AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Megan Doyle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Guest
Invité

MessageSujet: Megan Doyle   Ven 30 Nov 2012, 20:49



Registre Galactique des espèces

MEGAN / DOYLE

Sexe : Féminin
Race : Humaine
Âge : 26 ans
Planète d'origine : Terra Nova
Faction : Cerberus
Poste/grade : Agent de Cerberus
Situation : Célibataire
Parenté : Owen Doyle et Keitha Caitriona (Mort comme ses deux frères)

Histoire


Si je devais raconter ma vie, je commencerais par ma naissance, quoi vous ne trouvez cela pas logique ? Moi si ! Je suis née en 2171 sur la belle colonie humaine Terra Nova recouvert de déserts et de paysages tempérés, il en avait pour tous les goûts.. Je vivais avec mes parents un peu plus reculée des villes, nous avions une ferme. La belle nature était notre liberté contrairement à la Terre qui était en grande partie recouverte de villes, comment pouvions-nous là-bas savourer la liberté de la nature ? Un mystère pour moi.

Quelques années après ma naissance, mes deux frères naquirent… Un vrai malheur, ne plus être l’enfant unique chouchouté par ses parents, n’est-ce pas un drame cela ? Vous savez comment sont les garçons quand ils sont jeunes, insupportable ! Ils me rendaient la vie bien difficile mais malgré tout je les aimais.

Lorsque ma scolarisation commença, cela se passait plutôt bien. Je n’étais pas une surdouée, comme beaucoup tentait de se faire passer. Les notes étaient dans la norme, quoi une personne comme moi qui n’était pas une surdouée à l’école ? Eh oui, la nature m’offrit d’autres atouts…. Vous pensez certainement la même chose que moi, comment ça non ? Bien entendu que je parlais de mon don de précision avec les armes, à quoi d’autre pensiez-vous ?

Promis, je vous passe les détails des folies que chaque humain fait dans sa jeunesse, si si j’en ai fais aussi mais… Disons qu’il est préférable de faire un grand bon là-dessus, surtout lorsqu’on vient d’une certaine campagne…. Bon ok comme vous insistez je vous en raconte une petite mais pas plus !
Vous savez, nous dans la campagne on aimait beaucoup tirer avec les armes, au lieu de jeter certains objets on s’amusait à tirer dessus mais pas que cela…. Vous savez quand quelque chose de l’école frustrait eh bien…. Disons qu’il pouvait être un peu… Trouée.
Vous vous doutez certainement ce qui va arriver, nous nous ennuyions et nous avons décidés de tirer sur des pommes mais… elles étaient posées sur la tête d’une personne ! C’est bien plus pimenté et puis il fallait bien faire ses preuves devant tous le monde pour montrer qu’on est le meilleur là-dedans… Personne ne pouvait mieux tirer que la grande Megan Doyle… Ah mais c’est moi ! Héhé… Bon je m’égare un peu.
Pour en revenir à nous moutons, l’un de nous n’étais pas des plus doué et… il a faillit tuer quelqu’un… Si si je vous assure ! Le tir a frôlé la tête, vous vous doutez de la réaction de la victime lorsqu’il vit du sang couler, je vous rassure ! Il pleurait comme une averse dans un ouragan ! Je devais dire que j’avais bien ris ce jour…. Ben oui que voulez-vous, le tir ne l’avait pas blessé grièvement et il allait survivre. Il n’avait pas de quoi en faire un drame non plus !
Quoi vous êtes déçu ? Je n’ai pas dis que cela allait être une folie impressionnante ! Le reste je le garde pour moi, une part de secret est permis, non ?

Vous savez comment c’est quand on entre dans la puberté, le corps évolue et ma fois… les regards des hommes qui vous suivent sans cesse ! Il n’a certainement rien de mieux pour avoir égo totalement démesuré lorsqu’on sait qu’on rend chaque homme fou rien qu’avec son corps…. Je connaissais les effets que je reproduisais sur les hommes mais vous seriez étonnés de savoir que j’étais très réservée ! On me mérite moi ! Non mais il ne faut pas croire que je suis un parking publique non plus sur lequel on passe et repart ensuite en longueur de journée !

Mon premier grand amour je l’avais eux à l’âge de 16 ans, pour certains c’est vieux surtout lorsqu’on sait que certains l’on à… euh…. 12 ans non ? Bon bon je m’égare un peu…. Si vous calculez bien, vous verrez que cette période était la période où ses fichus extraterrestres ont décidés de s’attaquer à l’humanité…. Terra Nova avait été sévèrement touchée.
Dans une journée comme une autre où on s’inquiétait de ce qu’on allait manger ou faire le soir, nous avions été attaqués par ses poulpes mécaniques qui tombaient du ciel comme l’Armageddon. Ils rasaient tous en un rien de temps, les gens hurlaient dans les rues. Personne ne savait ce qu’il devait faire, personne n’était préparée à cela. Courir partout n’allait rien changer, prendre les armes n’allaient rien changer non plus, tirer sur des poulpes métalliques avec des armes standards, bonjour l’efficacité ! Il fallait de l’armement lourd mais je ne sais pas vous mais moi je n’avais pas de l’artillerie dans ma cave…. Après si vous en avez chez vous, je me poserais des questions à votre sujet.

Je devais me rendre à l’évidence ce jour, je venais de perdre toutes les personnes qui m’étaient le plus chères dans ma vie en quelques heures…. Savez-vous comment cela est lorsqu’on est sans personne pour nous rassurer ? Lorsqu’on se retrouve en plein milieu de l’Armageddon seule alors que nos seuls repaires ont été rasés ? Non vous ne pouvez pas vous l’imaginez, vous ne pouvez pas vous imaginez comment on se sent lorsque des créatures non-humaines viennent rejoindre votre planète dans le seul but de vous nuire, comme si l’Humain était un bouc émissaire… Cela avait toujours été le cas, ses extraterrestres débordaient toujours d’une telle arrogance que cela en devenait dégoutant, ils pensaient toujours être meilleur que nous, les Humains ! Mais ses aberrations qu’on nommait reaper (ou moissonneurs encore) n’avaient pas réfléchis à qui ils s’en prenaient ! Si ils pouvaient abattre n’importe quelle espèce en un claquement de doigts, bien pour eux mais l’humanité ne se fera pas rabattre par ses déchets galactiques….

Je tentais de survivre tant bien que mal sur ma planète ravagée, j’avais réussie à récupérer une arme et rejoint un petit groupe de survivants. Des poches de résistances se créaient sur la planète pour combattre les aberrations galactiques et moi aussi d’ailleurs, pourquoi devais-je avoir de la pitié pour les non-humains ? Tous les mêmes de toute façon. Je voulais les abattre, leur tirer en pleine figure pour voir leur cervelle, si ils en avaient une bien sûr, s’éparpiller partout comme la peinture qu’on lançait de son pot.
Les nuits je les passaient autour d’un feu que je me faisais, il n’avait plus rien qui fonctionnait réellement dans mon coin. Je ne pouvais que pleurer mes pertes sans réellement savoir pour qui je devais pleurer en première. Les plaines verdoyantes qui rayonnaient de beauté étaient réduites en cendres, la belle planète n’était plus que feu et cendre dont la mort était le seul compagnon qu’on avait. Nous étions tous dans le même cas, abandonné de tous et massacré sans aucune pitié, il fallait tout donner pour survivre dans un enfer qui venait de s‘abattre sur nous.

Je tentais de rejoindre rapidement une grande ville de la planète, plus précisément la capitale car je me doutais que c’était certainement là que j’aurais la plus grande chance de survivre et d’aider l’humanité contre les déchets galactiques. Par survie je sous-entend bien entendu de rejoindre un groupe de résistant, il est certain que c’était certainement là que grouillait les aberrations et sortaient de chaque trou comme des rats. Je devais admettre que je ne rêvais certainement pas à 16 ans d’être confrontée à une guerre dont dépendait l’avenir de toute une espèce mais nous ne pouvions choisir les évènements qui allaient marquer notre vie. Il était important de rassembler un maximum de survivants humains pour pouvoir espérer avoir une quelconque chance.

Je fini par faire connaissance de membres de Cerberus, je n’entrerais pas dans les détails mais là j’avais retrouvée une nouvelle famille, de nouveaux repères et un but commun. Ils étaient les seuls à être venus pour nous aider, cela pouvait paraitre bizarre de voir une organisation dont la réputation était mauvaise aider une planète qui avait été abandonnée de tous. Pendant que l’humanité souffrait sous les attaques, les autres espèces s’engraissaient sagement sur leurs mondes comme si de rien n’était. Nous avions été abandonnés par ceux qui étaient censés être nos alliés, nous aider en cas de besoin mais non. Ils ont préférés attendre, ils ont préférés nous laisser souffrir car ils se pensaient bien meilleurs que nous mais il n’en n’est rien.

Il fallait dire ce qu’il fallait, seule l’humanité était digne de vivre dans la galaxie, les autres espèces n’étaient que des formes de déchets galactiques qui polluaient et parasitaient notre espace vital. Ils finiront par subir ce qu’ils méritent mais pour le moment l’humanité est la priorité.

Je finie par commencer une formation au sein de Cerberus, j’avais fais forte impression avec ma précision. On m'emmena loin de Terra Nova, une base très impressionnante. Le nom m'échappe... hmmm.... Bon pas grave peut-être que cela me reviendra à l'esprit ! Certains soldats de Cerberus étaient bien moins doués que moi.. Je devais leur montrer que j’étais la meilleure, que j’étais capable de bien des choses surtout lorsqu’on le fait avec toute sa dévotion en pensant qu’on agit pour le bien de toute son espèce.

Lorsque ma formation se termina, mes premières missions pouvaient commencer. Je n'étais qu'une simple agente comme une autre, on me confia rapidement une puis deux missions importantes. Vous savez le genre de missions où la marge d'erreur était nulle, cela foutait une sacrée pression ! Mais dit-on pas souvent que certaines personnes travaillent mieux sous la pression ? Je ne cherchais pas à avoir un quelconque pouvoir au sein du groupe avec un grade spécifique, j’étais une personne pour l’action et cela me suffisait. Pourquoi devais-je m’encombrer de responsabilités alors qu’il me suffisait de recevoir les ordres que j’exécutais au mieux ? Cela me convenait parfaitement d’être à distance avec mon arme de précision, viser et appuyer sur la gâchette afin que le tir transperce le crâne de mes victimes.

Je me fis rapidement remarquée pour ma précision devenue si mortelle, j’étais capable d’utiliser une arme avec une telle précision que cela était quasiment à tous les cas mortelle. Se n’était pas quelque chose qui s’apprenait comme on apprend à parler, c’est un don qu’on perfectionne sur les années et qui demande une totale maitrise de soit. On pouvait amplement le comparer à un diamant qu’on trouvait dans la roche, il n’était pas parfait, il ne brillait pas… Non il fallait le retravailler pour en faire une pierre parfaite et magnifique.

Je fis de nombreuses missions, je ne pouvais dire combien exactement car se n’était pas ce que je regardais le plus, pour moi le plus important lorsqu’on me confia une mission était de la réussir. Vous voulez savoir de quelles missions je parle ? Je vais rester muette comme une tombe, vous finirez rapidement par le savoir et puis cela n’est guère amusant si je dévoile tous. Je sais je suis cruelle, j’attise votre curiosité et puis je m’arrête nette, me taisant !

Aujourd’hui je suis une agente de Cerberus, j’agis pour le bien de l’Humanité car elle est l’avenir de la galaxie. Il ne faut pas se leurrer, les autres espèces sont barbares et égoïstes. Ils ne pensent qu’à eux en pourrissant la galaxie de leur présence, ne connaissant nullement le mot « unité galactique » alors pourquoi devrions-nous nous montrer uni fasse à eux lorsque eux nous abandonne lâchement ? L’humanité doit s’imposer dans la galaxie, elle doit montrer aux autres espèces qu’elle est forte et unie, qu’elle est supérieure. Un jour il sera l’heure de purifier la galaxie de toute la racaille galactique et de ses déchets, ce jour les autres espèces comprendront ce que c’est de ne pas soutenir l’humanité.




Apparence


La première chose qui nous frappe lorsque nous la regardons est sa longue chevelure de feu qui est le plus clair du temps attachée en queue de cheval. Ses yeux vert ressortent parfaitement de son visage aux traits fin et doux, la rendant plus jeune qu‘elle ne l‘est.
Son corps athlétique qui est à la fois fin et élégant laisse ressortir parfaitement ses douces formes féminines. Elle mesure 1m70, une taille normale dirait-on. Une femme agréable à voir mais qui ne possède pas des formes féminines des plus généreuses.

Portant le plus clair de son temps une combinaison de combat, une uniforme ou encore un simple pantalon suivi d’un haut. Comme vous vous doutez bien, elle ne se maquille pas beaucoup, le plus clair du temps cela est très discret mais fait son effet tous de même. Cela est surtout une question de pratique, une personne qui aime l’action ne cherche pas à être la plus belle mais cherche plutôt la pratique. Rare sont les occasions dans lesquelles elle peut réellement mettre des vêtements plus féminins tels des robes, jupes…. Cependant si de tels moments arrivent, elle se fait un plaisir de se rendre le plus féminin possible, de se sentir femme, de voir qu’elle sait encore attirer les regards des hommes sur elle.

Envers les Humains il n’est pas rare d’avoir une image d’une femme sympathique et souriante, il est certain que cela est une façade mais cela personne est censée le savoir n’est-ce pas ?
Envers les autres espèces, elle se montre surtout froide et distante. Bien qu’elle les déteste, elle ne se montre pas pour autant sans cesse hostile et agressive surtout lorsqu’elle se trouve en publique. Elle doit tout de même maintenir une certaine couverture qu’on ne peut maintenir en se montrant agressive.



Caractère


Comment la décrire ? D’une loyauté sans faille dans ses idéologies que l’Humanité est l’espèce supérieure dans toute la galaxie, considérant les autres espèces plutôt comme des « déchets galactiques » qu’il faut à tout prix éliminer. Elle n’hésite pas à faire les sacrifices nécessaires pour le bien de l’Humanité, on peut dire, pour la moindre des choses, qu’elle est d’un fanatisme très dangereux. Femme impitoyable, elle serait capable des pires atrocités pour ses idéologies, elle prend même un certain plaisir à abattre les espèces non-humaines de la galaxie, le prenant d’une certaine façon comme son devoir de purification de la galaxie.

Elle fût dans le passé une personne sentimentale et douce, s’attachant rapidement aux gens et appréciant le contact avec d’autres personnes mais la souffrance que la guerre ramena l’obligeait, indirectement, à se refermer. Détruisant ainsi toute forme de sentiment ou d’attachement qu’elle pourrait ressentir pour une personne, elle veut ainsi se protéger de nouvelles souffrances tous en restant ouverte aux relations. Elle vit surtout sous le principe du « Apprécie mais n’aime pas » , préférant éviter les sentiments et ne s’ouvrant que si la personne a fait ses preuves. Malheureusement aucune personne ne c’est jusque là montrée digne pour qu’elle s’ouvre pour elle, du moins de son point de vue.

Bien qu’elle se montre ouverte, parlant ouvertement de certaines choses comme si c‘était la chose la plus normale, elle le fait dans le but de créer une façade d’une personne très ouverte et sympathique alors qu’elle n’expose que la surface de sa vie et de sa personnalité, estimant qu’une personne doit se prendre le temps de la connaitre sur le long terme si elle a une quelconque valeur pour elle.
On peut rapidement en déduire qu’elle est plutôt une personne très réservée, mettant beaucoup d’importance au respect de sa vie privée et de son espace privée. Elle peut rapidement réagir avec grande agressivité si cela ne serait guère respectée puisque cela est devenue l’un de ses principes fondamentales de sa vie, le respect de l’espace privé et de la vie privée.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle ne fait qu’attendre la ou les bonnes personnes qu’elle estime digne pour s’ouvrir à nouveau, son but n’étant pas de rester un block de glace sans aucune émotion comme une vulgaire machine. Cependant elle apprit ainsi à se maitriser et à se connaitre, connaissant ainsi parfaitement ses points faibles et forts.



Complément d'informations (facultatif)


Signe(s) distinctif(s) :
Relations avec les autres :
Des liens prédéfinis ?



Et vous ?:
 


Dernière édition par Megan Doyle le Dim 02 Déc 2012, 21:23, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Empereur-Dieu
Messages : 1150

MessageSujet: Re: Megan Doyle   Ven 30 Nov 2012, 22:49
Bienvenue futur /ex reine des zerg ^^

Sérieusement bienvenue de la part de l'Hégémonie noble humaine


Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Megan Doyle   Sam 01 Déc 2012, 07:45
Dommage que ce soit le racisme qui te mène chez Cerberus, mais bienvenue parmi nous ^_^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Service de Sécurité Concilien
Rang : Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2559-tricia-pearson-agente-du-s
http://www.masseffect-reborn.fr/t2753-tricia-pearson-journal-de-bord#33954


Pro de la gachette
Messages : 5196
Crédits : Tricia

MessageSujet: Re: Megan Doyle   Sam 01 Déc 2012, 09:11
Bienvenue même si je te l'ai déjà dit ^^ Bon courage pour ta fiche. Smile


Revenir en haut Aller en bas
avatar



Guest
Invité

MessageSujet: Re: Megan Doyle   Sam 01 Déc 2012, 09:48
Merci merci. Eh non se n'est pas le racisme qui l'a poussée à rejoindre Cerberus mais cela vous le verrez dans l'histoire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Megan Doyle   Sam 01 Déc 2012, 09:53
Bienvenue Megan, mais tu comprendras que je vais essayer de ne pas te croiser IRP pour ne pas me faire éliminer Redman
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageurs
Rang : Homme fidèle à Shoran, s'occupe des jobs les moins ragoûtants
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2733-journal-de-bord-abel-sajko


Maître du jeu
Messages : 1416
Crédits : Eden Memories

MessageSujet: Re: Megan Doyle   Sam 01 Déc 2012, 11:08
Bienvenue à toi, Megan Noelman