AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Kean Haygen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante - Vétéran de l'Alliance
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 67
Crédits : duster132

MessageSujet: Kean Haygen   Mar 30 Déc 2014, 00:50
;">
Registre Galactique des espèces
KEAN HAYGEN

Informations primaires

Sexe : Féminin
Race : Humaine
Âge : 34 ans
Faction : Indépendante
Poste / Grade : Exploratrice de Monde Eden - Vétéran de l'Alliance
Parenté : TRAN HUU Khai (Père - décédé) - PHAM Kim (Mère - décédée) - TRAN Kha-anh (Soeur - décédée)
Situation maritale : Célibataire
Planète d'origine : Terre


Histoire

Kean Haygen naît en France de parents vietnamiens. La première partie de son enfance est, elle se demande pourquoi sa famille vit dans une relative précarité alors que son père gagne très bien sa vie. C’est à 7 ans qu’elle a sa réponse, ses parents lui avouent qu’ils ont tout sacrifié pour que leur premier enfant devienne un puissant biotique. Bien sûr, son père s’attendait à avoir un garçon. Il a d’ailleurs « élevé » sa fille comme tel. Sa mère quant à elle, est accaparée par les problèmes de santé de sa deuxième fille –dont la naissance s’apparente plus à un « accident » qu’une grossesse voulue-. Cette absence de réelle structure familiale fait que Kean a « porté » pendant longtemps un grand frère qu’elle n’a jamais eu, pour compenser cette figure paternelle et ce père qu’elle haïssait. Ses géniteurs lui expliquent d’ailleurs qu’ils voient en la biotique le meilleur chemin pour l’évolution humaine. Et en bons asiatiques qu’ils sont, ils veulent le « meilleur » pour leurs enfants. Son père l’informe également qu’il compte envoyer sa fille dans un centre spécial pour les biotiques, et l’équiper d’un amplificateur biotique avec l’héritage de son grand-père mourant. Là naît la violente haine de Kean envers son paternel, ainsi qu’envers tout ce qui concerne la biotique. Elle se promet de fuguer en Alaska, à l’âge de 15 ans, pour échapper à ce projet que son père lui prédestine. Ainsi, depuis très jeune, elle apprend les techniques de survie nécessaires à cet exil.

Egalement, dès son plus jeune âge, Kean développe un goût pour la culture du XXe et du début du XXIe siècles. Que cela aille de l’humour, de la musique, des livres ou du cinéma, elle développe très tôt une indépendance d’esprit avancée. Sa plus grande passion va vers les romans du Grand Nord de James Oliver Curwood et de Jack London. Elle rêve de liberté, d’exil, et de vie sauvage. Se révélant être une enfant précoce, les problèmes d’éducation et de scolarisation sont multiples. A partir de l’âge de neuf ans, c’est une lente déconstruction affective qu’entame Kean (ou quel que soit son nom, on part toujours dans la même personne ici. Appelons-la simplement Kean). A cause d’un « semblant d’éducation » comme dit Kean, que ses parents « n’ont pas eu les couilles de lui donner », ses conceptions du bien et du mal sont fantomatiques. Elle sait, mais ne ressent pas la culpabilité. Devenue rapidement un puits violent de haine, elle passe à peu de choses de tuer son père plusieurs fois. Les parents ne comprenant pas une telle violence dans le comportement de leur fille, décide d’à nouveau sacrifier leurs économies et leur confort de vie pour développer le potentiel biotique de Kean. Contre son gré et sous l’ordre de ses parents, Kean est opérée à l’âge de 10 ans –malgré les conseils défavorables des spécialistes- pour qu’on lui implante un implant biotique L3. A la suite de cette opération, le corps, et surtout le cerveau de Kean accepte très mal la « greffe », elle est victime de céphalées d’une violence peu supportable pour un enfant de 10 ans. A tel point qu’elle pense quelques fois au suicide. A ce moment-là, elle ressemble plus à un animal fou et furieux enfermé en cage qu’à un enfant. La douleur nourrissant sa haine, cette dernière grandit et commence à sérieusement ronger la santé psychologique de Kean.

Ainsi, dix mois après son opération, elle décide de s’inscrire d’elle-même au Kendo, où elle rencontre Pierre, la personne qu’elle considère comme son professeur principal de l’art martial. Et surtout, la première personne à avoir cru en elle. Elle découvre également toute la spiritualité liée au Kendo, et à tous les arts martiaux en général. Elle développe également sa volonté et son mental. La véritable passion qu’elle a pour le Kendo la change du tout au tout. Elle sourit plus, est moins renfermée, mais se marginalise toujours autant. Le bruit courant qu’elle est dotée d’un implant biotique, ses relations au Kendo sont de plus en plus difficiles. Cependant, Pierre, un jour, lui conseille d’accepter ce cursus à l’Académie Grissom nouvellement créée. Stupéfaite et interloquée que son très respecté professeur lui conseille de faire ce choix, elle l’interroge sur les raisons possibles qui la pousserait à quitter sa Terre natale pour un monde qu’elle a tellement haït, et à mettre à bas son orgueil en obéissant à son père. Il lui répond que ce qu’elle a est rare, et qu’elle pourrait être capable de sauver bien des personnes si elle arrivait à maîtriser la biotique qui l’habite. Il ajoute également que si elle accepte le cursus, elle ne le ferait pas pour son père, mais pour elle, et les vies qu’elle pourrait sauver. Tout d’abord désemparé par un tel conseil, elle y réfléchit longuement, difficilement. Et finalement, accepte.

C’est ainsi qu’elle quitte la Terre à l’âge de 12 ans dans le SSV Hastings. A bord, elle subit une seconde opération pour l’installation d’un amplificateur biotique Solaris. Cette fois, l’opération se passe beaucoup mieux, les douleurs qui s’en suivent sont beaucoup plus supportables. Elle a énormément mûri depuis qu’elle a commencé le Kendo, elle-même le sent. Cependant, c’est toujours à un esprit farouchement indépendant et hardi auquel les professeurs de Grissom font face. Constatant sa maturité et sa capacité à rapidement évoluer, et surtout le fait qu’elle ne tiendra pas dix ans à faire des études, aussi passionnantes et pointues soient-elles, ils lui proposent de faire un cursus accéléré, mais bien plus intensif que le cursus standard. Chose qu’elle accepte. Son éloignement familial et son acceptation progressive de la biotique en fait une personne bien moins spontanément agressive. Ainsi, après deux ans d’intensives et brillantes études, où elle s’intéresse plus particulièrement aux autres races peuplant la galaxie, - sur lesquelles elle ne savait pratiquement rien, ayant grandi dans un climat xénophobe-, elle décide de rejoindre la section de Krav Maga que l’académie vient d’ouvrir grâce à la venue d’experts, deux frères polonais du nom de Sylvain et Nicolas. Leur renommé dans le monde de la self-defense est telle que certains soldats de l’Alliance se déplacent uniquement à Grissom pour suivre leurs cours. Cette discipline martiale changera Kean et la métamorphosera avec une rapidité impressionnante. C’est à cette époque-là qu’elle s’endurcit et découvre sa nature guerrière (acquisition de Maîtrise du corps à corps et d’Athlète). Elle y connait également une première reconnaissance générale, et se détache peu à peu de tous ses problèmes de haine. Elle gère mieux sa colère et ses pulsions de destruction, même si parfois, il y est arrivé des moments de doute, où elle ne savait sincèrement pas ce qu’elle allait devenir. Un monstre de violence destiné à l’autodestruction, maudite et bouffée par une énergie atavique trop grande pour être supportée ? Il y a vraiment des moments où elle ne sait pas, où elle doute… Cependant paradoxalement, c’est aussi à cette période de sa vie, où pour la première fois, elle est en paix avec elle-même, et pense à l’éducation qu’elle donnera à son futur fils.

Les deux dernières années à l’Académie sont particulièrement harassantes. Il s’opère une prise de conscience chez Kean, qui suite à cette dernière, voudra exploiter au plus le temps qui lui reste à l’académie. Ainsi, à partir de soir-là, elle se donnera complètement, ressources physiques et mentales dans le Krav Maga et la maîtrise de la biotique (acquisition de Maitrise Biotique), au risque de se surmener. Cependant, ayant connu très jeune des choses qui ont repoussé les limites du supportable pour elle, elle persévère dans cette façon de faire, qui lui vaudra bien des séquelles plus tard – corporelles comme psychiques, telles que cicatrices, blessures, et fatigue ainsi que céphalées chroniques -, mais qu’elle ne regrette pas. Tous ses instructeurs lui reconnaissent un mental peu commun, mais s’inquiètent quelques fois de cette suprématie du mental sur le physique pour Kean.

Pendant ses cinq années à l’Académie Grissom, elle ne dépensera que très peu d’argent, conservant les modestes fonds que ses parents sont encore obligés de lui envoyer. Elle a toujours su qu’elle n’était pas faite pour l’armée. Elle pense déjà à sa reconversion après les cinq années qu’elle doit à l’Alliance. L’Alaska est toujours dans un coin de sa tête, mais l’idée d’explorer la galaxie occupe de plus en plus son esprit. Les autres étudiants de l’Académie ne la connaissent que peu, au final, à part des vannes, elle ne leur dit pas grand-chose. Elle préfère en effet la compagnie des adultes, notamment ceux du club de Krav Maga. Son cursus finit à 18 ans, l’an 2183, elle salue ses instructeurs de l’Académie, ainsi que Sylvain et Nicolas et part sur le terrain faire ses armes. La même année, Sovereign et une flotte Geth attaquent la Citadelle. Kean est de la bataille. Pendant celle-ci, elle fait la connaissance de Chris Kearney, un vétéran de l’Alliance servant au SSC au moment de l’attaque. Il devient en quelque sorte son tuteur et lui apprend à mieux manier les pistolets Predator fournis par l’Aliance (acquisition de maîtrise du Pistolet). Les deux se lient d’amitié et combattent ensemble.
Sortie de cette première bataille, elle éprouve le besoin de s’améliorer dans le maniement des armes et de changer son implant biotique, qui commence à lui provoquer de violentes céphalées, après son utilisation intensive durant la bataille. Grâce à la promotion qu’elle a obtenu pour la bataille, elle change son implant L3 en implant L5x, toujours avec une ampli Solaris. Aussi, la réflexion qu’elle n’ait aucun pouvoir biotique permettant de protéger un de ses camarades commence à la travailler.

L’année suivante, son habileté au maniement des armes à feu devient plus évidente. Aussi, jusqu’en 2186, son travail au service de l’Alliance, s’apparente le plus à celui d’un corsaire. Elle chasse les groupes terroristes et mercenaires illégaux à bord du SSV Atlanta avec une unité des survivants de la bataille de la Citadelle, ainsi elle rencontre Emeric J. Millington, un timonier d’origine irlandaise. Elle retourne une dernière fois à l’académie Grissom à la mort de Jon Grissom.

A l’invasion des Moissonneurs, elle fait partie des premières garnisons de soldats à partir défendre la Terre. Les neuf mois de la guerre, elle les passe sur Terre. Elle ne compte plus le nombre de fois où elle a échappé à la mort. Au bout de deux mois de résistance, elle rencontre à nouveau Chris Kearney et son petit groupe composé de Latan Stocke, vétéran de l’armée de l’Air et actuel soldat de l’Alliance qui lui rappelle par bien des côtés son instructeur de Krav Maga Nicolas, ainsi qu’un jeune prodige en la personne de Steve O’Connor Dolan, seul membre du groupe à ne pas avoir de liens avec l’Alliance, et enfin du couple fiancé Michael et Emma. Le petit groupe s’entend particulièrement bien, et s’aide mutuellement à tenir le coup. Cependant, Michael et Emma périssent dans la guerre. Le groupe est profondément affecté par leur perte. La contrariété qu’elle avait de cette absence de pouvoir permettant de protéger tourne à l’obsession avec la mort d’Emma et de Mika.
La guerre s’achève donc. De la plus curieuse des manières. Ça s’est tout simplement arrêté. Encore aujourd’hui Kean reste sceptique. Elle ne peut l’expliquer que par l’utilisation du Creuset. Cependant, elle sent que quelque chose ne colle pas. Dieu peut être ? Non, elle n’en sait rien et a arrêté d’y penser. Après la guerre, le groupe se scinde mais reste en contact. Kean apprend la mort de sa famille, de ses amis et de la plupart de ses instructeurs. Réglant les formalités administratives, elle découvre que sa famille, et plus précisément, son père, lui a laissé un héritage conséquent. Après quelques fouilles administratives elle découvre que sa famille a continué à vivre dans la pauvreté pour pouvoir mettre de l’argent de côté pour assurer l’avenir de Kean qui était considérée comme le plus grand espoir de la famille. Abasourdie par cette découverte, elle passe plusieurs jours à réfléchir. Emma et Mika sont morts. Sylvain et Nicolas sont morts. Pierre est mort. Ses amis sont pour la plupart, morts. Sa famille aussi. Il lui reste un an au service de l’Alliance. Ses économies, sa solde et son héritage font, mis en commun, une somme importante. Les migraines se sont arrêtées depuis deux mois. S’exiler en Alaska maintenant serait lâche et n’aurait aucun sens. Et pourtant, elle a besoin de se reconstruire…
A l’aube de l’an 2188, les années qu’elle doit à l’Alliance sont écoulées. Les batailles où l’asiatique s’est illustrée font d’elle une biotique respectée. Elle décide de partir et de se lancer dans l’extraction minière. Récupérant un vieux cargo turien de taille moyenne destiné à la casse, elle paie sa rénovation, et le 5 mai 2188, jour de ses 22 ans, le baptise : the Soul Miracle.
Kean recontacte ses anciens frères d’armes : Emeric J. Millington, Latan Stocke, Chris Kearney et Steve O’Connor Dolan pour faire partie de l’équipage, proposition qu’ils acceptent tous. De plus, le timonier Millington demande à Kean d’embaucher également le docteur Drell Keryat Krell, un des plus chers amis du timonier. De plus, le Quarien Haan’Skyd Nar Onyia rejoint les rangs en tant qu’ingénieur technicien du vaisseau.

La première destination du Soul Miracle est Tuchanka. Kean a en effet, conclut un marché avec un certain Urdnot Keshak, sous les ordres de son chef de clan Urdnot Wrex, pendant la rénovation du vaisseau qui se résume à ce que Kean lui fournisse de l’ezo pour accroître le nombre de biotiques Krogans dans son clan, le génophage maintenant guéri, en échange de quoi, le Krogan fasse partie de l’équipage du Soul. L’accord a en effet était conclu quand la rumeur qu’une puissante biotique de l’Alliance allait se reconvertir dans l’extraction minière, et plus principalement dans l’extraction d’ezo a commencé à se répandre ; Urdnot Keshak, accompagnant le chef de son clan en déplacement à la Citadelle, a alors interpellé le Capitaine Haygen pour sceller cet accord.

Les affaires marchent, elles ne sont peut-être pas foudroyantes, mais elles marchent, Kean parvient donc à obtenir de quoi acheter un M6 Carnifex, une armure Silverback, une amélioration de son ampli biotique, et suffisamment de ressources pour que le jeune génie Dolan y installe les modifications et les améliorations qu’il souhaite y installer. L’équipage du Soul est au grand complet et a trouvé son équilibre. Les activités marchandes ne manquent pas de rebondissements, l’extraction minière est de plus en plus poussée.

De 2189 à 2198, Kean et son équipage s'est attelé à la reconstruction de la galaxie. Les minerais étant très demandés, ils n'ont pas manqué de travail. Le marché conclu entre Urdnot Keshak et Kean Haygen a été honoré, le clan du Krogan s'en est trouvé renforcé. Cependant la léthargie s'était emparée des membres de l'équipage alors que la reconstruction galactique était quasiment finie. Kean prit la décision d'une reconversion professionnelle pour elle et ses hommes, cependant un tragique incident frappa le Soul où l'équipage fut décimé. [ RP Background ]

En mai 2198, l'équipage ne compte plus que Kean Haygen, Latan Stocke, Keshak Urdnot et Steve O'Connor Dolan. Le Soul perdu et détruit, ils décident d'acheter un nouveau vaisseau et d'arrêter l'exploitation de minerais. Ils embauchent quelques fois des personnes de différentes races pour s'occuper des tâches comme la cuisine ou le nettoyage dans le vaisseau, toujours pour une courte durée. La reconstruction est pénible, laborieuse, mais ils se sont jurés de ne plus jamais reproduire les erreurs du passé. Devenus explorateurs de mondes Eden, ils se sont spécialisés dans la Terraformation et exploitent de nouvelles techniques avec notamment de l'Ezo pour purifier les sols et catalyser la vie.



Apparence

Il est difficile de décrire physiquement quelqu’un comme Kean Haygen, tant ce qu’elle est, est mieux contenu dans un regard vivant que dans une description figée. Cependant, la première chose que l’on perçoit de cette asiatique est une aura de profonde puissance. Pourtant d’un petit gabarit en partie dû à ses gènes asiatiques (1m55 pour 50 kg), ce qu’elle dégage contrebalance un gabarit au premier abord peu impressionnant. Ses nombreuses années de pratique d’arts martiaux font que le combat est viscéralement ancré dans sa chair. Sa musculature est précise, sèche. Presque spartiate. Et surtout, même à la première rencontre, on peut clairement voir qu’elle a une gueule de combattante. Avec une certaine emphase poétique, nous aurions pu dire que ses traits sont marqués par la guerre. Mais plus clairement, il y a cette énergie profonde qui prend la forme de violence, enfermée dans les traits.
Son teint est typiquement vietnamien. Elle a hérité d’une assez belle peau qui, malgré les quelques ecchymoses et cicatrices amassées, reste très agréable aux sens. Elle n’a, au final, qu’assez peu de formes, cela étant dû à son ethnie, comme à son style de vie. Tout de ce corps est ferme. Il n’y a rien de délicat dans sa silhouette, rien qui donne une impression de fragilité dans sa stature. Elle s’habille avec un style assez martial et en même temps avec une classe souvent remarquée. Elle possède des cheveux d’un noir profond, cheveux qu’elle attache la plupart du temps. Les cheveux détachés sont pour elle, un signe de relâchement, il y a donc peu de chances de la voir ainsi. Elle ne porte aucun ornement, que cela soit bijoux ou tatouages et n’apprécie pas de se maquiller. Du fait des sports de combat qu’elle continue de pratiquer, elle a systématiquement les deux premiers quintaux de chaque main abîmés, voir sérieusement bousillés.
Plus qu’entraîné ou formé, son corps est conditionné par le combat. Chose difficilement appréhendable pour quelqu’un qui n’a pas pratiqué de sport de combat, mais ses réflexes se sont aguerris et surtout, des automatismes sont nés et se sont perfectionnés avec le temps. Son corps est taillé pour sa discipline martiale. Aussi, il s’en dégage quelque chose d’assez rare, comme une énergie originelle, primordiale. Il transparait une animalité de sa chair. Ce qui induit intrinsèquement une sorte de répulsion pour tout ce qui modifie la force noblement brute et naturelle de l’homme. Une méfiance envers la technologie ou les modifications du génome, tout ce qui altère l’être est donc source de défiance. Son port de dos est fier et empli d’orgueil, son allure d’une aisance indécente, le pas sûr et délié. Une hardiesse certaine s’échappait de la silhouette générale. Le segment de ses gestes a un caractère unique, qui participe grandement à son charisme. Elle utilise spontanément ses mains pour parler. A l’instar de son physique et de son esprit, la parole est téméraire, spontanée, vive et sincère. Elle ne cherche pas à faire réfléchir mais à atteindre. Sa voix est d’ailleurs d’un médium étonnement beau qui relève toute la force et la puissance du personnage. Elle reste cependant, par un mystérieux mécanisme, d’une féminité indéniable. Ses inflexions sont à vif, prises et cisaillées à même la source du propos. L’essentiel, l’essence y est magnifiée. Tout tend donc à donner cette extraordinaire impression que Kean Haygen est habitée, quand les choses la passionnent. Quand ce n’est pas le cas, elle dégage cette puissance sereine propre aux gens en paix avec eux-mêmes, par le corps et par la voix.


Caractère

Kean Haygen est un être multiple. C’est certainement la vérité la plus juste que l’on peut poser de son individualité. « Caractère » semble être un mot trop réducteur et connoté pour définir, l’âme, la psychologie, la personnalité et le « karma » de Kean Haygen. Ce nom est d’ailleurs première preuve de cette duplicité. Kean, Kay, Khane, ou Kazan lui font office de prénom selon la circonstance. Du côté du patronyme, du fait qu’il n’y ait aucune similarité entre ces derniers contrairement aux prénoms, c’est encore plus chaotique ; Haygen, O’Keiffe, Keshawn, Cheikh, Devers, Livingston, Atias… L’on ne pourrait même pas en faire une liste exhaustive. Chose sûre néanmoins, c’est sous le nom de Kean Haygen que son équipage l’appellent.

Autre aspect de sa personnalité, est son sentiment d’appartenance développé, que cela soit envers la Terre, le Soul Miracle, son équipage ou sa race…, elle donnera l’impression d’être viscéralement attachée à son élément. Faisant preuve d’intuitions pénétrantes, elle cerne aisément la substance de chaque être. De plus elle possède un puissant instinct de protection qui ne manquera pas de se réveiller si un de ses amis sont menacés.
Dotée d’un esprit fort et fulgurant, que les consensuels qualifieraient de « sans concessions ». Sa parole comme son attitude sont un mélange d’humour, de provocation et de violence. L’indépendance farouche qu’elle cultive est un trait essentiel de sa personnalité. Il en est certainement le trait le plus important. L’amour total qu’elle a envers la liberté, et la féroce autodidactie pour laquelle elle est connue sont révélateurs d’un tempérament sauvage, indompté.
Possédant un fort instinct sexuel auquel elle s’adonne sans culpabilité ni honte, la dimension charnelle, primitive des choses est pour elle fondamentale, (cependant elle est d’une hétérosexualité radicale). Cela, contrebalancé par une spiritualité développée de façon peu commune au fil du temps, donne une conception de la transcendance violente, autant dans le sexe, le combat, que les idées. Alliant à la fois la pureté à l’expression la plus crue, l’absolu sublime à la cruauté, la viscérale révolte au fatalisme, elle est d’une personnalité que l’on peinerait à dépeindre avec des mots. C’est surtout quelqu’un de profondément humain.
Dotée d’une énergie qu’elle qualifie elle-même d’atavique, elle possède un mental exceptionnel, une force de caractère hors pair. La dernière chose que l’on puisse lui reprocher est un manque de sincérité. Ce n’est pas la volonté, ni le désir qui l’anime, mais une muette et sourde nécessité qui l’entraîne vers des trajectoires aussi lointaines qu’inconnues. Tantôt froid, tantôt brûlant, son sang porte une intensité d’émotions rarement captée dans son intégralité. Les jeux de séduction comme d’intimidation la fatigue. Elle leur préfère un échange vif et sans barrage. Être en contact direct avec la complexité des êtres est une chose qu’elle cherchera sans cesse dans ces jeux de masques et de rôles que sont régulièrement les relations diplomatiques ou marchandes. Elle n’est en aucun cas intéressée par votre statut ou vos fonctions mais par ce qui fait votre individualité. Ainsi, elle sacrifiera souvent les formes et les convenances au nom d’une simplification prônée et assumée des rapports. Cependant, elle aura beau avoir des difficultés à l’avouer, Kean Haygen a du mal à baisser sa garde. Et bien que son sang est puissant, ses nerfs sont faibles et peuvent la trahir s’ils sont poussés à bout.

Ses responsabilités de Capitaine du Soul Miracle, a calmé son tempérament et a fait taire ses tourments. Elle est maintenant sereine, et a confiance en l’avenir, quel que soit ce qu’il lui réserve.
En plus de son caractère multiple, Kean Haygen se trouve être quelqu’un de cyclothymique, d’humeurs inégales, brusques, et intenses. C’est un personnage qui évolue avec une rapidité étonnante, on peut souvent parler de métamorphoses dans les différentes étapes de sa vie.





Dernière édition par Kean Haygen le Ven 06 Fév 2015, 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8006
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Kean Haygen   Mar 30 Déc 2014, 02:17
Bonsoir Kean.

Alors, voyons un peu ça... Le mot de passe est bon, le règlement est signé, je note que ton avatar est en 200*300 au lien de 200*320 ou 200*400, mais c'est un détail (mais ça veut pas dire qu'il faut pas modifier hein). Donc de ce coté là, c'est quasiment tout bon.

Maintenant, la fiche...
Comme tu as du le voir dans le règlement, les Humains sont limités. Cela dit, ça veut pas dire que je refuse ta fiche, simplement que je serais intransigeant.
Donc, dans le vif du sujet : première chose, je note un problème temporel. Tu est née en 2166 si je me trompe pas dans mes calculs, et l'académie Grissom a été fondée en 2176. Par conséquent, tu ne peux pas être destinée à y aller avant qu'elle soit crée, quand tu aura 10 ans. En revanche, tu peux être destinée à Point Zero, le programme d'entrainement auquel Kaidan à participé. Et changer "d'orientation" après.
Deuxième point, tes implants. Les L3 sont "modernes" du temps de ME1, donc on va dire qu'ils sont sortis en 2182. Du coup, tu as 6 ans d'avance sur leur sortie. Les L2 sont plus probables, mais ils sont considérés comme dangereux : migraine, fatigue, folie dans le pire des cas. Mais je trouve que ça colle bien avec tes effets secondaires, en fait. A toi de voir si tu préfère mettre des L2 ou changer ton age.
Autre chose au sujet des tes implants, les L4. En 2186, ils sont expérimentaux puisque réservé à Gillian, des livres Mass Effect. Les L5x et L5n sont en revanche disponibles en 2185 pour les adeptes et porte-étendard. Ne me demande pas la logique de sortir les L5 avant les L4.
Tu dis ensuite que tu quitte Grissom et devient soldat pour l'Alliance, à 17 ans donc. Le problème, c'est qu'il faut être majeur pour intégrer l'armée. Bon, c'est pas grand chose, mais faut le corriger.
Ho, et quand tu parle du nettoyage des avants-postes Geths, tu parle de quoi ? Je comprends pas vraiment.
La dernière chose, sur ta vente de minerai. Tu fait du commerce avec Urdnot Keshak, du clan Urdnot donc. Le souci étant que, à moins d'une délégation spéciale, c'est au chef de clan de s'occuper de quelque chose d'aussi important que l'ezo. Donc à Wrex. Donc, juste rajouter que "ton" Krogan est sous les ordres de Wrex/envoyé par lui, parce que ça donne l'impression qu'il agit de sa propre initiative, Keshak.

Je ne pense pas avoir besoin de te préciser de ne pas abuser de ta puissance militaire et biotique, ce n'est pas parce que tu maitrise les deux que tu est intuable, bien évidemment. Ceci étant dit, je te laisse faire les corrections.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8006
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Kean Haygen   Mar 30 Déc 2014, 02:57
Bien, les corrections sont faites, je vois rien à redire, hormis que ce sera l'horreur de discuter avec toi dans un RP vu comme tu est sociable Trollface


Je te donne donc le lien pour trouver des partenaires RP : ->ici<-

Si tu veux chercher des liens avec les autres joueurs, je te conseil de lire les Journaux de Bord.

Et bienvenue parmi nous.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Haut-Veilleur
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.net/t867-keedan-braha-n-base-de-donnees-personnelle


L'Âme et le Maître des Codex
Messages : 954

MessageSujet: Re: Kean Haygen   Mar 30 Déc 2014, 10:46
Bienvenue parmi nous Kean, amuses-toi bien ici ! Ton personnage est très intéressant ! Peut-être un futur allié Redman



    - L'ombre est omniprésente. Ne pas la voir ne signifie pas qu'elle n'est pas sur toi -
    Titres honorifiques:
     
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kean Haygen   
Revenir en haut Aller en bas
 

Kean Haygen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Abandonnées-