AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Kuro Furukou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Kuro Furukou   Mer 23 Jan 2013, 07:50



Registre Galactique des espèces

PRENOMS / NOM DU PERSONNAGE

Sexe : Mâle
Race : Humain
Âge : 35 ans
Planète d'origine : Terre
Faction : Alliance
Poste/grade : Amiral
Situation : Actif dans l'armée, dirige la 5éme flotte et possède le SSV Epsilon
Parenté : Fils de parents civils. John et Kira Furukou. A une soeur: Nyra Furukou

Histoire


"Kuro Furukou, fils d'un sergent et d'une infirmière tous deux humains voulait depuis son enfance diriger son propre vaisseau. C'est pourquoi il s'engagea dans l'armée et passa le plus clair de son temps a se documenter, passer les différents diplômes..."

L'Amiral referma le livre et le posa sur le bureau. Décidément, il était vraiment très mauvais écrivain, un krogan saurait mieux débuter un récit que lui.

*Toctoctoc*
« Entrer. »

La porte de la cabine s'ouvra. C'était cette journaliste, d'un journal quelconque. L'Amiral ne s'en souciait pas vraiment, ou plutôt il n'en avait pas le temps.
La journaliste était une Asari, visiblement jeune. Bref autant dire 100 ans pour eux.

« Merci de me recevoir Amiral Furukou
-Appeler moi juste Kuro, le titre est uniquement décoratif et quand je dois faire "officiel", si vous voyez ce que je veux dire. »

L'Asari ne sut pas répondre sur le coup. Etant visiblement stresser, chose que remarqua de-suite l’Amiral

« Mal à l’aise ?
-Oui, je.... C'est ma première interview...
-Coup de bol, vous tombez sur moi. Vous désirez faire un article qui vous fera connaître et vous permettra de gagner en notoriété auprès de vos collègues, seulement vous débuter encore et n'avez pas beaucoup d'expérience.
J'ai bon?
-... »

Pas de réponse, j'avais visiblement touché en plein dans le mille. Je lui fis alors un petit clin d’œil.

« Commençons. Moteur, Action! »

L'Asari me regarda d'un œil à la fois mi- apeuré mi- amusé, elle inspira un grand coup puis commença.
La lumière de la caméra volante accompagnant la journaliste s'alluma alors. La regardant.

« Je suis Lyona G’Sari pour le journal "Volonté" sur le croiseur SSV Epsilon, vaisseau personnel du nouvel Amiral de la 5éme flotte de l’Alliance depuis une semaine. Merci de nous recevoir Amiral.
-C’est un plaisir madame G’Sari.
-Amiral Furukou, vous n’êtes Amiral que depuis une semaine, et jusqu’à présent, vous n’aviez jamais été exposé au grand public. Pourriez-vous expliquer à nos Visio-spectateurs votre carrière ?
-Je me suis engagé dans l'armée quand j'ai eu l'âge requis. Je voulais depuis le départ avoir mon propre vaisseau, remarquez, maintenant je suis servie je commande une flotte! Et pas n'importe laquelle!
Mais ma carrière: j'ai servie en tant qu'unité au sol les premiers temps. Patrouilles et contrôles, quelques enquêtes. Aussi le sauvetage d'otage face à ce groupe de Turriens qui voulait une rançon. Rien de bien sérieux en fait, et oui: les otages ont tous été sauvé et la totalité des pirates arrêtés.
J'étais à l'époque sur le SSV London. J'ai ensuite au fil des années quelques promotions -et aussi réussit des diplômes pour pouvoir prétendre à de nouveaux postes.- . Je suis passé même par le statut de pilote, autant dire que je sais piloter mes vaisseaux désormais.
J'ai ensuite été affecté au SSV Normandy... Problème, j'ai eu une gastro-sinusite à ce moment-là. J'ai donc eu une période de repos et je n'ai pas pu rejoindre le Commandant Shepard dans ses missions, heureusement car il n’aurait sans doute pas pu aller sur Eden Prime avec ma maladie.

Puis un jour, mon rêve se réalise, c'était peu avant l'attaque de Sovereign.

On m'a nommé Capitaine du SSV Paris, et notre première vraie mission a été la défense de la citadelle. Mon premier combat en tant que capitaine, et quel combat!
Ce moissonneur était un ennemi effrayant et pourtant fascinant. Une bonne chose qu'ils ne soient plus, imaginez –bien que vous puissiez sans doute le visualisez clairement dans votre tête- un ennemi massif si grand, si imposant, qui peut si il le souhaite se contenter de percuter votre vaisseau pour vous anéantir, son armement lui permettant de détruire l’intégralité de votre vaisseau en un seul coup, une telle puissance ne devrait jamais être à nouveau atteinte...

Après cette bataille, nous avons repris les patrouilles, près des systèmes Terminus entre autre.

J'ai ensuite durant la guerre contre les moissonneurs sur terre. J’étais en visite du chevet d'un de mes soldats qui à été blesser, sa famille était présent a ce moment... Les moissonneurs ont détruit l'hôpital, qui se trouvait à Bournemouth –en Angleterre près des côtes.-. Nous avons tenté d'évacuer les blesser et civils, mais malheureusement nous avions complétement été pris par surprise.
Ce soldat mourût en se sacrifiant, il s'est en effet emparer de mon arme, ma demander de mettre sa famille à l'abri, et fit diversion, imaginer un soldat en fauteuil roulant retenant ces... Zombies.

Conscient que nous étions sur le point de perdre notre unique issue de sortie, j'ai conduit la famille en sécurité. Dans une zone relativement sur de l'Angleterre.

-Et votre vaisseau?

-.... Détruit, aucun survivant... Aujourd'hui encore je me demande si j'aurais pu éviter cela...
Perdre un vaisseau, c'est perdre son équipage, des visages familiers, des amis. Je garde toujours la plaque de chacun des soldats ayant servie sur ce vaisseau. Elle est derrière vous d'ailleurs, sur le mur.>>

La journaliste et la caméra se retournèrent. Une plaque argentée était bel et bien incrusté dans le mur. SSV Paris, ainsi que le nom de tous les soldats y ayant servie.

<< Revenons en a Londre. Il semblerait que vous ailliez combattue aux cotées de l'Amiral Anderson en personne.
-C'est exacte, j'ai rejoint son groupe en tant que simple soldat. J'étais peut être capitaine de vaisseau, mais au sol. Je préférais m'en remettre aux vrais soldats de sol plus expérimenté. Je leur dois beaucoup.
Nos actions étaient surtout de la guérilla. Les moissonneurs attaquaient surtout les agglomérations, ainsi on pouvait relativement facilement éviter les grosses confrontations. Bien que mon groupe a été directement confronté té à un destroyer… Ces immenses machines quadripode, très certainement la bataille la plus éprouvante tant physique que psychologiquement… Nous étions une cinquantaine au départ à le combattre, nous furent 3 survivant à la fin, cela nous a pris 4 jours pour finalement détruire cette monstruosité.

-Il y a ensuite eu l’opération Marteau, vous y avez très certainement pris part n’est-ce pas ?

-Malheureusement, je n'ai pas pu prendre part à l'opération marteau. J'étais trop blesser pour pouvoir y participer et je dus rester en arrière. Et oui, je devine votre question: j'ai vu le Commandant Sherpard. Il a juste traversé l'infirmerie, très certainement pour assister à une réunion avant l’attaque finale, et j'étais pour ainsi dire dans le coltar.
A la fin de la guerre, quand l'Amiral Hackett prit sa retraite, un autre Amiral prit sa place. Mais fut tué.
Moi, je commandais le SSV Brest, un nouveau croiseur construit juste avant la guerre. Puis un jour –récemment en fait.- je reçois un message, on me proposait le poste d'Amiral de la 5ème flotte.
Je peux vous dire que j'ai craché la totalité du chocolat chaud que j'avais dans la bouche. A l'hilarité générale de mes hommes au passage.

-Vous sous-entendez que vous n'aviez jamais songé à ce poste avant?

-Ah non, mon but premier était d'être capitaine. Ensuite, de servir l'Alliance et ses valeurs du meilleur de moi-même.
Mais Amiral? Sans passer par le stade de Vice-Amiral? Non, jamais penser à ça.

Mes hommes m'ont dit d'accepter, disant que j'étais fait pour ce poste. J'ai mis 2 semaines à me décider, et me voilà. Si l'Alliance me veut à ce poste, et bien j'irais, et ne la décevrait pas. »

Une petite pause se fit, l'Asari porta sa main a son oreillette. Parlant avec son contact au journal qui enregistrait le tout.

« Parmi les rares informations que nous avons pu avoir sur vous, l’une nous fait état que vous ne buvez pratiquement que du chocolat chaud, et avec 2 sucres. Est-ce vrai ? »

L'Amiral se leva, dégainant son arme au passage et faisant signe a la journaliste de ne pas paniquer. Il lui dit alors via sa main de venir derrière le bureau tout en répondant à la question.

« Héhéhé oui, je ne bois que du chocolat chaud, et avec 2 sucre s'il vous plait. Je ne sais pas trop pourquoi, cela vient sans doute de mon enfance, j'en buvais déjà pas mal quand j'étais gosse. »

Kuro était désormais à côté de la porte, porte qui s'ouvra brutalement, laissant surgir un homme armée d'un pistolet standard de l'Alliance.
Cherchant des yeux l'Amiral, il fut accueillis d'un coup de poing en plein visage, complétement sonné sur le coup et lâchant son arme, Kuro en profita pour l'immobiliser tandis que des soldats entraient dans la pièce, passant les menottes a l'assassin.

« Comment est-il arrivé jusqu’ici ? »
<-Aucune idée, on l'a vue courir ici avec son arme, sans doute fait passer pour un journaliste, il a une carte sur lui. Vous allez bien Amiral?
-Je vais bien, et vous madame? »

Kuro se retourna vers la journaliste, qui se releva apeuré. Elle reprit son calme après quelques minutes et un chocolat chaud offert par l'Amirale avant de déclarer qu'elle se sentait mieux.

« D'autre questions? »

La journaliste resta sans réponse. Sous une espèce d'état de choc, puis finissa par s'évanouir... Dans les bras de l'Amiral.

<< Ourf,... Quelqu'un peut apporter un verre d'eau pour cette jeune dame? Quelqu'un?>>

L'un des gardes resté dans la pièce acquiesça, quelques minutes plus tard. La journaliste buvait ledit verre.

« Vous comptez vous évanouir à chaque interview ? »
-... Pas à celle sans tentative d'assassinat... Mais vous semblez prendre ça comme...
-Comme si c'était normal? Je suis dans l’armée, je pars du principe que ma vie est constamment en danger, et puis j’ai mon garde du corps qui me l’a signalé donc… .
-Mais, il n'y avait personne...
-Erreur, vous ne voyiez personne, et croyez-moi si vous le voyez. C'est que quelque chose ne va pas...>>

Un petit bruit électronique se fit entendre dans la pièce. Puis un Geth apparut alors, il avait activé tout du long son camouflage optique, et fixait désormais la journaliste en croisant les bras.
Kuro se mit à ses cotées, et regarder à son tour la journaliste.

« Je suis un militaire, je suis peut-être un peu blagueur, social et amateur de blague pourrie ainsi que de chocolat, je n’en demeure pas moins un soldat.

Il but alors une gorgée de chocolat chaud dt reprit.

« Un soldat que les terroristes apprendront à craindre et à fuir. »

L’air de Kuro se fit alors bien plus sérieux, imposant un certain prestige à la journaliste qui semblait impressionné

La journaliste se releva, et remercia humblement l'Amiral pour cet entretien. Puis quitta la pièce avec la caméra volante.

L'Amiral quant à lui, reprit sa place, le Geth se camoufla. Kuro reprit alors une gorgée de chocolat chaud avant de se dire à lui-même:

« Back to work ! »





Apparence


Un corps bien bâtie, un visage amicale. Une stature imposante sans être exagérer. Bref, un bel homme.
Kuro Furukou, porte la barbe, partant depuis les cotées, et formant aussi une petite moustache et possède une musculature assez dense, sans pour autant être visible quand il porte ces vêtements.

http://images2.fanpop.com/image/photos/9400000/Commander-William-T-Riker-star-trek-the-next-generation-9406645-1694-2560.jpg



Caractère


Un caractère qui touche un peu à tous. En publique il se montrera généralement très positif afin de booster le morale des troupes, derrière son bureau aussi. Il apparait à chaque fois confiant en ses troupes.
Il à aussi la blague (pourrie en l'occurence) facile. Mais sait pour autant rester sérieux. En tant qu'Amiral, il à toujours viser en priorité la protection des civils, et minimiser au maximum les pertes, cherchant toujours une décision évitant les effusions de sang. Néanmoins, quand il n'a plus le choix. Il peut rapidement devenir froid, tactique, presque manipulateur, et n'hésitera pas à faire les pires coups bas face à un ennemie sans honneur.

Il n'aime pas la paperasserie, pas plus qu'il n'aime Cerberus. En effet, Kuro est depuis le début de sa carrière un féroce ennemie de Cerberus, bien que ce dernier doit l'ignorer.

Petite anecdote. Kuro prendra toujours un chocolat chaud avec 2 sucre là ou tout le monde prendrait un café. Pourquoi? Disons que certains goûts enfantin ne changent jamais.
Tout comme le goût évident de Kuro pour les armes à feu. Il ne se sépare jamais de son arme de poing. Et s’entraîne régulièrement avec les simples soldats aux tirs d'entrainement sur cible distante et mobile.



Complément d'informations (facultatif)


Signe(s) distinctif(s) :
Relations avec les autres :
Des liens prédéfinis ?



Et vous ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kuro Furukou   Sam 26 Jan 2013, 11:16
Salut ! Et Re-bienvenue à toi donc !

Je ne vois rien à redire à ta fiche, je valide. Wink

Si tu as besoin de trouver un RP, n'hésite surtout pas à contacter des joueurs ou les MJ.

Quelques liens utiles pour te guider sur notre forum :

Si jamais tu as besoin d'un MJ, tu peux faire ta demande dans cette zone : http://www.masseffect-reborn.net/t572-demande-de-mj

Besoin qu'un joueur t'accompagne dans un de tes RP ? Tu peux faire une demande ici : http://www.masseffect-reborn.net/t573-demande-de-joueurs

Et c'est d'ailleurs ici : http://www.masseffect-reborn.net/f129-missions-et-scenarios-rp Que tu peux t'inscrire si tu le souhaites, lorsque des missions sont proposées.

Pour en savoir plus sur les RP important de la trame principale qui se sont déjà déroulé, tu auras un résumé ici : http://www.masseffect-reborn.net/f110-chapitres-du-scenario

Cependant si tu ne sais pas quoi faire, et que tu aimerai malgré tout RP tu pourras faire une demande de mission ici : http://www.masseffect-reborn.net/f125-demande-de-mission

Il y a également une annonce qui est faite chaque semaine par le Staff, nommé "Bulletin Officiel", que tu pourras trouver ici : http://www.masseffect-reborn.net/t1056-news-du-forum-bulletin-officiel-d-information Tu y trouveras toutes les nouveautés, c'est ici que le Staff communique sur les projets à venir ou informe sur certaines choses.

Ensuite, après cette validation, une boutique sera crée pour ton personnage ici : http://www.masseffect-reborn.net/f163-boutique Tu trouveras toutes les informations nécessaires dans celle-ci. Cependant sache que dans le cas où tu voudrais une signature, elle ne pourra être mise qu'à partir de 10 point PRP. (Tu comprendras tout dans la boutique ne t'inquiètes pas).

Avant de pouvoir commencer à RP cependant, tu dois signer la charte du forum : http://www.masseffect-reborn.net/t974-charte-reglement

Et pour finir, et pour que ton personnage puisse se lancer, nous allons te proposer un petit RP, très court à L'Académie Shepard, permettant d'introduire ton personnage dans le RP : http://www.masseffect-reborn.net/f53-academie-shepard Un sujet va être crée dès ta validation.

Et surtout pense à mettre un avatar avant de commencer à RP ! =)

Voilà, je pense que c'est tout pour les points importants, cependant nous restons à ta disposition pour toutes autres questions, n'hésite pas à prendre contact avec les membres du Staff au besoin voir d'autres joueurs. Cette liste de liens n'est pas forcément des plus pratique cependant. J'en conviens. Nous sommes actuellement en train de travailler à une autre méthode. Alors si tu as des questions, hurles ! Et on accourra.

Je te souhaite donc bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
 

Kuro Furukou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Anciennes fiches-