AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 "Qui es-tu?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: "Qui es-tu?"   Ven 30 Jan 2015, 15:00
Intervention MJ : NonDate : 3 Janvier 2200 RP Tout public
Vindex Treyn
Qui es-tu?




Palaven… La planète argentée. Voilà bien un an que Vindex n’y avait pas remis les pieds… et pourtant il avait l’impression que cela faisait une éternité. Aux commandes du Harfang, il pouvait observer tranquillement sa planète natale à travers la baie de la cabine. Le vaisseau filait tranquillement vers sa destination, au milieu du vide galactique. Seul le bruit des machines venait troublait le calme de la corvette. Soran devait sûrement être en train de peindre ou de dormir comme à son habitude, IHMAIVI… elle devait faire des trucs d’IV.

Le mercenaire se mêla aux flux de navires arrivant, la plupart marchands. Les cuirassés et autres bâtiments de guerre vaquant à leurs occupations de surveillance. Le Turien se demandait toujours qu'est-ce qu'il avait poussé à revenir ici, la planète natale de sa race était un lieu de douleur pour la majorité des siens. La plupart des séquelles causés par les moissonneurs avaient été réparé mais certaines ne disparaîtraient jamais.

Vindex se cherchait lui même, il ne savait plus vraiment qui il était. La rencontre avec Ravilla l'avait fortement ébranlé même s'il tentait de ne rien laisser paraître. Il ne savait plus ce que le mot « famille » signifiait depuis la mort de ses parents en 2187. Mais avec la découverte de sa sœur tout ceci allait changer. Il voulait des réponses.

Une voix émanant du vox le tira de ses pensées.

« Harfang, veuillez vous identifier ! Ordonna la voix.

-Vindex Treyn, demande autorisation d’atterrir, armes désactivés.

-Très bien, vous êtes consignés au quai...

-Inutile, lâcha le Turien, j'ai déjà un endroit ou me poser.

-Coordonnées ?

-Tour Treyn Industries, 1-93-12-16. »

Il coupa la communication sans attendre de réponse et commença à entamer la descente vers Cipritine. Le sol se rapprochait petit à petit. Il put admirer la tour de l'ancienne entreprise familiale. Reconstruite après la grande guerre, elle avait belle allure avec ses formes élancés. Parfois le Turien se demandait ce qu'il serait devenu s'il était resté à la tête de l'entreprise. Sûrement un gros enfoiré qui péterait plus haut que son cul. L'entreprise avait été privatisé par la Hiérarchie, elle était son principal actionnaire. Il avait encore quelques parts dans l'affaire, mais rien de comparable à ce qu'avait sa mère auparavant. Il était plus cantonné à un rôle de conseiller ou d'expert. Cependant il jouissait toujours de quelques privilèges au sein de Treyn Industries, le prestige du nom en quelque sortes.

Vindex arriva au dessus du building, ou il y stabilisa le Harfang, un tuyau jaillit de la tour et vint se fixait au vaisseau.

« Passerelle établie, annonça Vi. »

Le mercenaire attrapa sa veste au passage et sorti. Du haut de l'immeuble il pouvait admirer sa planète. La sienne pour qui il s'était battu. Elle était toujours aussi splendide malgré les dégâts qu'elle avait subi. Des mécaniciens le saluèrent ,ces derniers étaient en train de ravitailler la corvette. Il appela l’ascenseur, n'ayant pas la tête à discuter avec les responsables de l'industrie, il préférait sortir un peu, se défouler.
Une puissante voix l'interpella par son prénom. Les intonations lui suffirent à savoir qui l'avait appelé. Il sourit légèrement en se retournant.


Dernière édition par Vindex Treyn le Dim 01 Nov 2015, 04:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: "Qui es-tu?"   Mar 10 Fév 2015, 00:25


« VINDEX ! » prononça une puissante voix.

Le Turien se retourna un léger sourire sur le visage. Quelques dizaines de mètres derrière se tenait Solon Priscus qui avançait d'un pas décidé. Son ancien chef d'escouade, pas la moitié d'un Turien. On pouvait le qualifier de « Montagne de muscle », une carrure à faire pâlir un Krogan, une force incroyable sans oublier une énergie inépuisable. Loyal à souhait il ne laisse jamais un coéquipier derrière et est prêt à se battre jusqu'à la mort. Il a don pour améliorer l'humeur générale de ses troupes même en pleine bataille.
Le mercenaire était un peu surpris de le voir ici. Il pensait que personne n'était au courant de son arrivée. Pour une fois il s'était mis le doigt dans l’œil.

« Solon ? Qu'est-ce que tu fous là ?

-Quoi c'est comme ça que tu salues un ancien ami ?

-Non bien sûr que non. Mais j'ai jamais été aussi heureux de revoir ta sale gueule...

-Toujours aussi charmant, s'esclaffa le baraqué. »

Les deux amis s’étreignirent, cela faisait bien longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus. Solon étant en mission lorsque Vin quitta Palaven, ils ne purent se dirent au revoir. Priscus n'avait pas changé depuis la dernière fois, toujours le même.

« Alors comment as-tu su que j'arrivais ?

-Et bien aux dernières nouvelles, je suis encore militaire. De plus le Harfang ne passe pas vraiment inaperçu.

-Mhh, grogna Vindex, je dois t'appeler comment maintenant ? Toujours Commandant ? »

Solon l'invita à bouger d'un signe de la tête.

« Maintenant c'est Lieutenant-Colonel, plus de paperasses, moins d'action... Le bordel habituel.

-En permission ?

-Plutôt en réflexion.

-Pardon, là je saisis mal.

-Et bien j'ai été sélectionné pour entrer au sein de la Garde Noire...

-Pour une bonne nouvelle, et donc tu vas faire quoi ?

-Tu ne préfères pas en parler autour d'un verre ?

-Bah.... soit. »

La voiture du militaire était garée à quelques minutes de Treyn Industries. Le trajet fut plutôt calme, les deux compagnons discutèrent de ce qu'ils avaient fait l'année passée. Le mercenaire regardait par la fenêtre les rues de Cipritine, celle-ci étaient remplis de vies, de turiens allant et vaquant à leurs occupations. Il se remémora 13 ans plus tôt, le spectacle de désolation qu'était sa planète lors de l'occupation des moissonneurs.

« Nous sommes arrivés ».

La voix de son ami le sortit de ses rêveries. Juste en face se trouvait le Klean Power, bar connu pour être le lieu de rendez-vous des gradés de l'armée.
Ils rentrèrent et commandèrent un remontant avant de se trouver une place pour discuter tranquillement. Treyn s'adossa contre le mur et regarda le soldat.

« Alors cette histoire de la Garde Noire ?

-Et bien j'y réfléchis, je ne sais pas si je dois accepter.

-Et pourquoi pas ? Tu t'es toujours bien débrouillé, je ne me souviens pas de t'avoir déjà vu douté pour faire un choix.

-Vindex ? Je vais être père.

-Ah... La révélation avait choqué Vin, Priscus ? Père ? Le gamin allait être une vraie pile sur patte, il plaignait déjà la nourrice. Félicitations mon vieux.

-Tu devrais voir ta tête, Solon était plié de rire. Tu comprends mieux pourquoi le choix est difficile ? Ma femme, elle me soutiendra peu importe le choix. C'est vrai que c'est une opportunité en or, refuser serait un peu comme cracher dans la soupe. J'ai encore un peu de temps avant de donner ma réponse... Mais assez parlé de moi, qu'est-ce que tu deviens ?

-Oh pas grand chose, je tente de survivre... Ah si j'ai une sœur.

-Tu as une sœur ?

-Quoi ? Il y a de l'écho ? Oui j'ai une sœur. Je l'ai rencontré il y a un mois et demi.

-Et elle est comment ?

-Sol... T'es pas censé être en couple ?

-T'as vraiment l'esprit mal tourné, je reformule. Est-ce que ça s'est bien passé ?

-Plus ou moins. C'était bizarre, en plus c'est ma jumelle donc j'avais l'impression de me voir en elle. Elle est un peu spécial, et je crois qu'au début elle avait envie de me frapper. Et dans mes souvenirs je crois que j'avais déjà du mal à tenir debout. »

Le Lieutenant-Colonel était bouche bée, cherchant ses mots.

« Tu parlais de ma tête tout à l'heure, tu devrais voir la tienne, s'amusa Vin.

-Ouais enfin là c'est quand même autre chose. Mais je suis heureux pour toi Vindex, j'espère que tu t'entendras mieux avec elle que tu ne t'es entendu avec tes parents.

-On verra.... Tu veux bien me déposer au manoir ?

-Pas de soucis... Qui règle ?

-Tu te souviens le dernier match, quand les Cougars ont écrasé les Sharks ?

-Ouais c'est bon j'ai compris. »

Le mercenaire afficha un sourire moqueur et attendit que son ami règle. Ils remontèrent dans la voiture et se dirigèrent dans l'ancienne demeure ou Vindex avait passé sa jeunesse. Le voyage fut encore plus calme chacun étant dans ses méditations.
L'ancien militaire descendit du véhicule et serra la main à son ancien chef d'escouade.

« Appelle moi quand tu voudras partir », lui lâcha Solon avant de s'en aller.


Treyn Theme:
 


Dernière édition par Vindex Treyn le Mer 01 Avr 2015, 00:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: "Qui es-tu?"   Mer 01 Avr 2015, 00:59


Le manoir Treyn ou plutôt ce qu'il en restait, un tas de ruines entouré d'un immense terrain délimité par un mur de pierre. Le jardin ou plutôt le parc était parfaitement entretenu comme dans son enfance. Il en avait fait la demande à l'entreprise de sa mère lorsqu'il avait quitté sa planète natale, sa demande avait donc été satisfaite. Ici et là se dessinaient les allées cernaient par les statues de ses ancêtres. Certaines encore en bonne état, d'autres avaient été détruites perdues à jamais lors de la grande guerre. Au pied des statues se trouvaient des parterres de fleurs et autres buissons venus des quatre coins de Palaven. Au loin on apercevait un bois ou coulait une petite rivière, divers petits animaux y vivaient dans la plus parfaite harmonie.
Une splendide fontaine trônait au milieu d'un petit croisement, représentant différentes périodes de l'histoire Turienne, des volatiles se baignant et piaillant dedans.

Vindex marchait tranquillement en direction de son ancienne demeure. L'herbe était verdoyante et les dalles au sol propres. Le ciel était bleu, pur sans rien pour le troubler. Le soleil rayonnait haut dans le ciel, le vent apportait une petite touche vivifiante très agréable. Il passa à proximité de la fontaine, les oiseaux s'envolèrent, dérangés par cette présence indésirable. Il fit un petit détour et longea l'enceinte, l'air nonobstant, les mains dans les poches se rappelant quelques souvenirs de son enfance ;
Il avait une fois piqué les pièces du moteur du véhicule à son père pour les assembler sur un « kart fait maison ». Hélas une telle puissance sur une aussi petite machine le tout complété par un jeune pilote inexpérimenté n'avait pas été une expérience très fructueuse. Le kart avait décollé au bout de dix mètres envoyant à cette époque le jeune garçon voler sur plusieurs mètres. Le soit disant véhicule lui avait terminé sa course dans le mur ou il avait prit feu. La marque avait maintenant disparu car le mur avait été reconstruit après l'invasion moissonneur.

Il passa près du bosquet, la source coulait paisiblement. Le vieux banc en bois était toujours là prêt à recevoir n'importe quel auguste postérieur ayant la volonté de s'asseoir sur lui. Vindex ne put résister à cette proposition fort aimable. Il fit même plus que se poser il s'y allongea et observa le ciel à l'ombre des feuilles en se remémorant son année en tant que mercenaire les points positifs ou négatifs, ce qu'il avait préféré etc... Puis il pensa à Ravilla, sa sœur. Il aimerait bien la revoir. Cela faisait déjà presque deux mois qu'il ne l'avait pas vu. Oh bien sûr les jumeaux discutaient de temps à autres via des mails mais de manière erratique. Il y avait bien le 24 Février, le jour de leur naissance, ou les deux pouvaient organiser quelque chose. Mais Treyn avait peur des blancs et de ne pas savoir quoi dire. Il laissa échapper un soupir avant de laisser son esprit vagabondé...

Il se réveilla quelques heures plus tard, courbaturé, se levant péniblement du banc. Il scruta l'horizon. Le soleil était en train de se coucher, il n'avait pas vraiment vu l'après midi passer voir pas vu du tout.

Vindex se dirigea vers le manoir, devant ce qu'il restait des portes se tenaient les statues de ses géniteurs tels deux gardiens veillant sans arrêt sur la propriété. Il se sentait observé, jugé par ces deux blocs de pierre. Treyn les regarda de haut en bas et tenta de se souvenir de leur visage... il essaya... mais rien. Il n'arrivait pas à les visualiser.
Ecoeuré, il poussa la porte et rentra. Des affaires traînées ci et là, il y avait quelqu'un chez lui. Il avança doucement sur la pointe des pieds. Une petite ombre surgit et tenta de se faufiler. Avec une rapidité fulgurante le mercenaire l'arrêta.

-Eyh qu'est ce que tu fous là et t'es qui ? Gronda t'il.

-Et toi qui es-tu ? lui répondit l'ombre avec une petite voix.


Treyn Theme:
 


Dernière édition par Vindex Treyn le Lun 06 Avr 2015, 18:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: "Qui es-tu?"   Lun 06 Avr 2015, 18:02
Vindex fût bouche bée devant un tel culot. Il était chez lui et on lui demandait qui il était, on ne lui avait encore jamais faite. La personne en question était vraiment petite, un enfant . Une capuche lui couvrait le visage empêchant de voir correctement ses traits mais c'était à n'en point douter un natif de Palaven. Le mercenaire tenait toujours l'enfant par le col qui se débattait pour tenter de s'enfuir.

-Arrête donc de bouger, je ne vais pas te faire de mal, grogna t-il en lâchant prise.

Emporté par son élan le petit alla se cogner la tête contre le mur le plus proche et tomba sur l'arrière train. L'ancien militaire posa un genou à terre et regarda le visage de la petite silhouette ou il distinguait deux petits yeux brillants. Il lui retira sa capuche.

« Alors, qu'est ce que tu fais là petite ? »


C'était une petite Turienne, un visage plutôt rond et des yeux verts. Cela lui conférait un air joueur et sauvage. Elle n'avait pas plus de six, sept ans. Sa peau était brune, elle avait un trait bleu sur chaque mandibule ainsi qu'une sorte de triangle sur le front de la même couleur. Ses habits étaient dans un sale état, donnant l'impression d'avoir été déchirés, coupés ou lacérés. Sur sa tête il y avait des lunettes de protection recouvrant tout son front, ou plutôt ses anciennes lunettes qu'il avait étant gosse. C'était un miracle qu'elle soit entière après ce qu'avait subi le manoir, même si elles étaient en mauvais état. Sa silhouette était très fine, son teint pâle, elle ne devait pas manger beaucoup et le peu qu'elle mangeait devait être pire que ce que l'on filait à bouffer au commando. Elle tremblait légèrement, ses yeux exprimaient la peur. La petite le regarda l'air interdit.

«Ben, c'est chez moi ici, c'est ma maison.


-Si c'était aussi facile que ça
, dit il sur un ton ironique. Ne reste pas par terre, va t'asseoir. Je n'ai pas pour habitude de laisser mes invités ainsi.

-C'est toi mon invitée, et je t'ai pas dit d'entrer,
lâcha la Turienne.

-C'est cela et moi je suis un Primarque ? Écoute petite, je ne sais pas ce que tu fais ici, ni pourquoi tu squattes chez moi car oui c'est ma propriété. Alors maintenant file t'asseoir.

Vindex avança talonné par la fillette, le salon si l'on pouvait dire ça était composé de deux fauteuils complètement défoncé, d'une table qui tenait par l'opération du Saint-Esprit et de jolis trous dans le plafond.

-Mais t'es qui ?


-En principe ce sont les invités qui se présentent. Je te retourne donc la question : Qui es-tu petite et que fais tu ici ?

Elle le regarda avec un air plein de défi, le mercenaire lui fit signe de s'asseoir d'un air insistant. Elle obtempéra tant bien que mal.

-J'attends,
s'impatienta le Turien.

-Je m'appelle Danora et je suis là parce que je peux pas aller ailleurs. Et toi ?

-Vindex Treyn mais tu peux m'appeler Vin. Et ici c'est... chez moi. Enfin mon ancienne maison. Tu es orpheline ?

C'était direct mais les Turiens étaient toujours direct et franc. Ils savaient tous, petits et grands que la vie n'était qu'une série d'obstacles.

-Oui.

-Ça fait combien de temps que tu es ici ?

-Je sais pas. Mais depuis beaucoup de jours.

-D'où viens tu ?

-Des... des bas fonds de la capitale.

-Tu as faim ?

-Oui.

-Je suppose que tu connais la maison. Vas donc te débarbouiller. Je vais commander à manger et des nouvelles fringues, car là tu ferais peur à un vortcha. »

Elle voulut protester, le regard de Treyn suffit à la dissuader d'ouvrir la bouche. Il la regarda partir, sa démarche ayant quelque chose d'amusant à voir. Il pianota sur son omnitech et passa les deux commandes. Il se cala dans le siège et souffla. Si on lui avait ce matin qu'il devait s'occuper d'une gamine, il n'y aurait certainement pas crû. Au moins cela lui permettait de penser à autre chose ou presque. Il commença à s'assoupir, une main le réveilla.

« Hey Vindex debout, t'endors pas.

-Oui oui....

-On fait quoi ?

-Comment ça on fait quoi ?


-Ben on joue à un jeu ? Un cache-cache ? »

-Non.


-Pourquoi ?

- Je suis trop vieux pour ça.

-Allez... supplia t-elle.

-Non.

-T'es vraiment pas drôle, bougonna la Turienne.

-Danora ?


-Mhhh oui ?

-Quel âge as-tu ?


-Dix ans mais je suis super grande.


-Je n'en doute pas une seule seconde, s'esclaffa t'il. Par contre qu'est ce que tu as fais pour te retrouver dans un état pareil ?

-Il y en a qui m'ont embêté mais je sais me défendre. Je leur ai montré ce que mon papa m'a appris et y z'ont pas fait les malins longtemps.
 »

Elle mima quelques techniques tout en parlant dans un gestuelle assez maladroite, ce qui fit plutôt rire Vindex. Un bruit se fit entendre, puis l'on frappa à la porte.
Le Turien se leva et alla ouvrir la porte, c'était le livreur. Treyn réceptionna la commande et congédia l'employé avec quelques crédits.

« Tiens voilà des fringues, dépêche toi de te changer, ordonna Vin. Je crève de faim. »



Dernière édition par Vindex Treyn le Mer 10 Juin 2015, 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: "Qui es-tu?"   Mer 08 Avr 2015, 18:15

Le repas était copieux, Vindex mangea modérément, Danora avalait tout ce qui lui tombait à portée de main. Il se demanda comment une aussi petite chose pouvait manger autant. Elle en avait presque les larmes aux yeux. Il attrapa la bouteille qu'il avait commandé et l'ouvrit.

« Qu'est-ce que c'est, demanda la fillette.

-De l'alcool. Mais tu es bien trop jeune pour en boire.


-C'est pas bien de boire ça.

-Je sais.

-Alors pourquoi tu en bois?

-Bonne question.

-Tu sais que...


-Oui je sais
, la coupa t-il. C'est pas bon pour la santé et blablabla et.... Eyh rends moi ça! »

Dans un élan de rapidité, Danora avait subtilisé le contenant du précieux liquide. Elle lui tira la langue en signe de défi, un air moqueur sur le visage.

« Tu peux toujours rêver! Tu dois me promettre que tu ne toucheras pas à la bouteille ce soir, sinon je la casse. »


Incroyable, une gamine était en train de l'empêcher de boire et de lui dire ce qu'il devait faire. Les enfants étaient plutôt têtus, pour négocier avec eux il fallait des nerfs d'aciers et beaucoup de temps.
Le mercenaire abdiqua.

« C'est stupide mais si c'est que tu veux, bougonna t-il. »

Elle afficha une mine victorieuse, posa la bouteille loin de l'adulte et se rapprocha. Quand elle passa à proximité de Vindex, ce dernier l'attrapa et la chatouilla impitoyablement.

« Alors comme ça on décide pour les autres petite peste? »

Danora se débattait, poussant des petits cris et autres supplications lui demandant d'arrêter. Elle réussit à se libérer de son étreinte et s'éloigna de quelques mètres afin d'avoir une distance de sécurité. Elle voulut repartir à l'attaque mais il l'en empêcha, posa sa main sur la tête de la Turienne pour l'arrêter.

« Pas cette fois, termine de manger et ensuite tu vas aller dormir un peu, il se fait tard.

-Mais....

-Non, on ne discute pas.

Elle termina rapidement son repas, remercia le Turien et alla se rouler en boule dans le vieux canapé. Vindex s'assit et poussa un profond soupir. Il alluma son omni-tech et lut les dernières nouvelles de la galaxie.Quelques minutes plus tard, il se cala confortablement dans le fauteuil et ferma les paupières.
Il entendit une voix, d'abord faible puis de plus en plus forte. Un cri. Il ouvrit les yeux, son cœur battait rapidement. Danora gesticulait et hurlait dans son sommeil. Il se leva et posa une main sur l'épaule de la Turienne.

« Danora ? »


Treyn Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: "Qui es-tu?"   Jeu 16 Avr 2015, 22:51

« PAPA , cria l'enfant. »

Vindex était accroupi près de la petite au bord du canapé. Elle avait l'air ahuri, les traits tirés et les larmes au bord des yeux. Soudainement elle explosa en sanglot, se recroquevillant sur elle même. Vindex la prit dans ses bras pour tenter de la consoler. Durant plusieurs minutes, un silence lourd s'installa dans la pièce, le seule bruit audible était les sanglots de la Turienne. Les bruits cessèrent petit à petit. Danora avait les yeux gonflés, elle se mit en position assise et replia ses jambes sur son thorax, la tête posé sur les genoux.

Le mercenaire vint s'asseoir à côté d'elle et posa une main sur sa tête, elle vint se blottir contre lui.

« Raconte moi !

-Je... Je peux pas...

-Prends ton temps rien ne presse.

-Tu comptes rester ici longtemps ?

-Je ne pense pas, je ne faisais que passer.

-Pourquoi ?

-Je ne sais pas vraiment, peut-être savoir qui je suis.

-Tu es toi non ? dit-elle d'un air interloquée.

-J'aimerai bien, mais la vie n'est pas si facile.

-Pourquoi ?

-Tu es un peu curieuse dis moi... Tu as encore de la famille ?

-... Non... Ils sont tous morts, je suis la dernière. »


Elle étouffa un sanglot et renifla.

« Qu'est-ce qu'il s'est passé ?


- Mon papa faisait des affaires avec un Monsieur...Mallus Hemse je crois, sa gorge se noua, un soir il est débarqué avec d'autres Turiens et ont tué tout le... »Elle ne put terminer sa phrase. Danora se remit à pleurer à chaudes larmes, implorant n'importe qui qu'on lui rende sa famille.

Vindex sentait le corps de la Turienne tremblotant contre lui, il mit sa main sur son épaule dans un geste se voulant rassurant. Le temps s'écoula doucement, cette fois-ci, elle reprit la parole .

-Toi aussi tu es le dernier ?


-Non, j'ai une sœur... jumelle... je ne la connais que depuis un mois et demi.

-C'est compliqué.

-C'est ce que je disais.

-Mais vous avez les mêmes parents.


-En théorie oui, j'aimerai bien savoir de qui je..nous venons. Mais nous avons été élevés chacun de notre côté

-Et elle est comment ?


-Grande, gentille et plutôt patiente. Je n'ai pas été vraiment sympathique au début.


-Et tu l'aimes ?

-Quelle question c'est ma sœur, bien sûr qu'elle compte pour moi.


-Tu...

-Il est de temps de dormir maintenant petite. Repose toi, je ne bougerai pas d'ici.

Elle prit l'oreiller et le cala sur les jambes de Vindex avant de s'allonger. Danora lui prit la main et la serra contre elle avant de plonger dans un long sommeil réparateur. Le mercenaire tenta de résister mais rejoignit lui aussi les bras de Morphée.


Treyn Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: "Qui es-tu?"   Sam 25 Avr 2015, 22:30

Le soleil de Palaven se levait tranquillement, perçant les quelques nuages présents encore trop paresseux pour avoir disparut. La toiture du manoir était en piteux état, cette dernière laissait filtrer les rayons de l'astre qui vinrent éclairer l'intérieur de la pièce. Il fallut quelques minutes à Vindex pour se réveiller et un peu plus pour se souvenir ou il était.
Le salon était comme dans ses souvenirs, la pierre explosé, la peinture écaillé, le verre des vitres quasi inexistants. La seule chose qui avait vraiment changé était les affaires de la petite qui jonchaient le sol ici et là.
D'ailleurs en parlant d'elle, elle n'avait pas bougé depuis son réveil durant la nuit. Danora tenait toujours la main du mercenaire contre elle.
Il attendit patiemment qu'elle se réveille et mit à profit ce temps pour savoir ce qu'il allait faire de cette enfant. L'abandonner ici sans personne était exclu, Treyn avait tout de même une conscience, laisser une gamine livrée seule à elle même il s'en voudrait. Cependant l'emmener avec lui était impossible, trop dangereux et honnêtement il ne se voyait vraiment pas s'occuper d'un enfant.
La placer en foyer était une solution, mais au fond de lui ça ne lui plaisait pas. Solon ? Non même si c'était son ami, il ne pouvait pas lui demander une telle faveur. Cependant il y avait bien le vieil...

Danora s'étira de tout son long, ses mains passèrent à quelques centimètres du visage de Vindex. Elle bailla, se frotta les yeux puis le regarda.

« Déjà réveillé ? Dit-elle.

-Mmh. Tu as bien dormi ?

-A va. »

Le silence s'installa, on entendait même le bruit des oiseaux à l'extérieur. La Turienne se leva et fit quelques pas pour se dégourdir les jambes. Vindex en profita également, dormir assis était loin d'être agréable.Il s'étira lui aussi, ses os produisirent des craquements secs. Il regarda Danora qui fouillait dans un sac.

« Petite, range tes affaires, on mange et on y va.

-Ou est-ce que l'on va ?

-Je te le dirai après si tu te dépêches. »

Elle sourit, un air espiègle sur le visage, se hâtant de rassembler son bazar. Le Turien en profita pour envoyer un message à Solon pour venir les chercher. Ils mangèrent les quelques restes de la veille avant de sortir. Il jeta un dernier coup d’œil à la bâtisse et aux deux statues qui encadraient la porte. Il reviendrait un jour ou l'autre.

« Dis on va ou ?


-Moi je vais repartir, toi tu vas aller chez quelqu'un.

-Je ne viens pas avec toi, dit-elle d'un air déçu, et je vais chez qui ?

-Une vieille connaissance. Écoute Danora j'aimerai t'emmener avec moi mais c'est trop risqué. Là ou je vais tu n'as pas ta place... pour l'instant. Et inutile de protester, je ne reviendrai pas sur ma décision. »

Elle se rembrunit et ne dit plus un mot. Il ne fallut pas longtemps pour voir le véhicule de Solon arriver. Ce dernier afficha une mine perplexe.

« Je t'expliquerai en route, allez grimpe Danora. »


Il chargea les affaires de la Turienne et prit place sur le siège passager.

« C'est ta fille ? 

-Tu plaisantes j'espère,
rigola Vindex. Elle était dans le manoir depuis un bout de temps. Je me serais senti coupable de la laisser seule.

-Ouais je comprends. Et elle n'a pas de parents ?

-Morts. Tu peux me déposer quelque part ?

-Oui. Où ?


-Continue tout droit, je rentre l'adresse... Vindex rentra l'adresse sur le GPS. Et voilà !

-Et elle tire toujours la gueule comme ça ?


-Non je lui ai simplement dit qu'elle ne viendrait pas avec moi.

-Ah les gamins, tu sais quoi je commence à avoir peur du coup. Tu comptes là déposer là bas ?

-Yep... Dix minutes pour y aller ? Ta voiture te fait conduire comme un grand père.

Solon rigola amèrement.

-On va voir ça, grogna t-il, si j'y suis dans 6 minutes, tu payes la prochaine tournée.

-Tenu.

Les occupants du véhicule furent poussés contre leur siège, Solon avait poussé la manette des gaz au maximum. Le mercenaire regarda derrière et vit Danora qui avait l'air heureuse de voir quelqu'un enfreindre les règles du code de la route.

-Cinq minutes quarante sept. Vous disiez Sergent Treyn ?

-Ouais ouais c'est bon j'ai compris. Danora, tu viens avec moi. Je m'occupe de tes affaires.

Ils étaient dans un petit quartier avec des maisons qui se ressemblaient toutes pour la majorité. Vindex et la fillette s'avancèrent près d'une maison à la clôture grise. Il appuya sur la sonnette.


Treyn Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: "Qui es-tu?"   Lun 31 Aoû 2015, 00:36


Danora se racla la gorge et cracha par terre. Vindex la fusilla du regard en lui donnant une légère tape derrière la tête.

« Quoi ?

-On ne crache pas par terre !

-Mais...

-Chut. »

L'interphone grésilla.

« A qui ai je l'honneur ?

-Vindex Treyn. Si ce nom vous dit toujours quelque chose ? »

La porte de la maison s'ouvrit, laissant apparaître un Turien relativement âgé mais à l'allure fière et noble. Il était vêtu d'un pantalon chic, d'un gilet en laine et d'une belle chemise blanche. Il avançait d'un pas décidé vers le portillon et l'ouvrit.

« Monsieur Treyn cela faisait longtemps que vous n'étiez pas passé. J'ai bien crû que depuis le temps vous ne m'ayez oubliez.

-Pensiez vous Ignacio que j'aurais oublier le Turien qui m'a toujours supporté ?

-Je vois que non, répondit-il avec un air amusé. Entrez donc. Et vous jeune fille qui êtes vous ?

-Danora, balbutia t-elle.

-C'est aussi la raison de ma venue Ignacio.

-Que diriez vous d'aller en discuter dans le salon autour d'une collation ?

Le petit groupe pénétra à l'intérieur de la maison, la décoration donnait un côté rustique à l'intérieur qui était assez riche, plusieurs tableaux ornaient les murs, des sculptures se trouvaient ci et là etc...

-Installez vous, le temps que j'amène les boissons.

Vindex prit place dans l'un des grands canapés, la Turienne vint s'asseoir à côté de lui.

-C'est qui ?

-Ignacio Rauth l'ancien majordome de mes parents. Et celui qui te gardera. Non inutile de protester. Je reviendrai te voir, ne t'en fais pas. C'est juste que pour l'instant je ne peux pas te garder.

Un silence pesant s'installa, Danora ayant l'air de bouder, le Turien en profita pour observer la pièce. Tout était minutieusement rangé, une photo d'Ignacio entouré d'autres Turiens. sûrement lorsqu'il était à l'armée était posé sur un meuble (l'image ne devait pas dater d'hier car le Turien avait bien la centaine passée), il y avait beaucoup de bibelots ci et là, la majorité devant coûter une petite fortune.
Le majordome revint chargé d'un plateau composé de boissons et autres gourmandises.

« Alors que puis-je pour vous Monsieur Treyn ?

-C'est un peu délicat, et ça me gêne de vous demander ça alors que...

-Monsieur Treyn, je suis au service de votre famille depuis près de cinquante ans, et je n'ai encore jamais refusé quoique ce soit. Ce n'est pas aujourd'hui que cela changera.

-Pouvez vous garder Danora pendant mon absence ?


-Avec grand plaisir.

-Bien, cela m'ôte une épine du pied.

Ils discutèrent ensuite du passé, et des événements plus ou moins importants qui s'étaient déroulés dernièrement dans leur vie. Cependant Vindex ne put rester guère longtemps, son ami attendait dans la voiture et il n'avait pas envie d'abuser de sa patience. Sur le perron de la porte, le Turien remercia son majordome de garder l'enfant. Danora elle affichait toujours une mine boudeuse jusqu'à ce qu'il tourne le dos ou n'y tenant plus elle se précipita dans les jambes de Treyn. Ce dernier la prit dans ses bras lui promettant qu'il reviendrait rapidement. Au bout de cinq minutes il réussit à se dérober de la prise de la Turienne.
Solon ouvrit la porte du véhicule pour permettre à son ami qui monta dedans. Vindex jeta un dernier coup d’œil en direction de ceux qu'il laissait.
Le voyage fut silencieux, aucun des deux Turiens ne voulant troubler le silence. L'un était concentré sur sa conduite tandis que l'autre observait le paysage de sa planète natale avec un certain détachement. Parfois des flashs lui traversaient l'esprit, des flashs de destructions et de désolations d'il y a treize ans. Quand tout n'était que cendres et poussières, couverts de sang et de sueurs. Le Franc-Tireur refréna ses idées noires au plus profond de lui. La Grande Guerre ne le dérangeait plus tant que ça, mais ce n'était pas un sujet particulièrement joyeux.

Arrivé au pied du building, il descendit du véhicule, salua son camarade et le remercia pour sa patience. De retour dans le Harfang il décolla rapidement, observant Cipritine une dernière fois puis mit le cap vers Illium.

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "Qui es-tu?"   
Revenir en haut Aller en bas
 

"Qui es-tu?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace concilien intérieur :: Crête Apienne :: Palaven-