AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Présentation Atiléa Melaë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Présentation Atiléa Melaë   Mer 23 Jan 2013, 22:10



Registre Galactique des espèces

Atiléa / Melaë

Sexe : Féminin
Race : Turiens
Âge : 38 ans
Planète d'origine : Palaven
Faction : Hors-la-lois
Poste/grade : Ancienne Capitaine
Situation : Célibataire
Parenté : Père: Décédé
Mère: Morte sur la citadelle

Histoire


La Turienne vit le jour en 2167 sur Palaven. Elle était la fille d'une famille sans prestige particulier d'un père soldat comme beaucoup et d'une mère employée dans une usine d'armement à l'époque. Sa vie de jeune enfant ne fût pas particulière, elle fît ce qu'elle devait et ce que l'on voulait qu'elle fasse. C'est lors de ses classes à quinze ans qu'elle commença à se poser les premières questions qui la guiderait plus tard.
"Pourquoi dois-je suivre la règle, la règle qui dirige la vie de tout turien ici présent. La règle du mérite. Celle qui vous pousse toujours à faire quelque chose de mieux qu'un autre et ce depuis votre jeunesse?"

Au début elle ne trouvait pas de réponse. Quelques temps après son service obligatoire elle décida néanmoins de rentrer dans cette armée qu'elle décriait pourtant. En même temps ses parents s'en allèrent vivre sur la Citadelle pour changer de vie.
Son père s'engagea ainsi au SSC ou il comptait vivre des jours tranquille après maints champs de batailles. Il nouait une certaine amertume envers l'humanité pour Shanxi, la planète qui lui avait pris ses deux frères pendant que les dirigeants de l'époque hésitaient à envoyer la flotte dans laquelle servait mon père.
J'avais grandi dans des récits héroïques. Avec un père fort agréable mais qui désirait surtout inculquer la méfiance qu'il jugeait nécessaire vis à vis des Krogans, puis des humains.

Dans la même année qui suivit leurs emménagement sur la Citadelle, le père d'Atiléa fût tué lors d'une arrestation. Ce fût mon premier déclic, injustifié pour certain, mais à moins de vivre à ma place vous ne comprendrez pas. Une bande de mercenaires humains à l'époque inconnues du SSC avait réglé leurs compte dans un bar de la station. Après une fusillade des lieux, le SSC fût rapidement envoyé. Ce qui enclencha une suite du combat, un combat contre de la vermine, un combat qui emporta mon père, alors que des ennemis plus grands, plus glorieux que ces rats avaient péris sous sa force. Comment pouvais je accepter que de tels insignifiances me l'enlève ainsi. Me laisse avec ma mère dans un deuil qui aujourd'hui reste encore encré avec le sang de mes victimes.

L'assassin de mon père fût la première personne à périr de ma main. Il m'avait fallu deux ans pour le retrouver. Il était toujours sur la Citadelle et avait quitté son groupe d'auparavant.
C'est à la sortie d'un restaurant que je l'attendais . Il était en compagnie d'une femme et d'un enfant. je les suivirent plusieurs minutes avant que l'homme s'arrête laissant continuer la femme et l'enfant. En fait il m'avait repérée depuis un moment, et c'est ce que je voulais. Il n'y aurait pas de témoin, les deux autres civils ayant pris une rue adjacente. Mais peut être leurs avaient ils dit d'appeler le SSC ou une chose du genre. C'est pourquoi lorsqu'il se retourna il se retrouva nez à nez avec mon arme.

- Nhaorius Melaë. La détonation suivit et une fois le corps à terre je finissais ma phrase. Il s'appelait ainsi.

Finalement personne ne sût rien de cette histoire. Je repensais à ce moment, et c'est de cette façon que je compris que d'une façon ou d'une autre je rendrais une forme de justice. Ce meurtre ne m'avait pas choquée, ou pas de la même façon que le communs des vivants. abattre cet homme, abattre le meurtrier de mon père, abattre un homme, ceux qui avaient volés les frères de ma famille, c'était ça la justice à mes yeux. si un humain ne méritait pas la vie d'après mon jugement, il devait s'en aller dès que je le pouvais.

L'année de mes vingt ans, en 2177. une mission consistait à traquer un butarien ayant des soleils bleus sous ses ordres . Son vaisseau s'attaquer à des transporteurs Volus qui devaient depuis plus de deux semaines nous apporter des nouveaux boucliers personnels et des prototypes s'approchant de la cartouche thermique que nous connaissons tous aujourd'hui.
Autant se dire que ce butarien devait s'en mettre pleins les poches avec ces nouveaux modèles.

On attrapa la frégate dans la bordure Skylienne.. étonnamment après avoir reçu l'autorisation de l'alliance de poursuivre le contrebandier.
Comme il fallait récupérer la cargaison, un abordage était nécessaire pour éviter leur vaisseau d'ouvrir le feu trop longtemps, l'abîmer était risqué.
Je fût plutôt surprise de comprendre que la plus pars des soleils bleus étaient humains. Encore eux, de vauriens criminels, mercenaire de métier. Ils étaient eux même encore plus répugnant que le reste de leur éspèces. au fond je n'avais aucune raison vallable d'en vouloir à autant de monde. Mais c'est ainsi que je suis faite, le hasard confirmant toujours ma haine. j'étais Sergent à l'époque. On me jugeait trop aggressive au combat pour me donner du galon, comme quoi je perdais tout bon sens en fonction de la "nature" de l'ennemi. Mêmes les miens commençaient à m'agacer, les sois disant "héros" de machin chose.. Les gradés, les responsables en tout genre. Même dans une société comme la hiérarchie, mérite ou non, les connaissances servaient malgré tout. Qu'on le veuille ou non, les magouilles sont présentes.
Cette mission n'a aucun intérêt sauf le fait d'expliquer la naissance de mon idéologie, les moments ou je me suis mis à penser certaines choses.

J'enchainais les missions, étonnament j'atteignis le grade de lieutenant. Quand le Capitaine de mon groupe fût tué en mission. Son remplaçant, était apprécié pour ses qualités de chefs, mais pas pour ses idées régressives envers les humains. Peu dans mon bataillon avaient fait Shanxi comme mon père à l'instar de plusieurs autres bataillons. Il m'aimait bien et était content que tout le monde "n'oublie pas".

En parlant d'oublie, je me souviens n'avoir jamais eu d'amis depuis l'époque de mes classes. Plus précisément de mon meurtre. Je faisais peur, et je m'éloignais moi même des autres, cela n'inspirait guère confiance en mes camarades. Lorsque nous avions dû former nos binhomme de groupe, celui qui s'était retrouvé avec moi était mort car il n'avait pas bouger son cul quand je le lui avait dit, la grenade disque qui avait été lancée l'avait donc tué comme prévu. Depuis ce jour, tout le monde croyait que c'était de ma faute. J'étais donc un peu l'âme noir de l'escouade Atticus et travaillait maintenant seule.

De part mes compétences on m'envoyait de plus en plus souvent seule accomplir des missions, plus sales les unes que les autres. On se passait le mot que je n'avais pas d'éthique, que j'étais immorale.
Toutes les nuits passées en filature de ma cible, des responsables, des chefs ennemis. L'infiltration de bases pirates ou autres avec une petite équipe. Rentrer seule parfois parce que mes camarades avaient prévus de faire un rapport pour avoir tué des innocents humains lors de la mission. Ces amis la ne revenaient jamais avec moi, ils avaient eu un.. problème.
Ce fût mon quotidien jusqu'en... 2183 je crois. Un humain Spectre ? C'était intolérable !
Ce jour la je partie de l'armée afin de ne plus être contrainte par quoi ou qui que ce soit.
Abattue Un ou deux assassins envoyés par de vieilles connaissances ne voulant pas me laisser à l'air libre.

Il s'en suivit plusieurs années de mercenariat qui me firent passer et résider deux ans sur Omega. Lors de la crise de je ne sais plus quelle virus, je m'étais engagée pour tenir la quarantaine dans les quartiers d'habitations.

Un humain et son groupe étaient arrivés à notre poste de garde, au loin on nous avaient prévenus de leurs arrivés, sauf que je reconnu la petite tête qui était affichée partout sur les écran de la citadelle à une époque. j'ouvris le feu immédiatement lorsque un coup de crosse de mon collègue me poussa sur le côté à terre . Je feintais l'erreur de l'oublie de communication du gars qui avait reçu l'appel. Dommage.. belle occasion.
A leur passage, je lançais un regard noir au turien qui l'accompagnait.

Quand j'appris qu'ils avaient réussi je ravalais ma colère. Tant pis, la vie m'avait donné une chance, je l'avais loupée. Passer à autre chose était important.

La vie reprenait jusqu'en 2187. La grande guerre, les moissonneurs tout ça tout ça.
Quelle période, je ne dis pas avoir eu chaud plusieurs fois. Mais ce fût un moment assez jouissif pour certaines raisons très précises.
Pendant la défense de Ménaë je recroisais mon bon ami spectre. je n'avais rien fait, enfin rien qui puisse l'aider. Un moissonneur aurait pu lui sauter à la gorge que je n'aurais pas bougée.

Une fois sur terre, l'opération marteau. Un vrai carnage, je le cache un peu en vous racontant mon histoire, mais évidemment que j'ai eu peur pendant cette tragédie.
Ce qui ne m'empêcha pas de garder mes idées. Je me jurais de n'aider aucun humains, sauf celui qui m'avait aidé. harry Cowerd, la preuve, je m'en souviens toujours. C'est le seul homme que je ne toucherai jamais.
Pendant les combats il a pu m'arriver d'égarer une balle ou deux discrètement sur un soldat de l'alliance. Sa n'allait pas changer grand chose de toute façon.

Il n'y a rien que vous devriez savoir en plus sur cette guerre.
Jusqu'en 2197, soit l'heure ou vous lisez ceci.
J'étais retournée dans l'armée, soutenir mon bon Primarque. Avant que celui ci ne me déçoive aussi. Maintenant, cette politique de nomination et autres détails, le mérite, toutes ces choses, c'était trop. Des faibles étaient amené à des postes de dirigeant à cause de ce système !
Ma patrie méritait une vie qu'elle se choisissait, une vie lui permettant une liberté totale. Et rien n'était fait pour avec ce nouveau Vorasen. Un vieux turien connu pour sa haine humaine, un bon point, mais pas assez pour me convaincre face aux problèmes que je viens juste d'évoquer.

Je suis Atiléa Melaë. "Iraë" sera mon surnom, la colère.
Parmis mes amis d'omega, les rares que je me sois fait après la guerre. Trois partagaient mes idées politiques. Un début. Le début de la fin.




Apparence


Atiléa est une turienne, elle se démarque à proprement dit par sa peinture faciale rouge en pointe vers le menton. Elle porte aujourd'hui en permanence un manteau à capuche permettant de dissimuler son visage. Ainsi que l'armure qu'elle à toujours eu depuis l'accro avec les butariens dans la bordure.
Elle mesure dans les 1mètre70 et dispose d'une silhouette plutôt svelte.



Caractère


Pour beaucoup elle est instable. Au fond elle ne l'est pas dutout. Elle est juste stable dans sa réalité à elle. Dans ce que l'on lui a toujours enseigné. Si on vous dit de ne pas aimer quelque chose toute votre enfance, il se peu très probablement que cela soit le cas, surtout quand le hasard essaye de vous confirmer vos hypothèse.
Ses amis, ceux en qui ELLE a confiance, peuvent compter sur elle. Elle vie normalement depuis la fin de la guerre, enfin moins clandestinement qu'auparavant et cela lui permet un début de vie sociale qu'elle n'a que trop peu connu. Elle sait qu'elle se met en péril, et fait tout ce qu'il faut pour achever son objectif. Elle use de toutes ses connaissances "mafieuses" acquise en quelques années après s'être faite offerte maintes fois par différents groupes criminels. Son caractère reflète la déscente aux enfers d'une personne qui aurait dû vivre normalement.



Complément d'informations (facultatif)


Signe(s) distinctif(s) : sa capuche et sa peinture faciale
Relations avec les autres : Très ambigue, malgré qu'elle aime la compagnie qui ne la menace pas d'un pouce.
Des liens prédéfinis ? à rajouter peut être.



Et vous ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Empereur-Dieu
Messages : 1150

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Mer 23 Jan 2013, 22:11
Bienvenue belle turienne avatar magnifique et surtout très belle histoire !!!

Bienvenue à nouveau et que tu restes longtemps parmi nous


Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Mer 23 Jan 2013, 22:34
Quel dommage que je doive te tuer, ton personnage partait si bien ...
Du reste, je ne suis pas "connu" pour ma haine des humains. C'est tout au plus une rumeur Gné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Haut-Veilleur
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.net/t867-keedan-braha-n-base-de-donnees-personnelle


L'Âme et le Maître des Codex
Messages : 954

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Mer 23 Jan 2013, 22:36
Bienvenue parmi nous Atiléa Redman Très belle fiche



    - L'ombre est omniprésente. Ne pas la voir ne signifie pas qu'elle n'est pas sur toi -
    Titres honorifiques:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Mer 23 Jan 2013, 22:45
Merci à vous ^^ .
Et euh, encore désolée pour le code, je sais pas vraiment ou est ce que j'ai foiré ^^'..

Arté, on le sait tous depuis l'épisode mcv ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Mer 23 Jan 2013, 23:03
Très stylé l'avatar, très stylé le Code aussi :Troll:
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Mer 23 Jan 2013, 23:09
HRP, peut-être, mais pas IRP Boudeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Jeu 24 Jan 2013, 09:43
Intérressant, très intérressant....

Reste a savoir si sa haine des humains peut la mener sur le terrorisme... Genre en s'attaquant a un Amiral humain. Noelman

(Faut bien que je trouve quelq'un comme ennemie non? Genre Kuro kidnapper e demande rançon. Noelman )

J'ai hâte de voir ton personnage évoluer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant / Black Horse Foods
Rang : Mercenaire / PDG
Voir le profil de l'utilisateur


Administrateur
Messages : 486
Crédits : Gifs : gmacht-rpc

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Jeu 24 Jan 2013, 13:49
Re-Bienvenue Rhéïane Fishman


Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Ven 25 Jan 2013, 19:13
Bienvenue Fishman

Nous sommes fait pour nous entendre très chère Héhé (quoique, j'ai des humains parmi mon équipage... bah, aucun auquel je ne tiens vraiment Noelman )
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   Ven 25 Jan 2013, 21:48
Aller je valide Rheï. Re-Bienvenue. Wink
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Présentation Atiléa Melaë   
Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation Atiléa Melaë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Anciennes fiches-