AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Bienvenue à bord ! (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste
Rang : N/A
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4808-reactivation-d-ayyn-vena#7
http://www.masseffect-reborn.fr/t3849-dossier-concernant-ayyn-vena


Messages : 61

MessageSujet: Bienvenue à bord ! (suite)   Lun 08 Déc 2014, 13:13
Intervention MJ : NonDate :  13 Novembre 2199 RP Tout public
Fayes Mirialan
Bienvenue à bord


Amas du Phoenix, 21h03 heure locale. Quelque part entre le système Tassrah et le système Océan d'orages.

Installée au poste de pilotage, Katyana somnolait dans son fauteuil. Étant actuellement en plein voyage à vitesse SLM, elle n'avait pas grand chose à faire, si ce n'est se tenir prête pour son arrivée dans le système Haratar, qui ne devrait pas survenir avant plusieurs minutes. La rouquine profitait donc de se répit pour récupérer un peu. Il fallait avouer que le départ d'Horizon avait été plutôt laborieux, beaucoup plus que ce qu'elle prévoyait. Mais ces difficultés n'étaient pas dû à un souci matériel. Ou, plus précisément, ce n'était ni une panne mécanique ni même un affaire d'intégrité de la coque qui avait complexifié le décollage. Non, en réalité, l'origine du problème se situait plutôt dans le personnel. Skoseff avait toujours été convaincue que prendre sa meilleure amie à bord serait une bonne chose pour le vaisseau, et d'ailleurs, elle le pensait toujours, mais elle ne s'attendait pas à ce qu'elle soit aussi dur à maîtriser. En effet, à peine montée à bord, Fayes avait immédiatement voulu bidouiller le moteur du Psylocke. La propriétaire de l'appareil avait dû batailler un bon quart d'heure pour faire comprendre à la mécanicienne qu'elle n'avait pas le temps de le faire avant le décollage. Mais cet échange n'était que le hors-d'oeuvre ! En effet, ne pouvant s'attaquer à un bricolage quelconque avant le départ par pur manque de temps, Mirialan avait déduis qu'elle serait autorisée à la faire pendant le vol, ce dernier durant plusieurs heures. De fait, l'humaine aux cheveux de feu avait dû souligner tous les dangers que pouvaient présenter la manutention du système de propulsion au cours d'un voyage, tant pour l'astronef que pour la personne qui tenterait ces manipulations.

Lorsque le transporteur avait enfin pu quitter la planète, sa timonière supposait que la technicienne avait bien compris qu'il valait mieux qu'elle évite de toucher au moteur tant que le véhicule ne se serait pas posé. Et globalement, cela s'avérait. Cependant, la jeune fille aux yeux émeraudes n'avait rien dit à propos de la cargaison. De fait, l'électronicienne en manque d'occupation avait jeté un oeil à la marchandise. Malheureusement pour Katyana, sa livraison concernait un stock conséquent de composants électroniques. Nécessairement, sa nouvelle membre d'équipage avait assimilé ce chargement à un immense coffre à jouet et avait commencé à s'amuser avec. Par chance, l'IV du Psylocke avait jugé judicieux de signaler que "la nouvelle arrivante adoptait un comportement supposé inapproprié avec la cargaison", ce qui avait permis à Skoseff de réagir suffisamment rapidement pour éviter l'irréparable. Ainsi, après un nouvel échange verbal, Fayes avait remis en place tout ce qu'elle avait dérangé, tâche ô combien complexe pour l'individu désordonné qu'elle était, avant de se rendre dans sa cabine. Les deux humaines n'étaient aucunement en froid, mais la plus jeune des deux avait préféré éviter de faire une autre bêtise et s'était donc rendu dans le seul endroit où elle supposait ne pas pouvoir en faire.

- Arrivée dans le système Océan d'orages prévu dans une minute. déclara l'IV, sortant la pilote de sa torpeur. Celle ci s'étira de tout son long, avant de jeter un coup d'oeil rapide à tous ses instruments.
- Merci JASTER. Tout est ok ?
- Le vaisseau semble parfaitement opérationnel capitaine. Selon les standards que vous m'avez fourni tout du moins.
- Pas capitaine... Lâcha Katyana avec le ton caractéristique d'une personne lasse de répéter toujours la même chose. Et où est Fayes ?
- Votre amie se trouve dans sa cabine madame.
- Mademoiselle... grommela la rouquine. Qu'est ce qu'elle fait ?
- D'après ses recherches holonet, je pense pouvoir affirmer avec un minimum de marge d'erreur qu'elle étudie des données théoriques en rapport avec notre système de propulsion. Arrivée dans le système Océan d'orages prévu 15 secondes. Décélération imminente.
- Hum... Je pense que ca lui fera pas de mal de se changer un peu les idées. Répondit l'organique avant d'enclencher le système de communication interne du vaisseau. Fayes ? On va pas tarder à arriver. Tu veux venir faire un tour sur la passerelle pour suivre les manoeuvres d'appontage ?
- Ouais pourquoi pas. J'arrive d'ici 5 minutes. Répondit la concernée sur un ton enthousiaste.

Une poignée de secondes plus tard, le vaisseau émergea dans le système de la station Haratar. Alors qu'un instant plus tôt, il se trouvait dans une zone sans la moindre activité, l'appareil venait d'apparaître dans une véritable fourmilière. Plaque tournante du commerce dans cette région de la galaxie, la station de l'espoir régissait un flux permanent de transports en tout genre. De fait, la navigation dans ce secteur requérait une attention permanente doublé d'un certain doigté. Il n'était pas forcément nécessaire d'être un timonier émérite comptant des centaines d'heures de vol, mais mieux valait ne pas venir ici le jour de l'obtention de son brevet de pilote. Cependant, quelques allers-retours suffisaient généralement à s'habituer à la circulation dans ce périmètre et à acquérir les bons réflexes. Ainsi, Katyana avait instinctivement adopté la trajectoire qui lui permettait de rejoindre la file des bâtiments en attente. Et tandis que le cargo rampait lentement en direction de ses nouvelles coordonnées, sa propriétaire entreprit de contacter les autorités locales.

- Contrôle Haratar, ici le RFS Psylocke. Demande code et autorisation d'appontage sur la station pour une livraison.
- RFS Psyloche, ici contrôle Haratar. Veuillez décliner votre cargaison et sa provenance.
- Matériel électronique en provenance d'Horizon. Numéro de manifeste R7 - 43B.

Alors que le personnel de la station vérifiait les références du chargement, Fayes arriva sur la passerelle du vaisseau. Son amie la salua rapidement d'un geste, avant que la communication ne reprenne.

- RFS Psylocke, ici contrôle Haratar. Transmission des codes d'accès à la station. Veuillez vous rendre à la plateforme P38 pour déchargement et analyses de votre cargaison. Si la conformité au manifeste ne peut être certifié, vous devrez en répondre. Terminé.
- Ils sont charmants ici...
- Mouais. J'espère que tu as bien tout remis en place dans la caisse que tu avais ouverte.
- Mais oui, ne t'en fais pas. Je l'avais à peine entamée en plus.
- Bon, bah ca devrait bien se passer alors. En attendant, je vais apponter, je te laisse profiter de la manoeuvre.

A ces mots, l'humaine aux yeux émeraudes se reconcentra sur ses instruments de vol, tandis que son amie s'approcha de la baie vitrée. Le transport longea lentement la station, jusqu'à s'aligner devant la plateforme qui lui avait été assigné. La rouquine transmit les codes qui lui avait été fournis et les portes du hangar s'ouvrirent. Un immense bras mécanique s'extirpa alors du quai pour venir s'ancrer au Psylocke dans un bruit sourd, uniquement perceptible au sein de l'appareil. Une fois ceci fait, le membre synthétique tracta l'engin jusqu'à l'intérieur de l'installation. A peine le véhicule eut il franchi l'entrée que les battants commencèrent à se refermer. L'astronef fut encore remorqué sur quelques mètres, avant que des trompes hermétiques ne viennent s'y arrimer. Un instant après, ces tubes furent pressurisée, comme l'indiqua un son caractéristiques de ce type d'opération. Toute la procédure avait ébahi la plus jeune des deux filles présentes sur la passerelle. Mais en réalité, ce n'était pas tant la méthode qui avait intéressé la technicienne. Non, en réalité, c'était le matériel qui l'avait fascinée, et en particulier ce gigantesque bras robotique.

- Alors, ca t'a plu ?
- C'était trop cool ! Tu as vu la taille de ce truc qui a attrapé ton vaisseau ?! C'est juste génial ! Qu'est ce que j'aimerais pouvoir y jeter un oeil de plus près !
- Je ne pense pas qu'ils t'y autorisent. Répondit son aînée avec un petit sourire amusé. Bon, on va se dégourdir un peu les jambes ?
- Ton vaisseau est bien à l'arrêt là, non ?
- Oui pourquoi ?
- Et on ne repars pas dans le quart d'heure, exact ?
- Exact, mais non. Le moteur doit être brûlant. Patiente encore une heure et tu pourras t'amuser autant que tu veux avec.
- Bon, d'accord. Céda la mécanicienne, après un long soupir.
- Allez, ca passera vite tu verras. Je suis sûre que tu vas adorer te balader dans Haratar. Ah, et tant que j'y pense : interdiction de toucher au moindre geth !


[RP Terminé]




Ce n'est pas parce que je suis fou que je suis de mauvaise compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
 

Bienvenue à bord ! (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: L'Amas du Phénix :: Haratar-