AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 CODEX : TÉTHYS ZÊTA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2150
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: CODEX : TÉTHYS ZÊTA   Mar 17 Fév 2015, 00:13


- Zone Stellaire -
TÉTHYS ZÊTA

Située entre la Travée de l'Attique et les Systèmes Terminus, Téthys Zêta fait parti de ces systèmes découvert grâce à l'activation de relais en sommeil. Son nom est en l'honneur de la déesse de la fécondité sous-marine, sa nébuleuse ressemblant aux couleurs et aux tourments des océans.

Le Relais Téthys se situe dans le système Pronoia


SYSTÈMES STELLAIRES DE LA ZONE




LA CARTE GALACTIQUE



PRONOIA

Désignée ainsi en l'honneur d'une des Océanides, Pronoia était la déesse de la Prévoyance. On trouve notamment dans ce système la colonie humaine de Freedom's Progress qui se localise à la surface d'Othéra.

Planètes du système :

- Othéra : Cette planète tellurique est un peu plus grande que la Terre. Elle a été choisie pour abriter la colonie de Freedom’s Progress, profitant des arcs-en-ciel spectaculaires, des marécages luxuriants et des chaînes de montagnes à couper le souffle parsemant sa surface. Le potentiel agricole et touristique d'Othéra ne fait aucun doute. Cependant, celle-ci a connu des heures sombres. En effet, la colonie de Freedom's Progress, située dans une zone sans importance stratégique était jadis une communauté typique de l’Alliance. Mais suite à un black-out total des transmissions et sa destruction apparente en 2185, elle fût le catalyseur de toute l’anxiété et la crainte de la communauté galactique humaine.

Le black-out a eu lieu après l’adjonction au petit contingent militaire en faction dans la colonie de lasers GARDIA à haute puissance montés sur tourelles, déjà pourvue de mécas et drones de sécurité. Le projet a été mal accueilli par les colons qui se sont plaints du dépassement de budget, des retards, du bruit et des dégâts infligés à l’environnement local. Ils ont également souligné que cette ligne de défense risquait d’être perçue comme une provocation par leurs voisins. Ces craintes n’étaient peut-être pas infondées, les autorités n’avait à l'époque fourni aucune explication quant au black-out des transmissions, d’où des théories de virus, de désastre naturel ou de suicide rituel collectif. On sait à présent qu'il s'agissait d'un rapt massif perpétré par les Récolteurs, agents des Moissonneurs.

A l'heure actuelle, Freedom's Progress regagne une place coloniale privilégiée, son économie touristique se développant très rapidement et ses lignes de défense permettent de dissuader les groupes mercenaires des Terminus de venir tenter une incursion.

- P-935 : Contenu dans la ceinture d'astéroïde du système, cet astéroïde au nom de code obscur est en fait une base de l'Alliance dans le secteur pour agir et déployer rapidement des chasseurs équipés pour intercepter toute menace visant l'une des colonies humaines du secteur. Trois escadrons ainsi qu'une frégate stationnent en permanence dans cet astéroïde dont les ressources obtenues par l'évidement du corps céleste ont servi de matériaux de construction à Freedom's Progress, peu touché par la Grande Guerre.

- Ésylé : Géante glaciaire du système, Ésylé comporte de l'hélium et de l'hydrogène mélangé à de l'ammoniac et de l'eau en grande quantité. Elle comporte 30 objets célestes autour d'elle, dont Kor'Odan. Une station d'hélium-3 est dirigé conjointement avec quelques Volus.

- Kor'Odan : Faisant parti des lunes orbitant autour d'Ésylé, Kor'Odan a très vite attiré l'attention des Volus une fois que les Humains rendirent publique les analyses de son atmosphère. Elle convenait tout à fait à leurs besoins. Sans plus attendre, ils négocièrent leurs droits de colonisation et acceptèrent de se plier à la législation de l'Alliance pour coloniser cette lune. Cela leur a été profitable puisque depuis, les différents échanges entre Freedom's Progress et Kor'Odan permettent un développement mutuel prospère. Il est à noter que durant la réhabilitation de la colonie sur Othéra, la colonie Volus servit de refuge aux humains.


CYRÈNE

Reine souveraine. Voilà bien ce qui définit l'étoile Cyrène. La chaleur qu'elle dégage est suffisante pour rendre une planète aride mais pas inhabitable, et y laisser la vie s'y développer. De plus, elle est très lumineuse, et porte ses rayons jusqu'à sa planète la plus éloignée, à savoir Lélantos.

Planètes du système :

- Tyché : DANGER NIVEAU 1 = CHALEUR
Tyché comporte une fine atmosphère qui s'évapore à mesure que le temps passe à cause des violents vents solaires qui arrachent ses éléments progressivement. Ainsi, se rendre à sa surface sans combinaison adéquate revient à se tuer à petit feu. Mais ce ne serait sans compter sur les nombreuses ressources en métaux lourds qu'elle recèlent, et qui sont toujours moins pénibles à extraire que ceux trouvés dans le vide absolu sur les astéroïdes.

- Fehl Prime : Cette colonie humaine est avant tout un important producteur de produits pharmaceutiques pour l’Alliance. En 2183, elle est attaquée par un groupe de mercenaires, les Berserkers. En réponse, l’Alliance dépêche plusieurs équipes de Marines pour aider les colons assiégés, parmi lesquels se trouve le lieutenant James Vega. Au prix de la vie de trois escouades, l'attaque est repoussée, et l'escouade Delta, dernière survivante reste pour protéger la colonie et assurer la construction des barrières cinétiques et d'un canon lourd GARDIA. Cependant, deux ans plus tard, le cauchemar recommence quand les Récolteurs viennent chercher les colons. Suite aux actions du désormais Commandant Vega, les Récolteurs furent tués, tout comme les colons malheureusement.

Malgré sa surface relativement aride, Fehl Prime possède une faune et une flore diversifiée qui pousse dans les endroits humides, généralement de grandes cavernes à ciel ouvert. On peut noter également à sa surface un appareil prothéen servant à communiquer via les relais sur de très grandes distances.

- Pélasgos : Située relativement proche de Fehl Prime, Pélasgos a été privilégié pour l'exploitation de l'hélium-3 plutôt que Lélantos, même si cette dernière ne démérite pas non plus. Aussi étrange que cela puisse paraître, Pélasgos ne contient que très peu de lunes dans son orbite, pas plus d'une dizaine contrairement à ce que l'on croise couramment dans les autres zones stellaires de la Voie Lactée. Tous s'accorde pour dire que Pélasgos est une capture extrasolaire régularisant son orbite autour de Cyrène.

- Lélantos : Autre géante gazeuse du système Cyrène, Lélantos possède deux anneaux assez impressionnant. Cela explique peut-être en partie pourquoi Pélasgos n'a pas autant de corps célestes que les autres planètes de sa catégorie, Lélantos ayant une force d'attraction plus grande que Pélasgos aurait attiré a elle nombre de corps célestes qui se seraient percutés mutuellement pour former il y'a plusieurs milliers d'années les deux anneaux.


CÉTO

Système découvert en 2179, Céto comporte peu d'éléments intéressant pour attirer vers lui des promesses de colonisation ou d'exploitation. Seules les patrouilles de Pronoia viennent parfois vérifier qu'aucun pirate ne se cache dans le système. Il n'y a qu'une ceinture d'astéroïdes, composés de planètes naines. Certains scientifiques émettent l'hypothèse que les planètes tournant autour de Céto sont sortis de leur trajectoire, mais personne ne sait ce qui a causé ce résultat.

Planètes du système :

- Adonis : Cette planète naine possède une fine atmosphère à l'instar de Ménaé, la lune de Palaven. Elle est fréquemment utilisée pour y libérer les décharges statiques des vaisseaux à destination d'Ethra, le système voisin. En dehors de cela, peu d'éléments sont connus de sa surface. Les scans qui ont été fait montrent des dépôts de nickel et de cuivre, mais en trop fine quantité et situés trop profondément pour mériter une exploitation durable.

- Inachos : Inachos est une planète gelée, et qui sert de point de ravitaillement en eau pour les vaisseaux qui passent par là. Son atmosphère très fine n'est pas composé d'azote et contient trop peu d'oxygène pour être respirable par une race concilienne, ce qui en plus de ne posséder d'autres ressources de valeur alentours, a fini de convaincre l'Alliance de ne pas investir dans cette région.


ÉTHRA

Ce système possède deux étoiles, Éthra et Théïa, qui désignent pourtant la même divinité, à savoir la mère d'Hélios. Les Humains ont à coeur ce système qui abrite Hyas, planète aux sources d'eaux chaudes. Les Galariens, après avoir entendu parler de ce système idéal pour leur physiologie, ont entamé des négociations avec l'Alliance pour coloniser une des planètes. Au terme d'un accord, une collaboration entre les deux espèces est née, prouvant à tous que l'Alliance s'ouvre véritablement aux autres races galactiques.

Planètes du système :

- Phaéton : Planète la plus proche des deux étoiles, Phaéton a la particularité d'avoir un ensoleillement quasi permanent. La nuit ne dure environ que deux heures par jour, sur une journée de 20h. Parfaitement habitable, les Galariens ont établi une colonie à cet endroit et en échange ont garanti la surveillance du système avec un escadron de chasseurs et une frégate. (Colonie : Galarienne / Capitale : Thelis / Fondation : 2184)

- Hyas : Bien que sa surface ne soit pas véritablement habitable à cause des nombreux orages qui se produisent régulièrement et par la vaporisation de l'eau très chaude cause une sorte de brume constante à sa surface, Hyas est très fréquentée, autant par les humains que par les Galariens pour ses bassins d'eau chaude et sources thermales relaxantes, très rares au sein des colonies. Un centre de maternité humano-galarien a d'ailleurs ouvert ses portes afin que les nouveaux-nés naissent dans des conditions optimales.

- Trinité : Contenu dans la ceinture d'astéroïde du même nom en rapport avec les trois noms des enfants d'Hélios, Trinité est un astéroïde ferreux qui fût d'abord exploité pour ses ressources puis aménagé en un centre pour biotiques galariens et humains. En effet, combien même ce centre est éloigné de chez eux, les biotiques galariens sont rares et les humains ont accepté de les aider à se former dans un endroit qui serait proche de leurs conditions de vie optimales. Résultat, les biotiques galariens formés dans ce centre se retrouvent rapidement à des postes clés dans les commandos galariens, et sont très utiles sur le terrain. On appelle les biotiques galariens les Imperceptibles.

- Pasiphaé : Pasiphaé est la géante gazeuse du système. 29 lunes lui tiennent compagnie, dont une qui accueille un spatioport pour le raffinage sur place de l'hélium-3 et son exportation. Les Galariens surveillant le secteur et parfois au delà, l'unité qui y stationne bénéficie de tarifs largement préférenciels.


PÉITHO

Le système Péitho est à éviter pour tout type de vaisseaux. De nombreux cas de disparition de vaisseaux civils corps et âmes doivent inciter à la prudence et à ne pas se laisser tenter par le mystère qui entoure cette région de Téthys Zêta.

Planètes du système :

- BH-2184 Tarhal : Planète tellurique, BH-2184 a été surnommé Tarhal en raison du scientifique Galarien Corosso Narutha Gunor Tungel Inoste Tarhal qui la découvrit en 2184 par l'intermédiaire d'un téléscope basé dans le système Ethra. Cependant, ce nom n'est pas officiel, bien que tendant à le devenir. BH-2184 est une planète stérile qui ne possède plus d'atmosphère. De nombreux cratères sont visibles à sa surface.

- RT-2184 : Géante gazeuse hyper-massive, RT-2184 n'a pas encore trouvé de nom. Cet astre est l'un des plus massifs de sa catégorie listé jusqu'à présent dans la Voie Lactée. On possède très peu d'informations sur les éléments qui compose son atmosphère, et encore moins si elle peut être exploitée pour son hélium-3, si elle en a. De plus, son rayonnement magnétique est extrêmement élevé, ce qui fait que prendre des mesures précises prendrait des mois, car la majorité des renseignements seraient à prendre au plus près et vérifiée par des prises de vues manuelles. Cependant, on a dénombré pour l'instant pas loin de 40 corps célestes relativement important dans son orbite.

- LV-2185 : C'est un genre de triangle des Bermudes, sauf qu'il s'agit ici d'une planète entière. Des coordonnées d'une ancienne expédition de l'Alliance pointent sur cette orbite, mais rien ne s'y trouve et toute information les concernant semble avoir été effacée. Il ne s'y trouve que la géante gazeuse RT-2184 sans grand intérêt avec quelques lunes alentours. Tous les vaisseaux s'en étant approché ne sont jamais revenus. Les scientifiques pensent que la planète génère un champ électromagnétique trop intense, condamnant les explorateurs trop curieux à s'écraser dessus et être réduit en poussière par sa masse.

DESTINATIONS


Pour visiter une des destinations ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur l'un des lieux afin de passer en vitesse SLM et les explorer !

-| Objets stellaires |- :
-| Retour au Secteur |- : Secteur 2 - Systèmes Terminus
-| Retour à la vue globale |- : Galaxie - La Voie Lactée




Éteindre la musique






Revenir en haut Aller en bas
 

CODEX : TÉTHYS ZÊTA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Téthys Zêta-