AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 La chronologie de Mass Effect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2222
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: La chronologie de Mass Effect   Mar 14 Avr 2015, 12:41




Introduction


Un petit résumé de l’histoire de Mass Effect, depuis l’ère Prothéenne jusqu’à la fin de Mass Effect 3. Le reste de l’histoire est racontée dans le background du forum. Ce Codex est là uniquement à titre informatif, et sa lecture n’est pas obligatoire. Cependant, un peu de culture ne fait jamais de mal.
Toutes les dates sont au format EC, l’ère commune, à ne pas confondre avec la datation galactique, qui commence en -500 EC.


Ere Prothéenne

-68 000 EC : Les Prothéens terminent leurs premiers vaisseaux spatiaux et découvrent la technologie d’effet de masse, ainsi que les ruines de la race Inusannon, disparue. Ils établiront une grande civilisation Galactique avec la Citadelle en capitale. Les Prothéens assimileront de nombreuses races dont le nom fut remplacé par celui de ‘’Prothéen’’ pour combattre une race d’intelligence artificielle hostile, à l’image des Geths de notre époque. Grâce à l’assimilation des races, les Prothéens remportèrent la guerre, connue aujourd’hui sous le nom de « Guerre des Metacons ».

-48 000 EC : L’empire Prothéen s’effondre avec l’arrivé des Moissonneurs. Bien qu’ils connaissent l’existence de ces machines grâce à l’étude des ruines Inusannon, les Prothéens, malgré leur préparation, n’arrivèrent pas à contenir l’invasion. Perdant système après système, planète après planète, ville après ville, les Prothéens finirent par connaitre le même sort que leurs prédécesseurs Inusannon et furent moissonnés.


La découverte de la Citadelle

-580 EC : Les Asaris découvrent le voyage supra-luminique grâce aux ruines Prothéennes étudiées. Utilisant les relais d’effet de masse, elles découvrent la Citadelle.

-520 EC : Les Galariens découvrent à leur tour la Citadelle et entament des relations diplomatiques avec les Asaris.

-500 EC à -1 EC : Le Conseil de la Citadelle est formé. La datation galactique standard est adoptée est devient l’année 0 GS (galactic standard). La Ligue Unique Galarienne est démantelée suite à l’ouverture de ses dossiers de la part de l’Union Galarienne à leurs alliées Asaris.
Premier contact avec les Volus, qui seront chargés d’élaborer la loi bancaire Galactique. Les Volus seront la première race à avoir une ambassade à la Citadelle, sans siège au Conseil.
Première contact avec les Butariens, qui se verront offrir une ambassade dans la Citadelle un siècle plus tard.
Premier contact avec les Elcors, qui découvriront l’effet de masse avec l’aide des Asaris. Ils établiront plus tard une route commerciale avec la Citadelle et auront une ambassade.
Premier contact avec les Hanaris et les Quariens. Les deux races auront leur ambassade sur la Citadelle.
Guerre d’unification Turienne. De plus en plus de colonies xénophobes entrent en conflit entre elle, formant des clans et morcelant la Hierarchie Turienne. L’armée régulière finie par balayer et pacifier ces clans, redonnant son unité aux Turiens.

La guerre Rachni

1 EC : Les Rachnis, une race d’insecte à l’esprit de ruche, sont découvert lors d’une expédition menées par le Conseil de la Citadelle et réactivant le relais cosmodésique de leur système stellaire. Il s’avère que les Rachnis, très intelligent, sont hostiles, et une guerre éclate entre elle et le reste de la Galaxie. Toute tentative de négociation est impossible car les reines ne peuvent être contactées sur leurs planètes, à l’atmosphère toxique.

80 EC : La guerre Rachni continue. Premier contact des Galariens envers les Krogans. Ces derniers s’avèrent apte à survivre sur les mondes toxiques Rachnis, et sont envoyés comme soldat par le Conseil afin d’éradiquer les reines Rachnis sur leurs mondes.

300 EC : La guerre Rachni est terminée et la race considérée comme éteinte. Comme récompense, le Conseil offre aux Krogans un nouveau monde natal, loin de l’environnement hostile de Tuchanka. La population Krogan explose.

300 – 700 EC : La population Krogan commence à croître de manière exponentielle, colonisant de nouveaux mondes. Le Conseil commence à s’inquiéter de l’expansion Kroganne, amenant à la création des SPECTRES, Special Tactics and Reconnaissance, afin de surveiller cette expansion.

693 EC : Beelo Gurji, un espion Galarien, est le premier SPECTRE nommé par le Conseil de la Citadelle.


La rébellion Krogan

700 EC : Les Krogans continuent leur expansion dans la Galaxie. Le Conseil agit en exigeant le retrait de ces derniers de la colonie Asari de Lusia, ce que les Krogans refusent. Une attaque préventive est faite par les Spectres sur les infrastructures Kroganes. La rébellion Krogan commence.
Dans le même temps, le Conseil de la Citadelle établi un premier contact avec les Turiens, et sont persuadés de se joindre à la guerre. Les Krogans répondent au premier assaut Turien en dévastant des colonies Turienne via des armes de destruction massive. Les Turiens s’engagent à combattre les Krogans jusqu’à ce qu’ils ne soient plus une menace.
Quelques temps après que les Turiens aient rejoints la communauté Galactique, les Volus se placent sous leur protection.

710 EC : Réalisant que les Krogans ne seront jamais vaincus dans le sens où leurs combattants se régénèrent, les Turiens activent l’arme biologique Galarienne, le Génophage, qui consiste en une stérilisation quasi-totale de la population féminine Krogan. La population commence son déclin.

800 EC : La rebellion Krogan est officiellement terminée, bien que des conflits continuent d’éclater pendant des décennies. Les Turiens sont chargés de régler ces conflits.
Peu après la fin de la rebellion, les Conventions de la Citadelle voient le jour.


1 200 ans d’expansion

900 EC : En reconnaissance de leurs services pendant la rébellion Krogan, les Turiens se voient offrir un siège au Conseil de la Citadelle.

1 400 EC : L’expansion industrielle étendue et non-contrôlé sur le monde natal Drell Rakhana fait franchir un seuil critique à l’environnement de la planète.

1 600 EC : Les premiers signes Récolteurs sont signalés dans les Systèmes Terminus. L’espace concilien rejette ces rumeurs, les considérants comme des inventions.

1 700 EC : Arrivée d’Aria T’Loak sur Oméga, où elle est engagée par le chef de guerre de la station comme exécuteur. Elle deviendra rapidement l’un de ses plus fidèles lieutenants.

1 850 EC : Aria T’Loak prend le contrôle d’Oméga après avoir vaincu son ancien supérieur. Elle le laisse en vie et l’affuble du titre de Patriarche, rappel à tous de ce qu’était le Krogan avant d’affronter l’Asari.

1 895 EC : Les Geths, machines crées par les Quariens, deviennent conscient. Craignant une révolte, les Quariens entreprennent le démantèlement des machines. Les Geths se soulèvent contre ce traitement et entre en guerre dans ce qu’ils appelleront ‘’la guerre de l’Eveil’’. Chassant les Quariens de leurs mondes d’origine, ces derniers sont contraints de vivre en nomade, sur leurs vaisseaux, dans ce qui deviendra la Flotte Nomade. En revanche, les Geths n’essayent pas de quitter les anciens systèmes Quariens et d’envahir l’espace concilien. Comme punition pour avoir crée les Geths, le Conseil ferme l’ambassade Quarienne.

1 921 EC : Les Geths commencent la construction d’une superstructure conçue pour héberger et exécuter tout les programmes Geths. L’objectif à long terme est l’amélioration de la capacité de traitement.

2 000 EC : Premier contact entre les Drells et les Hanaris. L’état de Rakhana, planète mère Drell, couplé au manque de technologie spatiale, promettait aux Drells un crash de la population d’ici à 2 025EC. Les Hanaris mirent en place une mission de sauvetage, évacuant environ 375 000 Drells de Rakhana vers Kahje, planète mère Hanari. Les 11 milliards de Drells restant sur Rakhana périssent à cause du manque de nourriture, d’eau et des guerres pour les dernières ressources de la planète.

2 125 EC : Premier contact avec les Yaghs, une race n’ayant pas encore découvert les voyages spatiaux. Les ambassadeurs du Conseil tentent de nouer des liens avec les Yaghs, mais se font tuer par ces derniers. Le Conseil déclare donc Parnack, planète-mère Yahg, ‘’hors-limite’’, et interdit le voyage sur la planète. Ce qui n’empêche pas certaines pirates de faire des raids sur le monde, l’un de ces raids emmenant à la capture de l’un des Yaghs, qui deviendra plus tard Courtier de l’Ombre.

2 148 EC : Les Humains découvrent une petite cache d’artefact Prothéen sur Mars. S’appuyant sur la technologie récemment acquise, ils développent la technologie de saut supraluminique, l’utilisation de l’effet de masse et se lancent dans l’exploration détaillée de Sol, le système solaire.

2 149 EC : Grâce aux informations technologique découverte avec les artefacts Prothéen, les Humains découvrent que Charon, la une de Pluton, est en réalité un relais cosmodésique. A la tête d’une équipe d’explorateur, Jon Grissom est le premier Humain à emprunter le relais, qui les transporte instantanément au relais Arcturus, à 36 années-lumière de là. Ils découvrent par la suite que les relais forment un vaste réseau, et que le voyage est possible partout dans la Galaxie.
La charte de l’Alliance est signée par les 18 plus grandes nations de la Terre. L’Alliance devient le fer de lance de l’Humanité au niveau militaire et exploration.

2 151 EC : Pour défendre son nouveau territoire colonial, et même si elle n’a pas encore rencontrée d’autre race, l’Alliance commence la construction d’une flotte de vaisseaux spatiaux et de la station Arcturus, zone d’arrivée de plusieurs relais.
Accident au centre spatial de Singapour. Des centaines de personnes sont exposés à l’élément zéro sous forme de poussières. Environ 30% des enfants nés de parents exposés à l’ezo présentent des tumeurs cancéreuses. Certains enfants présentent un potentiel biotique.

2 152 EC : Fondation des premières colonies hors du système solaire natal Humain. Demeter, puis Eden Prime et Terra Nova la même année, voient le jour.

2 156 EC : La station Arcturus est officiellement inaugurée. L’Alliance commence à établir ses quartiers dans ce qui est destiné à devenir le siège de l’Humanité dans la Galaxie.

Le passé récent

2 157 EC : L’Humanité rencontre pour la première fois une race intelligente : les Turiens. Alors que l’Humanité essaye d’activer un relais en veille, une pratique interdite pas la Convention de la Citadelle depuis la Guerre Rachni, les Turiens interviennent et attaquent les vaisseaux Humains. Un conflit de trois mois suivra, causant la mort d’une centaine de Turiens et d’Humains, et la prise de Shanxi par les Turiens. Le Conseil interviendra alors que la Hierarchie Turienne se préparait à une guerre totale. Les Turiens appelleront ce conflit ‘’l’incident du relais 314’’, les Humains le nomme ‘’Guerre du Premier Contact’’.

2 160 EC : Le parlement de l’Alliance est formé. Un an plus tard, il votera une loi sur les thérapies génétique, encadrant les recherches à ce sujet et encourageant les applications bénéfique.
Lancement du premier programme d’entrainement biotique pour Humain dans la station Gagarine.

2 165 EC : L’Humanité continue à se développer dans la Galaxie. Le Conseil reconnait l’influence Humaine et offre une ambassade sur la Citadelle aux Humains. Tension entre les Butariens et les Humains, les deux races étant en concurrence pour la colonisation de la Verge Skyllian.

2 170 EC : La colonie Humaine Mindoir est attaquée par les Butariens. De nombreux colons sont morts ou capturés. Un an plus tard, les Butariens fermeront leur ambassade pour protester contre la colonisation de la Verge Skyllian par les Humains.
La colonie Humaine Yandoa est exposée à l’ezo après l’explosion d’un vaisseau en orbite. De nombreux enfants naitront avec des malformations. 37 naitront avec un potentiel biotique.

2 176 EC : Des pirates et criminels, financés par les Butariens, attaquent la colonie Humaine d’Elysium dans ce qui sera plus tard connu sous le nom de Raid Skyllian. L’attaque est repoussée par les forces de l’Alliance, mais pas sans pertes.
Début de la construction de l’académie Grissom, qui sera le nouveau siège du programme de recherches biotique de l’Alliance.
Rébellion sur Anhur, une planète Humano-Butarienne, sur le traitement des esclaves des Butariens. La rébellion se propage dans tout le système Amon. Le groupe mercenaire Eclipse est embauché par les pro-abolitionnismes pour lutter contre les pro-esclavages.

2 177 EC : Une unité de 50 soldats de l’Alliance est tuée sur Akuzé par les Dévoreurs, alors qu’ils recherchaient une équipe coloniale portée disparue.

2 178 EC : En représailles du Raid Skyllian, l’Alliance lance une offensive majeure sur la lune Torfan, détruisant les bases pirates principalement peuplée par les Butariens. La menace des extrémistes Butarien envers les colonies Humaines est réduite. Dans le même temps, l’Alliance piste des vaisseaux pirates à l’aide de dispositifs de traçage, les menant à 8 principaux points d’ancrages pirates, qui furent détruit lors du ‘’raid Theshaca’’ par l’Alliance. Depuis ce moment, plus aucun vaisseau n’est entré dans le système Hong depuis les Systèmes Terminus.
Fin de la rébellion sur Anhur, avec les forces abolitionniste au pouvoir. Début de la reconstruction de la planète.

2 183 EC : Turiens et Humains coopèrent dans la construction d’une frégate sponsorisée par le Conseil de la Citadelle : le SSV Normandy, une frégate furtive expérimentale. David Anderson est nommé commandant du vaisseau, secondé par le commandant Shepard.


Les événements des jeux


2 183 EC : Mass Effect 1.
La colonie Humaine d’Eden Prime est attaquée par les Geths, dans un conflit connu plus tard sous le nom de ‘’Guerre d’Eden Prime’’. Après avoir prouvé la participation du Spectre rénégat Saren à l’attaque d’Eden Prime, le commandant Shepard est nommé premier Spectre Humain et pars à la poursuite du Turien en fuite et à la recherche du ‘’canal’’ à bord du SSV Normandy. Il s’avère que le canal est un relais cosmodésique facilitant le retour des Moissonneur dans la Galaxie. Shepard tue Saren sur la Citadelle, et la flotte de l’Alliance détruit le vaisseau Moissonneur Sovereign lors de la première attaque de la Citadelle. Le Conseil est sauvé. (Voir ce lien pour un résumé complet)

2 184 EC : Fin de la guerre d’Eden Prime. La plupart des forces Geths ont été détruites lors de l’attaque de la Citadelle, et les patrouilles de l’Alliance sont réduites, s’appuyant sur la vigilance des colons. Des assauts ont lieu sur les avant-postes Geths identifiés, mais le conflit est globalement terminé.
Les Ralois de la planète Turvess lancent leur premier télescope spatial et découvrent le croiseur Asari Avedes dans leur système. Les Asaris établissent le premier contact envers les Ralois, qui seront intégrés dans la communauté Galactique l’année suivante.

2 185 EC : Mass Effect 2.
Un mois après la bataille de la Citadelle, le SSV Normandy est détruit par un assaillant non identifié. Le Commandant Shepard est déclaré mort au combat.
Deux ans plus tard, le Commandant est ressuscité par l’organisation pro-Humaine Cerberus, suite au projet Lazare. L’Homme-Trouble, dirigeant de Cerberus, demande au Commandant d’enquêter sur les disparitions de colons Humains dans les Systèmes Terminus. L’enquête apprend que les colons sont enlevés par les Récolteurs. Après avoir rassemblé un commando, le Commandant Shepard, à bord du SSV Normandy reconstruit par Cerberus, franchi le relais Oméga 4 réputé mortel pour aller détruire la base des Récolteurs. (Voir ce lien pour un résumé complet.)
Une coalition des entreprises Twin Helix, Sonax Industries et Guanghui Solutions envahissent le monde de Garvug, peuplé par des Krogans et des Vortchas.
L’organisation Vallum Blast détruit une grande partie de la colonie Turienne Taetrus. En représailles, la Hiérarchie déclare la guerre à l’organisation responsable de l’attaque.

2 186 EC : Le système Bahak est détruit par l’explosion de son relais cosmodésique. Afin de retarder l’arrivée des Moissonneurs, un astéroïde est envoyé sur le relais, provoquant la mort des centaines de milliers de Butariens vivant dans ce système.
Un important afflux de vaisseaux Butarien arrive dans le Secteur Exodus. Les réfugiés affirment que Khar’Shan est attaqué par des ennemis non identifiés.
Dans le même temps, la colonie Turienne de Taetrus est attaquée par des ennemis inconnus. Le Primarque de Palaven confirme que les assaillants de Taetrus sont les mêmes que ceux attaquant Khar’Shan. La Hiérarchie Turienne se déclare en guerre.

1er octobre 2 186 EC : Mass Effect 3.
La Terre est envahie par les Moissonneurs. Le commandant Shepard arrive à fuir et découvre les plans d’une superarme Prothéenne capable de détruire les machines.
La Hiérarchie annonce que la tentative de reprendre Taetrus est un échec. Les vaisseaux envoyés sur place sont détruits, et les Moissonneurs contre-attaquent sur Palaven. Le Primarque Fedorian avertit la Galaxie de s’attendre à des communications sporadiques à cause de la destruction des centres de communications.
Le commandant Shepard unis les races de la Galaxie afin de vaincre les Moissonneurs. La guerre entre Quariens et Geths prend fin, et le génophage est guérit. La contre-attaque de la Galaxie sur Terre est un succès, et le Creuset, la superarme Prothéenne, détruit les Moissonneurs et leurs serviteurs. (Voir ce lien pour un résumé complet.)
La suite de l’histoire est disponible ici, et est propre au forum Mass Effect : Reborn.












Revenir en haut Aller en bas
 

La chronologie de Mass Effect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Règles & Univers :: Codex :: Le Background-