AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Omnitech en perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Ingénieur de terrain
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3385-masha-narishkin


Modératrice et Maître de Jeu
Messages : 215
Crédits : Summer 8 by soft-h

MessageSujet: Omnitech en perdition   Jeu 12 Fév 2015, 05:11
Intervention MJ : Si vous voulez. Prevenez par MP.Date : Début Décembre 2197 RP Tout public
Masha Narichkin ♦ Shannon O'Ryan- ♦ Keedan Braha'n
Omnitech en perdition


Omega se rétablissait tant bien que mal des différents bombardements qui l'avaient secoué durant le début de l'année, cela n'avait duré que quelques jours, mais c'était bien assez pour provoquer de bons dégâts. Masha n'avait su la nouvelle qu'en retard, travaillant à bord d'un vaisseau bien loin de ce genre de choses. Elle n'était pas retournée sur Oméga depuis un long moment, en vérité. Peut-être six mois ? Elle avait attendu avec toute la sagesse dont elle était capable que les choses se tassent pour finalement remettre les pieds sur la comète digne du plus beau capharnaüm galactique qui lui soit donné de voir.

C'était son deuxième jour sur place, la foule était compacte, elle marchait à travers les travées sales et rouillées les plus mal famées de l'astéroïde. Elle n'avait pas vraiment peur de l'endroit, loin de là, même. D'ordinaire, elle aurait eu quelques appréhensions à aller dans ce genre d'endroits, elle aurait même évité de s'enfoncer trop loin dans cette foutue trachée cancéreuse de la station, remplie de crétins, de voleurs et de races maladives ne vivant que de stupre et de munitions perforantes.

Mais parfois, il faut savoir se donner du mal, surtout quand un connard de Galarien a décidé de te faire chier.

Elle avait été déposée à l'entrée de la station le soir précédent et était partie dans un de ses casinos qui parsèment le district de Kima. Elle ne se souvient plus vraiment duquel, elle s'en moquait un peu. Elle voulait juste boire et oublier qui elle était. Elle avait plus ou moins réussi et se souvenait juste d'avoir croisé un krogan un peu étrange qui disait se nommer "Urdnot Cupidon". C'était vraiment trop flou. Et trop étrange pour elle. Avant la soirée, elle avait loué une chambre dans son hôtel habituel et s'était changée, posant ses mods d'Omnitech dans une valise de polymères quelconques, renforcée comme il le fallait et scellée par un code. Ça coûte un bras, ces conneries de mods, surtout modifiées par ses soins. Elle l'avait glissé sous son lit. Elle avait ensuite désarmé son pistolet avant de le glisser à l'arrière de sa ceinture. Elle était sortie ainsi. On reste sur Omega, avec un peu de chance, on peut toujours tomber sur une foutue bataille de gang entre deux clans qui s'ennuient un peu trop. Puis l'ambiance restait tendue, des gens avaient tout perdu dans le bombardement, se retrouvaient alors à la rue et sans ressource. Avec l'ambiance de toujours ici, rien de plus facile que décider de se mettre au banditisme par désespoir. Peut-être aurait-elle dû réfléchir à ce fait un peu plus tôt. Peut-être qu'elle aurait été plus méfiante. Mais elle était déjà descendue dans cet hôtel plus d'une fois et jamais rien ne s'était déroulé de cette manière. Comme quoi, tout est une question de contexte.

"De contexte de merde, oui…"

Elle marmonnait entre ses dents en passant sans amabilité entre les gens présents. Décochant un regard noir à celui ou celle qui oserait se plaindre. Elle évitait de foncer dans les groupes de mercenaire, mais c'était tout juste. Elle s'arrêta enfin devant une porte délabrée, logée entre deux échoppes qui sortaient à peine du sol tellement elles sentaient la misère, elle avait envie d'ouvrir la porte d'un large coup de munition lourde. Mais elle n'avait pas de munition lourde.

Lorsqu'elle était revenue à l'hôtel, totalement ivre, mais seule, elle s'était contentée de tomber sur son lit pour se réveiller encore habillée, le lendemain, la bouche pâteuse. Elle avait passé la main sous le lit pour attraper ses mods et voir les dernières nouvelles. Sa gueule de bois ne dura que le temps de réaliser que la valise avait disparu. Elle se releva brusquement et regarda de nouveau dans l'endroit où le contenant devait se trouver.

Okay. Quelqu'un allait mourir.

Il y a cela de merveilleux au fait que Masha n'ait pas de pouvoirs biotiques, ces excès de haine soudains ne blessaient personne sur le moment. Et lui laissait tout le temps de prévoir sa vengeance. Un sourire doucereux passa sur ses lèvres tandis qu'elle mettait son armure et qu'elle rechargeait son pistolet. Un sourire mi-sucré, mi-amer, mi-psychopathe. Elle descendit à la réception de l'hôtel. Il y avait quelque chose de bien au fait d'être une habituée dans un endroit, on vous offre beaucoup d'informations sans trop vous déranger. Comme l'enregistrement vidéo de ce qui s'était passé dans le couloir, celui-ci avait été brouillé. Il fallut environ sept minutes à Masha pour le rendre de nouveau viable. Elle vit un galarien repartir avec sa valise après être entré dans sa chambre en hackant la serrure, malheureusement pour lui, il était connu de certaines personnes du coin et l'ingénieure n'eut aucun souci à trouver son adresse actuelle. La loi sur Omega étant "Démerde-toi toute seule", elle l'avait mis directement en application.

Elle était donc devant cette porte délabrée. Elle frappa lourdement contre le métal bleu-vert-rouille. On lui entrouvrit la porte, elle décida alors simplement d'introduire le canon de son arme dans cette faille.

"Bonjour. Je cherche un Galarien."

Elle n'avait pas envie d'ajouter autre chose, ses intentions étaient clairement belliqueuses. Pas besoin de faire plus. Elle se contentait de se servir de son arme comme levier pour ouvrir un peu plus la porte, menaçant de manière ostensible la personne qui se trouvait derrière.

"Lequel ?
- Hirek.
- Il est parti vendre un truc à Dalh industrie.
- Merci bien."

La politesse avant tout, bordel. Elle reviendrait avec bien pire si la personne lui avait menti. Et la personne en question le savait sans doute. Elle retira son pistolet de la porte qui se referma brusquement. Alors comme ça, il voulait refourguer ses mods dès maintenant ? Il allait avoir une très mauvaise surprise. Il ne lui fallut qu'une dizaine de minutes pour rejoindre le comptoir. Elle avait rengainé et traînait parmi les clients. Son but à présent : trouver un enfoiré avec une valise grise.


Dernière édition par Masha Narishkin le Mar 14 Avr 2015, 21:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : ---
Rang : ---
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3275-journal-de-shannon-o-ryan-t-siola


Entre ici et ailleurs
Messages : 283
Crédits : Alex Maleev - Ravilla Aper

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Sam 14 Fév 2015, 00:20

"O'Ryan-T...! O'Ryan-T'Machin! Qu'est-ce que tu fous?
— Je récupère ma nuit, connard. Enfin, j'essaie.
— Pardon?"


Shannon sursauta en reconnaissant la voix de son supérieur, un vieux Turien acariâtre. 'tain, elle s'était endormie au boulot. Enfin, même, au comptoir, devant les clients. C'était d'autant plus gênant. Elle entendit les gens venus traiter avec Dahl Terminus juste derrière l'étal derrière lequel elle s'était couchée.


Elle s'essuya les yeux, une grimace sur les lèvres. "Euh... Je veux dire...
— DÉGAGE DE LÀ, ESPÈCE DE...!" Il retint l'insulte, poussa Shannon du pied - il lui mit, comme on dit, un coup de pied au cul - et se plaça bien droit, les mains sur le comptoir. "Bonjour, cher client, que puis-je pour vous?"


Shannon entendit le client en question cracher au sol pour exprimer son mécontentement. Elle s'en alla en rampant, avant de se relever à une bonne distance de son chef. Celui-ci lui jeta un regard noir alors qu'elle secouait sa chevelure rousse. Il aurait bien aimé la voir virée, tiens.


Pour ce qu'elle en avait à faire.


Oui, elle était logée, et le job était plutôt bien payé, et d'ici quelques mois, elle pourrait sûrement partir sur Terre. Et oui, le bombardement d'Oméga avait tout perturbé, mais idem. Rien à faire. Shannon rentra dans quelqu'un, et le temps qu'elle comprenne ce qui se passait, l'autre était déjà parti en fulminant. Bon, il fallait vraiment qu'elle se remette de sa nuit précédente.


Non pas qu'elle s'était droguée, qu'elle s'était soûlée ou qu'elle avait fini dans le lit d'un parfait inconnu. Simplement, le souvenir de ses parents biologiques était venu l'effleurer alors qu'elle sombrait dans le sommeil ; cela avait suffi à la faire pleurer toute la nuit. Comment pouvait-on faire pour continuer sa vie de débauche sur la station alors que la galaxie se relevait à peine de l'attaque des Moissonneurs?


Shannon s'apprêtait à saisir un chariot d'entretien, histoire de quand même justifier son salaire. Même elle se demandait pourquoi Dahl Elkoss la gardait. Elle avait dû louper un épisode, comme d'habitude.


Mais la voix du Turien, Luptus, tonna dans son dos. "Ramène-toi, O'Ryan je-sais-plus-quoi! De suite! Y'a trop de monde!" Son ton laissait sous-entendre qu'il la tenait responsable de cette affluence.


Faudrait savoir ce que tu veux.


Elle avait envie de lui en mettre une, en plus, à chaque fois qu'il écorchait la partie asari de son nom. Ce Turien avait le don d'effacer la gentillesse des autres. Mais heureusement, cette envie passait vite. Rien que le temps qu'elle revienne au comptoir, elle était de nouveau normale.


Cela dit, quelque chose cassa cet état. Un Galarien discutait avec le chef, une valise grise à la main. Shannon ne saurait dire pourquoi, mais elle le trouva louche. Peut-être était-ce à cause de sa façon fuyante de regar... Un voleur. Shannon le sut, car elle avait déjà eu l'occasion d'afficher le même regard. Heureusement, elle avait vite abandonné le vol. Pas fait pour elle: trop de peur, de stress... Et un dégoût de ce qu'elle faisait.


Elle savait que Dahl Terminus ne faisait pas toujours des choses en règle. Mais là...


Elle ne put rien dire qu'elle se retrouva avec la valise dans sa seule main.


Le Galarien était nerveux. "Vous... Vous êtes sûr qu'on peut croire cette estropiée? Et cet oeil vert, là... Pas un détecteur?
— Ça? Rassure-toi, Hirek, c'est rien. Puis franchement, qu'est-ce que tu crois qu'un manchot puisse faire?
— J'entends", grinça Shannon.


Elle n'attendit pas la réplique de Luptus et amena la valise dans l'arrière boutique, car elle savait que c'était pour ça qu'il l'avait rappelée. Sa cape et son sac traînaient là, alors, dès qu'elle eut posé l'objet, elle les pris. Le sac sur le dos et la cape enfilée, elle s'apprêtait à partir ; marre du Turien, tant pis, elle manquerait une demi-journée de boulot.


Mais la valise volée, juste là, lui faisait de l'oeil. Elle se pencha dessus. Verrouillée. Trois-quatre fois, elle essaya de l'ouvrir, sans succès. Qu'est-ce qu'il pouvait bien y avoir dedans? Un truc cher, sûrement. Pour être protégé comme ça...


"... J'ai reçu un appel..." La voix d'Hirek. "Une humaine tarée avec un flingue est passée par ma planque. Elle me cherchait. C'est sa valise, bien sûr. Si ça se trouve, elle est dans la foule avec son joujou, derrière, et...
— ...O'RYAN! Pas touche aux marchandises!"


Curiosité de merde.


Luptus arriva en fureur, la saisit par sa manche vide et tira pour la tourner vers lui. D'un mouvement d'épaule, elle se dégagea, et lui ne sut plus où la trouver sous sa cape. Elle en profita pour sortir, mit son capuchon, et partit en courant.


Les jurons du Turien s'entendaient de loin - ceux d'Hirek aussi. Ils l'avaient perdue de vue. Dans cette foule... Il était tellement énervé qu'il avait oublié le principal : la valise. Shannon l'avait cachée sous sa cape, à la place de son bras gauche.


Lorsque Luptus poussa un plus grand cri, elle comprit qu'il avait réalisé le problème. Elle allait être mal ; en plus, elle avait pris la valise plus par réflexe, sur le moment, dans l'action, que par envie de la garder. Elle n'avait pas réussi à la lâcher. Mais elle était en même temps assez contente de son effet sur le vieux Turien.


Bon, elle n'avait plus qu'une option. Retrouver la propriétaire de cette chose, quoi qu'elle contienne. Ça sentait les ennuis, vu la réaction de Luptus... Bordel, elle avait pas besoin de ça.


Une Humaine tarée avec un flingue...


Allez, on y croit, même sur Oméga, une personne comme ça devait se détacher de la foule.




Fiche de présentation et Journal

   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Ingénieur de terrain
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3385-masha-narishkin


Modératrice et Maître de Jeu
Messages : 215
Crédits : Summer 8 by soft-h

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Ven 20 Fév 2015, 20:36
Masha n'aimait pas grand monde. Elle allait voir sa famille par principe, mais elle ne les appréciait plus réellement. Le monde autour d'elle n'était que tranquille calibrage de moteur, programmation d'I.V., maintenance de drones et coup d'un soir lors des perms. Une vie rangée, pratique, un peu chiante, mais calculée au millimètre pour être sans soucis sinon les quelques missions vers lesquelles on l'envoyait. La surprise est un évènement dérangeant, les mauvaises surprises ont tendance à faire réagir Masha avec la promptitude de la soldate et le pragmatisme de la femme. Sur le chemin des comptoirs Dalh, elle avait réfléchit. Si elle pouvait se promener impunément dans les trachées les plus pourries de la ville avec un pistolet à la main, ici, ce serait un brin plus difficile. Heureusement pour elle, elle avait été obligée de suivre le programme d'entraînement au corps à corps de l'Alliance. Et avait trouvé dans ces séries de mouvements obligatoires et d'empoignades peu aimables une sorte de réconfort qui dégelait son triste et froid coeur. L'adrénaline, sûrement. Ou le principe jouissif de défoncer sa tronche à son voisin.

Aussi, elle avait rangé son arme en descendant dans la navette, et si son regard contenait toujours une pointe désagréable de haine féroce que l'on pourrait presque prendre pour de la folie, néanmoins, elle semblait déjà plus calme sans son arme à la main. Elle avait retiré toute marque d'appartenance à l'Alliance pour ne pas provoquer de soucis à son propre camp. Lorsqu'elle se faufila parmi les clients, elle se contenta d'avoir le visage fermé. Un cri retentit. La boutique de Dalh était quelques dizaines de mètres plus loin. Elle serra les dents en apercevant le dos d'un Galarien, il discutait avec un Turien. Ils semblaient tous deux bien énervés, elle déduit que le cri qu'elle avait entendu quelques minutes plus tôt provenant de l'humanoïde à carapace. Il était en train de s'armer, fermant le comptoir à la va-vite tandis que le Galarien faisait de même.

"Qu'est-ce que c'est ce..."

Elle passa un regard dans la foule et vit une silhouette qui filait à travers la foule. Bousculant les gens, vêtue d'une cape, Masha eut juste le temps d'apercevoir l'éclat terne de sa valise caché sous le tissu avant de se lancer à sa poursuite. Le turien désigna l'humaine rousse qui courrait en criant :

"Voleuse !"

Masha eut envie de tirer sur cet alien juste par principe. C'était l'hôpital qui se foutait de la charité. SON voleur avait été volé de nouveau ? Sérieusement ? C'était les pires employés mafieux de ce côté de la galaxie. Elle continuait de courir derrière la fille, manifestement rapide, elle ne gagnait que peu de distance sur elle. Derrière elle, le turien -heureusement vieux- et le Galarien s'étaient également mis à leur poursuite. La foule s'écartait sur leur passage, ne voulant pas être en travers de ce qui commençait à ressembler à un règlement de compte. Suite au cri du Turien, certains mercenaires commencèrent à sortir des rangs pour poursuivre également la fille. Des indépendants amateurs pour la plupart, personne de vraiment gradé ne s'intéresserait à une affaire aussi commune. Aussi, l'un d'eux vint courir juste à côté de l'ingénieure en lui lançant :

"Toi aussi, t'es sur le coup ?"

Masha lui offrit un beau sourire. Évidement qu'elle était sur le coup, c'était à elle ce qu'il y avait là dedans. Elle regarda autour d'elle. Ils n'étaient que trois. Trois et les deux autres qui couraient derrière. Elle attendit un instant, un couloir qui tournait pour projeter le mercenaire à côté d'elle dans un tas de caisses où il buta puis tomba lourdement en arrière. Un de moins. Elle passa par dessus une rambarde et piqua un sprint pour rattraper sa voleuse, elle avait finalement ressorti son pistolet. Elle jeta un coup d'oeil à ce qui se cachait sous la cape. Une gamine. Bon. Que faire ?

Elle se contenta de demander avec le souffle coupé :

"Tu me rends ça si je t'évite de te faire trouer par les crétins qui nous suivent ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : ---
Rang : ---
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3275-journal-de-shannon-o-ryan-t-siola


Entre ici et ailleurs
Messages : 283
Crédits : Alex Maleev - Ravilla Aper

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Sam 21 Fév 2015, 23:18

"Voleuse !"


Luptus était sérieux? Comment pouvait-il dire ça, alors qu'il reprenait des marchandises volées? Et en plus, on allait le croire lui, évidemment. Mais Shannon n'avait pas vraiment volé la valise. Bon, c'est vrai, voir une jeune fille s'enfuir avec un paquet sous le bras, ça pouvait prêter à confusion. Elle avait vraiment le chic de se retrouver avec des objets étranges entre les mains qui lui attiraient des ennuis...

Elle courait à travers la foule la tête basse ; quand elle remarqua qu'elle ne bousculait presque plus personne, elle fit l'erreur de se retourner.

Putain, le vieux Turien, Hirek et plusieurs mercenaires s'étaient mis à sa poursuite, dont une Humaine. Oh, nom de Dieu, oh, par la Déesse, dans quoi s'était-elle encore fourrée? C'était trop tard pour juste s'arrêter et dire "excusez-moi, je voulais juste ne plus avoir à supporter ce Turien, et sans faire exprès j'ai gardé la valise".


C'est même pas crédible!


Elle finirait virée de Dahl Terminus si elle s'arrêtait, ou pire. Et elle finirait mal si elle ne s'arrêtait pas.

A l'idée qu'elle était fichue de toute façon, Shannon décida d'accélérer sa course. Son sac pesait plutôt lourd, et la vitesse n'améliorait pas l'état du dos de l'Irlandaise. Elle entra dans un couloir désert ou presque. Il faisait sombre, et seule une faible lumière rougeâtre éclairait les lieux. Le premier virage, elle le prit en dérapant ; elle paniqua. C'était comme si elle sentait le souffle de ses poursuivants, qui profitaient de son erreur pour se rapprocher.

Un grand bruit. Un choc. Shannon sursauta. Sans s'arrêter, elle se préparait au pire. Elle n'arrivait à penser à rien d'autre qu'à sa situation.

Elle cria. Elle sentit bien le souffle de quelqu'un dans son cou. Elle tourna la tête pour faire face à l'Humaine qu'elle avait vue juste avant, un pistolet à la main. A bout de souffle, comme elle.


"Tu me rends ça si je t'évite de te faire trouer par les crétins qui nous suivent ?
— Euh..." Essoufflée, bon sang, c'est pas compliqué à comprendre! "Je... Vous..."


Shannon arrivait à peine à réfléchir. Est-ce que... Est-ce que cette femme lui proposait son aide? Le bruit d'avant... c'était elle, qui se débarrassait d'un des mercenaires? La valise... C'était la sienne? Et elle avait un flingue. Donc...


"Est-ce que... vous êtes tarée?"


La phrase d'Hirek à propos de la femme à qui appartenait la valise ne cessait de lui tourner dans la tête. C'était le seul moyen de savoir si elle était bien la propriétaire. Shannon n'avait que vaguement conscience que ce qu'elle disait n'avait aucun sens, mais ce n'était pas le moment de se reprendre. Elle n'arrivait pas à décrypter la réaction qui apparaissait sur le visage de l'autre.

Lorsqu'elle vit les deux mercenaires restants arriver, elle comprit aussi qu'elle était bien obligée de se fier à l'Humaine. Elle dut avaler sa salive pour réussir à parler.


"Je vous le rend! Je vous le rend, votre truc!


L'Humaine parut satisfaite ; elle ralentit un peu l'allure et se retourna à demi, prête à tirer. Shannon, quant à elle, glissa dans un virage pour se servir du mur comme couverture, la valise toujours dans le bras. Enfin, elle avait un moment pour souffler. Elle crut qu'elle ne pourrait pas se relever, et cette fatigue lui rappela qu'elle avait passé une très courte nuit. Il fallait qu'elle se repose.

Shannon aurait pu s'endormir là, si un coup de pistolet n'avait pas fait écho dans le couloir. Elle risqua un oeil dans l'angle: l'Humaine avait tiré sur le mercenaire le plus proche, et l'avait manqué. Mais, le regard sévère, elle lui fonça dessus, le désarma de sa main libre, avant de l'assommer avec la crosse de son arme.

Le second mercenaire... Shannon faillit se vider l'estomac en le voyant mettre la femme en joue - celle-ci s'immobilisa. Par réflexe, elle tenta de le soulever avec de la télékinésie ; mais c'est une caisse qui se souleva et alla s'écraser sur lui. Bon, ça aurait pu être pire. Putains de pouvoirs biotiques instables... L'Humaine assomma sans pitié le mercenaire bloqué sous la caisse à moitié brisée.

Luptus et Hirek n'étaient pas encore là. La femme vint s'accroupir près de Shannon, l'arme en main. Les deux puaient la transpiration et expiraient autant d'air que des boeufs.


Shannon était encore essoufflée."Je... Merci." Elle était perdue, aussi. "Tenez... C'est à vous, je pense."


Elle lui tendit sa valise, avant de rajuster sa manche vide autour de son cou. Elle enleva sa capuche. Elles n'avaient sûrement pas beaucoup de temps avant l'arrivée des deux autres, mais Shannon devait s'expliquer.


"Je suis désolée... Je voulais pas le voler, votre truc... Juste échapper à Luptus. J'avais la valise avec moi, je devais la ranger, et puis... Je sais plus. Je m'attendais pas à..." Elle désigna le champ de bataille d'un large mouvement de bras. "Vous êtes pas obligée de me répondre, mais qu'est-ce qu'il y a là-dedans qui vaille la peine de faire tout ça?"


Shannon sursauta en entendant le vieux Turien pousser un énième cri. Tout près. Elle entendit Hirek aussi. Elle se leva, tremblante. Elle avait bien eu envie de se moquer de Luptus, mais au vu de ce qu'il était prêt à faire pour cette valise, il la terrifiait, désormais.


"Ecoutez, murmura-t-elle à l'Humaine, je ne vous connais pas, je ne sais pas comment vous vous appelez... Moi, c'est Shannon. Je peux plus retourner bosser à Dahl Terminus avec ça, le Turien, Hirek et tous les autres vont me faire la peau! Il va y avoir des renforts! S'il vous plaît, il faut que je me cache. Aidez-moi, Déesse!"


Elle était morte de peur, et cela devait se voir. Shannon n'avait aucun droit de demander du secours à la femme après l'histoire de la valise, mais elle était désespérée.

Elle n'attendit pas de réponse, et, sans réfléchir, se mit à courir. Elle ne fit pas trois pas qu'une douleur sourde la prit à l'arrière du crâne, et elle s'effondra. Le sol était tiède. Shannon ne voyait pas l'Humaine.

Juste avant de perdre conscience, elle se demanda si elle l'avait plantée là, maintenant qu'elle avait récupéré sa valise. Elle n'eut pas le temps de se demander si elle pouvait lui en vouloir.




Fiche de présentation et Journal

   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Ingénieur de terrain
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3385-masha-narishkin


Modératrice et Maître de Jeu
Messages : 215
Crédits : Summer 8 by soft-h

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Ven 27 Fév 2015, 06:00
Courir, éviter les obstacles. L'adrénaline montait au cerveau de Masha comme une drogue, lui évitant le moindre sentiment de gueule de bois avec l'efficacité du meilleur médicament trouvable sur le marché. Comme quoi, les courses poursuites avaient au moins cela d'efficace. Elle se mordit la lèvre fortement lorsque la gamine à ses côtés lui demanda d'un air un peu hébété :

"Est-ce que... vous êtes tarée ?"

Tu dis ça à cause du flingue ou de la propension à Masha de ne pas évaluer la situation actuelle, se mettant dans un danger totalement inutile ? Dans les deux cas, ce n'était pas de mauvais arguments. Sans regarder la jeune fille, fixant devant elle, la Russe se contenta de répondre aussi laconiquement que sa course lui permettait :

"En quelque sorte."

Autant ne pas chercher à trop lui donner tort si Masha voulait mettre hors d'état de nuire le reste de leurs poursuivants, elle aurait bien du mal sans l'intérieur de sa mallette à être pleinement efficace. "L'élimination" du premier soldat était due à un coup de chance. Malheureusement pour elle et sa mini-compagne de fortune, les deux autres mercenaires étaient en train d'arriver sur eux, voyant bien que Masha n'avait pas envie d'arrêter la soi-disant voleuse.

"Je vous le rends ! Je vous le rends, votre truc !"

Masha eut un fin sourire. Allez, deux mercenaires débutants pour une soldate qui a presque dix ans d'entraînement derrière elle. Elle pouvait le tenter. Elle se retourna vivement, espérant secrètement que la gamine n'en profiterait par pour la semer, et tira sur l'un des mercenaires. Les tirs en mouvement, ça n'a rien d'évident. Son visage ne montra aucun signe de frustration lorsqu'elle vit son tir filer droit dans le mur. L'un des mercenaires sembla plus hébété que l'autre qui commençait à la mettre en joue, surpris de son mouvement. L'allonge était bonne, elle arriva sur lui avant qu'il n'eut le temps de tirer, le visage concentré et sévère. Elle prit l'arme mal tenue pour la jeter au sol d'une simple torsion, lui donnant un coup pour l'envoyer au loin, vers son acolyte du jour. Il fallut un simple coup de crosse en plus de la peur pour que le mercenaire ne tombe au sol. Vraiment, un moins que rien.

L'autre avait eu le temps de la mettre en joue, plus qu'à espérer qu'il était aussi mauvais que son ami de malheur, elle se prépara à tenter différentes esquives en reprenant son M-77 à pleine main pour lui rendre le moindre tir lorsqu'une caisse alla se fracasser sur lui, rendant son existence proprement et simplement inutile. Elle alla vers lui d'un pas décidé et lui mit un large coup de crosse sur le crâne, peut-être un brin plus fort qu'elle l'aurait fait pour simplement assommer. Dommage collatéral d'une journée de merde.

Elle retourna près de la gamine qui semblait toute aussi fatiguée qu'elle. À croire qu'elle aussi avait une poisse de tous les diables. Sans plus de causeries, elle attrapa la valise, l'ouvrit aussi rapidement que possible. Elle eut un sourire satisfait en voyant que rien n'avait été volé. Elle commença à reconnecter ses mods tout en écoutant la gamine causer, toujours aussi silencieuse. Elle lui jetait juste un regard de temps en temps pour montrer qu'elle suivait.

"Des mods d'omnitech d'origine militaires."

Pas besoin de faire long, son interlocutrice comprendrait sans doute la dangerosité de ce genre de trucs entre de mauvaises mains ainsi que la valeur que cela pouvait avoir. Elle entendit le petit bruit si caractéristique signifiant que le premier mod s'était bien connecté à l'omnitech. Elle eut un petit sourire pour elle même, elle avait mis en premier celui de défense. Pas folle, la femme. Elle ne devait la non-utilisation de ses doses de médigel qu'aux pouvoirs biotiques de la gosse. Et les deux qui arrivaient étaient d'un autre calibre que les trois adolescents précédents. Elle entendit le deuxième mod (hacking) se connecter alors que la dénommée "Shannon" la suppliait à base de déification. Ce qu'elle trouva franchement étrange. Elle la regarda avec un sourcil levé. Bon, elle lui devait sans doute ça, mais il allait falloir qu'elle arrête très rapidement son délire.

"Je suis 'Shkin. Et sûrement pas ta déesse."

La gamine paniquait, Masha n'avait aucune idée de quelles étaient les procédures réglementaires dans ce genre de situation. Elle savait gérer des les trucs de moins de six ans qu'avait sa soeur. En particulier, car c'était assez petit pour pouvoir subir des clés de bras sans trop bouger. Mais quand ça fait un peu moin que sa taille, elle ne savait vraiment pas. Aussi, lorsque Shannon se remit à courir sans réfléchir, elle tenta de la rattrape par un bras… Qui n'existait pas. Rah, quoi ? C'est presque de la triche. Aussi, lorsqu'elle entendit son dernier mod se connecter, ce fut en même temps qu'un tir qui frôla brusquement le crâne de la gamine. Quelques centimètres de plus et elle serait morte sur le coup, elle s'effondra sur le sol comme une poupée de chair et de chiffons.

La Russe jeta un coup d'oeil du côté des criminels et carra sa mâchoire. Elle n'avait plus le temps de s'occuper d'eux, mais il fallait quelque chose pour les occuper. Elle tapota sur son omnitech avec une vitesse presque surhumaine, une sphère se matérialisa alors devant elle. Ce cher Scotty. Il ne pouvait que surcharger les systèmes autres, elle était assez sûre qu'il n'y avait rien d'agréable à subir des chocs électriques. Elle souffla puis activa son bouclier, son pistolet en main.

Elle envoya son drone sur Hirek. Elle sortit de l'abri brusquement, tel un démon, penchée pour frôler le sol près de Shannon et la ramasser. Le Turien hurla :

"La tarée !"

Ah non. Ça commençait à devenir répétitif.

Hirek occupé avec le drone et Luptus commençant à s'essouffler, elle ne craignait pas grand-chose pour les prochaines deux minutes. Après quelques mètres, elle reconnut un terminal de navette, elle se précipita dans l'une d'entre elles avec la gamine. Le chauffeur, un Galarien à la peau verte et blanche balbutia :

"Non ! Non… Descendez ! J'veux pas de problème avec Dalh Terminus !"

Masha soupira longuement, visiblement totalement blasée. Après déposée l'enfant contre la banquette arrière, elle monta à la place avant et planta son amour de M-77 dans la tempe du chauffeur.

"On y va.
- Mais vous êtes folle !
- Oui. Disons que c'est ma journée."

Les portes se fermèrent avec un chuintement étouffé et la navette décolla. Masha repassa derrière et utilisa son médigel sur Shannon. Avant qu'elle ne commence, son omnitech lui signala que son premier drone venait d'être détruit. Elle passa sa main derrière la tête de l'adolescente et la souleva légèrement pour la soigner. Par tous les systèmes terminus, heureusement que la balle ne l'avait que frôlée, l'ingénieur aurait eu du mal à se pardonner ce genre de mort conne.

Elle s'assit à côté, attendant que la gamine ne se réveille. Elle pinça le haut de son nez en fronçant les sourcils : C'était quoi encore cette situa… Un brusque mouvement de la navette stoppa nette ses pensées. Mais c'était quoi ces gens ? Elle avait récupéré ses mods ! Point ! Fin de partie ! Game over ! Tentez avec quelqu'un d'autre !

La navette fut secouée de nouveau.

"Essayez d'atteindre les docks !"

Masha ouvrit l'une des portes latérales et regarda derrière elle, manquant de perdre sa casquette dans le vent. Ils étaient là, ces cons. Ce n’est pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : ---
Rang : ---
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3275-journal-de-shannon-o-ryan-t-siola


Entre ici et ailleurs
Messages : 283
Crédits : Alex Maleev - Ravilla Aper

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Lun 02 Mar 2015, 22:55

"Essayez d'atteindre les docks!"


La voix était lointaine ; les yeux fermés, Shannon percevait surtout à quel point tout secouait autour d'elle. On aurait dit que sa tête avait explosé. Alors qu'elle se passait la main derrière le crâne, elle grimaça. OK, le coup de la tête qui explose n'était pas passé si loin que ça. Qui l'avait retapée?

Il y eut soudain un grand coup de vent. Shannon ouvrit les yeux pour découvrir qu'elle était assise dans une navette avec une porte ouverte. Le spectacle était plutôt réjouissant, entre le pilote galarien qui tremblait comme un fou et l'Humaine debout face au vide, son flingue à la main.

Comment a-t-elle dit qu'elle s'appelait, déjà? Shkin? Bizarre, comme nom. Et bizarre aussi qu'elle se tienne comme ça. Mais bon, ça devait être elle qui l'avait soignée. On n'allait pas s'arrêter à la première impression, celle de la tarée. Puis, c'était ça qui les maintenait en vie, hein.

Shannon se leva et tituba jusqu'à l'ouverture ; elle s'appuya de justesse sur le bord alors que la navette fut victime d'un autre choc. 'tain, qu'est-ce que ça faisait comme vent. Déjà qu'elle n'y voyait pas clair, la vitesse et les bourrasques lui faisaient plisser les yeux, mais elle était quasi sûre de voir Hirek et Luptus, en bas, qui tiraient.


"Tout ça pour des mods..." grinça la jeune humaine, en se rappelant du discours de Shkin. "Sont sérieux... Et euh, Shkin, merci."


Eh oui. Ils tiraient, ces cons. Le pilote poussait un cri à chaque secousse. Et il fallait bien le dire, Shannon était en panique aussi, même si son choc à la tête la rendait un peu amorphe.

La navette ne résisterait pas longtemps. Shannon le comprit peut-être parce que le choc suivant l'envoya contre la paroi du fond. Elle pria tous les dieux possibles pour s'en tirer. Et bon, elle espérait que l'Humaine avait encore d'autres ressources.

Elle avait encore des trucs à faire avant de mourir, bon sang. Sa famille, vivante comme morte, lui traversa l'esprit. Elle réussit à rejoindre le pilote. Clairement, il faisait n'importe quoi. Shannon voulut appuyer sur un bouton.


"Pas touche!" Il chassa son bras d'un revers de la main. "Déjà assez de soucis comme ça, bande de folles!
— ... Mais j'ai rien fait encore!
— T'as failli, manque plus que tout explose sur notre passage, fous-toi de ma gue..."


Ah, il avait presque vu juste! Un des moteurs venait d'exploser et prenait feu.

Le Galarien fit preuve d'un grand courage en préférant finalement sauter de la navette en pleine descente, un parachute sur le dos. Au passage, il bouscula Shannon et Shkin, qui avaient d'autres choses sur lesquelles se concentrer.

L'Irlandaise s'assit à la place du pilote, et comprit soudain pourquoi c'était si dur de maintenir un vaisseau en l'air.

Finalement, elle comprit comment virer de bord, et s'engagea vers les docks.


Comment on freine? Comment on redresse?


Elle vit du coin de l'oeil Luptus et Hirek ; la navette leur fonça dessus, et Shannon le jurait, ce n'était pas de sa faute. Le sol se rapprochait.


"Shkin! Rentre vite et ferme la porte!"


En pleine action, on se mettait à tutoyer les gens, marrant ça. Ç'aurait pu être la dernière pensée de Shannon. La navette heurta le sol, et le racla sur plusieurs centaines de mètres. Shannon se prit le panneau de commande dans l'estomac. Elle entendit plus qu'elle ne vit comment son alliée se retrouvait projetée un peu partout.

Il y eut un dernier choc, un bruit puissant, puis plus rien.

Quand Shannon rouvrit les yeux, elle était coincée sous le siège. Elle le poussa avant de lui donner un coup de pied pour totalement se dégager. Elle se redressa et quitta le vaisseau en titubant, pleine de poussière. Il y avait des flammes partout, mais elle y fit à peine attention. Sa tête était dans un état terrible.

Dehors, il y avait foule. Le pilote, bien amoché au loin, la désignait avec Shkin par de grands gestes - "les deux folles, les deux folles!" Celle-ci, d'ailleurs, émergeait aussi de la carcasse de la navette, dans un état pas plus resplendissant que celui de Shannon.

Luptus et Hirek gisaient contre des caisses, déjà en train d'être soignés. C'était pas mal, d'avoir survécu à ça. Et c'était pas mal aussi de voir des mercenaires arriver en nombre pour "sécuriser les lieux".

Elles avaient dû détruire un truc important pour qu'ils soient si nombreux. Elles n'eurent pas le choix de les suivre, et furent enfermées dans un hangar vide. La lumière s'éteignit. Bientôt, la loi d'Oméga s'appliquerait...

Shannon se laissa glisser contre un mur, en sueur et courbaturée. Tout était fichu. Elle rêvait presque d'aller se mettre à genoux devant Dahl Elkoss pour qu'il efface toute l'histoire, mais c'était impossible. Qu'il n'y ait pas de procès était peut-être mieux ; au moins, toute la station ne viendrait pas cracher sur les accusées.


"Hé, Shkin, si tes mods sont si importants, ton omnitech pourrait pas nous tirer de là?"


C'était stupide, et elle le savait, mais dans le noir, elle ne voulait pas que le silence s'installe.

Bon. Pour la première fois depuis le début de la journée, elle était au calme. Un peu d'optimisme.


Fiche de présentation et Journal

   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Ingénieur de terrain
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3385-masha-narishkin


Modératrice et Maître de Jeu
Messages : 215
Crédits : Summer 8 by soft-h

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Dim 08 Mar 2015, 07:46
Masha avait vu le crash arriver avec le pragmatisme d'un krogan face à une armée d'ennemis : Il y avait une chance de survivre, c'était pas si mal. Dès qu'elle avait entraperçu le pilote sauter en parachute dans son champ de vision périphérique, elle avait assez rapidement assumé que celle qui devait être aux commandes était une adolescente manchote de 17 ans. Elle n'avait pas voulu se retourner pour confirmer son impression. Il serait trop tard pour faire en sorte de stabiliser le vaisseau, tout particulièrement avec l'un des moteurs en feu.

Bref. Sa vie était actuellement relativement merdique.

Elle ne comprenait pas particulièrement pourquoi ces deux énergumènes prenaient tant de bonne volonté à vouloir s'acharner contre elle et ses mods expérimentaux. Oui, ils étaient sans doute les plus à la pointe de l'Alliance actuellement et valaient extrêmement cher, mais à ce point ? Oméga est vraiment un repaire de fous furieux. Ce devait être un peu contagieux. Elle entendit la gamine lui hurler de fermer la porte et de rentrer avant le crash : C'était une excellente idée. Elle referma donc les deux portes et tenta de trouver une ceinture où s'accrocher. Elle eut juste le temps de mettre en place son bouclier autour d'elle pour absorber quelques chocs et surtout lui éviter de se prendre les multiples recoins pointus de l'intérieur de l'engin. Puis elle tomba dans les pommes suite au choc brutal entre le véhicule et le sol. Décidément.

Elle se réveilla rapidement, Shannon rampait plus qu'elle ne marchait vers l'extérieur. Elle fit de même et vit le bordel immense que l'endroit où les deux navettes s'étaient écrasées. Elle n'avait pas fait attention, mais l'un de ses tirs avait dû atteindre leur véhicule à eux aussi. Bien fait, tiens. C'était gamin comme remarque, mais elle s'en moquait. Il fallait bien avoir un peu de satisfaction personnelle avant de se faire sauvagement attraper par chacun des bras pour être traînée comme un vulgaire sac de marchandise. Elle ne se débattit pas et se laissa traîner jusqu'à un hangar lugubre. Elle se laissa, apathique, jeter à l'intérieur où elle manqua de trébucher sur Shannon. Ils lui retirèrent son précieux M-77 Paladin et verrouillèrent la porte.
Comme touche finale de dramatisme, les lumières blanches s'éteignirent dans un bruit sourd. Seule la serrure de la porte resta à clignoter faiblement. Masha resta debout dans la pièce, un peu interdite.

"Hé, Shkin, si tes mods sont si importants, ton omnitech pourrait pas nous tirer de là ?
- Si. Complètement, répondit-elle avec tant de sérieux que s'en était presque effrayant. Tes amis devaient être inconscients, ils n'ont pas eu le temps de leur dire que j'étais ingénieure. Dépêchons-nous de partir avant qu'il ne vienne me le retirer."

C'est vrai qu'elle était en uniforme de civil. De plus, tout le monde à un omnitech de nos jours, difficile de leur en vouloir de n'avoir rien suspecté. Elle regarda le sien, tout réseau lui était coupé, impossible de contacter qui que ce soit. Normal. De toute façon, ce n'était pas ce qu'elle comptait faire. Elle regarda autour d'elle et vit une deuxième porte plus loin. Sans doute moins bien gardée.
Shannon, pensant sans doute faire de l'humour, se retrouva à devoir suivre Masha qui lui avait fait un mouvement de main pour l'inviter.

Elle s'agenouilla près de la deuxième porte et posa sa main contre la large cellule ronde qui servait de serrure, son omnitech se déploya et elle commença à hacker le verrou. Elle eut besoin d'une vingtaine de secondes avant qu'un léger bruit ne se fasse entendre. Elle se releva et commença à frapper avec agilité et rapidité contre les différentes touches. Une large différence entre les omnitech normaux de combat était les drones, apparitions holographiques dues à des nanoparticules générées par la machine. Masha adorait ces drones malgré le peu d'intérêt que ceux-ci pouvaient réellement avoir en combat vis-à-vis des tourelles et autres réels matériels de guerre. Par contre, ils pouvaient provoquer une surcharge de système ou piquer un peu avec leurs petites décharges. Vous serez ravi d'apprendre qu'une arme est un système et Masha travaillait justement sur la surcharge possible des armes par les drones. Ce n'était pas au point. Mais elle n'irait sûrement pas le dire à Shannon. Autant garder ses appréhensions pour elle-même. Scotty-II (prototype) apparu devant eux, petite boule holographique et adorable.

Masha ne trouva pas important d'expliquer ce qu'elle faisait à Shannon. Elle fronça les sourcils en voyant quelques glitchs de la part du drone. Allons, ça le ferait. Ça devait le faire. Autant mourir en essayant de fuir que mourir les mains liées, de toute manière. Elle eut un sourire qu'elle voulut encourageant pour la gamine et ouvrit la porte doucement.

Juste un garde, celui-ci releva la tête en voyant quelque chose bouger, le drone envoya une décharge dans un éclair vers l'arme qui se levait. Et Masha fut ravie de voir que le 20% de chance avait atteint son but. Voilà au moins une bonne nouvelle dans cette putain de journée. Tandis que l'homme appuyait sur sa gâchette dans le vide, l'arme tentant de se refroidir en soufflant un nuage de vapeur. Elle se précipita vers lui et ce fut un magnifique coup de coude dans la gorge qui le fit taire en premier lieu, une torsion de l'arme pour qu'elle puisse la récupérer pour elle tandis qu'elle finissait sa salve d'un large coup de genoux dans l'entrejambe. Une fois qu'il tomba au sol, elle lui fila un dernier coup de crosse sur l'arrière du crâne. Elle mit l'arme acquise dans son holster. Scotty-II bipa avant de se disperser.

Shkin attrapa la main de Sha' et se mit à courir, traînant la gamine s'il le faut. Pas question de rester là plus longtemps et leur offrir le bonheur de les exécuter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : ---
Rang : ---
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3275-journal-de-shannon-o-ryan-t-siola


Entre ici et ailleurs
Messages : 283
Crédits : Alex Maleev - Ravilla Aper

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Mer 11 Mar 2015, 16:23
La voix de Shkin foutait la trouille.


"Si. Complètement. Tes amis devaient être inconscients, ils n'ont pas eu le temps de leur dire que j'étais ingénieure. Dépêchons-nous de partir avant qu'il ne vienne me le retirer."


C'était complètement vrai. Shannon n'avait plus son sac ni son couteau, seulement sa cape, et Shkin n'avait plus son arme. Elle disait être ingénieure ; Shannon ne le savait pas et n'allait pas la contredire ni poser de questions, du moment qu'elles arrivaient à sortir de là. Ce n'était pas vraiment l'idée qu'elle se faisait d'un ingénieur, une femme à casquette. Mais elle pouvait les sortir de là.

N'empêche. Ne pas confisquer l'omnitech était une erreur, si on se plaçait du point de vue des mercenaires. C'était une chance, du leur. Mais. Mais. Mais.

Shkin foutait la trouille.

Elle avait une voix sérieuse et déterminée. Shannon était bien contente de l'avoir à ses côtés plutôt que l'inverse. Elle foutait la trouille, mais elle en imposait. Puis son drone était bien mignon. Et efficace. Shannon avait suivi Shkin jusqu'à une porte qu'elle avait découverte dans le noir, et regardait à présent "Scotty" tenter de créer une sortie.

Il émettait de la lumière ; cela permit au coeur de la jeune humaine de ralentir. Et heureusement, la porte finit par s'ouvrir, et l'ingénieure, contente d'elle, sourit à Shannon. C'était bien de voir que, pour une fois, quelqu'un maîtrisait la situation. Sans attendre, Shkin prit le bras de Shannon et l'entraîna derrière elle.

Où étaient-elles?



*



Derrière le hangar, il y avait plein de couloirs. Un vrai labyrinthe. Et en plus, il n'y avait pas beaucoup de lumière.


Ça aurait été trop simple, sinon. Et elle pria soudain pour que sa soeur combattante soit à ses côtés, en cas d'ennuis. Encore. Enfin, il ne fallait pas trop rêver. Même si Shkin avait montré ses talents à la castagne.


Ce qui motiva la phrase suivante: "On peut pas rester sur Oméga, hein?"


Shannon sous-entendait la question "Comment est-ce qu'on pourrait partir?" mais elle n'osa pas la poser. Si Shkin était ingénieure, elle devait bosser pour l'Alliance, et être en perm ici. A part "la tarée", personne, dans cette histoire, ne connaissait son nom. Ce ne serait pas compliqué pour elle de partir. En tout cas, ce serait moins compliqué que pour Shannon. Dahl Terminus la connaissait, et le patron ne la laisserait pas partir comme ça. Elle n'arriverait jamais à se planquer assez longtemps pour partir sur Terre une fois pas mal d'argent en poche. Mais comment gagner des sous si elle se cachait, et si Dahl Elkoss lui faisait une mauvaise presse sur toute la station?


Merde. Elle sentit ses yeux lui piquer, mais ravala ses larmes.


Ce n'était pas le moment. Shannon se réconforta tout de même en pensant que Luptus aussi passerait un mauvais quart d'heure pour avoir laisser s'échapper des cibles comme elle et Shkin.

Elles longèrent plusieurs salles éclairées faiblement, en se baissant pour ne pas dépasser des vitres. Quelques braillements se faisaient entendre, mais ils étaient lointains. Oui, lointains. La salive de Shannon eut du mal à glisser le long de sa gorge.

Elle n'aurait eu envie de s'attarder là pour rien au monde, même en sachant ce qui l'attendait ensuite. Pourtant, dans l'une des salles, elle vit une raison de le faire.

Son sac pendait le long d'un mur. A coup sûr, il y avait aussi le reste de leurs affaires. Elle s'arrangea pour réussir à tirer la manche de l'ingénieure.


"Shkin! Shkin! Regarde là! Mon sac! Il faut qu'on aille le chercher! Tout ce que je possède est dedans!" Et, comme elle voyait la moue dubitative de Shkin - elle non plus ne devait pas vouloir franchement rester dans les parages - Shannon ajouta: "Ton arme doit y être aussi."


Elle avait murmuré cette phrase. Difficile de savoir si l'autre avait entendu, mais en tout cas, elle la lâcha. Shannon s'approcha de la porte de la salle, et l'ouvrit après avoir vérifié qu'elle était vide.

Premier constat: l'odeur était atroce. Transpiration. Et vu l'endroit, la salle n'était jamais aérée. C'était un vestiaire. Il y avait des tables et des bancs gris au milieu de la pièce, sur toute sa longueur. Des casiers grands comme un homme s'étalaient le long du mur du fond. La lumière était jaune, et maladive.

Shannon se pinça le nez et commença à avancer,une boule dans le ventre, vers l'autre extrémité de la pièce, accroupie. Son sac l'attendait, son contenu déversé sur une table. Elle grimaça, se leva et entreprit de tout ranger, de son journal à sa casserole, avant de repasser son couteau à sa ceinture. Le pistolet de Shkin était juste à côté ; aussi Shannon lui fit-elle signe d'avancer pour le récupérer.

Il y eut un bruit, et Shkin disparut dans la pénombre du couloir. C'était des pas. Que se passait-il?

En cas de doute, fuir.

Shannon n'eut même pas le temps de penser ça qu'elle se cloîtrait dans l'un des casiers. Il y avait une fente qui lui permettait de distinguer l'extérieur.

Sa main tremblait, appuyée sur la porte. Un mercenaire Butarien passa devant sa cachette. Shannon ne se doutait pas que les Butariens pouvaient siffloter comme les Humains le faisaient. Elle mourrait moins bête. Mais elle espérait que ce ne serait pas dans les cinq prochaines minutes.

Elle respira profondément pour tenter de se calmer. Sinon, le casier tremblerait tellement qu'il nuirait plus à sa discrétion qu'autre chose. Et Shkin... Que faisait-elle?

Il y avait un problème. Shannon retint une exclamation étouffée. Le sac était toujours sur la table, et le mercenaire ne pouvait que le remarquer.


"Eh, qui a rangé le sac?"


Il allait la chercher, sans aucun doute. Shannon ferma les yeux, immobile, s'autorisant à peine à respirer.



Fiche de présentation et Journal

   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Ingénieur de terrain
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3385-masha-narishkin


Modératrice et Maître de Jeu
Messages : 215
Crédits : Summer 8 by soft-h

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Dim 15 Mar 2015, 20:48
Masha avait réussi à sortir de l'endroit. Encore fallait-il qu'elle arrive maintenant à retrouver son chemin dans les couloirs de la station, un labyrinthe que Dédale lui-même aurait eu du mal à renier tellement les embranchements qui se multipliaient semblaient sortir du cerveau d'une personne plongée dans une misérable folie créatrice. Que l'incandescence sacrée d'un moteur à propulsion brûle les artistes et autres fous du genre.

"On peut pas rester sur Oméga, hein?"

Masha n'avait pas réfléchi à cela. Elle pourrait sans aucun problème quitter Omega par la prochaine navette et filer vers son bâtiment au plus vite, mais cette enfant dont elle ne connaissait rien… Que pourrait-elle faire ? Cela devenait personnel. Alors, que pourrait-elle en faire, même ? Elle pouvait lui proposer de venir avec elle. Ce n'est pas la pire ni la plus mauvaise solution. La faire changer de station paraissait vital, actuellement.

" Non. On va trouver une solution."

Elle avait dit ça en y croyant, elle voulait vraiment aider la rousse qui semblait digne du plus bel aimant à conneries. Elle regarda le nombre de munitions qui lui restait dans le pistolet qu'elle venait de récupérer, elle lâcha sa compagne et commença à éviter les fenêtres en rampant pour trouver une sortie à cet endroit. Il s'agissait d'éviter de trouver un nouvel endroit empli de mercenaires armés jusqu'aux dents. Elle continuait sa progression, lentement. Elle était en train de chercher désespérément à se connecter à un réseau avec son omnitech pour trouver un plan de la zone. Elle trouva un semblant de connexion près d'un bâtiment. Elles étaient tout juste à l'extérieur. Il suffisait de vingt mètres et elles seraient hors d'affaire. Elle eut un sourire fin en voyant ce fait.

C'est à peu près à ce moment-là que Shannon décida de faire l'imbécile. Elle parla de leurs affaires. Le M-77 Paldin est un pistolet d'usage pour les soldats de l'alliance, il est trouvable dans chaque armurerie. Elle devrait juste faire une déclaration de vol auprès de l'armée pour que… Elle n'eut pas le temps de finir de penser à cela que la gamine avait déjà disparu. Elle était partie récupérer les affaires. Elle aurait voulu l'accompagner, mais la porte s'était refermée derrière elle sans que Masha n'ait pu entrer. Pour cause, elle avait dû se cacher de l'arrivée d'une personne qui patrouillait dans le dédale qu'était l'endroit.

" Меня это достало (Ça fait chier.)"

Elle revenait sur ce qu'elle avait dit plus tôt. C'était déjà un miracle de s'en sortir en vie. Elle n'allait pas risquer sa vie une foutue troisième fois pour elle. Elle espérait vaguement qu'elle saurait se débrouiller pour ces affaires. Une fois le garde passé, Masha rampa alors jusqu'à une rue passante notée sur son omnitech, elle se releva juste avant et tomba presque face à quelqu'un qui mit en morceau toute ces idées de fuite. Elle n'avait plus d'excuse si cette personne était bien dans le vaisseau de celui auquel elle pensait, encore pire, s’il était accompagné de cette personne-là. Ce signe d'appartenance au DSS Damoclès.

" Toi."

Elle regarda la personne, elle ne devait ressembler à rien. Elle soufflait fort et était totalement débraillée.

" Appelle Keedan. Dis que la soldate Narishkin a besoin d'aide, dis-lui que je lui devrais une faveur."

Et que je vais détester ça.

" Les mercenaires du coin poursuivent une gamine, j'aimerais la récupérer avant eux."

Ils la poursuivent à cause de moi, mais je l'ai déjà sauvé deux fois. Je devrais partir.

" Bref."

Elle n'aimait pas le rapport de force que cela allait induire entre elle et le Drell qu'elle avait rencontré en mission quelques années auparavant. Mais elle savait également qu'il ne pourrait pas s'empêcher de mettre en place ce rapport de force. Espérons que cela vaudra la vie d'une gamine. Elle afficha la carte des environs en hologramme et marqua d'un point rouge l'endroit où se trouvait Shannon pour la personne en face d'elle, elle espérait vaguement qu'il serait accompagné.

" Une basique mission de sauvetage."

Pour une personne qui ne voulait manifestement pas être sauvée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Haut-Veilleur
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.net/t867-keedan-braha-n-base-de-donnees-personnelle


L'Âme et le Maître des Codex
Messages : 954

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Lun 30 Mar 2015, 12:14



    OMNITECH EN PERDITION
    « Le hasard d'une évasion »




      Personnage en mission avec Keedan Braha'n
      FANTÔME

    J'inspirai profondément. La cible n'était plus qu'à quelques mètres seulement, le dos tourné à contempler accoudée à une rambarde l'immensité bordélique d'Oméga. Le lieu était pas mal fréquenté, cela demanderait un certain doigté. J'avançai d'un pas assuré, lent, tranquille. La sérénité apaisait chacun de mes vaisseaux sanguins, chacune de mes pulsions cardiaques. La journée paisible... Du moins en son début. Les paroles de Trente me revinrent en mémoire : " Tu verra, aujourd'hui sera plein de bonnes surprises ! ". Et avec lui, les bonnes surprises ne signifiaient pas repos et tranquillité assurés.



    D'un geste mesuré, je m'accoudai également à cette rambarde, à proximité de la cible.

    - Belle journée, n'est-ce pas ?

    Je n'avais pas eu à faire le premier pas, une excellente chose. Je lui souris en retour.

    - En effet, c'est une belle journée.

    Je détaillai l'ensemble de ses traits. Une humaine, jeune aux longs cheveux d'ébène. Son nez aquilin marquait la symétrie de deux iris semblables aux vagues tempétueuses, bleus parsemés de gris. Son cou effilé dominait une poitrine discrète, dissimulée par une simple veste à col haut.

    - Cela serait une belle journée pour une nouvelle vie, n'est-ce pas ?, émis-je à son intention.

    Elle me regarda avec des yeux ronds, à la fois atterrée, effrayée et intriguée par cette déclaration. Elle recula d'un pas, mais je lui tenais déjà fermement le poignet pour qu'elle ne bouge pas.

    - Il en va de votre intérêt, je ne suis pas à leur solde. Je viens vous aider. Ne croyez-vous pas que vous devriez rester encore un moment ? Après tout, il s'agit là d'une belle journée, alors profitez-en.

    Après un instant de résistance, elle céda enfin et s'apaisa. Je me décalai vers elle pour m'en rapprocher, et lui expliqua enfin les raisons de ma présence ici. Une ou deux heures se déroulèrent où, lui tenant la conversation, je la dissimulait des yeux des guetteurs du gang qui la cherchait. Et en cas de besoin, Fantôme se chargeait de les faire disparaître. J'escortai ensuite cette jeune femme vers un cargo civil où l'on s'était assuré de l'identité de chacun, et retournai au centre de cette ruche immense.

    Ce genre de travail ne me déplaisait pas, ils changeaient de ce que j'avais l'habitude de faire, cependant, devoir me cacher au sein des Terminus ou à la lisière de l'espace Concilien pour laisser s'implanter l'idée de ma mort m'était plus qu'insupportable. Justice serait rendue tôt ou tard, j'en ai fais le serment. Et ce jour-là, ces gens payeront.

    Alors que nous nous étions séparés pour couvrir plus de terrain et effacer nos traces au cas où quelques uns des guetteurs nous suivaient à la trace, Fantôme me contacta.

    - Keedan, tu devrais rappliquer. Une de nos connaissances a besoin d'un coup de main. Il s'agit de Masha.
    - Bien reçu. Donne-moi tes coordonnées que je puisse te rejoindre.

    Je reçu immédiatement les coordonnées sur mon omnitech, et rejoignis sa position. Effectivement, la jeune femme de l'Alliance se tenait devant nous.

    - Bonjour Masha, ça fait plaisir de te revoir. Il paraît que tu es dans une situation délicate et que tu as besoin d'aide ? Explique moi tout, je te suis.

    La jeune femme comme à son habitude avait l'air de calculer la meilleure option.




    feat Shannon O'Ryan-T'Siola | Masha Narishkin | Keedan Braha'n




    - L'ombre est omniprésente. Ne pas la voir ne signifie pas qu'elle n'est pas sur toi -
    Titres honorifiques:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Ingénieur de terrain
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3385-masha-narishkin


Modératrice et Maître de Jeu
Messages : 215
Crédits : Summer 8 by soft-h

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Mar 14 Avr 2015, 21:09
Masha siffla tout bas entre ses dents en voyant le Drell arriver. Elle avait un intéressant mélange de joie et de mécontentement qui se mélangeaient dans son esprit actuellement. Les mains posées sur les hanches, elle jeta un coup d'oeil de bas en haut à Keedan qui n'avait pas véritablement changé. De toute manière, cela change un Drell ? Elle ne connaissait que peu cette race et celui-ci devait être le seul auquel elle avait réellement pu parler dans sa vie. Elle ne savait pas vraiment comment réagir, elle n'avait pas l'habitude d'être celle qui a besoin d'aide. En plus, auprès de quelqu'un qui avait tenté de la tuer par principe, mais elle avait également tenté de le tuer ce jour-là. Ces sentiments vis-à-vis de ce personnage étaient surtout "Je sais qu'il a de l'honneur" et le reste était trop flou pour être expliqué. Longue histoire. Bon. Ne pas montrer sa détresse, faire semblant de gérer la situation et sauver cette foutue gamine. Elle secoua la tête.

"Ça me fait du mal de le dire, mais oui. Je pense que ça va devenir difficile toute seule."

Elle fit signe aux deux personnes de la suivre avant de lancer son omnitech pour retrouver son chemin parmi le dédale qu'était l'endroit. Elle continua à parler, son arme dans la main.

"J'ai eu quelques soucis avec des voleurs. Puis j'ai peut-être un brin écrasé une navette dans un des pires quartiers de l'endroit. Les mercenaires n'en sont pas ravis."

Elle adressa une grimace à Keedan et Fantôme.

"Vous savez ce que c'est."

Elle arriva dans la zone des mercenaires, elle n'était même pas capable de savoir a quel cartel elle s'attaquait actuellement. Elle aimerait régler ça rapidement et partir, elle se cala contre un mur pour finir ses explications.

"J'ai réussi à m'en sortir, mais une gamine m'a aidé à récupérer mes affaires, et elle, elle est encore à l'intérieur."

Elle montra le bâtiment où Shannon était entrée une vingtaine de minutes plus tôt.

"Ils doivent être assez peu, j'aurais pu le gérer toute seule s'il n'y avait pas une vie en jeu."

Ce n'est pas vrai.

"J'ai besoin d'un tir de couverture -elle montra Keedan- et de quelqu'un pour gérer les patrouilles -elle montra fantôme-. Je vais déclencher une diversion."

Elle invoqua son drone d'un mouvement d'omnitech et celui-ci alla provoquer un feu électrique dans un bâtiment un peu plus loin. Les mercenaires commencèrent à se précipiter vers l'endroit du feu. Elle fit un mouvement vers Keedan et commença à courir vers le bâtiment. Elle en avait assez de faire dans la délicatesse. Elle n'avait véritablement tué personne pour l'instant, mais là, il serait étonnant qu'il n'y ait pas un ou deux morts. Tandis qu'elle pensait à ça, une des patrouilles l'avait justement remarqué. Plus qu'à espérer que Fantôme ferait correctement son travail. Elle courut de toutes ses jambes pour arriver au bâtiment où était Sha', ouvrant la porte à la volée et pointant son arme à l'intérieur, prête à tirer sur le moindre élément dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : ---
Rang : ---
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3275-journal-de-shannon-o-ryan-t-siola


Entre ici et ailleurs
Messages : 283
Crédits : Alex Maleev - Ravilla Aper

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Jeu 16 Avr 2015, 20:48
Très bien. Vingt putain de minutes que le Butarien s'enfilait des clopes dans un vestiaire miteux. Vingt minutes que Shannon était debout, à l'étroit dans son casier. Donc, l'Enfer était sombre, exigu, et puait la sueur sèche et le tabac. Il était terrifiant ; le jeune humaine n'avait guère envie d'y passer l'Eternité.

Le mercenaire, lui, semblait prêt à passer une autre éternité à fumer ses cigarettes. Au début, il avait bien cherché à trouver qui avait touché aux affaires posées sur la table. En fait, il avait même ouvert le casier, mais Shannon s'était juste avant laissée glisser par terre, un t-shirt encore humide pour cacher la boule qu'elle avait formé. Puis elle avait prié.

Mais ce n'est ni Dieu ni la Déesse ni aucune puissance supérieure qui l'avaient sauvée, mais la drogue. Quand le Butarien avait ouvert le casier, Shannon, la tête posée sur les genoux, n'avait pu que sentir une odeur piquante et même irritante. Elle ne savait pas de quelle drogue il s'agissait, mais le corps du mercenaire n'était certainement plus qu'une enveloppe qui la contenait.

Il n'avait pas été trop regardant, avait fermé le casier, et était parti fumer.


Bon, c'est déjà ça... avait pensé Shannon, à défaut d'oser reprendre son souffle.


Elle s'était relevée, et observait la pièce par la fente du casier. Grosse erreur : elle avait mal partout, et sa blessure à la tête avait décidé de lui donner la migraine.

Mais... Ça aurait pu être pire.


Ouais, un tir dans la tête, quoi...


Elle était partie ailleurs ; tout plutôt que de rester là. Ses pensées la ramenèrent à Shkin. Shannon ne se sentit pas sourire lorsqu'elle se souvint qu'elle appelait son I.V Scotty. Mais bon, penser tout de suite après à la course poursuite et au crash la refit broyer du noir. Et d'ailleurs, en fait, sous sa main tremblante, elle broyait bien un truc noir collant. Si ce n'était pas de la crasse, elle ne voulait pas savoir ce que c'était.

Shannon doutait de sa capacité à sortir d'ici sans rencontrer de problèmes.


Enfin, plus que du doute, hein...


Est-ce que... Shkin l'avait laissée ?

Elle posa la tête sur le métal du casier, épuisée. Elle n'arrivait même pas à savoir ce qu'elle pourrait ressentir si c'était le cas.

Deux autres mercenaires passèrent au tour à tour dans le vestiaire. Ils n'échangèrent que des banalités avec leur collègue, visiblement peu gênés par son état.

Shannon devait se retenir pour ne pas tousser. La pièce était confinée, et l'odeur de ce que fumait le Butarien devenait insupportable. Elle la sentait même se déposer sur sa langue. Rien que pour ça, elle comprit pourquoi ses parents adoptifs refusaient que leurs filles touchent à quoi que ce soit.

L'Humaine ne s'attarda pas sur le souvenir des deux Asari ; elle était déjà en assez mauvais état comme ça. Pas vraiment envie que le Butarien la trouve sanglotante.


Allez, fais un effort, concentre-toi...


Mais, comme souvent, elle n'y arrivait pas.

Et puis, par sa fente, elle vit une ombre passer en courant dans le couloir.


« Y'a l'feu ! On va s'en occuper ! »


Ça, c'est Shkin.


Sa pensée avait sonné comme une conviction... C'était en fait plus une intuition très étrange qu'autre chose. Peut-être avait-elle simplement besoin de se rassurer. Ou peut-être était-elle bien sûre.


'tain...


Le mercenaire bougonna quelque chose et se leva en titubant. Du moins, Shannon l'entendit se lever. Il n'était plus dans son champ de vision. Elle déglutit.

La personne qu'elle vit soudain, en revanche, la fit soupirer de soulagement. Shkin venait de défoncer la porte à coups de pied, l'arme tendue, qu'elle pointait dans toutes les directions. La femme avait les sourcils froncés, le regard dur et déterminé.

Le Butarien jura, et d'un coup, Shannon vit les deux face à face. Mais le mercenaire n'avait pas saisi son arme. Pas encore. Au moins, il était seul. Et drogué. Quoique... Ça pouvait le rendre dangereux. Impossible à dire. Mais Shkin avait réussi à revenir. Comment ?

Les deux étaient silencieux ; de son côté, Shannon n'arrivait pas à saisir ce silence qu'ils offraient tant ses pensées tourbillonnaient. Elle ne comprenait pas que ces bruits n'était justement que dans sa tête et que c'était pour cela qu'ils ne pouvaient pas la voir. Elle ne comprenait pas qu'elle pût être invisible à cause de tout ce bruit. Ils avaient à se préoccuper d'autre chose. Elle était encore plus ou moins en sûreté.

Elle aurait très bien pu ne pas être là.


Fiche de présentation et Journal

   


Spoiler:
 


Dernière édition par Shannon O'Ryan-T'Siola le Dim 19 Avr 2015, 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Haut-Veilleur
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.net/t867-keedan-braha-n-base-de-donnees-personnelle


L'Âme et le Maître des Codex
Messages : 954

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Dim 19 Avr 2015, 18:40



    OMNITECH EN PERDITION
    « Le hasard d'une évasion »




      Personnage en mission avec Keedan Braha'n
      FANTÔME

    Je n'eus pas le temps de répliquer que Masha partait déjà en direction d'un bâtiment proche de notre position. Je décidai alors de me taire, l'écoutant exposer la situation. Sacrée technicienne. Bien sûr qu'écraser une navette ici n'était pas vraiment judicieux si on voulait se mettre dans la poche les gangs du coin. Pas étonnant qu'il y'en ait autant dans les rues. Et je voyais bien qu'elle commençait à être dépassée par les événements. Les légers tics au coin de ses lèvres le montraient bien malgré elle.

    Adressant un mouvement de tête à Fantôme, nous nous préparâmes pour l'affrontement. Il monta vers les toits tandis que je courrai derrière Masha, prêt à la couvrir s'il y'avait besoin.

    " Tu es certaine que c'est dans ce bâtiment qu'elle est allée se planquer ? Et est-ce qu'elle est blessée ? Je... "

    ... m'interrompis et tira sans prévenir à trois heures. Un tireur embusqué était positionné là, et il se protégea à temps pour esquiver la mort. Il avait bien failli nous avoir.

    " Fonce, fonce ! Surtout ne t'arrêtes pas ! "

    Fidèle à la mission qui m'avait été donné quelques minutes plus tôt, je tirai bientôt régulièrement dans les angles les plus surnois que formaient les détours d'une rue, l'angle d'un bâtiment ou encore dans des zones d'ombre présentes sous les porches d'entrées.

    Le bâtiment était en vue. Des barricades venaient d'être érigées à la va-vite pour nous empêcher de progresser. Du moins, pour nous ralentir. Il en fallait plus pour nous arrêter, furies que nous étions Masha et moi. Un tir fusa en notre direction, frôlant nos visages. Je ne devais ma vie qu'à mes réflexes acquis après des années d'entraînement. Un tir quasi parfait. Ayant tenu compte de la trajectoire, j'avais deviné la position du tireur. Je m'apprêtai à répliquer quand un autre tir se chargea d'envoyer le sniper au sol. Fantôme était en position.

    "- On devrait faire la fête plus souvent, on dirait que tu te ramollis.
    - Ne dis pas de bêtises, je te faisais confiance.
    - Bien sûr. Allez, fonce qu'on puisse rentrer sur le Damoclès, j'aimerai bien me prendre une petite collation.
    "

    Le sourire aux lèvres, j'abattis un des barricadés qui s'apprêtait à tenir Masha en joue. Soudain, une explosion retentit, ce qui nous offrit à tous les deux une diversion suffisante pour avancer plus que de besoin. Je l'avais vu pianoter sur son Omni-tech tout à l'heure, je supposais que l'explosion qui s'ensuivit était sans doute la conséquence de son acte. Mais l'initiative avait le mérite d'être saluée, car elle nous permis de nous frayer un chemin rapidement jusqu'aux murs du bâtiment. Contrairement à Masha qui blessait seulement pour l'instant nos adversaires, je n'hésitai pas à leur placer une balle entre les deux yeux. Nous nous devions d'avancer au plus vite, sans quoi un gang plus puissant nous tomberait dessus, réclamant la zone, ou des renforts de ceux qui se trouvaient dans cette planque viendraient nous compliquer la tâche.

    Masha ouvrit la porte d'entrée à la volée, prête à faire feu. Réagissant au quart de tour, je la poussais de l'entrée et la plaquait contre le mur, tandis qu'une salve de balles sifflèrent à nos oreilles. Prise dans le feu de l'action, elle ne s'attendait probablement pas, ou avait oublié d'envisager la possibilité qu'ils l'attendent de pieds fermes à l'intérieur. Fantôme tira une munition incendiaire ne laissant aucune chance à ceux qui la gardaient. Les flammes gagnèrent rapidement les corps des gardes qui s'embrasèrent. Leurs cris perçaient nos tympans, alors que je guidai Masha à l'intérieur de l'infrastructure. J'achevai les deux compères pour mettre fin à leur souffrance. Le silence s'installait progressivement, hormis les quelques flammèches qui crépitaient encore légèrement.

    Sans attendre l'ingénieure, je me dirigeai prudemment tout au fond du niveau, et entra dans une pièce. La zone était déserte, sans doute à cause de l'incendie qui monopolisait pas mal de monde, et laissait du coup que peu de gardes à cet endroit. Néanmoins, il ne fallait pas être idiot. L'endroit grouillerait de malandrins dans quelques minutes, lorsqu'ils répondront à l'appel au secours lancé par les gars à l'extérieur. C'était un vestiaire, un vestiaire qui empestait la drogue à plein nez. Mon arme pointée devant moi, je restai aux aguets. Et c'est à cet instant que je la vis. Une gamine, amputée d'un bras, une plaie ouverte à la tête gisait par terre, rampant presque au sol. Un bruit plus loin attira mon attention. Lorsque je m'approchai, je vis un butarien affalé la tête la première dans un casier, une clope à l'aspect plus que suspect fumante à quelques centimètres de son corps. Il était raide défoncé. C'était un problème en moins à résoudre. J'écrasai la clope, mis le butarien dans le casier, non sans réfreiné un mouvement de nez, et retourna voir l'enfant. Elle était toujours par terre. Je rangeai mon arme, m'accroupis et l'examina. Elle avait l'air complètement stone. L'effet de la drogue accumulé sans doute, mais également à cause de sa blessure à la tête.

    Je me tournai alors vers Masha, la laissant gérer les retrouvailles avec la gamine.




    feat Shannon O'Ryan-T'Siola | Masha Narishkin | Keedan Braha'n




    - L'ombre est omniprésente. Ne pas la voir ne signifie pas qu'elle n'est pas sur toi -
    Titres honorifiques:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Ingénieur de terrain
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3385-masha-narishkin


Modératrice et Maître de Jeu
Messages : 215
Crédits : Summer 8 by soft-h

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   Ven 24 Avr 2015, 06:30
Il y a des bruits que l'on est heureux d'entendre. Que ce soit le ronronnement d'un chat, les gémissements de l'être aimé ou même le silence heureux de la fin d'une bataille. Il y a des bruits que l'on aime entendre, comme celui, hésitant et perdu, de la respiration de la personne que l'on est venu sauver.

Jamais Shannon n'aurait pas pu être la fille de Masha. Elle était trop vieille. Elles devaient avoir tout juste dix ans de différence. Peut-être même moins. Elle aurait pu être sa petite soeur. Celle qui refusait de faire des études et qui se mettait toujours dans des situations improbables. Ça, certainement. L'ingénieure Narishkin aurait donc voulu pouvoir, peut-être, abandonner cette petite soeur à un paquet de mercenaires psychopathe. Mais deux choses avaient entravé cette décision : l’apparition inopinée d'alliés, en premier lieu. Enfin, Keedan était autant son allié que peut l'être quelqu'un qui voit un certain profit et une certaine utilité à agir de cette manière. Même si, finalement, Masha  doutait que le Drell ne l'aide pas avant tout par principe. Qui sait ? La deuxième raison était sans doute qu'elle aurait eu du mal, beaucoup de mal, à se pardonner d'avoir abandonné cette fille à son sort.
C'était plus fort qu'elle. Malgré des années à essayer d'apprendre l'indifférence et des temps immémoriaux à mettre en pratique tous ses apprentissages, force était de constater que c'était un échec des plus total. Malgré tout, malgré sa neutralité. Masha cares.

Elle avait laissé Keedan tuer là où elle ne faisait que blesser. Elle avait souri en entendant la pique de Fantôme. Elle laissa le Drell guider les opérations à demi-mot, elle n'avait pas l'habitude d'agir en équipe. Sur le terrain, elle passait surtout son temps à programmer, agir en indépendante et activer des drones et mechas. Pas à gérer une attaque sur un bastion mercenaire. Elle suivit, heureuse de voir que sa distraction avait réussi.

Lorsqu'elle vit Shannon rampant vaguement sur le sol, la plaie à sa tête semblait s'être ouverte de nouveau. Elle se mordit la lèvre inférieure, bien fort. Dire qu'elle avait failli la laisser ici. Elle se pencha, la gamine était sonnée. Elle ne lui parla pas, elle n'avait pas le temps pour parler. Elle attrapa l'adolescente dans ses bras et fit un mouvement de tête à Keedan.  Elle ne pouvait pas lui demander de s'accrocher à son cou à une manchote. Elle se contenta de la garder dans ses bras, comme une poupée de chiffon un brin désarticulé. Elle respirait lentement. Elles respiraient lentement.

"Partons d'ici avant que la drogue ne nous assomme aussi."

Elle fit un mouvement de tête et passa derrière l'assassin. Drôle d'équipe. Comme d'ordinaire. Masha fixa l'arrière de la tête de l'extraterrestre tandis qu'elle courrait. Elle ne savait que penser. Le résumé de la situation était vraiment problématique.

Cette journée. Mais cette journée.

Elle entendait des ordres, ils étaient flous, forts. On ne partait pas à leur poursuite. Ils étaient trop occupés par l'incendie qui manquait d'atteindre un générateur. Elle courait. Elle ne se repérait qu'à l'image qu'elle avait devant elle, la rassurante et étrange présence d'un allié. Ils réussirent à fuir et atteignirent la rue principale. Masha jeta à un oeil à Shannon. Elle s'adossa à un mur, gardant la gamine contre elle. La serrant contre elle. Elle pleurait presque.

Elle avait failli la laisser là. Elle ne se le serait jamais pardonné.

"Tout va bien."

Un simple murmure. Sa voix trahissait ce qu'elle pensait. C'était comme un trémolo de peur à rebours. Elle serra les dents. Elle avait eu peur. Elle avait peur depuis le début. Mais l'adrénaline lui avait fait oublier. Sur le champ de bataille, on n’a pas le temps pour la peur. On a juste le temps de survivre. Elle leva le regard vers Keedan et Fantôme. Elle devait être plus que pitoyable. Elle desserra un peu son étreinte sur Shannon. Elle fixa le Drell. Longuement. Comme perdue dans ses pensées.

"Je te suis redevable."

Elle sentait le souffle chaud de la gamine contre sa joue. Elle avait besoin de soins. De vrais soins. Elle n'avait pas beaucoup de temps. Elle se contenta de faire claquer sa langue mollement contre son palais en se redressant.

"Tu sais comment me contacter. Je vais l'exfiltrer de cet astéroïde pourri."

Elle montra la rousse, totalement dans les vapes à cause de la drogue. Elle racla l'une de ses bottes contre le sol et commença à faire demi-tour dans la direction de l'hôpital le plus proche. Elle jeta juste un regard en coin au Drell et sa compagne.

"Tâche d'être réaliste dans tes demandes."

Car "raisonnable" est un mot trop plein d'ironie.

Il ne fallut qu'un instant pour que Masha ne soit plus qu'une ombre dans la foule tumultueuse d'Omega.

____

Quelques heures plus tard…

Lorsque Shannon se réveillera, un bandeau autour du crâne et sans doute un mal de tête à s'en décrocher la mâchoire. Elle pourra admirer l'espace à travers le hublot de sa cabine.

Sur sa table de chevet, quatre objets. Une boîte de pilules antidouleur, un billet dans ce vol en direction de la Citadelle tout frais payé, un pad et un pistolet. Un M-77 Paladin.

D'après les traces de brûlures sur le canon, il est évident qu'il est maintenant hors d'usage.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Omnitech en perdition   
Revenir en haut Aller en bas
 

Omnitech en perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Nébuleuse d'Oméga :: Oméga-