AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Le Chat et la Souris. Et le Poulet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageurs
Rang : Homme fidèle à Shoran, s'occupe des jobs les moins ragoûtants
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2733-journal-de-bord-abel-sajko


Maître du jeu
Messages : 1416
Crédits : Eden Memories

MessageSujet: Le Chat et la Souris. Et le Poulet.   Mar 26 Aoû 2014, 22:51
Intervention MJ : NonDate : 02 Août 2199 RP Violent
Ythaq'Fi Hyasin ♦ Abel Sajko
Le Chat et la Souris. Et le Poulet.





Le Chat et la Souris. Et le Poulet.

"...Jeu de mains, jeu de vilains..."


Vêtu de son armure de Ravageur, rouge et noire, bras croisés et l'épaule appuyée contre un pilier, Abel observait l'un des nombreux combats se déroulant simultanément. Il se trouvait dans la grande tour centrale, à l'étage des paris, et à cette heure-ci, les gens affluaient sans cesse, changeant de champion au gré des victoires et des cotes de chacun. Pas de jaloux : ici, presque toutes les races étaient représentées : du plus crétin Vortcha au plus tordu Galarien, en passant par le plus bourrin des Krogans, tant qu'ils venaient avec des crédits, les Grudges étaient heureux de les accueillir. L'exact inverse de ce qui s'était passé avec l'Humain, en somme.

A son débarquement, un petit "comité d'accueil" avait pris soin de lui expliquer les règles -qu'il connaissait déjà-, lui rappelant gentiment sa place, à savoir que son autorité de Ravageur sur Oméga ne lui conférait aucun droit supplémentaire sur la station des gladiateurs. Bien au contraire. On lui avait bien fait comprendre qu'en-dehors de l'arène, les combats étaient interdits, et que s'il s'amusait à, pour reprendre leur expression, "chier sur nos lois", soutien de Shoran, et par conséquent d'Aria, ou non, ils le troueraient sans crier gare et jetteraient son cadavre dans le vide fort sympathique de l'espace entourant l'arène. Voire se serviraient de lui comme décoration pour l'une des arènes.
Des gars charmants, vraiment.

S'allumant une clope, il se gratta la barbe de sa main gantée, remettant son écharpe en place, pour ne pas foutre de cendres dessus. Il était face à un problème. Le mercenaire pourchassait un Humain, un champion de l'arène, une sorte de brutasse capable de vous désosser en quelques secondes, de ce qu'il avait entendu dire. Le type était arrivé jusqu'à Oméga pour être présenté à Aria, comme pas mal de champions de l'arène, et là, avait dû faire une saloperie bien sentie, pour que Shoran l'envoie en-dehors de la capitale du crime. Particulièrement sur Inusannon.

Son regard voguant toujours sur les différents écrans retransmettant les combats, Abel localisa enfin sa cible. Sorte de Goliath, le gars avait une sacrée carrure et le goût du sang se lisait sur son visage au crâne lisse. Une arène de combat au corps à corps. Evidemment. Le Ravageur poussa un soupir enfumé.

- Et un taré de plus... Génial.

Les Grudges avaient été clairs. Non pas qu'il craignait pour sa vie. Mais s'il se faisait pincer, il allait foutre la merde, et potentiellement, dégrader les relations entre la station des gladiateurs et celle du crime. Ce qui agacerait fortement Aria qui gérerait la situation avec succès, comme elle le faisait toujours, mais ça retomberait sur Shoran qui ne manquerait pas de faire passer un sale quart d'heure à Abel. Et se faire réprimander par la patronne des Ravageurs, en général, ça se finissait avec quelque chose de fracturé. Quittant son appui et époussetant son épaulière, le blondinet fouilla la salle du regard, repérant les Grudges qui surveillaient le coin. Son choix se porta sur un Krogan qui, comme chacun le sait, sont les êtres les plus aimables de la galaxie.

- Salut, grand.
- Qu'est-ce que tu m'veux, gringalet ?

Bon, d'accord, il n'avait pas la carrure d'un Krogan, mais... Gringalet ? Sérieusement ?

- Ca a l'air sympa, vos combats. Il désigna l'un des écrans du regard. Les Grudges participent jamais ?
- Non.
- C'est vrai qu'avec le pognon que vous vous faites, z'avez pas besoin d'entrer dans l'arène... grommela l'Humain, plus pour lui-même qu'autre chose.

Malheureusement, le garde avait de bonnes oreilles.

- T'as un problème, gringalet ?

Toujours aussi apathique et insouciant -enfin, en apparence, en tout cas-, Abel écrasa sa clope.

- Z'avez pas des poubelles ?

Le Krogan l'attrapa par le col de l'armure, approchant son visage gigantesque de celui du blondinet qui sentait le tabac.

- Tu veux crever ?
- Question intéressante. Mais là, j'ai juste une envie. Du pouce, il montra une nouvelle fois les retransmissions. J'fais comment pour participer au combat au corps à corps ?

Le Grudge le dévisagea, puis le lâcha, l'analysant de haut en bas, avant d'éclater d'un grand rire rauque.

- Un gringalet comme toi, dans l'arène ?
- C'est fou, ce qu'on peut voir de nos jours, hein ?

Se raclant la gorge, le garde secoua la tête, encore hilare.

- Le combat au corps à corps a ses inscriptions bouclées et le tournoi est bientôt terminé. Tu peux pas, gringalet.
- Tu ne saurais pas où Hektor Glazkov est inscrit par la suite ?
- J'connais pas les plannings par coeur, gringalet. Suis les indications si tu veux t'inscrire. La liste des autres inscrits doit être affichée pour les prochains combats et tournois à venir.
- Merci bien, grand ! Abel s'éloigna, quand il entendit une sorte de grondement, type moteur commençant à se faire vieux, rugir derrière lui. Faisant volte-face, il comprit que le Krogan venait de se racler la gorge, et il montrait de son arme le mégot laissé à terre. Oh. Autant pour moi. Il répara son erreur et attrapa le déchet du bout des doigts. Fais-moi plaisir : mise une pièce sur moi quand tu me verras.

Qu'est-ce qu'on vous disait ?
Les êtres les plus aimables de la Galaxie.




Feat. Ythaq'Fi Hyasin et Abel Sajko







Feat. Ythaq'Fi Hyasin et Abel Sajko







Feat. Ythaq'Fi Hyasin et Abel Sajko