « Ce qui nous laisse une à deux secondes pour en abattre le plus possible. » Cela sonnait comme un challenge. Seul variable : les butariens étaient tenaces.



      ORDRE DE PASSAGE : Dralot - J'ango - Myra - Heratius - Vindex
      Si vous avez un problème pour poster, contactez Lleyton Benam.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Mercenaire
Rang : Clone
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 334

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Jeu 11 Juin 2015, 14:22


GROUPE DE COMBAT N°1 – Aile centrale – En prise avec l'ennemi – 5/10 hommes

Devant l'éclatement des forces et surtout la charge de Grox qui venait tout simplement de passer sans se préoccuper vraiment de ses adversaires, J'ango commença à se demander si son entrée dans l'allée n'avait pas juste servi de diversion afin que son supérieur ne puisse foncer vers la salle des artefacts. En tout cas, c'était à cela que ça ressemblait, vu d'ici. Manque de chance pour lui, il n'avait plus vraiment de quoi faire durer plus longtemps le combat. Avec seulement cinq survivants, il avait perdu déjà la moitié de ses effectifs de départ sur ce plan. Tant pis, ils allaient devoir tenir autant de temps que nécessaire.

« Si vous êtes encore en vie pour m'entendre, on se replie vers le centre ! Plantez les boucliers ! Dressez un mur ! » beugla J'ango aux siens. La voix du butarien lui venait sur ses fréquences.
« Shierak ! On va tenir autant que possible ce coin ! Gorx s'est engagé dans la salle des artefacts ! Si les Asaris veulent nous aider, va falloir qu'elles s'assurent qu'on reste en vie assez longtemps. »

Les quelques survivants de la tortue de J'ango se replièrent vers l'allée centrale maintenant que ceux qui se trouvaient autrefois là c'étaient repliés, au niveau des colonnes. Là, ils plantèrent leurs boucliers au sol, face à l'entrée, comme des pavois. Ils étaient encore vulnérables aux tirs des barricades au niveau des extrémités. Mais avec les colonnes et les pavois dressés, leurs soucis étaient maintenant plutôt lié au fait qu'ils ne pouvait guère bouger sans compromettre leur propre longévité. Tant qu'ils étaient en vie au centre, les barricades ne pouvaient pas se vider.

Cependant, les actes de Gorx l'avait mit dans une situation très épineuse. En s'occupant guère des combattants sur la barricade de droite et en les laissant en vie, ils pouvaient toujours continuer de faire feu sur eux.

C'était donc ça. J'ango et son escouade n'avaient servis ici qu'a faire passer Gorx en distrayant les balles pour qu'elles viennent s'écraser sur eux plutôt que sur lui.

 « Putain... Pourquoi c'est toujours à moi de faire l'éponge à baffe... » gargouilla t-il pour lui même. « Les asaris qui sont encore en vie ici, repli sur ma position ! On a besoin de renforcement et de défenses ici ! »

Fort heureusement pour lui, le grenadier du groupe était encore en vie. J'ango lui fit signe de s'abriter derrière un pavois et lui indiqua de tirer en cloche vers la barricade droite. Le grenadier chargea son arme puis, une fois les préparatifs effectués, projeta deux grenades en l'air, effectuant une trajectoire courbe pour se diriger vers la barricade droite.

Ça allait être leur seul réel moyen offensif. Car encore une fois, ils étaient bloqués.

« Gardez tous un couvert ! »

- - - - – - -

GROUPE DE COMBAT N°2 – Extérieur Ouest – Pas en combat – 10/10 hommes

Les charges placées sur la face basse ouest du temple finirent enfin par détonner, finissant par ouvrir une brèche dans le mur ouest du temple, juste à coté de la tour sud-ouest. Les krogans de la formation numéro deux ne s'engagèrent pour autant pas dans la brèche. A la place, ils formèrent un mur de bouclier devant cette dernière afin de laisser une opportunité au grenadier de la formation de tirer en étant bien à l'abri derrière ces protections.

« Brèche dans le mur ! Grenadier, derrière le bouclier ! »

L'appelé se dirigea derrière les rangs de boucliers et pointa son arme légèrement vers le haut de la brèche avant de tirer. La première grande à atterrir fut un fumigène qui emplit l'aile ouest d'une fumée blanchâtre opaque. Par la suite, il tira immédiatement une grenade explosive cette fois-ci en espérant toucher les derniers occupants de la barricade ouest. Une fois que celle-ci eut explosée, les boucliers se levèrent de nouveau, chacun porté par un krogan, puis, ils s'engagèrent dans la brèche afin de prendre à revers les défenseurs de la barricade ouest.

 « Chaaaargez! » beugla le chef de formation, le bouclier levé devant soi et le pistolet exécuteur dans l'autre.

Les autres le suivirent sans plus de discours, abordant la même technique du bouclier levé devant soi allant de paire avec l'arme dans l'autre main.

- - - - – - - - -

GROUPE DE COMBAT N°3 – Extérieur Est - Pas en combat – 7/10 hommes

Ils avaient eut plusieurs blessés. Certains ne l'étaient que légèrement et étaient encore en mesure de se battre, mais deux étaient couchés au sol et se tordaient quelques peu.
Le leader d'escouade prit la décision de se séparer du biotique afin qu'il tire d'affaire les deux au sol.

 « Pas la peine de les emmener dans cet état là, ils vont juste nous ralentir. Ca ira pour les ramener vers le camp ? »
« On va faire au mieux. »
« Bien. Les autres ? On change la formation et on avance. En ligne, quatre devant, trois derrières. »

Ainsi ils laissèrent derrière eux les trois krogans pour poursuivre leur marche vers le temple maintenant que les défenseurs eurent foutus le camp. Avec une résistance moindre, ils parvinrent à se rapprocher du mur de l'est.

« C'est parti ! Placez les charges ! »







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 28

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Jeu 11 Juin 2015, 15:43

    Les échos de batailles lointaines s'amplifiaient au fur et à mesure que le temps s'écoulait. Plus d'une fois, le bâtiment fut secoué par des explosions alors que la clameur de lointains cris parvenait aux oreilles de Dralot. Bien que renfrognée, malgré le vacarme, celle-ci restait dans un coin, méditant comme si rien ne se passait. Elle n'avait que cela à faire, en même temps. Ça et admirer les fresques de la salle où ils avaient été enfermés. Non loin, le scientifique faisait les cents pas comme s'il s'agissait d'un lion en cage. Avec moins de dépression et beaucoup, beaucoup plus de stress. Le moindre bruit un peu fort le faisait sursauter et sa respiration saccadée le trahissait. Il n'était pas un combattant, après tout. Un chercheur, oui. Son domaine d'expertise se révélait dans les laboratoires, sur les sites de fouilles archéologiques, dans un bureau! Mais pas au milieu de Krogans s'étripant pour des querelles politiques.
    A côté de lui, proche de la porte, les soldats écoutaient les sons avec une mine renfrognée et agacé. Ils auraient tout donné pour distribuer des coups de mandales plutôt que de surveiller le chétif. Si cela continuait, ils passeraient la totalité du combat sans rien faire, ni même tirer la moindre balle. Là où leurs camarades reviendraient, victorieux - on ne doutait pas de la victoire de Wrex chez ses partisans - et couverts du sang de leurs ennemis, le duo n'aurait rien d'autre que de la poussière en guise de décoration. Une pensée comprise, mais pas réellement partagée, par la Chaman. Les mâles aimaient à se battre et à semer la destruction. Preuve en était avec Gorx l'Imbécile, Roi des Crétins de Tuchanka. Ses stupides conflits ne feraient qu'apporter un nouveau Génophage, sans doute pire que le précédent. Et une nouvelle fois, l'imbécilité aveugle des mâles coûterait l'honneur des femelles, alors qu'elles finissaient de le regagner. Des millénaires de souffrances et de batailles, et à peine une dizaine d'année de répits. Non, les hommes n'avaient pas leur place au pouvoir. Dès qu'un être possédait un carré, il se sentait obligé de l'exhiber face à ses opposants. Si le pouvoir devait partir des mains du chef actuel, qu'il échoit à une femme. Au moins serait-elle plus sage que les décérébrés actuels.

    De nouveaux cris se répercutèrent dans le hall, provoquant l'émoi du Galarien, ainsi qu'un nouveau sursaut de sa part. Tss. Il était impossible de rester concentrée au milieu de cette salle puant la peur et l'envie.
    Alors, pour tromper l'ennui, le regard azur se mit à observer les gravures. C'était l'histoire de son peuple qui était raconté sous ses yeux. Une histoire apprise, gravée dans son âme même. Une qu'elle avait vécue en partie pour sa phase la plus récente. Une qu'elle vivait en ce moment même. Qu'importe le résultat du combat. La Bataille de Calandor serait gravée ici même. Les victorieux auraient leur noms gravés à côté de leurs ancêtres alors que les perdants seraient dépouillés d'honneurs, de vie ou de noms.
    Une fois de plus, une déflagration couvrit le vacarme éloigné. Oui, cette histoire serait inscrite. Pour peu qu'il reste quelque chose du temple, une fois leur petite dispute terminée. Qu'on crache sur le nom de Gorx, Souverain des Abrutis et sa propension à insulter la Mémoire de Tuchanka et ce qu'importe s'il remportait la couronne par après. Le simple fait de s'attaquer à un lieu sacré suffisait à le rendre méprisable.

    Les cris de leurs alliés, non loin, prévint d'une attaque à venir. Les gardes ricanèrent avec contentement à l'idée de l'affrontement à venir. Ils ne seraient pas décorés de débris au final, mais bien du pourpre des traîtres! Ils préparèrent leurs armes et mirent en joue la porte, attendant que les belligérants entrent. Ils allaient bien s'amuser!
    Leur sourire goguenard s'effaça lorsque leur assaillant se dévoila. Gorx en personne, avec la compagnie d'une Asari et d'un autre Krogan. Dralot elle-même eut un léger mouvement de recul face au chef ennemi. Elle ne s'était pas attendu à une telle apparition, surtout aussitôt et de leur côté. La surprise passée, seul un rassurant constat pouvait se faire: au moins n'étaient-ils "que" trois et non pas tout un bataillon. Loin, le chant des armes continuait, laissant entendre que tout n'était pas encore perdu. Maintenant que la tête était là, il restait à la séparer du corps.
    Doucement, la Chaman se releva tandis que le mâle parla de la seule façon qu'il savait faire: avec violence.

    - Je vous donne deux choix : mourir dignement ou fuir lâchement.

    Un rire clair fit échos à ses menaces alors que la femelle s'avançait.

    - Pour qui nous prends-tu, mâle stupide? Crois-tu que nous fuirons devant toi, sous prétexte que tu nous le mande?
    Je suis une Chamane! Mémoire de Tuchanka, que tu t'évertues à détruire!


    Sa barrière, scintillante sur son armure, se troubla un instant. La Projection fut lancée sans préavis droit sur l'arrogant qu'elle fusillait du regard. Dans le même temps, son autre main se posa sur la crosse rayée de sa Claymore.

    - Et nous choisissons de nous battre!

    Il était chef de guerre. Elle était une biotique. Restait à voir qui serait le plus impressionnant aux yeux de l'autre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Sam 13 Juin 2015, 17:10

La Bataille de Calandor



La bataille battait son plein et la situation était impossible a déterminé clairement. Pour le moment il tenait bon mais que pouvait encore garder comme surprise leur adversaire ? L'avenir nous le dirait et Myra regretta si tôt ses pensées puisque à peine les avaient elles imaginé que la situation s'envenima sur la barricade ou un duel encore abstrait pour le moment entre Gorx et Wrex venait de commencer. Le héros krogan avait été pris pour cible. Par une humaine ce qui était pour le moins surprenant vu la situation il n'y avait aucune vraie raison pour que Gorx soit aidé par des humains la seule solution était donc qu'il s'agisse d'une mercenaire. Ou peut être d'une assassin dans le but spécifique d'éliminer Wrex ? Elle ne perdit pas de temps pour réfléchir et dans le très cours laps de temps où il parait une attaque avec brio elle sorti son arme pour tenter de lui venir en aide. Mais Wrex se débrouillait visiblement plutôt bien même s'il avait dû entamer une fuite. Tout en criant à Myra de maintenir la défense de la porte. Ce qui n'empêcha pas Myra de tirer quelques coups de son paladin sur l'humaine sans vraiment voir si elle parvenait à l'atteindre.

L'asari n'avait plus qu'une chose à faire maintenir la pression sauf que les krogans restant qui n'étaient désormais plus très nombreux et s'étaient repliés dans l'allée principale que venaient d'ailleurs d'emprunter Wrex et l'humaine. Bonne nouvelle ils restaient des mines de ce côté-là. La mauvaise ils n'étaient pas dans une position idéal et les barricades n'avaient pas été positionné pour tirer dans cette direction, ce qui rendait toutes actions difficiles. Myra fit un rapport dans sa tête, il lui restait onze hommes sur la barricade Ouest et quatorze sur l'Est. Elle ne voyait qu'une solution détacher quelques soldats de chaque côté pour déloger les krogans de leur campement.

Sauf que ceci n'attendirent pas qu'on vienne les chercher et deux tirs de grenade ce firent entendre. Myra regarda en direction des krogans qui venaient de tirer et vit deux grenades s'envoler dans les airs pour retomber vers la barricades, elle eu une idée mais il était déjà trop tard. Les grenades éclatèrent à l'impact. Vu la position de faiblesse des assaillants ils avaient vu les tirs et le temps de se mettre rapidement à couvert mais il y eu tout de même un mort et un blessé grave, deux autres avaient été touchés par le souffle de l'explosion mais s'en sortait encore bien. Plus que douze soldats actif en face. Myra ordonna au deux asaris de Lumiéna Corporation qui l'avaient accompagné de se tenir prêt à déclencher un bouclier biotique au prochain tir de lance grenade. Cette idée ne venait pas d'elle mais bien de l'ennemi lors de l'assaut et elle pensait que les plus apte à faire ceci était les membres de la sécurité de son entreprise. Il ne s'agissait pas de soldats mais elles étaient entrainées et avaient sans doute plus de ressources en biotique que quiconque d'une autre espèce. Malgré tous les barrières ne tiendrait pas longtemps.

Une autre explosion retenti derrière elle. Myra se retourna et vit une nouvelle brèche juste au fond de l'allée en face de leur barricade. Et dire qu'on lui avait dit que ses murs étaient quasiment impénétrable. Voyant qu'ils se mettaient en postions de tir elle n'attendit pas une seconde.

- Alia bouclier biotique maintenant ! Cria-t'elle à l'asari de sa sécurité.

Juste à temps puisqu'une grenade explosa sur le bouclier qui lâcha immédiatement mais avait fait son travail. Tout cela s'était passé en moins de cinq secondes. Elle désigna le krogan avec le canon Caïn.

- Tir de canon immédiatement !

Le tir d'énergie s'élança rapidement dans la fumée qui venait d’apparaître suite à la grenade fumigène. Mais la gigantesque explosion qui retenti dans tout le temple faisant s'écrouler plusieurs pans du mur. Le tireur avait visé juste devant la brêche, théoriquement s'ils étaient sortis les pertes devaient être importante, sinon ils étaient peu probable qu'ils puissent rentrer à nouveau les débris du mur recouvrant probablement la brèche. Malgré tout Myra garda son arme pointée vers la fumée dans l'attente de l'arrivée d'éventuelle survivant prêt à faire feu. Myra n'avait pas aimé utiliser une telle arme car leur ressources étaient limitées mais la situation l'avait exigé.

Dans le même temps elle avait eu une idée pour déloger les résistants devant le cœur du temple.

- Que la moitié de Bêta 2 contourne les krogans en restant discret, passez par l'arrière des piliers. Trois des soldats de Bêta 1 même chose par notre côté tenez leur une embuscade. Que le reste de Bêta 2 surveille toujours la porte.

La situation devenait complexe et la division des escouades devenait une nécessité dans un moment peu favorable. Quel sort leur réservait encore le camps de Gorx … Myra ne tenait pas vraiment à le savoir.



<< L'information offre le contrôle. Le contrôle offre le pouvoir. >>


Dernière édition par Myra Lumiéna le Jeu 16 Juil 2015, 00:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hégémonie
Rang : Amiral des Flottes Butariennes
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 143

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Dim 21 Juin 2015, 12:55
« On a des Krogans en face, mais pas ennemis. »

Cette déclaration étonna sur le coup le commandant.

« Comment ça ?

- Ils viennent de sortir du mur au bout du couloir, à peu près quand on s’est ramené. »

La tortue Ouest ! Ils allaient faire jonction plus vite que prévu.

« Ah, bien. Bon, on avance ! Il se tourna un instant vers ses hommes. Pourquoi j’en compte que dix-huit ?

- Deux ont été blessés par la barricade face aux Krogans, alors qu’ils étaient aux prises avec ces derniers et les Varrens. On leur administré du médigel et relancé leurs boucliers, ils ont pu se replier derrière les Krogans, à l’abri.

- Ca ne fait aucun sens qu’ils aient pu être blessés, caporal. A moins d’avoir pris des balles perdues. Les Krogans leur tiraient dessus alors que les Varrens leur fonçaient dessus.

- En parlant de balles !! »

Le dialogue s’arrêta net. Trois soldats de l’arrière-garde virent les Turiens et les Krogans de la barricade viser vers eux et en firent de même et appuyèrent sur la gâchette. Le commandant beugla précipitamment :

« Allez, allez ! On s’arrache ! »

Il fallait qu’ils fassent jonction avec la tortue, ils auraient pu très bien s’en occuper, mais ce n’était pas leur objectif. Les hommes détalèrent dans une petite partie du couloir jusqu’à ce que Romfoth les arrête en levant le poing :

« Stop. Y a plusieurs couloirs sur notre gauche, pas envie qu’on se mange des tireurs embusqués. Je contacte la tortue. En attendant, tous en position de tir sur l’avant et l’arrière, si quelqu’un vient voir, je le veux mort. »

Il appuya sur son casque, le son crépita et il entendit une voix on ne peut plus grave avec des tirs qu’il pouvait très bien entendre d’ici :

« Quoi ?! Qu’est-ce que vous voulez, on est aux prises, là !

- C’est les Butariens, on à votre gauche, juste derrière vous. On va vous rejoindre pour la barricade. Vous devriez vous avancer sérieusement, les décombres du mur vont vous tomber dessus. »

Quelques mots s’échangèrent encore et retentit un grand fracas. Ils avaient tiré au dessus de la brèche ! Ils voulaient s’enterrer dans le temple en le faisant s’effondrer ou quoi ? La liaison continuait, il entendait des grondements et des insultes particulièrement blessantes envers les défenseurs, les Krogans arrivaient à râler, ils devaient aller bien, enfin, ils n’en savaient rien. Bon, ils allaient les rejoindre en nettoyant un peu les couloirs, fallait qu’ils avancent très prudemment, les pièges devaient être très nombreux dans les couloirs. Il se remmémora le plan, ils allaient partir entre la tombe 17 et 23, donc. Il fit signe en agitant sa main vers l’avant d’avancer, mais très prudemment, il était extrêmement méfiant sur ce qu’ils pouvaient rencontrer là dedans.


Qui veut la paix prépare la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Jeu 25 Juin 2015, 23:21

Le trio entendit des bruits d'explosions au dessus d'eux, ces derniers provoquant une forte secousse, ils forcèrent les défenseurs à s'arrêter quelques secondes pour éviter de tomber dans les escaliers. De la poussière les recouvrit donnant aux armures une teinte jaunâtre. Ils reprirent leur descente sans rencontrer qui que ce soit, ce n'est que quelques secondes plus tard que des bruits de tirs se firent entendre. Le groupe accéléra le pas pour prêter main forte à leurs alliés.

Hélas ce fut pour le moins inutile, lorsqu'ils arrivèrent le combat était déjà fini. Au sol gisait deux cadavres dans des armures imposantes. L'un des deux avait son casque complètement explosé par un tir laissant voir une tête de Butarien.

Au milieu se tenait toujours fier et droit Garrus Vakarian, arme à la main l'air peu surpris de voir les trois arrivants. Il s'approcha d'eux affichant un air calme malgré la bataille qui se déroulait au sein du temple.
Le héros Turien détailla la situation et la suite du plan à suivre. Charlie 1 étant en sous nombre face à l'adversaire, ils avaient dû se replier avant leur arrivée dans les couloirs un peu plus loin. D'après ses souvenirs il y avait aussi Zulu 3 qui pouvait intervenir rapidement.
Le but était de prendre par surprise les assaillants deux fois supérieurs en nombre. En résumé, ils allaient devoir frapper vite et fort sinon... ils allaient se retrouver dans la merde surtout face à des Butariens.

« Ce qui nous laisse une à deux secondes pour en abattre le plus possible.

-La guerre nous appelle. Ne traînons pas. »


En chemin ils furent rejoint par Cahir et Avitus, deux des trois Turiens qui étaient arrivés avec eux. Le troisième qui occupait la tour Nord Ouest n'avait pas survécu aux bombardements. Les trois natifs de Palaven prirent la tête par soucis de discrétion, suivit par les deux imposants reptiles.

Il y eu une formidable explosion à l'intérieur même du temple qui résonna de longues secondes. Le bruit fut d'une telle puissance qu'il couvrit le bruit de la bataille pendant quelques secondes. Le combat se déroulant à l'entrée devait être particulièrement violent. Vindex espérait sincèrement que les défenseurs tenaient bon.

Ce fut Garrus qui repéra les cibles alors qu'elles tentaient de disparaître entre les tombeaux, cela n'annonçait rien de bon, les combats dans des lieux confinés étaient souvent violent du fait de la proximité des ennemis et les Esprits savaient à quel point combattre avec un fusil de précision dans une telle situation était une horreur. Pourtant ils allaient devoir le faire.

« Toi, le Turien désigna le Krogan au lance-grenade, tu vas tirer en premier. Avitus, Cahir, Vindex et moi prenons le relai juste après. Charlie est prêt, et avec un peu de chance une autre escouade nous rejoindra. Allez en position ! »

Le Krogan chargea une grenade dans le canon, les Turiens vérifièrent leur chargeur et armèrent leur fusil. D'un geste de la main, Garrus indiqua qu'il était temps de passer à l'action.
Un bruit sourd se fit entendre quand la grenade fut propulsée, suivie d'une explosion. Aussitôt les quatre tireurs se placèrent à l'entrée du couloir et firent feu à volonté. Des cris, des hurlements et des insultes se firent entendre, de l'autre côté Charlie 1 était également sorti de sa couverture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4124

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Mer 01 Juil 2015, 19:05

    Situation actuelle


    Côté Garrus

    Sans vergogne, Garrus et ses tueurs sans pitiés étaient entrés au contact des ennemis. Dans cette foire rude qu'était devenu le Temple, il fallait être le plus rapide aux détours des tombeaux et ces butariens étaient vifs comme jamais. Aussi furent-ils sûrement surpris lorsqu'ils se firent attaquer : l'embuscade leur portait un coup dur. Toutefois, Garrus sentait qu'il y avait anguille sous roche. Il tourna la tête et vit un krogan enragé foncer sur Avitus. Son coéquipier fut frappé de plein fouet, ne pouvant pas réagir. L'explosion qui avait retenti plus tôt n'avait été qu'une diversion ou un passage en force pour une nouvelle chevauchée de soldats de Gorx, qui venaient d'arriver pour épauler les envoyés de l'Hégémonie. Aussi, leurs sentinelles faisaient office de kamikaze et chargeaient sur ce qu'ils pouvaient. Et l'ex-agent du SSC constata que l'un d'eux arrivait dans la direction de Cahir. Ses réflexes étant toujours bons, il sauta pour sortir son ami de cette impasse. Les deux turiens retombèrent deux mètres plus loin et se relevèrent pour fusiller le krogan. Mais de leur côté, Charlie 1 avait déjà été pris à revers et se faisait méchamment canarder.

    « On se replie ! » cria Garrus en direction de Treyn. Celui-ci tourna les mandibules et recula de quelques pas, hésitant : quand bien même les renforts krogans étaient imposants, les butariens demeuraient à sa merci. « Ils sont trop nombreux pour nous. Il faut rejoindre Wrex ! » Conscient qu'il valait mieux continuer à suivre le plan, les turiens firent machine arrière et laissèrent la maigre dizaine de vils butariens à leur sombre destin. L'objectif : rejoindre le Cœur du Temple.


    Côté Gorx

    Comme ses congénères, Gorx avait un certain respect pour les femelles de son espèce. Mais comme il estimait qu'il valait mieux que tout le monde, il n'avait que faire de celle qui osait s'opposer à lui avec une vulgaire protection biotique comme seule défense. Se préparant au combat, grognant, il savait qu'il allait en faire une bouchée.

    Mais sa préparation fut subitement interrompu par une déflagration, assourdissant tout le monde. Le mur sauta alors sans même résister et manque de toucher les fidèles de Wrex. Sans tarder, une fournée de krogans débarqua à l'intérieur et se déversa. Un des gardes tenta vaguement de les arrêter mais il fut vite réduit au silence. « Jordak, vous auriez pu dire à vos krogans de faire preuve de plus de délicatesse. » beugla le chef dans son omni-tool. Il ne savait pas si on le recevait et même si c'était le cas, c'était une phrase relativement louche pour quelqu'un comme lui. Sauf que dans ce contexte, il ne réfléchissait pas tellement à ce qui passait et il allait droit au but : l'artefact qu'il était venu chercher était devant lui. Il enjamba la chamane et se mit à apprécier la splendeur de l'arme. Elle était belle mais incomplète. Heureusement, sa "famille" - ou plutôt son clan - se transmettait une pièce de générations en générations. La dernière pièce du puzzle, entre autres.

    Agrippant l'arme, Gorx se retourna et fit quelques pas, prenant la peine de baisser sur la tête vers celle qui avait résisté. Elle était là, abasourdie. « Il est inutile d'espérer ma clémence. Je vais reprendre Tuchanka... » Il souleva l'ubuesque marteau qu'il venait de prendre au-dessus de sa cible. « Et personne ne peut m'arrêter. » Dès lors, il décida que le sang était prêt à couler de sa main et de son nouveau prolongement. « GORX ! » Une voix creuse résonna dans le Temple. Encore interrompu, l'insurgé releva le museau. « Tu croyais vraiment qu'une humaine pourrait en finir avec moi ? » Gorx grogna. « Si tu as un peu d'honneur, viens m'affronter là où ton ancêtre s'est donné la mort. »

    Le chef rebelle baissa son marteau et lança un regard noir à ses subordonnés. « Occupez-vous d'eux. » argua t-il avant d'accrocher l'artefact à son armure. Il savait pertinemment où Wrex lui donnait rendez-vous : dans l'arène où Calandor avait échoué face au Conseil... Au Cœur de l'édifice, là où tout se jouerait.


    Côté Wrex

    Wrex avait gardé cette option, au cas où Gorx ne mordrait pas à l'hameçon : à l'époque où ce fort servait encore de fort, il y avait un dispositif de "haut-parleurs", semblable à celui présent sur le site du rite de passage que chaque Urdnot doit réussir. Et là, l'invitation était lancée... Restait à voir si Gorx allait pouvoir atteindre le Cœur, ce dont le chef ne doutait pas. Il espérait, évidemment, qu'il soit stoppé dans sa course mais si c'était aussi simple de l'arrêter, cela serait déjà fait. C'est donc dans cette salle aussi vide que froide que le combat allait se finir. Et il n'y avait qu'un seul gagnant possible. Depuis le début, Wrex aurait pu fuir, s'échapper ou abandonner la bataille. Mais il ne pouvait pas. Et il ne pouvait pas non plus laisser ses alliés se faire massacrer car en dépit d'une solide résistance, il savait que Garrus avait dû se replier et que seul Myra arrivait plus ou moins à gérer au niveau de la porte. Un avantage qui n'allait peut-être pas être éternel, cela dit. Il ne restait qu'une seule option : couper la tête du dragon. Ou mourir.



      ORDRE DE PASSAGE : Vindex - Heratius - Dralot - J'ango - Myra.
      Si vous avez un problème pour poster, contactez Lleyton Benam.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Ven 03 Juil 2015, 23:35
Vindex se tenait au milieu de ses autres comparses, chacun d'entre eux avait épaulé son arme et s'appliquait à vider consciencieusement son chargeur sur les Butariens qui étaient on ne peut plus tenace, au point d'en faire pâlir un Krogan. Son cœur battait au rythme du staccato de son fusil, rien ne le troublait, pas même le cri des mourants ou les bruits lointain de la bataille. Il était concentré sur l'instant présent, l'élimination de la menace immédiate.

Il n'entendit pas le Krogan approcher, pas plus qui qu'il ne l'entendit faucher Avitus. Ce n'est que lorsque le Krogan et son ami s'écrasèrent plusieurs mètres devant lui qu'il sortit de sa transe.

-AVITUS ! NON ! Beugla t-il en changeant de cible.

Il appuya sur la gâchette, mais la seule chose qui se produisit fut l'éjection de la cartouche thermique. Il attrapa un magasin et le glissa dans son chargeur. Mais il était déjà trop tard, le Turien pendait mollement telle une poupée désarticulée entre les mains du colosse. Vindex voulut hurler mais aucun ne sortit de sa bouche. Cela faisait des années qu'il côtoyait la mort et s'était habitué à cette présence désagréable. Il avait vu des amis mourir, même si cela n'avait pas était facile au début , il s'y était habitué. Pourtant les camarades avec qui ils étaient venus lui étaient particulièrement chers. Il ressentit d'abord la tristesse de perdre un proche, puis une rage profonde et violente l'envahit. L'hésitation passait, il pointa son arme sur le reptile et vida son chargeur dessus jusqu'à la dernière balle.

Tandis qu'il rechargeait un autre Krogan surgit et fonça vers Cahir, Treyn le mit en joue mais Garrus fut bien plus rapide, il sauta et plaqua le jeune Turien contre le sol. Le natif de Tuchanka continua sa course les ratant de peu avant de se retourner. Mais trop tard pour lui, le duo s'était rapidement rétabli et le tuèrent d'une salve précise.

« On se replie ! »

L'ordre du héros perturba Vindex. Pourquoi partir maintenant alors que ses enfoirés étaient à leur merci ? Hésitant il recula de quelques pas.

« Ils sont trop nombreux pour nous. Il faut rejoindre Wrex ! »

Vindex se ressaisit. Garrus savait ce qu'il faisait, il n'avait pas à douter de lui. Les trois Turiens survivants se replièrent dans les couloirs, suivit par un Krogan allié, l'autre ayant succombé aux balles. Le groupe disparut sans difficulté dans les profondeurs du temple pour rejoindre son centre. En chemin ils purent entendre la voix de Wrex par les hauts parleurs provoquer Gorx. Les pions sur l’échiquier se mettaient en place pour le combat final. Vakarian accéléra la cadence, voulant arriver avant le rival de son ami. Vindex entendait le bruit des combats à l'entrée et s'arrêta en lançant au reste de son escouade :

« Garrus, Cahir ! Je vous rejoins après, j'ai quelque chose à faire. »

Son mentor acquiesça d'un signe de tête, laissant Vindex partir vers la direction du hall. Ce dernier activa son camouflage tactique et courut aussi rapidement qu'il pouvait. Les défenseurs allaient être submergés de tout les côtés s'ils ne les avertissait pas. Il devait faire vite s'il ne voulait pas lui non plus se retrouver coincé.
Moins de deux minutes plus tard, il put être témoin de la violence des combats, plusieurs Krogans jonchaient le sol aussi bien alliés qu'ennemis, leur corps déchiquetés, le sol poisseux à cause du sang, une odeur de poudre et de sueur flottait dans l'air malgré le filtre du casque. Un peu plus loin une forteresse de boucliers étaient plantés à même sol, de temps à autre des grenades étaient tirées de cette muraille impénétrable. Des boucliers biotiques avaient été dressés pour se protéger. Les combattants s'étaient enlisés dans un combat qui aurait pu durer une éternité si personne ne se décidait à agir. Il repéra Myra qui hurlait des ordres, il sprinta vers elle et l'attrapa par le bras.

« On abandonne la position, on se replie au centre avec tes gardes, le reste rejoindra Zulu 1 et 5. »

Il envoya deux fumigènes vers les survivants ennemis pour brouiller leur vue tout en lâchant quelques salves de balles sur les boucliers. Il savait que ce serait inefficace mais cela avait au moins le mérite d'éviter que les assaillant ne se lancent à leur poursuite immédiatement. Le petit groupe s'enfonça dans les dédales de l'édifice pour rejoindre l'arène, là ou tout se jouerait.
Ils pénétrèrent dans une salle immense ou Wrex se trouvait en son milieu, entouré par plusieurs de ses acolytes. Garrus était avec le leader Krogan en train de discuter des événements.

Treyn enleva son casque en soufflant, saisit sa gourde et but une bonne gorgée d'eau. Cahir s'approcha de lui, silencieux. Vindex leva les yeux vers lui tout en vérifiant son arme.

« C'est quand même bizarre, de magnifiques ruines, un merveilleux soleil... ce serait parfait pour des vacances.

-A peu de choses près.

-Tu penses à Avitus et à Fenn ?


-Tu sais ce que je pense ? Je crois que peu importe ce que je pense, on est là pour faire ce qui doit être fait, quand les balles sifflent la politique et toutes ces conneries on en a plus rien à cirer. Terminons ce travail.

-Je veux juste être à la hauteur.

-Tu as déjà fais ce qu'il fallait, il posa sa main sur l'épaule de Cahir. Ne t'en fais on va sortir de ce merdier.

Garrus revint vers eux et les briefa, ils allaient devoir se positionner dans les hauteurs de l'arène. Même si le héros Turien ne doutait pas de la victoire de son ami, il valait mieux avoir un coup d'avance. Personne ne savait ce que le futur pouvait réserver. Si jamais Gorx gagnait, ils l'abattraient avant même qu'il n'est pu savourer sa victoire.
Vindex se retourna et alla voir Myra.

« Tu viens avec nous dans les hauteurs ou tu préfères admirer le spectacle aux premières loges ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 28

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Ven 10 Juil 2015, 18:34

    Mourir pour Tuchanka. Voilà ce à quoi une Chamane, à fortiori Dralot, devait être prêt. L'Histoire de leur planète après tout était aussi longue que sanglante. Qu'un peu de sang supplémentaire soit versé pour sauvegarder son passé n'avait rien d'émouvant. Au contraire pour certains. S'ils rejoignaient ainsi les Ancêtres, ils deviendraient les guides de leur peuple et ce pour l'éternité.
    Périr, donc, n'effrayait pas la Krogane. Depuis sa sortie de la grotte, elle s'y était préparée mentalement. Bien sûr, s'il avait s'agit d'une mission de moindre importance, elle n'aurait pas cherché la Grande Dévoreur, celle qui fauchait quiconque venait à la fin de son existence. Mais ici, l'enjeu allait au-delà de sa simple vie. Et pour arrêter Gorx, la femelle aurait été prête à payer ce prix qu'elle jugeait ridicule.

    Les deux adversaires se jaugeaient en grognant, prêts tous deux à en venir aux mains. Déjà, la mercenaire concentrait son pouvoir, prête à charger, écraser tout son poids sur le mâle imbécile et tenter de lui tirer dessus à bout portant. Quitte à s'épuiser et se sacrifier, autant partir en beauté, après tout, pensa-t-elle avec un rictus moqueur.
    Sa barrière commença à chatoyer, annonciateur de son attaque prochaine, lorsque le mur à côté d'elle explosa avec fracas. Pour l'une des rares fois de sa vie, sa concentration fut nettement interrompue. Dans le même moment, la déflagration la propulsa, mais pas comme elle l'aurait souhaité. Ainsi, Kalank heurta le sol avec fracas, étourdie, de même que les rares alliés de Wrex présents ici. Ces enfoirés étaient allés jusqu'à faire sauter le Temple... Leur irrespect pour leur culture et leur tradition, de même que le choc, la laissèrent pantoise. Alors qu'elle tentait de reprendre ses esprits et sa sérénité, le chef de guerre l'enjamba comme si elle n'était qu'un vulgaire débris, pour mieux saisir l'artefact qu'il avait tant convoité.

    A un début d'humiliation vient se rajouter la honte d'avoir échoué. Honte qui s'accrut alors que Gorx se pencha vers elle, semblant lui témoigner autant d'intérêt que si la Chamane avait été un peu de boue sur la pointe de sa griffe.

    - Il est inutile d'espérer ma clémence. Je vais reprendre Tuchanka...

    Le grognement, faible mais déterminé, à demi étranglé, fut sa réponse alors que la femelle redressait la tête pour le regarder, en appui sur ses coudes, toujours allongée. Pas de beaux mots ici, alors qu'il y aurait pu en avoir. Un discours, même rapide, comme quoi leur Planète ne plierait pas devant un Varren idiot et galeux comme lui. A vrai dire, les trois quarts des mots employés auraient pu être des insultes.
    Quoiqu'il en soit, le mâle ne sembla pas s'en préoccuper. Il levait déjà son arme, prête à réduire son crâne à l'état de cervelle de Vortcha: quelque chose d'aussi éparse que quasi inexistant en somme. Cela lui laissait tout de même une petite marge de manoeuvre: elle pouvait charger, faiblement certes, pour tenter de le renverser, voir détruire l'artefact. Que personne ne l'ai plutôt que lui, quitte à ce qu'elle se déshonore en tant que Gardienne du Passé. Dralot était assez acculée et blesser pour envisager cette ultime solution.

    Son exécution, de même que son attaque, furent cependant misent en sursit alors que la puissante voix de Wrex retentissait au milieu du champ de bataille, amplifiée pour la rendre aussi puissante que si un Ancêtre lui-même avait parlé.
    Un défi dans l'arène que leur ennemi ne pouvait refuser. Pas s'il tenait à asseoir une quelconque autorité sur leur peuple. Les Krogans ne suivaient pas un lâche préférant exécuter comme un vulgaire Galarien.

    Le chef partait, laissant à ses chiens le sale boulot.

    Dralot hurla sa colère alors que, chancelante, elle finit de se relever. Elle en aurait pu faire une rage de sang, tant sa frustration et sa haine avait été attisée. Elle qui cherchait à conserver un minimum de calme était prête à se comporter comme si elle n'avait jamais été qu'un vulgaire mâle.
    On l'avait dépossédée d'une glorieuse mort. Pire, son ennemi s'enfuyait, tentant de la faire mourir aux mains d'autres possesseurs de carrés.

    L'ezo se déploya autour de la Chamane alors qu'elle dirigeait sa volonté contre un bon morceau de mur, assez large pour renverser, voir tuer au moins deux hommes. Le projectile fut lancé contre les agresseurs qui commençaient déjà à tirer, affaiblissant le bouclier qui protégeait la femme. Ceux qui étaient assez intelligents esquiveraient. Les plus bêtes ou malchanceux se feraient proprement écrasés.
    Après quoi, elle sauta à couvert, tirant une balle au hasard à l’aide de sa vieille Claymore, pour mieux se réfugier derrière d'autres débris. Elle gronda alors que la fatigue tentait de s'emparer de ses muscles, courant le long de son dos pour mieux lui tirer le cou. Pour l'instant... Ça allait. Ça irait même, qu'elle le veuille ou non.
    Elle déclencherait sa furie sur les Krogans. Après quoi - et si Wrex avait la folie de laisser Gorx en vie - elle irait contempler un prétentieux déchu...



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Mercenaire
Rang : Clone
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 334

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Lun 13 Juil 2015, 14:19


Par les feux de l'enfer, dans quoi s'était t-il engagé au juste ? Tout ça pour faire bonne figure face aux relations de ce foutu modèle originel en espérant pouvoir pomper des infos et des pistes, et même quelques ressources et intérêts... Il était hors de question qu'il y laisse sa peau à la place d'autre. Non seulement il en avait strictement rien à faire de la raison pour laquelle tout le monde se battait ici, mais en plus, maintenant que ça tournait mal, il risquait d'y laisser la vie a la gloire d'autrui. Au début, cela l'avait amusé. Mais à partir du moment où il commençait réellement à se sentir vulnérable, J'ango et non ce foutu Jordak commençait à chercher une porte de sortie à tout ça.

« D'accord. D'ACCORD ! Tout ceux qui sont encore en vie pour m'entendre, fermez vos gueules et marchez vers le centre. C'est là-bas que tout ça va se finir, désengager le combat et ramenez vous mais ne faites pas feu une fois sur place. C'est pas le moment de faire foirer l'histoire. »

Wrex et Gorx voulait terminer ça au duel. Ca tombe bien : L'issue allait sans doute satisfaire tout les krogans du lieu, et J'ango allait pouvoir y trouver ici un moyen tranquille de se tirer de là. Il laissa les survivants qui l'accompagnaient prendre un peu d'avance et démarra sa radio, la basculant sur la fréquence à part qui liait les trois clones entre eux.

« Ca commence à tourner mal les gars. Faut que je me taille d'ici au plus vite. J'encule Wrex, j'encule Gorx, j'encule Tuchanka. Aucun moyen que je laisse ma peau ici. J'me casse! aboya t-il.
« Wow, wow, wow ! Pas si vite ! Tu vas tout faire foirer ! »
« C'est pas toi qui te fais tirer dessus depuis tout à l'heure. Ça suffit. Ca vaut pas le coup de s'attarder ici. »
« Essaye de tenir encore un peu... Ca ne doit pas être très loin de la fin, je suis sûr que... »
« Vas te faire foutre ! J'me casse, t'entends ? »
Il y eut un petit silence.
« Bon... On va sûrement le regretter, mais reste sur place. On vient te rejoindre. On va essayer de faire profil bas et de se faire passer pour du personnel combattant pour rejoindre la zone de guerre. Une fois là-dedans, on va essayer de te retrouver. Discrètement. »
Le message se coupa net et bientôt, J'ango eut beau pester autant qu'il voulait, personne ne lui répondit. Durant le laps de temps qu'il prit pour transmettre son message, il ne s'était pas rendu compte qu'on l'avait contourné. Un tir vint s'écraser à quelques centimètres de sa tête, lui faisait faire un volte-face immédiat. Il se trouvait nez à nez avec une force ennemie, sans doute ceux de la barricade.

« Ah merde... Bon okay, j'me rends, j'me rends...» débuta t-il en levant un peu les mains en l'air après avoir jeté son arme.

Visiblement, si cela eut pour effet de perturber un peu ces combattants qui ne s'attendaient sans doute pas à un acte de reddition, l'hésitation que certains eurent sur le faciès suffit à convaincre J'ango que cela n'allait tout simplement pas marcher. Il prit donc appui sur ses jambes rapidement et chargea aveuglément dans le tas en espérant passer de force.

« Oh allez ! Dégagez ! J'ai pas l'intention de crever comme un rat ici ! » beugla t-il en rentrant littéralement dans la masse.

Il se mit à slalomer à travers les différentes chambres et couloirs, passants de lieu en lieu en exploitant les fragments de murs explosés par les combats, suivi de près par une tempête de tir qui écorchaient les murs autour de lui. Quelques projectiles tambourinèrent parfois sur son armure, heureusement sur les lieux les plus renforcés, mais J'ango eut une clairement compris le message qu'il n'avait pas intérêt à se retrouver de nouveau face à eux.

Faute d'avoir un itinéraire bien défini, il finit par zigzaguer dans le temple, tomba face à un autre groupe ennemi, prit aussitôt un virage et s'enfonça sans même s'en rendre compte vers l'arène du temple.








Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Jeu 16 Juil 2015, 00:09

La Bataille de Calandor



La fin de la bataille approchait, mais encore maintenant la victoire était indéterminée. N'importe lequel des deux camps pouvait encore l'emporter. Les forces de Wrex avaient tenu tant bien que mal et même s'il y avait eu de nombreuses pertes, elles avaient résisté au plus fort de l'assaut qui était désormais ralenti. Myra elle était toujours au prise avec des krogans qui résistaient à l'entrée du temple. Désormais en positions défensives, elle avait donc envoyé plusieurs des korgans de Wrex les contourner, tactique qui avait permis d'ouvrir le feu sur plusieurs krogans mal protégé. Contre toute attente l'un d'eux voulu se rendre. Myra restait malgré tout sur ses gardes, le gardant en joue. Ce qui se révéla être inutile car elle fut surprise de sa furie soudaine. Le krogan courra au travers des soldats de la barricades, sur le coup tous mirent une seconde à réagir. Une seconde de trop, Myra tenta de faire chuter le krogan en envoyant une onde de choc biotique dans sa direction. Malgré cela et les tirs du reste de l'escouade il parvint à s'enfuir. L'asari ordonna de ne pas le poursuivre cela serait inutile et ils avaient d'autre préocupation.

La voix de Wrex résonna dans le temple lançant un défi au chef des assaillant, Gorx. Myra savait très bien que ce duel déterminerait la victoire ou la défaite, une armée sans leader dans la situation actuelle perdait surtout ses objectifs, ses raisons de se battre. La victoire de l'autre camps serait donc assurée. Mais la question était de savoir si le combat serait équitable, car chaque camps chercherait à obtenir la victoire de son représentant. Myra ne prenait pas forcement partie mais elle était certaine d'avoir peu de chance de gagner quelques choses à se ranger du côté de Gorx dans ce conflit.

Alors qu'elle réorganisait la défense Vindex apparu sur la barricade, elle manqua de lui tirer dessus par réflexe lorsqu'il désactiva son camouflage optique.

- Vindex …

- On abandonne la position, on se replie au centre avec tes gardes, le reste rejoindra Zulu 1 et 5.

Myra réfléchie, bien qu'elle n'ait aucune attache avec les krogans sous ses ordres elle n'avait pas pour habitude d'abandonner ses hommes. Mais d'un autre côté vu la situation pour sa propre vie comme pour les leurs se séparer était sans doutes la meilleure option. Elle ocha de la tête pour indiquer qu'elle le suivait mais s'arrêta pour donner ses derniers ordres avant.

- Equipe Bêta, dissolution de la formation, vous allez rejoindre les équipes Zulu 1 et 5 respectivement pour Bêta 1 et 2. Vous êtes désormais sous le commandement des chefs d'équipe respectif de ces deux unités. Elle changea de canal pour demander à ses deux gardes de Lumiéna Corporation de la rejoindre puis suivi Vindex dans les couloirs du temple.

Le centre du temple ressembla à une arène, il en était d'ailleurs sans doute une. Mais en sentait que tout allait se jouer ici très prochainement. Wrex était au centre accompagné d'autres krogans et du célèbre turien, Garrus. Plusieurs soldats étaient prêts pour un affrontement et Myra se demandait vraiment comment une salle aussi remplie pouvait terminer au duel au lieu de simplement éliminer Gorx. La facilité était là et parfois elle ne comprenait pas qu'on en profite. Mais toutes ses histoires d'honneur n'étaient pas faites pour elle.

Myra vérifia son équipement une dernière fois avec Atalïa et Alyha ses deux gardes asaris en qui elle avait le plus confiance. Elle avait une confiance inébranlable en sa sécurité de Lumiéna Corporation puisque depuis sa création la société n'avait aucun problème majeur à ce niveau là. Tous étaient plutôt de très bonnes biotiques que des soldats surarmée mais cela permettait justement aussi de mettre, à tord, l'ennemi en confiance.

- Vous resterez avec moi, nous allons combattre toutes les forces de Gorx qui tenteraient d'entrer dans cette arène. Il faut que Wrex est le champ libre pour s'occuper de leur chef. Mais si la zone est sécurisée occuper vous de lui. Que Wrex le veuille ou non je préfère être sur de la victoire de notre camps que de tout laisser reposer sur les compétences au combat d'une seule personne.

Toutes d'eux approuvèrent l'idée quand Vindex revenu les voir. Il était prêt au combat comme tout le monde ici. Myra en avait aussi profité pour se reposer ou l'utilisation intensive des pouvoirs biotiques dans cette bataille finirait par la fatiguer.

- Tu viens avec nous dans les hauteurs ou tu préfères admirer le spectacle aux premières loges ?

- J'ai toujours été meilleure au combat rapproché, dit-elle en souriant, mais je compte sur ton talent de tireur pour surveiller mes arrières. Bonne chance.

Elle rechargea une dernière fois son Disciple avant de chercher une couverture optimal derrière les nombreux débris qui reposaient dans l'arène. C'est ici que le combat finirait, peut importe qui en sortirait vainqueur.



<< L'information offre le contrôle. Le contrôle offre le pouvoir. >>
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hégémonie
Rang : Amiral des Flottes Butariennes
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 143

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Sam 18 Juil 2015, 02:49
L'escapade avait connu un petit tournant inattendu : au détour du couloir, alors que les quelques hommes de l'arrière-garde qui guettaient la sortie du couloir abandonnaient leur surveillance pour se faufiler dans le couloir avec les autres soldats, la dite force de Turiens de la barricade Nord attendue débarqua, mauvais timing. Les deux derniers hommes prirent suffisamment d'impacts pour que leurs boucliers et leur armure cèdent, les criblant de balles et tombant par terre. Le commandant les vit chanceler et s'éprit de colère :

" Putain ! On se retourne ! Abattez ces fumiers ! Ça commence à bien faire !"

Très rapidement, l'escouade se retourna, essuyant un temps des tirs ce qui mit à mal plusieurs membres qui durent renoncer au combat en se réfugiant derrière ce qu'ils pouvaient, pour recharger leurs armes ou leurs boucliers, ou tout simplement pour souffrir de quelque blessure sans en récolter plus. Les Krogans de la tortue les rejoignirent, offrant une bienveillante protection aux Butariens dans ce couloir en manquant et ce malgré les décombres. A partir de là, le commandant se déchaîna, martyrisant la gâchette de son carnifex, il voulait voir ces putains d'ennemis de ses deux crever dans leur sang, mais quel merdier ! Tout ça parce que Wrex était un incapable au point d'envoyer le roi de cons comme diplomate ! Il lui en foutrait, des défenestrations lors de négociations ! Son pistolet s'arrêta, la cartouche thermique était arrivée à son terme, rien à foutre ! Il rechargea sans perdre un instant, il voulait coller le plus de bastos aux petits cons en face. Un Krogan le colla pour le protéger alors qu'il se tenait on ne peut plus droit sur un champ de bataille sans ciller, un vrai commissaire politique. Son protecteur râlait, le bouclier semblait l'ennuyer plus qu'autre chose, et le fusil à pompe à sa ceinture semblait l'appeler. L'officier Butarien lui prit son bouclier "Je vous débarrasse.", à la plus grande joie du reptile qui dégaina son arme. Romfoth avança de quelque pas sans crainte avec son bouclier mais pas plus, bon sang que cette merde était lourde ! pas étonnant, les Krogans les portaient à deux bras généralement, il espérait quoi ? Enfin, il n'avait plus trop à craindre des balles et pouvait continuer à flinguer ses adversaires.

Vint le moment où ces derniers, devant la supériorité numérique, malgré leur valeur, prirent la fuite. Le couloir Est était devenu un sacré foutoir : L'escouade Butarienne avait tout de même souffert de cette rencontre, mais au moins, il était bien plus pour ceux d'en face. Il avait même entendu les cris d'un Turien lorsque l'un des Krogans avait foncé dans un autre. Tiens, c'était pour ses gars, connard. Justement, il les regarda, pas mal de blessés : sur dix-huit, moins les deux qui étaient probablement morts ou alors à son article, qutre semblaient blessés, il ne put voir à quel point pour chacun mais deux hommes s'étaient dépêchés pour les six ou moins convalescents, administrant médigel à volonté. Bon, avec lui il restait une dizaine d'hommes encore relativement indemnes, ceux qui seraient encore en état physiquement comme matériellement en état de se battre les rejoindraient, les deux toubibs improvisés aussi quand ils en auraient fini. Il parla à ces deux derniers, il leur signala que depuis le départ des Turiens de la barricade Nord, l'exfiltration serait possible, ils pourraient se ramener dehors aux véhicules pour évacuer tout ce beau monde.

Le court moment de répit fut interrompu par une voix caverneuse résonnant dans tout le temple, des haut-parleurs, tiens, peut-être que Wrex se mettrait à chanter, ça mènerait les troupes de Gorx en déroute sans aucun doute, hin hin. Mais nullement, il proposait un duel au susnommé au milieu du temple. Allons bon, on règle ça d'un coup, hein ? Pourquoi commencer une guerre, alors, pour la réduire à deux champions ? Cons de Krogans avec leur honneur discutable, comme celui de toutes les autres espèces, tiens. Il cessa de ruminer dans son coin, vérifia son arme et ses munitions. Bon, ils allaient se ramener dans le couloir initialement prévu, ils iraient "regarder" de loin le combat, mais lui voulait juste plomber les premiers bâtards qui seraient dans sa ligne de mire, qu'importe l'issue du combat, les Butariens s'en iront en ayant fait couler le sang. Il cria à l'attention de ses hommes encore valides, neuf, les blessés et les deux chargés des premiers secours en avaient encore pour un moment.

"Bon, on y va."

Ils allèrent donc dans les allées des tombes, pile poil en direction du coeur, et s'arrêtèrent à une bonne distance, pour pouvoir faire feu sans être près des évidents ennemis retranchés.


Qui veut la paix prépare la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4124

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Mar 21 Juil 2015, 17:35

    Situation actuelle


    Au Cœur du Temple

    La bataille avait fait rage au sein du Temple mais avait été à la fois d'une vélocité et d'une lenteur intenable. Des cadavres de krogans jonchaient l'intérieur comme l'extérieur, aussi bien du côté d'Urdnot Wrex et de Jurdon Gorx. Mais des asari, des turiens ou même des butariens y avaient aussi laissé leur vie, faisant de ce coup d'état un règlement de compte sanglant. Et à cela, l'actuel chef de Tuchanka savait pertinemment qu'il était fait comme un vulgaire rat, pris à son propre jeu de pouvoir et l'issue du combat n'avait rien présagé de mieux. Malgré une défense correcte et des atouts insoupçonnables pour l'ennemi, ce dernier n'avait pas lésiné sur ses offenses et avait fait mal. Tout ce qu'espérait Wrex, c'était de pouvoir arrêter le massacre, que ce soit par la force ou par les mots. C'était la raison de sa provocation, que tout les protagonistes avaient eu le loisir d'entendre.

    Et pour ainsi dire, cela avait fonctionné. Alors que les alliés et survivants du pouvoir en place se rassemblaient au centre de l'édifice, Gorx s'était frayé un chemin jusqu'à sa cible. Il avait pénétré dans cette antichambre comme un bourrin, ne se préoccupant même plus de savoir qui l'accompagnait ou s'il détruisait des monuments interdits. Il était juste entré, comme ça, la rage sur son visage lourdement cicatrisé. Une petite vague d'une quinzaine de fidèles - tout au plus - avait déferlé par le passage, se postant autour de leur maitre. Ils étaient plus nombreux mais ça se jouait à deux ou trois soldats près.

    Cependant, en dépit de l'adrénaline et de l'hémoglobine qui empestaient les lieux, Wrex et Gorx ne s'étaient pas sautés dessus. Ils s'étaient regardés, yeux de lézards contre yeux de lézards et avaient tout deux ordonnés à leur subordonnés de ne plus faire un geste. Avançant de quelques pas au même rythme, ils se retrouvaient bientôt face à face. « Pourquoi, Gorx ? » grogna Wrex, le ton bas. « Ton clan et le mien sommes ennemis depuis la nuit des temps mais... Nous étions alliés. » « Et nous étions amis. Je te respectais. Mais ton échec avec Farixen... Nous ne pouvons pas laisser le Conseil nous traiter comme cela. » Le chef Urdnot recula légèrement. « Et que devons-nous faire, alors ? Les abattre comme des chiens ? Rappelle-toi pourquoi ce Temple a été construit ! » Gorx cligna des yeux. Son adversaire marquait un point. « Pour nous rappeler la douleur causée par notre rébellion... » Le renégat souffla et recula également. « Mais Calandor ne se battait pas par soif de conquête. Il n'était pas opposé au Conseil. Il a tenté d'user de ta chère diplomatie et regarde ce qu'il est devenu. Un héros déchu, dépeint comme le leader de la rébellion qui nous a condamné ! Alors qu'il se battait pour survivre. » « Cette époque est loin derrière nous, Gorx. Le Conseil nous fait de nouveau confiance. Mais oui, ils nous craignent toujours. Et tu viens de leur donner une raison de plus de nous considérer comme une espèce sauvage et abrutie... » Cette discussion ne mènerait à rien. Les deux le savaient. « C'est ce que nous sommes. Des barbares, que l'on peut sacrifier. Car où est ton précieux Conseil ? Est-ce qu'il est venu te sauver ? » Gorx leva les bras en l'air. « Non, il est retranché et pathétique, comme à son habitude. Ils ont préféré t'envoyer Garrus Vakarian, un héros rouillé. » Le krogan pointa le sniper turien. « Pour sa défense, c'est moi qui ait tenu à venir. Mais ne t'inquiètes pas, si tu tiens tant que ça à voir le Conseil, je vais t'emmener faire un tour. » Le chef Jurdon avait l'air assez surpris par cette intervention. Et durant ce court laps de temps, Wrex en avait profité pour retourner près de ses hommes. « Général Daarlenk ! MAINTENANT ! » beugla t-il dans son omni-tool. C'est alors qu'une explosion retentit autour du Cœur, causant une légère secousse. L'ordre était sans appel et Wrex avait été ainsi le premier à démarrer les hostilités : ses soldats les plus forts coururent vers l'ennemi. Armés de bons réflexes, Gorx sortit son marteau et le chargea en urgence. Alors que deux krogans foncèrent sur lui, il le claqua au sol et fit tomber le duo à la renverse par une vague biotique. Le duel commençait.

    Garrus, constatant que son ami allait bientôt connaître l'un des plus durs combats de son existence, souhaita apporter son aide mais c'était sans compter l'autre invitée surprise. Une humaine, la chevelure brune et soyeuse, le bloqua. « Oh non ! On a un compte à régler avant, mon joli. » Le turien n'en croyait pas ses yeux. Il était persuadé qu'elle croupissait dans une cellule au fin fond de la Galaxie et qu'elle ne viendrait plus l'ennuyer... Mais il avait tort. « On t'a laissé la vie sauve et c'est comme ça que tu nous remercies ? La gratitude, de nos jours... » Sans attendre, le sniper fonça sur Brooks.

    Il ne restait plus qu'un élément perturbateur : J'ango Garnar, un krogan un peu particulier qui s'était retrouvé dans cette histoire sans même avoir demandé son reste. Il se faisait passer pour un Chelod. Et comme à son habitude, il venait de débarquer dans le Cœur, sans que quiconque fasse attention à lui. Enragé, il regardait l'arène où les gladiateurs sévissaient ; elle était grande comme un terrain de foot et pourtant, les divers personnages prenaient de l'espace. Garrus et Brooks réglaient leur compte mais globalement, le turien avait plus de souplesse et avait l'avantage au corps à corps... Mais son adversaire avait des avantages technologiques et arrivait à le surprendre. Wrex et Gorx ne se laissait que peu de marge : les deux s'étaient foncés dessus et dans un bruit sourd, Wrex avait propulsé son ennemi mais était retombé dessus par la même occasion. Ayant conscience que le marteau était un lourd désavantage pour lui, il faisait tout pour l'éviter ou se mettait trop près pour obliger le rebelle à user de ses poings. La castagne était partagée mais c'était surtout les armures qui prenaient. Esseulé et laissé pour compte, J'ango avait largement l'occasion de choisir d'aider l'un des deux et d'accélérer le combat - ou bien de plonger dans la bataille avec les autres soldats.

    Bien concernée par les combats, Myra avait peu de calme pour réfléchir mais avait également vu les deux groupes de combattants. En se défaisant d'un ou deux ennemis, elle pourrait aller en épauler un mais ce ne serait pas chose simple. Seul Vindex Treyn avait une vision d'ensemble beaucoup plus adéquate. Dans son viseur, il pourrait avoir Gorx ou il pourrait avoir Maya. Ou bien il pourrait viser J'ango, puisqu'il était visiblement le seul à l'avoir vu. L'instant était décisif. Chacun de ces trois là avait un choix à faire, sans en connaître toutes les conséquences. Mais cette seconde où chacun assistait à la scène en se demandant quoi faire... C'était l'instant décisif.



      ORDRE DE PASSAGE : Myra - J'ango - Vindex.
      Si vous avez un problème pour poster, contactez Lleyton Benam.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Jeu 23 Juil 2015, 23:45

La Bataille de Calandor



Wrex avait donné l'ordre formel de ne pas tirer sur Gorx et ses sbires quand ils arrivèrent. Il est vrai que Myra aurait tiré sans hésiter sans cet ordre. Pourquoi faire durer les choses ? D'autant plus que la tension était à son comble durant la discussion entre les deux titans krogans. Chaque camps n'attendait qu'une chose le signal de son chef. Myra le connaissait très bien et il ne passera pas inaperçu. Quand Gorx eu la mauvaise idée de se retourner Wrex retourna vers sa douzaine de krogans et l'explosion retentit c'est les krogans de l'actuelle chef qui se lancèrent les premiers, préparés à l'explosion qui sema la confusion dans les rangs ennemis. Myra tira sans attendre pour tenter d'en abattre un au passage tout en analysant la situation.

Le combat était confus, alors que Gorx et Wrex entamaient un duel au fond de l'arène tous les krogans s'affrontaient plus ou moins au centre, Myra avait eu la chance d'être à l'écart pour le moment et sans intérêt à leurs yeux. Il s'agissait d'un avantage. En face d'elle, Garrus était par contre plutôt en difficulté plongé dans un duel avec humaine qui réduisait l'avantage qu'il pouvait apporter à Wrex. Sa décision était prise elle allait l'aider, si quelqu'un ici oserait s'interférer dans le duel des chefs pour abattre Gorx s'était soit lui ou Vindex. Les krogans eux ne s'engageraient probablement pas dans un combat d'"honneur" entre Wrex et Gorx. Mais pourtant on ne pouvait pas prendre le risque qu'il perde ce simple duel, honneur ou non. Si jamais il le perdait, alors son camps serait peut être tout simplement éliminé. Et Myra en faisait partie alors elle n'y tenait pas trop.

- Vindex si tu as l'occasion de me couvrir c'est le moment ou jamais. Elle se retourna vers ses deux gardes asaris. Vous aussi, bonne chance

Puis Myra se lança dans un sprint pour rejoindre Garrus et l'humaine contournant la plus grande partie de la mêlée espérant passer un maximum inaperçu, elle croisa du regard le même krogan qui s'était enfuit devant la barricade apparemment sans même savoir ce qu'il faisait ici le regard vide. L'asari envoya une onde de choc biotique dans sa direction mais ne s'occupa même pas de savoir si elle l'avait touché, continuant sa course. Il n'était pas l'objectif. Un krogan manqua de s'écrouler sur elle au passage, impossible de savoir si quelqu'un l'avait protégée ou simplement s'il était un blessé de la mêlée qui faisait rage au centre. Mais dans l'autre cas elle remerciait son protecteur.

Arrivée à environs cinq mètres de l'humaine elle envoya une charge biotique sur celle-ci ce qui la rapprocha à portée de combat non sans la faire valser à une ou deux mètres. Le combat serait sans doutes difficile, si l'humaine semblait pouvoir connaitre une légende comme Garrus Vakarian, c'est qu'elle s'était montée en haut du classement. Mais Myra avait une confiance en elle total, et plusieurs décennies d’entraînements et de pratique, l'humaine ne pouvait surement pas en dire autant surement pas plus d'un siècle en tout cas.

- Tu ne peux pas laisser les légendes tranquilles ? Il n'est surement pas de ton niveau et tu n'aurais aucune chance. Et je pense qu'il a mieux à faire du côté des krogans que d'une humaine. Cela dit, je ne dis pas que tu en est plus contre moi.

Myra savait qu'elle était arrogante, et qu'elle ne s'en sortirait pas facilement si déjà elle gagnait. Mais l'admettre était déjà une bonne chose, elle connaissait ses véritables limites. De plus elle espérait que Garrus comprendrait qu'elle occuperait l'humaine pendant qu'il se chargerait de Gorx. Et dans l'autre cas, ils en finiraient plus vite. Myra n'attendis pas plus d'un instant pour appuyer sur la gâchette de son Disciple. Tout en sachant pertinemment que ce ne serait pas si facile ...



<< L'information offre le contrôle. Le contrôle offre le pouvoir. >>
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Mercenaire
Rang : Clone
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 334

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   Sam 25 Juil 2015, 15:02


Formidable, sa course l'avait donc mené droit dans la fourmilière. Soit il avait une chance inouïe de pouvoir ainsi se rapprocher du cœur de la bataille, soit il était vraiment maudit de ne jamais pouvoir réussir à s'en sortir comme il l'imaginait. Fait intéressant, au moins, c'était que ça allait se terminer rapidement, cette histoire. Et puis, avec les combats environnants, il avait encore au moins une chance de pouvoir se tirer en douce, l'intérêt de jouer au bon petit soldat était quelque peu parti en fumée, désormais : Se faire bien voir, oui. Crever comme un animal ici pour une cause dont il se fichait éperdument, non.
Alors qu'il était en pleine réflexion sur le comment sortir de ce coin, quelqu'un vint le projeter en arrière à coup de biotique. J'ango glissa sur le sol sur quelques mètres et atterrit dos au mur. Lorsqu'il toucha ce dernier, une pierre qui trônait en haut vint lui tomber sur la caboche, ce qui le sonna temporairement. Quand il redressa la tête, le canon d'une arme était pointée droit vers sa figure, sous le faciès hargneux d'un fidèle de Wrex, il gargouilla des paroles que J'ango ne put comprendre, et pressa doucement la détente.

Le tir retentit et l'agresseur de J'ango bascula doucement sur le coté, comme foudroyé.

C'est alors qu'il aperçut le faciès de numéro un, armé de son M-3 Predator. Il sourit au beserker.
« Alors, mon cher ami, encore cloué au sol ? »
« Putain, c'est pas trop tôt ! »
« Désolé du retard. On a eu un peu de mal à se faire discret dans le temple. On s'est même fait canardé par quelques sentinelles. Les autres forces nous ont confondus avec toi. Çà aide d'avoir la même tête, pas vrai ? »

Une autre silhouette s'approcha, son visage portait des tatouages rouges et blancs. Pas de doute, c'était le Serre. Numéro deux.
« Allez, debout ! Faut encore qu'on se sorte de ce pétrin ! »
Il aida le berserker à se relever et tout trois, ils observèrent le chaos ambiant. Ils se retrouvèrent dans un choix épineux : Partir ou combattre ? Si ils désertaient, ils pouvaient dire adieu à la possibilité d'en apprendre plus sur leur modèle. Si ils combattaient, ils risquaient de se faire tuer, mais si ils survivaient, on finirait sans doute par leur accorder de l'attention. Ni une ni deux, ils décidèrent de tenter le tout pour le tout et de combattre.

« Allez, derrière moi, j'ai mis la main sur ce bouclier sur un corps en arrivant ! » lança le protecteur en saisissant son large bouclier à deux mains et en le disposant devant lui.
Le berserker se colla derrière lui.
« Fais gaffe, on a un tireur sur la corniche, à droite. Je crois qu'il m'a déjà lorgné dessus une ou deux fois... »
« Je vais aller le déloger. Restez en vie le temps que je m'occupe de ça. »

Ainsi ils se séparèrent, le protecteur et le berserker cheminant vers le centre de l'arène ensemble et le serre quittant les lieux et tournant dans les couloirs afin d'accéder aux corniches supérieurs de l'arène. Il zigzagua à travers les ruines et commença à grimper les obstacles pour atteindre les points de vue.

Désormais, ils étaient trois et bien décidés à mettre toutes leurs chances de leurs cotés. Sans doute que cela risquait d'en surprendre plus d'un, mais à ce tarif là, les trois J'ango s'en fichaient. Ils voulaient surtout mettre fin rapidement à tout ça, qu'importe le camp gagnant.







Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Intrigue #4 - Phase 2] La Bataille de Calandor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace concilien intérieur :: Zone Démilitarisée Krogane :: Tuchanka-